20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 00:13


apocalypse feu j

Monde en folie. 
Trop de Progrès tue le progrès,
par eva R-sistons


Bonjour amis Lecteurs,

Aujourd'hui, j'ai ajouté à la fin du dernier post un article sur les psychopathes à la tête du monde qui, bien peu démocratiquement, décident de tout à notre place. C'était vraiment fort à propos ! Voici la dernière trouvaille des fous qui se sont emparés de nos vies, pour en faire un champ d'expérimentation, d'exploitation, d'extermination. Ils sont pleins d'idées, nos bienfaiteurs ! Secondés par d'ingénieux scientifiques,  ils programment à notre intention nouveautés sur nouveautés: Voici la dernière, un compteur électrique intelligent (équipé d'un système de télérelevé), le "linky", très ""moderne", très dans l'air du temps du Nouvel Ordre Mondial, bourré de trouvailles piquantes, liberticides à souhait, et privant bientôt d'emplois une nouvelle catégorie d'individus, tous ceux qui viennent à domicile relever nos compteurs. C'est tellement pratique, la robotisation ! Plus besoin de payer chaque mois un salaire à des employés revendicatifs, parfois malades ou en congé maternité, il suffit d'installer à domicile un appareil intelligent, qui remplacera le travailleur - en l'occurrence le techncien EDF -, une bonne nouvelle de plus pour les statitistiques du chômage ! Et puis ce sera un appareil qui privera instantanément d'électricité les mauvais payeurs,  qui espionnera les noctambules, qui pourra de ce fait vendre les données collectées par le mouchard  aux fabriquants de somnifères, par exemple...  Ce compteur intelligent sera capable de transmettre au fournisseur d'énergie, en temps réel,  des informations sur la consommation du client, l'objectif étant bien sûr de maîtriser la consommation d'énergie et donc de lutter contre le réchauffement climatique qui préoccupe tant nos Décideurs... on se demande pourquoi !


Mais qui paiera cet ingénieux appareil censé faire notre bonheur, et qui réjouira plutôt ceux qui souhaitent tant contrôler tous les aspects de nos vies ? Et quid du coût hivernal qui ne pourra plus être lissé sur l'année ? Faudra-t-il payer chaque mois sa consommation réelle, faible l'été, et forte l'hiver ? Vive le progrès ! On se demande comment on a pu vivre si longtemps sans ces ingénieuses "commodités" ! Et quelle sera la conséquence de ces fréquences ultrabasses pour notre santé, alors même que nous serons exposés aux champs électromagnétiques ? Autant d'interrogations préoccupantes que nous ferions bien de relayer avant qu'on ne nous mette en présence du fait accompli - une fois de plus !

Trop de progrès tue le progrès. Voici assurément de quoi alimenter notre mécontentement, et pousser les plus déterminés à réagir !

Est-ce que nous avons mesuré à quel point nous sommes exposés ? Une petite minorité d'individus complètement déments décide à notre place, nous impose ce dont nous ne voulons pas, et rend la vie des citoyens impossible. Basta ! Il est temps de dire globalement non - puisque nous sommes à l'heure de la mondialisation - à toutes les folies émergeant de cerveaux malades s'octroyant tous les droits sur notre existence, droits de vie... et surtout de mort ! Nous ne pouvons pas continuer à nous laisser exploiter, asservir, et même exterminer, sans réagir ! Le temps de l'esclavage doit être définitivement révolu !  

Eva R-sistons à l'intolérable

_________________________________________________________________________________________                       

NB :  Voyez à la fin du dernier post tout ce que j'ai ajouté, merci amis lecteurs. N'oubliez pas que chaque fois, j'ajoute de nouvelles informations au fur et à mesure de mes pérégrinations. 

Je n'ai pas oublié les articles promis, chaque chose en son temps. 

Je m'excuse auprès de ceux qui m'ont écrit, et à qui je n'ai pas répondu, j'ai presque 7000 mails en retard. Je crois même que je perds, au passage, des messages (mis par erreur dans la corbeille, ou en spams, et jetés).  J'aimerais en particulier que l'Administrateur d'un site de l'ex LCR aujourd'hui fermé je crois (qui m'a écrit, j'ai ouvert une seconde le message, mais n'ai pas eu le temps de le lire, devant aller à la Poste sur le point de fermer) qui s'était intéressé, chose rare pour les militants de ce Parti, au Nouvel Ordre Mondial - à travers mon blog - m'écrive à nouveau pour que je puisse lire et répondre.  Je suis vraiment navrée pour tout ce retard à lire et à répondre... Cordialement à tous, votre eva  
  



Le compteur électrique « intelligent » :
outil écolo ou mouchard social ?

Par Sophie Chapelle (10 février 2010)

Prévu pour remplacer nos bons vieux compteurs électriques d’ici 2017, le compteur dit « intelligent » - nommé linky - sème le trouble au niveau européen. Cette nouvelle technologie devrait faciliter les économies d’énergie et donc lutter contre le réchauffement climatique. Mais derrière ce boîtier numérique jaune se profilent des enjeux financiers colossaux et de possibles régressions sociales.


« Il fait peur aux techniciens, vous savez ». « Il  » c’est le « linky », un nouveau compteur qui pourrait remplacer d’ici 2017 les 35 millions de compteurs électriques actuellement en fonctionnement dans l’hexagone. Le linky – également appelé compteur « intelligent » - est un appareil électronique théoriquement capable de transmettre en temps réel au fournisseur d’énergie des informations sur la consommation du client. Les données transitent du compteur installé chez les clients vers des concentrateurs qui centralisent les données, grâce aux câbles électriques [
1] avant d’être transmises au fournisseur d’énergie. Ce dernier peut donc relever à distance, automatiquement et en temps réel la consommation d’énergie sans recourir au déplacement d’un agent. ERDF, la filiale d’EDF pour la distribution d’électricité, se réjouit de cette future « révolution technologique ». Les syndicats ne partagent pas cet enthousiasme. La CGT évoque « une catastrophe économique » : la disparition programmée des techniciens EDF. « Ce compteur va aussi remplacer l’intervention clientèle, alerte Guy Habai, de la CGT Mines Énergie d’Annecy. Avec les départs à la retraite non remplacés, nous descendrons à moins de 1200 techniciens d’ici 2020. Aujourd’hui, nous sommes six fois plus ! » Outre ses conséquences sociales, la généralisation du « compteur intelligent » soulève d’autres questions.

L’Italie, talonnée par la Suède, est un pays pilote en Europe avec 85 % de foyers équipés. En France, l’heure est à l’expérimentation : ERDF teste depuis avril 2009 la pose de 300 000 compteurs et de 5 000 concentrateurs en Touraine et dans la région lyonnaise. Ces expériences pourraient valider en 2012 la généralisation du linky sur le territoire national. L’adoption par la Commission européenne le 9 octobre 2009 d’une recommandation pour accroître l’utilisation de « technologies intelligentes » dans la lutte contre le réchauffement climatique accélèrera l’arrivée du linky. Convaincue qu’avec cette technologie « certains consommateurs pourraient réduire leur consommation d’énergie de 10 % », la Commission invite les Etats-membres à adopter au plus tard fin 2012 « un calendrier de déploiement des compteurs intelligents dans les ménages européens ».




La main invisible d’un lobby

Convaincue oui, mais par qui ? Un lobby répondant au nom sans ambiguïté de Groupe industriel européen des compteurs intelligents rôde dans les couloirs des institutions de l’Union européenne. Parmi les 23 membres de ce groupe, on retrouve les fournisseurs de modules comme Sagem communications et des fabricants de compteurs tels que Siemens. Le remplacement du parc de compteurs au niveau européen représente un énorme enjeu financier et stratégique dans le secteur de l’informatique, des télécommunications et de l’énergie. Dans une directive adoptée en juillet 2009, le Parlement prévoit qu’ « au moins 80 % des clients seront équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici à 2020 » sous réserve d’une « évaluation économique à long terme de l’ensemble des coûts et des bénéfices pour le marché et pour le consommateur, pris individuellement ».


Les promoteurs du linky mettent en évidence « 
une maitrise de la consommation d’énergie facilitée » pour le consommateur. A l’aide d’une clé USB glissée dans le compteur, le client aura la possibilité de charger des informations sur sa consommation, repérer les postes qui lui coûtent le plus cher et ainsi faire la chasse au gaspi. « On a maintenant une économie de 500 euros à l’année » témoigne ainsi un père de famille allemand dans une vidéo réalisée par EDF. Dans les faits, aucune étude indépendante n’a à ce jour été réalisée pour appuyer l’influence réelle des compteurs sur la consommation des ménages. « Imagine t-on que chaque ménage descendra quotidiennement dans sa cave pour examiner sa consommation d’énergie du jour ? » interroge le Collectif Solidarité Contre l’Exclusion. « Ce n’est pas de nouveaux compteurs dont les ménages ont besoin pour améliorer l’isolation de leur logement, mais de moyens de réaliser les investissements utiles ». Pour les locataires d’un appartement très mal isolé, savoir que leurs convecteurs consomment beaucoup trop d’électricité en hiver pour maintenir une température à 19°C ne leur sera pas d’une grande utilité.


Une atteinte à la vie privée ?

Plusieurs journaux ont également dénoncé l’intrusion dans la vie privée permise par ce compteur, après la tenue à Madrid en novembre 2009 de la 31ème Conférence internationale de protection des données et de la vie privée. A cette occasion, Elias Quinn du Centre pour la sécurité énergétique et environnementale de l’Université du Colorado, a pointé le risque d’une tentation par les compagnies électriques de vendre les données collectées par les compteurs intelligents. «  La vision instantanée de la consommation électrique s’apparente à une fenêtre ouverte sur le mode de vie de son utilisateur, constate t-il. Ne peut-on imaginer que des fabricants de somnifères soient intéressés par des clients allumant souvent leur lumière au milieu de la nuit ? » Le chercheur préconise donc « un strict encadrement juridique ».



Surtout, pour les ménages ayant des difficultés à payer leur facture, la sanction sera désormais instantanée. « Avec le linky, ce sera la coupure ferme et immédiate pour le client qui n’aura pas payé sa facture », prévient le syndicaliste Guy Habai. En permettant l’ouverture et la fermeture de l’alimentation à distance, les fournisseurs pourront d’un simple clic couper ou limiter l’accès à l’énergie de toute personne en défaut de paiement, voire l’obliger à prépayer sa consommation. « Nous, les techniciens, avons du mal à arriver chez le client et à lui couper l’électricité. Nous avons la possibilité de le mettre en consommation restreinte en posant des fusibles avec moins d’ampères, témoigne le syndicaliste. Dans plus de 80 % des cas, après avoir discuté avec le client qui a des difficultés de paiement, l’agent repart avec un chèque ou la preuve que ça a été payé la veille.


Augmentation du prix de l’électricité en perspective ?

Les détracteurs du linky pointent également du doigt la facturation basée sur la consommation réelle mensuelle : les montants seraient très élevés en hiver et très faibles en été. Sans estimations de factures, la possibilité pour les ménages les moins argentés de lisser sur l’année le surcoût hivernal disparaît. FO Énergie et Mines dénonce également le coût prévisionnel de l’opération qui s’élèverait à 4 milliards d’euros. « Qui va payer la note ? interroge le syndicat. La Commission de régulation de l’énergie ? L’entreprise et par voie de conséquence le client ?  » En Belgique, l’installation de ces compteurs représenterait un surcoût annuel de 25 à 50 euros pour les consommateurs.


Au niveau européen, les réactions divergent. Stockholm s’est lancée dans l’installation d’un réseau de distribution électrique « intelligent » à grande échelle dans un nouveau quartier. La Belgique, elle, reste divisée en l’absence d’évaluation. Si la Flandre s’engage pleinement dans le processus,
la Commission wallonne pour l’énergie met la pédale douce estimant qu’ « un examen scrupuleux » est nécessaire avant tout investissement. Le débat fait également rage aux Pays-Bas depuis plusieurs mois. Un projet de loi organisant la mise en place du compteur intelligent prévoyait rien de moins qu’une amende de 17 000 euros et 6 mois de prison pour ceux qui s’opposeraient à cette installation. Les mobilisations citoyennes ont conduit le Sénat hollandais à refuser d’adopter le projet de loi en avril dernier. « En France, la fédération CGT discute avec les collectivités de l’arrivée du compteur, explique Guy Habai. Et avec la libéralisation totale des prix de l’énergie à partir du 1er juillet 2010, les maires et les élus de la région ont tendance à être sur la réserve. »

Sophie Chapelle

Notes

[1] Grâce à la technologie du « courant porteur de ligne » qui permet de faire passer des informations numériques sur le réseau électrique, un peu comme l’ADSL via les lignes téléphoniques.


http://www.bastamag.net/article890.html


Débat sur les nouveaux compteurs avec relevés à distance

Dans le cadre de la délégation du service public, VEOLIA va procéder au remplacement de tous les compteurs d'eau.

Les nouveaux compteurs seront équipés d'un système de télérelevé.

Il en est de même avec ERDF, pour l'électricité.

 

Nous en avons déjà parlé dans Floraison n°62*, en relatant l'avis de Marie-Pierre, de Next-up, ONG spécialisée dans les émissions polluantes :

page d'accueil de leur site http://www.next-up.org/intro3.php et plus spécialement http://next-up.org/Newsoftheworld/CPL.php#1

En fait, il faut craindre la mise devant le fait accompli, et donc de se retrouver avec un combat d'arrière-garde.

Il faut se mobiliser et informer sur tous les fronts en même temps... pas facile...

Voici ce que nous avons sur le compteur "Linky" d'ERDF (voir le fichier joint).

 

*Extrait de Floraison n°62 : Ce procédé a de multiples inconvénients, pour la santé et les libertés.             

Pour la santé, car cette technique utilise (notamment) les ELF (extremely low frequency), fréquences ultrabasses, analogues à celles émises par le cerveau.

Pour les libertés, car cette liaison vers l'extérieur par les fils électriques, peut permettre des intrusions dans la vie privée (surveillance), et dans les ordinateurs.

En Suède, l'inquiétude est grande après l'imposition de ces transmetteurs, dont les fréquences GSM et 3G internet sont combinées, ce qui les rend bien puissants pour une simple transmission de comptage électrique.

Nous avons questionné Next-up à ce sujet, voici leur réponse :

« Bonjour, merci de votre message. Nous avons connaissance de ces informations, un dossier est même ouvert, néanmoins nous posons la question : qui est apte à recevoir ce type d’info, lorsque nous constatons qu’actuellement 99 % des gens n’ont toujours pas compris ce que sont les rayonnements micro-ondes et leur effets sur le métabolisme ? Nous avons déjà réalisé une approche directe et EXPLICITE sur une variante de cette affaire avec le projet en cours d’EDF en France, qui est similaire dans sa finalité cachée. A ce jour, mis a part le réseau des radios amateurs (donc ceux qui sont informés), elle n’a pas eu l’écho escompté. Nous allons voir ce que nous pouvons réaliser comme extériorisation sur ce dossier, mais je pense que ce n’est pas pour l’immédiat. Bien à vous, Marie-Pierre ».

Plus d'infos sur :
artemisia-college.org



L' OMS se penche sur les impacts de l'électromagnétisme
Pour la 1e fois, il recommande la précaution pour réduire l'exposition aux champs électromagnétiques
(CEM) 
http://www.next-up.org/pdf/LeJournalDelHabitationOMSsePencheSurLesImpactsDelElectromagnetisme30012008.pdf


totalitarisme-chaussures-copie-1.jpg
Sélection de liens :



Démocratisation permanente
http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/03/20/17287970.html


La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l'Union Européenne pour la première fois depuis 12 ans!
 

Cédant au lobby pro-OGM, la commission a ignoré l'avis de 60% des Européens qui estiment que nous devons d'abord établir les faits avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et notre environnement. 

Une nouvelle initiative permet à 1 million de citoyens européens de présenter officiellement des propositions de loi à la Commission Européenne. Rassemblons un million de voix pour demander un moratoire sur les plantes OGM jusqu'à ce que la recherche soit menée à terme. Cet appel sera remis au Président de la Commission Européenne Barroso. Signez la pétition et faites suivre ce message à vos amis et vos proches: 

http://www.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/?vl 

Les associations de défense des consommateurs, de l'environnement, de la santé publique et les syndicats paysans se mobilisent depuis longtemps contre l'emprise exercée par les multinationales productrices d'OGM sur l'agriculture européenne. Les préoccupations liées à la culture de plantes génétiquement modifiées incluent: la contamination des cultures biologiques et du reste de l'environnement; l'impact sur le climat en raison d'un besoin excessif en pesticides; la destruction de la biodiversité et de l'agriculture locale; et enfin les effets des plantes OGM sur la santé. 

Certains Etats membres de l'Union ont fait part de leur vive opposition à la décision prise il y a quelques jours et qui autorise la culture de la pomme de terre produite par BASF et de variétés de maïs Monsanto. L'Italie et l'Autriche s'y opposent et la France a demandé la poursuite de la recherche scientifique. 

Il n'y a toujours pas de consensus quant aux effets des OGM sur le long terme. Et c'est l'industrie des OGM, faisant passer le profit avant la santé publique, qui finance la recherche scientifique et influence le cadre réglementaire. C'est pour cela que les citoyens européens réclament l'indépendance de la recherche et davantage de tests et de précautions avant que ces plantes ne soient dispersées dans la nature. 

Aujourd'hui, "l'Initiative Citoyenne Européenne" donne à 1 million de citoyens européens la possibilité de soumettre à la Commission Européenne des propositions de loi et nous offre une chance unique de contrer l'influence des lobbyistes. 

Faisons entendre 1 million de voix pour obtenir un moratoire sur l'introduction de plantes génétiquement modifiées en Europe et mettre en place un organisme éthique et scientifique indépendant chargé de mener à bien la recherche et la régulation des OGM. Signez la pétition maintenant et diffusez largement l'appel: 

http://www.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity/?vl 

Avec détermination, 
Alice, Benjamin, Ricken, Raluca, Luis, Graziela et toute l'équipe d'Avaaz.


photographie montrant plusieurs poisson GloFish, poisson zèbre transgénique, dans un aquarium. Des poissons de couleurs jaune, rouge et verte sont visibles, alors que le poisson zèbre ordinaire porte des rayures horizontales blanches et bleues

GloFish un des premiers animaux génétiquement modifiés vendus comme animaux de compagnie. Wikipedia.org



Compteurs: Après l'électricité, l'eau !
Débat sur les nouveaux compteurs avec relevés à distance

Dans le cadre de la délégation du service public, VEOLIA va procéder au remplacement de tous les compteurs d'eau.

Les nouveaux compteurs seront équipés d'un système de télérelevé.

Il en est de même avec ERDF, pour l'électricité.
artemisia-college.org


Noam Chomsky sur la politique étrangère d’Obama, sur sa propre histoire et sur l’importance de faire entendre son opinion (Democracy Now !)

http://www.legrandsoir.info/Noam-Chomsky-sur-la-politique-etrangere-d-Obama-sur-sa-propre-histoire-et-sur-l-importance-de-faire-entendre-son-opinion.html


Le rôle des dissidents dans la stratégie de subversion
par Emrah KAYNAK

La subversion est un élément substantiel de la stratégie hégémoniste des
Etats-Unis, pays qui est en permanence en guerre (latente ou ouverte).
http://www.legrandsoir.info/Le-role-des-dissidents-dans-la-strategie-de-subversion.html


L'argent qu'ils volent, la cupidité qui est la leur.
par Michael MOORE

http://www.legrandsoir.info/L-argent-qu-ils-volent-la-cupidite-qui-est-la-leur.html


L'Irak d'Hammourabi : Pour en finir avec la démocratie aéroportée
par Chems Eddine CHITOUR
« Le fort ne doit pas opprimer le faible. »

Le Code d'Hammourabi il y a 38 siècles Cette « loi » du Code d'Hammourabi
qui régna en Mésopotamie (Irak actuel) , d'il y a 1800 ans avant J.C. a
apparemment été ignorée par l'Occident. La presse occidentale ne tarit pas
ces jours-ci sur la « jeune démocratie irakienne » faisant preuve d'une
amnésie immorale visant à présenter les envahisseurs comme des
philanthropes venues apporter les « lumières de la (...)
http://www.legrandsoir.info/L-Irak-d-Hammourabi-Pour-en-finir-avec-la-democratie-aeroportee.html

http://www.legrandsoir.info/Mille-milliardaires-a-faire-payer.html


http://www.legrandsoir.info/L-hypothese-de-la-misere-comme-volonte-politique.html


A lire absolument:
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-les-campagnes-de-desinformation-comme-strategie-us-de-domination-47029103.html .



  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages