30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 05:31

 

              NOM-j.jpgNS-veau-d-or-laplote-copie-1.jpg 

   

                           

                          "Tuer" les Prophètes ?      

            

                              Madame, Monsieur,

 

Parce que j'ai toujours apprécié votre Journal, d'abord parce qu'il préserve une certaine liberté de pensée, ensuite parce qu'il traite de ce qui m'intéresse le plus: La géo-politique, j'ai décidé d'ouvrir un blog dans vos colonnes. Victime, récemment, d'un acte subit de censure d'un média de "Gôche" caviar, très caviar, terriblement caviar, j'ai compris qu'avec la Pensée Unique de mise aujourd'hui, il n'est pas bon d'être trop indépendant, trop sincère, trop vrai. On ne peut plus, hélas, tout dire; la liberté chère à Voltaire, sous Sarkozy et à l'époque du Nouvel Ordre Mondial qui s'apprête à enchaîner la planète, est du passé - et j'en ai tiré la leçon en étant décidée, sur ce blog "le monde selon eva R-sistons", à brider quelque peu une pensée et une parole libres, pour qu'elle soit plus conforme, plus alignée, plus aseptisée, plus "vendable" - plus acceptable par ceux qui ne veulent pas remettre en cause le Système actuel, militaro-financier, qui conduit un peu partout aux désastres que l'on ne découvre que trop.

 

  pensee-unique.jpg

 

Mais je tenais à affirmer une différence, une autre voix, un autre son de cloche, au demeurant toujours attachée aux valeurs universelles de vérité, de paix, de Justice. Car humaniste citoyenne du monde je suis, et je resterai, aux couleurs du Gaullisme libre, résistant, visionnaire, mais profondément ancré à Gauche. Pour tout dire, fidèle au programme commun des Gaullistes et des communistes (essentiellement, mais non uniquement), celui du CNR, du Conseil National de la Résistance.  

 

Et le Général de Gaulle nous a montré le chemin: Celui de l'indépendance. Celui du prophétisme, aussi. Je me réclame de ce courant !

 

                         NS-grandi---de-Gaulle--Laplote.jpg

 

Allez-vous "tuer" les prophètes de notre temps, dont je suis, moi ? Allez-vous censurer l'une des dernières intellectuelles, hélas, l'un des rares esprits réellement libres, non partisans, allez-vous tuer une voix vraiment indépendante, professionnelle (journaliste détentrice de la Carte de Presse lorsqu'elle était en exercice, écrivain reconnu, éditée par de grandes Maisons et Lauréate de l'Académie française), dénonçant l'horreur militaro-financière qui dévaste la planète, appelant à la résistance avant que l'humanité ne soit emportée par la folie de quelques-uns ?

 

                        riche-et-esclaves.jpg

J'ai lu, et relu, le texte que le Courrier International publie actuellement : 

En raison de nombreux manquements aux conditions générales d’utilisation, Courrier international a choisi de restreindre l’accès à la plateforme de blogs mise à disposition des internautes. Ce service sera interrompu à compter du 01/07/2010, nous vous invitons donc à sauvegarder d’ici là tous les contenus que vous mis en ligne sur votre ou vos blogs. Courrier continuera dans l’avenir à héberger des blogs mais leur création passera par une autorisation préalable de notre part. 

 

                      avec-Lplote-medias-vendus-j.jpg

 

Le contexte international est très grave, et les Médias ne tirent pas la sonnette d'alarme. Pour preuve, je vous demande de prendre connaissance de mon post :

 

http://le-monde-selon-eva-r-sistons.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/05/29/l-uranium-appauvri-menace-la-planete.html.

 

Madame, Monsieur, vous qui allez bientôt décider du sort des blogueurs, pour dire qui doit rester et qui doit tomber, je vous demande dans le pays qui était il y a peu encore celui de Voltaire, l'autorisation de publier dans vos colonnes. Voulez-vous accepter mon blog, ou allez-vous le rejeter comme un vulgaire malfaiteur ? Pour donner plus d'audience à cette missive, je vais la publier sur différents sites et bien sûr sur certains de mes blogs, dont trois sont au Top, et R-sistons à l'intolérable, qui n'a pas encore trois ans, va atteindre 550.000 visites, après avoir pendant presque deux ans mis du temps à "décoller". Maintenant, il a trouvé son rythme. Même si je vais le ralentir, pour préserver mon emploi du temps et ma santé. 

 

Soyez assurés que votre réponse intéressera mes lecteurs, et plus généralement tous ceux qui sont attachés à l'indépendance. Nul ne pourra arguer que ma pensée n'est pas élaborée, ou que je ne maîtrise pas la langue française. Je suis sortie 1e de l'Ecole de Journalisme, et l'Académie française a daigné couronner une étude historique que j'ai publiée il y a quelques années. Non, si je suis condamnée par la Police de la Pensée, si ma prose doit être rejetée, ce sera pour d'autres raisons que la Raison ne reconnaîtra que trop... et qui prouveront, s'il en est besoin, que nous ne sommes plus dans un pays libre, et que la démocratie n'est plus qu'un mot pour maquiller des réalités peu honorables... et qui vont bientôt tous nous conduire vers un abîme d'inégalités, de barbaries, de douleurs, d'atrocités même nucléaires, mettant en péril l'avenir de l'humanité, pour le seul mauvais plaisir de quelques-uns.

 

                  Laplote--prison-bebe.jpg

 

Madame, Monsieur, reconnaissez que ma voix est originale. Allant plus loin, reconnaissez qu'au temps de "l'horreur économique" (je rends hommage au livre de la grande Viviane Forrester, Fayard, 1996), financière, militaire, sanitaire... il est temps de laisser les Prophètes modernes s'exprimer, dénoncer, tonner même, contre... l'intolérable d'abord nucléaire, qui risque d'emporter l'humanité.

 

Oui, Madame, Monsieur, un Prophète du malheur, par goût du bonheur, de la vie, disons-le par amour de son prochain, TONNE contre la folie de ceux qui mettent en péril la société toute entière et l'existence sur terre pour leur mauvais plaisir pathologiquement cupide: C'est son honneur, c'est son droit, c'est son devoir de mettre en garde contre les menaces, d'où qu'elles viennent. Allez-vous éteindre ces voix, sous la pression de je ne sais quel mauvais génie peut-être lié à l'Etranger, ou allez-vous les laisser alerter avant qu'il ne soit trop tard ? Je souhaite atteindre un nouveau public. Est-ce trop demander au temps, non plus de Voltaire, mais de Sarkozy 1er ?

 

La réponse vous appartient. Soyez assurés qu'elle connaîtra le retentissement qu'elle mérite...

 

Eva R-sistons à l'intolérable, au nom de l'amour du prochain, du Bien public, et tout simplement, de... la Vie ! 

        

Illustrations, certaines de laplote: Je rends hommage au talentueux Laplote, blogueur du Courrier International, et l'un des plus brillants  caricaturistes de notre temps, qui a eu l'extrême gentillesse de dessiner pour les Lecteurs de R-sistons à l'intolérable, à ma demande, certains des dessins publiés sur ce post.

 

 

                                                        petit-prince.jpg

 

  

Alerte ! La précarité s'étend en France,

les lois liberticides aussi,

dissimulées par les Médias

qui détournent l'attention des vrais problèmes.

Article à lire absolument, à relayer partout !

 

pauvrete.jpg

 

Mohamed BELAALI, Sombre avenir

 

La France, dans le cadre d’un capitalisme en crise, tend lentement vers un régime que personne ne sait encore comment qualifier. Mais peu importe les adjectifs et les qualificatifs. Tous les signes d’un sombre avenir pour la majorité de la population sont, hélas, bien présents : précarité, chômage, misère, répression, suppression progressive des libertés publiques, propagande etc. Le citoyen est ainsi enserré par un pouvoir omnipotent qui, comme les tentacules d’une pieuvre géante, l’étouffe. Car la richesse doit rester, vaille que vaille, concentrée entre les mains d’une seule et même classe sociale minoritaire mais possédant tous les pouvoirs.

La France, pays riche, compte aujourd’hui des millions de travailleurs pauvres, de précaires, de chômeurs, de sans abris, de sans papiers, bref des millions d’hommes et de femmes broyés par la machine capitaliste. Ces laissés-pour-compte sont de plus en plus nombreux, et la politique d’austérité que le gouvernement prépare en ce moment même, ne fera qu’accroître encore un peu plus leur nombre. La destruction du système de retraite par répartition, basé sur la solidarité entre générations, va entrainer inévitablement l’augmentation du nombre de personnes cumulant vieillesse et pauvreté. Sombre avenir pour une partie de la population de plus en plus importante !

Mais cette misère n’a d’égal que la richesse accumulée par une petite minorité de très riches dont les revenus ont augmenté par exemple entre 2004 et 2007 de 40 % selon l’Insee (1). Malgré la crise, les profits des entreprises du CAC 40 (cotation assistée en continu) ont atteint 49 milliards d’euros en 2009. Grâce à un montage technique et financier sophistiqué, appelé dans leur jargon « optimisation fiscale », ces groupes paient nettement moins d’impôt que les entreprises plus modestes. Le manque à gagner pour l’État s’élève à 8 milliards d’euros (2).

Et comme cette richesse amassée grâce aux revenus du capital et non du travail ne leur suffit pas, l’État leur verse des millions d’euros chaque année au titre du fameux bouclier fiscal (585,5 millions d’ euros rien que pour 2009) sans parler d’innombrables exonérations et autres privilèges fiscaux. Le recours massif à la fraude (3) et aux niches fiscales est une pratique courante et récurrente des nantis. Et on va taire tous les scandales immobiliers à répétition de certains membres du gouvernement (voir entre autres les affaires Gaymard et Estrosi). La richesse est ainsi produite directement par les uns et confisquée indirectement par les autres !

L’État, complice de ce pillage, organise en même temps, à travers ses organismes notamment ceux de la sécurité sociale, une véritable chasse aux « fraudeurs » des prestations sociales, c’est à dire aux travailleurs pauvres, aux précaires et aux chômeurs. Il a même créé à cet effet le Répertoire National Commun de la Protection Sociale (RNCPS). Il est à préciser que le nombre de ces « fraudeurs » et le montant total de la fraude sont dérisoires (4). L’État bienveillant avec les uns, est impitoyable avec les autres !

Pour masquer cette cruelle réalité et éviter toute résistance d’envergure, la bourgeoisie utilise l’État et tout son appareil idéologique et répressif. Les grands médias, tous entre les mains d’industriels, vont jouer un rôle déterminant dans le maintien et la reproduction de cette situation. Ils demeurent l’instrument le plus redoutable et le plus efficace pour anesthésier une population active déjà traumatisée et démobilisée par le chômage. Experts, spécialistes, artistes et autres intellectuels sont eux aussi enrôlés pour répandre la « vérité » de la classe dirigeante. Bref tous les moyens, petits et grands, sont mobilisés pour perpétuer les privilèges et les injustices de l’ordre établi. Plus le système s’empêtre dans ses propres contradictions et s’enfonce dans la crise, plus la propagande devient intense, futile et cynique. Le moindre fait divers, aussi insignifiant soit-il, devient affaire d’État. Le fait divers est érigé en fait politique majeur. Il est élevé au rang des préoccupations et priorités nationales. Président de la république, ministres, parlementaires, préfets et commissaires, chacun dans son domaine, réfléchit comment résoudre par exemple le problème de la femme verbalisée (22 euros) pour port de niqab au volant et de son mari soupçonné par le pouvoir d’avoir plusieurs épouses. Les journalistes, eux, vont se charger d’expliquer, à longueur de journée et de nuit, aux citoyens la gravité de l’affaire pour la nation. Le gouvernement va jusqu’à décréter l’urgence sur... le projet d’interdire totalement la burqa ! Il faut que la loi soit adoptée avant l’été car il y va de la dignité des femmes et de l’intérêt de toute la nation, rien que cela !

L’État français a été également mobilisé dans « l’affaire de la rumeur » concernant la vie privée du couple présidentiel. Là encore, la police, la justice, les services de contre-espionnage, les ministres anciens et nouveaux, les conseillers du président ont déployé un zèle singulier pour remonter aux sources ...de la rumeur ! Et la démesure de cette mobilisation a été étalée lamentablement dans les médias. D’autres faits divers viendront alimenter la chronique dans l’espoir de détourner l’attention de la population des décisions graves qui se trament contre elle comme par exemple la destruction de ce qui reste encore du système de retraite par répartition.

Mais pour que les « réformes » passent, il faut contrôler, surveiller, ficher, réprimer, bref il faut terroriser les citoyens qui refusent de courber l’échine. Il devient, en effet, de plus en plus difficile aujourd’hui de ne pas rencontrer la police dans la rue. Elle est omniprésente voire omnipotente. Chaque manifestation est sévèrement et massivement encadrée par des policiers en tout genre. A côté des CRS en tenue de combat et armés de flash-ball, matraques et gaz lacrymogène, des policiers en civil se mélangent et défilent avec les manifestants. Les membres des brigades départementales de sécurité, souvent masqués, surveillent de loin le déroulement de la manifestation entassés dans leurs véhicules grillagés. La BAC (Brigade Anti-Criminalité), la matraque montrée de manière ostentatoire et provocante, encadre de très près les cortèges tout en filmant les manifestants. La brutalité accompagne souvent les interpellations arbitraires à la fin de la manifestation. La garde à vue dans les commissariats est vécue comme un cauchemar par la plupart de celles et ceux qui en ont fait l’expérience : « Quand les policiers m’ont “invitée” à m’asseoir sur un banc pour y être menottée, le mur contre lequel je devais m’adosser était maculé de sang encore frais. J’ai dû me déshabiller totalement pour la fouille. Puis j’ai été poussée dans une cellule souillée d’excréments. J’étais traitée comme un animal. La volonté d’humilier était évidente » témoignait l’avocate Caroline Wassermann (5). Plus d’un demi-million de citoyens ont connu la garde à vue en 2008, 67 % de plus qu’en 2001 ! (6). Personne n’est à l’abri d’une telle humiliation. Car la garde à vue se généralise et se banalise. Elle est institutionnalisée. Il faut faire peur à la population et la dissuader de toute velléité de résistance. Tout acte d’opposition à la politique du pouvoir, aussi élémentaire soit-il, est brutalement réprimé. Même les lycéens n’échappent pas à cette répression policière. Ces jeunes à qui on a appris que la police était là pour les protéger dans le cadre de l’État de droit, se sont vus gazés, matraqués, brutalisés, jetés à terre et traînés au sol sans ménagement comme de dangereux criminels par cette même police. Ces adolescents ont été parfois arrêtés devant leur lycée, conduits au commissariat et gardés à vue sans pouvoir communiquer avec leurs parents. Après le commissariat, les procureurs prennent la relève au tribunal et profèrent des propos violents et traumatisants pour des gamins qui réclamaient juste un enseignement de qualité et ouvert à tous.

La répression les poursuit à l’intérieur même de l’école. Vidéo-surveillance, portiques de sécurité, policiers etc. vont transformer progressivement l’école en prison. 5 247 « correspondants sécurité-école » sont choisis parmi les policiers et les gendarmes. Mais Sarkozy veut aller plus loin : « Il y a quelques jours j’ai souhaité que dans les 53 établissements identifiés comme les plus difficiles de France, on aille plus loin en proposant l’installation d’un bureau pour le policier ou le gendarme référent au sein même du lycée et du collège »(7). A quand l’installation d’un véritable commissariat à l’intérieur des établissements scolaires ? Quelle est jolie la démocratie bourgeoise qui méprise et brutalise sa jeunesse !

Et comme cela ne suffit pas, il faut mettre le pays sous surveillance et supprimer progressivement les libertés publiques chèrement acquises. Il faut installer des caméras partout, croiser les fichiers informatiques, prélever des empruntes digitales et génétiques y compris sur des enfants, en un mot il faut que le contrôle sur la population soit total. La France n’est pas encore le Royaume-Unis où 4,2 millions de caméras filment en permanence les faits et gestes des citoyens et où la police peut interpeller n’importe qui, n’importe quand sans la moindre justification, presque comme dans 1984 de George Orwell. Cependant, le gouvernement français a la ferme volonté de tripler le nombre des caméras (de 20 000 à 60 000) sur la voie publique, dans les établissements scolaires, dans les transports en commun, bref il faut que l’œil du pouvoir observe et contrôle tout le monde.

Mais surveillance et profit sont deux faces d’une même réalité. Car la vidéo-surveillance c’est aussi un marché fleurissant dont la croissance entre 2003 et 2012 varie selon l’équipement acheté entre 60 et 400 % (8). Pour engraisser davantage encore les entreprises du secteur, Michèle Alliot-Marie a signé un décret le 22 janvier 2009 facilitant l’accès à la vidéo-surveillance aux établissements publics et privés utilisant moins de 8 caméras. La surveillance généralisée a un bel avenir devant elle.

La classe dominante, non contente d’avoir précarisé et paupérisé les travailleurs, exige en plus qu’on les punisse, qu’on les cache. Les pauvres doivent rester invisibles. Car ils sont la preuve vivante de la faillite de son système économique. Les prisons regorgent de pauvres. A l’extérieur de la prison, leur force de travail est devenue inutile, superflue.

Violence, surpopulation, humiliation, souffrance, arbitraire de l’administration pénitentiaire, mesures d’isolement de longue durée, bref des conditions de détention d’un autre âge font de la prison un haut lieu de la déshumanisation des hommes. Il ne faut donc pas s’étonner que la France détienne le triste record du nombre de suicides dans les prisons. Comme le taux de chômage, celui de la détention et du suicide ne cessent d’augmenter. Malgré les condamnations successives des instances européennes, internationales et des associations des droits de l’homme, ces taux continueront, hélas, à augmenter. Car ils sont intimement liés à la politique pénale et carcérale de la classe dirigeante qui utilise le dogme de la « tolérance zéro » pour plaire à une frange de la population et pour évacuer les problèmes économiques (chômage de masse, politique d’austérité etc), et sociaux (sécurité sociale, santé...). La sécurité demeure l’enjeu majeur des campagnes électorales.

Cette politique n’est, toutefois, que l’expression d’un système dont le profit reste l’unique objectif. Là encore, prison et profit vont de pair : la prison c’ est aussi un marché non seulement au niveau des produits liés à la sécurité (bracelets électroniques, caméras...) mais aussi au niveau de la construction et de la gestion des prisons. Les constructions, les rénovations des prisons font le bonheur des entreprises comme Bouygues, Eiffage Construction, Vinci... sur le malheur des détenus. Les entreprises privées s’occupent également de la restauration, de la formation professionnelle, de l’ accueil des familles etc. L’État est réduit à fournir le plus de détenus possible afin d’ alimenter les bénéfices de ces entreprises privées. La prison est une affaire très rentable (9).

Les perspectives électorales sont elles aussi sombres. Elles se réduisent à un « choix » binaire : PS/UMP – UMP/PS ou pire encore UMP/FN. Lorsque l’on regarde de plus près non pas les discours mais les actes, on constate, malgré des nuances voire parfois des différences, que ces deux partis majoritaires (PS/UMP) servent en dernière analyse les intérêts de la classe dominante.

Mais l’histoire nous a appris que la lumière peut aussi jaillir de l’obscurité. Malgré cet asservissement général dû au capitalisme et les malheurs dont il accable les salariés, le système produit de lui-même les conditions de sa propre disparition. Ses crises à répétition montrent à quelle enseigne ce système est inefficace et dangereux pour l’homme et la nature. Aux travailleurs d’unir leur force et de la diriger contre le système lui-même et non contre ses effets. Toutefois cette lutte ne peut aboutir que si les producteurs directs de richesses sont conscients de leur exploitation commune. La prise de conscience et l’unité de tous les travailleurs sont donc une nécessité vitale et un préalable au dépassement du capitalisme.

Mohamed Belaali

(1) Les revenus et le patrimoine des ménages, Insee http:// www.insee.fr/fr/themes/docum...

(2) http:// www.latribune.fr/depeches/re...

(3) sur les fraudes comptables et financières commises par les entreprises voir http:// www.oca-audit.com/offres/fil...

(4) http://www.ldh-toulon.net/spip.php?...

(5) Témoignage de l’avocate Caroline Wassermann publié dans L’Humanité du 20 novembre 2009. Cité par LDH Toulon http:// www.ldh-toulon.net/spip.php?...

http:// www.legrandsoir.info/Sombre-avenir.html

Il n'est point besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. Guillaume le Taciturne

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13161

 

 

Trois « D » : Dette, Déficit... Défiscalisation

Frédéric Lordon sur blog.mondediplo.net
 <http://blog.mondediplo.net/2010-05-26-La-dette-publique-ou-la-reconquista-des#tdm>

Les ennemis (amis) de la dette n’aiment rien tant que prendre le problème « des déficits » du côté de la dépense. Jamais des recettes. Ce serait pourtant bien intéressant. Car la défiscalisation systématique apparaît comme l’un des caractères structurels les plus robustes du néolibéralisme. Mais défiscalisation pour qui ? Poser la question c’est y répondre, et aussi, peut-être un peu moins trivialement, faire revenir toute une économie politique, cette mauvaise conscience de la science économique, une économie politique où il est question de groupes sociaux aux intérêts antagonistes et des compromis historiques qu’ils parviennent à passer avec l’État,...

 

Contre la dictature des marchés financiers
Contre la paupérisation de ceux- d'en-bas (y compris les couches moyennes)


CA du 28 mai 2010 : position.

A l'heure ou "la dictature des marchés financiers" impose des plans d'austérité extrêmement sévères contre plusieurs peuples d'Europe avec la bénédiction des gouvernements de ces pays il importe d'articuler revendications spécifiques à la finance et revendications sociales. Si la finance ne doit pas faire oublier l'écologie alors ni la finance ni l'écologie ne doivent oublier le social. Et le social, ce n'est pas les seuls pauvres ici ou là-bas. On peut percevoir plus que le salaire médian et être prolétaire, au sens d'avoir des fins de mois difficiles (..)


- Le canon fiscal avec les TTF et  la défense et amélioration de l'impôt sur le revenu, de l'impôts sur les sociétés et du recul de la TVA ; le tout de façon harmonisée en Europe. Le PS devrait défendre cela clairement s'il veut battre l'UMP pour défendre le peuple agressé !

- Le canon social avec des mesures visant à la fois le partage du travail (contre le travaillisme et le chômage et la précarité) et le partage des revenus en lien avec une extension des services publics nationaux avec revalorisation des mécanismes de péréquation tarifaire permettant de la gratuité et de l'égalité sur un territoire suffisamment conséquent . Cela signifie une loi pour une nouvelle RTT lancée en Europe, une augmentation des salaires, retraites et pensions à l'exception des hauts revenus (au-delà de 7000 euros par mois).

Pour aller vers un éco-socialisme du XX ème siècle la mobilisation internationale des peuples-classe d'Europe sur d'autres revendications et perspectives est nécessaire.Mais commençons par la base, l'essentiel. Ce qui est réclamé par une majorité pour vivrela
Cela est d'ailleurs conforme à ce que nous disions au printemps 2008.
Déclaration du CA du 15 mars 2008
http:// www.france.attac.org/spip.php?article8410#outil_sommaire_0

Le Conseil d’administration a adopté le plan de campagne sur la crise financière. La crise financière ne résulte pas d’accidents mais de la logique même d’un système capitaliste qui a érigé en valeur suprême la maximisation de la rente servie aux actionnaires. Celle-ci ne peut être obtenue que par la détérioration permanente de la position des salariés. Le monde en est arrivé à un point où la répartition de la richesse est devenue tellement inégalitaire qu’elle est insupportable. Et elle rend impossible la résolution des problèmes sociaux et écologiques.

Attac France proposera aux autres Attac d’Europe d’impulser une campagne autour du « désarmement des marchés financiers » au nom de l’exigence des droits sociaux et de l’égalité niés par la financiarisation de l’économie, et au nom de la solidarité nécessaire avec le Sud.

Christian DELARUE .

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13160&rech=22926 

 

 

pb11-unebr.jpg

 

 

Feuilleton sur la crise, extraits:

 

 

Pour essayer de clarifier ces enjeux et solutions, le M’PEP va diffuser un feuilleton sur la crise de l’Union européenne afin d’aider chacun à se faire sa propre opinion et à lutter pour des alternatives progressistes.

 

L’épisode n° 1 sera diffusé le mardi 1er juin. Il aura pour titre : «  En Grèce comme ailleurs, refuser les plans d’austérité et la remise en cause de la démocratie  ». Les prochains épisodes suivront à quelques jours d’intervalles et aborderont, pour l’instant, les questions suivantes :

  • Épisode n° 2 : Ne pas accepter les prêts des gouvernements, de l’Union européenne et du FMI car ils sont conditionnés par l’austérité.
  • Épisode n° 3 : Sortir de l’euro, rétablir les monnaies nationales, avancer vers une monnaie commune.
  • Épisode n° 4 : Dévaluer.
  • Épisode n° 5 : Renégocier la dette.
  • Épisode n° 6 : Nationaliser la politique monétaire.
  • Épisode n° 7 : Nationaliser les banques et les compagnies d’assurance, démanteler les marchés financiers.
  • Épisode n° 8 : Contrôler les changes et les mouvements de capitaux.
  • Épisode n° 9 : Organiser une relance économique, sociale et écologique basée sur un grand emprunt national servant à amorcer le financement du droit opposable à l’emploi.
  • Épisode n° 10 : Prendre des mesures protectionnistes, si nécessaire, dans le cadre universaliste de la Charte de La Havane.
  • Épisode n° 11 : Comprendre la crise de l’Union européenne.
  • Épisode n° 12 : Après les actionnaires des banques, il faut aider la gauche qui semble totalement dépassée par les évènements.
  • Épisode n° 13 : Construire une union des peuples et des nations d’Europe sur des bases de gauche.

http://www.m-pep.org/spip.php?article1698

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-le-feuilleton-sur-la-crise-a-lire-absolument-pour-comprendre-en-peu-de-mots-51373278.html

 

 

Sur mon blog sos-crise

liste complète

 

 

A lire:

 

http://artdevivresain.over-blog.com/article-attention-aux-produits-chimiques-que-vous-introduisez-dans-votre-maison-51167600.html

 

 

 Soutien aux six de Pau

 

La justice poursuit pour délit d’outrage, sur plainte du préfet des Pyrénées Atlantiques, six personnes ayant soutenu par courriel une famille déboutée du droit d'asile risquant une expulsion.

Pierre Favre (Haute-Savoie), Gérard Chevrot (Haute-Savoie), Yves Ribault (Savoie), Valérie Martinez (Val d’Oise), Docteur Eric Soares (Charente-Maritime), Daniel Candas (Rhône) sont tous les six convoqués au tribunal de Pau le 10 juin prochain.

Le préfet leur reproche d’avoir : « … proféré à son encontre des accusations (…) allant jusqu’à établir un parallèle entre sa décision et les méthodes utilisées par les nazis et le régime de Vichy » (Philippe Rey - août 2008)

Comme les 6 de Pau nous estimons que les enfants n'ont pas leur place dans un centre d'enfermement et nous approuvons leur démarche.

Nous nous inquiétons de voir qu'une référence à l'histoire pour apprécier une politique puisse être assimilée à un outrage à haut fonctionnaire alors qu'il s'agit d'une démarche intellectuelle qui  procède de la liberté d'expression, droit  inscrit dans notre Constitution et fondamental dans toute démocratie.

 

Nous protestons contre l'utilisation faite ici du délit d'outrage pour tenter de limiter la portée de ce droit, dont nous revendiquons l'usage plein et entier.

 

PETITION :

http://www.educationsansfrontieres.org/article28939.html

 

 

2e Petition, cette fois 

pour la Liberté d'opinion et d'expression

   

Bonjour,

j'ai créé une pétition dont voici le lien :
http://lapetition.be/en-ligne/petition-7360.html

Pourriez-vous me soutenir et m'aider à la diffuser autant que possible ?

Je vous remercie d'avance pour votre courage, vos idées et votre travail.

Cordialement.

 

URL Courte : http://7360.lapetition.be/

 


(..)  Récemment, la FDII a été créée avec " pour missions de veiller et combattre les informations antisémites et mensongères à propos d'Israël sur Internet ". Source : http://www.juif.org/dons/fondateurs-fdii.php  La question du combat de l'antisémitisme ne pose pas de problème car les propos racistes et haineux sont à combattre quels qu'ils soient. Par contre, la question de " combattre les informations mensongères à propos d'Israël " est inquiétante.

En effet, qui décide ce qui est mensonger et ce qui ne l'est pas ? Pouvons nous être contre les agissements et l'attitude de l'État d'Israël et pouvons-nous en parler sans être attaqués, censurés ou taxés d’antisémitisme ? Rappelons qu'il y a une différence fondamentale entre l’anti-sionisme et l’antisémitisme. Le premier est défendable car on s'aperçoit que le sionisme, idéologie, pose problème en raison du fait qu'il défend un État créé au dépens du droit et de la liberté des palestiniens. Le sionisme étant une idéologie, il doit être possible de ne pas être d’accord avec sans être attaqué ou privé de notre liberté d'expression. L’antisémitisme par contre n’est pas défendable, soyons clairs là-dessus.

Ainsi, cette pétition vise à avertir les créateurs et les personnes soutenant le genre de site FDII que nous serons à vos côtés pour combattre l'antisémitisme mais que nous avons le droit de nous exprimer dès lors que nous sommes convaincus que l'État israélien commet des choses inacceptables. Le message que nous envoyons via cette pétition est que nous défendrons notre liberté d'expression jusqu'au bout et qu'il est inimaginable que des propos argumentés, respectueux de l'autre, civilisé et destiné à ouvrir un débat soient censurés par quiconque. Là aussi, nous sommes très clairs.

La réaction personnelle de l'auteur de cette pétition se trouve ici : http://controverseopinions.com/2010/05/27/denonciation-du-site-juif-org/#more-968

  

 

                              Bagua04062010.jpg           

   

 

Le pire ennemi du Pentagone s’appelle PowerPoint

 

L’armée américaine consacre de plus en plus de temps et de ressources à la présentation de sa tactique, au détriment de la réflexion stratégique.

Schéma PowerPoint simplifié, réalisé par le Pentagone, pour expliquer notre situation en Afghanistan - Voir ce schéma en plus grand

Schéma PowerPoint simplifié, réalisé par le Pentagone, pour expliquer notre situation en Afghanistan - Voir ce schéma en plus grand

L’été dernier, à Kaboul, on a présenté au général Stanley McChrystal, commandant en chef des forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan, une présentation PowerPoint censé décrire la complexité de la stratégie militaire des Etats-Unis. Le tout ressemblait surtout à une de spaghettis. “Quand nous aurons compris ce schéma, nous aurons gagné la guerre”, a remarqué le général d’un ton acide, soulevant l’hilarité générale. Depuis, le schéma a fait le tour d’Internet en tant qu’exemple d’outil militaire ayant échappé à tout contrôle.

 

La suite ici http://www.courrierinternational.com/article/2010/05/25/le-pire-ennemi-du-pentagone-s-appelle-powerpoint

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13078

     

Derniers posts sur mon blog eva désinformation :  

liste complète

 

 

L’Ambassadeur de la Republique Bolivarienne du Venezuela 

Jesús Arnaldo Pérez   

vous invite à la projection du film 

« Jouer et lutter » d’Alberto Arvelo

   

Le mardi 1er Juin 2010

à 17h00 

Maison de l’Amérique Latine

217, Boulevard Saint Germain

75007 Paris

Metro: Solferino

 

 

Programmation du Bicentenaire de l'Amérique Latine

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-a-la-maison-de-l-amerique-latine-le-1er-juin-bicentenaire-des-independances-51352214.html.

 

 

                     Europe-prisonniere-j.jpg

     Quand l'UE change en douce ses traités

 

Comme bon nombre de partisans de l'Union, Pierre Lellouche est enchanté des déboires de l'économie européenne. Voilà qui permet encore, conformément à la méthode des petits pas théorisée par Jean Monnet, de faire avancer la construction (d'un état) européen(ne).

Interrogé par le Financial Times, il cache mal sa joie (j'utilise la version du Figaro, traduction abrégée mais fidèle de l'original) :

«Sans précédent», «changement énorme»… Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Pierre Lellouche s'est félicité de la mise en place du Fonds de stabilisation de la zone euro de 440 milliards d'euros, dans une interview au Financial Times.

«Il est expressément interdit dans les traités de sauver un Etat européen de la faillite (clause du «no bail-out», NDLR).

De facto, nous avons changé le traité» avec le plan, affirme-t-il.

 

En effet, c'est génial, plus la peine de refaire voter les gens jusqu'à ce qu'ils trouvent la bonne réponse, on refait les traités en douce.

Et le graal pour Pierre Lellouche c'est qu'on peut se comparer à l'OTAN, qui est une référence démocratique bien connue :

«Le mécanisme de 440 milliards d'euros n'est rien de moins que l'équivalent de l'article 5 du traité de l'Otan, c'est-à-dire la clause d'assistance mutuelle. Lorsqu'un État est agressé, les autres sont obligés de lui venir en aide», avance le secrétaire d'Etat français.

 

Merci la Grèce et merci les marchés financiers, l'Union européenne progresse encore une fois dans l'opacité la plus complète. Sauf que Pierre Lellouche rompt avec une règle européenne bien établie : il faut avancer dans la construction d'un état européen sans jamais ni avouer que c'est l'objectif, ni reconnaître qu'on en est de moins en moins loin.

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-quand-l-union-europeenne-change-en-douce-ses-propres-traites-51350916.html

 

 

 

Une autre vision des agriculteurs...

et de l'agriculture !

 

Après cette fanfaronnade de Nature Capitale, Cpolitic vous propose deux photos qui parlent d’elles-mêmes. Elles proviennent de l’exposition organisée dans le cadre du Festival « Fête de la Nature » au jardin des Plantes de Paris.
Parmi les multiples plantes, d’un parc en décrépitude déconcertante (pseudo gazon, haies non taillées, pots sans plante ni fleur dans de la terre desséchée, clôture rouillée à la peinture…), une rétrospective de la culture du blé était présentée, des faits historiques donc.
Et là, on pouvait y découvrir, à la plus grande surprise du quidam venu, une explication de l’accroissement des allergies au gluten (avec un gluten « technologique »), une confirmation de la pollution des sols, une biodiversité des céréales réduite à néant, une valeur nutritionnelle devenue exécrable, tout cela grâce à l’intense lobbying de l’agro-alimentaire dans le but de faciliter la production industrielle. Et tant pis pour la santé du consommateur final, la qualité ou le goût du produit! Rentabilité, productivité.
Cela dure depuis l’après-guerre, doucement, tranquillement, sournoisement, insidieusement…

Et après, on peut toujours parader dans Paris.

 

blé gluten allergie

blé gluten allergie

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13088

 

 

Pauvre, mais écolo...

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13100

 

 

CPS.SHT07.260510205652.photo00.quicklook

 

PARIS (AFP) -

Mélenchon:

"DSK est en train d'asphyxier

l'économie mondiale"

 

Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche, a jugé mercredi que Dominique Strauss-Kahn, directeur général du FMI, est "en train d'asphyxier l'économie mondiale".

Interrogé sur France 24, l'eurodéputé a réaffirmé que si le patron du FMI était candidat pour le Parti socialiste en 2012, cela rendrait "extrêmement compliqué le rassemblement de la gauche".

 

Merci de lire la suite de la dépêche sur le site du journal

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13102

 

 

crise.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La crise n'est pas seule responsable des 138 milliards d'euros de déficit de 2009 !

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13113

 

 

 

   

 

                            Burqa intégrale aux USA (eva)

                                                       download?mid=1%5f15639354%5fANyxktkAAJFm

 

 

Reçu :

 

@ffaires à suivre… : Résistons à l’intolérable… reprises ici par un blogueur et agrémentées de commentaires malheureusement que du quotidien banal !..

 http://www.thierry-desjardins.fr/2010/05/ils-sont-decidement-incorrigibles/

 

=> il se prépare (Hortefeux) apparemment une mise en application de la loi LOPPSI

… (fascisme):

http://bluetouff.com/2010/05/29/loppsi-hortefeux-prepare-un-sale-coup-et-cest-pour-mercredi-prochain/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+bluetouff%2FRPba+%28Bluetouff%27s+blog%29

 

=> Le sénateur Masson (UMP) demande un texte pour « bâillonner » les blogueurs (fascisme)!

http://www.senat.fr/leg/ppl09-423.html

 

=> Bachelot veut créer un site web de conseils médicaux ! (conflits d’intérêts + népotisme)  

extrait : Un site Internet unique, «officiel» et très médiatisé, regroupant Doctissimo (pour trouver des conseils sur la grippe, le cholestérol ou l'alimentation de bébé etc… )

NB : dans « qui sommes nous » : Doctissimo.fr appartient au groupe Lagardère Active. Lancé en mai 2000, Doctissimo.fr est le premier portail dédié au bien-être et à la santé destiné au grand public. Doctissimo peut mettre en avant des contenus du groupe Lagardère.

http://www.lepost.fr/article/2010/05/23/2084354_bachelot-veut-creer-un-site-web-de-conseils-medicaux.html

 

=> Roselyne Bachelot perpétue les traditions familiales! (Népotisme) : http://www.lepost.fr/article/2010/05/27/2090237_roselyne-bachelot-perpetue-les-traditions-familiales.html

 

 

 

DSK1.jpg

DSK sur un nuage, par Laplote

http://laplote.over-blog.fr/ext/http://laplote.blogs.courrierinternational.com/ 

 

A propos, DSK a dit qu'il fallait privatiser toutes les banques !

Il est le candidat des Banquiers (et des Israéliens), pas des Français ! eva

 
 
Israêl va positionner ses sous-marins
lanceurs de missiles au large de l'Iran
 
Israël planifie de déployer trois sous-marins équipés de missiles de croisière à tête nucléaire dans le Golfe Persique, près des côtes iraniennes, selon un article publié dans le Times dimanche. L’article ne précise pas quand les sous-marins seront déployés dans la région.
 
Selon le journal britannique, les trois sous-marins, Dauphin, Tekouma et Leviathan, ont déjà visité le Golfe dans le passé, mais la décision a maintenant été prise d’assurer une présence permanente d’au moins un des ces vaisseaux.
 
Le commandant de la flottille, seulement identifié par « Colonel O », a été cité comme disant à un journal israélien : « nous sommes une force d’assaut sous-marine. Nous opérons en profondeur, loin, très loin de nos frontières » (..) 
 
Répondante apparemment à l’activité israélienne, un amiral iranien a été cité comme disant : « toute personnes qui souhaite faire un acte démoniaque dans le Golfe Persique recevra une réponse énergique de notre part. »
 
 
L'assaut meurtrier de l'armée israélienne contre la flottille de la Liberté
Gaza, flotilles, massacre militants humanitaires:
 
Juste un mot: Le mépris de la vie humaine d'Israël, son mépris, aussi, du Droit et de l'humanitaire, est insupportable. Eva.  Sur mon blog No-War:  
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Lettre ouverte à...
commenter cet article

commentaires

R-sistons à l'intolérable 31/05/2010 04:01



Reçu cette opinion:


Eva bonjour,


 


Vous avez mis récemment en avant les propos de Monsieur Dupont Aignan sur votre blog, or je vous invite à
regarder de plus près à qui vous avez à faire :


son parcours (FAF…), son financement (UMP en coulisse) et sa bien trop « grande facilité » à
passer dans tous les médias m’ont d’emblée fait penser que


NDA à le gout de…, la couleur de…, mais ce n’est pas vraiment  de… (remplacez (…) par les mots
« Démocratie », « Gaullisme », « Honnêteté »,


« Transparence » ou tout autres termes…ça marche presque à tous les coups).


Pour être tout à fait honnête, je me reconnais bien davantage dans les positions et le personnage même de M.
François ASSELINEAU (UPR) dont la lucidité de l’analyse géopolitique et économique, sa
rigueur intellectuelle et le profond respect de tout et de tous les horizons qu’ils viennent, m’inspire seulement une chose :


le RESPECT, Ce même RESPECT, que nous vous devons Eva, pour le courage avec lequel vous résistez, au noble
sens du terme de « lutte contre l’intolérable ».


 


Ecoutez le attentivement dans ses conférences reprisent sur le site de l’UPR (http://u-p-r.fr/?page_id=785 ) et un peu partout sur Daylimotion ou You tube  


(« l’histoire de France » par ex la première qui m’a fait le découvrir tout à fait par hasard … il
y a 10 mois environ), et vous verrez à quel point vous êtes proches tous les
deux.


 


En conclusion : un seul petit mot, et comme aurait dit Karl Zéro, entre DUPONT AIGNAN et
ASSSELINEAU : « Méfiez-vous des contrefaçons… »


 


Très respectueusement et tous mes encouragements, vous êtes magnifique ! continuez à vous battre pour
nous tous !


 


Merci !


 


Dominique


 



R-sistons à l'intolérable 30/05/2010 18:01



Merci amie de la liberté d'expression, ton combat est le bon


cordialement, eva



mickye 30/05/2010 10:44



Soutien inconditionnel à EVA pour la liberté d'expression !



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages