19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 16:10

antisemitisme-accusation-car-defend-paix.jpg

Lettre ouverte d'eva R-sistons

à la Force de Défense d'Israël sur Internet 

   

Bonjour

 

Vous venez de lancer une opération pour brider la liberté d'information, d'opinion, de parole. Dans ce cadre, un de vos zélés partisans a cru bon de porter plainte contre la femme libre que je suis (§), et que je resterai toujours, quel que soit le prix payé. Au contraire, les intimidations me renforcent dans la volonté de combattre les opposants à la Liberté, à la Démocratie.

 

A ce propos, j'ai plusieurs choses à vous dire.

 

D'abord, vous combattez au nom de la "fierté juive". Voyez-vous, du côté de ma mère, j'ai en grande partie les mêmes origines que vous. Et je n'en suis pas fière; J'en ai honte, même ! Car votre intransigeance, votre intolérance, les crimes de guerre d'Israël ou contre l'humanité, ses atteintes aux Droits de l'Homme, au Droit, en particulier international, son arrogance, sa cupidité, ses mensonges incroyables ("une terre sans peuple pour un peuple sans terre", "pas d'arme atomique"), etc... me font horreur. En tant que croyante chrétienne, je lis dans la Bible l'injonction "Aimer le pécheur, haïr le péché". Les péchés d'Israël sont tels, qu'il n'y a pas de quoi être fier de cet Etat d'ailleurs dirigé par des fascistes extrémistes, fanatiques, haineux, racistes, va-t-en guerre, comme Lieberman, rêvant de rayer de la carte de nombreux Etats voisins ! Comme on est loin des Préceptes divins ou tout au moins des préoccupations de certains de vos dirigeants de gauche d'antan, comme celui que l'un des vôtres a assassiné.

 

Ensuite, si vous ne voulez pas qu'on critique Israël, au lieu de vous en prendre à ceux qui comme moi, au nom de l'universel, de la paix, de l'intérêt général, du Bien public, dénoncent ses politiques et ses comportements, si vous voulez, donc, qu'on cesse de s'en prendre dans le monde entier à vous, changez de politique et de comportement ! Soyez assurés que si vous agissez de façon juste, honnête, avec bienveillance, sagesse, en défendant la paix, eh bien les critiques tomberont d'elles-mêmes !  On ne supprime pas la température en cassant le thermomètre ! Nous sommmes le thermomètre, par exemple excédés par le deux poids deux mesures, ainsi lorsque vous exigez qu'on respecte le Droit en le piétinant sans cesse vous même, ou quand vous voulez ôter aux autres la possibilité de se doter de la dissuasion nucléaire alors que vous mêmes détenez l'arme suprême.

 

Lorsque je viens sur le site juif.org dialoguer gentiement, fraternellement, pour comprendre, partager, échanger, pourquoi cela suscite-t-il aussitôt de violentes réactions, arrogantes, haineuses, agressives ? Croyez-vous que cela contribue à créer un bon climat ?

 

Vous nous demandez de commémorer sans cesse vos malheurs, mais pourquoi seulement les vôtres, alors par exemple qu'en 1940 cinquante millions d'individus ont souffert le martyre, et que la Shoah dont vous vous réclamez d'autres l'ont partagée au MEME titre que vous, parfois davantage, comme les Tsiganes, ou en tous cas autant, comme les handicapés mentaux, les homosexuels, les résistants, les communistes... sacrifiés comme vous à la barbarie nazie d'ailleurs en partie liée aux Américains comme le père Prescott-Bush. Voilà une cause de ressentiment envers les vôtres : Vous refusez aux autres ce que vous vous accordez à vous-mêmes. Encore un deux poids deux mesures ! Regardez en face les motifs de la désapprobation universelle, au lieu de vous en prendre aux autres !  

 

Et lorsque vous soumettez les Palestiniens pourtant innocents de la Shoah à une punition collective interdite pas les lois de la guerre, et que vous privez tout un peuple de sa liberté, que vous volez ses biens, même son eau, que vous bombardez, même avec des bombes interdites, ces malheureux entassés sur un petit périmètre de terre, après les avoir réduits à la famine, aux privations de tout, au point de provoquer chez eux des malformations, ne vous attendez pas à ce que le monde applaudisse. Et donc, tous nous dénonçons votre politique abominable. Bien évidemment !

 

Lorsqu'un pays est destabilisé, comme dans le Caucase, en Amérique Latine ou ailleurs, on trouve les vôtres, également pour bâtir des murs entre les individus,  ou pour organiser des attentats ciblés, ce n'est pas ainsi que vous susciterez l'adhésion des peuples ! Il est donc NORMAL, sain, de dénoncer toutes ces politiques conduisant au chaos, aux divisions, aux guerres meurtrières.

 

Lorsque vous refusez aux Palestiniens le droit de se défendre alors qu'ils sont spoliés, volés, attaqués sans cesse, bombardés, meurtris, privés de vie normale, il est bien évident que les citoyens dénonceront ces agissements. Le contraire serait anormal ! D'autant que partout vous exigez le droit de défendre vos intérêts. Pourquoi refuser aux autres les mêmes droits que vous ?

 

Lorsque vous faites des amalgames entre l'intolérable antisémitisme et le nécessaire antisionisme, créant un climat de chasse à l'homme, de mac-carthysation, de terrorisme intellectuel, lorsque vous vous érigez en uniques gardiens de la pensée (Police de la pensée), lorsque vous limitez les libertés, le droit à l'information, attendez-vous à être critiqués. Le contraire serait suspect !

 

Lorsque vous contribuez à encourager l'Islamophobie alors que vous protestez, légitimement, contre l'antisémitisme, attendez-vous à avoir des réactions. Imaginez un peu ce que subissent actuellement les citoyens Musulmans, sans cesse critiqués pour TOUT, ostracisés, désignés à la vindicte, menacés de guerre, d'exclusion, et même d'être chassés de chez eux, ne soyez pas surpris si le monde entier dénonce vos agissements ! Et pourtant les Musulmans ne régissent pas, ils subissent en silence; Quelle patience ils ont ! Comment auriez-vous réagi à leur place ? Jamais une plainte d'eux, toujours de vous. C'est insupportable !

 

Alors oui, je vous le dis: Au lieu d'attaquer les libertés, en France, sur les terres de Voltaire et du frondeur Gavroche, commencez par changer de comportement et de politique ! Et croyez-moi, vous susciterez l'adhésion plutôt que les critiques.

 

Partout je sens l'exaspération à votre égard !  Et ce n'est pas en réprimant que vous lutterez contre elle, mais en respectant les autres, et bien sûr en mettant en pratique les injonctions de votre Dieu. Il vous appelle à être fidèles à ses Lois, au lieu de les piétiner en provoquant Sa colère et la réprobation universelle !

 

En vous crispant, en réprimant, en pourchassant, en stigmatisant,  vous risquez au contraire d'alimenter l'antisémitisme vous-même. C'est le contraire du but recherché ! Je vous le dis en toute amitié, fraternellement. Je suis heureuse lorsque je vois les individus se comprendre, au lieu de se dresser les uns contre les autres !

 

Alors de grâce, remettez-vous en question au lieu de vous lancer dans de stériles chasses aux opposants à votre politique et à votre comportement.

 

Le monde sera plus respirable. Et au final, tout le monde y gagnera, vous les premiers !

 

Eva R-sistons

 

§ http://r-sistons.over-blog.com/article-clotilde-reiss-une-ingenue-en-iran-dossier-iran-les-blogueurs-sont-ils-menaces-50623494.html 

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-l-histoire-officielle-et-la-secrete-yougoslavie-desintegree-vatican-et-nazis-50702221.html

 

 

ANNEXE :

 

Voici des commentaires que je trouve à partir de mes réponses :

 

 

Chère Eva,
J'avais déjà lu cet article sur votre blog et l'ai trouvé une merveille de journalisme. Et c'est avec un grand plaisir que je l'ai relu. Votre déclaration d'amour de l'humanité est profondément touchante. Elle tranche avec brio avec le racisme, la haine et l'archaïsme d'un sionisme qui ne devrait avoir aucun écho en ce monde...

 

 

Amitiés EVA, si tu te présentais avec un bon programme et les idées que tu promeus. mon vote t'est acquis. bien à toi...a suivre

 

 

Les sionistes tiennent donc tant à faire haïr les juifs par ricochet et amalgame ? Ils sont graves !

 

 

Il est évident qu'il s'agit de te faire taire au mépris du droit, au nom d'un prétendu "antisémitisme" comme d'habitude. Ce n'est pas ton blog qui n'est pas digne d'Over-Blog... au contraire !

 

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12946

http://www.alterinfo.net/La-Force-de-Defense-d-Israel-menace-Internet-Les-blogueurs-sont-ils-menaces_a46316.html?com#last_comment

 

 

Et je reçois à l'instant ce rappel de texte blblique sur le blog d'Isabelle (blog "Conscience du peuple"), rappel bienvenu et à opposer à l'agressivité de ceux qui s'en prennent aux innombrables blogueurs parce qu'ils sont légitimement critiques vis-à-vis d'Israël et de ses défenseurs inconditionnels :

 

 

"Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! 
Heureux les affligés, car ils seront consolés ! 
Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre ! 
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront
rassasiés ! 
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! 
Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu ! 
Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de
Dieu ! 
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume
des cieux est à eux ! 
Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous
persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à
cause de moi. 
Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre
récompense sera grande dans les cieux ; car c'est ainsi qu'on a
persécuté les prophètes qui ont été avant vous. 
Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec
quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et
foulé aux pieds par les hommes. 
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne
peut être cachée ;  et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous
le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous
ceux qui sont dans la maison."   Sermon sur la montagne

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com

Blog concernant le plan et les stratégies de l'élite mondiale pour instaurer un Nouvel Ordre Mondial:
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/

 

Je pense que cela leur fera du bien de lire ces Paroles de paix et d'amour ! Puissent-ils s'en inspirer et reconnaître en Jésus d'ailleurs juif, mais venu perché sur un âne et non sur un veau d'or, un modèle d'amour, une source d'inspiration, de sagesse, de vie... eva

 

NS-veau-d-or-laplote.jpg 

 

Difficile de ne pas critiquer Israël !

Dernière info le concernant sur son cynisme bien peu éthique.

On convoite, on bombarde, on inonde. Quelle horreur !

Sur un site sérieux de géo-politique (eva) :

 

Au Kenya, Lieberman a d'ailleurs signé un important accord sur l'eau. Le ministre qui en 1998 avait recommandé de bombarder le barrage d'Assouan pour inonder l'Egypte aurait ainsi plutôt opté pour le chantage à l'assèchement.

 

Israël (..) prépare peut-être la prochaine offensive."

 

En ce qui concerne l'autre grand pays arrosé par le Nil, le Soudan, son instabilité sert aussi les intérêts israéliens. Israël a mené des raids aériens au Soudan en 2009 et entretenu la sécession au Darfour et du Sud-Soudan. Dans ce pays le processus électoral du mois dernier, qui s'est déroulé dans le cadre d'un plan de paix visant à un meilleur partage des ressources, semble de plus en plus compromis, tandis que les armes affluent à nouveau, ravivant le risque de reprise de la guerre civile

 

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-la-bataille-du-nil-50714139.html

 

 

 

Concernant le rôle de la famille Bush,

mentionné dans mes échanges,

voici un texte parmi d'autres :

 

Au moment où un George W. Bush en fin de mandat, le dos au mur face à l’échec catastrophique de sa politique, dénonce devant la Knesset, en tant que “apaiseurs de nazis” (Le Monde du 19 mai 2008) les opposants à la guerre d’Irak et tous ceux qui s’élèvent d’avance contre les projets démentiels toujours en cours chez les néo-conservateurs et les faucons du Pentagone de bombarder les installations nucléaires de l’Iran (cherchant du même coup, selon les commentateurs, à disqualifier le candidature à la présidence de Barack Obama), il n’est sans doute pas sans intérêt de rappeler que cela ne fait pas si longtemps qu’on a commencé à tirer de l’ombre épaisse du passé l’ahurissante constatation que la fortune de la famille Bush serait intimement liée à l’Holocauste juif. Voilà donc une véritable leçon d’histoire alternative susceptible d’éclairer aussi les égarements du présent…

 


Alors que le scandale Enron a été depuis longtemps dévoilé au grand jour, un autre scandale financier de grande dimension touchant de près la famille de George W. Bush est passé plus qu’inaperçu, relégué dans les coulisses sordides de l’histoire.

Le 19 avril 2001, le Président George W. Bush a passé une partie de la journée du souvenir de l’Holocauste dans la Rotonde du Capitole en compagnie de survivants de l’Holocauste, de vétérans alliés et de leurs familles. Lors de la cérémonie qui comprenait des prières juives et un récital de chants chantés dans les camps par les victimes de l’Holocauste, le Président Bush, apparaissant presque mal à l’aise, a lu une déclaration qui disait en substance que “la conscience forçait l’humanité à se rappeler ce qui s’était passé” et que “le dossier avait été conservé et préservé”. Le dossier, déclara George W. Bush, de ce qui restait le pire acte de génocide de l’histoire humaine, “n’avait pas résulté de l’initiative d’hommes cruels et sans instruction, mais d’acteurs humains qui se considéraient comme cultivés et bien éduqués, des hommes de la modernité, tournés vers l’avenir. Leur crime montra au monde que le mal peut se glisser et se dissimuler au sein des environnements les plus civilisés. Finalement, seule la conscience peut y faire barrage.”

 

Mais alors que le George W. Bush embrassait publiquement à Washington la cause de la communauté des survivants de l’Holocauste, lui et sa famille leur cachent un dossier secret vieux de plus de cinquante ans touchant aux faits et gestes de Prescott Bush, son grand-père. Selon des documents secrets des services de renseignement néerlandais et des archives du gouvernement des États-unis, le grand-père du président Georges W. Bush, Prescott Bush, a en effet réalisé pendant la seconde guerre mondiale de très considérables bénéfices grâce aux dividendes du travail forcé dans le camp de concentration d’Auschwitz. George W. Bush est un héritier en ligne directe de ces bénéfices de l’Holocauste qui ont été placés en 1980 dans un trust aveugle (compte anonyme auprès d’un fidéicommissaire) par son père, l’ancien président Georges Herbert Walker Bush.

 

Tout au long des décennies de vie publique de la famille Bush, la presse américaine s’est évertuée à ignorer ce fait historique: à travers la Union Banking Corporation (UBC), Prescott Bush, en association d’affaires avec l’industriel allemand Fritz Thyssen, a contribué à financer Adolf Hitler lui-même, avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Cela a pourtant été évoqué pour la première fois dès 1994 par John Loftus et Mark Aarons dans leur ouvrage La guerre secrète contre les Juifs: comment l’espionnage occidental a trahi le peuple juif.

 

Le gouvernement américain sait que de nombreuses entreprises américaines comme Standard Oil, General Motors et la Chase Bank ont aidé Adolf Hitler, et qu’elles ont été punies après Pearl Harbor. Mais comme le journaliste du New York Times Charles Higham le découvrit bien plus tard, et le publia dans son livre Commercer avec l’ennemi: le complot de l’argent américain nazi entre 1933-1945 (1983), “le gouvernement étouffe tout cela durant et même après la guerre”.
Pourquoi ce silence ?(..°

 

http://911truth-sherbrooke.org/2008/11/29/george-w-bush-heritier-de-l%E2%80%99holocauste-juif/ 

 

prescott-bush-et-famille.jpg  

 

 

Et pour revenir au sujet du jour,

et égayer cette publication,

voici un clin d'oeil de notre ami Laplote

sur la libération de Sainte Clotilde !

 

Sarko46.jpg

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

   

La fin de l'euro ?

http://u-p-r.fr/?p=1069

 

 

 

PORTABLE.jpg

CNIMULUS :   http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12963

 

 

Criminaliser la critique envers Israel : La fin de la liberté d’expression ? Le mensonge devenant force de Loi ? Vers un monde irrespirable ?

 

c5

Le 16 octobre 2004, le président George W. Bush a signé la loi du lobby israélien, Global Anti-Semitism Review Act. Cette loi confie au Département d’Etat des Etats-Unis (ministère des affaires étrangères – NDT) la surveillance de l’antisémitisme à travers le monde.

 

Pour surveiller l’antisémitisme, il faut d’abord le définir. Quelle est sa définition ? Selon le lobby israélien et Abe Faxman (directeur de la « Ligue Anti-diffamation » – NDT), cela pourrait se résumer à « toute critique envers Israël ou les juifs ». (Et on va criminaliser toute critque envers les Chrétiens, les Musulmans, les Bouddhistes, les athées... Israël, les USA, la GB, la France etc tous les pays du monde, aussi ? Que restera-t-il de la liberté ? Enterrée. Pareil pour la démocratie. Il n'y aura plus d'intellectuels. La vie sur terre sera irrespirable. Ou alors privilège d'un seul - et pourquoi ? A VOMIR ! MM. les Censeurs,  bonsoir ! eva) 

 

Rahm Israel Emanuel (chef de cabinet d’Obama – NDT) n’a pas perdu son temps à la Maison Blanche. Dès qu’il aura fait adopter la loi « Hate Crimes Prevention Act of 2009 » (« loi contre les crimes/délits de haine »), aucun américain ne pourra dire la vérité sur le traitement infligé par Israël aux Palestiniens et le vol de leurs terres sans tomber dans l’illégalité. Il sera interdit aux Chrétiens de faire référence au Nouveau Testament qui dit que les Juifs ont exigé la crucifixion de Jésus.

 

Il sera interdit (Israël est-il un Etat démocrate ? Non, néo-conservateur, d'essence totalitaire, désormais - eva) de mentionner l’influence extraordinaire du lobby israélien auprès de la Maison Blanche et du Congrès, comme ces résolutions écrites de l’AIPAC qui ont félicité Israël pour ses crimes de guerre contre les Palestiniens de Gaza, et qui ont été approuvées par 100 % du Sénat et 99 % de la Chambre des Représentants tandis que le reste du monde condamnait Israël pour ses actes barbares.

 

 

 

Il sera interdit d’émettre des doutes sur l’Holocauste (une révolution aux Etats-Unis où la liberté d’expression – jusqu’à présent – était « sacrée ». Mais il sera toujours possible d’enseigner que le monde a été crée il y a 5000 ans – NDT).

 

Il sera interdit de faire remarquer la représentativité disproportionnée des Juifs dans les médias et leur influence sur la politique étrangère (des Etats-Unis). (Un totalitarisme stalinien sans les avantages sociaux ! eva)

 

En d’autres termes, cette loi marque la fin de la liberté d’expression, de la liberté d’enquêter, et du premier amendement de la Constitution. Tout fait ou vérité qui toucherait Israël sera tout simplement interdit.

 

Etant donné la politique du gouvernement des Etats-Unis, qui tend à faire imposer sa loi au monde entier, qui deviendront la Croix-Rouge Internationale, la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies et les différentes organisations de défense des droits de l’homme qui ont demandé une enquête sur l’agression militaire d’Israël contre la population civile de Gaza ? Seront-elles emprisonnées pour critique « excessive » d’Israël ?

La question est sérieuse.

 

Un rapport récent de l’ONU, qui n’a pas encore été publié dans son intégralité, pointe Israël du doigt pour l’attaque contre un bâtiment des Nations Unies à Gaza. Le gouvernement israélien a riposté en accusant le rapport d’être « ouvertement tendancieux » ce qui classe le rapport de l’ONU dans la catégorie des « critiques excessives et d’expression de sentiments ouvertement anti-Israéliens ».

 

Israël est en train de réussir à utiliser ouvertement le gouvernement des Etats-Unis pour réduire au silence ses critiques malgré le fait que c’est la presse et les soldats israéliens qui ont révélé les atrocités israéliennes à Gaza et le meurtre prémédité de femmes et d’enfants encouragés par des rabbins. Il s’agit clairement de crimes de guerre.

 

C’est la presse israélienne qui a publié les images de T-shirts de soldats israéliens qui démontraient que la volonté délibérée d’assassiner des femmes et des enfants faisait désormais partie de la culture de l’armée israélienne. Les T-shirts étaient l’expression horrifique d’une barbarie. Sur un t-shirt on pouvait voir une palestinienne enceinte avec une cible sur le ventre et le slogan « une balle, deux morts ». Ces T-shirts sont une indication que la politique israélienne envers les Palestiniens est celle d’une extermination.

 

salah-tee-shirt-guevara.jpgishot2kills.jpg

Le tee-shirt israélien incite à tuer des femmes enceintes et leur bébé ! Abomination suprême ! Oui, Israël m'inspire le dégoût. "Fierté", comme la campagne de la FDII l'incite ? Non, honte, dégoût ! Par contre, le jeune Salah, avec son tee-shirt à l'effigie de Guevara, m'inspire de la sympathie. J'ai choisi mon camp ! Celui de l'idéaliste, pas celui du tueur. Bien évidemment. Le contraire est insoutenable et nécessairement critiquable ! Et je préfère être en prison pour avoir critiqué des tueurs, des monstres (tuer femme enceinte et enfant est monstrueux) que rester libre en les soutenant. Je ne me prostituerai jamais devant l'intolérable !  eva R-sistons 

 

 

 

(suite article) Depuis des années, les critiques les plus violentes des mauvais traitements infligés aux Palestiniens émanent de la presse israélienne et des mouvements pacifistes israéliens eux-mêmes. Par exemple, le quotidien israélien Haaretz et Jeff Halper de l’ICAHD ont fait preuve d’une conscience morale qui apparemment fait défaut aux démocraties occidentales où les crimes d’Israël sont couverts et même loués.

La loi US sur la haine sera-t-elle appliquée à Haaretz et Jeff Halper ? Les commentateurs US qui ne feront que reprendre les informations de Haaretz et de Jeff Halper seront-ils arrêtes pour « propagation de haine envers Israël et antisémitisime » ?

 

De nombreux américains ont le cerveau lavé par la propagande selon laquelle les Palestiniens sont des terroristes qui menacent un Israël innocent. Ces Américains considéreront cette censure comme une simple mesure rendue nécessaire par la lutte contre le terrorisme. Ils accepteront la diabolisation de leurs concitoyens qui rapporteront des faits indéniables sur Israël et approuveront que ces derniers soient punis pour avoir aidé des terroristes.

 

Une forte pression est exercée pour criminaliser toute critique envers Israël. Des professeurs d’université américains ont été les victimes d’une manoeuvre bien orchestrée pour éliminer toute critique. Norman Finkelstein s’est vu refuser un poste à l’université Catholique suite aux pressions du lobby israélien. A présent le lobby est en chasse contre le professeur de l’université de Californie (et Santa Barbara) William Robinson. Le crime de Robinson http://fr.mc261.mail.yahoo.com/mc/h… : son cours sur la politique internationale dont certaines lectures des critiques de l’invasion de Gaza par Israël. http://www.counterpunch.org/henwood…

 

Le lobby israélien a apparemment réussi à convaincre le Département de Justice (sic) d’Obama qu’accuser deux officiels de l’AIPAC, Steven Rosen et Keith Weissman, d’espionnage est un acte antisémite. Le lobby israélien a réussi à retarder leur procès pendant quatre ans et à présent le procureur général Eric Holder a abandonné les charges. Pourtant, Larry Franklin, l’officiel du Département de la Défense qui a été accusé de fournir des documents à Rosen Et Weissman, purge actuellement une peine de prison de 12 ans et 7 mois. L’absurdité de la chose est extraordinaire. Deux agents israéliens ne sont pas coupables de recevoir des secrets, mais un officiel américain est coupable de les avoir donnés ! S’il n’y a pas d’espion dans l’histoire, comment Franklin a-t-il pu lui fournir des secrets ?

 

La criminalisation de toute critique envers Israël met fin à tout espoir de voir les Etats-Unis mener une politique étrangère indépendante au Moyen-Orient et qui serve les intérêts de l’Amérique plutôt que ceux d’Israël. Elle met fin à tout espoir de voir les Américains échapper à leur endoctrinement par la propagande israélienne.

 

Afin de maintenir leurs esprits emprisonnés, le Lobby oeuvre pour faire interdire, pour antisémitisme, toute vérité ou fait qui serait désagréable pour Israël. Il est permis de critiquer n’importe quel pays dans le monde, mais critiquer Israël relève de l’antisémitisme, et l’antisémitisme deviendra bientôt un délit de haine dans tout l’occident.

 

La majorité de l’Europe a déjà interdit l’expression de doutes sur l’Holocauste. Il est même interdit de le reconnaître mais de mettre en doute le chiffre de six millions de Juifs assassinés. Pourquoi l’Holocauste est-il intouchable ? Comment un événement aussi indéniable peut-il être mis en danger par quelques cinglés antisémites ? A-t-il réellement besoin d’être protégé par une police de la pensée ?

Emprisonner les gens pour leurs questionnements est l’antithèse de la modernité.

 

http://www.counterpunch.org/roberts05072009.html

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13563

http://911truth-sherbrooke.org/2009/05/11/criminaliser-la-critique-envers-israel-la-fin-de-la-liberte-d%e2%80%99expression/

 

Est-il permis de critiquer Israël ?

Le livre de Pascal BONIFACE - R. Laffont

      

 

Interdire: Est-ce démocratique ?

Encourager le mensonge : Est-ce tolérable ?

Tout cela est insupportable ! Israël m'est insupportable ! Trop immoral !  

C'est cela que nous devons dénoncer, plutôt que la burqa portée par quelques femmes en France, d'ailleurs en général choisie par elles-mêmes ! eva

 

 

SL19052010

 

 

Les navrantures de Skargo et Lita 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12972&rech=22509#12972

 

 

S’opposer à la violence israélienne ne signifie pas être antisémite

http://911truth-sherbrooke.org/2009/02/23/s%e2%80%99opposer-a-la-violence-israelienne-ne-signifie-pas-etre-antisemite/

 

017052010150305000000stephane-hessel.jpg

   

"Israël bénéficie d'une impunité scandaleuse"

Stéphane Hessel, une conscience de notre temps ! (eva)

sur le blog de Jean Lévy:

 

Coauteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ce grand témoin du XXe siècle, ardent militant de la paix et de la non-violence, a mis tout  le poids de son autorité morale au service d’une cause : le droit des Palestiniens à disposer d’un État viable.

Ambassadeur de France, Stéphane Hessel, 93 ans, a toute sa vie défendu l’application du droit international.

Né à Berlin à la fin de la Première Guerre mondiale d’un père juif et d’une mère protestante, il quitte l’Allemagne en 1924 et répond à l’appel du général de Gaulle en 1941. Arrêté puis déporté, il réchappe des camps de concentration et, au sortir de la guerre, rejoint l’ONU en tant que chef de cabinet d’Henri Laugier, alors secrétaire général adjoint de l’organisation. C’est là qu’il participe, en 1948, à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Depuis, il est présent sur tous les fronts de la lutte pour le respect du droit international, notamment dans le conflit israélo-palestinien.

__

Jeune Afrique :

Quelles sont vos dernières initiatives pour faire avancer le règlement du conflit israélo-palestinien ?

 

Stéphane Hessel :

Nous avons créé un tribunal Russell sur la Palestine, en référence à Bertrand Russell, grand humaniste britannique qui, dans les années 1970, avait donné son nom à un tribunal d’opinion publique sur le Vietnam. Trente ans plus tard, nous pensons que ce même tribunal pourrait indiquer dans des sessions d’experts quelles sont les violations insupportables commises non seulement par Israël, mais aussi par l’Union européenne (UE), les États-Unis et les multinationales. Ce tribunal a tenu sa première session à Barcelone, en mars. Nous espérons qu’elle aura un rayonnement international et que l’opinion publique comprendra notre lutte pour la paix. La seconde session est prévue à Londres dans le courant de l’année 2010 et aura pour thème les fournisseurs d’armes. Rappelons qu’il est interdit de vendre des armes à un pays en guerre. Mais dans le cas d’Israël, la liste des violations internationales est impressionnante !

 

Vous êtes-vous rendu en Palestine récemment ?

 

Au cours des trois dernières années, à l’invitation de mes amis israéliens, qui font partie d’une minorité courageuse, nous y sommes allés, ma femme et moi, par trois fois. Nous avons constaté que la Cisjordanie est complètement ingérable parce qu’elle est occupée, colonisée. Les routes ne sont pas autorisées pour les Palestiniens. Ces derniers sont traités avec un mépris épouvantable par Israël. Quant à la bande de Gaza, elle a été enfermée dans ce que l’on peut appeler une « prison à ciel ouvert ». L’opération « Plomb durci », de décembre 2008 à janvier 2009, a été une succession de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. La manière dont l’armée israélienne s’est comportée est absolument scandaleuse. Nous étions à Gaza en même temps que l’équipe dirigée par le juge Goldstone, et je peux témoigner que tout ce que relève le rapport Goldstone est exact.

 

Israël a décidé de passer outre les recommandations de ce rapport.

 

Goldstone a accusé Israël de crimes de guerre et lui a demandé de présenter sa défense. En même temps, le rapport a été adressé au Conseil des droits de l’homme à Genève, qui l’avait initialement commandé. Ce conseil, par une majorité très nette, l’a approuvé et envoyé pour examen à l’Assemblée générale, à New York. Mais au sein de ce même conseil, les Européens se sont abstenus, et les États-Unis se sont opposés à son examen. Le rapport ne deviendra contraignant que s’il est approuvé par le Conseil de sécurité. Or les États-Unis opposeront forcément leur veto à toute sanction contre Israël.

 

Le rapport est également sévère avec le Hamas…

 

Il convient de rester ouvert à l’égard du Hamas et de dialoguer avec lui. Le Hamas est une force politique qui fait partie intégrante des territoires palestiniens. On ne saurait décider de l’avenir de la Palestine sans lui. Je comprends les réticences israéliennes à traiter avec le Hamas tant qu’il n’a pas clairement indiqué qu’il respecterait la sécurité d’Israël. Mais le plus important, c’est de prendre contact avec le Hamas quelles que soient les réserves concernant ses ultimes intentions.

 

Comment se fait-il qu’Israël continue à agir en toute impunité ?

 

Le gouvernement d’Israël bénéficie en effet d’une impunité scandaleuse, alors que depuis des années il bafoue le droit international et rejette les résolutions de l’ONU, ne respecte pas la Convention de Genève. À cela, trois raisons. D’abord, Israël a réussi à faire la paix avec l’Égypte et la Jordanie. Du coup, l’appui des pays arabes aux Palestiniens a été moins efficace. Ensuite, ces derniers se sont gravement affaiblis par leurs divisions internes. Enfin, l’UE et les États-Unis considèrent Israël comme leur allié dans la région et le défendent, même quand il fait des choses répréhensibles.

 

Votre engagement est-il relayé en Israël ?

 

Tout à fait. Je connais des Israéliens, tels que Michel Warschawski, Gideon Levy, journaliste à Haaretz, et d’autres encore, comme Jeff Halper, directeur d’une organisation pour la reconstruction des maisons palestiniennes démolies, qui font partie de la minorité courageuse luttant contre le gouvernement israélien actuel.

 

Quid de la politique française ?

 

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy et la nomination de Bernard Kouchner aux Affaires étrangères, la France s’est alignée sur l’UE, qui elle-même s’est alignée sur les États-Unis. C’est un recul par rapport à l’amitié franco-palestinienne.

 

Que pensez-vous de l’idée, relayée par Kouchner, d’une proclamation unilatérale de l’État palestinien avant les négociations sur les frontières ?

 

Disons que c’est un point très délicat. Je suis, sur le principe, d’accord avec Kouchner : il faut encourager les Palestiniens à proclamer leur État. Néanmoins, est-ce qu’il faut le faire tout de suite ? Je ne peux pas vraiment répondre, car il faudrait savoir exactement si Mahmoud Abbas a déjà un projet suffisamment solide à proposer.

 

Quels sont les éléments qui, selon vous, pourraient augurer d’une évolution favorable de la situation ?

 

Barack Obama d’abord s’est prononcé clairement pour la création de deux États avec Jérusalem pour capitale. Par ailleurs, les Palestiniens peuvent se réconcilier et acquérir ainsi plus de force. Il peut y avoir une évolution très favorable si demain nous assistons à des libérations de prisonniers en Israël, parmi lesquels figurerait éventuellement Marwane Barghouti. Et le Parlement européen pourrait prendre une position plus ferme. Enfin, le gouvernement de Tel-Aviv n’est pas très solide. Il a contre lui le parti Kadima, qui n’attend que l’occasion de le renverser, et avec lui le pénible ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, qui n’est pas très populaire.

 

Comment avez-vous vécu la création d’Israël ?

 

Dès la fin de la guerre, je me suis retrouvé à New York comme fonctionnaire à l’ONU. J’ai assisté simultanément à deux événements importants : la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme et la création de l’État d’Israël. Pour quelqu’un comme moi, né de père juif et qui sortait des camps de concentration, cette création était de l’ordre du merveilleux. Je n’étais pas conscient du fait que cet État ne pouvait exister qu’en chassant un nombre considérable de Palestiniens de leurs terres.

 

Quand avez-vous compris ce qui se passait ?

 

Pendant vingt ans, j’ai continué à considérer favorablement le développement d’Israël : j’étais admiratif des kibboutz et des moshav. Tout a changé en 1967 avec la guerre des Six Jours. Cette guerre, gagnée par Israël pratiquement en une matinée, a donné aux gouvernants de l’époque ce que j’appelle une hubris, un sentiment de supériorité extraordinaire, qui les a amenés à ne plus tenir compte du droit international. C’est à partir de 1967 que je me suis engagé dans le camp de ceux qui voulaient un retrait des forces israéliennes et la création d’un État palestinien.

 

Propos recueillis par Claire Gallien

 

http://www.jeuneafrique.com/

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-israel-une-impunite-scandaleuse-50693843.html

 

 

Bons d'alimentation pour un Américain sur huit! 

 

American Way of Life :

Bons d'alimentation pour un Américain/8 !

 

Les riches font la guerre, les pauvres la payent, de leur sang mais pas seulement.
Ainsi les Etats Unis, engagés en Irak et en Afghanistan et dont une partie des élites trépigne à l’idée d’ouvrir un front iranien ne dérogent pas à cette règle.
On sait que les Etats Unis connaissent une crise économique de grande ampleur, causée par les abus de la spéculation et les frais inhérents à leurs actions militaires, mais l’article que je vous propose en donne une mesure concrète en abordant la question du nombre de personnes qui bénéficient d’un programme fédéral d’aide alimentaire. Les chiffres donnent le tournis : près de 40 millions d’habitants des Etats Unis bénéficient de ce programme, un Américain sur huit. Et encore, nous dit l’article, ces chiffres ne tiennent pas compte de nombreuses personnes éligibles qui ne reçoivent pas cette prestation.
Ces données sont d’autant plus intéressantes qu’on apprend par ailleurs que le président Obama vient de demander au Congrès un financement de 250 millions de dollars pour le système antimissile Iron Dome que développe l’entité sioniste (comprenez que l’entité sioniste a demandé à Obama de demander aux contribuables de son pays). Cette somme s’ajoute aux milliards déjà alloués à l’Etat voyou.
Pourtant, Alan Dershowitz, ce juriste qu’on nous présente comme Juif Américain, l’entité sioniste est une réussite sur tous les plans à la différence de ces pays comme l’Espagne ou la Grèce, hostiles un premier temps à l’admission de l’entité à l’OCDE, et qui sont en grave crise économique.
Ce qui n’empêche pas les gens comme M. Dershowitz de soutenir ces demandes de financement auprès de la vache à lait qu'est Washington.
Oui, parce qu’à Washington, à la différence de Madrid ou Athènes, tout va très bien. On y trouve toujours beaucoup d’argent pour Tel Aviv ; il suffit de demander poliment. C’est comme les bons alimentaires.

La distribution de bons alimentaires
s'approche des 40 millions de personnes,
un record !
 
Reuters, 7 mai 2010 traduit de l'anglais par Djazaïri

Près de 40 millions d'Américains ont reçu des bons d'alimentation -  un dernier record qui bat tous ceux atteints depuis décembre 2008 et lé récession aux Etats Unis, selon des données mises à jour par le gouvernement.

Les bons d'alimentation sont le principal programme fédéral de lutte contre la faim en aidant les pauvres à acheter de la nourriture. Les inscriptions sont plus nombreuses en période de difficultés économiques. Le gouvernement a indiqué vendredi que le taux de chômage était de 9,9 %.

Le ministère de l'agriculture a déclaré que 39, 68 millions de personnes, soit un Américain sur huit, étaient inscrits au programme de bons alimentaires en février, 260 000 de plus par rapport à février. Les chiffres ont été mis à jour mercredi.
"C'est la plus important par de la population américaine inscrite au programme SNAP/Bons alimentaires," a déclaré l'organisation contre la faim Food Research and Action Center, qui désigne les bons alimentaires par leur nouveau nom, Supplemental Nutrition Assistance Program (SNAP). "Les enquêtes suggèrent qu'une personne éligible sur trois ne bénéficie pas de la prestation."
Les inscriptions ont atteint des records au fil des mois, jusqu'à atteindre 31,78 millions de personnes en décembre 2008. Le ministère de l’agriculture estime que les inscriptions atteindront  en moyenne 40.5 millions de personnes au terme de cette année fiscale qui s’achève le 30 septembre, pour un coût avoisinant 59 milliards de dollars. Pour l’année fiscale, on prévoit un nombre moyen d’inscription de 43,3 millions de personnes.
 


 http://mounadil.blogspot.com/ 

http://www.alterinfo.net/Bons-d-alimentation-pour-un-Americain-sur-huit_a46335.html
 

Attali-trop-pvoir-achat.jpg

 

Un banquier suisse annonce la fin de l'euro

 Dans un incroyable entretien accordé hier au quotidien suisse La Tribune de Genève, Alexandre Wohlwend, patron d'Arabesque Wealth Management, est convaincu que l'euro ne survivra pas à la crise en cours. Mieux que ça, il confirme nos prévisions les plus sombres sur les évènements en cours : pour que la monnaie unique se maintienne, il faudrait aligner au même niveau toutes les économies des pays de la zone euro, ce qui est exactement ce que le pouvoir autoritaire européen est en train de mettre en place avec leur mise sous tutelle.

 

 S'exprimant sans langue de bois M. Wohlwend explique également comment les États-Unis ont planifié et souhaité la création de l'euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour contaminer l'Europe avec leur concept de mondialisation.

Lire l'article

 

Par Walter : « Je dois vous informer d’une chose également. J’ai travaillé en stage à l’imprimerie de billets (la seule, l’unique en France) de la « Banque de France » en 2008, pendant un été.

Des ouvriers m’ont informé qu’ils prévoyaient pour 2010 de changer les billets, mais que je devais tenir ça secret. Je ne peux m’empêcher d’y repenser avec les évènements actuels… ».

??? Nous transmettons... sans plus...

L'affaire des DM nouvellement imprimés est troublante :

1) Cela semble vraiment gros (intox pour resserrer les rangs autour de l'euro et accepter la tutelle du FMI et de Bruxelles ?)

2) Mais pourquoi la disparition des articles qui en font état, dès leur publication sur le net ?

3) Et ceci : Le député UMP Jacques Myard estime jeudi dernier que les déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel au journal Le Monde signent "la mort annoncée de l'euro". Dans un entretien au quotidien daté de mercredi, Angela Merkel affirme que "l'appartenance à la zone euro ne peut donner naissance à une Union faite de transferts financiers". "Cette déclaration signifie la fin de l'euro car c'est refuser par avance que les zones économiques développées paient pour les zones économiques plus pauvres", affirme Jacques Myard dans un communiqué. "C'est donc la mort annoncée de l'euro!" poursuit-il. "Il ne nous reste qu'une chose à faire : comment organiser calmement la sortie de l'euro ? Commençons par l'Allemagne !".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/05/18/97001-20100518FILWWW00555-la-mort-annoncee-de-l-euro-myard.   artemisia-college.org 

 

 

euroliberalisme.jpg

 

Complot Mondial contre la Santé

 
Depuis des décennies les grands groupes pharmaceutiques sont les financiers des plus grandes écoles et des formations de médecins, ils occupent en sous-main les commissions sanitaires des pays et des instances internationales, ils sont partout, mais on ne les voit nulle part, comment opèrent-ils? Comment étouffent-ils les scandales sanitaires? De la naissance à la mort chaque individu est une mine d’or pour eux, les pandémies sont des périodes fastueuses! Et la vraie-fausse pandémie de grippe A en est juste un exemple de plus.   

Pour comprendre les interconnexions de ces systèmes mafieux il fallait dresser leurs portraits et pratiques dans un même ouvrage. C’est désormais chose faire: après des mois d’enquête, Claire Séverac démontre, dans cet implacable réquisitoire  pourquoi et comment notre santé est en danger.

http://artdevivresain.over-blog.com/article-veulent-ils-vraiment-notre-peau-50735615.html

 

 

Sante-menacee-j.jpg

 

Plate-forme pétrolière (suite)

Mike Williams était le technicien en charge de l'électronique, sur la plateforme. Employé de Transocean, propriétaire de la plateforme, il a été un des derniers employés à avoir été sauvé, après un plongeon de 30 mètres pour échapper à l'explosion. Il a expliqué à CBS que des responsables de BP étaient présents sur la plateforme ce jour-là et qu'un différend les avait opposés aux responsables de Transocean au sujet de travaux en cours. Depuis des semaines, BP était pressé d'en finir alors que différents contretemps avaient freiné les travaux.

Selon CBS, chaque journée de retard coûtait un million de dollars (820 000 euros) à la compagnie. Les responsables de BP ont demandé une accélération des travaux, mais le puits s'est ouvert, "avalant" les équipements. Cet accident aurait provoqué, selon le technicien, "une pression pour accélérer la production et l'allure".

Résultat : quand une partie du dispositif de sécurité anti-explosion a été détruite, à la suite d'une erreur de manipulation, un cadre a jugé le fait sans importance particulière.

ons-sur-l-explosion-a-l-origine-de-la-maree-noire_1353936_3244.html#xtor=AL-32280184">http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/05/19/etats-unis-revelations-sur-l-explosion-a-l-origine-de-la-maree-noire_1353936_3244.html#xtor=AL-32280184

Tout cela est bien trouble, et si cette version est la bonne, en prenant en compte que Goldman Sachs était au courant, on serait dans le cas de figure d'un sabotage organisé.

Resterait à savoir par qui et pourquoi... A suivre...

Rappel : "Le président de BP a déclaré que ce n’était pas leur accident, mais qu’il nettoierait la marée noire, essayant de la sorte de se déculpabiliser.

Le truc, c’est qu’en vertu de la loi établissant la réserve de fonds nommée Oil Spill Liability Trust Fund, la responsabilité civile de BP se limiterait à $75 millions, après quoi c’est les taxes sur l’essence payées par les USA qui débourseront les frais, selon le New York Times.

Ce désastre écologique pourrait entraîner l’effondrement économique des États-Unis, s’il était pour s’étendre jusque dans l’océan Atlantique et au-delà.

Les coûts seront simplement astronomiques. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres, comme le dit le dicton.

Cela, Goldman Sachs le sait très bien et des allégations apparemment vérifiées pointeraient vers le fait que GS ait spéculé et misé sur la baisse des actions de Transocean quelques jours avant le début du tragique évènement.". (Artemisia)

 

 

Ce jeu ne va pas durer éternellement...

L'UBS aurait vendu une grosse quantité d'or vendredi 14 mai, pour empêcher le cours de dépasser la marque des 1.250 €*

*Monté à 1248,25, en baisse depuis. (Artemisia)

   

Loi sur la provocation artificielle de la pluie

Éditeur officiel du Québec :

http://www.mddep.gouv.qc.ca/publications/lois_reglem.htm

Loi sur la provocation artificielle de la pluie

Règlement sur la provocation artificielle de la pluie (Artemisia)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Communautarismes
commenter cet article

commentaires

R-sistons à l'intolérable 22/05/2010 00:53



Oui, chère Rita, c'est une déferlante, un tsunami, et on sait ce que provoquent les Tsunamis ! Ils ne réalisent pas qu'ils sont EUX-MEMES la cause de la réprobation générale. Je ne peux plus les
supporter, ils sont indigestes, sauf rares exceptions comme Burg, Hessel.


Je t'embrasse amicalement, eva



ritapitton 21/05/2010 10:42



Bonjour Eva ,


J'arrive en retard car hier j'avis un problème avec Safari et malgré mon désir je ne pus lire ton texie dont le titre m'interpellait évidemment .


J'en ai pris lecture ce matin et je ne peux que te remercier comme Vero pour le contenu véridique . Formidable coup de gueule en effet !! Merci beaucoup pour ce texte contre la déferlante
sioniste odieuse .


Bisous . Rita


 



R-sistons à l'intolérable 20/05/2010 18:41



Chère Véro,


Merci pour ce chouette commentaire qui en peu de mots dit TOUT ce que nous pensons.


Oui je sais que beaucoup de monde me soutient, même haut placés. Des personnalités m'ont contactée pour me dire leur accord sur ma manière de voir - une manière de voir en fait, comme a dit
un Lecteur ("tu dis tout haut ce qu'on pense tous tout bas"), qui réflète l'avis du plus grand nombre, excédé. On le serait à moins ! Pour que je sois remontée contre le "peuple de la Bible", il
faut qu'ils s'y mettent ! Et leur comportement, comme leur politique, est inadmissible.


Merci d'avoir pris ta plume pour dire. Je t'embrasse, eva 



vero 20/05/2010 17:29



Bravo pour ta lettre ouverte Eva, joli coup de gueule. Courage ma belle, continue à dire la vérité avec des mots justes et vrais. Nous sommes beaucoup à te soutenir. Peut-être
arrivera-t-on un jour à vivre dans la paix et dans le respect. Et ou le règne du fric et du pouvoir n'aura plus sa place. 



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages