11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 20:44

 

 

http://www.memetics-story.com/article-2688436.html

 

Sommaire :

 

Marseille "Chicago"

cible d'Yves Calvi

Par eva R-sistons

 

Honteuses lois derrière notre dos

- Au sein de l'UE,

vidéo N. Dupont-Aignan,

"Vive la France LIBRE, libérée de l'euro et de l'Etranger" !


- 14 décembre, vote de la Loi Loppsi 2 qui met en danger

les gens du voyage, ceux qui vivent en caravane,

en habitat itinérant ou mobile, les plus modestes donc

 

Imposture DSK, suite:

Pourquoi DSK est-il le favori des médias ?

Par eva R-sistons

 

Quelques liens d'actualité


Le SEL, pour économiser

 

 

marseille's bay - Marseille, Provence-Alpes-Cote-dAzur

  http://www.trekearth.com/gallery/photo191657.htm

 

Marseille, et surtout le PS,

(à travers la famille Guérini)

ciblés par Calvi dans C dans l'Air du 10.12.10,

en vue des prochaines Sénatoriales

Par eva R-sistons au faux journalisme

 

 

Alerte !

 

On savait que Calvi (C dans l'Air, fausse émission de débats - entre gens du même bord, libéral -  ou mots Croisés) n'était PAS un journaliste, mais un vulgaire propagandiste pour la Droite anglo-saxonne ultra-libérale et pour l'Empire américano-israélien. Mais là, il va encore plus loin que d'habitude dans l'ignominie : En discréditant la Gauche marseillaise, sournoisement, subtilement, de manière indirecte.

 

D'abord, Marseille (voir description émission plus bas)  est présentée comme le clone de Chicago, voire en pire: Mafia, règlements de compte, insécurité, population en danger, etc. C'est scandaleux ! J'ai vécu, encore récemment, douze ans dans cette ville, sans doute la plus belle de France et l'une des perles mondiales. D'éminents photographes, artistes ou journalistes, la classent comme la 2e plus belle baie du monde après Rio de Janeiro. Imaginez: Il s'agit de la seconde ville de France, et la nature la plus séduisante, la plus saisissante, la plus sauvage, la plus préservée, est aux portes de l'agglomération, accessible à pied ou en bus, en quelques mn !

 

Marseille est composée de 122 villages, tous plus attractifs et picturaux les uns que les autres, reliés ensemble pour faire de cette commune originale et attachante une agglomération homogène, si homogène d'ailleurs qu'il n'y a pas de banlieue, la ville est une, fraternellement une, bien qu'elle soit un melting-pot de toutes les nations, cultures, religions. 

 

 

Location Appartement Marseille
http://www.abritel.fr/annonces-detail/france_provence-alpes-cote%20d%27azur_13/appartement_marseille_649727.php  (un des 122 villages de Marseille)

 

Ville mosaïque ? Qu'on en juge.  Voici, approximatifs, quelques chiffres: 50.000 Comoriens (Jean-Marie le Pen s'en est ému, "I/10 e des Comoriens vivent à Marseille !"), 200.000 Arabes ou Musulmans, 80.000 Juifs, presque autant d'Arméniens, 15.000 Bouddhistes, et j'en passe. Et même une spécificité marseillaise, une association pour réunir le tout : "Marseille Espérance". Communion des civilisations, des cultures, des religions, on est loin des clichés sur la ville ! Des repas communs de toutes les couleurs, des fêtes  chatoyantes, et aussi un Arbre de l'Espérance, scellant dans le marbre l'unité dans la diversité. Marseille est unique, même si le FN a ses (nombreux) inconditionnels !

 

http://location-vacances.vivastreet.fr/annonces-location-vacances+marseille-13001/location-studio-marseille-ile-du-frioul/25179488

 

Alors, voici Marseille ravalée au rang de cité de la pègre, de l'insécurité. Un peu réducteur, non ? Témoignage perso.

 

Je reçois mon ex-mari là où j'habite, une résidence du Redon (Marseille Sud, près des calanques). Il vient pour la première fois à Marseille, muni de la réputation d'une ville sulfureuse, et pas très rassuré. Patatra ! Voici le parking de la résidence, où nous stationnons, et à côté de la voiture, une bande de jeunes, armés de fusils. Mon ex-mari préfère rester prudemment dans le véhicule,. Quelques instants passent, et je dis : "On ne va pas dormir ici, je sors et je leur parle". 

 

Je prends les choses à la Marseillaise, en "galéjant":  "Et alors, on s'amuse bien ?" "Oui," répondent les jeunes en choeur. "Et pourquoi tous ces fusils ?" "On revient de la salle de painting-ball".

 

"Le paintball est une activité sportive opposant deux équipes dont les joueurs sont équipés de masques de protection et de lanceurs (ou marqueurs). Les lanceurs propulsent par air comprimé ou par CO2 des billes de peinture de calibre 0.68 constituées de capsules médicales renfermant une gélatine colorée." (Wikipedia).

 


Restaurant, baie des singes, 13008 marseille

Un village du 8 e arrondissement de Marseille, mon coin préféré, la Baie des Singes,

parfois coupée du monde quand les vagues la submergent...

http://www.justacote.com/marseille-13008/restaurant/baie-des-singes-917483.htm,

(cliquer, effet zoom)

 

La peur ? Pardi, j'ai vécu un temps dans le Bronx, au milieu des gangs de rues, les côtoyant, mangeant avec les membres, discutant avec eux, essayant de les comprendre, de les connaître de l'intérieur. Ils ne m'ont rien volé, ils ne m'ont jamais agressée. Alors après ça, les jeunes de Marseille ne me font pas peur ! Et d'ailleurs, j'ai parcouru en tous sens et à toute heure la ville,  en toute quiétude. Un seul mauvais souvenir, en douze ans:

 

Une sortie isolée de métro, près du port, en haut d'un escalator plusieurs gamins, je porte un sac à dos. En un instant, ils ont subtilisé dans la poche arrière mon portefeuille que j'y avais  imprudemment mis. Dedans, trois sous, mais mes papiers d'identité. Qu'à cela ne tienne, je les poursuis jusqu'à leur cité, à quelques pas de la station de métro. Et je me plante au milieu de la cité, en criant: "Gardez l'argent, rendez-moi mes papiers d'identité !" 5 mn passent, les habitants  sont à leur balcon. Et soudain, un gamin arrive: "Tiens, Madame, voilà ton porte-monnaie, il y a tes papiers".  Je suis ravie, j'ai eu ce que je voulais, je remercie mon jeune interlocuteur, et je tourne les talons. Ce sera mon seul contact avec la délinquance marseillaise, des voisins policiers m'ont d'ailleurs dit : "Cette ville n'est que 9e au classement, il faut relativiser !". "Quelle est la ville la moins sûre ?" "Montpellier !"

 

J'ajoute d'ailleurs que si la ville a mauvaise réputation, usurpée selon moi, elle le doit à l'équipe au pouvoir, de Droite. Oui, c'est la Droite qui est aux commandes, elle est donc pleinement responsable de l'insécurité dénoncée par le sieur Calvi !

 

calanques de Marseille

Calanques de Marseille

http://www.aideordi.com/wallpapers-cartes/image9243-calanques-de-marseille.html

 

Calvi prépare à sa façon

les prochaines sénatoriales

 

Or donc, voici le dernier pseudo débat de C dans l'Air, axé sur la "Connection", les trafics de drogue dans la cité phocéenne. Faux débat ! Car si le discrédit est jeté sur cette ville éblouissante, plus attachante qu'aucune autre (je dis toujours, le Marseillais c'est "une grande gueule et un grand coeur"), c'est surtout la Gauche qui est visée, dans la perspective des prochaines Sénatoriales qui risquent d'aboutir à un dangereux basculement pour la majorité et pour ses réformes anti-populaires.

 

Comment le Gouvernement poursuivra-t-il ses réformes au service du Grand capital si la Gauche, majoritaire au Sénat, l'en empêche ?

 

^Jean Noël Guérini photo officielle.jpgJean-Noël Guerini, Wikipedia

 

Le journaleux Calvi se sert de son émission, sur une chaîne publique, avec nos sous, pour "descendre" la Gauche marseillaise, sans kalashnikov, mais avec un venin perfide...  Disons-le clairement: L'émission est un prétexte pour discréditer le P.S. de Guérini,  Président du Conseil Général et Sénateur des Bouches-du-Rhône. Il faut à tout prix que le Système Gaudin (UMP) se perpétue ! L'enjeu est décisif pour la Majorité qui entend rester majoritaire - coûte que coûte ! Les hommes comme Calvi-Krettly sont là pour donner un coup de main bien peu journalistique....

 

Une opportunité est offerte à Calvi de jouer un rôle plus scandaleux que professionnel : Le placement en détention provisoire du frère cadet de Jean-Noël Guérini, Alexandre,  entre autres pour trafic d'influence et abus de biens sociaux. Voici ce que J.N. Guérini dit de son frère cadet :

 

"Mon frère est mon frère et le demeurera toujours. Mais lui, c’est lui et moi, c’est moi. Je ne suis concerné ni de près, ni de loin par les affaires et les entreprises de mon frère. Je souhaite que la justice fasse son travail dans la sérénité et la transparence, le Conseil général n’étant en aucun cas concerné par les affaires judiciaires. Le président que je suis, les cadres et les employés peuvent être fiers du mode de fonctionnement de leur collectivité, de la rigueur dans sa gestion". (http://www.jn-guerini.fr/2010/12/02/je-ne-suis-concerne-ni-de-pres-ni-de-loin-par-les-affaires-article-de-la-provence-du-02122010/) 

 

Mais pour Calvi, il en va autrement. Indirectement, insidieusement, perfidement, sournoisement, il tente de discréditer le PS de Guérini auprès des futurs électeurs marseillais.

 

Marseille ? "Clientélisme, affairisme, intimidations, ambiance sicilienne, liens éventuels des Milieux marseillais et des milieux politiques"... A Droite ? Mutisme total. A Droite, tout va pour le mieux, Mme la Marquise ! Mais à Gauche, il y a l'affaire Guérini, deux frères qui portent le même nom, alors bonjour les futurs amalgames ! Rien n'est clairement dit, tout est subtilement suggéré, par l'insistance, par les questions, par les allusions...

 

Deux frères Guérini, Calvi appuie sur les allusions sensibles - et au fait, quel lien avec la famille de Mémé Guérini, gangster dans les années quarante ? Eh oui, ça va jusque là, toutes les confusions sont possibles... Un clan mafioso ? Pour les prochaines Sénatoriales, un futur candidat mafioso, quelque part, non ? Comme toutes ces choses-là sont délicatement présentées,  afin d'introduire le doute dans l'esprit des futurs électeurs ! Après tout, quelle parenté entre les Guérini ? 

 

"Antoine Guérini (1902-1967) était, avec son frère Mémé, l'un des plus puissant gangster de France (voire d'Europe) dans les années 1940 et jusqu'au au milieu des années 1960 " (Wikipedia)

 

Et, au fait, quelle parenté entre Calvi et l'UMP ? Il serait temps de poser les vraies questions, sur l'emploi, au sein d'une chaîne publique, d'un homme au service de l'UMP, de l'ultra-libéralisme, et de l'Empire anglo-saxon et israélien...

 

Eva R-sistons à l'intolérable

 

TAGS: Marseille, Bouches du Rhône, mafia, clan sicilien, Guérini Jean-Noël, Guérini Alexandre, Mémé Guérini, UMP, Calvi, C dans l'Air, Mots Croisés, pègre, Droite, Gauche, P.S.

 

 

 

 

vendredi 10 décembre 2010
Marseille Connection

C dans l'Air, France V

 

Présentation de l'émission

(à noter, à ce niveau, pas un mot sur les Guérini)

 

Depuis des mois, Marseille est le théâtre d’une série de règlements de compte sur fond de trafic de drogue. L’enquête sur la fusillade qui a tué un jeune de 16 ans et blessé un de 11 ans se poursuit dans une cité phocéenne secouée par une affaire politico-financière. 


Même quand l’on veut lutter contre les clichés, il est parfois difficile d’y parvenir. Vague de règlements de compte à l’arme de guerre, hausse de la criminalité sur fond de trafics de stupéfiants... Marseille semble renouer avec ses vieux démons.

 

suite ici :

 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-marseille-offensee-par-calvi-faux-journaliste-vrai-propagandiste-pour-l-ump-62813941.html

 

 

LOIS  HONTEUSES

en sous-mains

 

Vive la France libre !

Libérons la France

de l'euro et de l' Etranger

Vidéo N. Dupont-Aignan

.

Attention ! Au milieu de cette formidable vidéo,

écoutez bien,

on apprend une nouvelle trahison

de l'Union Européenne:

"Si certains pays ne se comportent pas bien,

le droit de vote leur sera retiré !

Ils ne pourront plus participer aux décisions !"

 

.

 

 

 

Lois honteuses, discrètement ! 

Danger pour les occupants de logements mobiles,

pour les occupants d'habitats de fortune

 

La loi LOPPSI 2 va être discutée et sans doute adoptée au parlement  mardi 14 décembre.

C'est un danger pour les libertés en général.

Mais c'est un danger plus grand encore pour les gens du voyage, circassiens, bref, tous ceux qui vivent en caravanne ou en habitat itinérant.

Voici un long article, très documenté et argumenté présenté par HALEM (Habitants de Logements Ephémères ou Mobiles).

 

 

 

http://www.dkomaison.com/articles/la-roulotte-tzigane-retrouvez-la-nostalgie-d-un-passe-romanesque_001_04-65-1.htm
La roulotte

LOPPSI-2 LETTRE OUVERTE

À NOS PARLEMENTAIRES

qui débattent ce projet de loi cette semaine (23-26 Novembre 2010)

lundi 22 novembre 2010


Dernière minute : l’examen en 2ème lecture à l’assemblée est repoussé au 14 décembre (Le Monde l’Humanité). Les débats auront lieu en séances du 14 au 21 décembre. Mettons ce délai à profit :

Nous avons adressé la lettre suivante à tous les parlementaires. Ce projet de loi est débattu en seconde lecture à l’Assemblée du 14 au 21 décembre 2010. Nous sommes tous concernés notamment par l’article 32 ter A. Nous vous invitons à interpeler personnellement votre député en procédant comme suit :

  1. Téléchargez la lettre en cliquant ici et enregistrez-la dans votre ordinateur.
  2. Rendez-vous sur le site de l’Assemblée nationale et cliquez votre département sur la carte qui s’affiche, puis sur votre circonscription. La page de votre député s’affiche. Vous pouvez alors lui envoyer au choix :
  • par courriel : cliquer sur l’adresse mél du député pour ouvrir en rédaction d’un message votre éditeur de méls (si ça ne marche pas voir [1] puis revenir ici) et mettez en copie l’adresse association@halemfrance.org pour nous permettre d’estimer l’impact. Il ne reste plus qu’à écrire un mot de politesse ou ce que vous voulez, à joindre le fichier pdf que vous venez de télécharger en pièce attachée et à envoyer. Alternativement, vous pouvez choisir de copier la lettre ci-dessous et la coller dans votre message.
  • par courrier postal : imprimer le fichier que vous venez de télécharger (16 pages !) et l’envoyer par la poste (adresse postale également trouvée sur la page du député).

http://crea-thera.easyforum.fr/types-d-habitations-f70/habitations-nomades-yourtes-tipis-t111.htm

À Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs de la République,

L’examen de la LOPPSI 2, loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, proposée pour la seconde fois en discussion à partir du 5 octobre a été reporté. Le projet de loi sera examiné en seconde lecture à l’Assemblée du 14 au 21 décembre 2010.

L’article 32 ter A, introduit par un amendement du gouvernement adopté par la commission des lois du Sénat, puis voté par le Sénat le 10 septembre 2010, crée une procédure d’exception, expéditive et arbitraire, à l’initiative du Préfet et en l’absence du juge, pour expulser les habitants installés de manière « illicite ». Nombreuses sont les personnes qui risquent d’être concernées par cette disposition répressive. Si la procédure contradictoire est prévue dans les textes, elle est néanmoins compromise, et l’article prévoit également la destruction des biens, ainsi qu’une amende de 3750 € pour le propriétaire du terrain, public ou privé, qui s’opposerait à ces procédures arbitraires.

Article 32 ter A (Version Sénat 1ère lecture, 10 septembre) avec (en italique) les nouveaux amendements :

I. - Lorsqu’une installation illicite en réunion sur un terrain appartenant à une personne publique ou privée en vue d’y établir des habitations (ou des campements précaires, fixes ou mobiles) comporte de graves risques pour la salubrité, la sécurité ou la tranquillité publiques, le représentant de l’État dans le département, ou, à Paris, le préfet de police, peut mettre les occupants en demeure de quitter les lieux.

La mise en demeure est assortie d’un délai d’exécution qui ne peut être inférieur à quarante-huit heures. Elle est notifiée aux occupants et publiée sous forme d’affichage en mairie et sur les lieux. Le cas échéant, elle est notifiée au propriétaire ou titulaire du droit d’usage du terrain.

Lorsque la mise en demeure de quitter les lieux n’a pas été suivie d’effet dans le délai fixé et n’a pas fait l’objet d’un recours dans les conditions prévues au II, le préfet peut procéder à l’évacuation forcée des lieux, sauf opposition du propriétaire ou du titulaire du droit d’usage du terrain dans le délai fixé pour l’exécution de la mise en demeure. Le cas échéant, le préfet saisit le président du tribunal de grande instance d’une demande d’autorisation de procéder à la destruction des constructions illicites édifiées pour permettre l’installation en réunion sur le terrain faisant l’objet de la mesure d’évacuation. Le président du tribunal ou son délégué statue, en la forme des référés, dans un délai de 48 heures.

Lorsque le propriétaire ou le titulaire du droit d’usage du terrain fait obstacle à l’exécution de la mise en demeure, le préfet peut lui demander de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser l’atteinte à la salubrité, à la sécurité et à la tranquillité publiques, dans un délai qu’il fixe.

Le fait de ne pas se conformer à l’arrêté pris en application de l’alinéa précédent est puni de 3 750 euros d’amende.

(I bis. – Les dispositions du I. sont applicables à tout campement illicite précaire, fixe ou mobile, érigé depuis plus de six mois)

II. - Les personnes destinataires de la décision de mise en demeure prévue au I, ainsi que le propriétaire ou le titulaire du droit d’usage du terrain peuvent, dans le délai fixé par celle-ci, demander son annulation au tribunal administratif. Le recours suspend l’exécution de la décision du préfet à leur égard. Le président du tribunal ou son délégué statue dans un délai de soixante-douze heures à compter de sa saisine.

(Article 32 ter A (nouveau) : Procédure d’évacuation forcée des campements illicites
« L’article 226-4 du code pénal est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« Est puni des mêmes peines le fait de séjourner dans le domicile d’autrui sans l’autorisation du propriétaire ou du locataire et de ne pas le quitter immédiatement à la requête du propriétaire ou du locataire. » )

Nous vous demandons de voter la suppression du 32 Ter A comme le proposent les amendements 76 ou 181.

http://www.assemblee-nationale.fr/1...
http://www.assemblee-nationale.fr/1...

Nous vous demandons d’ignorer l’amendement CL6 introduit par la commission des lois.

http://www.assemblee-nationale.fr/1... page 68

 

 

Grande yourte avec mezzanine

http://crea-thera.easyforum.fr/types-d-habitations-f70/habitations-nomades-yourtes-tipis-t111.htm

 www.yourte-habitat.com/part.php


Qui peut être visé par cette procédure expéditive ?

Nous portons à votre connaissance les cas dans lesquels cet article 32 ter A pourrait être utilisé.

 

Les occupants d’habitats de fortune :

La frange la plus précarisée de la population, ceux qui ne peuvent se loger nulle part et sont donc contraints de s’installer sur des terrains, dans des cabanes et des tentes (bidonvilles, sans-logis vivant dans le bois de Vincennes etc).

Estimation chiffrée : selon le rapport 2010 de la FAP, ce sont 41 000 personnes qui vivent en habitat de fortune, cabanes et constructions provisoires. Par ailleurs, 509 140 personnes sont actuellement privées de domicile personnel (vivant à l’hôtel, en habitat de fortune, à l’année en camping, hébergés chez des tiers, en structure d’hébergement) et sont donc menacés d’avoir, un jour ou l’autre, recours à l’habitat de fortune.

Exemples : les SDF du bois de Vincennes, ceux qui s’installent dans des jardins publics, dans des bois etc...etc...

 

Les gens du voyage :

Sont potentiellement visées les installations "en réunion" sur le domaine public et privé, ainsi que le stationnement sur des terrains en propriété, plus de trois mois discontinus ou non à l’année, sans autorisation -de permis d’aménager ou de convention précaire d’occupation- (droit général) et sans le statut de terrain familial (droit dérogatoire sur population-cible).

Aujourd’hui « l’expulsion administrative » (c’est à dire celle diligentée par le Préfet sans décision de justice) ne peut se faire que dans les cas d’occupation de terrains situés dans des communes qui n’ont pas satisfait à l’obligation de réaliser des aires d’accueil.

Demain, « l’expulsion administrative » pourra avoir lieu même dans des communes qui n’ont pas satisfait à l’obligation de réaliser les équipements d’accueil et le préfet est autorisé à demander la destruction des habitations (ce qui n’était pas le cas jusque là, seules les saisies étaient possibles, sauf la saisie des véhicules d’habitation).

Les ménages occupant des locaux et maisons construits sans permis : Ces situations sont nombreuses en France, particulièrement dans les DOM TOM, où la majorité des maisons ont été édifiées sans permis de construire et sont donc « illicites ». Ce sont des installations « en réunion » qui tomberont sous le coup de cette loi.

Les occupants d’habitat alternatif : Des modes d’habitat alternatif sont mis en œuvre de plus en plus fréquemment, poussés par des convictions écologiques ou les difficultés à se loger : il s’agit souvent d’habitat léger, mobile ou éphémère, respectueux de l’environnement, à faible empreinte écologique. Exemples : yourtes, tipis, cabanes, etc... A noter que de nombreuses personnes installent des yourtes ou des tipis dans leur propriété, pour leur famille : elles sont menacées de l’arbitraire là aussi par l’article 32 ter A.

Les habitants de mobile-homes : De nombreux mobiles-homes ont été installés dans des propriétés où le plus souvent il existe des maisons. Les habitants de mobiles-homes dont l’installation n’aura pas été agréée seront soumis au même régime.

 

De par les pouvoirs considérables et rapides qu’il donne au Préfet, cet article ouvre un champ d’application immense, qui va bien au delà du stéréotype stigmatisant « camp de roms », qui remet en cause la protection du domicile du citoyen et la protection de ses biens.


Il crée une nouvelle discrimination concernant la protection du domicile, et traite comme des coupables ceux qui en réalité sont victimes de l’incurie de l’État en matière de logement et en matière d’accueil.

Il constitue une menace pour le droit de propriété, qui est encadré et protégé par le Droit et la Constitution.

Pouvant être mis en œuvre de manière accélérée, sans autorisation préalable du juge civil, sur décision du préfet, il constitue une mesure d’exception qu’aucun danger ne vient justifier autre que celui de ne pas trouver à se loger par ses propres moyens dans un contexte de crise grave du logement.

Cet article organise la répression de la frange la plus exclue et la plus précarisée de la population, comme les SDF, et de celle dont le mode de vie est considéré comme marginal par les institutions, et qui, en raison même de ce mode de vie, sont l’objet de discriminations (gens du voyage, occupants d’habitat alternatif…), alors même que les dispositions prévues pour permettre de diminuer les discriminations dont ces populations sont victimes en matière d’accès au logement et d’habitat (loi DALO, loi Louis Besson, procédures de péril ou d’insalubrité) sont insuffisamment appliquées.

.

Nous attirons votre attention sur le caractère inconciliable que constitue l’adoption de cet article avec les lois en vigueur.

En effet, ce projet de loi ne respecte ni l’esprit ni la lettre des textes et jurisprudences suivants : (..) suite ici :

 

http://fofo.blogs.letelegramme.com/archive/2010/12/10/danger-pour-les-occupants-de-logements-mobiles.html

 

 

 

 

dsk-2012-copie.jpg
http://alex-dessinpresse.over-blog.com/article-dsk-2012--43286106.html

 

 

Strauss-Kahn, la créature des Médias

(et des Instituts de sondage aux ordres)

Pourquoi ce favoritisme ?

Par Eva R-sistons

 

Strauss-Kahn est lancé comme une lessive par les Médias. Il est le favori non de l'opinion, mais des faiseurs d'opinion, les Médias occidentaux aux ordres (..)

 

suite ici :

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/12/11/pourquoi-strauss-kahn-est-lance-par-les-medias-alors.html

 

 


 

Quelques liens d'actualité (d'autres liens sur sos-crise) :

 

 

 


Choisissons les alternatives: Le SEL, le Système d'Echange

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Alerte citoyenne !

Mobilisons-nous

pour que le Net

ne soit pas verrouillé,

filtré, censuré !

Non à l'ACTA !

.

 

 

.

 

.

Une animation infographique pour expliquer les dangers démesurés du traité ACTA envers un Internet libre et ouvert. Mobilisons-nous avant que le Net ne soit verrouillé, filtré, censuré !

 

-> http://www.stopp-acta.info/francais/

version originale : http://www.youtube.com/watch?v=qlFyoEKV0dE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Medias de complaisance
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 14/12/2010 16:16



Oui Rita le PS peste, et la Droite choléra


Tous vendus... alignés... traîtres aux électeurs !


Bisous eva



ritapitton 12/12/2010 18:45



Bonsoir Eva,


Merci pour les infos de cette page .


Les gens croient que les élections vont changer leur vie !!


En vérité la gauche c'est la peste et la droite c'est le choléra .


Bisous .Rita



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages