3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 14:45

 

 

Tout se joue maintenant en Syrie !

C'est le grain de sable

pour la mise en place

du Nouvel Ordre Mondial ! (eva)

 

 

http://www.metiseurope.eu/pics_bdd/article_visuel/1272894749_eu.jpg

http://www.arsin.fr/pages/billets-d-actualite/la-desintegration-des-nations-dans-la-construction-europeenne-1eere-partie-par-voltaire-republique.html

 

Introduction d'eva R-sistons

(et d'Ahura !)


Guerre contre la Yougoslavie, Révolutions arabes (célébrées dans nos Médias collabos des Maîtres du Monde, et pour cause), rôle de l'Occident et des djihadistes, etc, TOUT est lié : Même modèle, mêmes méthodes, et au final, un PLAN derrière TOUS les événements, ce que les détracteurs de la vérité appellent "'complot", "conspiration", pour traiter de "conspirationnistes" ceux qui révèlent la vérité si dérangeante !

 

Souvenez-vous, et même dans une vidéo, j'ai dit : La 3e guerre mondiale - la mise en place du Nouvel Ordre Mondial, en fait - a commencé en Yougoslavie, la première ciblée, en Europe - l'Europe du Prix Nobel qui par ailleurs arme les fanatiques et les adversaires des Nations ! Prix Nobel imposture, comme Tribunal de la Haye imposture, exonérant par ex les alliés croates de leurs crimes, et condamnant lourdement ceux qui défendent l'intégrité, la souveraineté de leur pays : Les Milosevic, Gbagbo etc (la Côte d'Ivoire a été livrée à l'homme du FMI, Ouattara, ami personnel de Sarkozy et témoin de son mariage, le monde est petit ! Et lorsque j'ai publié un article sur le passé plus que sulfureux de Mme Ouattara elle-même, il a été retiré sur ordre d'Ouattara en personne).

 

Je n'ai rien à ajouter à ce texte, tout y est pour comprendre ce monde, pour avoir les clefs des grands événements, et réaliser qu'en fait tout, absolument tout, est lié.

 

Un seul but pour les Décideurs : La mise en coupe réglée de toutes les Nations, détruites dans leur spécificité et même ruinées, alignées et "dirigées" par une marionnette au service de ce Nouvel Ordre Mondial "usraélien" (en fait, La City, Wall-Street et Tel-Aviv), afin que le monde soit UN, avec une langue unique (anglaise), un modèle unique (ultra-libéral, en fait la jungle où le plus fort écrase le plus faible), une religion unique (culte de Mâmon), et la mort des identités des Nations comme des individus, bref un monde kafkaïen abominable, à ne tolérer sous aucun prétexte !


J'aimerais placer ici le très beau commentaire d'un merveilleux Lecteur, Ahura, à partir de l'article sur "la Russie de Poutine gaullienne", en vous souhaitant une bonne lecture de cette parution essentielle, votre eva :

 


Eva ! j'ai lu avec attention l' article sur la Russie de Poutine qui abonde dans le sens de ce que je pensais de la construction de l'Europe, plus tournée vers Moscou que vers Washington et ce pour tout simplement des raisons de bon sens . J'imaginais même un énorme bloc englobant la Chine et l'Inde face au bloc états zuniens ! Pour des raisons évidentes les USA (et leurs alliés) sont hostiles à ce grand rassemblement qui mettrait en péril leur avenir de prédateurs pour ne pas dire plus ! Ils ont donc pris les devants en téléguidant la construction de l'Europe et en la modelant à leur manière sachant pertinemment que cela se terminerait en catastrophe. Napoléon puis de Gaule avaient une toute autre idée de l'Europe, une Europe dans laquelle chaque pays membre n'abandonnerait pas son idendité et sa souveraineté. J'ai relevé le passage qui me parait le plus important : 
"La France de De Gaulle avait pourtant parfaitement traduit la parfaite et réalisable alchimie entre le maintien de la souveraineté nationale et la constitution d’une Europe forte: l’Europe des nations et des états. Le Général souhaitait une Europe des patries centrée sur le couple franco-allemand et tournée vers la Russie et non pas vers le binôme Anglo-saxon, Amérique / Angleterre." Tout est dit !!! Malheureusement nous assistons actuellement à un abandon total de ce qui faisait la spécificité de notre beau pays et une volonté de se mettre dans le giron US . J'en suis malade et j'ai pris concience de ce que signifiait le mot "patriotisme". La France est devenue une prostituée qui vend ses
charmes aux américains , aux quataris et aux chinois . Tout y passe : nos entreprises, nos plus beaux bâtiments, nos oeuvres d'art, nos domaines viticoles.....voire nos sources (Coca-Cola a acheté une source francilienne en promettant d'offrir de l'eau aux vieux en cas de sécheresse ) ! Elle subira le même sort que sa compagne d'infortune qu'est la Grèce . Fortune faites ceux qui auront vendu la France se diront peut -être coupables mais sûrement pas responsables et les jeunes générations n'auront plus que leurs yeux pour pleurer ! C'est une France ruinée, sans âme et sans défense qui leur sera léguée tout ça à cause d'une poignée de politiciens aveugles ,corrompus ou incompétents, ne pensant qu'à leur intérêt personnel ...

 

Lisez aussi son autre commentaire ici : Ahura sur l'article Un autre regard sur la politique (France, monde, 1.13) : Russe. A découvrir !, " Eva ! je voudrais apporter une version disons un peu différente de la version "officielle" de la seconde guerre mondiale et du rôle des américains et des soviétiques. Aux petits français, dans les écoles publiques quand on évoquait dans les cours d'histoire ces pages sombres on donnait la part belle aux américains et on les faisait passer pour des sauveurs... " voir le commentaire..

 

Je demande solennellement, publiquement, à AHURA, de regrouper tous ses commentaires, si clairvoyants, remplis de bon sens, et bien informés, et de me les envoyer, pour publication. Ce sont des perles ! (eva)

 

La Russie de Poutine: Incarnation du rêve gaulliste au 21ème siècle?

 

 


La Russie: incarnation du rêve gaulliste au 21ème siècle?
..

 

 

Syrie : Brahimi

sur la piste du modèle yougoslave ?


Global Research, décembre 29, 2012


La chaîne qatarie Al-Jazeera, son intello favori Azmi Bishara, et leur cortège d’intervenants affabulateurs voudraient continuer à nous subjuguer par la magnificence et le caractère exceptionnel du soi-disant « Printemps arabe ». Il n’empêche que nombreux sont ceux qui y voient un scénario déjà vécu dans les années quatre-vingt-dix du siècle dernier [1][2].


En effet, quiconque accepterait de revenir sur l’expérience du « Printemps européen » qui a démarré par la révolution ouvrière du bassin de Gdansk en Pologne, sous la direction de Lech Walesa, pour la comparer à celle du prétendu « Printemps arabe » qui a débuté par l’immolation de Bouazizi en Tunisie, ne pourrait ignorer certaines similitudes. Notamment, entre le rôle joué par les États de l’Europe occidentale, leurs églises catholiques et l’ensemble de leurs médias dans la bénédiction de ces révolutions qui ont secoué les pays d’Europe orientale, d’une part ; et le rôle joué par les Pays arabes du Golfe, l’Islam politique principalement représenté par les Frères Musulmans, et les organisations d’al-Qaïda avec leurs composantes salafistes wahhabites dans les révolutions arabes, d’autre part. Ceci, non sans concéder que dans ce deuxième cas c’est Al-Jazeera qui a tenu, avec brio, le rôle joué par la BBC dans les révolutions en Europe !


Or, c’est en Yougoslavie que le « Printemps européen » a rencontré son premier obstacle. Cette Yougoslavie de la Chrétienté Orthodoxe où s’était arrêté le Catholicisme et l’Islam politique, soutenu par l’Arabie saoudite et la Turquie avec un début de collaboration de l’astre ascendant qatari, a été mis à contribution pour inverser l’équation et, tirant profit de l’effondrement de l’URSS, créer un jeu différent alliant guerre civile, intervention militaire étrangère, et machinerie onusienne.


Plus de vingt ans après cette « Crise yougoslave » et suite à plus d’une centaine de décisions du Conseil de sécurité, de centaines de milliers de victimes, et de destructions dévastatrices nécessitant des centaines de milliards de dollars pour compensation, la Yougoslavie qui sous la direction du Maréchal Tito fut un partenaire de l’Egypte et avec Gamal Abdel Nasser l’un des catalyseurs du « Mouvement des Pays non alignés », s’est transformée en petits pays rivaux occupés par des troupes étrangères et a perdu son rôle, son économie et sa souveraineté.


Et voilà qu’aujourd’hui l’émissaire onusien Lakhdar Brahimi revient sur la scène syrienne, porteur des mêmes propositions que Peter Fitzgerald avait avancé à la Yougoslavie. En somme, l’État syrien devrait accepter de se laisser démanteler, à plus ou moins courte échéance, au nom d’un gouvernement de transition [3] sur la base d’une prétendue réconciliation avec un regroupement d’individus refusant ouvertement toute proposition sous prétexte qu’elle serait insuffisante !


Parmi ces propositions, deux sont particulièrement évocatrices :


1. la réduction des pouvoirs de l’Etat central représenté par le Chef de l’Etat syrien sous prétexte d’une phase de transition ; ce qui dans le cas de la Yougoslavie s’est soldé par les « Accords de Dayton » [4] venus confirmer la logique de son démembrement en quatre états : Serbie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, et Monténégro.


2. Le démantèlement des institutions militaires et des services de sécurité syriens sous prétexte de leur restructuration ; pour s’empresser ensuite de soumettre leurs commandants à un tribunal spécial calqué sur le « Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie » ou TPIY.


Ceci, sans oublier que diverses prescriptions ou « recettes » se sont succédées en ex-Yougoslavie. Il y a eu celle de la Pologne, puis celle de la Roumanie où l’exécution de Ceausescu rappelle étrangement celle ce Kadhafi en Libye, puis celles des Républiques Tchèque et Bulgare. Ayant échouées les unes après les autres, il ne restait plus que la recette finale d’une guerre féroce et dévastatrice (Note d'eva : Le Gouvernement français s'y est prêté !) ! Et aujourd’hui, de l’aveu même des instigateurs de cette guerre, nous savons que l’Occident a utilisé les éléments tchétchènes et afghans de l’organisation d’al-Qaida : 100 000 bénévoles financés par les Pays du Golfe, armés et entrainés par la Turquie, et soutenus par des états laïcs de l’Europe occidentale !


Poursuivant la comparaison, force est de constater que les recettes tunisienne, égyptienne, libyenne et yéménite ont échoué en Syrie, d’où la nécessité d’une « nouvelle recette » inspirée du modèle yougoslave. Et nous revoilà avec 100 000 volontaires terroristes couvés en Turquie, financés par l’Arabie saoudite et le Qatar, glorifiés médiatiquement par Al-Jazeera et ses consoeurs.

 

Mais la tâche la plus complexe, pour la mise en oeuvre d’une stratégie onusienne débouchant sur une intervention militaire et politique étrangères en Syrie, revient à M. Lakhdar Brahimi, Président du « Panel Brahimi », lequel s’est chargé, en 2000, de rédiger un rapport du même nom, le « Rapport Brahimi » [5], censé améliorer la pratique de l’ONU dans le domaine du maintien de la Paix !


Mais M.Brahimi et ceux qui se cachent derrière lui auront à se confronter à quatre obstacles, avant de prétendre installer en Syrie un « gouvernement de transition ayant tous les pouvoirs » ! Quatre obstacles qui ne leur permettront pas de réussir leur dernière manoeuvre pour torpiller le rôle du Président syrien et, du même coup, réussir à démolir l’État syrien et ses institutions politiques et militaires. En effet :


1. La Russie d’aujourd’hui n’est plus la Russie d’hier. Après les expériences vécues en Yougoslavie, en Irak et en Libye, elle ne couvrira pas des résolutions, tirées du chapitre VII, pour « camoufler la manoeuvre » et autoriser une intervention militaire qui mettrait la Syrie sous tutelle onusienne au nom d’un prétendu maintien de la paix.


2. Une intervention militaire des USA et de l’OTAN dépasse les capacités des mêmes va-t-en-guerre après leur défaite en Afghanistan et en Irak, et aussi à cause de la situation géostratégique de la Syrie où une telle initiative s’accompagnerait de conséquences dévastatrices sur Israël et la Turquie ; ce qu’ils voudraient absolument éviter.


3. La Syrie n’est pas la Yougoslavie. Malgré toutes leurs tentatives pour briser l’unité nationale et territoriale, installer des émirats et des roitelets sectaires, et étendre le conflit vers l’Irak, le Liban et, éventuellement, la Jordanie, les Syriens sont restés majoritairement solidaires de leurs autorités légitimes ; majorité garante de la survie de l’État et de ses institutions sous la direction du Président Bachar al-Assad.


4. Le « Printemps européen » a connu son apogée quand l’État Yougoslave est tombé, alors que le « Printemps arabe » est en passe de tomber sans que l’État syrien ne cède en rien de sa souveraineté. Si bien que les Egyptiens et les Tunisiens désireux d’échapper à la dictature humiliante des Frères musulmans se dirigent désormais dans la direction indiquée par la « boussole syrienne ». Il en est de même pour tous les Arabes qui soutiennent la Résistance du peuple palestinien, maintenant qu’ils ont constaté la complicité éhontée des Frères Musulmans et de leurs alliés avec l’occupant sioniste. Une complicité qui a dépassé de loin celle de Sadate et de Moubarak avant eux.


Par conséquent, en Syrie, M. Brahimi découvrira que « le travail de guerre », pour lequel il a été missionné, est loin d’être une tâche facile contrairement à ce qu’on aurait pu lui assurer.

 

La seule solution en Syrie n’a besoin ni d’un gouvernement provisoire, ni de ceux qui se laissent gouverner. Elle passe par (une solution politique, comme le veut à juste titre la Russie de Poutine, note d'eva) un cessez-le-feu qui devra être garanti par M. Brahimi et Cie, et par Jamaat al-Nousra et équivalents, ainsi que par des observateurs, intègres et neutres, issus du Haut commissariat des Nations Unies pour s’assurer de la transparence d’élections mises sur pied dans les trois mois. Dès lors, celui qui obtiendra 50% des voix plus une formera le gouvernement, celui qui détiendra les 2/3 des voix rédigera la constitution, et celui qui en sortira avec le 1/3 des voix aura le droit de veto ; l’ensemble du processus aboutissant, dans un délai maximum d’une année, à une nouvelle constitution soumise à référendum et à des élections législatives. Le temps sera venu de passer aux élections présidentielles et la vérité sortira des urnes. Celui qui se lancerait à la recherche d’une autre solution aura à poursuivre sa guerre !

 

Nasser Kandil

28/12/2012

 

Texte original : Top News

الإبراهيمي ونموذج يوغوسلافيا

http://www.topnews-nasserkandil.com/topnews/share.php?art_id=1699

Article traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca

Notes :

[1] Serbie, 1999 : calomnies, trahisons, et ingérence humanitaire...

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/serbie-1999-calomnies-trahisons-et-123236

[2] Serbie, 1999 : de la dislocation de la Yougoslavie au projet de « Grand Moyen-Orient »...

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/serbie-1999-de-la-dislocation-de-123729

[3] Syrie : M. Brahimi plaide pour un “gouvernement de transition”

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2012/12/28/syrie-m-brahimi-plaide-pour-un-gouvernement-de-transition_1811128_3208.html

[4] L’accord de Dayton

http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/kosovo/dayton

[5] Rapport Brahimi 

http://www.operationspaix.net/137-resources/details-lexique/rapport-brahimi.html

 

Nasser Kandil est libanais, ancien député et directeur de TopNews-nasser-kandil

Copyright © 2012 Global Research
.
.

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 08/01/2013 23:17


Bien cher Ahura,


contente de découvrir les circonstances de ma découverte.


Oui, tout est masqué, travesti...


Maintenant, c'est surtout ici que je vais m'investir, et je prépare mon site-domaine où je publierai peu mais perso. Ici, c'est ça
: http://chantaldupille.over-blog.com


très amicalement, et merci pour ce travail si nécessaire, tes perles doivent être publiées ensemble, eva

Eva R-sistons 08/01/2013 23:13


Bonjour Polo33, la France souveraine que je défends, c'est une chose, mais ce Gouvernement mondial s'il est contrebalancé et en + idéologiquement, c'est tant mieux ! Bien à toi, eva

ahura 08/01/2013 17:59


Eva ! c'est promis! je vais rechercher tous les commentaires que je  t'ai envoyé et ce pour te faire paisir. J'ai découvert ton blog par hasard en ayant tapé sur Google : "La vérité sur la
guerre en Lybie" . J'ai lu avec attention ton article sur Kadhafi ! J'ai d'abord été étonné . J'ai fait des recherches, je me suis informé et j'en suis arrivé à la conclusion qu'on nous prenait
vraiment pour des c..s ! et que ce que nous distillait les médias prostitués étaient bien loin de LA vérité ! Je ne crois plus que l'homme a marché sur la lune, que le 11 septembre est un
attentat fomenté par Al Quaïda, que les interventions des américains en Irak, en Afghanistan ou ailleurs ont pour but de libérer les peuples . que Hollande est l'homme de la situation (qu'il le
prouve avant fin 2013 !), que Ziad Tadieddkine est un grand menteur et que le salaire de Zlatan Ibrahi je ne sais quoi (le salaire mensuel de 500 ouvriers de Florange) est mérité , que le débat
sur le mariage pour tous a une importance capitale au point de masquer toutes les affaires qui fachent , que tout baigne à l'UMP et que le gouvernement Ayrault est soudé (Il manque de convction
!).... J'arrête là mon énumération de choses aux quelles je ne crois pas . Chaque matin je me précipite sur ton blog pour lire ce que tu as écris avec le plus grand intérêt comme je lis les
commentaires de tes lecteurs . C'est toujours très instructif !


 


 

polo33 08/01/2013 02:20


Eva ,Pourquoi pensez vous que Vladimir Poutine lutte contre le gouvernement mondial?Alors qu'il construit l'Eurasie sur le meme schema que l'union europeenne un bloc eurasiatique supranationale
ce n'est pas vide de  sens ,la bataille certes en Syrie est reelle ,mais c'est une lutte pour la configuration de ce nouvel ordre à savoir les Anglo Saxons veulent dominer seuls le monde des
blocs qui se construisent  comme chacun sait par les methodes qu'on connait


Meme bloc de l'Unasur de Hugo Chavez admirateur du franc maçon Simon Bolivares qui posait devant la photo fierement avec Ahminejad lors de leur rencontre  lui aussi est  un pro
supranational et l'eurasie comme l'iran veulent ces blocs mais avec le pouvoir de ce futur  gouvernement mondial partagé ,je dirais que leur difference est une bataille ideologique et
politique ,en aucun cas les gens que vous voyez veulent que la France reste la France dans sa conception pays souverain avec son economie ,ses frontières ect sauf F Asselineau que vous supportez
et c'est bien


bonne journée Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages