2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 23:52

 

 

                                                        L'industrie de l'Holocauste : réflexions sur l'exploitation de la souffrance des juifs

 

Norman Finkelstein
L'industrie de l'Holocauste
Réflexion sur l'exploitation de la souffrance des Juifs
Traduit de l'anglais par Eric Hazan



Introduction du livre par les Editions La Fabrique :

 

 

Ce livre bref, provocant et passionné dénonce à la fois l'instrumentalisation politique et l'exploitation financière de la souffrance des Juifs pendant la seconde guerre mondiale. D'entrée de jeu Finkelstein distingue l'holocauste nazi, événement historique au cours duquel des millions de Juifs furent exterminés, et l'Holocauste avec un H majuscule, son exploitation idéologique.

L'industrie de l'Holocauste, explique-t-il, transforme la mémoire d'Auschwitz en caution idéologique et en marchandise rentable. Le système idéologique de l'Holocauste repose sur deux dogmes centraux: (1) l'Holocauste constitue un événement historique catégoriquement unique. (2) Il représente le point culminant de la haine irrationnelle et éternelle des Gentils contre les Juifs. Cette sacralisation a plusieurs avantages. Puisque l'Holocauste se situe en dehors de l'Histoire, et même au-delà, puisqu'il défie toute connaissance et toute description (Elie Wiesel), son culte remplace tout effort de compréhension historique rationnelle de l'extermination des Juifs par le nazisme. A ce mal unique, la souffrance des autres peuples ne peut être comparée. Dans des pages qui seraient comiques si le sujet le permettait, Finkelstein décrit les efforts de l'industrie de l'Holocauste pour marginaliser, voire effacer la mémoire des autres victimes du nazisme.

Ce caractère unique de l'Holocauste, ce droit sur les autres, ce capital moral représentent pour l'état d'Israël un alibi précieux, puisqu'il lui donne le droit de se considérer comme spécialement menacé et donc justifié à utiliser tous les moyens nécessaires pour sa survie. Le dogme de la haine éternelle des Gentils va dans le même sens, en légitimant la politique d'Israël comme réaction justifiée à une perpétuelle menace d'anéantissement. Toutes les méthodes auxquelles [Israël] peut avoir recours, y compris la violence et la torture, relèvent de l'autodéfense légitime.

L'exploitation financière de l'Holocauste est qualifiée par Finkelstein de double extorsion. D'une part, l'industrie de l'Holocauste, appuyée par le gouvernement américain, a obtenu des dizaines de milliards de dollars des banques suisses, de l'industrie allemande, des pays d'Europe de l'Est. Le livre consacre tout un développement aux méthodes utilisées, qui relèvent du chantage aux bons sentiments, appuyé par l'artillerie lourde des pressions économiques américaines. L'autre volet de cette double extorsion est que l'argent ainsi obtenu, au lieu d'aller aux véritables victimes survivantes -ou à leurs héritiers- part dans les caisses des organisations juives liées aux états-Unis ou à Israël.

L'Industrie de l'Holocauste est le livre d'un homme en colère. Son père et sa mère ont subi l'épreuve des camps nazis. J'attache, dit-il, de l'importance à la mémoire des persécutions de ma famille. La campagne de l'industrie de l'Holocauste pour extorque de l'argent à l'Europe au nom de victimes de l'Holocauste dans le besoin réduit le statut moral de leur martyr à celui du casino de Monte Carlo. [...] Il n'est que temps d'ouvrir nos cœurs à la souffrance du reste de l'humanité. [...] L'industrie de l'Holocauste a toujours été en état de faillite morale, et cette faillite doit maintenant être publiquement déclarée. L'attitude la plus respectueuse envers ceux qui sont morts est de protéger leur mémoire, de tirer enseignement de leur souffrance et de les laisser enfin reposer en paix.

Norman Finkelstein
Norman Finkelstein a passé sa thèse de doctorat à Princeton sur la théorie du sionisme. Il est l'auteur de trois autres livres, Image and Reality of the Israël-Palestine Conflict; The Rise and Fall of Palestine, et A Nation on Trial, traduit en français en 1999 (L'Allemagne en Procès, la thèse de Goldhagen et la vérité historique). Il enseigne actuellement à la City University de New York.
voir aussi: Norman Finkelstein

Sortie 2001
157 pages - 19 euros
ISBN2-913372-10-4

http://www.lafabrique.fr/catalogue.php?idArt=50

http://cjpp5.over-blog.com/article-norman-finkelstein-l-industrie-de-l-holocauste-editions-la-fabrique--38346408.html

 

.


greed

 

There Is No Business like Shoa Business

By Gilad Atzmon


Seventeen people have been charged in the US with the theft of $42m of Holocaust compensation funds provided by the German government.

US Attorney Preet Bharara said ‘we are dealing here with “thousands of false applications.” The fraudsters duped people into applying who were not eligible so everyone could share funds that never should have never been allocated in the first place.

"If ever there was a cause that you would hope and expect would be immune from base greed and criminal fraud, it would be ‘the Conference on Jewish Material Claims Against Germany’, which every day assists thousands of poor and elderly victims of Nazi persecution," said Bharara. "Sadly, those victim’s funds were themselves victimized."

FBI Assistant Director-in-Charge Janice K. Fedarcyk said in a statement, "Each of the defendants played a role in creating, filing and processing fraudulent claims on behalf of non-qualifying applicants — and dividing up the spoils. Funds established and financed by the German government to aid Holocaust survivors were siphoned off by the greedy, and not paid out, as intended, to the worthy."

The FBI was courageous enough to look into holocaust greed. I wonder how long will it take for our historians to be brave enough to treat WWII as a historical chapter.  How long will it take to European countries to remove Holocaust denial laws and reinstate freedom of speech?  How long will it take before we manage to look at Jewish history as a continuum instead of isolated patches of victimhood loaded with false legitimacy to rob Palestinians.

I guess not too long.

  

 

israel-nazis2.jpg?w=450&h=339

  Note d'eva : Je n'aime pas la Croix gammée sur le dessin, en pensant aux Juifs non sionistes, ou fidèles à la Doctrine, à la Thora. Par contre, les disciples du Talmud, persuadés que leur race est supérieure et que les non-Juifs doivent être exterminés comme des animaux ou mis en esclavage, peuvent en effet se l'approprier.

 

 

Commémoration de Toulouse :

Industrie de la victimisation

et instrumentalisation de l'holocauste

Par eva R-sistons

 


Toulouse. Encore et toujours. Dès que l'on porte atteinte à la vie d'un Juif, cela devient une affaire d'Etat, une cause nationale - d'autant plus injustement que toutes les Communautés ou tous les groupes ne sont pas traités de la même façon dans notre Etat soi-disant républicain et laïc : Que dire des Musulmans, des Noirs ou des Roms, par exemple ? 

 

La fête de la Toussaint, devenue par extension fête des morts, de tous les morts, a donc été récupérée politiquement par une seule Communauté qui a perdu quatre des siens. Tragiquement, certes, mais les faits-divers sont quotidiens et pour autant ils ne deviennent pas un événement majeur ! Ainsi, le 1er novembre nous devions tous  pleurer sur le sort de 4 citoyens juifs, comme depuis des dizaines d'années nous devons nous émouvoir d'un seul holocauste : celui des Juifs. D'où vient ce particularisme étrange, ce favoritisme outrancier ?


Et peut-on accepter que Hollande, le larbin d'israël et du CRIF, déroule le tapis rouge français pour accueillir un leader extrémiste, fanatique, raciste, haineux, belliqueux, antagoniste, provocant, inquiétant ? La France "licratisée" n'a plus rien de français !

 

Par ma mère (en grande partie d'origine juive, contrairement à mon père catholique et qui m'a valu une éducation dans cette religion), j'ai des racines juives, ce que j'ai su très tardivement. L'avoir découvert entraîne pour moi une responsabilité, celle de dénoncer toutes les impostures liées à ce peuple auto-proclamé "élu", et d'après son Talmud : soi-disant "supérieur", ayant tous les droits et jamais de devoirs, et appelé à exterminer "comme des animaux" tous ceux qui n'en font pas partie. Cela se sait peu, car dès qu'une vidéo publie des extraits significatifs de ce torchon raciste et haineux, elle est immédiatement supprimée par la Police de la Pensée sur Internet, une armée de "mercenaires", de sayanims au service de la préservation du secret de cette doctrine monstrueuse (d'ailleurs véritable "Bible" pour paraît-il près de 80 % du "peuple"  soi-disant Elu).


Le sionisme talmudiste est une déviation inhumaine et barbare de la Parole Sacrée juive, Parole devant être servie par une Communauté promise au sacerdoce, à la sainteté, bref par des individus pieux, et exigeants en matière d'éthique (ne pas confondre la Thora et le Talmud, comme le Coran et la Charia).


Cette Parole de Yahvé est désormais détournée et dévoyée par une armée d'infidèles voués à l'idôlatrie du Veau d'Or, au mensonge, au vol, à la prédation, au pillage, à la déstabilisation des Etats, à la destruction et à la mort (comme en Palestine occupée ou dans les guerres impériales).

 

Et un événement dramatique, la mort de 3 enfants et d'un professeur, est élevé au rang de cause nationale sous prétexte d'antisémitisme (comme s'il n'y avait pas d'autres victimes d'agressions à caractère racistes, mais vite oubliées car concernant d'autres communautés), instrumentalisé pour servir des buts politiques et ensuite militaires (contre l'Iran en particulier). C'est d'autant plus intolérable que l'odieux meurtre est probablement d'Etat, en tous cas certainement pas perpétré par le jeune Merah (la description du meurtrier faite par une femme témoin n'a rien à voir avec celle de l'accusé), mais ce choix d'un Musulman permet une récupération éhontée et permanente par les dirigeants et par les Médias aux ordres avec  amalgames scandaleux à la clef.

 
 

Médias au service du choc de civilisations

 

 

La diabolisation du Musulman éclate chaque jour dans les Médias orchestrés par les supporters d'israël : Ainsi, la veille du 1er novembre,  sur "Parlons-en" (France24, chaîne ultra-sioniste fondée par le couple Ockrent-Kouchner pour nous conditionner et nous manipuler), émission animée par un ultra-sioniste partisan de la guerre contre l'Iran. L'émission était d'ailleurs  intitulée à dessein "Iran-occident, un choc de civilisations", pour inciter à la haine du Musulman et à une guerre diabolique contre eux. Bernard Kouchner intervint afin de développer ses thèses habituelles qui n'ont rien à voir avec l'humanitaire. A 13 h, le 1er novembre, le Journal de France2 chaîne au service des intérêts d'Israël et plus généralement de l'Empire militaro-financier, nous a berné encore et toujours en mettant en avant les prétendus avantages de la "démocratie" occidentale : "Maintenant, dit un Libyen apparemment heureux de la chute de Kadhafi,  nous pouvons enfin parler politique au café, ou de l'industrie du pétrole " (sic)! Quel bonheur, en effet, par rapport à tous les bienfaits abondamment distribués à tous les Libyens par Kadhafi... avec, justement, les revenus du pétrole : Premier logement, électricité et eau gratuits, produits de première nécessité subventionnés, etc, etc ! Une liberté de "parler" chèrement payée : Pays en ruine, massacres, tortures, chasse au migrants noirs, privation des revenus du pétrole, privatisation de tout, destruction de tous les avantages sociaux, et bientôt dettes asphyxiantes alors que le pays, sous le soi-disant "dictateur" Kadhafi, fonctionnait sur le mode de la démocratie directe, par le peuple et pour le peuple, et il avait une gestion saine, sans dettes, et des réserves d'or très importantes (aujourd'hui pillées, volées par l'Occident terroriste). 

   

Ce sont ces mêmes médias qui passent leur temps à fustiger les 200 ou 300 Musulmanes, en France, qui choisissent d'être voilées des pieds à la tête, et qui se taisent sur les accoutrements de certains membres de la Communauté juive (grand chapeau noir, redingote noire, barbe longue, perruques et foulards des dames etc). Ou l'on tolère le tout, ou rien. Mais assez du deux poids deux mesures ! Tout est fait par les Médias pour rendre les Musulmans insupportables aux Français, alors que les citoyens Juifs sont présentés comme des victimes ou comme des modèles (la Mère Veil, par ex). Vous avez dit neutralité ?

 

Seuls les citoyens juifs doivent-ils être protégés en France, comme le réclame Hollande, tandis qu'il devient de bon ton de stigmatiser les citoyens musulmans ?  Ce deux poids deux mesures est un véritable scandale... et il conduit non seulement à l'exclusion, au rejet, à la frustration, au sentiment d'injustice, à l'amertume (et donc au racisme par ricochet), mais aussi au choc de civilisations, et bien sûr à tous les extrémismes fascisants comme à la violence des désespérés et aux actes terroristes des défavorisés.

 

En ce 1er novembre, donc, Hollande rend hommage aux victimes de Merah, mais  seulement juives : Jamais il ne sera fait allusion à la mort des 2 soldats Musulmans au service de la France.


Les Musulmans, on n'en parle que pour les dénigrer, les fustiger, les stigmatiser, au prix des pires amalgames porteurs de futures Nuits de Cristal ! Honteuse France, d'autant que les Médias sionisés relaient les consignes du CRIF. 

   

Les Médias se sont ainsi emparés de la rencontre Hollande-Netanyahu pour claironner qu'elle redonnera une nouvelle vigueur à la relation franco-israélienne et au processus pour la paix au Proche-Orient. Vraiment ? Israël rencontre, palabre, et rien ne se passe : Car l'entité sioniste ne veut pas la paix, mais gagner du temps pour rendre la paix... impossible ! Dit autrement, afin que les Palestiniens n'aient pas un Etat viable, mais un Etat gruyère, juste des bantoustans. 

 

Quoiqu'il en soit, la mise en scène de cette commémoration a été parfaite : On a en particulier vu le drapeau français et israélien côte à côte. Quel symbole ! La  France du "socialiste" Hollande qui a promis "le changement", cautionne un Etat raciste, colonialiste, fasciste (tandem Netanyahu-Lieberman), terroriste... Ou bien est-elle devenue, depuis Sarkozy l'Américain et le pion d'Israël, un Etat terroriste (attaquant des pays souverains comme la Libye ou la Syrie), raciste (en diabolisant les Musulmans tout en s'en défendant), colonialiste (comme en Afrique, en Côte d'Ivoire ou au Mali) ? On peut légitimement poser la question. La réponse, pour moi, découle des faits...

 

En tous cas, en joignant le drapeau israélien au français, notre pays cautionne donc implicitement

- un Etat hors-la-loi

- la violation de toutes les règles internationales

- des dirigeants d'extrême-droite 

- une politique ultra-libérale, raciste, colonialiste, impérialiste

- des pratiques mafieuses, des méthodes fascistes 

 

mafia-juive.jpg

Enquête du chercheur Hervé Ryssen sur la mafia juive, un sujet quasi-jamais abordé.

Sur la quatrième de couverture :

« Lorsque l’on évoque la mafia, c’est d’abord à l’univers de la Sicile que l’on pense en premier lieu. Tout le monde a entendu parler de la mafia sicilienne : c’est la plus médiatisée, celle que l’on voit le plus au cinéma.
Au début des années 1990, après l’effondrement de l’Union soviétique, on nous parlait aussi régulièrement de “mafia russe”, de “mafia tchétchène” et de “mafia albanaise”.
La mafia juive, elle, n’existe pas ; les médias occidentaux n’en parlent pas. A la radio, à la télévision et dans la grande presse, le silence est total sur cette question. C’est un sujet tabou. A Hollywood, pareillement, la judéité des criminels et des trafiquants n’apparaît presque jamais ; et il n’est guère difficile de comprendre pourquoi.
La mafia juive est pourtant sans aucun doute la mafia la plus puissante du monde. La plus dangereuse, aussi. Quelques journalistes trop curieux ont déjà été assassinés. »

Note d'eva: Il vaudrait mieux parler de la mafia sioniste, car ce ne sont pas, par ex, des Juifs de la Thora, qui trempent dans ces affaires. Et les adorateurs du Veau d'Or, les financiers sans scrupules, les Goldman Sachs, sont des sionistes, pas des Juifs fidèles...

 

   

Il y a terrorisme et terrorisme...

 

 

Donc, on nous apitoie en permanence sur les prétendus malheurs du peuple § juif, alors qu'il ne souffre pas plus que les autres et qu'au contraire, il est régulièrement à l'origine de la plupart des problèmes de l'humanité, sur le plan financier et militaire. 

 

(§ Prétendu "peuple", en fait, car inventé par la propagande en grande partie d'Ashkénazes qui ne sont pas sémites. Le mot antisémitisme, d'ailleurs, est plus approprié pour les Arabes plus sémites que la plupart des Juifs).

 

Un acte "terroriste" a-t-il été commis contre un magasin casher ? Cela devient une affaire nationale. On oublie d'ailleurs que la plupart des actes dits "terroristes" sont des opérations montées de toutes pièces par les services Secrets de l'Occident, surtout sur ordre de Tel-Aviv ou avec son concours "éclairé".


Et l'on ne parle jamais des actes terroristes commis par les Juifs sionistes les plus ultra, les plus fanatiques, de la LDJ, même contre leurs  concitoyens, ceux qui justement honorent la communauté juive (tels Jacob Cohen, encore matraqué récemment, ou Stéphane Hessel, poursuivi... pour antisémitisme !!! Un comble !). Et bien sûr les Médias orchestrés par les supporters, juifs extrémistes ou arrivistes ambitieux, du sionisme, passent sous silence les atrocités du terrorisme d'Etat conçues en partie à Tel-Aviv.

 

Alors, la mort des 3 enfants juifs et de leur professeur est-elle  une cause nationale ? Pour moi, c'est un non-"événement", ou plutôt il s'agit d'un simple douloureux fait-divers parmi tant d'autres, qui servira à nous apitoyer sur les sempiternels malheurs du "peuple hébreu", ou en tant que prétexte pour alimenter nos journaux télévisés friands de faits pouvant "diaboliser" les Musulmans, leur sport favori. Et puis, que pèsent 3 enfants et un professeur assassinés par rapport aux millions de gosses sacrifiés en Irak, en Libye, en Syrie, en Afrique et un peu partout ? Gosses d'ailleurs autant victimes indirectes des sanctions injustes et criminelles, que des bombardements terroristes et impunis (souvent avec des armes réellement de destruction massive..).

 

La France licratisée - Anne Kling

 


 


Comme d'habitude, lors de la commémoration de Toulouse, le discours est habilement présenté, de telle sorte que d'un côté il y a les victimes juives, et de l'autre, les "terroristes"  musulmans. Ainsi, nous sommes sur une poudrière, sur la route conduisant au futur choc de civilisations meurtrier pour les peuples (et juteux pour ses promoteurs) par la faute des pions du Nouvel Ordre Mondial dans les milieux politiques ou dans les Médias.

 

Pourquoi, d'ailleurs, la communauté juive a-t-elle voulu faire bande à part en choisissant un terme spécial pour désigner le racisme à son encontre ? En oubliant, au passage, que les Sémites sont plus Arabes que Juifs ! Et pourquoi toujours faire bande à part ? Quelle solidarité avec le reste de la communauté française ? Ce communautarisme exacerbé contribue au racisme anti-Juifs, ce constant besoin de se différencier, de tirer la couverture à soi. Les Juifs sionistes se plaignent d'être détestés : Mais ils font tout pour cela ! "Peuple élu, peuple à part, race supérieure" (Talmud)... Cela sent le souffre, d'ailleurs, comme du temps du nazisme raciste qu'ils dénoncent et instrumentalisent en leur faveur - pour faire accepter, ensuite, tout ce qu'ils veulent, le  Non-Droit, les politiques anti-sociales, mercantiles, affairistes, impérialistes broyeuses de vie et génératrices de souffrances jamais prises en considération, elles !  Alors que le monde entier, en permanence, et même des dizaines d'années après, doit encore et toujours compatir à leurs malheurs loin généralement d'équivaloir ceux des autres (cf génocide presque total du peuple amérindien, par ex), souvent leurs victimes d'ailleurs (en Irak, dans le cadre du "Grand Israël" prédateur et raciste !  Et un peu partout, comme actuellement en Syrie et en Afrique disputées aux entrepreneurs chinois.. par la guerre !).

 

http://www.esprit-europeen.fr/lectures_ldv.html
GazawWiedenhofer.png

 

Skandrani-sur-expogaza.png

 

Cette Communauté "à part", s'est offert des droits particuliers, dont celui, unique, de piétiner les droits des autres, en toute impunité : Israël, état voyou, s'est ainsi spécialisé dans la  violation de toutes les résolutions internationales, entre autres. Les règles du Droit n'existent pas pour elle, seulement pour les autres !

 

Et François Hollande a promis de protéger ses poulains : Garantir leur sécurité sera une priorité, toutes les écoles, en particulier, seront étroitement surveillées.. Cette garantie de la sécurité devra devenir une cause nationale. Sous-entendu, contre les Musulmans, contre les exclus du Système... suivez mon regard, dans les banlieues. Il faut toujours des boucs-émissaires pour que le Système prospère en toute quiétude ! Et aujourd'hui, on diabolise les Musulmans. Tant pis si les Islamistes ne sont qu'une poignée, souvent d'ailleurs, en sous-mains, encouragés, soutenus, utilisés (comme Mohamed Merah, envoyé au milieu des djihadistes pour le compte des Services de Renseignements, et ensuite accusé d'en être lui-même un d'abord au moment des Elections puis pour les besoins du choc de civilisations.. Les humains sont de simples pions entre les mains des riches manipulateurs...), armés, financés, instrumentalisés... par la mafia Occidentale ou par des pays comme le Qatar. Bienvenue en enfer ! Al Qaïda, le Hamas, les Révolutions arabes (ces dernières célébrées à longueur d'images ou de pages par les Médias comme Arte, ce qui devait les rendre suspectes dès le départ) sont le fruit des cogitations des stratèges usraéliens mus seulement par la soif de domination et de profit. Un scandale de plus ! Le vrai terrorisme est celui-là... Le faux terrorisme, lui, c'est la guerre du pauvre embrigadé, endoctriné, manipulé à son insu.

 

La mise en scène est parfaite: "Les visages tordus de chagrin", explique-t-on. Et en effet, alors que les télévisions françaises aux mains des sionistes militants se gardent de montrer la moindre souffrance des Palestiniens colonisés sans travail, cernés de toutes parts et totalement privés de liberté, et puis blessés, bombardés avec des armes de destruction réellement massives, handicapés, lentement exterminés (et par ex, les Israéliens volent l'eau des habitants de Gaza et leur envoient leurs eaux.. usées ! C'est une extermination qui ne dit pas son nom...) : Jamais nous ne voyons, à Gaza, hommes, femmes, enfants en pleurs... Par contre, dès qu'un engin artisanal palestinien tombe en territoire israélien, et fait un blessé ou une victime, toutes les caméras montrent à qui mieux mieux la douleur des familles éprouvées... Et là, on voit pleurer, manifester bruyamment son émotion, tout est fait pour victimiser encore et toujours cette Communauté à part, réputée pour son arrogance, sa cupidité sans scrupules, et son esprit rusé et dominateur ! La barbarie quotidienne des israéliens envers les Palestiniens est ignorée, tue, masquée...  jamais la moindre scène d'émotion à Gaza ou en Cisjordanie, tandis que 4 victimes d'une tuerie sans doute exécutée par les Services Secrets français noyautés par le Mossad, doivent coûte que coûte réussir à faire pleurer dans les chaumières françaises ! Qui est dupe de cette honteuse mascarade ? 

   

1-91.jpg?w=450

 

Morceaux choisis de cette fameuse commémoration : "Les visages tordus de chagrin", "J'entends encore les cris, les pleurs, le courage des parents et des élèves... Je n'oublierai jamais... Je reviens de cette école, de NOTRE école (pour que nous n'omettions pas de nous identifier à ces victimes perpétuelles. Plus la charge est grosse, plus elle passe ! C'est caricatural... Note d'eva) pour partager la peine des familles", clame l'acteur Hollande devant le parterre de sa Communauté d'origine, de coeur et d'engagements.

 

Que tous ces gens viennent en Irak, en Libye, en Syrie, au Mali, etc,  voir la douleur des hordes de victimes de la convoitise barbare des supporters du Grand Israël !

 

Ensuite, le Président français proclame son allégeance à l'entité criminelle sioniste : "Vous représentez un pays créé au lendemain de la shoa pour servir de refuge aux Juifs, israël est confirmé chaque fois qu'un Juif est pris pour cible. Contre le terrorisme, mon pays sera sans faiblesse". Vraiment ? Ou alors il s'agit seulement de protéger du terrorisme les... sionistes ! Car même les actes terroristes commis à l'encontre des citoyens juifs humanistes antisionistes, intègres, épris de paix ou seulement fidèles à la Thora, ne sont pas poursuivis ! Encore récemment, par ex, le grand écrivain juif antisioniste Jacob Cohen a été agressé par des nervis de la LDJ (bras armé du CRIF), insulté, menacé, tabassé... sans que Manuel Valls (qui avoue être "éternellement lié à Israël") ne réagisse, ne poursuive les terroristes ultra sionistes de la LDJ (La Ligue de Défense Juive est interdite en Israël et ailleurs, elle est cataloguée comme organisation terroriste. Mais pas dans notre pays !).

 

 

Victimes et bourreaux


 

Et Hollande continue à lire son message (sans doute écrit par un sioniste radical) : "On doit tirer toutes les leçons de cette tragédie, il faut briser l'engrenage conduisant au terrorisme (implicitement, donc, les Musulmans haïs par la Communauté juive sont visés, note d'eva) ! Nous serons intraitable contre ceux qui ont séjourné dans les pays de la haine !" (Les pays musulmans comme l'Afhganistan, l'Iran, le Pakistan... sont encore et toujours ciblés, mais la haine des Islamistes radicaux - à ne pas confondre avec les Musulmans paisibles - n'a rien à envier à celle des sionistes-talmudistes d'ailleurs majoritaires au sein de cette Communauté soi-disant "Elue" qui elle, brûle d'exterminer non seulement tous les Musulmans et de voler leurs ressources, mais d'éliminer tous les Goys, tous les non-Juifs considérés comme de vulgaires animaux - voir la "Bible"  de ces fanatiques racistes, imbus de leur race prétendument supérieure : Le Talmud, une abomination soigneusement dissimulée aux "non Elus", note d'eva).


Quant aux Islamistes radicaux, ils sont paradoxalement suscités, encouragés, utilisés, favorisés, armés, et même financés par les Sionistes et leurs alliés anglo-Saxons ou européens. Le vrai terrorisme est celui des puissants, en l'occurrence de ceux qui mettent en scène des attentats ou des cérémonies pour les instrumentaliser ensuite en vue du choc de civilisations, en nous apitoyant sur le sort des Juifs et en nous dressant contre les Musulmans.


Tout cela, bien entendu, est machiavélique. D'autant plus que  les fidèles du Coran sont stigmatisés en permanence (dans les Médias notamment), et assimilés à des Islamistes ou à des terroristes. Comme en ce moment précis sur France2, chaîne française de télévision occupée par les Sionistes les plus virulents, qui comme chaque jour nous sert une nouvelle page contre les Arabes ou contre les Musulmans - ce soir à l'occasion de la sortie d'un film contre l'Iran sans doute caricaturé et diabolisé par les cinéastes à des fins de guerre en faveur du Grand Israël satanique (film Argo contre l'Iran millénaire. A noter que cette fois France2 ne fustige pas l'Iran, mais qu'elle donne envie de voir ce film d'action en pleine crise USA-Iran ; on peut être sûr que les Iraniens seront présentés sous leur plus mauvais jour) ! ! 

 

Et le clone de Hollande en pire, le Premier ministre israélien lié à l'Extrême-Droite, renchérit après avoir mentionné l'assassinat de soldats français par M. Merah, en se gardant bien comme Hollande et comme les journalistes laquais, de préciser que 2 des soldats tués à Montauban et à Toulouse étaient Musulmans (Français d'origine marocaine ou algérienne), ce qui est dérangeant ! Car au service de notre pays... : "Cette épreuve a été supportée avec courage. Sous les Nazis, plus d'un million et demi d'enfants juifs ont été tués en Europe. A Toulouse, 3 enfants juifs ont été tués (et combien en Irak ou en Libye-Syrie du fait des blocus et des bombardements inspirés par Tel-Aviv ? Note d'eva). Votre présence, M. Hollande, relève de la résistance comme Jean Moulin (là, j'ai bondi. Oser faire un amalgame entre ceux qui ont donné leur vie pour libérer un pays occupé et ceux qui les occupent après les avoir bombardés et ruinés, c'est trop ! Oser une comparaison entre un authentique résistant à l'oppression et les adorateurs du Veau d'Or est scandaleux ! Note d'eva). Celui qui touche à un Juif en France touche à la France !!!! (Et celui qui touche à un Noir, à un Rom, à un Musulman, touche à la France ? Note d'eva). Et celui qui ne respecte pas les droits de l'homme juif viole tous les droits humains. Rien ne justifie l'antisémitisme (c'est plaisant d'entendre ça de la bouche d'un homme qui a fait du racisme son fond de commerce, "Etat juif", "Jérusalem capitale des Juifs", Palestiniens vivant en  israël habitants de seconde zone etc, sans parler du Talmud référence raciste du bonhomme, note d'eva). Le peuple juif a contribué au peuple français (au point de se substituer à lui dans tous les postes importants ou de prestige, note d'eva). Quelque chose a changé depuis qu'on a commis des immenses crimes contre notre peuple (Netanyahu oublie que dans les camps de concentration, il n'y avait pas que des Juifs, mais aussi des Tsiganes, des prisonniers russes, d'authentiques résistants, des communistes, des handicapés, des malades mentaux, des Témoins de Jehovah, etc. Pourquoi ne citer que les Juifs, comme si eux seuls comptaient ? Leur vie est-elle plus précieuse que celle des autres ? Note d'eva). Aujourd'hui le peuple juif a son Etat,  son armée, il a les moyens de se défendre (lesquels ? Des armes de destruction massive prohibées ? En tous cas, les participants applaudissent cette déclaration, et Hollande minaude, note d'eva). Dans chaque génération il y aura des gens voulant nous détruire (et qui déstabilise les nations encore libres ? Qui sème guerres, ruines, destructions, mort, partout ? Note d'eva). Ils veulent (les Musulmans, non nommés mais implicitement visés, note d'eva) exterminer notre peuple en commettant des massacres (4 morts ! note d'eva) comme à Toulouse".


Qui massacre les Palestiniens, les Irakiens, les Libyens, les Syriens, les Maliens etc etc, sinon ceux qui se plaignent tous les jours depuis 70 ans d'être des victimes ? Cette imposture doit cesser ! Ca suffit l'instrumentalisation de la shoa et de la mort de 4 personnes à des fins victimaires - et de dénigrement des Musulmans pour mieux les massacrer ensuite en toute impunité, ou au moins dans un silence complice assourdissant de l'occident prétendument démocrate ! Il est temps que la Vérité éclate au grand jour ! 

 

Ainsi dans la bouche de Netanyahu comme de Hollande, la mort des soldats musulmans n'a pas la même importance que la mort de citoyens juifs. On n'est pas "élu", se targuant d'être d'une "race supérieure"( Talmud - ce qui d'ailleurs est d'un racisme explosif, rappelant l'horreur nazie) pour rien, et Hollande cautionne cette abomination. C'est cela la République, la laïcité ? Et lorsque l'on omet de parler de la mort des soldats musulmans, c'est du négationnisme ! Comme d'ailleurs quand l'entité sioniste nie la souffrance des Palestiniens et même leur existence ("Peuple sans terre pour une terre SANS PEUPLE"), et bien sûr leur extermination et leur déportation... Mais qui accusera les sionistes des maux (comme la négation des vérités absolues, voir ce qui précède) qu'ils lancent avec complaisance contre ceux qui osent ne pas se coucher devant eux, ne pas approuver leurs abominations et ne pas croire en leurs fables comme le déni de possession d'armes nucléaires ? Avant de s'en prendre aux autres, ils devraient d'abord balayer devant leur porte... Et d'ailleurs, pourquoi la négation du génocide juif est-elle en France considérée comme un crime, alors que la négation du génocide palestinien est  tolérée, impunie ? Encore le deux poids deux mesures détestable... et qui, bien évidemment, alimente le racisme anti-Juifs ! 

 

Quoiqu'il en soit, les Médias aux ordres saluent en choeur (Pensée Unique oblige) l'entente cordiale, sur fond d'hymne à la gloire d'israël, entre le leader d'Extrême-Droite Netanyahu et le socialeux Hollande, entente contre-nature qui scelle une "ère nouvelle pour les relations franco-israéliennes" basée sur la lutte contre le terrorisme (encore elle), et sur la lutte contre le racisme - comprenez, seulement anti-Juifs.


La mise en scène, parfaitement larmoyante, ampoulée et ridicule, nous aura offert le spectacle grotesque d'un Président soi-disant socialiste s'alignant sur les positions extrêmes d'un 1er Ministre viscéralement communautariste (méprisant, raciste, haineux, va-t-en guerre..) et oubliant ses promesses électorales, en mai 2012, "de reconnaissance internationale de l'Etat palestinien", au moment même où 22 ONG internationales publient un Rapport accablant sur la colonisation et ses conséquences sur la vie des Palestiniens comme pour la paix.      

 

Ainsi, l'alignement de notre pays sur les exigences du tyran israélien doit devenir une cause nationale. On comprend mieux pourquoi je peste à longueur d'articles sur ce site, contre la nomination exclusive de citoyens juifs à la tête des principaux rouages politiques (Président de la République, Ministres, Maire de Paris, Président du Conseil général d'Ile de France, Présidents de Partis, etc, tout y passe) et des grands médias. Notre politique, au lieu d'être souveraine, indépendante, libre, sociale, démocratique... est soumise aux diktats d'une entité sioniste (à Tel-Aviv ou via son relais en France, le CRIF) furieusement raciste, belliqueuse, libérale, atlantiste, colonialiste, va-t-en guerres impériales et impérialistes. A trop dépendre d'une idéologie malsaine et malfaisante, nous finirons par perdre nos valeurs, nos idéaux, notre âme. Sans un  sursaut républicain et national, notre pays sera bientôt une simple succursale de Tel-Aviv pour accomplir ses basses besognes.

 

Cette scandaleuse commémoration, où tout repose sur la mise en scène ridiculement victimaire (des Juifs) et insidieusement accusatrice (des Musulmans), doit nous inciter à réagir. Nous ne laisserons pas nos enfants mourir pour que les adorateurs du Veau d'Or accroissent leur puissance et leur arrogance. Il y a urgence ! Pour dénoncer les manipulations, le racisme anti-Musulmans (aussi grave que les autres), la perte de notre souveraineté et de notre identité, et le choc de civilisations à venir. Sous peine d'être l'ombre de nous-mêmes ! Et de nous préparer des lendemains réellement abominables juste pour satisfaire la soif de prédation et de domination du Moyen Orient et même de la planète, de l'entité toujours plus radicalement sioniste.

 

Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com

 

.

A lire aussi :

Lettre à Monsieur le Président de la République Française

par Rudolf Bkouche, membre de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et de IJAN (International Jewish AntiZionist Nerwork) http://www.assawra.info/spip.php?article1372 

.

 

Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël http://www.Assawra.Info/spip.php?article10
.
Formidable article à lire absolument :

.

 

Voir ma vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/xlk4sq_r-sistons-video-5-un-genocide-ou-des-genocides-introduction-a-la-question_news

.

Négationnisme, Loi Gayssot :  


http://philosemitismeblog.blogspot.com/2010/01/caricature-de-la-shoah-ce-que-le.html


Caricature-juifs-contre-israel.png

    Orwell dénonçait le totalitarisme et les atteintes aux libertés, notamment à la liberté d’expression. Aujourd’hui, le politiquement correct incarne ce Big Brother, grand surveillant des paroles et grand vigilant. La Gayssot attitude, initiée dès 1986 par des députés socialistes au nom de la défense de la vérité, bloque la marche du savoir, selon l’expression de l’historien François Furet[1], car elle empêche la confrontation des arguments. Ce que l’on appelle « loi Gayssot », en son article 9, est l’article 24 bis de la loi de juillet 1881 sur la liberté de la presse. En voici le premier alinéa :

    “Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale.”

    Article 6 (c) de ce statut : ’
Les Crimes contre l’Humanité ’: “c’est-à-dire l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions, qu’ils aient constitué ou non une violation du droit interne du pays où ils ont été perpétrés, ont été commis à la suite de tout crime rentrant dans la compétence du Tribunal, ou en liaison avec ce crime.”

 

Israël, en niant ses Crimes contre l'Humanité à l'encontre des Palestiniens, entre autres, est négationniste. Il ferait bien de balayer devant sa porte au lieu d'activer sa Police de la Pensée dès qu'un historien ou un chercheur fait preuve d'esprit de liberté, de curiosité §... Note d'eva

 

§    Appel du 12 décembre 2005 de “Liberté pour l’histoire” :
   
    “Émus par les interventions politiques de plus en plus fréquentes dans l’appréciation des événements du passé et par les procédures judiciaires touchant des historiens et des penseurs, nous tenons à rappeler les principes suivants : L’histoire n’est pas une religion. L’historien n’accepte aucun dogme, ne respecte aucun interdit, ne connaît pas de tabous. Il peut être dérangeant. L’histoire n’est pas la morale. L’historien n’a pas pour rôle d’exalter ou de condamner, il explique. L’histoire n’est pas l’esclave de l’actualité. L’historien ne plaque pas sur le passé des schémas idéologiques contemporains et n’introduit pas dans les événements d’autrefois la sensibilité d’aujourd’hui. L’histoire n’est pas la mémoire. L’historien, dans une démarche scientifique, recueille les souvenirs des hommes, les compare entre eux, les confronte aux documents, aux objets, aux traces, et établit les faits. L’histoire tient compte de la mémoire, elle ne s’y réduit pas. L’histoire n’est pas un objet juridique.
    Dans un État libre, il n’appartient ni au Parlement ni à l’autorité judiciaire de définir la vérité historique. La politique de l’État, même animée des meilleures intentions, n’est pas la politique de l’histoire. C’est en violation de ces principes que des articles de lois successives – notamment lois du 13 juillet 1990, du 29 janvier 2001, du 21 mai 2001, du 23 février 2005 – ont restreint la liberté de l’historien, lui ont dit, sous peine de sanctions, ce qu’il doit chercher et ce qu’il doit trouver, lui ont prescrit des méthodes et posé des limites. Nous demandons l’abrogation de ces dispositions législatives indignes d’un régime démocratique.”
Stop%20la%20censure.jpg
    Les signataires : “Jean-Pierre Azéma, Elisabeth Badinter, Jean-Jacques Becker, Françoise Chandernagor, Alain Decaux, Marc Ferro, Jacques Julliard, Jean Leclant, Pierre Milza, Pierre Nora, Mona Ozouf, Jean-Claude Perrot, Antoine Prost, René Rémond, Maurice Vaïsse, Jean-Pierre Vernant, Paul Veyne, Pierre Vidal-Naquet et Michel Winock.” (http://www.lph-asso.fr/)

    Prise sous le coup de l’émotion de la profanation de Carpentras, Jacques Toubon jugeait cette disposition en ces termes : « Je suis contre le délit de révisionnisme, parce que je suis pour le droit et pour l’histoire, et que le délit de révisionnisme fait reculer le droit et affaiblit l’histoire [4] ».


    Le 7 octobre 1996, l’Académie des Sciences Morales et Politiques, à l’unanimité, avait souhaité que l’on revienne sur cette disposition (Le Figaro, 18 octobre 1996). Plusieurs juristes français avaient rapidement exprimé leurs réticences, leurs inquiétudes face à cette disposition d’inspiration totalitaire. Selon François Terré, professeur agrégé de philosophie du droit à Paris-II,

    « En érigeant le révisionnisme – lequel est aberrant – en infraction pénale, on porte atteinte: a) à la Déclaration de 1789 : “Nul ne doit être inquiété pour ses opinions [...]” b) à la libre recherche scientifique, consacrée par les lois de la République, et dont la liberté d’expression est une illustration. » (Le Figaro, 29 juin 1990, p. 2)

 

Sur ce site trouvé sur Google "images" pour illustrer ce post, note d'eva:

http://www.esprit-europeen.fr/lectures_ldv.html

 

.

 

090321_biblio-7096541.jpg?w=450


A propos du négationnisme

Guy Millière (néoconservateur atlantiste) parle d'invention du peuple palestinien. Il est négationniste, alors, et sans être inquiété, lui ? A noter que ce même Guy Millière a publié un livre sur "le péril islamiste", sans être inquiété. Pourquoi ceux qui dénoncent La mafia juive ou le péril sioniste, seraient-ils inquiétés ? Encore le deux poids deux mesures ?  La France serait-elle sionisée au point de ne dénoncer qu'un type de péril ? C'est intolérable ! Note d'eva

 

1464-2841-large.jpg..
..

 

Les chaines al-Alam et Press TV interdites en Europe : La liberté d’expression sélective !

Lundi 15 octobre, un nouveau train de sanctions a été voté par l’Union Européenne contre l’Iran sous prétexte d’amener l’Iran à renoncer au développement de son programme nucléaire. Ces nouvelles sanctions s'attaquent aux transactions financières, aux secteurs de l'énergie et des télécommunications.

C’est dans ce cadre qu’Eutelsat, société européenne de satellites, a décidé d’interdire à partir du 15 octobre, la transmission sur le satellite Hotbird des 19 chaines iraniennes dont les chaines al-Alam et Press TV.

La liberté d’expression revendiquée comme une liberté fondamentale par les pays européens est bafouée par ces mêmes pays dès l’instant où elle concerne l’Iran ou tout autre pays appartenant à l’axe de la Résistance. Que craignent les pays occidentaux en interdisant la diffusion en Europe des chaines iraniennes ? Il s’agit de faire taire toute voix qui ne se soumet pas au lobby sioniste. Ce lobby, –ne nous en cachons pas- a une mainmise sur les médias occidentaux, il oriente l’information en fonction des intérêts de l’USraël.

Les sanctions votées par l’Europe sont « illégales, irrationnelles et inhumaines » comme le dit le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast. Elles consistent, en effet, en un alignement de la politique européenne sur celle de l’USraël et visent à paralyser l’Iran en s’attaquant à son économie et donc à sa population civile !

Le Guide suprême de la république islamique d’Iran, Seyyed Ali Khamenei a déclaré aux Occidentaux qu’ils étaient « trop faibles pour être capables de contraindre le peuple iranien à se mettre à genoux » devant eux.

Nous savons que la nation iranienne et ses dirigeants ne cèderont pas aux pressions du bloc sioniste, l’Iran fait partie de l’axe de la Résistance, il ne sera jamais une colonie de l’Occident.

Parti Anti Sioniste

URL : www.partiantisioniste.com/articles/1235

'Le Printemps des Sayanim', interview de l'auteur

.

.
Lettre ouverte N°2 de Jacob Cohen au Président de la République : La France, une République bananière !

Monsieur le président de la République,

J'ai attiré votre attention il y a quelque temps sur les dysfonctionnements graves -car ils concernent des actes criminels accompagnés de menaces et d'insultes antisémites- de votre Police et de votre Justice.

Je suis cet écrivain juif antisioniste agressé à 2 reprises par la Ligue de défense juive à Paris : agressions filmées, postées et revendiquées sur le site de la LDJ. Et ces criminels n'ont jamais été inquiétés.

Les ministres concernés n'ont jamais voulu répondre à mes demandes. Pour leur silence et leur inaction complices, et pour non-assistance à personne en danger, ils mériteraient d'être jugés devant la Cour de Justice de la République.

Doit-on conclure qu'au sommet de la République:

1 - La priorité des priorités est de sauver le soldat Israël et de le protéger contre toute critique et contre toute sanction, malgré ses crimes qui durent depuis 60 ans?

2 - Qu'il en découle de donner une place à part -dérogatoire au droit général- au lobby sioniste en France incarné par le CRIF?

3 - Et qu'on fasse tout pour couvrir les criminels de la LDJ, bras armé du CRIF, parce qu'ils sont juifs et sionistes?

Ce sont des accusations graves mais les Autorités ne font rien pour les démentir. Vous pouvez ignorer par le mépris mes lettres, mais celles-ci resteront comme une tâche sur la manière dont vous vous acquittez de vos fonctions suprêmes de gardien des Institutions.

Veuillez agréer mes sincères salutations.

Paris, le 25 septembre 2012.

jacobdemeknes.blogspot.fr

URL : www.partiantisioniste.com/articles/1227
 
Voir aussi :
Houria Bouteldja, une parole vraie à la TV - Sayanims, Jacob Cohen, LDJ
.

 

En cherchant des images, j'ai trouvé cela :  

 

La véritable histoire des Bilderberger - Daniel Estulin
« Explorant un monde d'intrigues et de menées secrètes, Daniel Estulin dénonce aujourd'hui ce que  nul n'avait pu rapporter jusque-là : depuis ses débuts en 1954 à l'hôtel Bilderberg, dans la petite ville hollandaise d Oosterbeek, le Bilderberg Group a chaque année tenu une réunion, où l'élite politique européenne et américaine se retrouve avec les plus riches PDG de la planète, pour discuter de l'avenir économique et politique de l'humanité...

Usant de méthodes dignes d'espions de la guerre froide, et parfois même au péril de sa propre vie, Daniel Estulin est parvenu à apprendre ce qui se disait derrières les portes closes d'opulents hôtels... »

Dans « La guerre contre les Juifs », Lucy Dawidowicz cite des rabbins orthodoxes qui ont vu l’Holocauste comme une punition de Dieu et qui appellent à la repentance – la « techouva » et non à la résistance, dans la conviction que « à cause de nos péchés, nous avons été punis ».
http://www.europe-israel.org/2012/08/israel-et-la-gauche-juive-par-david-rubinstein/
.
Sur la Commémoration :
.
Vladimir Letescous
A l'occasion d'une après-midi de pleurnicheries très spécifiques à cette communauté élue entre toutes, désormais véritable Etat dans l'Etat, le petit chose de l'Elysée a assisté sans moufter, et même en l'approuvant chaudement, a un véritable meeting électoral de Netanyahu en faveur d'Israël et de son droit à nucléariser l'Iran.


Et cette sinistre cérémonie d'allégeance d'un "président de la république" (en titre) à un assassin s'est déroulée sur le sol français! Hollande, tout à fait "perméable à l'idéologie de la haine" anti-arabe et anti-musulmane véhiculée par l'entité sioniste, raciste et coloniale, condamnée par l'ONU des dizaines de fois, a affirmé que la sécurité de cette communauté juive-sioniste était une "cause nationale", sous-entendu la sécurité des autres communautés, non.

Sûr de lui et dominateur, Netanyahu a donc pu conclure son intervention en chantant un hymne à la gloire d'Israël, repris en choeur par l'assistance. A dégueuler...
Mais comme toujours au cours de l'Histoire, "ils" en font trop, et ensuite ils viennent se plaindre...Aujourd'hui, beaucoup de Français, musulmans ou non, auront compris quelque chose, et entreront en résistance. Les mêmes causes entraîneront, inévitablement et justement, les mêmes effets (..)

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFVEZAupFZEqWblVqZ.shtml
.

Hollande déroule le tapis rouge à Netanyahou…

http://www.france-palestine.org/Hollande-deroule-le-tapis-rouge-a

Dans sa confé­rence de presse du 31 octobre, où il affiche sa proximité avec B. Neta­nyahou, F. Hol­lande s’aligne sans com­plexe ni état d’âme sur les posi­tions israéliennes.

Sur l’Iran, s’il ne reprend pas la notion de ligne rouge brandie par Neta­nyahou, il fait sienne l’analyse israé­lienne du danger nucléaire sans jamais mettre en cause le nucléaire israélien et appeler à une dénu­cléa­ri­sation de la région.

Sur le « pro­cessus de paix », il s’aligne sur la position de Neta­nyahou en appelant à une négo­ciation sans condi­tions ni préa­lables et en écartant « la ten­tation de l’Autorité pales­ti­nienne d’aller chercher à l’AG des Nations unies ce qu’elle n’obtient pas par la négociation ».

C’est refuser l’idée même d’une quel­conque pression sur celui qui jour après jour viole le droit. C’est choisir de laisser l’occupant user de sa force pour faire plier l’occupé et le contraindre à l’inacceptable. Tout cela en contra­diction com­plète avec les enga­ge­ments du can­didat, de son premier ministre et les posi­tions du parti socialiste.

Dans ces condi­tions l’annonce de la visite commune des deux hommes à Tou­louse a quelque chose de pro­fon­dément malsain mettant en scène une pré­tendue « soli­darité contre le ter­ro­risme » entre la France et un acteur majeur du ter­ro­risme d’état.

Au len­demain de la publi­cation, par 22 ONG inter­na­tio­nales, d’un rapport acca­blant sur la colo­ni­sation et ses consé­quences sur les Pales­ti­niens, dans lequel elles pré­co­nisent des mesures concrètes pour sau­ve­garder la pos­si­bilité d’un état pales­tinien confor­mément au droit inter­na­tional, le Pré­sident de la Répu­blique a oublié son 59ème enga­gement en faveur de la « recon­nais­sance inter­na­tionale de l’état palestinien ».

Nous ne le tenons pas pour quitte, non plus que sa majorité, et ne ces­serons de le lui rappeler.

Le Bureau National AFPS

!DSPAM:50938dbd318811738519133!

 

.

Israël a déjà franchi la « ligne rouge » !

Lors de l'Assemblée Générale de l’ONU, Netanyahu a déclaré que le monde devait définir une «ligne rouge» sur le programme nucléaire iranien. Monsieur Netanyahu se prend déjà pour un maître gérant le monde.

En réponse à cette arrogance, le général Ahmed Vahidi a déclaré que « si posséder l'arme atomique est franchir la ligne rouge, le régime sioniste qui possède des dizaines de têtes nucléaires et des armes de destruction massive a franchi depuis des années la ligne rouge et il faut l'arrêter». Il a également précisé que les États-Unis et les pays occidentaux devaient rompre leurs relations avec « Israël » et lui imposer des sanctions « jusqu'à la destruction totale des armes de destruction massive de ce régime ».

Dans le domaine de la justice, l’USraël et ses alliés ont, à plusieurs reprises, usé du « deux poids, deux mesures ». Les boycotts, les pressions, les menaces sont devenus monnaie courante contre l’Iran mais jamais contre l’entité sioniste. Quant aux ogives nucléaires d’Israël : motus, pas un mot, aucune inspection, pourquoi ?

Israël, non signataire du « Traité de non prolifération nucléaire », peut non seulement détruire le Moyen-Orient mais une bonne partie de la planète.

Ces suppôts de Satan croient qu’un jour, Tel-Aviv sera le centre du Faux-Messie et que la terre entière se prosternera devant cette élection du diable. Ce qu’ils ne savent pas c’est que leur compte-à-rebours a commencé et que leur fin est proche. En pensant être des « élus », ils ne servent que le diable.

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
URL : www.partiantisioniste.com/articles/1222

 

 

Tripoli_Qaeda012-91dc6.jpg
Manifestation de l’opposition syrienne organisée à Tripoli dans le Nord du Liban au printemps dernier. On y voit les portraits d’Arour et de Ben Laden, deux figures emblématiques du takfirisme. Sous leur portrait est indiqué : « Nous sommes tous le cheikh Adnane Arour », « Nous sommes tous le cheikh Ben Laden »
.

Alerte ! Arour le boucher est en Syrie
Bahar Kimyongür

27 octobre 2012

D'abord, nos médias ont fait mine d'ignorer son existence. C'est qu'il faisait un peu tache d'huile sur leur joli tableau printanier. Une fois que sa barbichette teinte au henné a inondé les écrans télé des pays du Golfe et les rues syriennes acquises à la rébellion, ces mêmes médias ont eu le culot de traiter ses détracteurs de propagandistes du régime de Damas. Le quidam dont on parle ? Adnane Arour, la Bête de l'apocalypse syrienne.

 
Originaire de Hama, Adnane Arour est un ancien soldat de l’armée syrienne. Il a été limogé, dit-on, pour une sombre histoire de viol.

Il s’engage ensuite dans l’insurrection anti-baathiste. Mais la répression le contraint à fuir le pays.

Durant son exil saoudien, il se recycle dans le takfirisme, un courant sunnite radical qui prône l'Inquisition contre tous les courants religieux non sunnites à commencer par les chiites et les alaouites considérés comme « pires que les Juifs ».

A partir de 2006, il anime une émission sur Wissal TV où il exhorte les jeunes sunnites à aller égorger les hérétiques chiites et alaouites et à « s'occuper de leurs filles entre 14 et 16 ans ».

C'est à croire que sa pieuse retraite en « terre sainte » n'a eu aucun effet sur ses pulsions perverses.

En Occident, certains s'étonnent aujourd'hui que la rébellion syrienne puisse faire preuve de tant de cruauté à l'encontre des forces loyalistes ou de simples citoyens qui ont le malheur d'appartenir à la mauvaise confession.

Depuis son célèbre appel à « hacher les alaouites » et à « donner leur chair aux chiens » en cas d’insoumission au califat qu’il prône, son nom décore les poubelles de nombreuses villes.

Mais sur les pentes du Djebel Zawiya, le « Peshawar » syrien, une zone montagneuse de la province d'Idlib réputée puritaine et réfractaire aux idées progressistes du panarabisme laïc, Arour fait des émules.

Officiellement, les commandants de l'ASL ne voulaient pas de cet énergumène.

Mais il y a quelques jours, Arour a été accueilli en véritable Pierre L'Ermite de cette armée prétendument libératrice.

Arour prononça même le discours inaugural du « Commandement central des conseils révolutionnaires syriens » fraîchement créé dans le Nord de la Syrie en présence de son fils Mohammed Arour lui aussi combattant de la rébellion unifiée.
 
Avec la verve qu’on lui connaît, Arour s'attaque aux opposants prêts à un cessez-le-feu avec l'armée syrienne, reprochant à ces mêmes militants d’être « plus dangereux que le régime ».

A la veille de l’Aïd El Adha, il paraît donc difficile d'envisager le moindre apaisement avec un tel provocateur dans les rangs de la rébellion.
 
suite ici :  michelcollon.info/Alerte-Arour-le-boucher-est-en.html
.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Sionisme et Néo-sionisme
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 04/11/2012 14:21


Je crois sincèrement, chère Danièle, que ce geste effrayant est pire qu'inhumain, bien pire encore: monstrueux. Et pour moi signé le terrorisme d'Etat qui ne recule devant rien pour remporter
encore les élections 2012 en France malgré le désamour des électeurs, ou pour conditionner les Français contre les Musulmans vers le choc de civilisations. Les guerres se décident aussi parfois,
par ex, pour sa réélection ! C'est une horreur... eva

Eva R-sistons 04/11/2012 12:27


Ah chère Danièle, pas facile, n'est-ce pas, pour toi dont la mère était juive, mais juive comme on les aime : comme toi, engagée pour la justice, pas pour le Veau d'Or !


Oui, le ton a changé depuis que j'ai découvert jusqu'où va l'abomination: Le Talmud et ce qui en découle, contraire à toutes mes valeurs (comme toi je suis une humaniste), avec le
racisme, l'arrogance, la haine, la mort... Là, j'ai décroché. Ca va trop loin ! Et ca rappelle le Nouvel Ordre Mondial prédateur, eugénique, avec l'extermination ou la mise en esclavage. Non, ça
ne passe pas ! En plus, les Maîtres du Monde à la City, à Tel-Aviv ou à la Maison Noire, ont tellement de pouvoir, avec les moyens de destruction massive (technologie, armes...), qu'à vrai dire
je ne vois pas comment l'humanité pourrait s'en sortir, "sauver sa peau", alors qu'elle fait l'autruche, alors qu'elle ne veut pas voir (ruse du NOM, politique des petits pas, grenouille cuite
lentement puis brûlée), et qu'elle ne bouge pas. La seule solution est le refus global, planétaire, de tous et de toutes en même temps. Et rétablir la liberté de la Presse, son indépendance. Si
tout le monde militait comme toi, on n'en serait pas là !


Je t'embrasse, eva


NB Je suis sûre que Merah n'a pas fait ça (exécution professionnelle), c'est un gosse des cités, la témoin ne l'a d'ailleurs pas reconnue, mais c'est pour moi du terrorisme d'Etat pour
être instrumentalisé ensuite, ce qui change tout...

Danièle Dugelay 04/11/2012 01:53


Je suis désolée, Eva, mais là je ne peux pas te suivre, d'ailleurs je ne suis pas allée jusqu'à la fin de la page car j'étais trop angoissée. Vois-tu, quelle que soit la main qui a appuyé sur la
gachette pour exécuter une petite fille de 6 ans ou un petit garçon de 4 ans, il y a de l'inhumanité dans ce geste effrayant. Moi, ce qui m'inquiète en ce moment, c'est ce paroxysme dans la
violence, qu'elle soit dirigée contre les Juifs, contre les Musulmans et par amalgame tous les Maghrébins, contre les Francs-Maçons aussi. Et cette violence, je dois te le dire car pour moi tu es
une amie, je l'ai sentie tout au long de tes articles d'aujourd'hui. C'est peut-être parce que j'y suis plus sensible actuellement car j'ai reçu hier une vidéo antisémite de la part d'une amie
toute effrayée. Ce n'est pas le contenu du film qui m'a impressionnée, mais l'intelligence du montage destiné à provoquer la peur et la haine.Hollande n'aurait jamais dû recevoir ce sioniste qui
est venu en France faire sa campagne électorale sur la base de la haine religieuse, mais n'as-tu pas l'impression d'entrer dans leur jeu de la mort en mettant tant de violence dans tes propos ?
J'ai des parents, des amis juifs, musulmans, catholiques, athées. Si on pouvait le dire aussi simplement que "j'ai des amis blonds, roux, des grands, des petits", l'humanité en serait bien
soulagée. Tu le sais bien, les religions ne sont que des prétextes pour faire les guerres et les véritables raisons n'ont rien de spirituel. Les peuples, quels qu'ils soient, n'en sont que les
victimes, mais leurs dirigeants sont les larbins grassement rétribués de la haute finance internationale qui ne supporte pas que la moindre ressource de notre planète, minérale, végétale, humaine
ou autre ne leur échappe, jusqu'à ce que tout soit asséché ou exterminé. Ne nous désespère pas, Eva, parle-nous d'espoir. Les peuples n'ont pas l'argent, mais l'argent ne représenterait rien sans
les peuples. Nous avons le nombre et, en fait, ce sont ces guerriers financiers qui ont besoin de nous. Les gens sont résignés parce qu'ils ont perdu l'espoir. Mon combat, en ce moment, c'est de
le leur rendre, leur montrer qu'il existe d'autres chemins, que le déterminisme n'est qu'un mirage. Aide-moi, s'il te plaît, Eva. Je t'embrasse.

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages