31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 12:54

L'assaut meurtrier de l'armée israélienne contre la flottille de la Liberté 

 

Flotille humanitaire Gaza:

Les Sionistes juges et parties.

Par eva R-sistons

 

 

Vous le savez, les médias sont essentiellement  aux mains des néo-sionistes (§) ou de leurs partisans, ce n'est pas de l'antisémitisme de l'affirmer, c'est de l'information; Il suffit de regarder les intervenants partout, des Grandes chaînes de télévision françaises ou internationales aux Chaînes parlementaires, pour comprendre: De Pujadas à Elkabbach, de Leymergie à Calvi...  Ou bien, c'est un défilé de journalistes du Figaro, du Point, de l'Express, du Nouvelobs, de Libération... tous grands défenseurs de la Pensée Unique ultra-libérale, atlantiste, néo-sioniste.  Et ces journalistes sont épaulés par de pseudos sondeurs, tous là pour justifier les politiques contraires aux intérêts des peuples. 

 

Et la journaliste que je suis, attachée à la neutralité, au pluralisme, ne cesse de dénoncer une main-mise qui condamne l'information à n'être que de la désinformation, de la manipulation et de la propagande, au service de ceux qui piétinent impunément les peuples. 

 

Naturellement, cette main-mise sur les Médias de ceux qui défendent seulement les intérêts du capitalisme ultra-libéral, militaro-financier, a pour conséquence une coloration unique qui apparaît très clairement lors d'événements comme celui que nous venons de connaître avec la Flotille humanitaire de Gaza. 

 

Les Sionistes seront juges... et parties. Comment voulez-vous qu'ils soient neutres ?  Ils sont là pour défendre leur clocher, comme D. Strauss-Kahn annonçant au micro d'une radio juive qu'en se levant, chaque matin, il se demande comment servir Israël".  Vous voyez cet homme-là servir la France, vous ? Eh bien, pour les Médias c'est pareil. Ils vont défendre la position sioniste, même si elle est... indéfendable. Cela nous vaut des contorsions incroyables !

 

D'abord, la part belle est consacrée au point de vue israélien. La Communauté internationale condamne, certes, il y a des morts parmi les "activistes pro-Palestiniens" et des dizaines de blessés, certes, car les faits sont incontournables. Mais c'est Israël qui bénéficiera du temps de parole le plus important, pour justifier... l'injustifiable, accréditer l'idée qu'"ils ont été attaqués", et par "des Islamistes violents" s'il vous plaît, "armés de barres, de couteaux, d'armes blanches", et donc qu'ils "n'avaient pas d'autre choix que de répondre à la violence par la violence".  On "leur a tiré dessus" (avec des couteaux ???) ?, ils se contentent de "répondre". La "volonté délibérée d'attaquer" incombe aux humanitaires, pas à Israël. Au contraire, il "a tout fait pour empêcher cela", et cerise sur le gâteau, cet Etat réputé pour sa mansuétude en effet, "regrette les pertes en vies humaines". 

 

L'agression israélienne est non seulement minimisée, mais justifiée. Le crime de guerre est honteusement maquillé !

 

La presse israélienne soutient qu'il y a dix morts, il y en aurait dix-neuf.  

 

Les termes employés ? En face d'eux, les Israéliens ont des "activistes"(terme très méprisant, tendant à rabaisser les humanitaires), des "Islamistes", des "terrroristes", des "provocateurs" (et la provocation est "préméditée"), des militants "appartenant à des organisations djihadistes internationales comme Al Quaïda et le Hamas", "dont les intentions, les méthodes et les résultats sont naturellement violents". Attention ! Je me contente de citer les expressions que j'ai entendues sur les Chaînes de télévision françaises et internationales ce lundi matin.

 

C'est à peine si l'on entend dire, entre deux justifications par l'Armée israélienne, que les militants comptent dans leurs rangs des dirigeants d'associations humanitaires, des journalistes, ou des Députés européens, et que l'intervention plus que musclée "viole les lois internationales" en particulier parce qu'elle a lieu au milieu des eaux internationales appartenant à tous.

 

La réalité, c'est qu'Israël continue d'imposer sa loi, au détriment du Droit international, c'est qu'il ne connaît que la force pour résoudre les problèmes, comme ses amis texans, et qu'il fait peu de cas de la vie humaine. La réalité, c'est que Gaza est victime d'un blocus, autrement dit que toute sa population est punie en violation du Droit de la Guerre (protégeant les civils, rejetant les punitions collectives) parce qu'il n'a pas voté dans le sens souhaité par l'Occident colonial, qui montre là son vrai visage, anti-démocratique.

 

Et cet événement a au moins le mérite de rappeler au monde dans quelles conditions vivent les Gazaouis, privés de tout parce qu'ils ont voté pour des dirigeants qui refusent de collaborer avec un Etat criminel, raciste, ayant en fait pour objectif non seulement de retirer aux victimes de l'occupation meurtrière le droit pourtant inaliénable de se défendre, mais même, avec le Gouvernement israélien actuel (de coloration fasciste), le droit d'exister, puisque les habitants sont privés de liberté, des moyens vitaux (eau, électricité, médicaments, travail...) et même d'avoir une descendance jouissant d'une santé normale: Je ne cesse de rappeler que les mamans palestiniennes, suite aux bombardements sur un périmètre très restreint, avec des armes de destruction massive interdites par la Loi, mettent de plus en plus au monde des enfants malformés. Bref, il s'agit d'un génocide qui ne dit pas son nom, toléré par une Communauté internationale au mieux résignée et apathique, au pire, comme en France, complice. Je rappelle que le Gouvernement de notre pays est aux mains des néo-conservateurs, et qu'ils sont un simple relais des diktats usraéliens.

 

 

arme-uran.-tue-j.jpg 

 

Cet événement effroyable nous rappelle deux choses: Que les Médias sionistes sont une caisse de résonance pour les crimes d'Israël, toujours justifiés, bref qu'ils sont outrageusement partiaux; ensuite, que les bourreaux, encore et toujours, se font passer pour les victimes, et qu'ils jouissent d'une impunité scandaleuse, suspecte,  qui devrait tous nous interroger.

 

Il est temps d'accélérer la dénonciation des crimes d'israël, et de faire triompher la vérité, la justice, la paix.

 

Faute de quoi l'Occident, et pas seulement Israël, se déconsidèrera encore un peu plus aux yeux de l'opinion internationale. Aux Etats-Unis, Obama se débat avec une marée noire provoquée par la cupidité de ses concitoyens, dans le monde entier les citoyens subissent les effroyables conséquences du cynisme des financiers qui vampirisent la planète, et aujourd'hui le massacre accompli par Israël, en haute mer, nous renvoie à la face notre scandaleuse tolérance envers... l'intolérable.

 

Cet intolérable, justement, que je ne cesse de dénoncer dans mes blogs. Parce que je suis une humaniste, et surtout pas une antisémite. Les amalgames scandaleux, ça suffit ! 

 

Osons affirmer nos choix en faveur d'un monde pacifié, en rappelant que pour être durable, la paix ne se bâtit que sur la Justice.

 

Eva R-sistons à l'intolérable, une fois de plus ! 

 

(§) J'utilise ce mot pour dénoncer les tenants israéliens du libéralisme militaro-financier qui sévit sur la planète. Je ne parle pas de la création de l'Etat d'Israël. Ce blog s'en prend aux grandes forces qui rendent la vie difficile, sinon impossible, aux peuples de la planète.

 

http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-flotte-humanitaire-gaza-les-medias-sionistes-tentent-de-justifier-le-massacre-51395785.html 

 

 

paix-j.jpg

 

Voir le post sur mon blog No-War,

 

http://no-war.over-blog.com/article-l-assaut-meurtrier-de-l-armee-israelienne-contre-la-flottille-de-la-liberte-51392745.html

 

 

 

Un bateau pour Gaza

Texte de Thomas,

depuis la flottille de la Liberté

se trouvant au large de chypre

  

De la part de CCIPPP(ccippp)

http://www.protection-palestine.org
 : dimanche 30 mai 2010 07:55
Bonjour,
voici le texte que Thomas Sommer-Houdeville, coordinateur des missions
civiles, avait écrit hier soir  depuis le cargo grec faisant partie de
la flotille de la liberté. Thomas a participé depuis 3 mois en Grèce à
la préparation de la flotille et était venu en France pour élargir la
participation, il est intervenu entre autre dans une réunion du
collectif national pour présenter l'initiative.
L'occasion ici de rendre un fervent hommage à la petite délégation
française composée de 7 personnes (cbsp,  cvpr et ccippp).

Le dernier set


29 mai 2010 - de Thomas Sommer-Houdeville*, depuis l'un des bateaux de
la flottille de Gaza

Un jour ou l'autre peut-être, quelqu'un écrira l'histoire complète de

cette aventure. Il y aura beaucoup de rires, de véritables cris et
quelques larmes. Mais ce que je peux dire maintenant, c'est que nous
n'avions jamais imaginé que nous ferions flipper Israël comme ça.
Enfin, peut-être dans certains de nos plus beaux rêves.... Tout
d'abord, ils ont créé une équipe spéciale d'urgence réunissant le
ministère israélien des Affaires étrangères, le commando de marine
israélien et les autorités pénitentiaires pour contrer la menace
existentielle que nous et nos quelques bateaux remplis d'aide
humanitaire représentent. Puis, Ehud Barak lui-même a pris le temps,
malgré son agenda chargé, de nous mettre en garde à travers les médias
israéliens. Ils nous annoncent maintenant qu'ils nous enverront dans la
pire des prisons israéliens, dans le désert près de Beersheva.

Ce sont des annonces pour nous faire peur. Et d'une certaine façon nous

avons peur. Nous avons peur de leurs navires de guerre, peur de leurs
Apaches et de leur commando tout noir. Qui n'en aurait pas peur ? Nous
avons peur qu'ils saisissent notre cargaison et toute l'aide médicale,
les matériaux de construction, les maisons préfabriquées, les kits
scolaires, et qu'ils les détruisent. Toute cette solidarité patiemment
rassemblée dans de si nombreux pays pendant plus d'un an. Tous ces
efforts et cette vague d'amour et d'espoir envoyés par des gens
normaux, d'humbles citoyens de Grèce, Suède, Turquie, Irlande, France,
Italie, Algérie, Malaisie. Tout ceci pris comme un trophée par un État
agissant comme un vulgaire pirate des îles. Qui ne sentirait pas un
certain sentiment de responsabilité et de peur de ne pas être capable
d'accomplir notre mission et livrer nos marchandises à la population
emprisonnée de Gaza ?

Mais nous savons que la peur est aussi de l'autre côté. Parce que

depuis le début de notre coalition, l'Etat d'Israël fait tout ce qu'il
peut pour éviter la confrontation avec nous. Depuis le début ils ont
essayé de nous empêcher de partir, de regrouper nos forces et de
prendre le large tous ensemble vers Gaza. Ils ont essayé de nous
briser. Leur scénario idéal était de nous diviser, les Irlandais d'un
côté, les Grecs et Suédois d'un autre, les Américains d'un autre encore
et les Turcs tout seuls. Bien sûr, ils savaient qu'ils ne pourraient
pas mettre la pression sur la Turquie, ni agir directement là-bas.
Alors ils ont concentré leurs attaques sur les parties irlandaises et
grecques de notre coalition.

Le premier set a commencé il y a deux semaines quand ils ont saboté le

cargo irlandais, l'obligeant à retarder son départ pour près d'une
semaine. Mais, les Irlandais ont réparé aussi vite qu'ils le pouvaient
et maintenant ils sont à un ou deux jours derrière nous. Puis ils ont
mis une pression énorme sur le gouvernement grec, affaibli par la crise
économique, pour l'obliger à ne pas laisser partir le cargo grec et le
bateau de passagers greco-suédois. A cause de ces pressions, nous avons
dû retarder notre voyage deux fois et demander aux Turcs, à leurs 500
passagers et aux amis américains qui étaient prêts à partir de nous
attendre. C'est ce qu'ils ont fait heureusement ! Jusqu'à la dernière
minute avant leur départ de Grèce, nous ne savions pas si les deux
bateaux auraient l'autorisation du gouvernement grec, mais finalement
le gouvernement grec a décidé de prendre ses responsabilités en
agissant comme un Etat souverain et a laissé le cargo et le bateau de
passagers quitter le port du Pirée à Athènes. Le deuxième set a eu lieu
hier, dans la partie grecque de Chypre, là où nous avions négocié avec
le gouvernement d'embarquer une délégation VIP deparlementaires
européens et nationaux de Suède, d'Angleterre, de Grèce et de Chypre.
Alors que les deux bateaux de Grèce, le bateau américain venant de
Crète et les 4 bateaux turcs étaient déjà au point de rendez-vous
attendant que la délégation VIP arrive et embarque à notre bord, nous
avons reçu la nouvelle que notre délégation était encerclée par la
police chypriote dans le port de Larnaka et interdite de bouger où que
ce soit. Chypre, un pays européen, était en train d'interdire a des
parlementaires européens de se déplacer librement sur son sol, en
rupture complète de toute législation et réglementations européennes !
Alors que nous commencions à négocier avec le gouvernement chypriote,
nous avons clairement compris que ce changement soudain d'attitude
envers nous était dicté directement par Israël. De sept heures du matin
jusqu'au soir, le gouvernement de Chypre nous mentait, disant que
c'était un malentendu que les VIP aient été autorisés à embarquer pour
n'importe quelle direction qu'ils souhaitaient, que c'était juste une
question bureaucratique à résoudre. Mais rien ne s'est passé et nos
parlementaires ont été pris au piège. Le gouvernement chypriote
agissait comme un auxiliaire d'Israël et nous a fait perdre un temps
crucial. Ce matin, la délégation VIP a décidé que le seul choix qui
restait était d'aller au port de Formogossa dans le Nord de Chypre sous
contrôle turc, et de là prendre un bateau rapide pour nous rejoindre au
point de rendez-vous. Bien sûr, parce que notre coalition est formée de
Turcs et de Grecs et de Chypriotes, la Chypre du Nord qui est sous
occupation turque, est une question politique très importante. Et
envoyer notre délégation prendre un bateau dans le port de Formogossa,
encore sous embargo des Nations Unies, est une question politique
encore plus importante. Cela aurait pu briser le dos de nos amis grecs
et chypriotes de la coalition. Ce fut presque le cas. Mais c'est le
contraire qui s'est révélé. Notre coalition tient toujours. C'est le
parti chypriote au pouvoir qui est sur le point de se briser, et les 7
parlementaires grecs et chypriotes qui faisaient partie de la
délégation et ne pouvaient pas aller au nord de Chypre sont furieux
contre le gouvernement chypriote. Un immense débat a toujours lieu en
ce moment en Grèce et à Chypre sur ce qui s'est passé et sur notre
flottille pour Gaza. Dans une heure ou deux, 80% de notre délégation
VIP embarquera sur nos bateaux et nous partirons pour Gaza comme prévu.
Donc nous pouvons dire qu'Israël a perdu les deux sets qu'il a joués.


Dans quelques heures, le dernier set, crucial, commencera quand nous

entrerons dans les eaux de Gaza. Bien sûr, matériellement, il serait
très facile pour Israël de nous stopper et nous arrêter, mais le coût
politique qu'ils auront à payer sera énorme. Vraiment énorme, à tel
point que toutes les ruses et les pièges qu'ils ont tenté de mettre sur
notre route ont réussi à faire une seule chose : sensibiliser de plus
en plus de gens partout dans le monde sur notreflottille et sur la
situation de Gaza. Et de tout ça, nous apprenons quelque chose : la
peur n'est pas de notre côté, mais du côté d'Israël. Ils ont peur de
nous parce que nous représentons la colère des gens tout autour du
monde. Les gens qui sont mécontents de ce que l'Etat criminel d'Israël
fait aux Palestiniens et à chaque amoureux de la paix qui ose prendre
le parti des opprimés. Ils ont peur de nous parce qu'ils savent que,
dans un proche avenir il y aura encore plus de bateaux à venir à Gaza
comme il y a de plus en plus de personnes à décider de boycotter Israël
chaque jour.

Thomas Sommer-Houdeville, depuis l'un des bateaux de la flottille de

Gaza

* coordinateur de la campagne civile internationale pour la protection

 du peuple palestinien (ccippp)
http:// www.protection-palestine.org

 

 

Auteur : Thomas Sommer-Houdeville - Source : Reçu par Courriel

  

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13175#13175

 

 

 

Rassemblements de protestation partout en France :

 

Le gouvernement Netanyahou a commis l’irréparable : ses commandos ont donné l’assaut contre la flottille de la liberté, faisant plusieurs morts.

Cet acte de guerre est une véritable provocation contre la communauté internationale : il s’est déroulé dans les eaux internationales et visait des bateaux civils transportant plusieurs centaines de personnes, dont des députés européens et français, venus tenter de briser pacifiquement un blocus dont les Nations unies exigent la levée. Il constitue un véritable crime de guerre.

Jamais les dirigeants israéliens n’auraient déployé cette violence s’ils n’avaient bénéficié, depuis des mois, de la complaisance de nombreux responsables occidentaux, à commencer par Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner. Après la tragédie, cette complaisance doit cesser. Le ministre des Affaires étrangères doit immédiatement :

- convoquer l’ambassadeur d’Israël et lui signifier des mesures de rétorsion ; une demande à cet effet a été adressée au conseiller du ministre par JC Lefort, président de l’AFPS, au nom du Collectif national pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens.

- exiger la levée sans délai du blocus de Gaza ;

- agir, à Bruxelles, pour la suspension de l’accord d’association Union européenne-Israël ;

- intervenir, à New York, pour une réunion rapide du Conseil de sécurité destinée à condamner l’action israélienne et à prendre des mesures pour la sanctionner.

Voilà les exigences que l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS) appelle ses militants à faire entendre dans toute la France, et notamment

A Paris, ce lundi 31 mai,

à 18h30, aux abords de l’ambassade d’Israël.

Par ailleurs, l’AFPS est déterminée à prendre des initiatives dans les jours prochains, au niveau européen, dans le cadre de la Coordination européenne des Comités Palestine (CECP), pour briser le siège de Gaza.

Paris, le 31 mai 2010.


Annecy : Rassemblement ce lundi soir à 18h devant la Préfecture.

Bordeaux : Ce lundi 31 mai, 18h30 rassemblement Place de la Victoire

Lille : Rassemblement ce soir partir de 18 h 30 Grand’Place

Montpellier : LUNDI 31 MAI 18H PLACE DE LA COMEDIE

Nantes : L’AFPS et la plate-forme nantaise des ONG pour la Palestine appellent à un rassemblement à Nantes place du commerce à 18 heures pour dénoncer l’attaque meurtrière de la flotille humanitaire pour Gaza et réclamer l’ouverture immédiate de la bande de Gaza.

Belfort : Rassemblement de soutien mercredi 02 juin à partir de 18h00 Place Corbis

Pau : rassemblement ce soir à 18h30 devant la préfecture de Pau

A Lyon, Marseille, Poitiers, Genève....

et en Israël : La coalition israélienne contre le siège de Gaza organise une manifestation cet après midi à 16h près du port d’Ashdod. Elle veut exprimer sa solidarité avec la flottille et appelle à la fin du blocus de Gaza et à l’ouverture des portes de Gaza.

En Palestine, le président Abbas a déclaré 3 jours de deuil national

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13174

 

 

Rectifions les mensonges :

 

Au delà des positions militantes, il me semble utile de rectifier certaines “informations” diffusées en boucle par la télé et la radio

La télé (FR3) présente les passagers du bateau comme étant majoritairement de jeunes hommes musulmans barbus et de jeunes femmes musulmanes voilées et quelques européens “gauchistes”.

La radio (France Inter) nous dit que des soldats israéliens qui ont attaqué les bateaux ont été frappés “à la hache” “au couteau” ou par balles et qu’au moins un militant du Hamas a été arrêté.

Donc, le bateau est une initiative islamiste et non pacifique (voire le Hamas “se dissimulait” derrière les internationaux)… 

Rectifications :

- Les bateaux sont une initiative prise au Forum Social Européen de Malmö co-organisée par les mouvements sociaux du FSE et par les mouvements de solidarité à la Palestine (cf mails ci dessous)

- Les fonds ont été collectés par ces mouvements (dont les syndicats nordiques qui ont apporté le gros des fonds)

- l’objectif des bateaux est de briser le blocus de Gaza qui est illégal au regard du droit international (tout comme l’occupation militaire de Gaza et des eaux internationales de Gaza)

- Il y a avait des députés européens sur les bateaux (malgré les tentatives de Chypre sous pression israélienne de les empêcher d’y monter)

- Il y avait aussi beaucoup de jeunes européens musulmans, juifs, chrétiens, athées (dont 7 français) volontaires pour risquer leur sécurité et leur vie pour briser le siège

- Il serait logique et légitime qu’il y ait aussi des militants palestiniens de différentes organisations également volontaires pour risquer leur sécurité et leur vie pour briser le siège de leurs compatriotes puisqu’il s’agit de briser le siège imposé aux Palestiniens

- Le Hamas (quels que soient les désaccords sur ses pratiques politiques et son idéologie) est une des organisations représentatives du peuple palestinien et sa qualification de “terroriste” par Israel, l’UE et les USA n’a ni base juridique, ni légitimité, de même que le blocus imposé aux Palestiniens au prétexte que le Hamas a été majoritaire aux élections de 2005 et gouverne à Gaza.

 Françoise Clement

 

Auteur : Françoise Clement - Source : Le blog de Raoul-Marc Jennar

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13182

   

 

Michel Collon: Israël est devenu fasciste,

c'est à nous de l'arrêter maintenant !

 

freegazaboats.jpgOù s’arrêtera Israël ? Seulement là où nous l’arrêterons. Après avoir massacré les femmes et les enfants de Gaza, après avoir bombardé des écoles et des hôpitaux, après avoir tiré sur des ambulances et employé des armes chimiques, à présent Israël massacre les humanitaires européens et internationaux.

 



 

 Et, une fois de plus, la couverture médiatique est pleine de mensonges. A la radio que j’écoutais ce matin, on ne donnait pas la parole aux victimes mais seulement à l’agresseur qui balançait ses excuses habituelles…


 

1.    La Flottille de la Paix n’aurait pas obéi aux injonctions de l’armée israélienne. Mais depuis quand doit-on obéir aux ordres illégaux d’un Etat qui occupe ou bloque illégalement des territoires ne lui appartenant pas ?!
2.    Les navires n’auraient pas eu le droit de venir au secours des habitants de Gaza affamés et privés de médicaments ? Mais le blocus israélien viole entièrement le droit international !
3.    Les soldats israéliens auraient été agressés. Evidemment ! Comment n’y avait-on pas pensé ! Les crimes israéliens sont toujours de la légitime défense !


Tous ces médiamensonges ne font qu’appliquer les « principes de la propagande de guerre » tels que je les ai exposés dans mon livre Israël, parlons-en ! Je me trouve actuellement en France, ce soir à Montpellier, pour une tournée de débats à ce sujet. Partout, chaque soir, c’est la même lancinante question : que pouvons-nous faire, nous simples citoyens, pour combattre la désinformation, ouvrir les yeux des gens autour de nous et faire cesser les massacres ?


La réponse est simple : en tout premier lieu, gagner la bataille de l’information en discutant le plus possible autour de soi (entreprise, école, quartier, amis…) et le mieux possible : c’est-à-dire en ayant les connaissances concrètes pour réfuter tous les mythes et les médiamensonges et avec une méthode intelligente et efficace pour combattre les préjugés, lever les tabous, instaurer un véritable débat démocratique et citoyen.  C’est possible : après nos discussions et nos ateliers de formation, beaucoup nous disent qu’ils ont réussi à débloquer la discussion et à ouvrir les yeux…


Les crimes commis par Israël montrent-ils qu’il serait tout puissant ? Au contraire, Israël se sent de plus en plus en position de faiblesse, même ses partisans se divisent. Et s’il bénéfice encore de l’impunité, c’est à cause du soutien des Etats-Unis et de l’Europe. A nous donc, citoyens européens, d’agir sur nos dirigeants politiques qui sont complices.


Disons partout que c’est l’Europe qui vient d’accueillir Israël comme son 28ème membre dans les faits. Disons partout que Sarkozy s’est vanté d’aller chercher tous les prisonniers français à l’étranger mais n’a pas levé le petit doigt pour défendre Salah Hamouri, jeune franco-palestinien prisonnier politique en Israël ! Disons partout que l’Europe aide Israël à importer ses produits illégaux ! Et qu’il est légitime de les boycotter contrairement à ce que prétend Madame Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur qui viole le droit international ! Disons partout qu’en refusant de reconnaître et de négocier avec le gouvernement élu par les Palestiniens, l’Europe a donné le feu vert à Israël pour bombarder Gaza. Disons partout que ce sont les marchands européens d’armements qui arment Israël avec l’aide de Sarkozy, Merkel et Cie ! Donc, quand Israël bombarde et massacre, ce sont aussi Sarkozy et Merkel et Cie qui bombardent et massacrent !


Si nous expliquons tout cela, de façon simple et concrète, en s’en tenant aux faits, les gens comprendront et feront pression pour arrêter ces crimes. Telle est notre responsabilité à tous. J’en parlerai ce soir avec vous à Montpellier, mercredi à Mulhouse, jeudi à Belfort, vendredi à Besançon. Et le 10 juin à Bruxelles, avec Tariq Ramadan et Ilan Halévi (voir les détails sur l’agenda du site michelcollon.info)


Faites circuler ces infos autour de vous. Interpellez dirigeants politiques et médias. Mais surtout appelez vos proches à se mobiliser dès maintenant pour dénoncer les crimes, apporter les explications sur la véritable histoire du colonialisme israélien, sur les raisons économiques scandaleuses pour lesquelles USA et Europe le soutiennent, pour réfuter les mythes et médiamensonges qu’Israël répand dans les médias.


Avec une pression suffisante, nous pourrons imposer le respect du droit et la fin des crimes :

1.    Les pays européens doivent renvoyer l’ambassadeur israélien sur le champ, et suspendre tous les accords économiques, politiques et militaires avec Israël.
2.    Il faut boycotter tous les produits israéliens tant que le droit ne sera pas respecté.
3.    Les médias doivent donner la p    arole aux victimes et entamer un débat public sur tous les médiamensonges de la propagande israélienne.


MICHEL COLLON

Téléphone de contact lundi et mardi pour interviews de Michel Collon : 06 62 09 19 70
Adresse de contact pour toutes autres demandes et propositions : leeloo26@hotmail.com 

 

 

Auteur : Michel Collon - Source : Investig'action 

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13178

 

 

 

Alerte !

 

J'apprends à l'instant - de la bouche de Taher Al-Labadi, Président de l'Union Générale des Etudiants de Palestine en France - qu'il y avait en fait une tentative d'assassinat ciblé - réussi, l'homme a été touché à la tête - d'un Arabe israélien SYMBOLE de la mobilisation pacifique...

 

On n'a pas fini d'en apprendre sur les crimes d'Israël, Etat aux abois car indéfendable ! eva R-sistons

 

   

Reçu d'un Lecteur:

 

Il faudrait préciser que cette opération militaire israélienne, n’en est pas une, mais c’est bel et bien un acte de piraterie en bande organisée, par de vulgaires malfaiteurs ! Etant donné que cette action à eu lieu à l’intérieur même des eaux internationales.

(article 101 de la Convention de Montego Bay) (1982)

 

"On entend par piraterie l'un quelconque des actes suivants :

 

a) tout acte illicite de violence ou de détention ou toute déprédation commis par l'équipage ou des passagers d'un navire agissant à des fins privées, et dirigé:
-- contre un autre navire ou contre des personnes ou des biens à leur bord, en haute mer
-- contre un navire, des personnes ou des biens, dans un lieu ne relevant de la juridiction d'aucun état

 

b) tout acte de participation volontaire à l'utilisation d'un navire lorsque son auteur à connaissance de faits que ce navire est un navire pirate;

  

c) tout acte ayant pour but d'inciter à commettre les actes définis aux lettres a) ou b) ou commis dans l'intention de les faciliter."

 

Les formes modernes de la piraterie qui n'ont plus rien à voir avec celle de la piraterie traditionnelle, rejoignent celle du crime organisé. La définition juridique donnée par la Convention de Montego Bay ne correspond plus à notre réalité car, en résumé, cette définition limite les actes de piraterie aux "attaques de navires en pleine mer".

 

On vient aussi de m'envoyer ça

(moi je ne mange pas de pamplemousses jaffa, ni de yaourts danone, je n'achète pas les produits Loréal, etc):

 

  boycott-isr-j.jpg

 

 

Envoyez le message

Par cette action, à l'ambassade d'Israel à Paris et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action.
 
==========
 
Prénom NOM
profession 
adresse
code postal commune,

Shalom !

Monsieur l'ambassadeur !
Je vous transmets par la présente, ma vive réprobation suite à l'agression meurtrière de votre pays contre la flottille de la liberté au large de Gaza ayant entraîné tous ces morts. 
 
Recevez, Monsieur l'ambassadeur mes salutations attristées.

"Que la paix soit avec nous !"

 
 
 
[HEURE PAR HEURE] La prise d'assaut de la flottille pour Gaza
 
Flottille Gaza: le Crif "déplore profondément" l'opération israélienne
  
Flottille pour Gaza: les relations entre la Turquie et Israël au plus mal
 
Flottille pour Gaza: "c'est de la barbarie", dénonce Hind Khoury (déléguée palestinienne)
 
 
Lire aussi, Silvia CATTORI :
 
 
Pour les dernières infos, consulter ici :
site pour les dernières infos : http://www.france-palestine.org/article14794.html
Association France-Palestine Solidarité (AFPS)
21 ter Rue Voltaire
75011 Paris
Tél: 01.43.72.15.79
Fax: 09.56.03.15.79
mail : afps@france-palestine.org
site : www.france-palestine.org

Votre blog est “Hadopisé” ? Créez le en Ukraine !

Nous avons remarqué que beaucoup de bloggeurs Français recherchent désespérément des hébergements ou créations de blogs hors des pays de l’UE. Non pour échapper à des loisirs ou travaux illégaux, mais bien pour la liberté d’expression sur internet et le libre échange de l’information pour ainsi échapper à “l’Hadopisation” des blogs en tout genre. Vous [...]

http://scteam.wordpress.com/tag/heberger-son-blog-a-letranger/ .

 

 

Israël, l'impunité jusqu'à quand ?

par Alain Gresh
L'assaut donné le 31 mai à l'aube par l'armée israélienne contre la flottille de bateaux transportant une aide humanitaire à Gaza aurait fait une vingtaine de morts. Cette attaque s'est déroulée dans les eaux internationales. Elle a suscité de nombreuses condamnations, y compris de pays européens et du gouvernement français. Bernard Kouchner a déclaré que « rien ne saurait justifier l'emploi d'une telle violence, que nous condamnons ». Plusieurs pays, dont la Suède, l'Espagne, la Turquie et la France ont convoqué l'ambassadeur israélien. La Grèce a suspendu des manoeuvres aériennes avec Israël et annulé une visite du chef de l'armée de l'air israélienne.

Bien sûr, ces condamnations sont les bienvenues. Même s'il reste quelques personnes qui osent trouver des justifications à l'action israélienne. Ainsi, le porte-parole de l'UMP, l'ineffable Frédéric Lefebvre, a fait savoir, selon l'AFP, que son parti « regrette » les morts, mais dénonce les « provocations » de « ceux qui se disent les amis des Palestiniens ».

La veille de cette action militaire, faisant preuve d'une préscience qui fait partie de ses innombrables qualités, Bernard-Henri Lévy, déclarait à Tel-Aviv : « Je n'ai jamais vu une armée aussi démocratique, qui se pose tellement de questions morales. » (Haaretz.com, 31 mai). Il est vrai que, lors de la guerre de Gaza, notre philosophe s'était pavané sur un char israélien pour entrer dans le territoire. Réagissant à l'attaque aujourd'hui, Lévy l'a qualifiée, selon l'AFP, de « stupide » car risquant de ternir l'image d'Israël. Pas un mot de condamnation, pas un mot de regret pour les tués...

La seule question qui se pose maintenant est de savoir quel prix le gouvernement israélien devra payer pour ce crime. Car, depuis des années, les Nations unies ont adopté des dizaines de résolutions (« Résolutions de l'ONU non respectées par Israël », Le Monde diplomatique, février 2009), l'Union européenne a voté d'innombrables textes, qui demandent à Israël de se conformer au droit international ou, tout simplement au droit humanitaire, en levant, par exemple, le blocus de Gaza. Ces textes ne sont jamais suivi du moindre effet. Au contraire, l'Union européenne et les Etats-Unis récompensent Israël.

C'est ce qu'a prouvé l'admission d'Israël dans l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), la semaine dernière, et la visite en France du premier ministre israélien Nétanyahou pour assister à l'intronisation de son pays. Comme le précisait un communiqué de l'Association France-Palestine Solidarité (AFPS) du 30 avril, « Israël à l'OCDE ? Un mauvais coup contre la paix ! », cette adhésion valait acceptation de l'inclusion de la Cisjordanie et du Golan dans le « périmètre » israélien. Le fait qu'Israël se permette quelques jours plus tard d'attaquer la flottille de la paix confirme que cet Etat voit dans ces bonnes manières un feu vert pour toutes ses actions (...)

Lire la suite de cet article de Alain Gresh.

Le Monde Diplomatique, numéro de juin 2010

 

 

Humanitaires assassinés par Israël : réactions en France

 

L'analyse du parti antisioniste :

 

Humanitaires assassinés par Israël : Le CRIF donne le La (Thème et variations)


L’humanitaire selon le CRIF :

Le Président du CRIF, Richard Prasquier, a le cynisme de contester le caractère humanitaire de la flottille attaquée dans les eaux internationales par la marine sioniste et causant la mort de 20 personnes au moins. Porte-parole de l’ambassade d’Israël à Paris, le Président du CRIF se donne le droit de définir ce qui est humanitaire. Alors posons-lui les questions suivantes. L’opération « Plomb durci » contre Gaza en Décembre 2008 était-elle humanitaire ? Le CRIF l’a approuvée et soutenue. Le blocus de Gaza est-il humanitaire ? Le CRIF l’approuve. La journée de soutien à l’armée sioniste (Tsahal) organisée chaque année à Paris est-elle humanitaire ? Le CRIF la soutient et y participe activement... Le CRIF n’est que le porte-parole de l’ambassade sioniste à Paris, destiné à contrôler la classe politique française et à diffuser la propagande d’Israël. En soutenant tous les crimes de l’entité sioniste, Richard Prasquier est tout à fait dans son rôle : celui d’un sioniste israélien installé à Paris.

UMP / CRIF :

Le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre, tout en déplorant les victimes de l’agression israélienne (il ne pouvait pas faire moins !), a osé évoquer des « provocations » en parlant du convoi humanitaire destiné à la population de Gaza. Selon ses propos, l’aide aux victimes civiles de la politique criminelle d'Israël est donc assimilée à une provocation. On constatera aussi l’alignement de M. Lefebvre, porte-parole de la majorité Sarkozy-Kouchner, sur la position du CRIF. Et si on nommait M.Prasquier porte-parole du gouvernement ? Cela aurait au moins le mérite de la clarté, et éviterait à Frédéric Lefebvre d'avoir à répéter les propos du CRIF.

Parti Socialiste :

Au PS, dont les liens avec le sionisme sont allés jusqu’à lui offrir en 1956 la bombe atomique, les réactions à l’agression israélienne contre le convoi humanitaire se veulent plus fermes. Il est vrai que, lorsqu’on gère le ministère de la parole dans l’opposition, on a les coudées plus franches ! Ainsi Benoît Hamon, porte-parole du PS, réclame une réunion extraordinaire à l’ONU et évoque sans le condamner le blocus de Gaza. Tout cela n’a jamais empêché le PS de soutenir toutes les formes de coopération entre la France, l’Union européenne et l’entité sioniste. Jamais les dirigeants socialistes n’ont condamné l’origine coloniale et la politique d’usurpation d’Israël. Il est vrai que Shimon Peres est membre de l’Internationale Socialiste, comme Tony Blair, Strauss-Kahn et Martine Aubry !

Parti Communiste Français, ou l’art de noyer le poisson :

Dans un communiqué, Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF, n’a pas de mots assez durs pour condamner l’agression israélienne contre le convoi humanitaire, demander la fin du blocus de Gaza… Tout cela devant se conclure selon elle par une résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU. Vielle tactique du PCF au sujet de la Palestine : dureté dans le langage afin de mieux conduire les sympathisants dans l’impasse des Nations Unies dont l’inefficacité n’est plus à démontrer. Pendant ce temps on ne parle pas de la nature d’Israël (entité sioniste), de son idéologie d’apartheid et de domination, et surtout de l’existence d’un lobby sioniste en France. Il est vrai que depuis très longtemps, le thème du lobby sioniste est tabou au PCF… On imagine aisément pourquoi.

Les Verts :

De leur côté, Les Verts, par la voix de Djamila Sonzogni, ont également condamné l’agression et découvrent avec stupeur qu’Israël s’affranchit du droit international. Ces Verts semblent ignorer que toute l’histoire du sionisme (colonisation, confiscation des terres, purification ethnique, assassinats de leaders palestiniens hors d’Israël…) s’est faite contre et en dehors de toute notion de droit international ! Par ailleurs, Madame Djamila Sonzogni souhaite que l’Union européenne face pression sur Israël… sauf que les Verts, nombreux au Parlement européen, doivent connaître les nombreux liens qui unissent les dirigeants de l’Union européenne à Israël. Ces liens s’appellent tout simplement le lobby sioniste, que les Verts, curieusement, ne voient jamais !

NPA :

Se voulant plus « révolutionnaire » que tous les autres, le Parti de Besancenot condamne bien sûr l’agression israélienne, en ajoutant à sa condamnation la rupture des relations entre la France, l’Europe et Israël. C’est sans doute dans ce but que le NPA a souvent agressé des militants antisionistes avant d’appeler à voter, au deuxième tour de toutes les élections, pour les candidats sionistes du PS. Et demain, si l’occasion se présente, il appellera à voter Strauss-Kahn…

Ce tour d’horizon des réactions des principaux partis politiques français suite à l’agression israélienne démontre une chose. Du discours nettement pro-sioniste de l’UMP, au bla-bla révolutionnaire de Besancenot, il y a un point commun : le refus de voir, désigner et combattre le lobby sioniste en France, dont le pivot est, entre autres, le CRIF. Il ne s’agit pas seulement d’une incapacité à voir le lobby, mais il s’agit surtout de leur soumission audit lobby, que les partis se disent de droite ou de gauche. Voilà pourquoi il a toujours été difficile de construire en France un puissant mouvement de soutien au peuple palestinien. Les récents évènements et ceux à venir obligeront chacun à choisir nettement son camp : aux cotés des oppresseurs, quand bien même ils sont appelés « sionistes de gauche » ou « démocrates », ou aux côtés des victimes qui luttent pour leur liberté et leur dignité.

Pour notre part le choix est fait depuis le début : dénoncer et combattre le sionisme et son lobby en France.


 

Parti Anti Sioniste
 

http://www.partiantisioniste.com/communications/humanitaires-assassines-par-israel-reactions-en-france-0418.html

Partager cet article

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

R-sistons à l'intolérable 31/05/2010 23:16



Merci pour ce lien, eva



R-sistons à l'intolérable 31/05/2010 23:15



Merci Mickye - s'ils le tuent, ils auront réussi leur coup. La vie n'a pas de prix pour eux. Ils me dégoûtent. Ca ne m'étonnerait pas qu'ils aient été - comme des pirates, mais surarmés -, à
l'abordage  pour tuer celui qu'ils convoitaient. A vomir...


je t'embrasse eva



mickye 31/05/2010 20:58



Pour les anglophones :


http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=288349


avec une vidéo.


 



mickye 31/05/2010 20:26



La personne recherchée :


Sheikh Raed Salah, blessé d’une balle dans la tête, est dans un état critique


http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8815


 



R-sistons à l'intolérable 31/05/2010 18:04



Ma chère Rita,


maintenant il faut que cesse ce génocide à petits feux (blocus inhumain).


Je t'embrassebien fort, eva



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages