13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 03:31

http://2.bp.blogspot.com/-9Egkcnu7xL8/TtxLZ1VVNtI/AAAAAAAADAk/cyu9mZHobjc/s1600/banksters.jpg

 

 

Lettre du Maire indigné, suite (2)


 

(..) La sortie récente du « RAPPORT SUR LA SITUATION

DES FINANCES PUBLIQUES »

( http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics

/104000234/index.shtml )

m’avait donné espoir que ces données étaient maintenant

disponibles…


J’ai donc demandé à nouveau à l’INSEE de me fournir

ces informations. Malheureusement, voici leur réponse

(tout à fait incroyable alors qu’on nous sature partout avec

le problème du poids de la dette) : « L’information recherchée

(charge de la dette) ne correspond pas à un agrégat de la

comptabilité nationale et ne figure donc pas dans les résultats

publiés »


Nous n’avons pas le droit de savoir comment s’est constituée

cette dette gigantesque, mais grâce à elle et au chômage

qui en découle nous avons le devoir de la faire baisser

en acceptant les régressions sociales, la perte du pouvoir

d’achat, les privatisations, etc


Bref au final après recoupement des données de la Banque

de France et de l’INSEE la personne a pu établir le graphe

ci-dessous http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque


Ce graphe est en euros constants d’où l’écart sur les

premières années avec le tableau de l’INSEE qui est en

euros courants.

 

Sans l’abandon de la création monétaire aux banques

privées, la dette publique n’aurait jamais connu l’inflation

actuelle.


 En 2007 la dette aurait été quasi nulle. Depuis 1979

c’est la puissance de la fonction exponentielle des intérêts

qui a fait croître la dette.


Il est à noter que les 243 milliards d’Euros de départ en 1979

sont tout aussi probablement le résultat d’un gonflement

par les intérêts. Mais hélas sur cette période je n’ai trouvé

aucune donnée pour comprendre ce qui s'est passé.


10- Les intérêts composés :


Albert Einstein disait à propos des intérêts composés

(parfois appelé la règle de 72)

L'intérêt composé est la plus grande découverte mathématique

de tous les temps. Pourquoi disait-il cela ?

Les explications qui suivent sont volontairement détaillées

pour que tout le monde puisse comprendre et faire sienne

cette notion essentielle de fonction exponentielle.


Si je place 10 € à 10% par an. Au terme d’un an j’obtiens

la somme de 10 + (10 x 10%) = 10 + (10 x 0,1) qui donne en

factorisant la somme de 10 x (1+0,1) = 11 €

- 10 étant le capital placé appelé Cp,

- 1 étant une constante

- 0,1 étant le taux d’intérêt annuel appelé Tannuel

(Le multiplicateur en vert est l’accroissement du gain

correspondant à la première année)

Au terme de 2 ans j’obtiens la somme de 10 x (1+0,1) x

(1+0,1)

(Le multiplicateur en bleu est l’accroissement du gain

correspondant à la deuxième année)

Au terme de 3 ans j’obtiens la somme de 10 x (1+0,1) x

(1+0,1) x (1+0,1)

(Le multiplicateur en rouge est l’accroissement du gain

correspondant à la troisième année). Etc.

Par convention on dit que a x a x a = a3 donc au terme de

N années appelé NbAnnées j’obtiens

en appliquant cette convention, la somme de :

10 x (1 + Tannuel) NbAnnées

Ce qui donne la formule généraliste des intérêts composés,

C étant le capital obtenu au terme de N années

C = Cp x (1 + Tannuel) NbAnnées


Donc maintenant vous avez tous compris d’où provient

la fonction qui régit les intérêts composés,

c’est une fonction exponentielle. Vu que chaque année

le capital augmente, l’accroissement qui est

proportionnel à ce capital augmente de plus en plus vite.

La règle de 72 est une approximation qui permet de calculer

très rapidement le temps qu’il faut pour qu’un capital placé

double de valeur :

NbAnnées = 72/taux

Par exemple si je place une certaine somme à 10% /an il me

faudra 72/10 = 7,2 années pour que le capital double sa valeur.


Le graphe ci-après représente l’évolution en Milliard d’€

d’un emprunt de 243 milliards d’€ (dette

de 1973) auquel j’applique un intérêt de 10%/an. Ces chiffres

sont théoriques car en réalité les taux varient sans cesse.

L’accroissement du capital dû entre 0 et 20 ans n’a rien à voir

avec l’accroissement du capital dû entre 20 et 40 ans. Sur la

deuxième période l’accroissement est presque multiplié

par 10. Il va falllir être très productif !


Evolution d'un emprunt de 243 M d'€ à 10 % sans

remboursement du capital

0,00

2000,00

4000,00

6000,00

8000,00

10000,00

12000,00

1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 23 25 27 29 31 33 35 37 39

Années capital dû

Pour visualiser d’une autre façon la puissance remarquable

de cette fonction, je propose le calcul suivant :

Je place 1 € en l’an zéro à 3%/an je calcule grâce à la fonction

des intérêts composés le capital obtenu en l’an 2012.

Cela donne : 6,73745855709825E+25 traduit en langage

courant cela fait : 67 millions de milliards de milliards d’€,

ce chiffre montre l’absurdité d’un système économique

basé sur les intérêts composés.


Je me répète, la dette colossale de la zone euro ne sera jamais remboursable

de façon globale pour trois raisons :

 

- Cette dette est illégitime, car avec les réserves fractionnaires,

90% de l’argent est créé ex nihilo.

- Les intérêts ne sont pas crées par les banques.

- Les intérêts augmentent de façon exponentielle.

(La première raison est d’ordre déontologique les deux autres sont

d’ordre arithmétique)


L’argent créé ex nihilo c’est l’argent dette créé par une

simple écriture comptable.


http://www.dailymotion.com/video/xfuw5w

http://www.youtube.com/watch?v=ZE8xBzcLYRs


11- Raisonnement par l’absurde. Faisons la supposition

suivante :


Tout l’argent de la planète disparaît d’un seul coup.


- Solution A : Les états fabriquent gratuitement la monnaie

nécessaire et la réinjectent dans l’économie pour que

les échanges puissent redémarrer.

- Solution B : Les banques privées fabriquent la monnaie

nécessaire et la prêtent aux états moyennant un intérêt à vie.

Impossible de rendre le capital, car il est nécessaire aux

échanges. Donc, la dette va augmenter de façon exponentielle.


On fait un référendum pour savoir quelle solution prendre,

99,99% du peuple choisira la solution A

Le peuple à raison bien sûr.


A partir de là supposons qu’il y ait une démographie

galopante. Il va manquer de la monnaie pour

fluidifier les échanges. Un nouveau référendum…

encore la solution A.

 


Or depuis 1973 les politiques ont choisi la solution B.

POURQUOI ?  PARCE QUE LE PEUPLE A ETE TRAHI

PAR SES ELUS


Mais après tout c’est peut être un acte de bienveillance

qui nous coûte 50 milliards d’€ par an ! Pour l’instant !


12- La plus grande supercherie de tous les temps


a- On interdit aux nations de frapper leur propre monnaie.


b- On autorise les banques privées de le faire à leur place

moyennant intérêt.


c- On interdit aux nations de contrôler le libre échange.


d- Avec la monnaie unique, on impose un euro fort.


e- L’euro fort affaiblit les pays les plus faibles.


f- La délocalisation entraîne des déficits budgétaires.


g- Les déficits budgétaires entraînent des emprunts.


h- La dette croît de façon exponentielle pour tous les pays

de la zone Euro.


i- Un petit coup de main par les agences de notation

qui font grimper les taux d’intérêt du pays de leur choix,

par des prédictions auto réalisatrices  (Note d'eva : A force

d'être claironnées, elles finissent par se réaliser. Comme les

sondages, sans cesse martelés, font... l'élu !)

(Les agences annoncent  que la note de la France et d’autres

pays va probablement encore baisser, car les perspectives

économiques ne sont pas favorables sic).


j- Il faut bien faire attention d’attaquer les états les plus

faibles, ainsi les grands penseurs européistes pourront dire

que la faillite est due aux manques de compétitivité à la

fainéantise du peuple, etc.


k- Les états attaqués par les spéculateurs se retrouvent

en cessation de paiement ou ne tardent pas à l’être.


l- On force les autres pays de la zone EURO à financer

leurs dettes (MES)


m- Les autres pays en finançant une dette fictive

s’appauvrissent et deviennent ainsi les nouvelles

proies des spéculateurs.


n- Avec, plans d’austérité sur plans d’austérité, on arrive

à économiser des sommes considérables pour financer la dette,

mais ce n’est pas suffisant.


o- Il faut maintenant que la Grèce vende son patrimoine,

il faut privatiser pour tout vendre aux Chinois mais aussi à

des fonds de pension Américains. Cela a aussi commencé chez

nous.


p- M. Papandréou voyant son peuple ruiné ne veut plus

appliquer de plan d’austérité supplémentaire. Il propose un référendum

pour savoir si les Grecs sont prêts à quitter l’Europe.


q- M. Papandréou démissionne (mise sous tutelle de la Grèce).


r- Il est remplacé par M. Papademos non élu, un ancien

de la banque Goldman Sachs, qui a camouflé la dette

Grecque et qui a ensuite parié sur son effondrement.


s- A qui le tour ?


Et nous avec nos 1800M d’€ de dette il suffit que les taux

d’intérêt montent à plus de 10% comme c’était en 1973,

et nos intérêts à rembourser vont exploser à 200M d’€

par an.


Tout le mécanisme de l’attaque spéculative de l’Europe

à travers la Grèce est très bien expliqué dans la conférence

de Myret Zaki : http://www.youtube.com/watch?v=jKlmv1eDf7g


Témoignage de l’état de ruine de la Grèce

http://www.youtube.com/watch?v=lciQlJcJvHc


Un article du Monde révèle en effet que - et ce n'est pas un

simple hasard - le nouveau président de la Banque

centrale européenne Mario Draghi, le nouveau Président

du conseil italien Mario Monti et le nouveau premier

ministre grec Lucas Papadémos appartiennent à ce que

l'on surnomme le "gouvernement Sachs" européen.

http://www.leblogfinance.com/2011/11/mario-draghi-

mario-monti-et-lucas-papademos-lenouveau-

trio-infernal-de-goldman-sachs.html


La technique a été appliquée ailleurs

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=w4hXcIWmvHs#t=0s

http://www.youtube.com/watch?v=UWKXKVAQWEQ


13- D’autres liens vers des économistes qui soutiennent

les idées présentées jusqu’ici


Etienne Chouard un professeur d’économie qui a soutenu

le NON pour le traité de Lisbonne en 2005

10 raisons pour sortir de l’Europe

http://www.youtube.com/watch?v=fEwCJEbJ9Pc

L’arnaque de l’impôt sur le revenu

http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg

Et bien d’autres (..)

http://www.bankster.tv/

Ci-dessous une idée intéressante à creuser

http://monnaie.wikispaces.com/file/view/Barter-V2.pdf/

76452059/Barter-V2.pdf

Et puis il y a toutes les vidéos des interventions de

Nigel Farage qui donnent une bonne vision du

fonctionnement antidémocratique du parlement

Européen.


14- François Asselineau


Il y a quelque temps après avoir parcouru ce sujet essentiel

de la création monétaire, j’ai découvert le mouvement de

François Asselineau, inspecteur des finances, président de

l'U-P-R, candidat aux élections présidentielles. M. Asselineau démontre

qu’une grande partie des décisions qui concerne la France est prise par

les commissions européennes.


Succinctement et de façon non exhaustive, l' analyse de F. Asselineau est

la suivante :


La construction européenne a été impulsée depuis l’origine

par des intérêts anglo-américains.

Ce fait est vérifiable dans les documents déclassifiés

des Etats-Unis. Même si quantité de ceux qui l’ont construite

le faisaient dans un noble but, subrepticement la constitution

s’est de plus en plus orientée pour servir les intérêts de la

finance. Le but étant de nous engluer dans

un système où les intérêts différents des nations provoquent

un blocage. La monnaie unique étant le couronnement

de ce blocage. Chaque pays ayant une productivité différente,

imposer une monnaie unique c’est à coup sûr déclencher

des problèmes à n'en plus finir, car le taux de change qui

convient à l’un ne convient pas forcement aux autres, etc.

M. Asselineau a un véritable programme politique,

il fait un diagnostic de ce qui ne va pas et propose la seule

solution possible qui est d’utiliser l’article 50 pour sortir

de l’UE et de l’OTAN de façon légale. En sortant de l’UE

la France retrouve sa souveraineté.


A quelques semaines des présidentielles, il est toujours

totalement ignoré des médias.

Cela ne fait que confirmer les thèses du film qui vient de

sortir, Les nouveaux chiens de garde.


http://www.u-p-r.fr/


Le blog http://www.asselineau2012.fr/


Le programme écrit http://www.fichier-pdf.fr/2012/02/16/

fichier-texte-du-discours-asselineau-programme-upr/#


Les 10 raisons qui imposent de sortir de l’Europe

http://www.youtube.com/watch?v=FJE6Fz1KbSE


etc.


15- Le point de vue de François Mitterrand


Voilà ce que disait François Mitterrand à propos de

la guerre économique avec les Etats-Unis

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre

contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique,

une guerre sans morts. [...] Oui, ils sont très durs les

Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans

partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre

permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre

à mort." François Mitterrand (1916-1996), Ex-Président français.

Commentaire lors d'un entretien privé avant sa mort, cité dans le

Courrier International du 13 Avril 2000


16- La théorie du complot


Les thèses qui tentent de réfuter les analyses présentées

tout au long de ce document, sont, quand elles existent,

totalement creuses. A défaut d’arguments sérieux elles

clôturent le débat en dénonçant la nature complotiste de

ces idées, donc d’origine nationaliste, antisémite,

voire néonazi.


L’ensemble des argumentaires d’origines diverses

présentées  ici est basé sur des faits réels et

vérifiables part tous. Il n’est pas utile de faire appel

à la théorie du complot pour arriver aux

conclusions qui s’imposent. Je vous parle de bon sens

et de logique arithmétique élémentaire.

Je ne vous parle pas de Bilderberg, du Siècle, des Illuminatis,

je ne cherche pas à savoir qui a financé le gasoil des nazis.

A supposer qu’une force occulte dirige le monde, elle ne peut

exister qu’en étant nourrie par la corruption. Protégeons notre

démocratie de la corruption et la bête, si elle existe, mourra

de sa belle mort.


Je pense que le fond du problème a bien été cerné par

Etienne Chouard qui démontre que notre démocratie

ne nous protège pas des abus de pouvoir.

http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference

-le-tirage-au-sort-comme-bombepolitiquement-

durable-contre-l-oligarchie_news

Il propose une véritable démocratie basée sur le tirage

au sort.  Cette idée fait sourire, pourtant les

jurés d’assises sont bien tirés au sort. Dans l'absolu,

c’est une belle idée exposée comme suit.


1. Le pouvoir politique sert les intérêts d’une minorité

d’ultra-riches contre l’intérêt général

(cf. ci-dessous problème central de la création monétaire

abandonnée aux banques privées)


2. Se servir du pouvoir confié par le peuple contre l’intérêt général

est un abus de pouvoir


3. Un régime démocratique devrait avant toute chose protéger

le peuple des abus de pouvoirs

(courrier du maire au sénateur.doc Page 12 sur 20)


4. La constitution n’organise aucun contre-pouvoir, le peuple

n’est pas protégé et la situation ne peut qu’empirer

Voir la suite sur : http://www.le-message.org/


Vu l'état d'endettement surréaliste de toute la zone Euro,

la question prioritaire à se poser c'est de savoir si on accepte

le piège de la construction européenne. Si on accepte que

la finance soit au-dessus de la politique.


Cela fait trente ans que les politiques de tous bords nous

disent qu’il faut une autre Europe.


L’Europe ne peut pas changer, car elle a été construite

pour nous asservir aux intérêts d'une oligarchie.


Bien sûr il a fallu pour cela la naïveté ou la complicité

d'une grande  partie des politiques de tous bords.


“Si vous désirez être les esclaves des banques, et payer

pour financer votre propre esclavage, alors laissez les

banques créer l'argent.”

Josiah Stamp (1880-1941), Gouverneur de la Banque d'Angleterre,

1920. "Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent

pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le

cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin."

Henry Ford (1863-1947)


17- Conclusion : Monsieur le Sénateur.


L’analyse de la situation comme décrite me préoccupe.

Par ces quelques pages, je n’ai pu vous donner qu’une idée

partielle et incomplète de ma perception des événements.

Il y aurait bien d’autres faits de l’actualité à décrire qui vont

dans ce sens. Quoi que l’on tape dans Google avec les

bons mots clefs, on trouve des quantités astronomiques

d’informations qui convergent vers cette idée centrale :

la construction européenne est un piège machiavélique,

il faut en sortir au plus tôt.


Aucune bribe de cette masse incroyable d’informations

n’est relayée sur les médias aux heures de grandes écoutes.


Dans la fable de Louis Even, les naufragés ne peuvent pas

rendre les 1080$ au banquier vu qu’au départ il n’y a que

1000$ sur l’ile. La Grèce est en train de se faire dépecer

par la finance internationale avec une arnaque

arithmétique  niveau CM2. Nous avons à faire à un système

qui s’attaque d’abord aux plus faibles, mais comme un cancer, progressera tant qu’on ne l’arrêtera pas.


18- Questions: Monsieur le Sénateur,


je ne prétends pas détenir la vérité, peut-être que je me

trompe, dans ce cas montrez-moi où est la faille.

Mais si vous admettez qu’il y a un peu de bon sens

dans l’analyse décrite tout au long de ces pages,

je me dois de vous poser quelques questions :


- Qu’attendent les politiques pour dénoncer cette

imposture planétaire ?


- Combien de millions de gens ruinés financièrement

et moralement faudra-t-il pour que la

classe politique comprenne ce qui se passe ?


- Il ne manque pas de bras pour travailler ni d'outils

de production, ni de terres à cultiver, il ne manque que

de la monnaie pour faire fonctionner tout ça, cette pénurie

de monnaie est entretenue volontairement par les

banques et les spéculateurs à la solde d'un capitalisme

perverti à bout de souffle. Est-il si difficile de comprendre

cela ? 


- Aucun parti politique de l'extrême droite à l'extrême

gauche ne dénonce cette escroquerie. Ceux qui le font nous

font croire qu'il est possible de lutter en restant dans

l'Union européenne. Le seul qui fasse un diagnostic correct

et qui propose par l'article 50 la sortie de l'UE et de l'OTAN,

c'est M. Asselineau et il est totalement interdit des médias.


Devons-nous penser que le clivage droite / gauche n’est

qu’une mascarade pour nous faire croire que nous sommes

encore en démocratie ?

Les Français ne sont pas idiots, ils sont juste mal informés,

TF1 appartient à Bouygues, Bouygues c’est 30% de fonds

de pension américain. Il n’y a pas de corruption entre

les médias et la finance, ce n’est pas utile car les médias

appartiennent tous aux multinationales.


Je ne suis pas membre de l’UPR ni d’aucun parti,

à supposer que Monsieur Asselineau soit élu, je

ne peux pas avoir de certitude rationnelle sur le fait

qu’il tiendra ses promesses. Par contre, je sais

que Monsieur Sarkozy nous a prouvé avec le mandat

qui se termine qu’il n’a pas su tenir les siennes.

Concernant Monsieur Hollande, il démarre sa campagne

en attaquant le système financier, mais avant même

d’être élu il nous informe qu’il ne pourra probablement

pas tenir les siennes non plus.


Peut-être qu’en politique les promesses ne sont jamais

tenues, car les véritables problèmes ne sont jamais mis

au grand jour…


Pour ces présidentielles, j’espère que M. Asselineau obtiendra

les 500 parrainages, ainsi la question de la sortie de

l’Union européenne et de l’OTAN sera débattue.


Ce courrier n’engage ni mon conseil municipal, ni l’UPR,

ni les différents auteurs que je cite.


Ce courrier n’engage que moi, je l’ai voulu légèrement incisif

pour vous convaincre d’y porter une attention particulière.


Le voile qui cache l’imposture que plus en plus de gens

dénoncent ne va pas tarder à craquer.


Les politiques qui sauront la dénoncer à temps seront

ceux à qui le peuple fera confiance dans le futur (..)


Le maire Florent Gandi


Je tiens ici à remercier, Clifford Hugh Douglas, Louis Even,

Maurice Allais, Etienne Chouard, Miret Zaki, Paul Grignon,

André Jacques Holbecq, Emmanuel Todd, François Asselineau…

pour leurs analyses éclairées de la situation.

 

Suite ici, l'île aux naufragés.

 

Ici :

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 07/04/2012 01:13


Merci e nous donner des indications pour l'Europe se prépare à la guerre, car ça c'est intéressant. François Asselineau dit bien l'Europe (créée par USA), c'est la guerre ! eva


on voudrait te lire !

Eva R-sistons 07/04/2012 01:12


Voilà Gaza labo mort, entre autres, mais pas le tien, Charlotte :


 



Gaza, le laboratoire de la mort



Gaza, le laboratoire de la mortXavière Jardez





Dimanche 3 mai 2009


Pour la première fois depuis l’émergence d’Israël, en 1948, des voix se font entendre et des initiatives sont prises pour condamner Israël pour crimes de guerre ou
crimes contre l’humanité. D’habitude si prudent pour ne pas offenser les Etats-Unis et ses alliés, le Secrétaire Général des Nations unies, Ban Ki-moon a demandé une enquête. Un juge espagnol a
décidé de poursuivre trois généraux des forces armées israéliennes pour l’assassinat, en 2002, d’un haut responsable du Hamas qui avait fait de nombreuses victimes civiles. Richard Falk,
rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l’homme des Palestiniens, a rédigé un rapport* cinglant sur les crimes de guerre d’Israël et se demande « s’il existe une réelle
volonté politique de juger Israël ».


Des associations, comme l’Association des Avocats pour la Palestine, s’activent pour traduire Israël devant la Cour Pénale Internationale pour la mort de
plus de 1300 Palestiniens lors de l’agression contre Gaza qui a duré 22 jours, fin 2008. La question sur laquelle elle se fonde est la suivante : quel était l’objectif de
cette  « guerre » ? Elle n’avait pas d’objectif militaire, ni encore moins, comme on l’a sous-entendu, à libérer Gilat Shalit. Son but était de tuer des
civils, de les terroriser pour qu’ils fuient, une fois de plus.


Pour atteindre cet objectif, Israël a non seulement fait usage de moyens « disproportionnés » mais d’armes nouvelles, comme la
DIME (Explosif de métal inerte dense). Les effets décrits par les médecins norvégiens à Gaza parlent d’une explosion qui cause des « amputations
multiples » et « de très graves fractures. Les muscles sont comme détachés des os, pendent et vous souffrez aussi de brûlures terribles ». « Ceux qui
survivent au premier souffle succombent de septicémie et de chute d’organes ».  « Au début tout en ordre… mais lors de l’opération, on découvre des douzaines de particules
miniatures dans tous les organes » que l’on ne peut extraire chirurgicalement.


Si par miracle les victimes surmontent ces conditions, elles sont certaines de mourir de rhabdomyocarcome (RMS) un cancer particulièrement mortel qui s’enfonce
profondément dans les tissus et s’avère impossible à traiter.


Questions : qui a vendu cette arme aux Israéliens ? Est-ce que son utilisation à grande échelle à Gaza a servi de test de laboratoire pour créer une
nouvelle génération de bombes ?


Arme de « mortalité ciblée »


La DIME est un produit de la recherche conjointe des Forces Aériennes US et du Laboratoire National de Lawrence Livermore de l’Université de Californie en
2000. De puissants explosifs sont enveloppés dans un alliage de tungstène et autres métaux comme le cobalt, le nickel, ou  le fer dans un containeur de fibre de carbone. Quand
la bombe explose, le containeur s’évapore et le tungstène se transforme en minuscules éclats, extrêmement dangereux dans un faible rayon. Le tungstène est inerte donc il ne réagit pas
chimiquement avec l’explosif tandis que l’aluminium qui ne l’est pas accroît la puissance de l’explosion qui est limitée en retour par le tungstène. DIME avait été initialement conçue
pour réduire les dommages collatéraux infligés par des bombes puissantes. Mais l’effet meurtrier de cette arme et sa toxicité à long  terme ne semblent pas être une
amélioration.


Le médecin norvégien Gilbert a déclaré au journal d’Oslo, Gardermoen, qu’il y avait « de fortes chances pour que Gaza ait servi de terrain d’essai
pour de nouvelles armes ». DIME est une invention US. Il y a tout lieu de penser que les Etats-Unis l’ont mise à sa disposition, ou fourni les données nécessaires à sa
construction. Le Pentagone entendant bien utiliser cette arme de «  mortalité ciblée » dans les guerres à venir, il est vraisemblable que sa mise en service à Gaza était
du plus grands intérêt.


Pour Marc Galasco, d’Human Rights Watch, Israël a pu acquérir cette technologie, soit en achetant les armes des Etats-Unis,  soit en les
développant sous licence.


Les armes DIME ne font l’objet d’aucune interdiction selon les Conventions de Genève puisqu’elles n’ont pas été officiellement testées. Cependant, toute
arme capable d’infliger des dommages aussi atroces est normalement bannie, notamment dans des zones densément peuplées. Personne ne sait par ailleurs quels sont les effets du tungstène sur
l’environnement et sur la santé des personnes qui retourneront dans des zones polluées par une DIME car il existe un lien entre le tungstène et la leucémie


Crimes de guerres impunis


Il semble de plus que ces armes ont aussi été utilisées lors de l’invasion du Liban en 2006 mais dans une ampleur moindre.


DIME n’a pas été la seule arme controversée d’Israël. Son armée a fait un usage immodéré des armes à
phosphore blanc, produit chimique qui brûle en dégageant une chaleur intense et infligeant des brûlures terribles aux victimes. Sous sa forme de vapeur, le phosphore blanc bloque la respiration.
Après avoir nié son utilisation, Israël a été forcé de reconnaître avoir eu recours à de l’artillerie au phosphore ainsi qu’à des obus de mortier US de même teneur, le M825A1, dans le nord de
Gaza. Ces obus ont touché l’Agence des Nations unies ainsi que l’hôpital Al Quds, à Gaza. Pour Donatella Rovera d’Amnesty International, « un usage aussi extensif de cette arme
dans des quartiers résidentiels hautement peuplés, le nombre élevé de civils tués, en lui seul constitue un crime de guerre ».


Israël est aussi accusé d’avoir utilisé des armes à uranium appauvri qu’une sous-commission des Nations Unies a, en 2002, déclaré contraire à la Déclaration
Universelle des droits de l’homme, à la Charte des Nations unies, aux Conventions de Genève, à la Convention Internationale contre la Torture,  à la Convention sur les Armes
Conventionnelles, à la Convention de la Haye sur les armes empoisonnées.


Que restera-t-il des efforts des organisations de droits de l’homme, dont des organisations israéliennes, pour envoyer l’Etat israélien devant les tribunaux pour
crime de guerre ? On sait déjà que les Etats-Unis opposeront leur veto au sei

Eva R-sistons 07/04/2012 01:08


Le NOM annoncé par un rabbin : Beaucoup de mal à retrouver, sur Google, pas toi, moi oui lien mais sans texte, par contre ceci :


 





Sujet: Discours sur la tombe du grand rabbin Siméon-Ben-Jéhuda   13/8/2011, 14:46












Discours sur la tombe du grand rabbin Siméon-Ben-Jéhuda



Discours sur la tombe du grand rabbin Siméon-Ben-Jéhuda



prononcé par le rabbin Reichhorn en 1869 au cimetière de Prague


Une preuve parmi d'autres de la permanence dans le complot juif de domination mondiale nous est fournie par le discours que prononça le rabbin Reichhorn en 1869 au cimetière de Prague sur
la tombe du grand rabbin Siméon-Ben-Jehuda. Cette homélie fit grand bruit en son temps, mais l'ensemble des médias s'est bien vite empressé de la jeter aux oubliettes. La voici néanmoins
:

Tous les cent ans, nous les Sages d'Israël, avons coutume de nous réunir en sanhédrin afin d'examiner nos progrès vers la domination que nous a promise Jéhovah, et nos conquêtes sur la
Chrétienté ennemie. Cette année, réunis, sur la tombe de notre vénéré Siméon-Ben-Jéhuda, nous pouvons constater avec fierté que le siècle écoulé nous a rapproché du but, et que ce but
sera bientôt atteint. L'or a toujours été et sera toujours la puissance irrésistible. Manié par des mains expertes, il sera toujours le levier le plus utile pour ceux qui le possèdent, et
l'objet d'envie pour ceux qui ne le possèdent pas. Avec l'or on achète les consciences les plus rebelles, on fixe le taux de toutes les valeurs, le cours de tous les produits, on subvient
aux emprunts des états, qu'on tient ensuite à sa merci. Déjà les principales banques, les bourses du monde entier, les créances sur tous les gouvernements sont entre nos mains.

L'autre grande puissance est la presse. En répétant sans relâche certaines idées, la presse les fait admettre à la fin comme des vérités. Le théâtre rend les services analogues. Partout
le théâtre et la presse obéissent à nos directions. Par l'éloge infatigable du régime démocratique, nous diviserons les Chrétiens en partis politiques, nous détruirons l'unité de leurs
nations, nous y sèmerons la discorde ; impuissants ils subiront la loi de notre banque, toujours unie et toujours dévouée à notre cause. Nous pousserons les Chrétiens aux guerres en
exploitant leur orgueil et leur stupidité, ils se massacreront et déblaieront la place, où nous pousserons les nôtres.

La possession de la terre a toujours procuré l'influence et le pouvoir. Au nom de la justice sociale et de l'égalité, nous morcellerons les grandes propriétés aux paysans qui les désirent
de toute leur force, et qui seront bientôt endettés par l'exploitation. Nos capitaux et nos prêts nous en rendront bientôt maîtres. Nous serons à notre tour les grands propriétaires, et
la possession de la terre nous en assurera le pouvoir.

Efforçons-nous de remplacer dans la circulation l'or par le papier monnaie ; nos caisses absorberont l'or et nous réglerons la valeur du papier, ce qui nous rendra maîtres de toutes les
existences. Nous comptons parmi nous des orateurs capables de feindre l'enthousiasme et de persuader les foules ; nous les répandrons parmi les peuples pour leur annoncer les changements
qui doivent réaliser le bonheur du genre humain. Par l'or et par la flatterie nous gagnerons le prolétariat qui se chargera d'anéantir le capitalisme chrétien. Nous promettrons aux
ouvriers des salaires qu'ils n'ont jamais osé rêver, mais nous élèverons tellement le prix des choses nécessaires que nos profits seront encore plus grands.

De cette manière nous préparerons la révolution que les Chrétiens feront eux-mêmes et de laquelle nous cueillerons les fruits. Par nos railleries et par nos attaques, nous rendrons les
prêtres ridicules puis odieux, leur religion aussi ridicule, aussi odieuse que le clergé. Nous serons alors maîtres de leurs âmes. Nous avons déjà établi nos hommes dans toutes les
positions importantes. Efforçons-nous de fournir aux goyim des avocats et des médecins ; les avocats sont au courant de tous les intérêts ; les médecins, une fois dans la maison,
deviennent des confesseurs et des directeurs de conscience.

Mais surtout accaparons l'enseignement. Par là nous répandrons les idées qui nous seront utiles, et nous pétrirons les cerveaux à notre gré.

Si l'un des nôtres tombe malheureusement dans les griffes de la Justice chez les Chrétiens, courons à son aide ; trouvons autant de témoignages qu'il en faut pour le sauver de ses juges,
en attendant que nous soyons nous-mêmes les juges.

Les monarques de la Chrétienté, gonflés d'ambition et de vanité, s'entourent de luxe et d'armées nombreuses. Nous leur fournirons tout l'argent que réclame leur folie et nous les
tiendrons en laisse. Gardons-nous d'empêcher le mariage de nos hommes avec les filles chrétiennes, car par elles nous pénétrerons dans les cercles les plus fermés. Si nos filles épousent
des goyim, elles ne nous seront pas moins utiles, car les enfants d'une mère juive sont à nous. Propageons l'idée des unions libres pour détruire chez les femmes chrétiennes l'attachement
aux principes et aux pratiques de leur religion.

Depuis des siècles, les fils d'Israël, méprisés et persécutés, ont travaillé à se frayer une voie vers la puissance. Ils touchent au but. Ils contrôlent la vie économique des Chrétiens
maudits ; leur influence est prépondérante sur la politique et sur les moeurs. A l'heure voulue, fixée d'avance, nous déchaînerons la révolution qui, ruinant toutes les classes de la
Chrétienté, nous asservira définitivement les Chrétiens. Car ainsi s'accomplira la promesse de Dieu faite à son Peuple.


source: http://europaien.over-blog.com/article-5411980-6.html#anchorComment


PS: Comme pour les protocoles des singes de Sion, la source originelle est difficile a trouver. De la manipulation pure à la simple vérité, chacun fera son opinion.

PS2: Une autre version plus détaillée ici: http://www.propagandes.info/product_info.php/le-discours-du-rabbin-reichhorn-prsent-par-renlouis-berclaz-p-710

PS3: des informations supplémentaires pour étayer ou discréditer ce texte sont les bienvenues.


http://novusordoseclorum.discutforum.com/t7045-discours-sur-la-tombe-du-grand-rabbin-simeon-ben-jehuda




Eva R-sistons 07/04/2012 00:53


Gaza, pas ton post, mais d'autres sur le même sujet:


ex





Xavière Jardez. Gaza, le laboratoire de la mort



www.palestine-solidarite.org/analyses.Xaviere_Jardez.030509.htm
3 mai 2009 – Palestine Solidarité - Texte de Xavière Jardez. Gaza, le laboratoire de la mort.






Gaza, le laboratoire de la mort - Le blog de mamie sceptix/Charlotte



panier-de-crabes.over-blog.com/article-30996358.html
4 mai 2009 – Gaza, le laboratoire de la mortXavière JardezDimanche 3 mai 2009Pour la première fois depuis l'émergence d'Israël, en
1948, des voix se font ...






Gaza: le laboratoire des fabricants de mort? - nicoducaire



nicoducaire.over-blog.com/article-26703488.html
12 janv. 2009 – Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à GazaLE MONDE | 12.01.09Al-Arish (Egypte), envoyée spécialeDes
blessés ...






Gaza : est il un laboratoire de la mort ? - Yahoo! Questions/Réponses



fr.answers.yahoo.com › ... ›
Actualité et événements - Divers
18 févr. 2009 – "Gaza : est il un laboratoire de la mort ?" - Répondez à cette question sur Yahoo! Questions/Réponses, ou à
l'une des milliers d'autres ...



Eva R-sistons 07/04/2012 00:51


J'ai cherché ton post sur Google, rien : L'europe se prépare à la guerre. Où le trouver ?


eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages