7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 00:43

 

Nicolas Sarkozy : portrait du président sortant (© Reuters).;

 

 

 

 

Un nouveau Président

pour une France ingérable

Par eva R-sistons

 

 

 

Un autre homme est à la tête de la France. Finis le bling-bling, la vulgarité, l'agressivité, l'affrontement, "l'anormalité", la distance, l'arrogance, finis aussi la mentalité de parvenu, le culte de l'Argent-Roi et la loi du plus fort à l'américaine, la violence, la nervosité, le mépris des plus faibles... Bonjour la classe, la distinction, la dignité, la pudeur, la discrétion, le respect, la culture, la normalité, la simplicité, le calme, l'apaisement, la proximité, la santé mentale, surtout - et cela nous manquait tant, tant ! Un homme équilibré, enfin, à l'heure de la montée des périls, à l'heure de tous les risques guerriers...

 

Et puis c'est l'affirmation d'une France républicaine, attachée à ses valeurs les plus essentielles, comme la liberté, l'égalité, la fraternité. Tout un symbole, aux yeux du monde ! Nous étions devenus la risée, nous n'étions plus un modèle, une source d'inspiration.  Significatifs sont les premiers mots de François Hollande : 

 

" Nous sommes égaux en droits et en devoirs... Soyez heureux, soyez respectueux, soyez généreux, soyez fiers d'être des citoyens français...".

 

Et de la bouche de François Hollande, ce n'était pas de la communication,  c'était sincère, enfin. 

 

Voilà pour l'homme. Et je l'ai suffisamment critiqué, notamment parce que j'aspire à un vrai changement (donc à la sortie de l'euro, de l'UE, de l'OTAN, des Organismes internationaux - BM, FMI.. -), pour en toute simplicité, en toute honnêteté intellectuelle, penser que François Hollande nous étonnera, parce qu'il y a quelque chose de grand en lui : Le sens des responsabilités, et la conscience de représenter la France qu'il aime vraiment, lui ! Et je ne serais pas surprise de voir la fonction présidentielle le grandir encore comme lors du débat du 3 mai, lorsque "Flanby" s'est mué en homme volontariste, déterminé, écrasant son adversaire fébrile et hargneux.

 

Mais il est prisonnier d'un PS qui n'a plus rien de socialiste, de puissants Centres d'intérêt comme le CRIF ou le MEDEF, d'une Europe aux mains des Grands banquiers, d'une OTAN impériale et impérialiste, d'un Nouvel Ordre Mondial financier anglo-saxon, et surtout d'une situation internationale chaotique - et tout cela ne présage rien de bon. Mais il fallait avant tout "sortir" Nicolas Sarkozy... qui détruisait et dénaturait la France.


La toile d'araignée de la Finance

riche.jpg

 

Et maintenant, que va trouver François Hollande ?

 

 

- Le bilan de Nicolas Sarkozy, effroyable : Dette, chômage, désindustrialisation, commerce extérieur sinistré, désertification des territoires, services publics dégradés, banlieues à l'abandon,  etc, etc.

 

- Une France pratiquement en faillite, ce que l'on nous a soigneusement caché.

 

- La dégradation de la note de la France par les Agences de Notation.

 

- La fermetures de très nombreuses entreprises après les élections (plans sociaux gelés pendant la Campagne électorale)

 

- Une économie en plein effondrement.

 

- Des disparités grandissantes de revenus.

 

- Une situation sociale effroyable.

 

- Un acharnement quotidien des partis adverses.

 

- De multiples guerres à terminer.

 

- Une Europe en pleine déliquescence, sur le point d'éclater.

 

Autant de cadeaux empoisonnés pour un nouveau Président qui ne s'en prendra pas aux vraies causes de la crise.

François Hollande est condamné à rester un funambule. C'est une situation très inconfortable ! Pour lui, comme pour nous, par voie de conséquence...

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

NB : Je tiens à saluer la dignité de Ségolène Royal, candidate non soutenue,  épouse délaissée, victime d'un Parti ingrat, et j'en passe, et pourtant femme de grande valeur, de très grande valeur, et si courageuse ! Elle méritait mieux, tellement mieux ! Mais son combat n'aura pas été vain :  Elle a préparé l'élection d'une femme en France, et elle rentrera dans l'Histoire de notre pays - et des femmes ! Alors, merci, Ségolène !

 


Affiche de Ségolène Royal

 

.

"La chute de M. Nicolas Sarkozy"

par Manuel de Diéguez

 

La chute de M. Nicolas Sarkozy Les enseignements à tirer d'un contre-exemple de chef d'Etat

La planète de la folie,

 

Le changement, c'est maintenant !

 

 

Mais aussi :

 

Nicolas Sarkozy a fait perdre des milliards à la France en vendant son or, et de plus liquide notre patrimoine sans nous consulter.

Cent millions de Zuniens en âge de travailler sont sans emploi

LA MAJORITÉ DES ATTENTATS TERRORISTES SONT FABRIQUÉS PAR LA POLICE…

La Banque du Vatican,Un Paradis Fiscal sur terre

Nouvelle loi du travail au Venezuela : un pas de plus vers la vraie vie.

 

 

la_rupture

http://sarkozix.canalblog.com/archives/2011/03/27/20742851.html

 

ON A VIRE SARKO,

SURVEILLONS HOLLANDE !

.

 

Ca y est, on en est débarrassé ! On a viré Sarkozy ! C’est vrai que son bilan pour la classe ouvrière était indéfendable : huit millions de pauvres, trois millions de précaires, trois millions de temps partiels, cinq millions de chômeurs, et des salaires de misère pour la majorité des salariés. Et malgré cela une partie de ces laissés pour compte a voté pour lui, car il fait quand même le score inimaginable de 48%. Allez comprendre ! Si seulement ceux pour lesquels il défend les intérêts avaient voté pour lui, il aurait fait 3% et aurait été éliminé dés le premier tour. Comme dit Chomsky « si les gens pensaient tout changerait ».

C’est vrai aussi qu’en l’espace de quelques années, il avait réussi un véritable tour de force : transformer les opprimés et les déshérités en ennemis des classes populaires. La femme de ménage épuisée était remontée contre le RMIste, l’ouvrier au chômage haïssait le travailleur étranger, les militants syndicaux étaient montrés du doigt et le fonctionnaire traité de privilégié. Diviser, diviser, pour détourner l’attention du citoyen et faire des cadeaux aux copains. Sarkozy nous a manipulés et endettés délibérément ! On se rappellera aussi que Sarkozy fut le premier Président de la Vème République à appeler l’extrême droite à voter pour lui.

Le ralliement de Bayrou a-t-il pesé dans la balance ? François anticipe-t-il les difficultés de François dans les mois à venir, pour se poser en interlocuteur incontournable ? Mais que les électeurs de Bayrou se rassurent, Hollande n’est pas plus à gauche que le plus à gauche du Modem, et je suis même sûr que sur certains sujets il est plus à droite que le Béarnais ! Qui est le vrai Hollande ? Quel sont ses intentions ? Pour qui gouvernera-t-il ?

Car n’oublions pas qu’Hollande fait partie d’une famille politique qui a accompagné le libéralisme. Le PS en a favorisé l’avènement par ses capitulations successives et ses décisions qui ont libéré les flux financiers. Il a mis en œuvre une politique qui a été douce pour les détenteurs de stock-options, qui a privatisé à tour de bras, qui a œuvré avec zèle pour l’Europe du libre-échange et de la finance toute puissante. Au gouvernement, les socialistes font des cadeaux de riches aux riches et des cadeaux de pauvres aux pauvres. Seulement les cadeaux pour les pauvres ne durent jamais très longtemps et la contrepartie est toujours douloureuse !

Mais Hollande a une lourde responsabilité, l’Europe va vouloir des gages, l’Europe des capitalistes veut notamment la suppression du CDI. Et si la politique mise en place par le PS n’apporte aucun espoir aux salariés, dans cinq ans le FN emportera la mise ! Mais ce n’est pas seulement la responsabilité du parti socialiste et de ceux qui participeront au gouvernement qui est engagée, c’est de notre responsabilité collective qu’il s’agit. Car il faut se souvenir que les grandes avancées sociales, notamment en 36, ont été arrachées par la lutte, et non par la volonté d’un gouvernement, fût-il de gauche.

Les verts iront au gouvernement, mais que fera le Front De Gauche dont la « marque » est déjà un enjeu entre le PG qui l’a déposée et le PC. Irons-nous vers une nouvelle gauche plurielle après les législatives ? Déjà, sous prétexte de faire barrage au FN, ça discute ferme pour les circonscriptions… alors qu’il n’y a pas si longtemps Mélenchon préconisait une dose de proportionnelle qui ouvrait de fait les portes au FN ! (..)

Nous devons donc être vigilants. L’avenir ne sera que ce que nous en ferons, et pour le futur de nos enfants et petits enfants, nous ne devons donner de chèque en blanc à aucun homme politique. Il faut que tous ensembles nous nous occupions de politique, sans se la faire confisquer par une poignée de professionnels qui tôt ou tard finissent toujours par nous oublier !

 

http://2ccr.unblog.fr/2012/05/06/on-a-vire-sarko-surveillons-hollande/

 

 

 

 

http://pasidupes.blogspot.fr/2009/08/agence-rs-la-moitie-des-francais-ne.html

..,

 

 

.

 

 

 

 

 

 

GRECE : La stratégie du choc

 

 

François Asselineau : " Sortez les sortants, en Grèce aussi;

Mais surtout pas question de sortir de l' UE ! "

 

http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau


 

Les deux partis pro-austérité grecs, le Pasok (socialiste) et la Nouvelle Démocratie (droite), qui gouvernaient ensemble au sein d'une coalition depuis novembre 2011 se sont effondrés lors des législatives dimanche, recueillant entre 31 et 37% des voix contre 77,4% en 2009

 

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Grece_effondrement_des_deux_partis_pro_rigueur_31060520121813.asp

 

Voir aussi :

 

  1. Le modèle économique occidental en Grèce : une hérésie ?L’économie grecque est en berne, le mot est faible. C’est un constat que toute personne qui arpente les rues d’Athènes peut observer sans même chercher à le voir. En Grèce,...
  2. La stratégie du choc en Grèce, interview de Naomi KleinDans la réalité il s'agit d'une démocratie où l'économie est hors d'atteinte des politiques. Ils ont utilisé des mécanismes constitutionnels, de sorte que tout changement des règles du jeu économique...
  3. Grèce : un vent de révolution se lèveRévolution ? Fin de semaine chargée en Grèce : après l’annonce des nouvelles mesures d’austérité (révolution ?), une grève générale jeudi qui s’est poursuivie vendredi, la population s’était donné rendez-vous...

.

 

La stratégie du choc

 

 

.
.
On gagne un Gouvernement,
pas le pouvoir !
...

Quelques heures avant les élections présidentielles françaises, le Financial Times, le journal par excellence de l’establishment, publiait une tribune intitulée

“N’ayez pas peur de la révolution française “.

 

Cela signifiait-il que les jeux étaient faits ?

Philip Stephens y affirmait qu’avec l’élection française, un vent révolutionnaire allait souffler sur l’Europe. «Mais ce serait une erreur de croire que la Ve République est sur le point d’élire un président révolutionnaire», affirmait-il. En dépit d’un changement de gouvernement, les élites au pouvoir «continueront à vénérer l’austérité. Personne n’osera remettre en cause le catéchisme de l’assainissement budgétaire», prédisait l’éditorialiste.

Inutile de faire de longs commentaires : les mondialistes PS version Flamby sont comme les mondialistes UMP version Sarko : ils servent aux grands banquiers du mondialisme planétaire selon le scénario à appliquer. Le cartel bancaire imprime de temps à autre un coup de balancier à droite ou à gauche selon les nécessités du moment.

DÉSORMAIS, MIEUX VAUT IMPOSER L’AUSTÉRITÉ

AVEC LA GAUCHE CAVIAR…

Ces deux partis sont donc toujours appelés à jouer le rôle de la thèse contre l’antithèse, mais la vérité élémentaire est que l’un (UMP) comme l’autre (PS) sont aux ordres du grand capital. Idem pour un Mélenchon, très lié aux plus gros capitalistes du pays: menteur et haineux. Lui, ce sera pour plus tard… espérons le plus tard possible, car le personnage est foncièrement abject et son parti n’a aucune raison d’être dans n’importe quelle démocratie, comme celui du Parti communiste d’ailleurs. Mais les tenants de cette idéologie infernale ont toujours eu les bonnes grâces des financiers de Karl Marx.

Le Financial Times laissait donc entendre que Hollande servirait mieux, désormais, au programme de perestroïka de l’Occident (voir les derniers numéros de LIESI). Nous allons le voir à l’œuvre… et ce ne sera pas triste. Son choix est le suivant : servir les intérêts de ses électeurs ou les intérêts des financiers cosmopolites qui lui ont permis de bien gagner sa vie et de profiter largement des largesses des SCI, où les journalistes assurent qu’il a constitué un très gros magot… comme un bon socialiste qui se respecte.

En conclusion, nous reprenons cette citation que nous avions publié sur ce blog :

« Mai 1981 fut un mois de grande activité, car c’était la préparation de l’arrivée au pouvoir de François. J’essayais d’apporter tout ce qu’il y a de meilleur en moi, pour que ce rêve d’avoir une société socialiste, quoique à l’européenne, devienne réalité. Mais bien vite j’ai commencé à voir que cette France juste et équitable ne pouvait pas s’établir. Alors je  demandais à François : ‘‘Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais promis ?’’ Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir. J’appris ainsi qu’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant quatorze ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement. […]

[…] Durant la célébration du Bicentenaire de la Déclaration des droits de l’Homme – juillet 1989 – j’ai pu voir jusqu’à quel point nous étions soumis aux Etat-Unis. L’Etat français n’invita pas plusieurs dignitaires, en particulier des Latino-Américains. Comme par hasard, c’était ces pays-là que Washington voulait détruire. […] Je me rappelle avoir dit à François : ‘‘Jusqu’à quel point allons-nous être dépendants de l’humeur des Etats-Unis, ne pas pouvoir choisir nos invités pour nos festivités… ?’’ Ce fut une honte. […]

En France, on élit et les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu. […] La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ? Je le dis en tant que Française : cela ne veut rien dire ».

 

(Source: Quand Danielle Mitterrand avoue que le chef de l’Etat n’a pas LE pouvoir. A relire. Ainsi que  Les marionnettes et Le POUVOIR.)

Danielle Mitterrand: "On (Hollande..) gagne un gouvernement, pas le pouvoir”

 

 

A lire, GEAB :

 

Pourquoi l'élection de Hollande est très importante sur le plan géopolitique

 

.

 


.

Le générique du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
2007 - 2012

 

La défaite, enfin ! Et le générique du quinquennat de N. Sarkozy (vidéo)

 

.

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I
.

 

.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 14/05/2012 13:57


Tu as un chouette site, Paul-Eric - bravo !


Oui du centre.... mais qui sait, il nous surprendra peut-être ???


Merci de ta visite, eva

Eva R-sistons 14/05/2012 13:55


Barroso, la baronne, Von R ... elle est belle l'Europe !


Gavroche, c'est lui mon préféré que tu évoques ? eva

Eva R-sistons 14/05/2012 13:54


17 : Je crois qu'ils ne pensent pas au long terme, englués dans pouvoir et argent, ils ne pensent pas aux conséquences ! Ils sont irresponsables, au-dessus des lois de tout ! eva

Eva R-sistons 14/05/2012 13:51


Mais chère Ahura tu as le droit de dépasser "la ligne blanche", celle-ci est seulement si on avance par ex des arguments anti-républicains, racistes, haineux..  Et c'est vrai avant le 2e
tour, je n'ai pas posté ce qui encourageait à ne pas voter. Il FALLAIT sortir Sarkozy ! eva

Eva R-sistons 14/05/2012 13:49


13 : Merci Eddie je l'ai (re) publié (sur sos-crise), eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages