18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 14:47

 

afrique-guerre.jpg

 

 

La tragédie d'un monde

convoité par l'Occident machiavélique

qui institutionnalise la stratégie du chaos

en soutenant dictateurs, terroristes,

et obscurantisme barbare.


Le génocide libyen.

L'Afrique en proie à la recolonisation

et orpheline de son héros, Kadhafi.

La nécessaire lutte de libération

du continent africain.

Par eva R-sistons et par l'ALAC-Afrique

 

 

afrique-prison.jpg

 

 

 

La tragédie d'un monde convoité par l'Occident

par Eva R-sistons

 

 

Je découvre en spams, seulement maintenant, un message de l'ALAC- Africa envoyé le 30 octobre dernier. Je le publie quand même, car il est pertinent (écrit par des témoins DIRECTS de l'horreur en Libye revue et corrigée par l'OTAN), il donne un autre son de cloche de l'actualité, comme nous le goûtons tant, nous les chercheurs de Vérité et les amoureux de la Liberté, la vraie ! 

 

L'Afrique colonisée par l'Occident impérialiste

 

Les FAITS sont là pour le prouver: Kadhafi était un grand héros de l'Afrique en permanence ruinée, pillée, dépecée et même bombardée par l'Occident impérialiste §. Un grand héros des luttes de LIBERATION nationale - et même d'un continent ! Un homme qui avait fait de son pays le plus prospère d'Afrique et dont les acquis sociaux étaient rares dans l'Histoire du monde. Aujourd'hui le pays est détruit, en proie aux convoitises de la Ploutocratie, aux conflits ethniques attisés en permanence par l'Occident diviseur (pour mieux régner), au racisme anti-Noirs, au fanatisme et à l'obscurantisme religieux, et j'en passe. Finis le modèle social et le socialisme vert, musulman, finis l'indépendance nationale, la laïcité, le respect des femmes et des autres races, les énormes réserves d'or, l'absence de dettes, les luttes de libération nationale, la fierté d'être Libyen. Honte à l'Occident ! Il récidive aujourd'hui en Syrie, avec les valets d'israël (Hollande, Fabius, en sous-mains les BHL ou même les Bauer..) aux commandes de notre pays, transformant la France de l'Etat de Droit en une République bananière, prenant la tête du terrorisme d'Etat international, en reconnaissant un gouvernement fantoche comme seul interlocuteur se substituant au Régime syrien en place, alors même que Bachar-el-Assad est aujourd'hui soutenu par la plus grande partie des Syriens. § La Côte d'Ivoire a été offerte par l'Occident au larbin du FMI Alexandre Ouattara, et son dirigeant réellement élu, M. Gbagbo, est à la Haye devant le tribunal fantoche des Anglo-Saxons. Le Congo est visé, entre autres, et puis le Mali, avec ses Touaregs si proches de Kadhafi et riche en ressources (comme l'or), est maintenant convoité par l'Occident. Pauvre nouvelle proie ! L'Afrique a ses héros, comme Patrice Lunumba, mais les puissances impériales de l'Occident les tuent.

 

La reconnaissance d'un gouvernement illégitime, de surcroît en grande partie fanatique, est une première dans l'Histoire qui risque d'être exportée contre de nombreux pays non-alignés. Déjà, la Libye avait vu cette stratégie se mettre en place, désormais avec le pseudo gouvernement socialiste la France de la honte perpétue le non-droit initié par Sarkozy l'homme de Washington, de Londres et de Tel-Aviv. Et celui qui avait promis le changement aux Français, Hollande, prend la tête de la croisade contre les Régimes ne plaisant pas à israël et aux Anglo-Saxons. En violant le Droit international en toute impunité. Alors que lui comme BHL, Fabius, Sarkozy,  Kouchner, Juppé, Bush, Obama, Blair, Cameron, Netanyahou, etc, devraient se retrouver à la Haye pour répondre de leurs crimes contre des populations innocentes ne demandant qu'à vivre en paix : Tout cela pour plaire aux tyrans de Tel-Aviv, de Washington, de Londres et à leurs compères à la tête de la haute Finance et des multinationales de mort (Armement, pétrole, nucléaire, chimie, etc) ne songeant qu'à faire main-basse sur les ressources des pays et à étendre leur domination contre la volonté des peuples asservis. 

 

De Gaza à l'Argentine, l'Occident impérial sévit

 

Et Gaza martyrisée, encore et toujours, est ciblée par le gouvernement d'Extrême-Droite israélien (ultra sioniste), pour être neutralisée sur le plan militaire, comme la Syrie d'ailleurs, avant que le gros morceau iranien ne soit attaqué par ceux qui ne connaissent que la guerre, la convoitise, l'arrogance - à Tel-Aviv. Car outre les préoccupations électorales de Netanyahou, souhaitant être réélu pour poursuivre et accentuer la politique (initiée en Irak), de colonisation de la région toute entière, il y a certainement le désir de réduire à néant les capacités de nuisance militaire de la Syrie, de Gaza, et aussi du Hezbollah au Liban (d'où les attentats sous faux drapeaux visant des chrétiens pour les dresser contre les amis musulmans de la Syrie),  avant d'attaquer l'Iran millénaire. De plus, les pays enfin soumis comme la Syrie ou le Liban pourront aussi, à l'image de la Libye, servir de rampe de lancement contre l'Iran, au lieu d'en être les alliés.

 

Et cette politique nauséabonde, illégitime, criminelle, se poursuit aussi en sous-mains contre les autres Etats non-alignés, ainsi Cristina Kirchner est visée en Argentine (Révolution de couleurs en utilisant les Réseaux sociaux contre elle) pour, entre autres, avoir osé défier la toute puissance sioniste, comme au Honduras ou au Paraguay le pouvoir a été repris par les agitateurs yankees au détriment des régimes progressistes élus démocratiquement. La démocratie, pour l'Occident tyrannique, n'est acceptable que si les citoyens votent comme il le souhaite lui. Sauf en Palestine occupée, où l'arrivée au pouvoir du Hamas, par des Elections libres comme le voulait israël, n'a jamais été acceptée, officiellement. En effet, le Hamas a été suscité, comme Al Quaïda par la CIA (à l'origine contre les Russes, en Afghanistan), pour servir d'épouvantail et justifier les politiques ultra-répressives et impérialistes - et dans le cas du Hamas, en vue du choc de civilisations. Tout cela est terriblement machiavélique, évidemment ! 

 

veau-d-or-et-Moise.jpg

 

Les dirigeants occidentaux qui n'ont que le mot de démocratie à la bouche, sont en réalité de tristes sires servant seulement Mâmon. Ces adorateurs de fausses valeurs - le pouvoir, l'argent, la domination... - ne méritent que notre mépris. Et nous avons le devoir de dénoncer toutes les impostures. Et de les combattre ! Pour nous, et surtout pour nos enfants qui ont le droit de vivre dans un monde viable.

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Démocratie, Kadhafi, Libye, Argentine, Cristina Kirchner, Tel-Aviv, Washington, Londres, Netanyahou, Hollande, Fabius, Occident, Mali, Syrie, Lunumba, Côte d'Ivoire...

 

medias-aux-ordres-finance.jpg

 

Voilà un article que tous nos journaleux devraient lire avant de filmer des Libyens dument payés pour chanter les louanges de la liberté à la sauce occidentale ("enfin, on peut parler de politique au café" !). Honte à eux d'être témoins de l'atroce vérité et de célébrer les vertus de la nouvelle Libye ! (eva)

 

 

kadhafi-jeune.jpg

 

La libération de l'Afrique

 

ALAC (African-Libyan Action Committees)

E-mail: alac.africa@hotmail.com
 


Hommage d’ALAC au Guide Kadhafi, héros d’Afrique combattante à l’occasion du 1eranniversaire de son assassinat par l’Otan et le Cnt.



Il y a un an, jour pour jour, le 20 octobre 2011 le Guide Mouammar Kadhafi, digne fils de l’Afrique, héros de l’Afrique combattante, fut assassiné par l’Otan, armée des impérialistes, supplée par les renégats libyens du Cnt, intronisés à Tripoli.


Le trimverat criminel Sarkozy-Obama-Cameron a mobilisé la plus puissante armée du monde en l’occurrence l’Otan pour atteindre son objectif, après huit mois d’intenses bombardements faisant plus de 100.000 morts et détruisant les infrastructures du pays.
 

 

Cette date du jeudi 20octobre 2011, demeurera dans la mémoire collective de tous les africains comme la plus sombre de notre histoire truffée de tragédies humaines. Le Guide Mouammar Gadhafi fut le dirigeant africain le plus combattu par les puissances impérialistes depuis 1969.


Est-ce pour autant que la disparition brutale de cet héros, anéantirait à jamais sa pensée et ses actions grandioses pour l’Afrique? Sa lutte pour la libération, l’indépendance militaire, économique, politique, pour la dignité et l’honneur de l’Afrique reste d’actualité. Les nouvelles générations africaines prendraient-elles dignement le flambeau allumé par le Guide Mouammar Kadhafi?



Qu’est devenue la Libye un an après l’assassinat

du Guide Kadhafi par les impérialistes?

 

 

Une année après les crimes contre l’humanité perpétrés en Libye par les puissances impérialistes, la situation du pays s’est au contraire empirée. La régression est totale dans tous les domaines : social, économique, politique et militaire.


La Jamahiriya du Guide Kadhafi, naguère développée et où le peuple bénéficiait de tous les acquis sociaux (éducation, santé, logement, eau et électricité à usage domestique sont gratuites) est ramenée au niveau des pays subsahariens les moins avancés. Une politique nataliste, de protection de la mère et l’enfant a été instituée, par exemple les mères reçoivent une allocation de 5000$ à la naissance de l’enfant. Selon le rapport du PNUD 2010, l’IDH de la Libye rivalise avec certains critères de développement de nombreux pays du nord : Taux de scolarisation 95,8%, Espérance de vie : 78 ans, Développement humain: 53/169, PIB par habitant : 1.4802 $/hab.


La nouvelle Libye « démocratisée » sous les bombes de l’Otan, voit se proliférer dans les rues les Sans domicile fixe (SDF) alors que sous le régime du Guide Kadhafi, lorsqu’un couple se marie, l’Etat paie le premier appartement ou maison (150 m²). Les autres caractéristiques de la Libye «otanisée» sont : l’apparition des mendiants dans les rues, le manque d’électricité, les retards de salaires des fonctionnaires, les bourses d’étudiants ne sont pas versées alors qu’en Jamahiriya, pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le gouvernement attribue une bourse de 1.627,11 Euros par mois, l’enseignement supérieur est gratuit à l’étranger.


En nouvelle Libye « démocratisée » et «otanisée», il y a inflation vertigineuse de morts dans les hôpitaux par manque de médicaments et matériels qui ont été détruits par les bombes des agresseurs impérialistes, apparition de la famine, maladies jadis éradiquées (tuberculose, cholera, poliomyélite…), l’insalubrité et les odeurs pestilentielles des détritus non ramassés font des villes de la nouvelle Libye démocratisée du Conseil National de Transition (CNT), un terrain de prédilection des rats, des cafards et autres insectes vecteurs de maladies.

 

Telle est la nouvelle démocratie imposée par l’Otan aux populations de Libye. Cela est insupportable et ne pouvait réjouir aucun africain quelle que soit ont opinion sur le Guide Kadhafi.


La légitime résistance verte est une question de survie du peuple libyen et par extension celle de toute l’Afrique. La solidarité avec le peuple frère libyen, manifestée par tout africain conscient du projet de recolonisation de notre continent par les puissances impérialistes, est un devoir car cette cause est aussi la nôtre.


Dans la nouvelle Libye démocratisée, chaque groupe de la myriade de milices terroristes monarcho-al qaeda, bras armé du Cnt, érige la zone sous son contrôle en territoire conquit. Il y règne la loi impitoyable des chefs des bandes. La prétendue autorité gouvernementale-Cnt de Tripoli n’a aucun contrôle sur elles.

 

La Libye est devenue un espace de non-droit où les bandes armées terrorisent les populations, tuent raquêtent, volent et violent en toute impunité. Quelle est belle la nouvelle démocratie made in « Sarkozy-Obama-Cameron » imposée au peuple libyen!
Ces géniteurs agresseurs occidentaux n’accepteraient jamais l’anarchie s’installer chez eux. Cependant, ils instituent sadiquement le chaos en Afrique, afin de piller à satiété ses ressources naturelles et l’asservir.


La nouvelle stratégie de recolonisation de notre continent par les puissances impérialistes, est d’exterminer les populations (un malthusianisme pour lutter contre la surpopulation dans les pays du sud qui provoqueraient une invasion du nord selon leur crainte infondée), détruire les infrastructures afin de favoriser leurs entreprises dans la reconstruction de la nouvelle colonie.


Les femmes libyennes naguère émancipées, disposant des mêmes droits que les Hommes sous le Guide, souffrent aujourd’hui de la restauration des lois monarcho-cléricale de la domination masculine (Note d'eva : La libye féodale, corrompue et arriérée, avait été libérée sans effusion de sang par le Colonel Kadhafi, et promue au rang de pays le plus prospère d'Afrique).


La dégradation exponentielle de la situation sociale à laquelle viennent s’ajouter la fidélité au Guide Kadhafi et l’hostilité latente des populations envers le Cnt, usurpateur du pouvoir, sont autant d'ingrédients qui démontrent à suffisance l’anarchie qui règne dans la nouvelle Libye «made in Otan», imposée sous une pluie de bombes par le trio criminel Sarkozy-Obama-Cameron.


Le président de l'Assemblée nationale, Mohamed al-Megaryef, a reconnu par ailleurs que « La libération du pays n'a pas été complètement réalisée dans certaines régions ». [Cf. El watan du 20 octobre 2012]


Selon cette même source,des violents combats ont opposé les résistants verts, fidèles au Guide Kadhafi à l’armée d’occupation des milices «otanisées» du CNT, faisant état «d’au moins neuf morts et 122 blessés».Rappelons que pendant les bombardements des forces de l’Otan, la ville de Beni Walid fut, avec Syrte et Sabha parmi les bastions loyalistes qui ont infligé des lourdes pertes aux rats de Benghazi du Cnt.


La tribu des Warfalla originaire de cette ville, est l’une des plus importantes du pays, elle demeure par conséquent la cible privilégiée du gouvernement et de la milice de Mistrata qui fut le fer de lance de la contre-révolution anti Kadhafi. Cette dernière aurait selon d’autres sources, profité de ces combats afin d’exterminer cette tribu récalcitrante. « Les autorités ont donné le feu vert aux milices pour exterminer les gens dans la ville », a accusé Salem al-Ouaer, chef militaire du plus important groupe armé de Bani Walid, appelant l'ONU et l'Occident à protéger les civils, dénonçant une situation humanitaire très mauvaise ».


Le CNT, une horde de Harkis des impérialistes de l’Otan, continue l’extermination méthodique des tribus et la destruction des régions qui lui sont hostiles et qui lui avaient résisté héroïquement et infligé des lourdes pertes lors de sa croisade contre le Guide Kadhafi. Où sont donc les impérialistes autoproclamés défenseurs et instaurateurs de la démocratie, protecteurs des peuples opprimés par les gouvernements dictatoriaux?

 

L’hypocrisie et l’imposture démocratique des puissances impérialistes éclairent davantage la conscience révolutionnaire des peuples opprimés d’Afrique. Ces derniers n’accorderont plus jamais aucun crédit à leurs beaux discours lénifiants et leurs leçons sur le modèle de démocratie à l’occidentale à imposer aux «sauvages» africains. La défense des intérêts des multinationales capitalistes, dicte tous les actes et comportements criminels des puissances occidentales.

 

En effet, ces pays qui se disent démocratiques sont paradoxalement les géniteurs et font l’apologie des dictateurs. C’est notamment le cas de la France (la Françafrique) qui a consacré les sacres et a apporté son soutien multilatéral aux dictateurs en Afrique (Tchad, Centrafrique, Togo,Gabon, Cameroun, Congo Brazzaville,…).


Les USA ont aussi pour leur part, imposé aux peuples latino américains des dictateurs militaires dans les années 60 à 70 : le Général Pinochet au Chili, le Maréchal Castello Branco au Brésil, le Général Videla en Argentine, le Général Banzer en Bolivie…


Ces mêmes puissances impérialistes dites démocratiques sont aussi les fidèles alliées des monarchies dictatoriales moyenâgeuses par exemple celle de la famille Saoud en Arabie Saoudite, une monarchie islamique absolue où les femmes sont privées de tous leurs droits humains. Aucune manifestation ou culte d'une autre religion n'est acceptée et ceux qui expriment à ce titre une opinion différente sont déclarés apostats et passibles de la peine de mort. La liberté de religion de la population non musulmane d'origine y est très restreinte, et doit s'exercer exclusivement dans le domaine privé. [Source : wikipedia].


Un autre fidèle allié de l’impérialisme occidental est le Qatar, une monarchie absolue où l'émir Hamad bin Khalifa al-Thani est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Il n'y a pas de système électoral et les partis politiques sont interdits. La répression des manifestants réclamant la démocratie fut noyée dans le sang au printemps 2011. Le triumvirat criminel Sarkozy-Obama-Cameron prompt à assassiner le Guide Kadhafi pour instaurer la « démocratie» était alors aphone et aveugle.


Force est de constater avec répulsion que les puissances dites démocratiques soient les fidèles alliés des monarchies dictatoriales (Qatar et Arabie Saoudite) qui oppriment dans le sang toute velléité d’expression populaire. Quelle hypocrisie et imposture intellectuelle !
 

 

Le 20 octobre 2011, ces mêmes puissances ont imposé au peuple libyen la dictature du CNT, une nébuleuse d’intégristes islamo-Al qaeda et des monarcho-libéraux. Le CNT, maléfique créature du criminel trio Sarkozy-Obama-Cameron, bénéficie par conséquent de l’assurance tous risques des puissances impérialistes. Il peut exterminer en toute impunité les populations de la tribu Warfalla et les autres qui lui manifestent une hostilité endémique.

 

La triple alliance (Puissance impérialiste-Qatar-Al qaeda) qui a assassiné le Guide Kadhafi et instauré la dictature féodale d’Al qaeda en Libye est contre nature. Le peuple libyen, ayant vécu le progrès et le bien-être de la Jamahiriya, n’accepterait jamais cette régression sociale. La nostalgie de la grande Révolution Al-Fateh du 1er septembre 1969 dirigée par le Guide Kadhafi prendrait de l’ampleur et les renégats du CNT seront chassés du pouvoir usurpé. Le pouvoir des masses, celui de la démocratie directe prônée par le livre vert du Guide Kadhafi s’imposera et se renforcera après cette tragique parenthèse instaurée par les puissances d’occupation.


Le Cnt tire sa légitimité de la décision et volonté des puissances extérieures impérialistes, par conséquent le peuple libyen ne lui accordera jamais sa confiance pour gouverner. C’est pourquoi les rats de Benghazi font usage à satiété des assassinats, des crimes contre l’humanité à l’égard des populations révoltées pour se maintenir illégitimement au pouvoir.


Certaines voix en occident se lèvent déjà pour clamer leur désillusion et leur erreur monumentale commise en assassinat le guide Kadhafi. Elles expriment une sorte de «regret» en renchérissant qu’avec le Guide au moins tout clair. Il était certainement plus proche de la démocratie occidentale car les femmes avaient les mêmes droits que les hommes. Cependant, avec ces barbus intégristes islamistes au pouvoir à Tripoli, rien n’est sûr, car ils leur feront la guerre plus tard en exportant l’islam aux portes de l’Europe.
 

 

Ne dit-on pas généralement qui sème le vent récolte la tempête? Les puissances impérialistes notamment les USA avaient crée l’organisation Al Qaeda de Ben Laden dans les années 70, dans leur stratégie de lutter contre le communisme et l’ex URSS en Afghanistan. Ils ont chassé l’armée soviétique de ce pays dans l’espoir d’occuper ce pays, frontalier avec l’ex-URSS. Cependant, leur échec est total car depuis plus de 10 ans la puissante armée étatsunienne avec environ 200.000 hommes basés en Afghanistan, épaulée de surcroît par les forces de l’Otan, ne sont pas parvenus à ce jour à vaincre les Talibans.
 

 

Ces troupes impérialistes d’occupation commencent déjà leur retrait car les résistants afghans leurs infligent de lourdes pertes en vies humaines. Ces troupes d’occupation, partiront la queue entre les jambes après avoir détruit le pays et pollué l’environnement aux armes chimiques, lesquelles auront des conséquences mortelles sur les populations pendant des décennies. Il faudrait s’attendre à des milliers de morts afghans en perspectives suites aux contaminations chimiques. Ce constat d’échec avec les intégristes islamistes n’ont pas servi de leçon aux démocrates occidentaux qui se sont encore alliés une nouvelle fois à Al qaeda, une composante importante du CNT pour assassiner le Guide Kadhafi et instaurer la dictature des terroristes formés en Afghanistan, représentés par le criminel Abdelhakim Belhadj, Gouverneur militaire de Tripoli et ancien lieutenant de Ben Laden.

La lamentable démission de l’Union africaine (UA) face aux questions internes du continent, a aiguisé l’appétit des prédateurs impérialistes pour leur guerre de recolonisation.


La nouvelle stratégie des puissances impérialistes pour occuper les pays africains, assassiner ou déporter les dirigeants insoumis, puis d’introniser à la présidence leurs nervis « Gouverneurs généraux délégués », est bien rodée. Elles invoquent toujours l’intervention militaire humanitaire pour protéger les populations contre les génocides des dictateurs. Le conseil de sécurité contrôlé par ces mêmes puissances impérialistes, adopte des résolutions scélérates afin de justifier les crimes contre l’humanité que commettent les puissances occidentales. Ce fut le cas en Côte d’Ivoire où le président légitime insoumis à l’impérialisme français, Laurent Gbagbo a vu son palais bombardé par l’armée française, le 11 avril 2011. Cette armée d’occupation l’a ensuite capturé puis l’a déporté à la Haye pour y être jugé par la CPI. Au demeurant, rappelons que ce tribunal raciste s’est spécialisé dans le jugement des africains, tandis que les grands criminels les présidents Bush (père et fils), Tony Blair, Sarkozy, Obama, Cameron…vivent en toute liberté en narguant la mémoire des millions de victimes africaines, irakiennes, yougoslaves qui ont péri sous leurs pluies de bombes.


Quelques mois plus tard, avec la bénédiction de la résolution 1973 du Conseil de sécurité, un instrument des puissances impérialistes, ces dernières évoquaient le fallacieux prétexte de la défense des populations de Benghazi contre le génocide en cours ordonné par le Guide Kadhafi. Les agresseurs ont aussi promis d’aider à l’instauration de la démocratie. Cependant, force est de constater que ce fut le contraire : on assiste plutôt à l’instauration du chaos après l’assassinat du Guide Kadhafi. Le pays est plongé dans l’obscurantisme avec le CNT qui est un cocktail de combattants d’Al-Qaeda et des nostalgiques de la monarchie du roi Idriss, soutenu alors par la Grande Bretagne.


Ces deux crimes impérialistes en Côte d’Ivoire et Libye, n’auraient jamais eu lieu, si les dirigeants africains et l’UA avaient montré une fermeté sans concession, une solidarité sans faille et une unité d’action de riposte.

 

Les votes ou les abstentions des représentants africains lors des votes au conseil de sécurité sont une haute trahison qui n’honore jamais leurs auteurs mais aussi toute l’Afrique. En effet, les résolutions criminelles du Conseil de sécurité sont une expérimentation in situ concluante. Elles légitimeront les futurs meurtres politiques des dirigeants insoumis ou qui manifesteraient des velléités d’indépendance (comme maintenant les 2 Sayanims Hollande-Fabius  en Syrie, c'est une abomination passible des Tribunaux ! Note d'eva). Les expéditions militaires coloniales punitives et d’occupations se généraliseraient. C’est ici que notre crainte prend toute sa signification.

 

En effet, le chaos institutionnalisé par les impérialistes afin de contrôler et piller les ressources naturelles africaines ou de justifier leurs agressions militaires s’étendraient au Mali, en Algérie, dans toute la sous région africaine Sahara-Sahélienne voire dans toute l’Afrique (exemple de la balkanisation de la RD Congo en cours où la guerre impérialiste de rapine et d’occupation de l’est du pays via le Rwanda a fait depuis 1996, selon les rapports des différents Ong des droits de l’Homme entre 5 à 7 millions de morts.

 

Le dernier rapport de l’Onu du 4 juillet 2012 accuse nommément le Rwanda de soutenir la mutinerie armée du M-23 dans l’est de la RD Congo. Cette croisade du Rwanda soutenue  notamment par le Usa et la Grande Bretagne contre la RD Congo a été aussi confirmée par le rapport de l’Ong étatsunienne HWR.


Les forces de l’Otan qui bombardaient la Libye pendant sa croisade, avaient laissé sciemment passer jusqu’au nord Mali via le Niger des colonnes militaires lourdement armées de Touaregs qui combattaient pourtant aux cotés de l’armée libyenne pro Kadhafi, une force ennemie. Cet acte préfigurerait déjà la volonté des impérialistes, notamment celle de la France d’aider à la création de l’état de l’Azawad au nord du Mali par les Touaregs  venus de Libye. La déclaration de cette indépendance le 06 avril 2012 par le Mouvement National de Libération de L’Azawad (MNLA) sur la chaine France 24, abondamment reprise par l’ensemble des médias de l’hexagone puis appuyée plus tard par les déclarations bienveillantes des politiques notamment celui du Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, accréditent la thèse du projet impérialiste d’instaurer le chaos en Afrique. La France n’a-t-elle pas voulu installer une base militaire à Mopti au Mali dans les années 60 mais qui lui a été refusée par le gouvernement socialiste prosoviétique de Modibo Keita ? Les puissances impérialistes n’ignoraient pas les conséquences désastreuses de l’assassinat du Guide Kadhafi sur les pays du Sahel, car elles ont favorisé l’installation des Forces Touaregs lourdement armée de l’armée libyenne ennemie, s’implanter au nord du Mali, sans les avoir bombardés depuis leur départ de la Libye. Un accord pour l’indépendance de l’Azawad et de l’installation de la base de Mopti aurait été conclu entre l’organisation rebelle malienne, le Mouvement National de Libération de L’Azawad (MNLA) et la France ?


La prochaine intervention militaire des forces de la CEDEAO présidée par ailleurs par M.Ouattara de Côte d’Ivoire, un nervi de la France imposé au peuple ivoirien à la place du président légitime Gbagbo, l’activisme de la diplomatie France au conseil de sécurité de l’Onu pour cette expédition militaire, confirmeraient une fois de plus la thèse du chaos impérialiste. De plus, cette intervention impérialiste au nord Mali, frontalier avec l’Algérie serait aussi une opportunité pour les puissances occidentales notamment de la France d’en découdre avec le régime algérien nationaliste et progressiste issu de la lutte de libération gagnée par le Front de Libération National (FLN).

 

Le plan français d’Alain Peyrefitte de 1957 sur la création d’un Etat pour les Touareg chevauchant sur quatre pays : le Nord du Niger et du Mali, le Sud de l’Algérie, le Sud et l’Ouest de la Libye. Ce plan de balkanisation de  l’Algérie serait-il remis en exécution avec la république de l’Azawad ?


L’Algérie, puissance régionale indépendante a un gouvernement insoumis aux diktats des impérialistes. Ce dernier qui demeure un obstacle contre la stratégie de recolonisation de l’Afrique est une cible à abattre, par conséquent les gesticulations d’intervention militaire au nord Mali seraient une première étape dans la déstabilisation de ce pays. Les troubles seraient fomentées avec la participation des nouveaux Harkis locaux. Le gouvernement s’efforcerait de maintenir l’ordre public par tous les moyens. Le célébrissime Conseil de sécurité adopterait alors une prétendue résolution d’intervention militaire humanitaire impérialiste… Nous assistons une nouvelle fois au schéma classique de la nouvelle stratégie des impérialistes de recolonisation de l’Afrique. Soyons lucides et rejetons toutes les interventions impérialistes quelles que soient, d’où quelles viennent, car elles ne seraient jamais en service de nos peuples, de nos pays, ni de ceux de l’Afrique mais elles sont exclusivement déclenchées pour défendre leur seul intérêt : la recolonisation de l’Afrique et l’asservissement de ses peuples. En effet, le dernier cas libyen doit nous servir de leçon afin d’éviter une répétition de la criminalité impérialiste en Afrique.


Certains dirigeants africains ou plus exactement les «Gouverneurs généraux délégués» ou leaders politiques, qui pour des raisons d’intérêts personnels et afin d’accéder au pouvoir  avec l’appui des puissances impérialistes, ont soutenu les croisades impérialistes contre la Côte d’Ivoire et la Libye. Ces collabos ont eux aussi les mains entachées de sang de leurs compatriotes africains. Comment oseraient-ils dormir en toute sérénité face à leur complicité dans la recolonisation de l’Afrique par les Forces étrangères et leurs participations aux crimes contre l’humanité perpétrés en Afrique?


Ces Harkis des puissances d’occupation pourraient-ils un jour se livrer à une repentance de leurs odieux actes ?


Le Guide Kadhafi est le symbole de la renaissance africaine que les puissances impérialistes ont décidé d’assassiner.


La crise du système capitaliste qui a pris un tournant aigu avec la crise économique de 2008, a conduit les puissances impérialistes à se lancer dans des guerres de recolonisation de l’Afrique, un espace vital pour se revigorer. Les tragédies de la Côte d’Ivoire et de la Libye sont les prémices de cette croisade occidentale contre l’Afrique. La Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste n’a pas de dette publique alors que les puissances impérialistes occidentales croulent sous celle-ci :La France a plus de 233 milliards de dettes publiques en janvier 2011 soit 80% du PIB, les USA 88 ,9% et le Japon à 225, 8%. Ces déficits ne cessent de se creuser, plongeant tous ces pays dans une situation de crise économique latente depuis 2008. [Source : FMI 2011]


Cette guerre de rapine contre la Libye et son occupation par les puissances impérialistes en cette période de crise économique, leurs faciliteraient le pillage à grande échelle du pétrole libyen, auquel viennent s’ajouter les 200 milliards des fonds souverains libyens placés dans les banques occidentales et les 15.000 tonnes d’or de la Banque centrale libyenne. Les huit mois d’intenses bombardements de l’Otan ont détruit les infrastructures. Sous prétexte de la reconstruction, les firmes occidentales en crise, ont trouvé une bouffée d’oxygène. Les surfacturations des travaux plongeraient la nouvelle Libye «démocratisée » dans la spirale infernale de dette publique abyssale. Le cycle de la domination et de la recolonisation sera ainsi amorcé.


En conclusion, le coût militaire très élevé de la destruction de la Jamahiriya et de l’extermination des 100.000 libyens tués sous les bombes de l’Otan, serait entièrement financé par le peuple libyen. C’est du cynisme sans bornes des impérialistes qui s’autoproclament «défenseurs» de la démocratie et « détenteurs » des valeurs humanistes. Cela devrait faire réfléchir les collabos africains de tout acabit qui persistent à espérer à un quelconque altruisme des puissances occidentales impérialistes.


Le Guide Kadhafi, l’a si bien compris très tôt, raison pour laquelle il a mené sans relâche le combat anti-impérialiste pour la libération de l’Afrique. Il l'a payé de sa vie.
 

 

L’asservissement de l’Afrique grâce aux futures guerres de rapine, permettrait aux puissances impérialistes de conserver leur niveau de vie et leur rang politique sur la scène internationale. Le Guide Kadhafi, s’opposait de toutes ses forces à cette domination. Visionnaire hors pair, il n’épargnait aucun effort pour créer les Etats-Unis d’Afrique (EUA), puissants, prospères et capables de se défendre contre toute agression extérieure. Il a été hélas, incompris par certains dirigeants africains.


Nous tenons ici à rendre un solennel hommage à la poignée de chefs d’états africains et étrangers qui ont courageusement et publiquement apporté leur soutien au Guide Mouammar Kadhafi pendant la croisade impérialiste : il s’agit de Robert Mugabé du Zimbabwé, Hugo Chavez du Venezuela, Jerry Rolling du Ghana, Daniel Ortega du Nicaragua, Fidel Castro de Cuba, Loukachenko de Biélorussie…


Les tragédies de la Côte d’Ivoire et de la Libye donnent raison et confirment la crainte du Guide Kadhafi sur les intentions criminelles des puissances impérialistes. Nous osons espérer qu’un réveil de conscience devrait surgir afin de répondre adéquatement à ce danger qui cerne l’Afrique. Si les puissances impérialistes occidentales s’efforcent de créer des grandes entités telle l’Union européenne(UE), c’est qu’elles sont conscientes de l‘impossibilité en perspective pour les micros états de résister seuls à la mondialisation néolibérale et la propension guerrière de rapine des ensembles plus puissants.


Pour tout africain, quelle que soit son opinion positive ou négative, quels que soient les préjugés que l’on porte à l’égard du Guide Kadhafi, il serait néanmoins utile de réfléchir sur ses réalisations, ses grandes propositions et ses projets pour l’Afrique. Il a ouvert des pistes de réflexions incontestablement fécondes et indéniablement indispensables pour le devenir de notre continent.


La Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste dirigée par le Guide Kadhafi était un pays, naguère prospère. La population possédait le niveau de vie le plus élevé d’Afrique et d’un degré de développement économique très avancé. La Jamahiriya faisait alors la fierté et suscitait de l’admiration des Africains qui vouaient à certains égards une « quasi vénération » au dirigeant libyen. Cette réaction se justifierait car nombre de dirigeants de pays africains pétroliers ou riches en d’autres ressources minières (or, diamant, cuivre, uranium, gaz naturel…), n’ont jamais permis à leurs peuples de sortir de la misère et moins encore de lancer leurs états sur les prémisses de la voie du développement et de l’éradication de la misère dans laquelle vivent les masses populaires.


De plus, le Guide Kadhafi menait une politique anti impérialiste conséquente et d’indépendance nationale. Il militait inlassablement pour la création des Etats-Unis d’Afrique (EUA), développait la coopération avec les pays subsahariens d’Afrique où il avait réalisé d’importants projets de développement (constructions d’écoles, d’hôpitaux, de dispensaires, de puits pour la fourniture d’eau potable mais aussi pour l’irrigation des cultures vivrières…). Ces derniers ont permis d’améliorer sensiblement les conditions de vie des populations rurales. La politique économique du Guide Kadhafi pour l’Afrique est marquée par des colossaux investissements de la Libya Arab Africa Investment Compagny (LAAICO) dans certains pays au sud du Sahara dans différents secteurs. Outre les secteurs ci-dessus cités, il faudrait signaler les investissements dans les secteurs suivants : agriculture, banque, hôtellerie, médias, télécommunications,énergie (pétrole),infrastructures, tourisme, transport aérien... Dans le domaine du transport aérien, il conviendrait de citer la création de la compagnie aérienne Afriqiyah dont le logo est « 9.9.99 », date de la naissance de l’Union Africaine (UA) à Syrte en Jamahiriya. Cette nouvelle compagnie a remplacé « Air Afrique » en faillite. Elle a permis de briser le
monopole du transport aérien des compagnie européennes à destination de l’Afrique, qui pratiquent des prix exorbitants. Grâce à Afriqiyah, les africains d’Europe peuvent régulièrement passer des vacances à petits prix dans leurs pays d’origine. Cette perte de clientèle a évidemment des conséquences sur la santé financière des compagnies perdantes qui rêvaient de reprendre leurs marchés avec l’assassinat du Guide et la disparition de la compagnie Afriqiyah.


Parmi d’autres gigantesques et indispensables projets réalisés ou qui étaient en cours de réalisation par le Guide Kadhafi en vue de la libération de l’Afrique de la servitude coloniale, on peut notamment citer notamment :
- Le domaine de la télécommunication où le lancement du premier satellite africain de télécommunication (Rascom1) le 26 décembre 2007. Cette oeuvre du Guide Kadhafi qui a engagé 300 millions sur un total 400 millions de dollars a permis à l’Afrique son premier satellite de télécommunication. Cet investissement a aussi permis à notre continent de briser le monopole de la location de satellite européen Intelsat pour la téléphonie qui coûtait 500 millions de dollars par an aux peuples africains. Le coût de conversation téléphonique en Afrique est en effet le plus cher au monde pour cause de cette surtaxe qui enrichit l'Europe.
- Dans le domaine financier et monétaire, clé de voûte de la libération et de l’indépendance économique de l’Afrique, le Guide Kadhafi a initié d’importants projets : la création du Fond Monétaire Africain (FMA), de la Banque Centrale Africaine (BCA) et de la Banque Africaine des Investissements (BAI). La création courant 2011 (s’il n’avait pas été assassiné) du FMA avec un capital de 42 milliards de dollars alors qu’en comparaison avec le FMI qui ne dispose que de 25 milliards de dollars. Disposant de cet outil, l’Afrique se libérera du joug du FMI et de ses conditions inhumaines de prêt financier (plan d’ajustement structurel) qui ont causé des drames sociaux en Afrique. La BCA permettrait à l’Afrique de d’émettre et de contrôler sa politique monétaire. Elle maîtrisera afin les investissements utiles qu’effectuera la BAI dans les projets de développement.
 

 

La BCA brisera le pacte colonial d’asservissement qui lie le français cfa (FCFA) au franc français (FF), puis aujourd’hui à l’Euro, dévaluant cette monnaie africaine au profit de la France. Rappelons que la zone du franc CFA « franc des Colonies Françaises d'Afrique », aujourd’hui dénommé « franc de la Communauté Financière Africaine », a été créée officiellement par la puissance coloniale française le 26 décembre 1945. Dans la perspective de la création d’une monnaie africaine, le Guide Kadhafi a lancé un appel aux pays africains et arabes d’abandonner le dollar et l’euro comme monnaies de transactions internationales. La nouvelle monnaie qu’il préconise le « Dinar or » mettrait en cause l’hégémonie de la convertibilité du dollar. Les USA qui font tourner leur planche à billets se retrouveraient avec une monnaie sans valeur avec pour conséquence la faillite du pays.

 

Pour avoir eu l’audace de défier les USA, le Colonel Kadhafi a été froidement exécuté. Tout homme, animé d’une conscience humaine, se doit de porter assistance aux peuples en danger de mort coloniale. C’est un acte d’humanisme profond, accompli par le Guide Kadhafi. La mère-patrie Afrique lui sera reconnaissance pour l’éternité.


Le Colonel Kadhafi a aussi commis le crime de lèse majesté en s’opposant partout dans le monde, depuis de nombreuses décennies, à l’hégémonie de l’impérialisme occidental. Il est incontestablement celui qui a apporté le plus de soutien militaire et financier aux mouvements de libération africaines (Mpla en Angola, le Paigc en Guinée Bissau, l’Anc de Mandela pendant la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, le Frelimo au Mozambique, Swapo) , au Moyen orient (à l’OLP qui se bat depuis plus de 50 ans contre l’occupation sioniste de l’Etat d’Israël et pour la création d’un état palestinien démocratique aux côtés de ce dernier), en Amérique Latine (Le Front sandiniste au Nicaragua),en Europe (soutien aux mineurs grévistes anglais qui défendent leurs emplois), en Océanie ( à la lutte d’autodétermination du peuple Kanak)… Est-ce un crime ? Est-ce du terrorisme d’aider les peuples à se débarrasser de la domination coloniale ? Les opprimés appliquent le droit à la légitime défense à l’autodétermination reconnue par ailleurs par la charte des Nations Unies et par la déclaration d’Alger de 1976. Les Forces françaises libres dirigées par le Général De Gaulle seraient-elles des terroristes en luttant militairement et par des actes de sabotage contre les forces d’occupation Nazies? Les Usa, à l’instar du Colonel Kadhafi qui aidait les résistants européens sous domination nazie, seraient-ils traités de terroristes?
 

 

Aujourd’hui, les états africains (Angola, Guinée Bissau, Afrique du Sud, Mozambique, Namibie…) sont indépendants, nous nous réjouissons de l’importante et l’inestimable contribution du Guide Kadhafi à la lutte de libération de l’Afrique de la domination de ces mêmes puissances impérialistes coupables par ailleurs des crimes contre l’humanité dans les pays occupés.


Sortir l’Afrique des griffes des prédateurs impérialistes occidentaux qui l’asservissent en pillant nos ressources humaines et naturelles, telle est la profonde pensée du Guide Kadhafi qui a guidé ses actions et son amour pour la mère patrie, Afrique. Sa pensée politique et philosophique est résumée dans le livre Vert qui mériterait d’être lu par tous ceux qui sans en avoir pris connaissance, se livreraient à des attaques infondées contre sa personne, épousant ainsi les thèses et mensonges orduriers des impérialistes. Son assassinat ne fera que galvaniser les peuples opprimés du continent qui l’ont déjà porté au Panthéon des illustres fils d’Afrique.


Eu égard aux inestimables et incontestables contributions du Guide Kadhafi en faveur du développement économique, social, de la libération, de l’indépendance, de l’honneur, de la dignité et du renforcement de l’unité de l’Afrique, nous pensons qu’une place exceptionnelle devrait lui être réservée dans l’histoire de notre continent.


L’ALAC proposerait aux peuples africains et à l’Union Africaine d’entretenir la mémoire de ce héros à travers diverses oeuvres qui porteraient son nom : Guide Mouammar Kadhafi. A cet effet, voici quelques suggestions non exhaustives que nous soumettons à l’appréciation des peuples africains :


1- Débaptiser les rues, écoles boulevard, monuments…portant les noms des colonisateurs au profit de celui du Guide Mouammar Kadhafi
2- Baptiser le siège de l’Union Africaine à Addis Abéba en son nom
3- Construire son monument dans chaque capitale africaine
4- Créer une grande université africaine qui portera son nom
5- Baptiser la future monnaie africaine portant son effigie «Kadhafi » en abrégé « KHF»
6- Créer une division du futur embryon d’une Armé panafricaine qui portera son nom
7- Créer un prix « Kadhafi » pour récompenser les africain(e)s qui se seraient distingué(e)s pour leurs luttes ayant contribué à renforcer l’unité, le développement et l’indépendance de l’Afrique. Ce prix serait aussi attribué à tous (africains et non africains) qui sont des activistes anti impérialistes, ayant oeuvré au rapprochement des peuples d’Afrique avec ceux d’autres continents.
8- Décréter le 20 octobre de chaque année une «journée Kadhafi» appelée «Yom Kadhafi» afin de commémorer l’anniversaire de son assassinat.
9- Créer un Musée africain de la résistance dénommé « Musée africain Kadhafi de la résistance» où hommage sera rendu à tous les héros, héroïnes et dignes fils et filles d’Afrique pour leurs hauts faits de luttes contre l’impérialisme, leurs contributions significatives au développement, à l’unité,…pour le continent. Ce Musée préfigurerait la concrétisation d’un « Panthéon africain ».


Excellence Guide Mouammar Kadhafi et très cher frère, digne fils d’Afrique, vous avez rejoint il y a un an le jeudi 20 octobre 2011 le Panthéon des Martyrs, Grands Hommes et héros africains, qui furent tous assassinés par les colonisateurs occidentaux. Parmi ces figures emblématiques de notre continent figurent Samory Touré de Guinée Conakry, Patrice Emery Lumumba, Pierre Mulélé de la RD Congo, Ruben Um Nyobé, Félix Moumié, Osendé Afana , Ernest Ouandié du Cameroun,Abane Ramdane d’Algérie,Barthélemy Boganda de la Centrafrique,Thomas Sankara du Burkina Faso, Marien Ngouabi du Congo, Samora Machel, Eduardo Mondlane du Mozambique, Chris Hani et Steve Bantu Biko, Dulcie September d’Afrique du Sud, Amilcar Cabral de Guinée Bisa, Amirouche Aït Hamouda,Mohammed Lemdjed Ben Abdelmalek dit Chérif Boubaghla, le Cheikh Bouziane, Moussa Al-Darkaoui, Al-Hammadi d’Algérie, Mehdi Ben Barka du Maroc, Ferhat Hachet de Tunisie…cette liste est loin d’être exhaustive car le palmarès des assassinats des dignes fils d’Afrique par les impérialistes se poursuit inexorablement.

Excellence Guide Mouammar Kadhafi et très cher frère, dans votre mère patrie la Jamahiriya, vous avez succédé à un autre digne fils et héros de notre continent, le résistant et patriote Oumar Al Mouctar, assassiné lui aussi par les colonisateurs italiens le 16 Septembre 1931. Les peuples africains conscientisés resteront fidèles à votre suprême engagement, celui de bâtir les Etats-Unis d’Afrique (EUA). Nos hommages et honneurs que nous vous rendons seront traduits par la poursuite de la lutte jusqu’à la libération totale de l’Afrique de la domination, de l’asservissement et de l’exploitation coloniale de l’impérialisme occidental.


Excellence Guide et très cher frère Mouammar Kadhafi nous vous resterons fidèles et vous exprimerons pour toujours notre profonde gratitude. La flamme de libération de la domination impérialiste que vous avez allumée inspirera dorénavant la lutte des générations futures conscientisées qui aspirent à concrétiser tous vos projets pour l’Afrique et le bien-être des peuples. C’est notre réponse et riposte adéquates aux ennemis de l’Afrique qui verront ainsi leurs criminels rêves brisés. C’est aussi pour nous l’expression profonde de cultiver votre mémoire.


De là où vous êtes, Excellence Guide et très cher frère Mouammar, vous seriez fier de votre oeuvre salvatrice pour l’Afrique, car les générations nouvelles poursuivront et amplifieront inlassablement votre titanesque travail.


Excellence Guide et très cher frère Mouammar Kadhafi, vous êtes certes physiquement loin de nous, mais vous demeurerez toujours vivant dans nos esprits et actes militants.
Excellence Guide Mouammar Kadhafi et très cher frère, vous avez acceptez le sacrifice suprême pour la libération et le bien-être de l’Afrique. Les impérialistes vous ont assassiné. Cependant, soyez rassuré que la flamme révolutionnaire que vous avez allumée ne s’éteindra jamais. Elle sera entretenue par les générations futures et embrassera toute l’Afrique.


Nous prêtons serment que les projets grandioses et vos sublimes rêves pour la mère-patrie l’Afrique, seront réalisés par les générations futures conscientisées par votre assassinat.
Excellence Guide Mouammar Kadhafi et très cher frère, votre mort ne doit pas restée impunie. Justice sera rendue à vous et aux 100.000 libyens morts sous les bombes de l’Otan. Les générations futures se battront pour que le triumvirat criminel Sarkozy-Obama-Cameron et leurs complices soient un jour traduits devant une juridiction africaine, la cour pénale Africaine (CPA) et qu’ils soient condamnés à la peine capitale.


Excellence Guide Mouammar Kadhafi et très cher frère, votre mort en ce début du 21ème siècle plus que jamais a réveillé les consciences révolutionnaires. Elle a aussi révélé le vrai visage hideux et la nature criminogène des impérialistes.


Gloire éternelle au Guide Mouammar Kadhafi pour que vive la création des Etats-Unis d’Afrique (EUA), puissants, indépendants, prospères au service de tous les peuples qui la composent.


La mère patrie Afrique ou la mort, la lutte de libération doit continuer jusqu’à la victoire finale !


Le 20 Octobre 2012
ALAC (African-Libyan Action Committees)
Le Secrétaire Général
Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum
E-mail: alac.africa@hotmail.com

 

TV-jaune-decrochons.jpg

Partager cet article

commentaires

ahura 26/11/2012 08:17


Eva ! une nouvelle fois je suis d'acord avec toi lorsque tu demandes de ne plus tourner son regard essentiellemnt du côté d'Al Quaîda . Al Quaïda a bon dos !


J'en profite pour attirer ton regard sur une journaliste (UNE) qui fait son métier avec courage et sans complaisance . Il s'agit d'Abby Martin, journaliste de Russian Today . Quelle femme ! De la
trempe de Kirchner ! Je suis admiratif !


Je souligne au passage la remontée dans mon estime de J L Melenchon dont j'ai écouté l'intervention après coup dans l'émission de Ruquier ! Une bouffée de bon sens et d'espoir ! Je suis tout à
fait d'accord avec ce qu'a dit Carole Bouquet (encore une femme !) : J'aime mon pays avec cet homme là !

andalousya 25/11/2012 00:43


Bonsoir,


cet article retrace la réalité barbare de l'occident predateur en effet mais s'il vous plait cessez d'agresser l'Islam et les musulmans dans vos analyses en accusant les musulmans d'elqaeda.
c'est une erreur de penser que el qaeda sont de sales terroristes comme les predateurs occidentaux, est ce un mal si les chefs d'elqaeda ceux qui sont sincères essaient d'instaurer des etats de
droit et de justice ? l'erreur de ces opposants religieux c'est de s'acoquiner  avec les predateurs occidentaux pour renverser des regimes pas tres justes dans certains pays arabes. leur
seule erreur c'est de se faire aider par l'otan voilà leur bêtise. les defauts que vous leur attribuer, (droits des femmes etc..) ne sont que des speculations et des polémiques inutiles car
l'islam politique n'est installé dans aucun pays musulman pour en conclure qu'elqaeda ce sont de mechants obscurantistes !

Eva R-sistons 19/11/2012 16:45


Comme d'habitude, le compteur J'aime est bloqué. 6 j'aime en 5 mn, dès parution ; puis depuis ce moment, plus aucun J'aime, 2 jours après  !
Ca sera débloqué quand les lecteurs ne liront presque plus ce post !


Ce sabotage volontaire (cf des Lecteurs se plaignent de ne pouvoir finaliser leur J'aime) est un
moyen d'empêcher la diffusion d'écrits dissidents, en "démocratie irréprochable" ! eva .

Laury 18/11/2012 20:08


Bonsoir Éva ,je viens de parcourir ton article qui nous montre que cet oxydent est tombé bien bas.


J'espère que nous n'aurons pas a faire le même article de la Syrie que pour l'anniversaire de la suppression  de Kadhafi en Libye  !!!!!

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages