10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 04:07

 

 

Juste une petite info, merci de la relayer auprès des jeunes

 

Je viens de créer, voici 2 jours, un blog politique à l'intention des jeunes

 

c'est ici :

 

  • : Jeunes-Actualité
  • Jeunes-Actualité
  • : PolitiqueguerrecriselibéralismeUPRPolitique
  • : La politique pour les jeunes - Dehors, l'Info officielle ! Bonjour l'Info non alignée, pour savoir ce qui se passe réellement, sans fard, sans mensonge ! Pas comme à la télé... Eva, journaliste, était chargée d'alimenter la rubrique jeunes d'un grand quotidien français.

 

.

 

Extraits de quelques posts sur ce blog tout neuf, tout jeune !

 

Sarkozy inaugure son QG de campagne, le voisin du dessus accroche une banderole "Melenchon"

.

Samedi 18 Février 2012

Un voisin facétieux a déjà accroché une banderole à son balcon, juste au-dessus du QG de campagne de Nicolas Sarkozy. Restera-t-elle ? (Anaud Leparmentier)



Sarkozy inaugure son QG de campagne, le voisin du dessus accroche une banderole "Melenchon"
Le QG de campagne de Nicolas Sarkozy est officiellement inauguré ce matin au 18, rue de la Convention à Paris (XVe). Il fait environ 600 m2, sur deux niveaux, près de la Seine.

Mais deux étages plus haut, un voisin facétieux a accroché une banderole du nom du candidat du Front de gauche : "Mélenchon" (photo). La photo, publiée ce matin sur le compte twitter de Arnaud Leparmentier, journaliste au Monde et chargé du suivi de l'Elysée pour ce journal, a déjà fait le tour du web.


.
http://www.wmaker.net/pg66/Sarkozy-inaugure-son-QG-de-campagne-le-voisin-du-dessus-accroche-une-banderole-Melenchon_a709.html
.
QG de Sarkozy en 2007 :
.
http://storage.canalblog.com/05/79/269084/11509308.jpg
.
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
.

 

 

.

Sarkozy vu de l'étranger,  censuré en France

.

 

 

Tu as envie d'aller plus loin ?
Encore plus loin ?

.
.
NS-fou-de-guerres.jpg

 

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

 

 

guerre-Bush-joue.jpg

 

 

Les jeux vidéos, c'est super, hein ? 

Sauf qu'ils sont choisis pour te conditionner.

 

Pour t'apprendre à aimer

d'abord la société américaine, violente, sauvage,

et à t'habituer aux guerres impériales coloniales,

à les trouver normales ; 

ensuite la société libérale, de compétition,

où on se bat les uns contre les autres 

où on a envie de prendre la place de l'autre, 

au lieu d'en être solidaire, 

au lieu de coopérer les uns avec les autres :

L'égoïsme remplace la fraternité, 

et la force, le Droit. 

Tu finis par ne plus ressentir d'émotion 

en dominant, en écrasant, en tuant, 

comme si c'était normal !
(..)

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

 

http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L299xH387/assiette-au-be6e-688bf.jpg

 

Nouveau sur Investig'Action -www.michelcollon.info

« Comment osent-ils ? » de Peter Mertens

Enfin, un livre qui explique clairement la « crise », l'euro et le grand hold-up !

A chaque crise, banquiers et spéculateurs

reçoivent des milliards en plus des Etats européens.

Que nous payons.

Pour leur permettre de spéculer encore plus...

contre nous.

Comment osent-ils ?

 

 

Best seller en Flandre depuis deux mois, ce livre de Peter Mertens paraît aujourd'hui en version française (retravaillée avec David Pestieau). Investig'Action vous offre en exclusivité le passionnant chapitre « Grèce ».

 

Il décrit ce qui va arriver aussi chez-nous.

 

Et donne des pistes pour résister au hold-up.

 

(..)

 

 

 

http://jeunes.actualite.over-blog.com

 

.

 

Derniers posts



 

 

.jeunes-et-vieux.jpg

http://cemeajpi.over-blog.com/

 

 

.

.

http://jeunes.actualite.over-blog.com

 

link

.

 

 

http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/001/10/001-1007135133-Pax-Americana.jpg

 

.http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/001/10/001-1007135133-Pax-Americana.jpg

 

Un commentateur de ce blog me renvoie à un post

publié sur R-sistons en 2007, le voici,

toujours d'actualité

 

Liste  d'interventions criminelles 

commises  par les Etats-Unis


 La faiblesse de la force est de ne croire qu’en la force » Paul VALERY

 

On parle souvent de la Pax Americana pour dénommer l’ordre résultant de l’hégémonie des Etats-Unis. Cette position de force n’est pas un gage d’équilibre et de paix à l’échelle mondiale. C’est ainsi que les États-Unis avec le concours de leurs partenaires interviennent de façon chronique lorsque leurs intérêts stratégiques sont menacés comme dans la Guerre de Corée (1950-1953), dans la Guerre du Viêt Nam (1968-1975) ou plus récemment dans la Guerre en Irak (2003). Les gendarmes sont censés assurer l’ordre public et non le troubler. Contrairement à ce que laisse entendre ce terme, les Etats-Unis ne sont pas un facteur de stabilité ayant pour vocation de préserver le statu quo. Les néo-conservateurs tout imprégnés d’un élitisme nietzschéen et d’un messianisme expansionniste fustigent l’immobilité et font de la force une vertu et de la guerre une démonstration. Conformément à leur vision anthropologique désabusée, l’homme auquel ils attribuent un caractère naturellement mauvais doit être commandé par la force.


Aux fondements de la politique étrangère américaine se trouve le concept de « destinée manifeste », au relent religieux indéniable. Il n’y a qu’un seul destin possible pour l’humanité et c’est bien évidemment aux Etats-Unis de le manifester. Après s’être étendu vers l’ouest, le modèle américain doit s’étendre à l’est et au sud. C’est la voie évidente de la nation américaine, inspirée de Dieu, de s’étendre et de conquérir l’ensemble d’abord du continent et ensuite du monde. Les Indiens, dont la culture communautaire était irréductible au modèle de référence, devaient se laisser civiliser de gré ou de force. Il en va de même aujourd’hui des Arabes auxquels on dénue toute forme de civilisation. On les considère comme inhumains, sans compassion, inculte, cruel. Cette approche dédaigneuse adossée à un complexe de supériorité sanctifie le clivage du civilisé et du barbare par le biais de l’occupant et de l’occupé.

 

Les interventions sont justifiées par un discours moralisateur insufflant une vision du monde manichéenne dans lequel l’Amérique fait offrande de sa démocratie aux peuples barbares. Montaigne disait avec à propos que « chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage ».


Depuis ses origines, l’histoire de ce pays à peine double centenaire est entachée de sang. Un regard furtif sur les nombreuses interventions hors de son territoire nous en convaincra :


1846 : Guerre américano-mexicaine : les États-Unis d’Amérique annexent la moitié du territoire mexicain.

1852 et 1853 : Argentine : intervention en vue de protéger les intérêts américains suite à une révolution.

1853 : Nicaragua : protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

1854 : Nicaragua : intervention suite à un acte d’insubordination.

1859 : Chine : protection des intérêts américains à Shanghai.

1893 : Hawaii : intervention en 1893 et annexion définitive en 1898.

1894 : Nicaragua, intervention pour protéger les intérêts des États-Unis suite à une révolution.

1898 : guerre hispano-américaine en vue de s’approprier les colonies de Porto Rico, Guam et les Philippines. Intervention militaire à Cuba avec comme motif la libération de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent un droit d’ingérence dans les affaires intérieures du pays connu sous le nom de l’amendement Platt.

1903 : Colombie : mise en place d’une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal +de Panama.

1915 : intervention à Haïti en 1915 et occupation jusqu’en 1934.

1916 : intervention en République dominicaine.

1916-1917 : expédition punitive au Mexique suite à l’incursion de l’armée de Pancho Villa aux Etats-Unis.

1917 à 1918 : participation américaine à la Première Guerre mondiale

1941 à 1945 : protagoniste de la Seconde Guerre mondiale, en Europeet dans le Pacifique.

1945 et 1946 : envoi de troupes et bombardements en Chine. 1946 : soutien au gouvernement philippin en proie à une insurrection.

1947 : soutien logistique militaire au régime mis en place par le Royaume-Uni en Grèce.

1950 à 1953 : Guerre de Corée

1953 : organisation d’un coup d’état en Iran.

1954 : renversement du gouvernement progressiste de Jacobo Arbenz au Guatemala.

1958 : bombardements en Indonésie.

1960 : bombardements au Guatemala.

1961 : Cuba : débarquement de la baie des Cochons qui se soldera par un cuisant échec.

1961 à 1972 : Guerre du Viêt Nam. Intervention au Laos et au Cambodge.

1965 : Indonésie, aide au gouvernement dans la répression d’un complot pro-chinois.

1967 à 1969 : bombardements au Guatemala.

1970 : Oman : aide logistique à l’Iran pour contrer une insurrection à la demande de ce pays.

1973 : Chili : organisation d’un coup d’État, mise en place du général Augusto Pinochet par la CIA.

1975 à 1999 : Timor oriental : soutien à la junte militaire Indonésienne puis aux forces de l’ONUpour son indépendance.

1980 à 1990 : Salvador : aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort pour déloger la guérilla.

1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras au Honduras pour renverser les sandinistes du Nicaragua.

1983 : Invasion de Grenade.

1986 : bombardement de plusieurs villes et bases militaires en Lybie.

1989 : intervention à Panama et renversement du général Manuel Noriega.

1991 : Guerre du Golfe

1993-1994 : intervention militaire en Somalie.

1994 : intervention à Haïti pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

1995 : intervention dans le cadre de l’Otan en Bosnie.

1998 : bombardement de l’Irak.

1998 : bombardement circonscrit du Soudan.

1999 : bombardement et intervention terrestre de l’OTAN dans la guerre du Kosovo.

2001 : déclaration de la guerre au terrorisme suite aux attentats du 11 septembre 2001.

2001- ? : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre.

2003- ? : envahissement et occupation sans mandat onusien de l’Iraq avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations.

2004 : intervention militaire à Haïti en intelligence avec la France pour chasser du pouvoir le président élu Jean-Bertrand Aristide.

2007 : Iran ?

De même que l’on n’imaginait pas qu’ils pousseraient la vilenie jusqu’à pendre court comme dans une scène de western le président Saddam Hussein, on conçoit toujours avec peine l’attaque probablement imminente contre l’Iran. Le bruit des bombes couvrira une fois encore les babillages stériles dans l’enceinte de l’ONU, les cris d’indignation dissonants des Européens et le mutisme assourdissant des dirigeants Arabes. Une sombre ligne viendra s’ajouter à l’interminable martyrologue des Etats-Unis fondé sur la violence et le mépris.

Emrah KAYNAK

 

Commentaire 1l fallait que quelqu’un dresse la liste des exactions militaires des USA, c’est chose faite. Et cette liste est impressionnante ! Elle le serait beaucoup plus encore, si on pouvait, au regard de chaque intervention « pacifiste », connaître le nombre de morts « collatéraux » (vous savez, ces morts qui ne sont, parait-il, pas voulus par le meurtrier, et dont celui-ci est, de facto, forcément irresponsable !). Quoiqu’il en soit, la liste a été dressée, et on ne peut que remercier celui qui la dressée. Je vous remercie Monsieur Emrah Kaynak de faire savoir au monde entier quelles sont les exactions militaires des USA.


 

 

http://1.bp.blogspot.com/_RT34XJXFs7c/S6zpVHhW3PI/AAAAAAAAAVA/odwjbfcBlMo/s400/america_warlong.jpg

http://1.bp.blogspot.com/_RT34XJXFs7c/S6zpVHhW3PI/AAAAAAAAAVA/odwjbfcBlMo/s400/america_warlong.jpg

 

 

.

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 07/04/2012 01:39


Merci pour ton commentaire, très intéressant ! eva

Lutticher 12/03/2012 10:40


C'est bien mal connaître les jeux vidéos que d'affirmer qu'ils constituent un quelconque outil de propagande pro ou anti quoi que ce soit. Au mieux, intéressent-ils l'industrie car ils
developpent une perception de l'espace qui accélère le processus d'apprentisage sur certains type de machines, telle une grue par exemple. L'armée US s'en sert également pour former ses soldats
aux stratégies de guerilla. Mais il s'agit-là d'un contexte clairement défini qui nous écarte du sujet...


La plupart des jeux ne reposent pas nécessairement sur des actions violentes et ceux qui le sont s'adressent TOUJOURS à un public adulte. Il est certes dommage que les parents et les vendeurs ne
tiennent pas compte du code PEGI et acceptent de donner n'importe quoi à n'importe qui. Mais cela, c'est une affaire d'éducation, pas de jeu.


Enfin, les productions les plus violentes sont aussi les plus critiques envers l'impérialisme et l'américanisme ou, à tout le moins, l'american way of life. Souvent, ils insistent sur l'absurdité
de la guerre; voire, dans le cas du très décrié GTA, sur l'avidité imbécile des gangsters qui, pour la circonstance, sont traités sur le même pied que les investiseurs avec qui ils sont
évidemment de connivence.


A aucun moment, il n'est jamais demandé de s'en prendre à des innocents. Il n'en demeure pas moins que la chose reste possible. Et quand on a passé une mauvaise journée au travail ou à l'école,
il est toujours acgéable de se raser un village qui à la magie, qui au napalm, qui au fil de l'épée.


La transgressivité qu'offre un jeu vidéo violent n'est ni plus ni moins qu'une soupape de sécurité, histoire de passer ses nerfs sur quelque chose de totalement dérisoire et évite ainsi aux
joueurs de développer des comportements qui, dans la vraie vie, seraient socialement inacceptables.


J'ajoute que les personnent qui se croisent dans les réseaux massivement multijoueurs collaborent toujours à la réalisation d'un objectif impossible à attendre seul (un dragon à tuer, un château
à prendre, etc.)


J'en termine par une évidence : un bon scénario repose nécessairement sur un principe d'opposion. Et on ne peut pas créer un bon jeu où il ne se passerait rien...


 

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages