2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 14:55

                                              07-07-10-strauss-khan-sarkozy.jpg

                               Strauss-Kahn ? Une catastrophe pour la gauche,
                          et pour la France ! Par Eva R-sistons


Qui a dit que les Français sont des veaux ? Les voilà qui s'entichent de D. Strauss-Kahn parce qu'il est loin des querelles politiciennes, parce qu'il semble connaître ses dossiers, et parce qu'il occupe une haute fonction internationale. Mais savent-ils vraiment ce qu'est le FMI, le Fonds Monétaire International ? Et d'abord, qui est ce DSK ?

C'est le fils d'un  Conseiller juridique et fiscal d'origine juive, installé au Maroc en 1955, puis après le tremblement de terre d'Agadir en 1960, à Monaco et à Paris. Il voit le jour à Neuilly sur Seine. Bref, un bon bourgeois de Neuilly, ou de Monaco, rien de très excitant. Etudes commerciales et d'économie, avocat d'affaires. Pas très excitant non plus pour le peuple de gauche  !!!

Que fait-il au PS, après, en plus, un passage au CERES bien à gauche de Chevènement ? Il faudrait sans doute demander cela à ses amis d'Israël qui ont l'habitude de placer leurs pions un peu partout, et notamment dans les principaux partis politiques pour les orienter... où ? Voyons ! En faveur d'Israël et du libéralisme, cela va de soi.

Passons sur sa carrière, et arrivons à l'essentiel, le voici nommé... par la Droite, oui par Sarkozy en personne, à la tête du FMI. Bref, encore moins excitant que tout le reste, et pour le moins ambigu. Et qu'est-ce que le FMI ? Un organisme qui se moque des peuples comme un Roi se moque de la dernière de ses maîtresses...

Ecoutons par exemple les doléances du Président du Benin :
Le président béninois, Boni Yayi, a dénoncé mardi à Cotonou le fonctionnement du Fonds monétaire international (FMI) au détriment des pays les plus pauvres : «Garant de la surveillance de la stabilité des changes, le Fonds monétaire international est caractérisé par un fonctionnement dissymétrique et même asymétrique au détriment des économies les plus pauvres de la planète», a-t-il écrit dans une lettre ouverte envoyée au président en exercice de l'Union européenne (UE), le président français Nicolas Sarkozy. Selon lui, "les conditionnalités du FMI ont souvent été sanctionnées par le quasi-abandon de l'Etat, dans son rôle stratégique, même en période de crise...Toujours soumis à des rappels à l'ordre du FMI, les pays africains ont beaucoup souffert de ce dysfonctionnement asymétrique du FMI» (http://www.africanmanager.com/articles/119232.html)

Pardi ! Le FMI, sous couleur d'octroi de prêts aux pays en difficulté, est synonyme de  contrôle, de domination, de perte de la souveraineté,  de dérégulation du Marché du Travail, de dérèglementation du Système bancaire, de partialité en faveur des pays développés, de politiques d'ajustement structurel asphyxiant l'Etat et le secteur social, de privatisation des entreprises, de libéralisation du commerce,  etc etc.  Autant dire que le FMI, comme la BM, ont accru la pauvreté des pays pauvres, et enrichi les pays riches, notamment en accordant des prêts difficiles à rembourser et à des taux profitant plus aux banques qu'aux peuples.  Et c'est DSK qui orchestre tout ça. Drôle de socialisme !

La réalité, c'est que le sieur en question serait une catastrophe pour la France. Passons sur son amour immodéré pour la gent féminine, si ses épouses s'en accomodent tant mieux pour elles, et sur son mépris des gens, sur son arrogance innée. J'en ai moi-même fait l'expérience à Perpignan, lorsque je lui ai parlé de la dangerosité de l'AMI, l'Accord Multilatéral Investissement, le pire ennemi des peuples. Il a balayé d'un revers de la main et avec condescendance ma remarque, en la qualifiant de "tarte à la crème des altermondialistes". Pfff ! Que ces choses-là sont déplaisantes à entendre pour un homme prétendûment socialiste - pourtant en pleine campagne électorale, alors qu'il était venu soutenir son poulain M. Ferrand, un brave garçon pâlot et inconsistant qui bridait un siège dans les Pyrénées Orientales. C'est sûr qu'avec DSK, mieux vaut une personnalité discrète, éteinte, qu'affirmée.

                                         ascension-DSK.jpg

D'abord, Strauss-Kahn est tout sauf socialiste. Très exactement, c'est un ultra-libéral qui ne saupoudre son libéralisme de social que quand il ne peut pas faire autrement, notamment lorsqu'il est en campagne électorale. La communication, à laquelle il excelle comme son compère avocat d'affaires lui aussi, Sarkozy, est ce qui lui réussit le mieux. Cherchez les politiques sociales dans les actes, cherchez bien.... D'ailleurs, ces deux-là s'entendent comme larrons (de haut vol) en foire, ce n'est pas sans raison que l'un a choisi l'autre pour le FMI. A moins que ça ne soit par jalousie, pour éloigner un rival potentiel, de "gôche" cette fois. De gauche caviar, très caviar... malgré les "35 heures" qu'il a défendues  avec Jospin-Aubry - et quelques emplois jeunes à Sarcelles, ville dont il a été élu maire en 1995. DSK est un fervent partisan de l'Europe de Bruxelles, incluant bien sûr Israël, pardi, et il est le chantre des ouvertures du capital, des privatisations massives et... de la sociale-démocratie, ressemblant comme deux gouttes d'eau à la "démocratie" libérale de la droite.  Bref, cette gauche-là est la roue de secours du capitalisme, un joli support du Nouvel Ordre Mondial qu'on tente de nous imposer toujours fort démocratiquement, bien entendu...

Quant à l'indépendance de la France, inutile de compter sur lui. Le pays de son coeur, celui qui occupe son esprit tout au long de la journée et pour lequel il travaille réellement, c'est Israël : "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c'est vrai en France, doit partout où il le peut, apporter son aide à Israël. C'est POUR CA d'ailleures qu'il est important que des Juifs prennent des responsabilités politiques" (Entretien à Passages, 1991), et dans Tribune Juive : "Chaque matin, je me lève en me demandant comment être utile à Israël".

Je pose la question à toute personne sincèrement attachée au Bien de la France: Un Président français doit-il d'abord songer à être utile à un autre pays ?

Et comment, en France, une fois élu Président, pourrait-il le mieux aider Israël ? Mais tout simplement en sacrifiant l'indépendance de la France, en étant soumis aux diktats d'Israël, notamment pour le Proche-Orient, en libéralisant toujours plus notre pays quitte à sacrifier des pans entiers de populations, en ouvrant toujours plus l'Europe à Israël et, le moment venu, en agissant pour que l'Etat de son coeur préside aux destins de l'UE, en entraînant la France dans les aventures impériales au service des USA, et bien entendu en poussant notre pays à agresser militairement l'Iran aux côtés d'Israël et de son clone américain. Bref, c'est l'apocalypse assurée... Si vous aimez les feux d'artifices, vous serez servi !

Alors, pas encore dégoûté de ce sieur-là ? Eh bien, votez-pour lui. Mais ensuite, comme pour Sarkozy, ne venez pas vous plaindre. Vous l'aurez cherché ! Et le réveil sera douloureux, très douloureux...

Eva r-sistons à l'intolérable de la gauche hypocrite, libérale et atlantico-sioniste...


2-bebes.jpg2-bebes.jpg2-bebes.jpg

Réduire la population ? Ce n'est plus un tabou....

(..) Le rapport 2008 « Planète Vivante » du WWF et les travaux de l’Optimum Population trust qui, tous deux, ne s’embarrassent pas de considérations morales sur la réduction de la population mondiale. Tom Levitt conclut en affirmant que « la prise de conscience progresse », mentionnant à titre d’exemple John Beddington, nouveau conseiller du gouvernement britannique, qui a récemment évoqué le problème de la croissance démographique.


(..) Ou encore le nouvel allié d’Europe Ecologie : Antoine Waechter, président du Mouvement écologiste indépendant (MEI). En effet, dans un communiqué du 24 novembre 2009 concernant le rapport du FNUAP, le MEI « qui se bat depuis des années pour faire reconnaître l’importance du facteur démographique dans la crise écologique, se réjouit de cette prise de position, qui brise le tabou démographique, au plus haut niveau des instances internationales ».

(..) Le MEI avait organisé en août 2009 un séminaire sur la démographie et que, dans un texte sur cette thématique, Antoine Waechter affirmait : « Pour stabiliser au niveau de 2005 l’impact de l’Humanité sur les ressources et les écosystèmes de la Terre, tout en permettant à chacun de vivre selon les standards français, la population devrait se réduire à 1,7 ou 2 milliards d’individus. » Réduire la population mondiale de 5 milliards d’individus, en voilà un projet ambitieux !

Enfin, sur le site « planète attitude, la communauté du WWF en France », Michel Tarrier, naturaliste et chroniqueur à la revue du WWF France, a créé un groupe « démographie responsable » dans lequel les débats sur la surpopulation sont absolument décomplexés. Tarrier n’hésite pas à dire qu’« il faut réhabiliter Malthus » ou que « le WWF est une ONG éco-malthusienne parce que lucide et bienveillante ». Il faut dire que Michel Tarrier connaît bien le sujet puisqu’il est l’auteur, avec sa fille Daisy (responsable des partenariats au WWF France), du livre Faire des enfants tue…

Source : M; Gérard Doiteau, blog "Handicap et citoyenneté"

 
En cette période où Messieurs Sarkozy et Besson se félicitent du résultat du débat sur l'identité nationale, il devient de plus en plus difficile de se sentir à l'aise dans la peau d'une personne en situation de handicap française.


Les dernières décisions, de nos dirigeants et de nos représentants élus, sont toutes orientées vers notre exclusion de la société française.
Voici la liste des événements qui se sont déroulés récemment et qui confirment la tendance précédemment évoquée :
- Le gouvernement a fait voter un décret qui introduisait des dérogations sur l'accessibilité, au sein des constructions neuves. Heureusement ce décret a été censuré par le Conseil d'État

suite ici :
http://www.tessolidaire.com/TPL_CODE/TPL_NWL_ART_FICHE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/40150/1576-lettres-d-information.htm


Ou encore:

Révolution verte eugénique, ou génocidaire ?
http://www.mecanopolis.org/?s=surpopulation+d%C3%A9population

Lutte contre le réchauffement climatique, ou contre les peuples ?
http://www.mecanopolis.org/?s=d%C3%A9population


Genocide


Création de la "Direction générale de la cohésion sociale" (DGCS)
http://www.tessolidaire.com/TPL_CODE/TPL_NWL_ART_FICHE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/40130/1576-lettres-d-information.htm



Haïti, un élément à considérer
Pour apporter de l’eau au moulin de la version "séisme provoqué", voici un site très intéressant !
Le site de HAARP, avec les enregistrements, 24h sur 24h des variations du champ géomagnétique dans le spectre des ULF.
Cliquer sur « next day » plusieurs fois. Vous verrez ce qui se passe le 10, le 11 et le 12 janvier, puis plus rien jusqu’au 20 janvier (date de la forte réplique).
Les données du 9 janvier 2010, à partir desquelles vous pouvez avancer dans le temps (ou reculer) :
http://137.229.36.30/cgi-bin/scmag/disp-scmag.cgi?date=20100109&Bx=on



Hommage à Howard Zinn
 
   
RAPPEL DU N°130
"Suicide" à Davos, révélations
Bref résumé :

Suite à l'installation d'un "système de défense acoustique passive", pour protéger les participants à Davos par le suivi des sons associés à des activités suspectes (coups de feu, bombes à retardement, pas dans des zones non autorisées, etc.), le responsable de la sécurité, Markus Reinhardt, 61 ans, qui avait dirigé les forces de police dans le canton Suisse des Grisons et protégé le sommet de Davos depuis 1984, a levé un énorme "lièvre".  En écoutant après extraction des sons, il trouvé des "conversations sensibles" de "décideurs du monde entier", liées à la planification de l'effondrement total du système bancaire dans le monde. Il a ensuite été "suicidé" de deux balles à l'arrière de la tête, et tous les enregistrements qu'il avait fait ont "disparu".

 

C'est énorme, le pseudo "suicide" semble avéré, et même si le motif de l'élimination de cette importante personne reste à prouver, ce fait est en soit suffisamment important et suspect (c'est peu dire), pour s'interroger très très sérieusement !

 
 
Le projet US de retour sur la Lune va être abandonné
Nous attendions à cette décision :
- soit ils savent très bien que dans les 5 ans qui viennent, le monde et singulièrement les USA, aura d'autres "chats à fouetter"
- soit ils ne savent/peuvent pas y aller (et n'ont jamais su/pu ?)
- soit ils n'ont rien à y faire de cette façon (pas besoin), pour des raisons inavouables
Dans tous les cas, comment en 2010 ne peuvent-ils pas faire ce qu'ils disent avoir fait en 1969, et pourquoi (y compris en invoquant des raisons financières) ?
 
 
Tout va mieux, ça se voit...
Deux ans et demi après les débuts de la crise financière aux Etats-Unis, la FDIC estime que le nombre de banques en difficulté financière continue de grimper, étant à 552 au 30 septembre, contre 416 trois mois auparavant.
 
 
Avant les gens étaient plus crédules, on pouvait leur injecter n’importe quoi !
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) « n’avait pas prévu que les gens décideraient de ne pas se faire vacciner » contre la grippe H1N1, a reconnu la directrice de l’OMS, Margaret Chan.

 
MOBILISATION CONTRE l’AJOUT de SUBSTANCES RADIOACTIVES...
...dans les BIENS DE CONSOMMATION et les MATERIAUX DE CONSTRUCTION

http://www.criirad.org/mobilisation/5mai2009.html

 

 
Produits "light", bonbons



toxique-societe-jpeg.jpg

Pour le commander en avance :
Pour lire l'intro :
Priska est une ex-journaliste de "Sud-Ouest", migrée à Nexus (avantageusement), après avoir eu quelques problèmes avec sa rédaction de S-O, pour avoir publié sur le blog du dit torchon, un texte non politiquement correcte sur le "11 septembre"...


Merci à www.artemisia-college.org pour ces informations



11-9.jpgDees

Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ?  (1ère partie)



Quelle que soit l’opinion que l’on se fait sur les attentats du 11 septembre 2001 (version officielle ou attentat organisé par la CIA ou le Mossad israélien), des faits incontestables découlent de ce fameux 11 septembre.

La seule grande puissance dominante après la désintégration de l’Union Soviétique (USA) s’est donnée à elle-même un chèque en blanc, un quitus moral et politique lui permettant d’intervenir partout, quand elle le souhaite et par tous les moyens, au nom de la lutte contre le terrorisme.

Ce concept « le terrorisme » dit international est assez flou pour pouvoir être appliqué à n’importe qui.

Il a été défini au départ par l’axe américano-sioniste pour désigner à l’époque « l’islamisme » par opposition à l’Islam « modéré », c’est-à-dire, l’Islam des pays déjà sous la coupe américano-sioniste (pays du Golf, Égypte, Maghreb, Pakistan, etc..). Ces pays ont eu pour fonction de servir de bases et d’alliés aux États-Unis et de jouer également le rôle des «bons musulmans de service ».

Cet appel à la croisade contre le terrorisme a été adressé également aux anciens ennemis des USA (Russie et Chine) afin de les embrigader sous la bannière américano-sioniste.

Le premier objectif nommément désigné a été l’Afghanistan, refuge des Talibans et de l’insaisissable Ben Laden. L’invasion et l’occupation de ce pays ont donc été décidées et menées à terme avec la complicité du gouvernement pakistanais, entraînant ce pays à son tour dans une guerre tantôt ouverte tantôt larvée.

A cet ennemi fantomatique et insaisissable qu’est Al Qaida, les États-Unis et Israël en ont ajouté un autre l’Irak, un État souverain, un État sous embargo, totalement affaibli depuis la guerre du Golf. L’agression contre l’Irak a voulu être présentée comme une croisade du bien contre le mal afin d’obtenir la caution des Nations Unies (cette « respectabilité » que les puissants appellent le « droit international »). Cette fois-ci le montage mis en place par tout l’appareil propagandiste américano-sioniste s’est heurté à l’incrédulité d’une partie importante de l’opinion (les fameuses armes de destructions massives de Saddam Hussein n’arrivaient pas à convaincre) et surtout au refus de la Russie, de la Chine et de la France : membres du Conseil de Sécurité avec droit de veto.

La Russie et la Chine ne pouvant pas ou ne souhaitant pas apparaître au premier plan, ce fut à la France de Jacques Chirac et de De Villepin, dans la meilleure tradition gaulliste, que revint la mission d’« accrocher » le veto. Les États-Unis et leurs alliés ont été ainsi obligés d’agresser l’Irak sans la caution de l’ONU (ce « machin » comme disait le Général De Gaulle).

Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ? Allons-nous vers un nouvel 11 septembre ?


On peut considérer que depuis ce jour, les Nations Unies sont mortes même si leur siège à New-York continue à faire la fortune des grands restaurateurs locaux et autres lieux de divertissement destinés aux diplomates.

Cette agression/occupation de l’Irak a répondu à plusieurs objectifs dont le premier et sans doute le plus important est d’avoir donné satisfaction à Israël et à son lobby nord-américain. Il s’agissait de briser un État arabo-musulman disposant à la fois d’eau (agriculture) et de pétrole, et de le morceler en trois entités ethniques et religieuses (Kurdes, sunnites et chiites). On a également liquidé ses élites soit par la corruption soit par l’assassinat (plus de 70 physiciens, chimistes et techniciens de haut rang dans le domaine nucléaire disparus ou assassinés).

Enfin et surtout cette occupation renforce l’encerclement de la République Islamique d’Iran, principale ennemie d’Israël et de son lobby.

A Gaza en décembre 2008, il s’est agi pour l’entité sioniste de mettre à l’épreuve M. Obama, élu en novembre avec en grande partie, les fonds du lobby sioniste mais également de vérifier par la pratique le nouvel axe régional Israël - pays arabes dits modérés, c’est-à-dire complices : Égypte, Jordanie et certains pays du Golfe. Le silence d’Obama, de Moubarak, sans parler de celui de Mahmoud Abbas, Président de l’autorité palestinienne ont bien montré la complicité unissant les USA, Israël et les gouvernements arabes assujettis au sionisme. Le silence tout aussi complice de l’Union Européenne a confirmé, si besoin en était, son alignement total sur la politique israélienne, alignement renforcé par le retour de la France dans l’OTAN, décidé par M. Sarkozy.

L’échec relatif de l’armée israélienne sur le terrain et l’indignation croissante d’une partie de l’opinion n’ont fait que suspendre provisoirement la question de Gaza. Depuis, le territoire de Gaza est soumis à un total embargo avec la complicité de l’Égypte, des États-Unis, de M. Obama et de l’Union Européenne. Pendant ce temps, la colonisation sioniste de la Cisjordanie et de Jérusalem Est se poursuit, quoi que puisse dire M. Obama pour tenter de tromper l’opinion publique, notamment arabe. La Palestine demeure le pivot de ce conflit opposant la volonté de domination sioniste au reste du monde.

Pour que tombent les dernières illusions sur la politique de « paix » de M. Obama, ce dernier a décidé l’envoi de 30 000 hommes supplémentaires en Afghanistan alors que toute solution militaire du problème est exclue et que la guerre contre les USA et ses alliés s’étend au Pakistan. Pendant que l’empire USraël s’enlise en s’élargissant (suite notamment au mystérieux attentat manqué du « terroriste aux sous-vêtements » et à une possible intervention américaine au Yémen), la situation économique globale ne s’améliore pas pendant que la Chine, la Russie et surtout le front de la résistance (Iran, Hezbollah, Hamas) continuent de se renforcer...

 

 

Nous reviendrons prochainement dévoiler ce qui n’a encore jamais été dit sur le 11 septembre...

 

Le Président,

Yahia Gouasmi

Communiqué du Parti Antisioniste



Wikileaks, la machine à scoops des citoyens,
appelle à l'aide  !

Deux des responsables de Wikileaks lors de la conférence 26c3 en décembre 2009 (Andygee1/Flickr)



On lui doit quelques uns des plus beaux scoops de ces dernières années, sur le Climategate, les liens entre OMS et labos pharmaceutiques ou, tout dernièrement, le « traité secret » ACTA : Wikileaks, un site qui permet de publier anonymement des documents sensibles, est provisoirement fermé. Faute de fonds.

 

Allez, on ne va pas bouder le plaisir de poursuivre la liste des scoops rendus possibles par ce « wiki » (un site où chacun peut publier du contenu) qui vérifie scrupuleusement la véracité des documents, et protège tout aussi vigoureusement l'anonymat des contributeurs : le manuel des procédures d'interrogatoire de Guantanamo, des comptes-rendus de réunions du groupe Bilderberg, la corruption de l'ex-Président kenyan Daniel Arap Moi…

Peu connu en France, où la culture du « whistleblowing » (lancer d'alertes) est encore peu répandue, Wikileaks a rencontré un succès phénoménal dans le monde anglo-saxon, en trois ans d'existence. Début 2008, 1,2 million de documents avaient déjà été publiés, grâce à des lanceurs d'alerte très bien informés parce qu'au coeur de processus décisionnels qui les choquent.

Au mois de novembre, le journal The National avait une formule très symbolique pour définir le site :

« Wikileaks a probablement sorti plus de scoops dans sa courte vie que le Washington Post ces trente dernières années. »

 

Pour mémoire, c'est le Washington Post qui a révélé le Watergate, scoop le plus emblématique de l'histoire du journalisme contemporain.

Menacé par la Chine, l'Australie ou une banque suisse, le site n'a jamais plié

Mais voilà, le wiki est victime de son succès : « Wikileaks est actuellement submergé par ses lecteurs », peut-on lire (en anglais) sur la page d'accueil depuis la fin du mois de décembre. Tout le reste du site (et notamment sa version française) est désactivé :

« Nous avons reçu des centaines de milliers de pages sur des banques corrompues, le système carcéral américain, la guerre en Irak, la Chine, l'ONU notamment, que nous n'avons actuellement pas les ressources de publier. »

 

Les informaticiens (le site est doté de technologies de cryptage très pointues), activistes et journalistes dits « d'investigation » du monde entier qui gèrent ce site appellent donc à l'aide :

« Même 10 dollars permettront de mettre l'un de ces dossiers dans les mains de dix mille personnes, et 1000 dollars, un million de personnes. »

 

Lancé en décembre 2006, Wikileaks a déjà été menacé par une banque suisse, la censure chinoise, l'équivalent australien du CSA ou le régulateur des noms de domaine allemands. Soutenu par de grands noms des médias (Associated Press, The Guardian, The Lancet), le site n'a pas plié.

La menace est désormais économique.

Photo : deux des responsables de Wikileaks lors de la conférence 26c3 en décembre 2009 (Andygee1/Flickr)

http://www.rue89.com/2010/01/29/wikileaks-la-machine-a-scoops-citoyenne-appelle-a-laide-136053



Liberté, diversité, fraternité

(..) La diversité remplace donc progressivement le combat contre les inégalités, à l'instar de ce qu'ont vécu les Etats-Unis il y a 50 ans. Cette évolution a été très bien dépeinte par l'écrivain Walter Benn Michaels dans son livre "la diversité contre l'égalité". Il y explique notamment qu'en 50 ans de promotion de la "diversité", les inégalités économiques et sociales n'ont jamais autant progressé aux Etats-Unis.

Liberté, diversité, fraternité : serait-ce la nouvelle devise de notre pays ? (..)

http://www.levraidebat.com/article-liberte-diversite-fraternite-44147241.html

 

                                                  combien-de-tps-les-porter.jpg



Porte de Vanves aujourd’hui, Pernéty hier, Plaisance demain :


Refusons la suppression des guichets RATP !

Ils appellent ça une « rénovation » de la station Porte de Vanves! Des dizaines de milliers d’euros sont dépensés
par l’entreprise publique. Pour quoi  faire?  Pour supprimer les guichets, la vente des billets au public.

C’est injustifiable et inadmissible. A chaque station de métro, on doit pouvoir acheter un ticket, un carnet, un abonnement ! C’est le service le plus élémentaire que l’on est en droit d’attendre.

Des machines pour remplacer la vente ?

Dès à présents, usagers, nous en voyons les conséquences. De façon indigne, dans la pénombre, pour acheter nos carnets, renouveler notre pass Navigo, la direction de la RATP nous laisse faire la queue à Porte de Vanves devant des automates au fonctionnement aléatoire, souvent incompréhensible. Ces appareils, certainement fort coûteux à l’achat et à l’entretien (pour remplir les poches de sociétés privées), vous rendent la monnaie quand elles veulent bien, acceptent  les billets quand elles sont de bonne humeur et refusent en tout état de cause nos chèques, même pour des sommes importantes. Tous les tarifs réduits, évidemment, les machines ne les intègrent pas ! Parmi les usagers, les personnes âgées, les handicapés, les personnes aux moyens de paiement limités seront le plus pénalisées.

Depuis la fermeture du guichet, vous protestez, nous protestons et on nous renvoie vers la station Plaisance. Sauf que les guichets de Plaisance sont les prochains à être éliminés. Pernéty en 2009, Porte de Vanves début 2010, Plaisance fin 2010. Après, on va où ? Sur la ligne 13, la direction de la RATP prévoit de laisser un accueil à Saint-Lazare, un à Montparnasse et un aux deux terminus. C’est tout ! De qui se moque-t-elle ? De nous !

Nous subissons ici les conséquences d’un projet global. 350 guichets sur 400 stations devraient avoir été supprimés d’ici la fin de l’année à Paris et en banlieue. Dans le seul but de faire gagner encore plus d’argent à des sous-traitants privés et de supprimer à terme 1200 emplois d’agents RATP. Tous, nous nous inquiétons de la désertification des stations, notamment aux heures creuses. L’accueil et la sécurité sont des besoins de service public.

La direction de la RATP répond : « oui, mais on va vous laisser des bureaux d’information ». Mon œil ! S’ils ne vendent plus de billets, les agents perdront l’activité la plus fondamentale et régulière de leur métier. La direction va les laisser pourrir sur place provisoirement pour mieux leur faire et nous faire avaler la pilule et supprimer tout bonnement les emplois.

Le comble du cynisme est atteint quand la RATP se propose de distribuer, à la place de La Poste, à la station Simplon dans le 18ème les courriers recommandés.

Ce que nous vivons là, c’est directement une manifestation de la logique de privatisation de la RATP qui a enregistré 300 millions d’euros de bénéfice net en 2009. Dans toute l’entreprise, chez les agents du metro, du bus, du RER, chez les usagers, notamment devant les difficultés de la ligne 13, des mobilisations convergent contre ce choix politique. Suite ici :

http://pcf-paris14.over-blog.org/article-porte-de-vanves-aujourd-hui-pernety-hier-plaisance-demain-refusons-la-suppression-des-guichets-ratp--44145844.html



JUSTICE.jpg


Procureur J-Claude Marin
Après l'Affaire Tarnac, Dray, de Villepin,
voici... l'affaire Patrice Hénin !
Une affaire où tout est incroyable !
Soutenez Patrice : il est victime d'abus:

http://patricehenin.blogspot.com/2009/09/citoyen-jean-claude-marin.html



Alternatives

Patrick Viveret : « Changer son rapport à la monnaie,
c’est changer son rapport à la vie »
http://www.bastamag.net/article601.html

La face cachée des vaccins: l'interview-vérité du Dr Vercoutère . Vidéos


Cliquez tous sur ce lien !!!

Pour que ce film soit en salle (film qui dénonce les méfaits de la mauvaise alimentation et des pesticides), il faut qu'un maximum de personnes regarde la bande-annonce dans les 3 jours à venir. Faites passer, même si vous ne le visionnez pas complètement;  c'est le nombre de visites dans les 3 jours qui fera le poids... Le voir est encore mieux. Faites suivre à tous vos contacts!
http://nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/bande-annonce.html   (cliquer ici)

IDENTITE NATIONALE : ETRE UNE PERSONNE
EN SITUATION DE HANDICAP EN FRANCE
.

liste complète


Le Turkménistan réserve ses fournitures de gaz à la Chine, la Russie et l’Iran: la géopolitique des pipelines à un tournant capital.

Des Empires et de la Liberté:
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=10611

Crise du logement : et la responsabilité gouvernementale ?

Qu´ont donc fait ces oliviers ?

Après l'échec de leur tests balistiques, les USA ont averti l'Iran concernant ses missiles défensifs

Moubarak à l'ambassadeur israélien: "On vous aime en Egypte"

Pentagone: développer de nouveaux moyens de faire la guerre (Gates)


Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 25/02/2010 14:47


Yanlil,

tu as raison, comment l'homme de la Haute Finance peut-il comprendre les aspirations populaires, d'ailleurs je le connais, il est d'une arrogance détestable. Un signe qui ne trompe pas...
Cordialement eva


YANLIL 21/02/2010 22:34


Chacun son métier, je préfère voir DSK au loin à recevoir son mandat du FMI, merci à Eva de soulever le débat . On a déjà vu ce que cela donne quand les extra super "experts" de la
finance s'occupe du quotidien de monsieur tout le monde, en général leur charité commence par eux-mêmes, d'ailleurs les résultats ne sont souvent guère plus
brillants quelques soient les dits "experts" qui s'occupent ou pas du bonheur des autres si ce n'est pour la poche des "experts" eux-mêmes. Enfin après tout on vit en démocratie on a
le droit de se faire plumer. A quand le candidat philosophe qui dira autre chose que des mensonges.


Eva R-sistons 04/02/2010 00:02


Bonjour LGS

C'est un triste sire, dans la vie, d'une arrogance insupportable, méprisant !

La lune: On n'est certes pas une imposture près !

Cordialement, eva


LGS 03/02/2010 16:40


Merci Eva...eh oui, Dsk est un pur sioniste, parait-il très puant dans la réalité ! Un sale mec...
Et puis ta remarque sur la Lune est judicieuse.
Il y a 2 mois quand j'ai entendu parler du projet de "retour" dans 10 ans, je me suis dit, tiens, tiens, seraient-ils prêts techniquement ? ...et en mon for intérieur , je me suis encore dit, "pas
sûr".
D'ici là, les choses vont bouger...car avec les moyens modernes, cela va être pisté.
On ne pourra plus faire l coup de la simple mise en orbite et du film en studio..
Qu'on m'explique ! Si les hommes étaient réellement allés sur la Lune, cela fait belle lurette qu'il y aurait eu une BASE ! C'est la base même pourrait-on dire.
La lune aurait en ce cas dû  servir de terrains d'expériences pour les planètes plus lointaines...
Mais non, rien !
Nous faire gober qu'il y a 40 ans, ils avaient avec leur Lem et leurs mouffles, les moyens d'y aller,de traverser les ceintures de van Halle, et de revenir...Non mais. c'était Kubrick qui était aux
manettes !


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages