17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 03:56
de-gaulle-NS-Laplote.jpg

              Laplote


Droite contre Droite,
de Sarkozy à Strauss-Kahn en passant par de Villepin,
par Eva R-sistons


De Villepin sur les rangs, il progresse
au fur et à mesure que Sarkozy régresse


Tournée des chaumières, des champs, des usines, de la France profonde pour un de Villepin qui mouille la chemise. Et il est bien accueilli, même dans les banlieues: Normal, puisque Sarkozy le déteste... "Les ennemis du Président sont nos amis" !!!

Notre de moins en moins bien-aimé Président mouille aussi la chemise, mais il est accueilli par les adversaires de ses réformes: Fonctionnaires des Hôpitaux, enseignants, avocats, jeunes sans avenir, ouvriers en voie de délocalisation à 400 euros par mois en Hongrie ou ailleurs, Français floués..., ils sont tous là pour le huer; mais vous n'en verrez rien, bonnes gens, rassurez-vous, la Police veille, à vos frais, pour contenir l'armée des victimes de la politique de l'UMP hors de la vue des caméras. Pas contente, la Police, de faire du chiffre à tous prix, et de cogner sur tout le monde, et avec toujours moins d'effectifs, puisque le Maître l'a décrété - elle manifeste, comme les journalistes d'ailleurs, mais les Médias sont trop occupés à immortaliser les prouesses de Sarkozy pour s'intéresser à tous les Français en colère, sauf pour leur dire que la régression est l'horizon incontournable, et pour montrer que d'autres pays n'hésitent pas, eux, à s'en prendre à toutes les mesures sociales pour juguler la crise (comprenez, pour sauver le capitalisme qui se noie. Vous avez entendu un Média, vous, dire que la crise est celle du capitalisme, et qu'elle est aggravée par les mesures de Sarkozy transférant les revenus des classes pauvres ou moyennes dans les poches de ses amis ?).

La crise, d'ailleurs, n'est pas pour tous. Sarkozy a augmenté, sitôt élu, sa paie de 140 %, il a exonéré les gosses de riches à l'étranger des frais exorbitants dans les Ecoles françaises (son fils lui coûtait cher, avec Cécilia), il a fait aménager pour 110.000 euros une douche pour une nuit qui ne lui a jamais servi, et il vient de se faire édifier un four à pizza dans son avion personnel, mieux que les milliardaires américains, mieux que les Présidents yankees pourtant friands de dépenses somptuaires ! Et là encore, c'est nous qui payons. Vous avez dit crise ? Pas pour notre de moins en moins aimé Président. Et qui finance les copains du CRIF qui accompagnent Sarkozy à chacun de ses voyages ? Nous, encore nous. La bonne vache à lait française ! (Je pense au CRIF à l'instant parce qu'on vient de me dire qu'il me "suit" de près. Hé hé, on s'occupe comme on peut !)

Donc, M. de Villepin a pris son bâton de pélerin sinon afin de ravir le fauteuil présidentiel à  M. de Sarkozy de Nagy Bocsa - ou je ne sais plus quoi -, du moins pour lui donner des cauchemars, des démangeaisons et si possible éparpiller les voies de Droite au point, pourquoi pas, de dépasser les 10 % qui le mettraient en position sinon d'arbitrage, du moins de casse-couilles sarkoziennes - le but étant d'empêcher notre de moins en moins aimé Président de conserver son trône. Et là, de Villepin, on le suit. Bouter l'Etranger dehors ! De Villepin en Jeanne d'Arc... Pourquoi pas ?

En tous cas, on a affaire à deux Droites. Voici ce que j'ai écrit sur mon blog d'écrivain récemment, c'est toujours d'actualité :

Villepin-NS-j.jpg
Droite contre Droite:
Les parvenus contre les Gaullistes


Clearstream: Cette affaire de faux listings bancaires atteste, de manière mensongère, que plusieurs personnalités, de la politique ou du show-biz, disposeraient de comptes occultes.

Généralement, nous ne savons rien sur le fond des affaires - comme celle des Frégates, par exemple.  Mais nous savons tout, en revanche, de la haine de Sarkozy envers de Villepin, depuis que le Président de la République, en dépit de sa fonction, et lui seul parmi les personnes mises en cause, a choisi d'en faire une affaire importante, médiatisée et même vengeresse ("coupable pendu à un croc de boucher") dans l'espoir de déconsidérer D. de Villepin, son plus dangereux rival politique à Droite.  Il est évident que les deux hommes se détestent cordialement, et pour cause, leur personnalité est diamétralement opposée, alors qu'ils convoitaient tous deux la même charge, présidentielle. 

Que M. Sarkozy soit un authentique noble ayant les manières d'un rustre, cela saute aux yeux. Que la noblesse de M. de Villepin soit plus celle de l'âme, de la culture, des manières, de la pensée et de la parole, que de la naissance, nous le savons aussi. Toujours est-il que les deux hommes aspiraient à la même fonction, alors qu'il n'y a qu'un "trône"....

                                                NS-roi.jpg

C'est Sarkozy de Nagi-Bocsa qui a raflé la mise "royale", avec l'appui de ses amis journalistes dûment courtisés avant la Présidentielle. M. de Villepin avait pour lui la confiance de Jacques Chirac, et l'aura de sa sublime intervention à l'ONU contre la guerre en Irak, applaudie par les fonctionnaires, pourtant blasés, de cette noble Assemblée. Il faut dire que M. de Villepin a du panache, le verbe brillant, le mot noble, éloquent, et une aisance à nulle autre pareille. Bref, c'était le temps où la France était admirée dans le monde entier, sauf aux Etats-Unis où l'on se vengea, par dépit, sur les Frenchs potatoes. Et sauf par notre futur Président, petit par la taille et l'éducation et grand par l'ambition. Sans doute celui-ci pressentait-il qu'un jour, il risquait d'y avoir deux candidats pour un même poste... 

Les Français ont horreur du Libéralisme, mais ils raffolent du Gaullisme. Sarkozy étant libéral, et gaulliste seulement dans les postures, il s'attela à maquiller ses buts véritables, grâce à la presse complaisante, et se fit passer pour un homme moderne et dynamique, soucieux de l'emploi et du pouvoir d'achat des Français, via un Guaino aux accents... gaulliens, parfois même rappelant, suprême culot, ceux d'un Jaurès ressuscité pour la cause présidentielle. Bref, le bon peuple crut trouver en Sarkozy l'homme providentiel, d'autant qu'il avait plongé le vrai Gaulliste, lui, dans les miasmes de l'Affaire Clearstream, instrumentalisée pour se débarrasser du rival gênant.

Et M. de Sarkozy remporta le titre de Président. Las ! Les actes ne suivant pas les promesses aux accents gaulliens, et le petit de Gaulle étant apparu pour ce qu'il est, d'abord à l'étranger, ensuite même dans les Cafés du Commerce français, pire encore, l'affaire Clearstream ayant abouti à innocenter le rival honni, le Roi se retrouva nu. Qu'à cela ne tienne, le relaxé claironnant partout qu'il reprenait goût au statut d'opposant, il fut derechef re-traduit en Justice, dans l'espoir, cette fois, de le voir terrassé définitivement. Seulement voilà, le poursuivant apparut comme il était réellement, méchant, jaloux, hargneux, vindicatif, et le fringant rival prit autant de couleurs que l'autre en perdait. Il n'y a qu'en France qu'on voit ces choses-là !

Bref, voici l'arroseur arrosé, et la Presse a beau jurer que de Villepin n'est rien, qu'il n'a pas de projet politique, les Français, pour moitié, s'obstinent à penser qu'il doit représenter une alternative, gaullienne, au faux Gaulliste. Car il y a en effet deux Droites, l'une de l'Argent, frelatée, apatride, cosmopolite, plus soucieuse du sort des Grandes Banques que des citoyens, surtout modestes, et préférant régler ses problèmes par la force, et l'autre attachée aux valeurs de la France profonde, sourcilleuse en matière d'indépendance et de Droit, choisissant la Diplomatie pour régler les conflits. Ces deux Droites pactisent à l'occasion, mais sans goût particulier. La France traditionnelle, rurale, digne, républicaine, et celle des parvenus, admirateurs du modèle clinquant, brutal et inégalitaire américain, n'ont pas d'affinités. Sauf bien sûr au moment des élections,  pour contrer... les "Rouges", le cas échéant. 

La France qui rend un culte au Veau d'or et se prostitue pour de l'argent est au pouvoir, celle qui se méfie des dollars et des cows-boys est à terre. Finie, la Voix de la France admirée dans le monde entier ! L'heure est aux compromissions, à la vassalisation, aux reniements... et bien sûr à la perte de l'identité française. 

Mais Clearstream s'est retourné contre son auteur. Et qui sait si demain, avec déjà l'appui de la moitié des Français, l'héritier du Gaullisme ombrageux ne se retrouvera-t-il pas à la tête du pays, sinon pour briser les amarres avec un libéralisme assassin, du moins pour porter haut la voix de la France, en toute indépendance. Pour autant que l'on puisse être indépendant avec les boulets de l'Europe des technocrates-lobbyistes, de l'OTAN aux ordres et au service des Américains, et du Nouvel Ordre Mondial future dictature des Rois de la Banque et de la Grande industrie mortifère.

Sarkozy commençant sérieusement à être discrédité, il n'est pas exclu, un jour, que les Maîtres du Monde se contentent d'un de Villepin gaullien pour sauver ce qui peut l'être encore à leurs yeux.

  

                     clearstream.jpg

______________________________________________________________


Et à Gauche, un homme de Droite envisage de phagocyter le PS, de le manipuler pour supplanter l'impopulaire Sarkozy et permettre aux nantis de continuer leur oeuvre de destruction de ce qui reste de social, de privatiser à tour de bras, de laisser le CRIF diriger la France et la conduire à s'enrôler sagement sous la bannière usraélienne au lieu de faire entendre une voix originale, gaullienne, comme à l'ONU lors de la guerre d'Irak. Vous avez reconnu Strauss-Kahn, le clone de notre ex bien-aimé Sarkozy, le chantre de la "modernité" qui casse, via le FMI, tout ce qui de près ou de loin sert encore les intérêts des peuples.  

Droite de nouveaux riches insolents et méprisants offerte à l'Etranger, américanisée et à la solde de l'Empire, via l'OTAN déchaînée contre les nations, Droite de la vieille France nostalgique du gaullisme, Droite FMIenne broyeuse de peuples, rien de nouveau sous le soleil...

Soleil Vert ? Tant qu'à faire, on le préfère accomodé par un de Villepin que par un Sarkozy ou un Strauus-Kahn (ou un Cohn-Bendit): Au moins pour le plaisir de faire la nique au CRIF (qui m'aime tant depuis que j'ai écrit un "La France otage du CRIF" !).... Et après ça, vous allez dire que je suis irrévérencieuse, que je ne respecte pas ce qui est sacré ?

Vous n'aurez pas tort. Tiens, je vais l'ajouter sur la description de mon blog: Irrévérencieuse... Comme Gavroche, mon modèle. L'irrévérence n'est-elle pas une caractéristique fondamentale du peuple français si frondeur ? Ne fait-elle pas partie de son identité ? Alors, cultivons-la... avec délices !

Votre Eva qui ne r-siste pas au plaisir de l'irrévérence, bien préférable à la révérence...




Cadeaux-banques-rien-pr-citoyens.jpg


Dislocation en cours :
Le cas grec... et l'Europe attaquée


Les banques et institutions financières sauvées
par les différents Etats de la crise générée par eux,
s'attaquent à présent aux maillons faibles des Etats de la zone euro.

Sacrés banksters !

Aggravation de la crise
selon LEAP/2020  dans les mois à venir.

L'effet des milliers de milliards dépensés par les Etats pour "traverser la crise" aura fait long feu.Ces sommes "immenses" aurons permis de ralentir durant quelques mois l'évolution de la crise globale, mais cette stratégie n'aura servi qu'à entrainer les Etats dans des bulles de déficits publics et risque de cessation de paiement.

La dislocation géopolitique est en cours : Etats au bord de la cessation de paiement, montée inexorable du chômage, chute de millions de personnes hors de la protection sociale, baisse des salaires, suppression des services publics, confrontation croissante Chine/USA, retour du risque de conflit Iran/Israël/USA, guerre monétaire globale...!

Le problème grec est une question interne à la zone Euro et à l'UE et la situation actuelle offre une occasion unique aux dirigeants de la zone Euro d'obliger enfin la Grèce à sortir de sa féodalité politique et économique.

Dans ce concert, le "cas grec" agite les médias et les experts,
il aura disparu des radars médiatiques internationaux d'ici quelques semaines,
car c'est l'arbre utilisé pour cacher une forêt bien plus dangereuse
de dettes souveraines (celles de Washington et Londres),
et le début de rechute de l'économie mondiale.

Les dirigeants et médias anglo-saxons utilisent la situation de la Grèce pour masquer l'évolution de leurs économies et de leurs dettes publiques,
voici d'ailleurs les chiffres des déficits publics de divers Etats pour la seule année 2009 :
pour une famille standard (un couple et deux enfants)
USA - 13 735 €, Angleterre - 13 260 €, Grèce - 11 708 €, France - 8745 €, Allemagne - 7045 €
Ainsi USA et Royaume-Uni ont un mal croissant à attirer les capitaux dont ils ont besoin.

Dans le "cas grec" (comme dans toute aventure à suspens) il faut un "méchant", ainsi ce rôle de méchant est en général tenu par les grandes banques d'investissement de Wall-Street, en particulier par leur chef de file, Goldman Sachs.
Cette banque d'affaire new-yorkaise a été impliquée dans le tour de passe-passe budgétaire qui a permis à la Grèce de se qualifier pour entrer dans l'Euro alors que ses déficits budgétaires réels aurait dû la disqualifier.

Et oui ! c'est Goldman Sachs qui, en 2002, a mis sur pieds un de ces montages financiers astucieux dont elle a le secret, et qui, de manière systématique, se retourne quelques années plus tard contre le client lui-même.
( le profit avant tout..!)

La responsabilité des dirigeants grecs de l'époque est totalement engagée et ils devraient être soumis à des enquêtes politiques et judiciaires grecques comme européennes pour avoir trompé l'UE et leurs propres citoyens dans le cadre d'un processus historique majeur : la création de la monnaie unique européenne.

La responsabilité de la banque new-yorkaise l'est tout autant ( pour complicité) , surtout quand on sait que le vice-président pour l'Europe de Golman Sachs à l'époque était Mario Draghi, actuel président de la Banque Centrale d'italie, et candidat à la succession de Jean-Claude Trichet à la BCE.

Ce que Golman Sachs avait proposé était très simple ; monter un prêt invisible du point de vue budgétaire, qui permettait de réduire "fictivement" l'ampleur du déficit public grec.

Etant donné l'importance prise par Goldman Sachs dans les affaires financières mondiales ces dernières années, rien de ce que cette banque fait ne devrait laisser indifférents les gouvernements et les législateurs.
Avec l'illustration du rôle "néfaste" de Goldman Sachs et des grandes banques d'affaires en général,
 il serait plus qu'utile d'interdire l'accès de toutes les fonctions dirigeantes et financières
(BCE, commission, Banques centrales nationales) aux anciens responsables de ces banques d'affaires.

La zone Euro pourrait d'ailleurs demander dès aujourd'hui au gouvernement grec d'arrêter de recourir aux services de Goldman sachs puisque d'après le "Financial Times" du 28/01/2010, Athènes continue toujours à recourir à leurs services.

Il serait bon de chercher quel Etat a eu recours à Goldman Sachs ces dernières années
(il y a des services privés qui vont à l'encontre de l'intérêt collectif..!).

http://millesime.over-blog.com/article-le-cas-grec-un-must-45043486.html

  

DEVANT L’AMBASSADE DU HONDURAS,
8 rue Creveaux   PARIS 16ème,
métro Victor Hugo
 

http://cbparis.over-blog.com/article-rassemblement-de-soutien-au-honduras-vendredi-19-fevrier-de-18h-a-19h30-45094200.html



Valmy-site-moulin-logo.jpg

L'Union Européenne est totalement incompatible avec l'indépendance nationale et la souveraineté populaire - Geneviève Blache
        
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article510

         Retour sur le congrès de la FSU: la poussée d'Archimède... Front Syndical de Classe
        
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article513

         Des renforts pour les langues régionales.  Par  Yvonne Bollmann
        
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article512

          Pierre de Bénouville est mort, avec son secret - Par Gérard Chauvy
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article511

          INVICTUS: retour vers le futur - Par Pédro Da Nobrega
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article509

          Une barricade n'a que deux côtés - Par Jean Lévy
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article508

          Copenhague: l'échec! Oui et alors où est le problème - Gilles Mercier
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article507

          Révolte contre l'UE et le FMI: la Grèce, l'Islande et la Léttonie pourraient montrer la voie - Par Hellen Brown
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article506

          Sortir de l'Euro, au plus vite - Le Vrai Débat
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article505

          Le Dalaï Lama et Obama: la rencontre entre deux prix Nobel du mensonge - Doménico Losurdo
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article504

          Chine: Le dérangement du monde - Comaguer
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article503

          Philips EGP Dreux: Tous ensemble
         
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve259

 



imperialisme-mariali-gif.gif
Dessin de Mariali

Notre ennemi commun ? L'impérialisme

Dans le combat contre l’impérialisme, devons-nous, comme le préconisent des camarades, mesurer notre soutien à l’aune des proximités ou des oppositions idéologiques qui nous lient ou qui nous séparent des mouvements de libération, menant localement la lutte ? Telle est la question posée aujourd’hui en Palestine, au Liban, en Iran. Autrement dit, face à des forces politiques qui se réclament de l’Islam, tels le Hamas ou le Hezbollah, ou à des régimes théocratiques en place, comme à Téhéran, faut-il « faire la fine bouche », du fait de leur choix idéologique, et émettre tant de restrictions à notre solidarité, que celle-ci en soit réduite à sa plus simple expression ?

Nous ne le pensons pas.

L’impérialisme constitue notre ennemi commun. Serait-il bon de fissurer le front qui lui résiste ? Avons-nous à juger de la qualité de nos alliés objectifs, avant de s’engager dans un solidaire combat ?


Rappelons des faits historiques.


Durant la Seconde Guerre mondiale, tant au sein des pays occupés par l’impérialisme allemand que dans les Etats qui lui étaient militairement opposés, fallait-il, par exemple, condamner l’engagement, aux côtés de l’Union soviétique, des Etats-Unis, du fait de leur logique impérialiste, refuser qu’ils créent un second front et que leurs troupes débarquent en France ?

La Résistance intérieure devait-elle coopérer avec les GI’s, compte tenu du fait que ces soldats étaient ceux d’une puissance raciste à l’intérieur, et impériale, à l’extérieur ? Les combattants de l’Armée rouge, comme les FTPF et les FFI, attendaient avec une impatience extrême le jour J, celui du débarquement en Normandie, sans se poser de questions sur la nature du régime américain. Leur commun combat, alors, l’exigeait.

Pendant la guerre d’Algérie, nous avons soutenu le FLN, qui constituait la force essentielle de la résistance populaire dans son combat contre le colonialisme français. Et pourtant, des dirigeants du Front commettaient, dans les maquis, de nombreux crimes de sang à l’encontre de communistes algériens combattant à leurs côtés. Notre engagement anticolonialiste exigeait notre solidarité envers ceux qui luttaient pour l’indépendance, malgré l’orientation idéologique des dirigeants du FLN.

Aujourd’hui, le Hamas constitue la force essentielle de la Résistance palestinienne à l’occupant israélien. Nous avons pu, lors de l’agression militaire contre la bande de Gaza, et depuis, face au blocus, mesurer l’ampleur de son soutien populaire. Nous devons donc manifester notre solidarité avec le Hamas sans chipoter sur son idéologie religieuse. Ce sera aux Palestiniens, et à eux seuls, de trancher le moment venu.

De même, le Hezbollah, en 2006, a été l’artisan de la défaite militaire de l’Etat qui se proclame « juif ». Par cette victoire, le mouvement de résistance libanais a défendu l’indépendance du Liban tout entier. Il constitue toujours la force décisive, face à l’impérialisme israélo-étasunien. Le peuple libanais, dans sa composante islamique et bien au-delà, fait confiance au Hezbollah. Il nous appartient donc de le soutenir solidairement.

Quant à l’Iran, montré du doigt par toutes les composantes de l’impérialisme, dont le nôtre, le français, nous devons nous poser la question : pourquoi la campagne contre « le régime des mollahs » a-elle pris cette ampleur seulement depuis la présidence d’Ahmadinejad ? Quand ses opposants, tel Mossavi, faisaient couler le sang ouvrier, personne, en occident, ne s‘en souciait. Il est vrai qu’alors Total signait de juteux contrats avec les gouvernants de l’époque.

Aujourd’hui, l’Etat iranien se veut indépendant et tient à sa souveraineté. C’est trop pour Washington et ses dociles alliés. D’où l’offensive contre le régime iranien. Que l’orientation idéologique de celui-ci ne corresponde pas à la nôtre, qui le conteste ? Mais, c’est au peuple iranien à décider, seul, de ce choix.

Il reste que le gouvernement de Téhéran, menacé par l’impérialisme, se retrouve naturellement aux côtés du Venezuela, de Cuba, de l’Equateur, de la Bolivie, et aussi de la Chine, dans l’affrontement mondial. C’est la raison pour laquelle, notre solidarité doit être apportée à l’Iran. L’avenir de celui-ci appartient à son peuple.

Une barricade n’a que deux côtés.


Jean LEVY
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article508#forum12423



europe-NS.jpg



Un point de vue gaulliste

L’Union Européenne est totalement
incompatible avec l’indépendance nationale
et la souveraineté populaire
Par Geneviève Blache

lundi 15 février 2010, par Comité Valmy


La constitution de l’Arc Républicain de Progrès, l’expression de sa démarche politique ainsi que de ses propositions font l’objet d’une censure méthodique et d’un ostracisme généralisé. Cela ne présente rien de nouveau puisque depuis plus de quinze ans le Comité Valmy est soumis à cette loi du silence par les tenants de la pensée unique fédérant dans le refus du débat d’idées, toutes les obédiences euro-dogmatiques qui contrôlent les médias.

Pourtant, l’Arc Républicain de Progrès existe et même s’il se situe encore dans sa phase initiale, il ne passe pas inaperçu. Les idées dont il est porteur progressent relativement vite malgré des obstacles divers que nous devons surmonter. Cela est particulièrement perceptible concernant l’exemplarité de l’union de la Résistance et la perspective d’actualisation des principes et des grands axes du programme du Conseil National de la Résistance.

La vision politique et la pratique de rassemblement républicain, patriotique et social de l’ARP impliquent la volonté radicale de retrait de la France de l’Union Européenne laquelle est non amendable. Elles suscitent des adhésions militantes, mais aussi, directement ou implicitement l’expression de certaines interrogations idéologiques, de réactions d’incompréhension et un travail de sape hostile .

L’union du peuple de France à laquelle nous travaillons vise essentiellement le rassemblement sur des bases progressistes, des différentes sensibilités républicaines.


Dans la guerre idéologique menée contre le peuple, deux éléments fondamentaux présentent selon nous, une importance décisive : la question nationale d’une part et celle des alliances pouvant objectivement permettre le retour à l’indépendance de la France par son émancipation de la vassalisation euro-atlantique, le rétablissement de la démocratie et de la souveraineté populaire qui seules, permettront une politique de progrès économique et social, d’autre part.


Ainsi, sur la question nationale il existe un front uni (UMPS, Modem, Europe Ecologie etc.) de tous ceux qui, au delà des apparences électoralistes, travaillent, rassemblés autour de leur programme commun totalement soumis aux traités de Maastricht et de Lisbonne, à la destruction de la France républicaine en tant que nation pour construite l’Europe fédérale des Länder de leur dogme. Toutes les composantes de ce front au service de l’oligarchie financière mondialisée, sont des ennemis de classe et des ennemis du peuple-nation. Ils doivent être combattus en tant que tels. En effet, la lutte de classe de nouveau, à pris un caractère national. De nos jours, la classe ouvrière doit comme l’avait prévu Marx et Engels, « s’ériger en classe dirigeante de la nation » trahie par la bourgeoisie financière cosmopolite et sous hégémonie américaine.


Pour reconquérir son droit inaliénable à disposer de lui-même, le peuple de France devra mettre en échec ce front des adeptes de l’intégration euro-atlantique tout en déjouant le piège des partisans du mirage d’une autre Europe incantatoire qui tout en restant supranationale, pourrait être métamorphosée en Europe sociale, en République ou en nation européennes que dit souhaiter J-L Mélenchon. C’est, et nous le regrettons clairement, la vision sans fondement, mensongère, dogmatique et maintenue aujourd’hui encore, des responsables du Front de Gauche. A leur propos on peut prévoir dès maintenant, que s’ils persistent dans leur nihilisme national, ils iront à l’échec. Ils pourront éventuellement marquer quelques points électoraux ici ou là, mais resteront en contradiction avec les intérêts objectifs du peuple de France, dont la prise de conscience s’approfondit aujourd’hui rapidement, malgré précisément le brouillard retardateur que diffusent les alter-européistes de gauche comme de droite.


A droite en effet, les victimes consentantes de ce mythe d’une autre Europe promettant malgré son caractère fédéral, des lendemains qui chantent, contribuent également à semer illusions et confusion y compris, chez des militants ou personnalités qui se réclament du gaullisme. On a ainsi vu récemment Dominique de Villepin dont beaucoup attendent autre chose, se prononcer à la fois pour l’indépendance nationale et, dans le même discours, en faveur de l’Europe supranationale du traité de Lisbonne, qui la détruit. Si l’ancien premier ministre entend avoir comme il dit « un destin » il devra d’urgence renoncer à ce qui est manifestement une tricherie politique majeure, une tromperie volontaire comparable au fond, à l’opération « identité nationale » du Karzai de l’Elysée. C’est probablement, beaucoup attendre de l’ancien premier ministre qui s’était, on s’en souvient, acharné sur le CPE, il est cependant légitime de s’interroger sur son aptitude à prendre conscience de ce que la question sociale et la question nationale sont intimement liées.

Par ailleurs, certains militants gaullistes qui n’ont pas la capacité d’ouverture d’esprit dont pouvait faire preuve Charles de Gaulle et sont marqués par un tropisme droitier, semblent figés dans une vision anachronique marquée par un anticommunisme systématique qui rappelle celle du RPF des années cinquante et les conduit à contester, plus ou moins ouvertement, le retour à une alliance entre gaullistes et communistes avec les autres forces républicaines, patriotiques, populaires et sociales, à laquelle travaille l’Arc Républicain de Progrès.

Dans le texte ci-après notre amie Geneviève Blache membre de la direction du Comité Valmy, apporte un point de vue et une argumentation gaullistes en faveur de ce rassemblement. Elle y rappelle l’analyse du Comité Valmy qui estime souhaitable pour notre pays une démarche politique de compromis historique qui pourrait susciter un large consensus. Cette vision implique le choix d’une économie mixte, comportant la recomposition d’un secteur public et nationalisé important dont l’une des finalités serait de reconstituer la base économique de l’indépendance nationale et de la souveraineté, populaire et monétaire.


Claude Beaulieu.


 

Si cela devait encore être prouvé, il suffit aux sceptiques de consulter le Traité de Lisbonne, ratifié par la France, grâce au coup d’État provoqué par le vote de la « représentation nationale » réunie en Congrès à Versailles, - en ce funeste 4 févier 2008 -, pour le constater. Alors que, lors du référendum de 2005, - décidé par le président de la République de l’époque, « réminiscence » du gaullisme ou erreur stratégique ? - le peuple avait résolument voté NON à presque 55 % même si c’était pour des raisons diverses, et c’est bien là, la démocratie.


Ce peuple avait dès lors prouvé qu’« une certaine idée de la France » de CDG l’animait toujours. Il fit du gaullisme, sans le savoir, comme Monsieur Jourdain ! Dans l’âme même de ce peuple-nation, attaché à la liberté, - qu’il faut parfois savoir mériter, - aux idéaux des Lumières et de la Révolution française, comme lors de la Résistance, étaient toujours vivaces. Indépendamment des sensibilités des uns et des autres, tous unis dans le même combat, les Français ont démontré très nettement, outrepassant les clivages, leur attachement à la sauvegarde de la nation, à l’indépendance nationale, seules garantes de la souveraineté populaire.


Nul besoin de se référer au dernier sondage, dans lequel le peuple exprime clairement son désarroi. Les élections, où le taux d’abstention devient phénoménal, est explicite. Masquer cela, en faisant ressortir le taux de la « majorité obtenue », par les uns ou les autres, est une manipulation malhonnête… Quel est l’intérêt de remporter les élections avec un taux « satisfaisant » quand les abstentions frôlent les 60 ou 65 % ? ! Est-ce là une majorité ?

Aujourd’hui, le 1er parti de France est celui des abstentionnistes, et il y a de bonnes raisons à cela, simples à comprendre. Par ce refus volontaire de participer à l’élection, les citoyens expriment une « désobéissance civique » explicite, suivant par là, toute proportion gardée, l’attitude de la désobéissance gaullienne du 18 Juin !

Comme les chefs des partis européistes, des syndicats félons, dont les dirigeants complices du pouvoir, savent pertinemment qu’aucunes des promesses faites ne peuvent être honorées, pour cause de « déconstruction » européenne, déterminent la base militante à se manifester de plus en plus en rupture totale avec ces dirigeants. Laisser le feu s’attiser en ignorant ce fait, n’arrangera rien… car la nature supranationale de l’Europe germano-atlantiste, est définitivement installée, renforcée grâce au traité de Lisbonne, si besoin était.

Le droit au travail est constitutionnel. Quel emploi peut espérer le citoyen quand nos entreprises ferment les unes après les autres pour cause de « délocalisation » ? Un pays dont le peuple est mis au chômage par l’oligarchie financière est un pays en voix de sous-développement, n’étant plus qu’une région propice au tourisme… ce qui ne l’enrichit pas, et encore moins son peuple. Ce qui enrichit une nation c’est sa capacité de production et pour les salariés, la juste répartition des plus-values. Aujourd’hui, nous sommes « colonisés » au profit des sociétés transnationales, et des oligarchies financières, même plus seulement par les États-Unis ! Alors on nous dit « c’est inéluctable, c’est la mondialisation ». Nous gaullistes, nous disons c’est faux, nos dirigeants pratiquent la politique de l’abandon, et cela n’est jamais inéluctable


A cause de ce renoncement, la France, qui consent à déléguer à un commissaire européen « dénationalisé volontaire », aux ordres des groupes de pression qui hantent Bruxelles, la défense de ses intérêts à l’OMC, est passée de 4ème puissance mondiale, à la 5ème. Et ce n’est pas fini !

Depuis 2005, ce réveil gaullien, d’où qu’il vienne, cette résistance populaire, qui se sont exprimés, encore renforcés aujourd’hui, doivent pouvoir s’épanouir, promus par toutes les sensibilités qui y adhérent. C’est la démarche de l’Arc Républicain de Progrès que nous avons engagée lors de notre colloque du 10 octobre 2009 à Paris. Nous y avons exposé notre volonté de revenir à l’esprit du CNR et de son combat victorieux, qui permit à la France de ne pas sombrer dans le déshonneur.

Loin d’être une idée passéiste, c’est tout au contraire une idée révolutionnaire, dans le sens noble du terme, celui de CDG.

Si, à la Libération, lorsque le programme du CNR fut pour une part significative, mis en pratique, les partis politiques au pouvoir n’avaient pas cédé aux choix atlantistes, il en eut été tout autrement. La France n’aurait pas perdu un temps précieux gouvernée par des hommes politiques, aux ordres des États-Unis, qui ont immédiatement profité de la complicité de certains syndicats réformistes financés par la CIA …*

* Suite à l’ouverture des archives de la CIA : Se référer au livre de Frédéric Charpier - La CIA en France – 60 ans d’ingérence dans les affaires françaises ; on peut également compléter son « éducation » par un autre livre qui prend la suite, celle de la Vème République, de Vincent Nouzille, « Des secrets si bien gardés - Les dossiers de la Maison-Blanche et de la CIA sur la France et ses présidents - 1958/1981.

A cette époque, où les politiques ont essentiellement privilégié leurs intérêts électoralistes, - erreurs partagées – l’union du peuple, sous la conduite de CDG, pouvait se réaliser du fait qu’il lui était possible de fédérer, comme au temps de la Résistance, les courants patriotes et républicains. Cet antagonisme, qui ne fut pas une fatalité, a été stimulé par la volonté étasunienne d’exploiter la peur de la guerre froide que naturellement elle fit alors régner. Dès lors, CDG fût irrémédiablement combattu par l’action des suppôts de l’atlantisme, provoquant sa démission.


Le « Compromis historique » du CNR était volontairement brisé.

- Que défendons-nous dans la démarche de l’Arc Républicain de Progrès 

suite ici :

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article510



Moscou entend poursuivre ses livraisons de missiles sol-air S-300 à Téhéran. Ce matériel est réputé être le plus efficace pour défendre les sites stratégiques iraniens si ceux-ci étaient bombardés.
http://www.voltairenet.org/article164071.html

1-988.jpg (

Plus d’un million d’Irakiens tués sous l’occupation US
http://www.voltairenet.org/article163975.html



Vidéos: Bavures garde à vue
http://www.dailymotion.com/video/xc6esk_bavures-polici%C3%A8res-etat-policier_news

La finance au-dessus des lois et des règles
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=10969


Journée sans immmigrés le 1er mars 2010
Pour prouver leur poids économique et social et leur apport passé et présent à la société française, un collectif s’est créé pour faire du 1er mars 2010 une journée sans immigrés, une journée intitulée «24h sans nous». Ce jour-là, pas de travail, pas d’école, pas de transport en commun, pas de resto, pas de cinéma, pas d’achats… Une journée où les immigrés s’effaceront pour faire la preuve de leur nécessaire présence et manifester leur ras-le-bol de la montée en puissance des actes de stigmatisation des immigrés.

http://www.zoom-algerie.com/article-2102-France-Le-1er-mars-prochain-journee-de-boycott-des-immigres.html


 


Voici les principaux points prévus par le dispositif :

- Création d'un délit d'usurpation d'identité sur internet

- Obligation pour les fournisseurs d'accès à internet de bloquer des contenus de pédopornographie

- Modification du code pénal pour sanctionner la diffusion sur internet d'images incitant les enfants à des jeux dangereux

- Modification du régime de la vidéoprotection : il est ainsi prévu d'étendre la vidéosurveillance sur la voie publique à des personnes morales de droit privé et d'assouplir les conditions de visionnage des images

- Pour les infractions les plus graves au code de la route :

. instauration d'une peine complémentaire de confiscation du véhicule si l'auteur en est propriétaire

. interdiction, pendant cinq ans au plus, de conduire un véhicule non équipé d'un système d'antidémarrage par éthylotest en cas de blessures involontaires ou d'homicide commis au volant

- Création d'une nouvelle incrimination pénale en cas de trafic de points de permis de conduire

- Expérimentation des scanners corporels durant une période de trois ans

- Possibilité pour le préfet d'instaurer un couvre-feu pour les mineurs non accompagnés de 13 ans entre 23 et 6 heures

- En cas de refus par les parents d'un mineur de signer un contrat de responsabilité parentale, possibilité pour le président du conseil général de suspendre le versement des allocations familiales

- Aggravation des peines encourues pour les vols commis à l'encontre des personnes vulnérables : peines portées à sept ans d'emprisonnement et 100.000 euros d'amende. Si le vol est commis avec des violences à l'encontre d'une personne vulnérable, les peines sont portées à 10 ans d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende

- Création d'un délit de distribution d'argent à des fins publicitaires sur la voie publique

- Création d'un délit de "vente à la sauvette"

- Obligation faite aux bars de nuit et discothèques de mettre à disposition des éthylotests

- Développement de l'utilisation de la visioconférence dans le cadre des procédures pénales

- Possibilité d'installer des salles d'audience pour visioconférence dans les centres de rétention administrative réservés aux étrangers en situation irrégulière (afin de décharger les policiers des escortes vers les tribunaux).

 
http://www.marcfievet.com/article-loppsi-2-adopte-les-principaux-points-45087359.html
La LOPPSI 2 sur la sécurité intérieure adoptée


L'UNION EUROPEENNE DONNE 30 JOURS A LA GRECE POUR SE PLIER A SA DICTATURE

LE TROISIEME AGE DU COMMUNISME

Erdogan exige des pressions sur l'occupation pour lever le blocus


Semaine de l'apartheid israélien
http://sergeadam.blogspot.com/



150x150.png?~aHR0cDovL2JlbGxhY2lhby5vcmc
Soutenons Zeyneb, exclue de son collège pour 3 jours pour avoir osé porter un tee-shirt "Palestine libre !"


Zeyneb D., élève de 3ème au collège Claude Bernard de Villefranche-sur-Saône (69400), est victime d’une exclusion de 3 jours pour avoir osé porter en classe un tee-shirt « Palestine libre ! ».

Son professeur d’histoire avait, dans un cours précédent, fait l’éloge d’Israël, reprenant à son compte toute la rhétorique justifiant la colonisation de la Palestine.

Zeyneb a eu le courage de s’opposer à cette propagande en venant le lendemain en classe avec un tee-shirt  : « Palestine libre  ! ».

Sommée de cacher son tee-shirt ou de quitter le cours, Zeyneb, face aux cris de son professeur, a préféré sortir de classe. Le professeur s’en est alors pris aux défenseurs de la cause palestinienne, les taxant de « charlots » et de « charlatans ».

La direction du collège, prenant fait et cause pour le professeur, a décidé d’exclure pour trois jours l’élève Zeyneb...

Parce que nous n’acceptons pas qu’un enseignant fasse la promotion d’un état colonial et raciste, parce que nous saluons le courage de Zeyneb de s’être opposé, avec ses propres moyens, au prosélytisme de son professeur :


Nous demandons l’annulation immédiate de la sanction (prévue pour prendre effet le 2 mars) et la pleine et entière réhabilitation de Zeyneb.

Nous demandons en outre que Zeyneb et ses camarades puissent bénéficier à l’avenir d’un enseignement d’histoire de qualité, honnête, neutre et respectueux des principes de la République, qui ne fasse pas l’éloge éhontée de la colonisation.

Écrivez au proviseur du collège de Zeyneb  : claudeb69@gmail.com avec copie à  : ccpp69400@yahoo.fr

http://changementclimatique.over-blog.com/article-soutenons-zeyneb-exclue-de-son-college-pour-3-jours-pour-avoir-ose-porter-un-tee-shirt-palestine-libre-45039438.html


Mon courrier:



Madame,

 

En tant qu'humaniste, républicaine, citoyenne attachée aux Droits de l'Homme et à un enseignement impartial,  je suis indignée d'apprendre que Zeyneb a été sanctionnée, alors que c'est son enseignante, enfreignant la nécessaire neutralité, qui aurait dû l'être.

 

Il convient d'annuler une décision aussi inique, deshonorant l'Ecole républicaine. Et de réhabiliter Zeyneb, qui a d'ailleurs fait preuve de conviction, de courage, de dignité, d'humanité, de générosité.

 

Madame, votre Etablissement s'honore d'avoir une élève de cette qualité. Et se déshonore d'avoir une Enseignante qui, au lieu d'enseigner, fait de la propagande pour son clocher, et un "clocher" menant une politique hautement criminelle.

 

La suite qui sera donnée à cette affaire intéressera grandement la journaliste, et l'humaniste, que je suis.

 

Veuillez agréer, Madame, l'expression de ma considération distinguée 


tshirt-f7176.jpgComme moi, amis Lecteurs, écrivez !!!!




Alice CLINTON au pays des merveilles:

"Au début de chaque cours, j'explique à mes étudiants que le but de la politique étrangère est de persuader les autres pays d'accepter ce que nous voulons . Et à cette fin, le président et son ou sa secrétaire d'Etat disposent de moyens allant du recours pur et simple à nos forces armées, au travail patient du tissage diplomatique, sans oublier l'efficacité des arguments de la logique." Dieu, l'Amérique et le monde, Mémoires de Mme Madeleine Albright, antépénultième Secrétaire d'Etat USA

suite ici:
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/tstmagic/1024/tstmagic/defis_europe/alice_clinton.htm



Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 17/02/2010 11:21


Encore agressif ! Calmez-vous ! Albright défend son clocher. Moi je défends l'humain, l'universel, sans drapeau, juste de la sympathie pour le Gaullisme de gauche. Indépendance nationale,
nationalisations, social etc

eva


Eva R-sistons 17/02/2010 11:19


LGC,

je vous trouve bien agressif ! Je n'aime pas le mot chien sioniste, c'est violent. D'ailleurs, j'adore les chiens, c'est aussi péjoratif pour eux. Les sionistes ne pensent pas comme nous, vous
défendez vos opinions, eux les leurs, moi les miennes, mais nous ne sommes pas des chiens pour autant. Mon opposition est politique (leur politique est militaro-financière, eugénique, raciste,
haineuse, élitiste, intolérante, tout ce que je rejette).

Je suis  gaullienne de gauche. Je me reconnais dans les idées du Comité Valmy, sauf que je ne m'abstiendrai pas de voter (blanc dans le pire des cas)

eva


LGC 17/02/2010 10:57


albright, la garde  sioniste ! Preuve de plus que les femmes en politique ne valent pas mieux que les hommes !


LGC 17/02/2010 10:56



Eva,

je suis de droite nationale, et nous n'avons pas toujours les mêmes idées mais je vous salue quant à l'article sur Villepin. Mon Dieu dire que ces niais de français vont sans
doute voter DSK, le chien sioniste suprême, comme il y en a tant à gauche. On nous prend vraiment pour des cons comme disait JR, mais nous le sommes.
Bien à vous.
LGC



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages