18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 16:45

  11--9-livre-laurent-j.jpg

Les militaires US savent qu'Israël a fait le 11 septembre
 

 

Le Dr Alan Sabrosky, ancien directeur des études du US Army War College, a identifié le vrai responsable et bénéficiaire du 11 septembre : Israël.
http://www.dailymotion.com/video/xda3af_les-militaires-us-savent-qu-lsrael_news (10 mn)
http://www.centpapiers.com/dr-alan-sabrosky-les-militaires-us-savent-quisrael-est-responsable-du-11-septembre/14046/

Ceci va dans le même sens :


Extrait d'une interview de l'ex-correspondant de la BBC et spécialiste du Moyen-Orient Alan Hart, invité le 25 mai à l'émission de Kevin Barrett. Hart a déclaré que le Mossad était responsable du 11 septembre et que l'effondrement des tours du WTC avait été causé par une démolition contrôlée, entre autres révélations. On peut écouter l'entretien en entier ici (en anglais) :


http://www.radiodujour.com/mp3/20100525-kevin-barrett-alan-hart.mp3
YOUTUBE - Extrait d'entrevue avec Alan Hart à l'émission de Kevin Barrett
http://www.youtube.com/watch?v=AFG-Ohex_DU
En dehors de cet extrait, Alan Hart explique la prise de pouvoir des sionistes en Amérique et évoque l'attaque au napalm « false flag » manquée du USS Liberty par Israël, en 1967.

 

Retranscription de la vidéo :

 

(…) Alan Hart : Je vais briser un tabou maintenant. Je veux dire, vous avez mentionné le 11 septembre. En principe, en public, je n'en parle pas parce que cela fait de vous une cible pour des attaques et de fausses accusations d'antisémitisme et tout le reste, n'est-ce pas?
Kevin Barrett : Je l'ai certainement remarqué.
Hart : Donc, d'entrée de jeu, j'ai gardé mes distances par rapport à ça, car cela leur donne le focus qui leur permet de détourner l'attention de votre message principal. Mais, puisque vous l'avez mentionné, je vais vous dire ce que je crois sincèrement. Je pense que cela a probablement commencé comme une opération d'un groupe musulman, d'accord? Mais je pense que cela fut très rapidement infiltré par des agents du Mossad. Je l'explique en détail dans mon livre. Dès l'instant qu'Israël est né, ou presque, il avait ses agents infiltrateurs dans tous les gouvernements arabes, dans chaque organisation militaire arabe et chaque groupe terroriste arabe, quel qu'il soit. Donc, ils ont certainement infiltré celui-là (les terroristes du 11 septembre). Et à un certain moment ils ont dit aux méchants de la CIA, “ce complot est en cours d'exécution, que devons-nous faire?” Et les néo-conservateurs ont déclaré: “nous allons l'utiliser”.
Les tours jumelles ont été abattues par une explosion au sol contrôlé, pas par les avions. Maintenant, je vais vous le dire en passant que l'un de mes amis est un consultant pour l'une des plus importantes firmes d'ingénieur au monde. Je ne vais pas la nommer. Ils ont étudié les films et ils ont conclu qu'il n'y a aucun doute que les avions ont été abattus … Désolé, que les tours ont été abattues par une explosion contrôlée au sol. Et puis nous avons le film de ce qu'on appelle souvent les cinq Israéliens dansants. Saviez-vous cela Kevin?
Barrett : Je le sais certainement. Ils célébraient les attentats. Ils avaient mis en place des caméras avant les attentats et ils se claquaient dans leurs mains en l'air ["high five"] et allumaient leur briquet en étant placés juste devant les tours jumelles.
Hart : C'est exact. Mais le fait est qu'ils avaient tous les téléphones portables. N'est-ce pas?
Barrett : C'est exact.
Hart : Maintenant, ils ont d'abord été signalé comme étant musulmans. Saviez-vous cela?
Barrett : Euh … Moyen-Orientaux est le code pour les Israéliens …
Hart : Bon, Moyen-Orientaux. Mais on a eu l'impression qu'ils étaient musulmans – ils étaient les méchants.
Barrett : C'est exact.
Hart : Donc, le FBI les a pourchassé, et ces cinq gars ont fui pour éviter d'être arrêtés. Mais ils ont finalement été capturés et ont été arrêtés. Et devinez quoi. Ils étaient tous des agents du Mossad.
Barrett : Cela a été confirmé par The Forward.
Hart : C'est exact. C'est un fait établi. Cela débouche sur la question : que faisaient-ils là? Cela indique qu'ils savaient, ou à tout le moins, qu'ils savaient que cela allait se produire. Ce n'est pas impossible – et c'est Alan Hart qui spécule ici – que les avions aient été équipés de transpondeurs, et que ces gars-là étaient ont dirigés les avions vers leur cible avec leur portable. Ce n'est pas impossible.
Barrett : Je suppose que ça n'est pas impossible. Il y a certainement toutes sortes d'autres possibilités, mais la possibilité d'avions guidés à distance est très probable, considérant que, si l'on avait prévu une démolition très complexe de trois gratte-ciel qui se trouvent à être les trois plus grands bâtiments au monde à être détruits par démolition contrôlée, il fallait bien s'assurer qu'ils soient percutés [par un objet quelconque] pour justifier leur destruction.
Hart : Et n'est-ce pas le cas, Kevin, que plusieurs de vos meilleurs pilotes ont effectivement dit que cela aurait été une tâche extrêmement difficile que de diriger ces avions pour qu'ils percutent ces bâtiments.
Barrett : Eh bien, c'est vrai. J'ai reçu un certain nombre de pilotes qui sont membres des Pilotes pour la vérité sur le 11 septembre à mon émission, et ils ont dit que la vitesse mesurée de l'avion, lorsqu'il a heurté la tour Sud, était proche de 600 miles à l'heure au niveau de la mer. Et c'est une vitesse à laquelle… enfin certains d'entre eux disent que ces Boeing 767 ne pouvaient nullement atteindre cette vitesse au niveau du sol. Ils se seraient défaits en pièces à une vitesse sensiblement inférieure à celle de la pression de l'air au niveau de la mer, qui est beaucoup plus épais. Mais que, en tout cas, nulle personne saine d'esprit ne pourrait prétendre qu'il soit possible de guider un avion à cette vitesse au niveau de la mer et de percuter ces objectifs de la façon qu'ils l'ont fait.
Hart : Donc, la spéculation qu'ils ont été équipés d'une sorte de transpondeur et qu'ils ont été appelés vers leur cible par voie électronique n'est pas totalement irrationnelle?
Barrett : Euh … Eh bien non, ça ne l'est pas, en fait, c'est même un peu douteux que des avions de passagers normaux soient capables de le faire aussi systématiquement à ce genre de vitesse. Dans tous les cas, il semble très douteux que les pilotes qui ne pouvaient même pas piloter en solo un Cessna aient pu accomplir ces prouesses incroyables pour atteindre leurs cibles.
Hart : Eh bien, cela et deux autres choses Kevin. Nous savons qu'en fait au moins six, voire neuf pirates de l'air présumés qui sont prétendument morts sont en fait bien en vie et habitent quelque part...
Barrett [l'interrompt] : Eh bien, c'est vrai. Et c'est confirmé par l'article de Jay Kolar “What we now know about the 9/11 hijackers” (“Ce que nous savons maintenant sur les pirates de l'air du 11 septembre”), qui a été publié, en fait, dans un volume d'une revue scientifique européen de premier plan (nom inaudible). Il est étonnant que toute la littérature académique soit tellement à sens unique. Il n'y a pas de contre-littérature de niveau académique à l'exception de …
Hart [l'interrompt] : Sauf pour dire “comment osez-vous être à ce point antisémite”. C'est la seule contre-littérature.
Barrett : Exact, exact. Et puis il y a aussi la contre-littérature de Cass Sunstein publiée dans la [revue] Harvard Law Review. C'est ce diplômé de Harvard qui est conseiller d'Obama, qui a écrit un article sur la façon de traiter avec ces terribles théories du complot et il a défendu l'idée que le gouvernement devrait infiltrer ces groupes et diffuser de la diversité cognitive dans ces groupes et, à terme, qu'il pourrait être nécessaire d'interdire les théories du complot.
Hart : Oui, bien sûr, mais un autre indicateur très effrayant, [est que] nous savons que Wolfowitz et Perle ont écrit ce document, dont le nom m'échappe pour le moment…
Barrett : “Rebuilding America's Defense” [PNAC]? [Reconstruire la défense de l'Amérique, document du Projet pour le nouveau siècle américain] ?
Hart : Oui… mais quand ils étaient conseillers de Netanyahu ….
Barrett : C'est le document Clean Break.
Hart : C'est celui-là, le document Clean Break. Et la stratégie était de se débarrasser de Saddam Hussein, de faire reculer la Syrie et d'attaquer l'Iran. Tout cela est du domaine public, mais nous savons aussi que M. Wolfowitz, à un moment parlait de la nécessité d'un incident à la Pearl Harbor.
Barrett : Eh bien c'est vrai, Wolfowitz était obsédé par la valeur stratégique de Pearl Harbor. Il avait parlé de la façon dont les nazis croyaient qu'ils auraient gagné la Seconde Guerre mondiale s'ils avaient eu un tel incident à la Pearl Harbor pour rallier la population.
Hart : Oui, tu vois, je crois que la guerre en Irak — j'ai écrit cela dans mon livre –, je crois que les deux principaux moteurs de la guerre ont été Wolfowitz et Perle. Je crois qu'ils ont ensuite été supportés et approuvés par celui que j'ai appelé Dr Strangelove (Dr Folamour), vous devinerez de qui il s'agit, il s'agit du vice-président Dick Cheney, et l'ensemble des néo-conservateurs. Vous voyez, ce n'était pas une guerre pour le pétrole. Les gens disent que c'était une guerre du pétrole. J'ai parlé avec les dirigeants des pétrolières — puisque je connais bien certains d'entre eux — et ils m'ont dit: “Alan, ne soyez pas fou: l'industrie pétrolière a besoin de stabilité! Elle n'a pas besoin de ce genre de bouleversements”. Et je pense que c'est exact.
Barrett : Ça l'est. James Petras a fait valoir cet argument de façon tout à fait convaincante. Je pense que le seul contre-argument valide est que ce n'est pas tant le pétrole mais la géostratégie à long terme basée sur le pétrole qui rendait cela important d'occuper ces régions du monde.
Hart : Israël avait un autre objectif stratégique à plus long terme. Il fallait se débarrasser de Saddam Hussein parce qu'il représentait la seule menace potentielle — je répète potentielle — pour la domination complète de la région par Israël.
Barrett : C'est un très bon point. Et maintenant, il a été éliminé, l'Irak a été décimée et empoisonnée et les intellectuels, scientifiques et techniciens ont été pourchassés et tués par le Mossad…
Hart [l'interrompt] : Et se dirige sans doute vers la guerre civile.
Barrett : L'Irak a été identifié comme un antagoniste potentiel par Israël il y a très longtemps. Et maintenant, ils veulent utiliser le militaire américain pour aller après que l'Iran.
Hart : Vous voyez, c'est fascinant, Kevin. Je crois vraiment — et je crois vraiment — que l'Iran n'est pas intéressé à se procurer des bombes nucléaires. Mais imaginez qu'ils en ont 4, 5 ou 6 ou peu importe, pensez-vous qu'il est possible qu'ils lancent une première attaque contre Israël? Bien sûr qu'ils ne le feraient pas! Parce que s'ils le faisaient, l'ensemble de l'Iran serait dévasté et anéanti, et ils ne sont pas stupides. Et la raison pour laquelle les Israéliens font tout un cinéma en Iran est afin de détourner l'attention – publique et politique – de la colonisation sioniste et du génocide en cours en Palestine.
Barrett : C'est exactement ce que certains de mes invités récents ont dit. Gordon Duff qui était à mon émission il y a une semaine ou deux, fait partie de ce groupe de militaires américains à la retraite qui ont lancé l'avertissement selon quoi les Israéliens veulent fuir en avant en provoquant une plus grande guerre au Moyen-Orient en vue justement de masquer leurs traces non seulement en ce qui concerne le nettoyage ethnique de la Palestine mais aussi en ce qui concerne le 11 septembre. Alan Sabrosky, qui est un ami de Gordon Duff, est très respecté et accompli…
Hart [l'interrompt] : Ouais je connais Alan, je le respecte, oui.
Barrett : Il a déclaré carrément que c'est juste une simple évidence, comme vous le savez, qui saute aux yeux, que le Mossad est derrière le 11 septembre. Et donc ces gens nous avertissent qu'Israël est susceptible de lancer une nouvelle attaque à grand déploiement contre les États-Unis, encore une fois pour provoquer une autre plus grande guerre au Moyen-Orient…
Hart [l'interrompt] : une attaque sous faux pavillon…
Barrett : Exact, pour être absous de leur responsabilité dans le 11 septembre… [inaudible]
Hart : Je pense que la théorie de conspiration est : Israël ne peut attaquer l'Iran tout seul. Donc, il serait nécessaire d'orchestrer une opération sous fausse bannière de manière à forcer et entraîner les États-Unis dans cette guerre.
Barrett : Exactement. (…)

 

http://vivresansogm.org

 

Plus d'infos sur : artemisia-college.org

 

 

 

11 Septembre : les aéronefs qui ont frappé le WTC n’étaient pas des Boeing 767


 L'anniversaire étant pour bientôt, le formatage des esprit se poursuit en "zone OTAN".

Ainsi, ce soir mercredi, Arte programme un reportage de désinformation, parlant du parallèle entre les auteurs des attentats du "911" (Al-Qaida !!!) et un membre du FBI.

Alors même que tout le monde sait qu'Al-Quaida (invention de la CIA), n'est pour rien dans cette imposture organisée de l'intérieur par les néocons sionistes et de l'extérieur par le MOSSAD. Nous disons bien ici que cela est avéré SANS AUCUN DOUTE !

Alors, vous ne risquez pas d'avoir cette info dans les médias occidentaux :

Le rapport officiel de la National Transportation Safety Board (NTSB) relatif aux deux aéronefs qui ont percuté le World Trade Center le 11 septembre 2001 fait apparaître qu’ils volaient respectivement à 945 km/h et 796 km/h.

Or, l’association états-unienne Pilots For 911 Truth relève que selon le fabriquant, les Boeing 767 ne sont plus manoeuvrables et se disloquent à basse altitude au-delà de 660 km/h.

Ces données ont été confirmées par un des anciens dirigeants de la NASA, Dwain Deets.

Il s’ensuit que les aéronefs qui ont percuté le World Trade Center ne peuvent pas être les avions de ligne des vols United 175 et American 11.

Dans L’Effroyable imposture, Thierry Meyssan avait évoqué la possibilité que des aéronefs militaires aient été substitués aux avions de ligne selon la procédure de l’Opération Northwoods (p. 168 de l’édition originale).

Les documents du NTSB déclassifiés à la demande de Pilots For 911 Truth avaient déjà montré que la porte du cockpit du vol American 77 étaient restée fermée depuis le décollage jusqu’à ce que l’on perde sa trace et qu’on le déclare écrasé sur le Pentagone. Il s’ensuit que cet avion n’a pas pu être détourné en vol.

http://www.voltairenet.org/article166616.html#article166616


 

11.9-affiche-analyse-trois-tours.jpg

 

Double jeu Occident :

 

Afghanistan : Les rumeurs d’hélicoptères ne s’estompent pas.

Par Kawoosh Ahmad

MAZAR-E-SHARIF - Les histoires persistantes de forces occidentales en Afghanistan utilisant leurs hélicoptères pour transporter des combattants talibans, fermement démenties par les militaires, entretiennent la méfiance vis-à-vis des forces qui sont censées ramener l’ordre dans le pays.

Une histoire de ce genre émanait d’un soldat du Corps régional 209 « Shahin » de l’armée nationale afghane, luttant contre l’insurrection grandissante dans la province de Kunduz dans le nord de l’Afghanistan. Pendant plusieurs mois, il avait pris part à plusieurs batailles contre l’opposition armée.

« Juste au moment où la police et l’armée ont réussi à encercler les talibans dans un village du district de Qala-e-Zaal, nous avons vu des hélicoptères atterrir avec des équipes de soutien », a-t-il dit. « Ils ont réussi à permettre à leurs amis de s’échapper, et à infliger une défaite à l’armée nationale afghane. ».

Cette histoire, sous une forme ou une autre, se répète dans tout le nord de l’Afghanistan. Des dizaines de personnes affirment avoir vu des combattants talibans débarquer d’hélicoptères étrangers dans plusieurs provinces. D’après ce qui se dit dans les localités concernées, l’insurrection est délibérément déplacée vers le nord, les troupes internationales transportant les combattants du sud volatil, dans le but d’amener la destruction dans un nouvel lieu.

Les hélicoptères sont presque exclusivement le domaine des forces étrangères en Afghanistan : les armées internationales contrôlent l’espace aérien et ont un quasi-monopole sur les avions. Ainsi, lorsque les Afghans voient des hélicos, ils pensent tout de suite à une armée étrangère.

« Notre combat contre les talibans est absurde », a dit le soldat du Corps de Shahin. « Nos "amis" étrangers sont plus du côté de l’adversaire. ».

Pendant des mois, voire des années, des rumeurs ont circulé en Afghanistan selon lesquelles les talibans sont financés ou même directement soutenus militairement par les forces étrangères.  

 

artemisia-college.org

 

 

 

 

Le nouveau président polonais Bronislaw Komorowski a pris ses fonctions


Après avoir éliminé le gouvernement polonais, qui se refusait à appliquer le plan, en particulier, qui n'a pas commandé les vaccins-poisons de l'OMS, le nouveau gouvernement rentre dans le rang, mieux sélectionné cette fois, d'autant plus qu'il sait ce qui arrive aux troublions qui ne sont pas 100 % aux ordres (un bon exemple aussi pour les autres gouvernements) :

 "Nous voulons renforcer, inspirer et rendre plus dynamique le Vieux continent", a déclaré M. Komorowski.

"Pour souligner l'engagement européen de la Pologne, je me rendrai, pour mes premières visites, à Bruxelles, Paris et Berlin", a-t-il ajouté, soulignant l'importance des relations franco-germano-polonaises dans le cadre du Triangle de Weimar, forum de coopération tripartite.

M. Komorowski a rappelé également que les relations proches avec les États-Unis constituaient un des piliers de la politique étrangère de la Pologne. 


  

Si c'est vrai, on ne donne pas cher de la peau de ce gouvernement

 Hongrie : le gouvernement veut relancer l'économie sans le FMI


La Hongrie veut prendre ses propres décisions économiques et relancer la croissance économique seule, malgré les contraintes liées à un prêt de 20 milliards d'euros accordé en octobre 2008 par l'UE et le Fonds monétaire international (FMI), selon le cabinet du Premier ministre.

"Nous aimerions regagner notre souveraineté économique, prendre nos propres décisions, et nous aimerions que la population puisse comprendre que la croissance économique est due aux décisions de son gouvernement et non pas à toutes sortes de crédits pris à l'étranger", a déclaré Mihaly Varga, le secrétaire d'État dirigeant l'office du Premier ministre Viktor Orban, dans une interview accordée à la chaîne privée Hir TV.

 

 

UE : animaux clonés, plantes OGM, les "nouveaux aliments" commencent à envahir nos assiettes

 http://www.rfi.fr/europe/20100806-ue-animaux-clones-plantes-ogm-nouveaux-aliments-commencent-envahir-nos-assiettes

 

.

Un site important dans la recherche de la vérité, son gestionnaire est inquiété, vous comprendrez pourquoi ici :

http://echosdesmontagnes.blogspot.com/

 

2269556-3171408.jpg

Prison Planet, Paul-Joseph Watson, 3 août 2010

L’establishment médiatique et la dictature médicale font la promotion de vaccins altérant le cerveau qui, en lobotomisant pratiquement les gens, restructurent leur mental dans un état de respect servile, de sorte que leur instinct naturel à se fâcher et se rebeller contre la tyrannie qui leur est imposée est rendu inopérant. Extrait de : 

 

La dictature médicale veut lobotomiser le public pour l’asservir

http://www.futurquantique.org/?p=10007

 

Tout cela sur le dernier Libres Infos, que je met en avant pour la richesse de ses infos:

 artemisia-college.org 

 

  250px-Smog_Moscow_August_2010.jpg

La fumée est à l'origine du Smog en Russie, Wikipedia

 

Un journal arabe explique que les feux russes sont dus à un satellite américain qui "expérimente" sur le territoire de la Russie ! Ce n'est pas sans lien avec l'article ci-dessous reçu récemment ! Nous sommes donc prévenus des futures rôtissoires ! Après les chemtrails, chambres à gaz à ciel ouvert, voilà les fours à ciel ouvert : ce n'est qu'un passage à l'échelle au-dessus, mondialisée !!! On peut légitimement se poser la question d'une période d'essai sur la France avec la canicule de 2003 où nous trouvons les mêmes constantes en moindre, la France n'a pas brûlée mais il n'en aurait pas fallu beaucoup plus, sur Lyon, nous étions vraiment sur le point de le voir ! Mon intuition était donc bonne, confirmée par le tracé suspect de la déclaration des feux sur le globe. Ensuite, les propos des pompiers français ont ajouté à a ma suspicion, selon leurs déclarations d'un feu qui couve en sous bois pour se déclarer soudainement et inhabituellement, et la complicité des autorités russes dans cette affaire n'est pas à démontrer, le peuple russe n'est pas le dernier à être sacrifié et on oserait même dire que c'est une habitude de le prendre pour un rat de laboratoire, comme d'autres, induite par le fait qu'aucun témoin ne peut embarquer dans les avions pour le motif comme toujours fallacieux du danger représenté. Je n'ai pas l'article en arabe, mais si Cécile a son collègue, il peut le trouver sur le net. Quand je l'ai je vous l'envoie. Y a t-il quelqu'un qui a un "tonton" qui habite dans une grotte, histoire de trouver un peu de place ? Les maisons troglodytes seraient apparemment notre avenir : la boucle est bouclée, voilà la préhistoire qui revient... Marie-Christine.".
Le laser : mains mises sur l’Europe pour 2020 par le prétexte de l'énergie. Un faisceau du N.O.M. ?
.
download?mid=1%5f16902644%5fAOGxktkAAX0Y
VOIR AUSSI LE FICHIER WORD JOINT.
ET : Un savant russe met en garde contre une arme climatique « secrète » des États-Unis http://infoguerilla.fr/?p=4762
Suite sur

le dernier Libres Infos:

 artemisia-college.org

 


 

 

Le Moyen-Orient, au bord d’une nouvelle « préventive » ?

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=20621

 

.

Skull-et-bones.jpg

Les vidéos de l'horreur. Satanisme et pédophilie,

 

il faut aller dans la rubrique "REPORTAGE" et choisir Bande annonce "Les réseaux de l'horreur".

Il FAUT voir et écouter cette info ou oublier tout le reste, ou ne jamais plus rien demander à qui que ce soit.

Cette réalité est d'une extrême gravité nous le savons tous et la fuyons, mais il est un temps pour tout, et sur ce sujet le moment est venu d'y mettre fin...

Les plus hautes instances sont infiltrés par les "Illuminati-satanistes", ce sont eux qui organisent la pédophilie et les sacrifices qui y sont liés, et ce, pour la nécessité liée à leur nature :

http://sarkokoko.over-blog.com/ext/http://www.rrrevolution.net/index.php?option=com_content&view=article&id=20&Itemid=19

Version complète ici : http://www.rrrevolution.net/index.php?option=com_content&view=article&id=19&Itemid=1 (c'est du très lourd... 3h40 min)

Et là :

http://www.dailymotion.com/video/xefhxo_les-reseaux-de-l-horreur-part1-11_news
http://www.dailymotion.com/video/xefibc_les-reseaux-de-l-horreur-part2-11_news
http://www.dailymotion.com/video/xefj3m_les-reseaux-de-l-horreur-part3-11_news
http://www.dailymotion.com/video/xefjtd_les-reseaux-de-l-horreur-part4-11_news
http://www.dailymotion.com/video/xefkmq_les-reseaux-de-l-horreur-part5-11_news

 

 

.

 

"J’ai rencontré l’homme qui dit ne plus manger depuis près de huit ans"

Voici une vidéo en 3 parties, fort intéressante, qui complète l'interview exclusive que nous avons faite de Gabriel Yves dans le dernier "e-Floraison".

On comprend là que les enseignements que nous recevons sont largement censurés, édulcorés, pour que les informations les plus utiles, les plus vitales pour l'humanité ne nous soient pas révélées*...

http://www.ouvertures.net/portail/l_id.asp?doc_id=364 (6 mn + 11 mn + 8 mn)

*L’éducation n’a jamais été conçue pour instruire : http://infoguerilla.fr/?p=4515

 

 

953100.jpg
Blog Conscience du peuple
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/
Bolton: Obama ne frappera pas le réacteur nucléaire iranien

 

17 août 2010

 

L'ancien ambassadeur américain a l'ONU, John Bolton, a déclaré qu'il ne voyait « aucun signe que ce soit que le président américain Obama allait prendre la décision nécessaire » de bombarder le réacteur nucléaire iranien, s'exprimant dans une interview à la radio israélienne mardi.
 
Bolton a expliqué qu'Israël avait seulement trois jours avant que la Russie « commence le processus de ravitaillement du réacteur de Bushehr, vendredi, après quoi toute attaque provoquerait des retombées radioactives qui pourraient aller aussi loin que les eaux du Golfe Persique.
 
Dans une interview a Fox Business Network plus tôt mardi, Bolton avait dit que le délai était de huit jours, mais il est revenu a trois jours lors de l'interview à la radio israélienne, affirmant que l'Iran et la Russie ont annoncé qu'ils commenceraient à alimenter le réacteur vendredi.
 
« Il a toujours été optimal que la force militaire soit utilisée avant que les barres de combustibles soient insérées, » a expliqué Bolton. « C'est ce qu'a fait Israël avec le réacteur d'Osirak en 1981, et quand ils ont attaqué le réacteur nord-coréen construit en Syrie. » Israël avait bombardé le réacteur nucléaire irakien d'Osirak en 1981, et le réacteur syrien en 2007.
 
Mais Bolton ne voit aucun indice qu'un raid israélien allait avoir lieu. « Evidement, si Israël allait faire quelque chose, il n'en ferait pas la publicité. Mais le temps est court. »
 
Bolton a déclaré que « le monde serait beaucoup plus dangereux » si l'Iran arrivait à acquérir une capacité nucléaire. « C'est pourquoi je pense que la situation est très critique. Cela ne s'arrêtera pas avec l'Iran. L'Arabie Saoudite, l'Egypte, la Turquie et d'autres états suivront peut être. »
 
Le chef du nucléaire iranien Ali Akbar Salehi a dit plus tôt mardi qu'une attaque contre les installations nucléaires iraniennes serait un « crime international ».
 
La Russie, qui fournit le combustible uranium pour la centrale, a annoncé la semaine dernière qu'ils allaient commencer le chargement du réacteur de Bushehr le 21 août.
 
Bolton a rajouté : « l'Iran va réaliser quelque chose qu'aucun autre adversaire d'Israël, qu'aucun autre ennemi des Etats-Unis au Proche Orient a réussit à faire, un réacteur nucléaire fonctionnel. »
 
Bolton a critiqué la Russie pour aider l'Iran à alimenter son réacteur nucléaire.
 
« Les Russes sont, comme ils le font souvent, en train de jouer contre les deux parties. L'idée de pouvoir coller un doigt dans l'œil des Etats-Unis est toujours en bonne place à Moscou, » a conclu Bolton.
  
Article-source:
.

 

 

51x997Q1oML-_SS500_-3e26f-2-db8dd.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On vit dans un monde de fous !

A cause de quelques énergumènes au sommet...

 

Société de mercenaires,

par Eva R-sistons

 

http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/08/18/une-societe-de-mercenaires-sans-foi-ni-loi.html

 

link   (cliquer sur le link)

 

 

 

 

.

Obama menace l' Iran

Alex Lanthier

 

 

Lors d’un point de presse, mercredi à la Maison-Blanche, le président Obama a personnellement ajouté sa voix au chœur grandissant des menaces de guerre contre l’Iran émanant de Washington et de ses alliés.

(...)  la Maison-Blanche a réuni des journalistes choisis pour un point presse sur l’Iran. (..)

L'objectif d’Obama était de lancer une mise en garde directe contre le gouvernement iranien : il a le choix, soit de se plier aux exigences des Etats-Unis en abandonnant son programme nucléaire, soit de s’attendre à une attaque américaine.

Obama a dit que les responsables iraniens « devraient savoir ce à quoi ils peuvent dire "oui" ». Si la « fierté nationale » pousse l’Iran à développer des armes nucléaires, a poursuivi Obama, « ils en subiront les conséquences ». Il a dit « toutes les options » sont ouvertes pour « empêcher une course aux armements nucléaires dans la région et pour empêcher un Iran nucléaire. » (..)

Le gouvernement croit encore que quelque forme de « changement de régime » intérieur est possible. Kagan a remarqué que les responsables de la Maison-Blanche espéraient que les forces politiques derrière la Révolution verte pourraient se lier aux récentes grèves des marchands des bazars et que cette combinaison « constituerait une menace réelle pour le régime. »

Toutefois, le gouvernement Obama semble à présent de plus en plus miser sur la guerre comme unique moyen de préserver ses intérêts politiques dans la région. Il considère qu’une victoire américaine dans la confrontation avec l’Iran est maintenant cruciale pour le maintien du prestige et du rôle hégémonique que joue Washington dans les affaires mondiales.

Un rapport du groupe d’étude de la politique américaine Bipartisan Policy Center (BPC) qui conseille le gouvernement Obama a remarqué que « La crédibilité américaine… serait sérieusement endommagée si après des avertissements répétés exprimant le contraire, elle permettait à Téhéran de franchir ce seuil nucléaire, » c’est-à-dire d’acquérir des armes nucléaires. Il y est dit que les Etats-Unis doivent être prêts pour des « actions extraordinaires » afin de préserver leur crédibilité en tant que plus grande puissance militaire du monde en réclamant des « préparatifs pour une option militaire visible et crédible. »

La campagne américaine contre le programme nucléaire de l’Iran est une imposture politique. (..) l’industrie nucléaire du pays qui, aux dires de l’Iran, est destinée uniquement à usage énergétique, devient le prétexte à une campagne américaine pour l’isoler et l’assujettir.

Il est quasiment impossible pour le régime iranien de prouver aux Etats-Unis qu’il n’est nullement une menace sans complètement s’émasculer politiquement (..)

Pour pouvoir conclure un accord durable avec Washington, l’Iran devrait publiquement renoncer à soutenir les partis ou mouvements de résistance dans les régions opprimées par les Etats-Unis ou Israël, accorder l’accès ou le contrôle de ses champs pétroliers à des sociétés américaines et soumettre son programme nucléaire à des contrôles intensifs. Ceci correspondrait à une déclaration publique du gouvernement iranien d’être le laquais de l’impérialisme américain.

Dans la mesure où les suspicions grandissent que Téhéran n’est pas prêt de prendre de tels engagements, Washington favorise de plus en plus la guerre. Il existe même déjà des appels pour une campagne médiatique dans le but de préparer l’opinion à la guerre. Le rapport BPC a exigé un « débat public sur des options militaires » tandis que le journal français Le Monde a dernièrement posé la question à savoir si l’opinion publique était psychologiquement préparée pour un scénario de guerre contre l’Iran.

(..) Elu suite à une opposition de masse anti-guerre contre la politique agressive du gouvernement Bush, Obama menace à présent de déclencher une guerre qui éclipserait les conflits en Irak et en Afghanistan en menaçant d’engloutir la région entière.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=20680

 

 

953372.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eva R-sistons 29/08/2010 01:03



Merci Alain pour ta chaude présence, et fidèle, eva



Alain Denis 18/08/2010 21:34



bise Eva



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages