21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 03:09

http://static.mediapart.fr/files/Dianne/anti-nucleaire-390_-_Copie.jpg

 

http://static.mediapart.fr/files/Dianne/anti-nucleaire-390_-_Copie.jpg

(Les 2 images sont posées par eva)

 

Cette Lettre nous concerne tous.

Elle est celle d'un homme lucide, généreux, engagé.

  Elle pose les bonnes questions.

  Elle propose des réactions intelligentes.

  Elle est essentielle. Elle est belle !

  Alors, parce que comme J.J. Crèvecoer

  nous aimons la vie, nous la relayerons.

   

Eva R-sistons

 

 

http://sud.qsdf.org/IMG/jpg/nucleaire.jpg

 

http://sud.qsdf.org/IMG/jpg/nucleaire.jpg

 

Avertissement.

  • Ce courriel fait une rapide synthèse de la situation à Fukushima. Il a pour but surtout de vous faire réfléchir sur la manière dont l'information est traitée par les médias qui sont censés nous informer. Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
  • J'invite ceux qui souhaitent recevoir mes prochains courriels d'information directement à s'inscrire à ma lettre d'envoi périodique en cliquant sur le lien suivant.

.

Bonjour à vous tous!

Non, ne comptez pas sur moi.


Ne comptez pas sur moi comme vous l’avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.

Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucléaire, suite aux événements catastrophiques qui ont lieu à Fukushima Daiishi.

Pourquoi ? Parce que ce combat que j’ai mené il y a près de deux ans m’a coûté très cher. Très cher en temps, très cher en énergie, très cher en argent, très cher en réputation, très cher psychologiquement, très cher émotionnellement, très cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu’on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable à ce mal qu’on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l’avais pas ressenti dans ma chair.

Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j’ai compris qu’une facette de mon action avait été très utile à des centaines de milliers de personnes qui ont reçu l’information dont elles avaient besoin pour prendre la décision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a été utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j’avais reçu la confirmation confidentielle de la part de militaires qu’ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les opérations de vaccination – heureusement, ces ordres n’ont jamais été donnés, finalement, par crainte d’une guerre civile dans nos pays).

Par contre, une autre facette de mon action (celle où mes émotions ont pris les commandes de mes messages) a alimenté ce que je voulais combattre. Et ça, je ne suis pas près d’oublier la dure leçon de vie qui fut la mienne…

Néanmoins.

Je suis frappé de constater qu’une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.

fukushima4-3-2-1.jpg

Je le répète. Je n’ai vraiment plus l’intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n’ai pas l’intention d’y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :

  • Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s’aggraver ?

  • Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu’une population peut encaisser ? Comme si l’imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…

  • Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l’ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?

  • Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l’ordre d’arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l’hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?

  • Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l’annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?

  • Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l’air, du sol et de l’eau ?

  • Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu’il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l’eau et des particules contaminées ?

  • Pourquoi presque aucun média n’a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l’herbe des prés broutée par les vaches…

  • Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l’Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l’eau contaminée du robinet… (référence)

  • Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d’eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l’océan ? Et que les Japonais n’ont aucune solution pour régler ce problème…

  • Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d’eau n’ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?

  • Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s’effondrer, avec les risques de relâcher dans l’environnement, d’énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?

  • Pourquoi toutes les vidéos d’un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu’Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu’à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l’information, vous dites ? Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.

Une petite dernière, juste pour la route !

  • Pourquoi l’administration Obama vient-elle de donner l’ordre d’interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d’informer la population par la situation très préoccupante qui s’y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?

  • Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu’aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?

fortcalhoun.jpg

Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J’ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l’ajouterai sur mon propre site.

J’y ai passé une petite centaine d’heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l’intérêt de la personne qui parlait. C’est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l’environnement, la santé des populations et l’avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l’industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n’est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.

À vous, à présent, d’oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.

Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?

Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?

Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C’est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle très simple avec l’affaire de la grippe H1N1.

  • Pour la grippe, il n’y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l’ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l’hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu’ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l’absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu’au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c’est-à-dire rien du tout !

  • Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d’années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d’eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l’océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l’atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.

Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d’une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d’une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

  • Pour la grippe, l’OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l’exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l’OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s’engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.

  • Pour Fukushima, l’OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d’irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d’ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !

Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d’acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

  • Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l’information n’avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j’en passe. Jusqu’à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu’ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).

  • Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l’inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l’industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n’ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l’Ouest des États-Unis…

Mon commentaire : tout est dit, c’est bien l’argent qui mène le monde.

Si j’en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d’autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu’une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d’antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m’excuserez, mais 39 morts, ça n’a rien d’une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l’ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d’irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l’industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.

Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d’état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l’ancien monde qui s’effondre.

La logique du nucléaire est en train de s’effondrer et ne se relèvera pas.

La logique pharmaceutique est en train de s’effonder et ne se relèvera pas.

La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.

La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.

Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d’un petit nombre au détriment de l’immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu’il n’en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l’individualisme, sur la cupidité, sur l’indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l’inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu’il y a en moi des zones d’individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d’inconscience. Et c’est pour cela qu’un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu’une seule question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?

Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s’effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s’accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d’ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n’ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J’ai juste l’intuition que ce meilleur monde, c’est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C’est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN – MAL. J’espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu’il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c’est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C’est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu’il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n’ai plus aucun engagement financier auprès d’aucune institution (j’ai contracté jusqu’à 500.000 euros d’emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, êtes-vous prêt(e) ?

Restons debout, conscient et sans peur !

jjc-2008-nl04.jpg

Jean-Jacques Crèvecœur

Montréal (Québec)

http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d’en citer la source.

FUKUSHIMA, H1N1 : UNE MÊME LOGIQUE‏

 

 

 

http://static.blogstorage.hi-pi.com/photos/sb59.blogspace.fr/images/gd/1222465146/UMPS-club-echangiste.jpg

lalibreparole.wordpress.com

 

 

http://www.convergencedesluttes.fr/public/.Constituante_finir_m.jpg

 

http://www.convergencedesluttes.fr

 

 

 

Et puisqu'aujourd'hui je cite des propos pertinents,

je trouve cette opinion,

que je relaie avec plaisir. Et pour résumer,

sortons de l'Europe relais du Nouvel Ordre Mondial !


Et par ailleurs, oui aux Verts, non à Europe-Ecologie

sous l'influence de l'européiste ultra-libéral Cohn-Bendit !

 

Oui à une vraie Gauche,

oui à de Vrais Verts (C. Duflot),

non à la Droite ultra (UMP),

non à une fausse Gauche vraie sociale-démocratie (PS),

non à l'ultra-Droite anti-Républicaine et anti-sociale (FN),

oui à la démocratie directe de la Démosophie

(du grec peuple sage, voir précédents posts)

eva R-sistons 

 

http://www.partiantisioniste.com/images/stories/images/2012-UMPS.jpg

http://www.partiantisioniste.com

 

2012, les noces barbares du PS,

de l’UMPFN et d’Europe écologie

 

 

Je n'ai strictement rien contre les ménages à trois. Ils font partie des meilleures traditions gauloises de ce pays.

Mais quand on voit celui qui s'esquisse entre le PS, l' UMPFN et Europe écologie, j'ai l'impression que les français seront les seuls cocus dans cette affaire

Il y a quand même deux ou trois choses qu'il faudrait que l'on m'explique. Je me base sur le programme de ces 3 partis. Quel rapport y a-t-il entre la défense du canard sauvage et le soutien au bombardement de la Libye ?

Je ne doute pas un instant de l'amour de Nicolas Hulot pour les castors et les petits oiseaux, mais que viennent faire Villepin et Borloo dans cette affaire ? L'alliance avec eux peut-elle retarder la fonte de la banquise ?

J'avoue ne pas comprendre non plus le caractère écologique du soutien à l'Union européenne et de l'exigence du paiement de la Dette. Je n'ai pas entendu dire que le requin de la finance ou le vautour de Wall Street faisaient partie des espèces menacées.

Pourquoi le malheureux bobo qui voudrait voter pour les pistes cyclables et les fraises biologiques devrait s'avaler en même temps la BCE et le FMI ?

Nous savons tous à quel point José Bové est un rebelle, un Attila des potagers, mais quelle surprise de découvrir derrière sa moustache un défenseur de l'alliance avec Borloo et Villepin.

Aurait-il confondu deal mafieux et commerce équitable ?

Heureusement qu'il reste dans ce pays des organisations syndicales comme l'UNSA, la CFDT et la CGT. Nous savons que ces trois-là savent afficher une unité sans failles, comme par exemple, lorsqu'ils ont refusé d'appeler à la grève générale pour le retrait de la Loi Woerth liquidant nos retraites.

Nous savons la fermeté dont ils peuvent faire preuve ...contre la volonté des salariés.

Ces trois-là viennent donc de signer un appel commun dont le contenu serait à inscrire dans le Guinness des records à la rubrique Trahison

Ils sont un peu comme Mélenchon. Ils ne jurent plus que par la CES, la mal nommée confédération européenne des syndicats, dont la particularité est de n'être pas un syndicat mais une institution de l'Union européenne figurant dans son organigramme officiel.

La dite CES réussit l'exploit d'avoir inscrit dans son programme et ses statuts le respect des Traités européens et la nécessaire réduction des déficits publics !

Tout ce joli monde appelle donc à manifester le 21 Juin dans toute l'Europe pour « exiger » une réduction graduelle des déficits publics et une gouvernance européenne.

Les Grecs, les Portugais et quelques autres qui font la douloureuse expérience de la gouvernance européenne et de la réduction graduelle des déficits publics, vont sûrement apprécier..

Les choses deviennent assez graves lorsque des organisations syndicales appellent à la grève sur les revendications du FMI et exigent le respect des plans de la BCE !

Nous sommes dans la subversion la plus totale, mais pas celle que l'on attendait. Personne n'avait encore osé souiller nos drapeaux et nos banderoles en y inscrivant la soumission à l'esclavage.

Sur mes cahiers d'écolier, sur mes pupitres et les arbres..... J'efface ton nom Liberté.

Pour notre malheur, nous avons le triste privilège et le monopole des lâches, des soumis et des traitres, des mous vindicatifs, des capitulards compulsifs et des organisateurs de défaites.

Du côté de la bourgeoisie, de ses institutions et de ses Partis, ils ont le courage de ceux qui savent qu'ils n'ont en face que des larves, qu'un Papandréou que l'on peut faire ramper encore plus bas que terre..

L’union européenne, ses commissions, sa Banque Centrale, en un mot toute cette machine de guerre contre les peuples, l'Union européenne vient donc de faire de nouvelles recommandations pour la France.

Tout cela commence comme d'habitude par un avertissement de Standard and Poor's adressée à la France :

Si les autorités françaises ne donnent pas suite à leur réforme du système des retraites en apportant des modifications supplémentaires au système de Sécurité sociale et en consolidant la position budgétaire actuelle face à la pression croissante des dépenses de santé et des pensions, il est peu probable que la note AAA de la France soit maintenue.

Les maîtres ayant parlé et ordonné, c'est toute la chaine de commandement qui se met en place depuis les commissaires européens jusqu'au dernier bureaucrate syndical ou le dernier candidat déclaré à la primaire socialiste, tout cela doit être vite intégré dans les discours et les programmes.



Voici donc les recommandations de la commission européenne

et par la même occasion la feuille de route du prochain gouvernement :



-La France doit se conformer à la recommandation d'un effort budgétaire annuel moyen supérieur à 1% du PIB sur la période 2010-2013, soit 20 milliards d'euros de coupes budgétaires par an. (De nouveaux licenciements en masse dans la fonction publique, des milliers de classes, des services hospitaliers fermés et liquidés.)

-La France devra poursuivre l'examen de la viabilité de son système des retraites et prendre les mesures nécessaires pour parvenir à l'équilibre en 2020. (Un nouvel allongement de la durée de cotisations, la fin du Code des Pensions et de la retraite par répartition.)

-La France devra mettre fin à l'insécurité juridique qui entoure les conditions de licenciements économiques et mettre fin aux lourdes obligations de reclassement qui s'appliquent aux licenciements économiques de masse. (La suppression des CDI et leur remplacement par un contrat unique.)

-La France doit poursuivre sa politique actuelle de modération du salaire minimum dont la commission regrette qu'il soit l'un des plus élevés d'Europe. (Blocage des salaires pour tous et basculement dans la misère pour les plus pauvres.)

-La France devra réviser sa politique fiscale pour déplacer la charge sociale du travail vers la consommation. (C'est à dire réduire les charges sociales et les remplacer par des taxes sur la consommation, en un mot étrangler la sécurité sociale et faire payer plus les travailleurs.)

Il paraît qu'il y a des partis et des candidats qui ont du mal à trouver un programme, mais révoquer tous ces plans ce serait déjà un bon commencement.

Le mariage gay ou la destruction de la jeunesse par la légalisation de la drogue sont sans doute des sujets importants, mais nous avons un pays à sauver de la destruction. Tout notre système social menacé de mort, un continent entier à arracher des griffes de l'Union européenne !

En 2012 auront lieu les élections présidentielles, mais comment faire pour qu'elles soient autre chose qu'un piège ? Comment faire pour éviter que, quel que soit notre vote, nous votions pour le remboursement de la Dette et la soumission à l'Union européenne ?

Comment faire si même le rebelle le plus redoutable et Président du Parti de Gauche ne voit d'autre issue que de se tourner vers la BCE et vote le droit pour l'Otan de bombarder la Libye !


Bien sûr, c'est la lutte des classes qui est à l'ordre du jour, le déferlement de la grève générale, mais aussi la reconquête de nos Partis, de nos syndicats, la reconquête de la démocratie, le rassemblement de tous sur le seul programme qui ouvre une perspective de victoire.

A bas l'Union européenne !


A bas le FMI !

Annulation de la Dette ! 

 

Assemblée Constituante souveraine qui rétablira la démocratie par la rupture avec Maastricht et son ordre totalitaire !

 

http://rakosky.blogspot.com/

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EFplVukllExcEuCJoA.shtml

 

 

http://static2.dmcdn.net/static/video/619/420/17024916:jpeg_preview_large.jpg

http://static2.dmcdn.net/static/video/619/420/17024916:jpeg_preview_large.jpg

 

Invitez Michel Collon pour un débat

A l'occasion de la sortie du nouveau livre Comprendre le monde musulman
et de la nouvelle édition, actualisée, d'Israël, parlons-en !

Investig'Action a le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine du livre de Michel Collon et Grégoire Lalieu : Comprendre le monde musulman - Entretiens avec Mohamed Hassan. Et aussi la réédition du livre Israël, parlons-en ! en version actualisée avec un nouveau chapitre Israël face aux révoltes arabes.

Egypte, Tunisie, Libye, Turquie, Iran, Arabie Saoudite, Somalie, Soudan, Afghanistan, Pakistan : cet « arc d'instabilité » qui relie l'Afrique du Nord en passant par le Moyen-Orient et la Corne de l'Afrique jusqu'à l'Afghanistan et aux portes de la Chine. C'est dans cette zone explosive que se joue sans doute l'avenir du monde, mais on n'y comprend pas grand chose ! Quel point commun relie ces pays ? Un conflit religieux ? Un choc des civilisations ? Les retombées des conflits coloniaux?

Mohamed Hassan, ancien diplomate éthiopien vivant aujourd'hui en Belgique, est un des meilleurs connaisseurs du monde arabo-musulman. Michel Collon et Grégoire Lalieu ont préparé ce livre avec lui. Leur but : rendre simple ce qui paraît compliqué.

Ayant séjourné en Libye pendant les bombardements et ayant publié Comprendre la guerre en Libye, Michel peut aussi intervenir sur le thème « Guerres et médiamensonges ». Les associations sont libres de choisir le thème qu'elles souhaitent.

Entre le 15 octobre et le 15 décembre, Michel effectuera des tournées de quatre jours, en regroupant des villes situées dans la même région ou sur le même trajet.

Votre association est intéressée ? Faites-le nous savoir dès que possible (et sans faute avant le 30 juin) afin de voir quelles dates sont possibles et de résoudre les questions pratiques. Il est important de regrouper les forces pour chaque ville afin de garantir le succès de chaque soirée.

Pour organiser un débat, écrire à :
nessakovic@michelcollon.info

 

Investig'Action - michelcollon.info

 

 

 

La Finance a déclaré la guerre aux peuples,

à l'Etat social ( ATTAC )

  http://www.decitre.fr/gi/80/9782847970180FS.gif

http://www.decitre.fr/gi/80/9782847970180FS.gif

 

 
Dette grecque : l’Union européenne et le FMI
veulent écraser la résistance des peuples indignés


L’Union européenne et le FMI ont mis le couteau sous la gorge du Parlement grec : il doit voter en urgence le troisième plan d’austérité et de privatisations en un an, plus draconien encore que les précédents. Faute de quoi on coupera les vivres à la Grèce qui ne pourra plus payer ses fonctionnaires.

Le message est clair : la finance européenne n’a aucune intention de céder face aux mouvements sociaux qui se développent en Europe du Sud, à l’origine de manifestations spectaculaires ce week-end en Espagne et en Grèce. Les gouvernements grec, espagnol ou portugais sont enjoints d'écraser sous une austérité implacable leurs peuples qui s’indignent. Il faut faire un exemple en Grèce, pour dissuader les autres peuples de lever la tête.

Chacun sait pourtant que la dette publique de la Grèce est insoutenable : tous les observateurs, et même les économistes des banques, le reconnaissent. Les politiques d’austérité enfoncent la Grèce – mais aussi l’Espagne, l’Irlande, le Portugal... – dans une crise sociale dramatique sans offrir aucune perspective de stabilisation économique. Les coupes budgétaires à répétition ne permettent pas de réduire le déficit, car plus les dépenses publiques baissent, plus les recettes baissent elles aussi à cause de l’aggravation de la récession.

C’est pourquoi les « élites » européennes sont divisées. Le gouvernement allemand est pressé par une opinion publique qui ne comprend pas pourquoi seuls les contribuables européens sont sollicités. Il demande que les créanciers privés de la Grèce – en majorité des banques européennes – prennent une partie du fardeau. Un tel rééchelonnement partiel de la dette ne viserait pas à épargner le peuple grec ; mais plutôt à rendre « durable » la cure d’austérité qui lui est imposée, en évitant un effondrement à court terme.

Mais, sous l’injonction de Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne, et de John Lipsky, le directeur-général adjoint du FMI, l’Union européenne a mis son veto à ce modeste coup de pouce proposé par Berlin. Lipsky a sermonné les dirigeants allemands, en traitant « d’enfantillages improductifs » les discussions autour d’une contribution du secteur privé. Nicolas Sarkozy a soutenu sans conditions la ligne dure de la BCE et du FMI qui consiste à aller tout de suite à l’épreuve de force avec les mouvements de résistance. Ce choix, s’il était confirmé, pousserait la Grèce au défaut, et rendrait inévitable une crise bancaire et financière majeure à court terme. Aveuglement dogmatique ou bluff cynique ? Il s’agit plutôt d’une véritable guerre déclarée par la finance à l’État social en Europe, où la Grèce est le premier maillon de la chaîne.

Face à cette déclaration de guerre, les mouvements sociaux européens doivent décréter une mobilisation générale en soutien au peuple grec. Au-delà de la solidarité internationale, il s’agit d’une cause immédiatement commune : la défaite du peuple grec rendrait plus difficile la résistance espagnole et ouvrirait la voie à la généralisation des plans d’hyper-austérité que veut imposer le pacte pour l’Euro, dont les principaux instruments seront votés jeudi au Parlement européen.

Attac France, avec le réseau des Attac d’Europe qui s’est réuni en Grèce les 18 et 19 juin, exprime son soutien et sa solidarité avec les mouvements sociaux et les citoyens indignés d’Europe. Avec eux, Attac exige la mise en place d’un audit citoyen des dettes publiques, qui montrera le caractère illégitime d’une large partie de ces dettes et ouvrira la voie à leur dénonciation. Les peuples n’ont pas à payer la faillite de la finance. Attac organise ce jeudi à Paris une réunion publique avec des représentants des partis politiques de gauche présents au Parlement européen, pour dénoncer le pacte pour l’Euro et débattre des alternatives à l’hyper-austérité et à la dictature de la finance.

Attac France,
Paris le 21 juin 2011

 

Grèce.. La Finance déclare la guerre aux Etats sociaux en UE (ATTAC)

 

.

 

Tout va très bien madame la Marquise !!!

Voici « l’ÉLITE » sociale de l’humanité actuelle :

 

 

screenshot20.jpg?w=500&h=330

Et voici ce qu’elle parvient à fournir à l’humanité :

suite ici :

Mais que diable se passe-t-il tout à coup!!!

 

.

 

download?mid=1%5f15287632%5fAN2xktkAAD0t

ARTE

Torture made in USA

(Re)voir l'enquête de Marie-Monique Robin

3936924,templateId=scaled,property=image

"Torture made in USA" - Comment l'administration Bush a-t-elle légalisé la torture ?

 

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Torture-made-in-USA/3900098.html

 

 

 

US Welcome - US GO HOME

 

La France sort de l' OTAN


De Gaulle et USA


 

http://videos.arte.tv/fr/videos/us_welcome_us_go_home-3977878.htm

 

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 30/06/2011 07:02



Eh oui le Mal domine ! Pas facile de l'extirper, n'est-ce pas ?


cordialement eva



Eva R-sistons 30/06/2011 06:43



Bonjour Olivier


le retour à une vie + dépouillée est nécessaire, en effet ! Bien à toi eva



Eva R-sistons 30/06/2011 06:32



Je crois, Lock, qu'on ne peut vivre au rythme de toutes ces alertes... Regardons ailleurs ! bien à toi, eva



links 27/06/2011 23:26



Bien,bonjours a vous je suistrés content de trouver des sites comme celui ci . Je suis blanc et je prendrais coté aprés de vous pour ce combats je voi approché a grand pas. Il est plus que
évident que le diable a égaré beaucoups de monde,notre famille et nos amis qui n'ont pas eu la chance d'avoir le voile retirer qui leurs aurait permis de voir et d'entendre la vérité. Mais j'ai
la certitude que dieu mettra ce qu'il faut pour nous donné la victoire.   Arabes et noirs  pardonner moi pour mes préjugés que j'ai eu envers vous.



olivier 27/06/2011 15:40



Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu’une seule
question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?


Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s’effondrer tranquillement, en souhaitant même
que les choses s’accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous
mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d’ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la
vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.


En écrivant cela, je suis bien conscient que je n’ai pas de solution concrète à vous partager.
Mais sachez que je chemine dans cette voie. J’ai juste l’intuition que ce meilleur monde, c’est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C’est la raison
pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN – MAL. J’espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient
pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu’il est encore temps.


La seule chose dont je suis certain, c’est que plus nous lâcherons
le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C’est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu’il y a dix ans, je
ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n’ai plus aucun engagement financier auprès d’aucune institution (j’ai contracté jusqu’à
500.000 euros d’emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, êtes-vous prêt(e) ?


Restons debout, conscient et sans peur !





Cher Jean Jacques. Cela fait plusieurs années que j'en suis arrivé à cette même attitude que celle que tu cites : En quelque sorte, attendre que tôt ou tard se monde se détruise de lui-même, faute de combat en quelque sorte. 


 


Il est certain que quantité de choses sont horribles. Mais j'ai la certitude que si j'entre en lutte comme
eux y sont préparés, je ne fais que leur jeu, et ajoute de l'huile sur le feu, à leur avantage. Des victimes, il y en aura. Il y en a déjà, peut-être même plus qu'on ne le croit. Mais plutôt que
de lutter frontalement, je serais plutôt comme toi, du moins si j'ai bien lu et bien compris, je suis à la recherche d'un mode de vie et de modalités relationelles à l'opposé de notre monde
actuel, choisissant dans la mesure du possible un retour à une vie plus dépouillée.


C'est un peu comme être sur le fil d'un rasoir, mais la vie est ainsi faîte....


 


Cordialement,


 


Olivier



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages