20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 15:24

 

Sommaire:

Nouvel Ordre Mondial:

- Introduction, par eva R-sistons

- Tract Nouvel Ordre Mondial, par eva R-sistons

- Tee-shirt Nouvel Ordre Mondial, par eva R-sistons

La télé-société, par eva R-sistons

Liens: Otan, Un Vert vous parle, dette (vidéo), etc

 

 

illuminati.jpg

http://mysterestotalbe.unblog.fr/tag/nouvel-ordre-mondial/

 

 

 

Introduction à cette parution, par eva

 

Bonjour

 

Un Lecteur m'avait récemment suggéré de rédiger une sorte de tract, de résumé, sur le Nouvel Ordre Mondial, en termes clairs, précis, suggestifs, pour que chacun, même le plus ignorant, puisse comprendre de quoi il s'agit. Etant submergée de tâches liées à mon pré-déménagement, je ne vais donc pas faire pour le moment d'analyses de l'actualité. Je rédige donc ce tract, et même un  petit texte en proposant à un Lecteur ou à une Lectrice dynamique, de concevoir puis de commercialiser un tee-shirt grand public pour informer de ce qui nous attend avec le Nouvel Ordre Mondial. Je m'engage à faire de la pub pour ce "produit" militant sur mes blogs, en particulier sur sos-crise, fort de 1300 à 3000 visiteurs par jour. Avec mes seuls lecteurs, mais je suis sûr que des blogueurs relaieraient cette initiative, celui qui concevra un tel tee-shirt sera assuré d'écouler son produit.  Par ailleurs, je vais faire un petit papier sur une nouvelle préoccupation que j'ai, la télé-société. Notre monde a tellement évolué qu'en quelques décennies il a bouleversé des traditions ancestrales éprouvées, pour les remplacer par des modes de vie, à la fois techniques et individualistes, douteux, et d'abord asservissants, avilissants.. Notre humanité disparaît complètement ! Les promoteurs des changements vertigineux qui nous accablent portent une lourde responsabilité... une responsabilité, disons-le, criminelle...

 

A nous d'en tirer les conséquences.

 

Votre eva

 

NB : Le texte doit être compris de tous, accessible à ceux qui n'ont jamais entendu parler du NOM. Vous pouvez le reproduire sans ma signature ni le lien de mon blog, en tract. Par contre, si vous le reproduisez dans un blog, citer la source (mon blog, lien). Texte à relayer au maximum ! Vous pouvez le modifier, le raccourcir pour un tract. eva

 

obama-NOM-fasciste.jpg

http://nouvelordremondial.over-blog.org/

 

Projet de tract sur

le Nouvel Ordre Mondial

 

 

Demain, le Nouvel Ordre Mondial...

Mais nous y entrons progressivement. Sans nous en rendre compte.

Par exemple, l'Europe mise en place (contre la volonté et contre les intérêts des citoyens et au bénéfice des multinationales et de la Haute Finance) est un tremplin, une première étape vers cette organisation planétaire dictatoriale qui décidera de tout derrière notre dos, sans nous consulter, et seulement pour le profit d'un petit nombre de familles puissantes.


Le mot Nouvel Ordre Mondial:

 

On a commencé à parler de Nouvel Ordre Mondial, Nicolas Sarkozy lui même a dit clairement qu'on y viendrait de gré ou de force. Bonjour la démocratie ! Puis ce terme a recouvert une réalité tellement hideuse, que les internautes s'en sont emparés pour dénoncer cette structure planétaire injuste et d'essence totalitaire. Donc, pour mieux "faire passer la pilule", on parle aujourd'hui de "gouvernance mondiale" dans l'intérêt des peuples, prétendent mensongèrement les promoteurs de cette structure supra-nationale.

Il faut être vigilant: Les mots employés par nos grands communicants recouvrent de sombres réalités. Ainsi, on parle aujourd'hui de "vidéo-protection" au lieu de vidéo-surveillance (des citoyens, tous potentiellement suspects). Ou encore de "modernité", pour signifier en réalité: régression sociale, austérité pour les peuples. Un homme comme Dominique Strauss-Kahn, au FMI, symbolise à lui seul ces politiques injustes, dévastatrices, qui ont échoué dans le Sud. Il veut maintenant les imposer en Europe !  

 

Qu'est-ce que le Nouvel Ordre Mondial ?


C'est un grand désordre planétaire conçu par les personnes les plus puissantes du monde des affaires, de la Finance, de la Presse... pour être encore plus riches et influentes !

Les Médias ? Ils sont les meilleurs alliés, et promoteurs, de cette future dictature planétaire: En désinformant, en mentant, en falsifiant, en faisant de la propagande pour ce qui est contraire à nos intérêts, en nous conditionnant quotidiennement pour que nous acceptions l'intolérable, pour que, même, nous le désirions ! En croyant que ces politiques règleront les problèmes, alors qu'elles rendront la vie impossible aux peuples, pour engraisser toujours plus une petite minorité d'individus.

 

Au final, tout sera décidé par les dirigeants de grandes banques et des multinationales, afin de servir leurs seuls intérêts. Les promoteurs de ce futur grand désordre mondial sont Occidentaux, Anglo-Saxons (GB et sa City, surtout, où se décident toutes les guerres pour le profit et pour les ressources, Etats-Unis, Canada, Australie, etc) et israéliens. Les Européens sont soumis aux diktats des dirigeants anglo-saxons et israéliens.

 

Il faut savoir que les "Maîtres du monde" comme les Rockdefeller, Rothschild, Bill Gates, Bush, Kissinger, Ted Turner, Cheney, etc, estiment qu'il y a trop de pollution, trop de population, et pas assez de ressources. Cette idée maîtresse conduit à des politiques dévastatrices, notamment de dépopulation.

 

Pour quelles politiques ?

 

Voici ce qui caractérisera le Nouvel Ordre Mondial:


- Concentration maximum. Le pouvoir sera entre peu de mains, et les citoyens devront subir des décisions prises au sommet qu'ils n'auront pas choisies. La démocratie, ce sera fini. Déjà, en Europe, il est question d'abolir les Nations, même les Budgets seront décidés à Bruxelles et ensuite, promulgués par un Parlement-simple Chambre d'enregistrement.

 

- La démocratie n'existera plus. Seuls décideront quelques individus haut placés, ils auront droit de vie et de mort sur les peuples, il n'y aura plus de politique, le droit de vote ne servira à rien, les citoyens devront subir au lieu de décider de leur destin.

- Ce système totalitaire reposera sur certains leviers, comme:

1) La peur, en instrumentalisant des notions comme le terrorisme, alors que les attentats (11 septembre, Madrid, Londres, Irak contre les chrétiens etc...) sont commis par les services secrets des pays occidentaux. En nous manipulant, on nous amène à accepter tout ce qui est décidé soi-disant pour notre "Bien".

2°) La police, l'armée, ou plus exactement sur des mercenaires sans foi ni loi ni patrie ni respect pour la vie, car la police et l'armée seront privatisées, remplacées peu à peu par des individus seulement motivés par l'appât du gain. Toutes les libertés seront peu à peu supprimées. Ce sera le règne de Big Brother, de la délation, etc. En somme, soumission, ou élimination ! Et bien sûr on nous implantera une puce, qui renseignera sur tout ce que nous faisons. 

3°) Les Médias seront de simples relais de l'information officielle. Nous serons en permanence conditionnés !


- Programmes de dépopulation. Nous sommes trop nombreux ? Il faudra éliminer une partie de l'humanité. Comment ? Au moyen de pandémies conçues pour tuer (Sida, etc), des OGM (suicide de centaines de milliers de paysans ruinés, par ex), de l'alimentation industrielle et des produits pharmaceutiques bourrés de produits chimiques toxiques (cancers, stress etc), avec à la clef interdiction de recourir à une alimentation naturelle, à une médecine naturelle, aux compléments alimentaires, et dans certains pays, déjà, les potagers sont interdits ! Les guerres meurtrières tueront aussi...


- Guerres permanentes, préventives, totales, planétaires, nucléaires... sous l'égide de l'OTAN. Conditionnement en faveur d'un juteux choc de civilisations. Et contre les pays réfractaires à la gouvernance mondiale anglo-saxonne (Chine, Iran, Liban, Syrie, Vénézuela, Russie etc..).


- Endettement continu et progressif, pour mieux asservir les peuples et pour enrichir toujours plus les banques.


- Crises: Elles permettent de justifier un immense transfert des ressources des populations vers les grandes banques, et la suppression progressive du Droit (du Travail, par exemple), des protections sociales, des services publics, etc, tout sera privatisé. Pour augmenter les profits, les Emplois ne seront plus assurés (délocalisation, robotisation, flexibilité, management impitoyable, précarisation, baisse des coûts...), suppression progressive des fonctionnaires, des emplois industriels, agricoles, de caissières etc. Misère et famine (spéculation sur les produits de base..) en essor. Les manifestations seront sauvagement réprimées.


- Urbanisation forcenée, mégapoles inhumaines, ghettos de riches et de pauvres. 


- Cloisonnement des individus, invités à travailler chez eux,à se soigner chez eux, à étudier chez eux, à se cultiver chez eux, à faire du sport par procuration (matchs retransmis à la télévision...), abêtissement et enfermement garantis.


- Elimination de ceux qui n'accepteront pas cette Organisation planétaire monstrueuse.


Conclusion: Résister à l'intolérable

 

Nous ne pouvons accepter l'intolérable, l'horreur absolue pour le profit de quelques-uns et de leurs amis. La Sagesse Populaire dit: Savoir, c'est pouvoir. Faisons circuler l'information. Boycottons la télévision, les médias menteurs. Toutes tendances confondues, organisons-nous pour refuser l'intolérable en préparation. Les manifestations devront être unitaires, planétaires. Par exemple, comme le suggère Bukovsky, il faut qu'un million de personnes marche sur Bruxelles. A la mondialisation financière, doit répondre la mondialisation des luttes ! Partout, et en même temps. Et traduisons en Justice les malfaiteurs de l'humanité. 

 

Et puis, pensons au lieu de dépenser: Simplicité de vie, consommation réduite à l'essentiel, pas d'endettement, entraide, troc de services et de biens, chasse au gaspillage, pas de vaccinations inutiles, pas de puce, refus de participer aux guerres pour le profit des multinationales, cultiver son jardin, etc... Soyons créatifs, et prévoyants: Fourgonnette-camping-car au lieu d'une voiture, achat de matériel solaire, etc... Investissons dans le seul investissement sûr: La terre.

 

Eva R-sistons à l'intolérable Nouvel Ordre Mondial. Blog http://r-sistons.over-blog.com 

 

 

N.O.M.jpg

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article388

 

 

 

Tee-shirt Nouvel Ordre Mondial,

 par eva R-sistons.

 

Suggestion, à adapter:

D'un côté, en gras

 

NOM-globe-a-table-p.png

Nouvel Ordre Mondial:

 

"Nouvelle Gouvernance Mondiale"

contre les peuples, 

Dictature planétaire des Grandes Banques:

Permis d'asservir, d'enfermer, de tuer les citoyens

 

De l'autre côté, en petits caractères :

 

 

escroquerie-mon-taire.jpg

Au menu :


Dépopulation

(Crises provoquées au bénéfice de la Finance mondiale,

Pandémies, Guerres permanentes pour dominer pays et ressources)

Dictature

(Contrôle total des peuples, fichage généralisé, puce obligatoire,

lois liberticides, répression violente, faux attentats pour terroriser,

médias aux ordres, conditionnement...)

Asservissement, pauvreté

(Ultra-libéralisme, travail sacrifié au capital, 

précarité, casse sociale, ghettos,

santé et éducation à 2 vitesses, soumission exigée,

enfermement dans mégapoles et chez soi..)

 

N'acceptons pas l'intolérable, et informons !



___________________________

 

L'enfermement - espace rétréci - Phobique, à quel point ?

http://www.linternaute.com/sante/temoignage/temoignage/24139/l-enfermement/

 

La télé-société,

par eva R-sistons

 

 

Télé-vision ! Les auto-proclamés Maîtres

ont façonné le monde

dans lequel nous devons vivre. 

Ils imposent leur vision :

Rétrécie à la ville, à l'individu, à la maison ! 

Chacun chez soi, coupé des autres.

Isolé de ses pairs, surtout !

Condamné à vivre par procuration:

A travers la télévision,

à travers l'information aseptisée, officielle

(ou ludique comme sur la télévi-Sion FR2).


En France, la République restera entre quatre murs.

Marianne enfermée ! Ghetto de pauvres.

Enfermement dans mégapoles, enfermement dans cités,

enfermement chez soi.


L'école ? Pour se frotter à la diversité

des cultures ou des opinions ? Non.

Télé-Enseignement, prodigué par des spécialistes,

soigneusement sélectionné par la Pensée unique.


Le travail ? Si on a la chance d'en avoir un,

Télé-travail chez soi :

Fini le contact avec les autres,

finies les luttes ensemble,

finie la rencontre avec la diversité.


Les loisirs ? Télé-vision. Télé-viSion !

Contre les peuples non-alignés,

contre l'insoumission au Nouvel ordre Mondial impérial,

contre la coopération entre les individus,

contre la communion des civilisations.

Pour la compétition, la mondialisation financière,

la guerre, le choc de civilisations.


Courses à faire ? Télé-achats.

Livrés à domicile. Ou colis dans la boîte à lettres.

Banque ? Banque à domicile.

 

Vous êtes stressé, malade ?

Télé-médecine. Les soins par téléphone...

 

Télé-bonheur ?

Pas vraiment.

Pas du tout, même.

 

La société est à ré-inventer.

Ré-inventons-la, ensemble !

 

Et si on retrouvait nos réflexes d'antan ?

 

eva R-sistons

 

 

 

enfermement.jpg

 

http://www.cnt69.org/index.php/2009/02/08/13-enfermement-et-psychologie



   

                                                                              N.O.M.jpg 

                                                               http://www.comite-valmy.org/spip.php?article388

 

OU


 

11571058fraternite-gif.gif

http://auclairdemaplume.e-monsite.com/rubrique,fraternite,112390.html

 

 

.  

Union Européenne - Occidentalisme - Nouvel Ordre Mondial

.

LES IMMONDES ! - Michel Peyret

Plus répugnants qu’eux , tu ne trouves pas !

Ils n’ont même pas la honte .

Ils ont franchi un seuil , le seuil d’être capables de n’importe quoi , de la première à la dernière ignominie , sans hésiter un seul instant .

A leurs côtés , les génocidaires font pâle figure , Goebbels devient un relatif saint homme !

Ce qu’ils font est pire que donner la mort qui pourtant est inexpiable ! Les morts ne sont plus là pour subir la perpétuation du crime dont ils ont été victimes .

Mais les peuples ne meurent pas ! Ils ne meurent pas des atteintes à leur dignité quand elle a été offensée , maltraitée , reniée , détruite , ruinée...

Les peuples portent leur honte , certes avec de sourdes colères , des colères qui sourdent...

 

DES COLERES QUI SOURDENT

Naissent des révoltes , des révoltes de soi-même sur soi-même , et des révoltes d’ensemble !

Les atteintes à la dignité de chacun comme de tous sont , dit-on , insupportables !

Ou supportables jusqu’à quand ?

Quand on a transcrit dès l’école : « Liberté , j’écris ton nom ! » , peut-on subir longtemps la négation de cette liberté ?

Quand on a appris ce qu’est qu’être « souverain » et que l’on a ainsi , proclamés , pour chacun et pour tous ensemble , autant de droits et de pouvoirs que les anciens « souverains » , peut-on ignorer longtemps que l’on possède ces pouvoirs ?

 

QUAND LES AIEULS ONT FAIT VALMY

Quand les aïeuls ont fait Valmy , la prise de la Bastille , 1848 , la Commune , les grands-pères le Front populaire , la Résistance et la Libération , les pères 1968 , quand ils ont culbuté les rois et les féodaux d’Europe , puis battu les empires et les fascismes et imposé conquêtes sociales , démocratiques et économiques aux capitalismes , sont-ils encore un peuple qui peut tout endurer , les régressions comme les viols !

Non , le peuple français n’est pas un peuple de « pleureuses » !

Son histoire , sa culture , ses conquêtes sociales et politiques ont longtemps servi de référence aux luttes des autres peuples qui se sont efforcés d’emprunter les mêmes chemins !

N’a-t-il pas été en mesure d’inventer , d’innover , de créer , de tirer ce qu’il pouvait tirer de chaque situation où il s’était situé à l’offensive contre l’ennemi de classe et son système du moment ?

 

QUEL MEPRIS POUR LES PEUPLES !

Et Sarkosy pourrait se permettre de satisfaire au mieux ses commanditaires capitalistes , jusqu’à faire accepter ce que d’autres avant lui , de « droite » ou de « gauche » , n’avaient pas été en mesure de faire , tout en lui ouvrant le chemin dans lequel il s’est engouffré dès qu’il a pu !

Et Sarkosy , et ses pairs européens , et l’essentiel des forces politiques , seraient amenés à ne tenir aucun compte , à remettre en cause , les décisions souveraines de leurs peuples !

Et ces derniers seraient obligés de se renier , à considérer comme nuls et non advenus leurs votes précédents !

Mais quel mépris pour ces peuples !

Avec quelle désinvolture sont-ils traités !

 

LA TOTALE PERTE DE LEGITIMITE DES INSTITUTIONS EUROPEENNES

 

suite ici :

 

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article388

 

 

 

carte-membres-otan.jpg

 

A Lisbonne, lancement de l' OTAN global 

 

Aujourd’hui et demain se tient à Lisbonne le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OTAN, auquel participent pour l’Italie Berlusconi, La Russa et Frattini (respectivement président du Conseil, ministres de la défense et des affaires étrangères, ndt).  Un des sommets les plus importants de ce que le secrétaire général Anders Rasmussen définit comme « l’alliance qui a eu le plus grand succès dans l’histoire ». Un « succès » qui constitue la nouvelle narration atlantique, une philosophie renouvelée de l’usage de la guerre, pour un organisme justifié à l’origine pour contenir le Pacte de Varsovie. Cette nouvelle « histoire de soi » est l’introduction nécessaire, de la part des leaders occidentaux, pour motiver à présent sa nécessité et son actualité. C’est ainsi que Rasmussen explique que jusqu’à présent l’OTAN a traversé deux phases, celle de la Guerre froide et celle de l’après-Guerre froide, et dans les deux cas « elle a très bien fonctionné ». Comment le nier ?  


La troisième phase atlantique

La première et la seconde phase terminées, annonce le secrétaire Rasmussen, est arrivé le moment de l’OTAN-version 3.0, une alliance plus moderne, plus efficiente et plus capable de travailler avec nos partenaires au niveau global. Elle a « une puissance militaire qu’aucun adversaire ne peut égaler », fondée aussi sur les armes nucléaires que « l’OTAN doit conserver tant qu’il y aura de telles armes dans le monde ». La menace d’une attaque militaire à grande échelle contre le territoire de l’Alliance est faible, affirme Rasmussen, mais le risque existe d’attaques terroristes et de missiles. Plus de 30 pays sont en effet en train d’acquérir la capacité de construire des missiles balistiques. On annonce ainsi que le sommet lancera officiellement le projet d’un « bouclier » anti-missiles, que les Etats-Unis veulent étendre à l’Europe. Projet auquel s’oppose la Russie, considérant  qu’il est une menace à son égard, et que l’OTAN essaie de faire digérer à Moscou : à cet effet, elle a invité le président Medvedev au Conseil OTAN-Russie qui se déroulera à Lisbonne juste après le Sommet, le 20 novembre, pour « approfondir la coopération politique et renforcer la sécurité commune ».

Aujourd’hui, souligne Rasmussen, la défense du territoire et de ses 900 millions d’habitants n’est pas circonscrite à la zone délimitée par les frontières. La mondialisation a rendu nos économies de plus en plus dépendantes de fournitures provenant du monde entier. Cela signifie qu’une attaque contre ces lignes d’approvisionnement peut avoir des effets dramatiques sur notre sécurité, par exemple dans le cas où nos pétroliers ne pourraient plus passer par le Détroit d’Ormuz (à l’embouchure du Golfe Persique entre Iran et Oman). Il convient donc d’investir moins dans les forces statiques, déployées à l’intérieur des 28 pays membres de l’Alliance, et plus dans les forces mobiles, en mesure d’être projetées rapidement hors du territoire de l’OTAN.

L’OTAN est aujourd’hui engagée, dans le sillage de la stratégie états-unienne, dans différentes « missions » militaires hors de son aire géographique : au Kosovo, où elle opère pour « construire la stabilité et la paix » ; en Méditerranée, où elle conduit des opérations navales « contre les activités terroristes » ; au Soudan, où elle aide l’Union Africaine à « mettre fin à la violence et améliorer la situation humanitaire » ; dans la Corne d’Afrique, où elle accomplit des « opérations anti-piraterie » en contrôlant les voies maritimes stratégiques ; en Irak, où elle contribue à « créer des forces armées efficientes » ; en Afghanistan, où elle a pris, par un coup de main en 2003, la direction de l’Isaf, s’embourbant cependant dans une guerre qui l’oblige maintenant à chercher une « exit strategy » (littéralement : une sortie stratégique). Si bien qu’aujourd’hui le président afghan Hamid Karzaï a été convoqué à Lisbonne. L’OTAN semble pourtant n’avoir rien appris de la leçon afghane : elle se prépare de fait à de nouvelles « missions » hors zone.

La mutation génétique

Pour comprendre le passage ratifié par le sommet de Lisbonne, il faut rappeler quelles sont les deux premières phases de l’histoire de l’OTAN.

A travers l’Alliance, pendant la Guerre froide, les Etats-Unis maintiennent leur domination sur les alliés européens, en utilisant l’Europe comme première ligne de la confrontation, même nucléaire, avec le Pacte de Varsovie (fondé en 1955, six ans après l’OTAN). Le scénario change radicalement en 1991, quand se dissout le Pacte de Varsovie, donc l’Union soviétique elle-même.

Les Etats-Unis  en profitent immédiatement, en réorientant leur propre stratégie avec la Première guerre du Golfe. Et en faisant pression sur l’OTAN pour qu'elle en fasse autant : le péril existe de fait que les alliés européens n’effectuent des choix divergents ou ne retiennent même une inutilité de l’OTAN dans la nouvelle situation géopolitique. Le 7 novembre 1991 le Conseil atlantique, réuni à Rome, lance la première version du « nouveau concept stratégique », où l’on établit que la « sécurité » de l’Alliance n’est pas circonscrite à la zone nord-atlantique.

  Peu de temps après ce « nouveau concept stratégique » est mis en pratique dans les Balkans. En Bosnie, après la faillite voulue de l’ONU, l’OTAN intervient en 1994 avec la première action de guerre depuis la fondation de l’Alliance. S’ensuit la guerre contre la Yougoslavie, en 1999. Les Etats-Unis réussissent ainsi à faire éclater une guerre (qui aurait pu être évitée) au cœur de l’Europe, en renforçant leur influence dans cette région au moment où s’en redessinent les assises politiques, économiques et militaires. Tandis que la guerre est en cours, le sommet OTAN convoqué à Washington engage les pays membres à « conduire des opérations de riposte aux crises non prévues par l’article 5, hors du territoire de l’Alliance ».

Ainsi commence l’expansion de l’OTAN dans le territoire de l’ex-Pacte de Varsovie et de l’ex-URSS. En 1999 elle englobe la Pologne, la République tchèque et la Hongrie ; en 2004 l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie ; en 2009, l'Albanie et la Croatie. On prépare en outre l’entrée dans l’Alliance de la Macédoine, l'Ukraine, la Géorgie et le Monténégro. La pression sur le Caucase est emblématique, avec le conflit lancé en Géorgie à la reconquête de l’Abkhazie, et la guerre qui s’ensuit avec la Russie pendant l’été 2008. Et l’on voit de cette façon croître l’influence des États-Unis en Europe, puisque les gouvernements des pays de l’ex-Pacte de Varsovie et de l’ex-URSS, entrés d’abord dans l’OTAN et ainsi presque tous dans l’UE, sont plus liés à Washington qu’à Bruxelles.

Maintenant, explique Rasmussen, s’ouvre la troisième phase. Celle d’une alliance qui, sous leadership états-unien indiscuté, se propose d’étendre sa domination à échelle globale. Et s’accroîtra en conséquence la dépense militaire des pays de l’OTAN, qui se monte aujourd’hui à environ 1.000 milliards de dollars annuels, équivalents aux deux tiers de la dépense militaire mondiale.

  Il manifesto, 19 novembre 2010


http://www.ilmanifesto.it/il-manifesto/in-edicola/numero/20101119/pagina/09/pezzo/291579/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

par Manlio Dinucci et Tomasso Di Francesco
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=22008


                                                                                http://lecaennaisdechaine.over-blog.com

  Felix-Nussbaum-Skeletten 1944
.
18 novembre 2010
Entre tout ce que le Brésil compte de progressistes (Mouvement des Sans Terre en tête) et l’oligarchie réactionnaires, l’Eglise, ils ne choisissent pas.

Un ex-sénateur Vert claque la porte et vous parle.

arton12023-1763b.jpg
Josy DUBIE

LGS s’honore d’avoir des lecteurs dont l’âme est noble et le cœur internationaliste (et tiers mondiste). L’un deux, depuis le Venezuela ( !) nous envoie ce courrier du Belge Josy Dubié (photo) qui fut sénateur, membre du bureau politique d’Ecolo et qui quitte son parti au nom de valeurs qui ne sauraient être confinées dans un égocentrisme libéral-libertaire.

Ce qu’il écrit chez lui et à l’intention des verts européens, nous aurons profit à le lire en France.

Non sans humour, l’auteur se présente comme abonné au gaz retraité, épicurien libertaire. Ce qu’il reproche à ses anciens camarades, c’est de n’avoir pas bougé un doigt quand le Brésil risquait de retomber dans l’escarcelle des oligarchies pro-états-uniennes. Notre lecteur de Caracas nous signale que les Verts belges (ne parlons pas des Français, allez) avaient pareillement « evité de soutenir l’équatorien Correa lors du coup d’Etat, au prétexte qu’il ne défend pas assez les droits écolos des indigènes... »

Le Grand Soir.


La lettre de démission de Josy Dubié, envoyée à quatre responsables des verts en Belgique et européens (Isabelle Durant, Monica Frassoni, Philippe Lamberts, Isabelle Zerrouk).

« Bonjour,

Le peuple brésilien a donc parlé.

Il a choisi, à une large majorité, Dilma comme présidente pour poursuivre l’œuvre de Lula qui, en huit ans, a sorti des millions de ses compatriotes de la misère atroce dans laquelle ils vivaient depuis des générations. Le peuple brésilien a parlé mais le parti vert européen (PVE, note du GS) lui n’avait rien à dire, ou plus exactement n’a rien voulu dire.

En effet, malgré mes demandes pressantes, et l’engagement subséquent de la coprésidente du PVE de publier un communiqué demandant à la candidate écologiste d’appeler au soutien de Dilma (voir ci-après), le PVE a finalement choisi de se taire.

« Qui ne dit mot, consent », dit le proverbe.

Le PVE a donc choisi de soutenir la ligne de la candidate écologiste brésilienne qui a refusé de choisir entre la candidate soutenue par tout ce que le Brésil compte de progressistes, Mouvement des Sans Terre en tête, et celui soutenu par l’oligarchie et les milieux les plus conservateurs et réactionnaires, évêques locaux et pape Benoit 4x4 en priorité !

A vrai dire cela ne m’étonne pas mais, pour moi, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

J’ai donc décidé, après longues et mûres réflexions, de quitter le parti Ecolo, de plus en plus parti de bobos, centré sur son nombril, et dont je ne supporte plus les dérives « libérales libertaires » ni les foucades monarchistes et calotines de notre « chef ».

Pendant près de 30 ans, comme reporter, j’ai sillonné le monde pour montrer et tenter de sensibiliser mes compatriotes à l’effroyable misère qui fait que près d’1 milliard d’êtres humains ne mangent toujours pas, aujourd’hui, à leur faim.

Ce fut d’ailleurs, en juillet 2009, le thème de ma dernière intervention à la tribune de Sénat avant de prendre ma retraite. Le franchissement, selon la FAO, dans l’indifférence générale (5 lignes dans la presse), de la barre symbolique du milliard d’individus souffrant de la faim. J’y avais, alors, dénoncé l’accroissement exponentiel du nombre d’affamés (100 millions en un an !) lié à la spéculation effrénée des marchés sur les denrées alimentaires (riz, blé, sorgho, mil etc.) les poussant à la hausse. J’y avais exhibé une publicité de la Kredietbank, juste renflouée à coup de milliards d’argent public, expliquant, avec cynisme, les profits considérables à faire sur cette spéculation aux conséquences catastrophiques pour des millions d’enfants dans le tiers monde réduit à la famine et souvent à la mort, et j’avais dénoncé, une dernière fois, la responsabilité des « bolcheviques du marché », sans scrupules, mis en cause, entre autres, par le prix Nobel d’économie Joseph Stieglitz .

J’ai, en effet, vu et filmé, pendant des années, les conséquences de cette politique économique désastreuse dans les « Favellas » du Brésil, les « Villas misérias » d’Argentine et les « Poblationes » du Chili, mais aussi les épouvantables bidonvilles du Bangla Desh, des Philippines, d’Indonésie, d’Afrique du Sud ou du Kenya.

J’ai vu des enfants mourir de faim sous mes yeux en Ethiopie, au Sahel et au Bangla Desh. Je n’en suis pas sorti indemne !

Je suis venu à l’écologie par la question sociale, réalisant que ce sont toujours les plus déshérités qui sont les premières et principales victimes des dégradations environnementales, (eau et terres polluées, épidémies, glissements de terrain, inondations, etc.). Je quitte le parti, qui se dit écologiste, pour son manque d’engagement dans la question sociale et en particulier celle qui concerne ces millions de laissés-pour-compte du « miracle économique néo libéral » dans le Tiers Monde.

Pendant 9 ans, j’ai essayé de mettre cette question, vitale pour des millions d’êtres humains, à l’agenda du parti. Les rares fois où ces questions ont été abordées en Bureau politique, elles l’étaient chaque fois à la fin de l’ordre du jour et les trois quart des participants, dont presque tous les « gros bras » du parti, quittaient la salle.

Je quitte un parti qui parvient à rassembler des centaines de militants pour sauver les bébés phoques ou la banquise, mais pas plus d’une grosse vingtaine de ploucs, comme l’autre jour à la porte de Namur, pour s’opposer, avec les syndicats de toute l’Europe, au démantèlement des « acquis sociaux » (un gros mot pour les libéraux), fruit du combat séculaire de millions de travailleurs !

Cela me rend triste, bien sûr.

Au départ, il y a trente ans, les environnementalistes n’étaient pas seuls à créer notre parti. Tiers mondistes, pacifistes, antimilitaristes, internationalistes, « droit de l’hommistes », étaient aussi, nombreux, à se lancer dans la bagarre.

Beaucoup, depuis, sont partis, souvent sur la pointe des pieds.

Comme des millions de Belges, je ne peux plus supporter la priorité aux questions communautaires dans laquelle se vautrent tous les partis, y compris le nôtre.

Ce sera donc sans moi à l’avenir.

Je ne quitte pas Ecolo pour aller ailleurs, car cette force politique de changement démocratique mais radical, à laquelle j’aspire, remettant fondamentalement en cause les bases même de notre système économique libéral du « tout au marché, libre et dictatorial », engendrant misère et élargissant la fracture sociale, nationale et internationale, n’existe pas, ou pas encore, en Belgique.

J’ai 70 ans bien sonné, je ne sais pas combien de temps il me reste à vivre. Cependant je me résignerais jamais à accepter ces injustices et la remise en cause de ce pour quoi se sont battus, non pas les « générations futures » dont Ecolo a plein la bouche, mais les générations passées qui méritent un peu plus de respect et de reconnaissance, et qui ne sont pas cette cohorte de « ringards » comme tentent de les qualifier les réactionnaires de toutes obédiences, adeptes de la pensée unique.


OTAN :


Un dernier point pour la route.

Dans quelques jours à Lisbonne les pays membres de l’Alliance de l’Atlantique Nord, dont la Belgique, vont adopter un nouveau concept stratégique qui remet fondamentalement en cause les termes du traité de l’OTAN, alliance de défense mutuelle, adoptée en 1949.

Selon ce nouveau concept, l’Alliance ne sera plus un bouclier militaire en charge de protéger les pays membres dans un espace strictement défini, comme prévu en 1949 face à la menace soviétique, mais une épée au service de la défense des intérêts de ses membres partout où ils pourraient être menacé.

Autrement dit, l’OTAN se transformera explicitement en gendarme du monde en contradiction formelle avec la Charte des Nations Unies et le droit international qui réserve cette fonction au Conseil de Sécurité de l’ONU, chargé du maintien de la paix.

J’avais, lorsque ce projet de nouveau concept stratégique a été évoqué, écrit une note sur le sujet envoyée aux responsables du parti, sans aucune réaction d’aucune sorte. Autant avoir pissé dans un violon, ce que je vais donc pouvoir faire maintenant sans réserves.

A toute fins utiles, je vous joins cette note, qui n’a pas pris une ride, si d’aventure, le « parti qui fait de la politique autrement », pensait utile d’évoquer en Bureau Politique ou ailleurs, ce mauvais coup qui se prépare en « stoemelinks »(1), mauvais coup pourtant, lui aussi, lourd de menaces, au combien, pour les générations futures.

Bonne chance quand même.

Josy


(1) en stoemelinks : en catimini, subrepticement. (Note du GS).

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Un-ex-senateur-Vert-claque-la-porte-et-vous-parle.html

 

 

L'arnaque de la dette publique

pour imposer des plans de rigueur

 

.

L'info: ce que la télévi-Sion ne dira pas.

L'affaire Julien Soufir: Silence Médias.

2 poids 2 mesures !

 

 

 

 

parasites by AlMaNeGrA

 

 

 

BIGlutte-delinquance-financiere jpg

http://www.lafusionpourlesnuls.com/article-quand-le-suivi-des-chomeurs-est-un-business-53268919.html

 

 
            Après l’UE, l’OTAN, l’armée sarko-britannique : 1 - La France bradée par appartements - J Y Crevel
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article964

            Hommage à Edmond Amran El Maleh, et Abraham Sarfati, l’honneur du judaïsme marocain - René Naba
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article972

            A propos du débat : « Syndicalisme : le retour en force ? » publié dans « l’Humanité » du samedi 13                          novembre 2010  - Gaston Pellet   -  http://www.comite-valmy.org/spip.php?article973

            STRESS MAXIMUM SUR LES GOUVERNEMENTS EUROPÉENS  - Comité Valmy
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article968

            La CIA mécène de l'expressionnisme abstrait
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article971

            Dénationaliser la Défense, « jamais de Gaulle n’aurait permis ça ! » Jean Yves Crevel
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article961

            Les relais universitaires de la conquête anglo-américaine des esprits d’Europe continentale : Les                             enseignements en anglais - Charles Durand  -  http://www.comite-valmy.org/spip.php?article96

9

            La droite tente encore d’instrumentaliser la mémoire de jeunes communistes - Par Marion Guenot
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article967

            Pour s’imposer en 2012, la gauche doit s’en remettre à… de Gaulle
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article970

            Pour 81% des Serbes, la meilleure période qu’ils aient vécu reste celle de la Yougoslavie socialiste de Tito
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article965

            L’UE et les « hedge funds » : régulation ou abandon du territoire européen ?
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article966

            Christine Ockrent, le passe-droit permanent -Par René Naba
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article962

            Un regard sur la Russie postsoviétique - Comaguer
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article960

            ILS ONT FAIT LEUR TEMPS, PLACE A L'INÉDIT - Michel Peyret
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article963

            Renforcer la solidarité avec les peuples latino-américains en lutte et avec Cuba socialiste - PRCF
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article959

            1920-2010 : 90ème anniversaire du congrès de Tours - Meeting communiste à Paris le 12 décembre
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article958

            "Je quitte mes fonctions exécutives, mais je continue le combat politique !" Georges Sarre
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve478

             L'Inde pourrait adhérer à l'Organisation de Coopération de Shanghai
             http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve477

             Polémique sur l'intervention d'un CRS français outre-Rhin  
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve475

             De bons européens - La lettre volée
             http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve476

.

Valmy.jpg

 

 

 


Dominique Strauss-Kahn annonce le Nouvel Ordre Mondial, apologie de la gouvernance mondiale
envoyé par franceinter. - L'actualité du moment en vidéo.

 

 

 
CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL T-SHIRT par Figueira
Contre, le nouveau T-shirt d'ordre mondial !
s.gif
s.gif
Trouvé ça à l'instant ! C'est cher, et peu explicite !: (eva)
T-shirt basique American Apparel La meilleure valeur ! 28,75 €
http://www.zazzle.fr/contre_le_nouvel_ordre_mondial_tshirt-235130367061882623

 

 

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eva R-sistons 24/11/2010 01:30



Bonjour Pascal


La religion catholique est-elle infiltrée... je ne sas pas, mais


- les catholiques, c'est une chose


- une autre, la hiérarchie romaine, là, une mafia


ne pas confondre


je crois que le Vatican est un nid de pourris, alors on peut imaginer le pire ! Le Pouvoir est souvent synonyme du pire...


cordialement, eva



eva R-sistons 24/11/2010 01:13



C'est curieux, Patrice, nous nous sommes croisés, la veille je me demandais ce que tu devenais


je vois, toujours fidèle à me lire, merci


bon courage, eva



pascal 23/11/2010 11:28



bonjour EVA.


en fait si je resume ma propre reflexion sur cette "societe".


nous sommes dirigés par une Oligarchie Luciférienne,franc maconne haut degré,Talmudiste,Sionniste via le CFR,Bilderberger,Trilaterale (Kinsinger,rockeffeller,rothshield etc...)


les divers politiciens de tous les pays sont des marionettes de ceux ci donc pas beaucoups d'espoir !!


le salut viendrait il du monde Musulman ??


la religion Catholique est elle infiltrée par cette meme oligarchie Luciférienne??


anti mondialistes de toute la terre unissez vous !!!


bref un constat sous l'empire du Malin...


 



Patrice Hénin 21/11/2010 01:10



" Et contre les pays réfractaires à la gouvernance mondiale anglo-saxonne (Chine,
Iran, Liban, Syrie, Vénézuela, Russie etc..)."


 


Non, la Chine s'est invitée "de force" (ils ont le fric des américains et les usines du
monde) et participe, construit, le NOM.


Au grand dam du groupe de Bilderberg, qui a dû reculer devant le
nombre.


 


Zéro soldats chinois envoyé à l'extérieur, hormis un navire de guerre au large de la
Somalie.


700 000 déjà installés en France, l'immigration chinoise est imposée à sarkozy par la
Chine.


 


Personne ne veut en parler, on tape sur les 15 000 roms, qui ont toujors fait partie du
paysage, mais ne plus pouvoir trouver un bar-tabac à Paris qui ne soit pas tenu par des chinois, ça m'énerve vraiment.


Mon dernier traiteur français (pieds de porc, museau, poireaux vinaigrette...) sont
maintenant chinois.


Ils ont manifesté en juin, pour réclamer des flics chinois, les nôtres n'étant pas
capable d'assurer leur sécurité.


Il n'est pas utile d'envoyer une armée ou de brandir la bombe lorsqu'on peut
s'installer en masse.


 


Le péril jaune n'est pas à négliger, ce n'est pas une nouvelle
xénophobie.


Je ne veux pas que la francité disparaisse, que le franglish soit remplacé par du
sinofranc.


L'un de mes meilleurs potes tient un bar-restaurant "breton", il m'apprend un peu de
chinois, mais critique de plus en plus la France (et ses grèves !), alors qu'il voulait se fondre dans les français. Il a pris pour prénom Gilles, son fils William (tous les chinois lorgnent vers
les Etats-Unis).


Il y a un bras de fer Etats-Unis vs Chine, l'Europe est sous contrôle, ses nations
dissoutes.


La Russie pourrait nous sauver, mais question démocratie, ils ont plutôt
regressés.


Patrice Hénin






R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages