1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 19:42
Obi.

Vous avez aimé 2009...

AN2,5 de la

Sarkodynastie


Avancées spectaculaires de 2009


keg.jpgL'EDITO de Kelly-Eric Guillon

 

  • Taxe carbone
  • Déclin amorcé
  • Souriceau de Copenhague
  • Figure emblématique de la 1ére Présidence européenne à venir pour 2 ans et demi
  • Stagnation des impôts et légère variation saisonnière des 25 taxes nouvelles créées spécialement pour compenser la « non-hausse d’impôts » et permettre de tenir une promesse (car c’est bien connu une promesse est une promesse et il faut la tenir)
  • Redressement spectaculaire des entreprises du CAC40 avec l’aide inconditionnelle de l’Etat, laquelle entraîne le déclin des sous-traitants qui dégraissent, dégraissent, mais les grands noms sont sauvés
  • Suppression de la T.P (à ne pas confondre avec les Travaux Pratiques)
  • La dette publique avec ses 1 474, 4 milliards (75,8% du PIB).

Chaque nouveau né de 2010 recevra les rois mages, en la personne de leur chef suprême, qui lui remettra (au nouveau né) un commandement d’huissier à payer 22 340€ pour avoir le droit de se dire Français (et besson n’y pourra rien redire…..).

Un truc pour vous mettre directement sur la paille, reconnaissez le !

Presque un truc à vous faire souhaiter un « OQTF » (et là besson, il s’y entend…., sacré éric !) à la place de ce commandement (tout juste s’il ne vous donnent pas la même somme pour partir).


 

Et maintenant pour 2010

 

  • Bonnes impositions
  • Bonnes taxations

Ne vous leurrez pas, vous l’aurez la taxe carbone II.

Souvenez vous du remake de la Constitution européenne, de Edvige II, de Hadopi II….. sarkozy II (égal en lui même)

Je conseille à Nicolas, après avoir contourné les récalcitrants de 2005 (le Peuple), vis à vis du traité de Lisbonne, avec l’aide des parlementaires, de contourner cette fois-ci, les récalcitrants (parlementaires), vis à vis de la taxe carbone, avec l’aide de lui même, en créant un décret.

C’est plus simple, plus rapide, plus direct et moins emmerdant, ce qui lui permet de ne rien devoir à personne, au contraire, c’est nous sui lui seront redevables et pour cause.

 

Mais le comique de situation c’est qu’après cela, il ne lui reste plus que la possibilité d’aller contre lui – même, ce qui veut dire en clair qu’après nous n’aurons que des décisions, mesures, lois, décrets qui n’iront que dans le sens du bien pour le Peuple, puisque ce bien pour le Peuple est contraire à ses volontés .


Sarkozy, faisant le bien du Peuple, sans le savoir comme Mr Jourdain…

Il faut que cela se sache et donc annoncez, partout, la bonne parole......


  • Bonnes élections (14 et 21 Mars 2010).

De toute façon, une chose est certaine, les nouveaux présidents de régions  seront des « cumulards d’indemnités ». (..)

A moins que dans un sursaut, vous, les électeurs, à votre façon, vous luttiez, si vous trouvez pernicieuse la pratique du cumul d’indemnités, en deux temps :

  •  
    • demander à chaque candidat déjà cumulard de renoncer, dès maintenant et avant les élections, à tout cumul et prendre l’engagement de maintenir cette décision de non cumuls après les élections (pour avoir des chances d’avoir les voix des électeurs)
    • ou décider d’entrée de jeu de voter pour des candidats n’ayant aucun mandat en cours (à l’exclusion du simple mandat de conseiller municipal, très souvent sans la moindre indemnité)
    • si vous n’avez malheureusement ni réponse, ni candidat non cumulant, il vous restera le « vote blanc » qui vous permet, encore, de dire « NON » sans mettre de NOM.
    • Sarkozy a voulu nationaliser les Régionales, re - régionalisez les régionales par ce biais et le mandat que vous accorderez sera plus puissant que la Nationalisation voulue et inacceptable

 

L’année 2010

 

Sera une année très dure.

La crise n’est pas derrière nous. Elle est encore à venir!

 

Lors de la première alerte, les gouvernements ont pu intervenir pour l’enrayer.

Ils seront impuissants à juguler celle qui arrive et les décisions dictatoriales que sarkozy prendra seront impuissantes à enrayer le mal qui vient de là où on ne l’attends pas

Un très mauvais exemple, je le concède, mais qui augure bien de ce qui va arriver.: Des soldats français combattent, soit disant « le mal », en Afghanistan, or le mal est à bord de l’avion de « delta airlines » au départ de la Hollande….ou ailleurs.

Un peu comme si nous agissons en aveugle, pas si mal pour le soit disant pays des Lumières que nous sommes (il est vrai que les lumières qui nous sont données à voir sont ternes : « le myard nationalisé », « le raoult censuré », « le bouillon de midi du minaret PS ».

http://www.marcfievet.com/article-mais-de-qui-se-mo-s-quait-t-on-alors-bouillon-keg--42029617.html

http://www.marcfievet.com/article-que-devient-notre-raou-l-t-national-keg--41952473.html

http://www.marcfievet.com/article-la-dream-team-des-notables-socialistes-via-keg--41929582.html

Cette fois-ci les gouvernements n’ont aucun moyen financier pour combattre, leurs poches sont maintenant retournées (tout comme les nôtres par ailleurs)

 

Il devient dès lors incongru et déplacé de souhaiter une bonne année à ceux qui sont condamnés à souffrir.


Je formule simplement des voeux pour que nous puissions trouver en nous la force de développer des valeurs autres que celles traditionnelles et qui permettent un plus grand regain :

  • d’attention aux autres et de soucis envers eux et leurs difficultés
  • de solidarité, même faibles individuellement, nos faiblesses réunies deviennent une force
  • de générosité envers les plus déshérités, les malades, les isolés

 

A tous ceux qui vont devenir de nouveaux exclus, de nouveaux surendettés, de nouveaux pauvres, de nouveaux chômeurs, de nouveaux largués, je veux dire que votre « pauvreté » matérielle ne pourra jamais éteindre la « richesse » morale et humaine qui est en vous et qui ne demande qu’à s’éclore.

Et la situation actuelle est certainement propice pour vous permettre de les laisser exploser, au service des autres.

 

Courage et foi en vous, vous vaincrez et nous serons à vos côtés

 

Kelly-Eric Guillon

http://www.marcfievet.com/article-edito-de-keg-n-8-je-voeux-des-veux-2010-42108265.html



mains.jpg

Meilleurs voeux,
de lecteurs :

Posté par Naullay le 01/01/2010 18:58


A tous et toutes, les chercheurs de Vérité, que l'année 2010 vous soit une avancée vers la délivrance et vers la connaissance, dans la sérénité, et dans l'amour.
Que Dieu vous guide, et que votre flamme divine intérieure se mette à briller.

Je vous souhaite de savoir trouver le bon chemin, car l'année sera sans doute fertile en embûches et en tromperies. Sachez écouter votre coeur pour discerner le faux du vrai.

Un message que j'ai trouvé intéressant qui peut nous aider dans ce tâtonnement :

"Vous devez scrupuleusement observer les signes des temps et les projets de ces soi-disant « élites » [qui se trouvent] parmi vous, [au service] des forces du mal , rassemblées dans des sociétés clandestines, secrètes – à travers les âges et à travers le passé jusqu’à l’époque actuelle –, dans le but d’imposer leur volonté par le contrôle et l’esclavage, en vous forçant tous à vivre sans libertés individuelles, réduits à l’état de serfs.

Il vous suffit, de vos jours, de consulter les informations de vos médias habituels, pour voir comment ces forces obscures sont exposées, et la façon dont leurs plans de domination du monde sont contrariés.

Comme Je vous l’ai dit maintes et maintes fois dans Mes messages, vous verrez la défaite des forces des ténèbres dans le temps de votre vie sur Terre, parce que le Père céleste a ordonné de ne plus les laisser continuer, eux et leurs séides, à mettre la Terre en coupe réglée.
Et c’est pourquoi c’est le moment où les sbires du démon sont exposés et leurs plans de domination mondiale et de contrôle contrecarrés, à leur grande déception et dépit, tant ils étaient assurés, dans leur orgueil démesuré, que leurs calculs allaient prévaloir.
Toutefois, le moment est venu pour tous les enfants de Dieu, pour tous Mes frères et sœurs ici sur Terre, d’être encore plus vigilant et conscient de ces plans. Ces heures [que vous vivez] exigent de chacun d’entre vous qu’ils portent plus d’attention [encore] aux signes des temps et aux projets du mondialisme qui sont en train de s’énoncer et d’être mis à nu sous vos yeux.

Méfiez-vous de ces visionnaires de la globalité qui vous promettent une gouvernance mondiale et un nouvel ordre mondial, car leur projet est au service d’un petit nombre d’« élites » qui se considèrent comme les maîtres du monde. Méfiez-vous de leurs prétentions à sauver la planète de menaces environnementales, [purement] fictives et fabriquées de toutes pièces, qui n’auront qu’un seul résultat dans les législations et les lois mondiales : vous dominer et [restreindre] vos libertés. Ils masquent les véritables intentions des élites du mal.

Vous êtes tous ici-bas, sur Terre, des intendants de la propriété du Seigneur, et ce sont les bonnes gens du monde, et pas les élites du N.O.M (Nouvel Ordre Mondial), qui administreront gracieusement [à titre gracieux] et avec amour le Royaume de Dieu ici sur Terre, où le Père Céleste vous a donné de dominer sur les animaux, les plantes et les différentes ressources, pour le bénéfice de l’ensemble de l’humanité – cette gestion [ne se fera pas] à travers les projets diaboliques de quelques élites, qui ont accaparé les ressources du monde sous leur seul pouvoir et bénéfice, et au détriment des autres hommes."

..."Considérez alors ce message, tel que je vous l’ai promis en ce temps de l’Avent, comme un message apportant de bonnes nouvelles : les forces obscures du N.O.M. ne parviendront pas à réaliser leurs plans de domination de l’ensemble de l’humanité. Car elles seront vaincues par la grande majorité d’entre vous, qui reconnaissez que vous êtes des enfants de Dieu, et que finalement vous êtes ici sur Terre pour faire la volonté de Dieu pour toute l’humanité.

Aussi vous pouvez vous réjouir de vos succès à l’avance, car la vérité du Seigneur et Sauveur va finalement l’emporter. Vous avez ma bénédiction sur le chemin [qui vous est ouvert] pour vaincre le mal du monde. »


Posté par redk le 01/01/2010 19:19


Merci eva de se récapitulatif de l'année écoulée qui comme d'habitude nous mènent à la soupe à la grimace en guise de constat, effectivement, nous sommes de multiples grains de sable, dont l'objectif est de gripper cette machine infernale qui d'année en années, broie l'humanité chaque jours, ne somme nous pas des millions de part le monde à êtres ces grains, partie prenant d'un choix autre que de vivre soumis aux politicards et gouvernements vils et corrompus, aux banksters, groupes pharmaceutiques (surtout de sion), lobbys de guerres et sionazis (ça va souvent de pair),  voila l'horrible machine qui nous incombe de mettre fin, pressions, boycotts, manifs, témoignages...., nos moyens, fussent'ils dérisoires au premier regard, mais si ont fait preuve d'intelligence, de tolérance et d'entraide, cela en devient l'arme la plus redoutée des asservisseurs de ce bas monde.

Mes voeux vont en premier à tous ceux qui sont en souffrance, notamment ceux en guerres par la volonté de ceux nommés en haut, trop nombreux à énumérer sont les exactions à la dignité humaine, j'ose espérer que 2010 soit l'année du réveil des humains.
Tous mes voeux à toute l'équipe d'Alter Info, ainsi qu'à mes nombreux compagnons internautes du site qui se reconnaitrons.

http://www.alterinfo.net/2009,-la-retrospective-d-Eva-R-sistons_a40933.html?com#last_comment
:

apocalypse-j.jpg


Reçu ce texte (joint, après mon introduction) :

2010 : Le pire est-il à venir ?

Eva : Je suis d'accord avec ce texte sur les grandes lignes,
on nous manipule en permanence.
Mais je suis en désaccord avec la mise en accusation
des seuls sionistes. Il est clair que le Nouvel Ordre Mondial
est la résultante d'une multitude d'influences, étudiées sur ce blog,
néo-conservatrices (évangéliques ou sionistes), franc-maçonnes, vaticanes etc.
Le sionisme, plus exactement le néo-sionisme militaro-financier,
n'en est qu'une composante parmi d'autres, pour moi,
certes très active, notamment en matière de mise en place
de politiques sécuritaires (murs, attentats ciblés, formations, destabilisations..). §§

Cette réserve est importante. .

En l'occurrence, l'attentat manqué du Nigérian
pose plus de questions qu'il n'en résout, et fleure bon
la manipulation à des fins de conditionnement de l'opinion :
En faveur de la guerre, après avoir désigné des boucs-émissaires-prétextes.
Nous sommes habitués: Yougoslavie, Caucase, Irak, Iran,
Afghanistan, Pakistan,  maintenant le Yemen... Le Prix Nobel Obama
est un vrai va-t-en guerre, aussi dangereux que son prédecesseur.
Davantage, même: Derrière le souriant Obama,
le complexe militaro-industriel est plus actif que jamais. 

Alors ce texte dit vrai, son seul tort est de ne désigner
qu'un seul responsable, alors qu'ils sont multiples, 
et par exemple, le rôle de certans rois et reines,
comme celle de Hollande (mari à l'origine de Bilderberg, avec Rockefeller) 
ou d'Angleterre, serait à approfondir. 

2010 ouvre une période lourde d'incertitudes.
Le nier serait travestir la réalité.
La sagesse populaire le dit:
"Un homme averti en vaut deux".
Les attentats sous fausse bannière,
montés de toutes pièces, ne présagent rien de bon.
Soyons attentifs, et ne faisons pas confiance à l'information officielle.

Eva R-sistons 
§§ Je lis ceci le lendemain de la parution de ce post:
"Une part de responsabilité incombe aux Israéliens, qui depuis longtemps conseillent les Américains en Irak et en Afghanistan. Les nettoyages ethniques, la construction de murs, les points de contrôle, les punitions collectives et la surveillance constante sont revendiqués comme des innovations israéliennes qui ont permis le vol de la majorité du territoire Palestinien".
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-2010-bienvenue-dans-le-monde-d-orwell--42206731.html 


2010 : Le pire est-il à venir ?

 



Cette fois-ci c’est à Noël (le 25 décembre 2009) qu’à nouveau la grande manœuvre de manipulation et d’intoxication américano-sioniste s’est accélérée.

Voyons les faits tels que nous les connaissons à ce jour : un nigérian musulman de 23 ans a essayé de faire sauter un avion américain de la compagnie Northwest Airlines : vol 253, reliant Amsterdam à Detroit aux USA.
   
L’explosif prévu, le PETN (Pentaerythritol) se trouvait dans ses sous-vêtements et n’avait pas été détecté lors des contrôles. C’est son comportement suspect pendant le vol qui a permis à des passagers de le maîtriser et de faire échouer la tentative.

Cela nous rappelle l’affaire Richard Reid, l’homme à la chaussure bourrée d’explosifs, qui lui aussi avait essayé de faire sauter un avion d’American Airlines venant de Paris à destination de Miami le 22 décembre 2001.

Le Nigérian Abdul Mutallab aurait reçu un entraînement dans la République du Yémen qui abriterait des « terroristes d’Al-Qaida ». Mieux encore, son père, le Docteur Umaru Mutallab, un des plus importants banquiers et ancien ministre de l’économie du Nigéria, avait rencontré des responsables de la CIA afin de les prévenir que son fils représentait un danger pour les USA.

Cela ne l’a pas empêché de monter dans l’avion. Selon certaines sources rapportées par l’agence Reuters, il serait question d’un deuxième individu et d’un problème de passeport. Pour l’instant, il règne le plus grand flou sur les circonstances précises, à moins que ce flou ne soit voulu et entretenu.
     
Pour le président américain Obama, en vacances à Hawaï au moment des faits, il y aurait eu des graves dysfonctionnements au sein des services de sécurité et il a exigé un rapport circonstancié dans les plus brefs délais.
   
Essayons de déchiffrer cette suite, pour le moins confuse, de faits et déclarations. Une chose est incontestable : à nouveau la psychose de l’attentat a été portée à son degré maximal et un pays - le Yémen - petit mais d’un intérêt stratégique certain (dans le Golf, face à la Corne de l’Afrique) est désigné.

Nous nous souvenons que la tentative d’attentat de Richard Reid, « l’homme à la chaussure », a eu lieu quelques temps après le 11/09, alors que l’administration Bush se préparait depuis plusieurs mois à attaquer l’Irak et l’Afghanistan. Le Yémen serait-il le prochain sur la liste ?
           
Aucune hypothèse n’est à exclure depuis qu’Obama a repris et accentué la politique guerrière de son prédécesseur, George Bush, en Afghanistan. Il est à noter que lors de son allocution pour justifier l’envoi de 30 000 hommes supplémentaires dans ce pays, Obama a affirmé qu’Al-Qaida continuait à préparer des attentats. Avait-il déjà des informations…? Mais alors pourquoi mettre en cause publiquement la CIA et le FBI ? Querelles intestines au sein de l’administration Obama ou simple écran de fumée destiné à masquer un autre plan ?

Depuis le 11 Septembre 2001 nous savons à qui profite le crime et à quoi sert un attentat attribué à Al-Qaida : à donner un chèque en blanc à l’administration américaine pour l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial dont le
sionisme est le moteur et le seul bénéficiaire (je m'élève contre cette interprétation, il n'est pas le seul moteur, encore moins le seul bénéficiaire, Eva) .

Une fois de plus on nous ressort la mystérieuse Al-Qaida que les médias les plus alignés sur Washington et Tel Aviv appellent fort justement « la nébuleuse Al-Qaida ». Nébuleuse en effet que cette organisation, dont le principal dirigeant Ben Laden, formé par la CIA, court toujours …, dont les moyens financiers et techniques semblent illimités et qui a le don de se manifester à chaque fois que cela est utile à l’axe américano-sioniste !
   
Mais le 11 Septembre 2001 est déjà loin et son effet hypnotique sur l’opinion publique internationale s’est nettement atténué, d’autant plus que la thèse officielle est de plus en plus ouvertement contestée y compris par des personnalités de premier plan.

Alors ne nous prépare-t-on pas un nouvel attentat de masse ?

Pas nécessairement aux USA cette fois-ci. Un terrible attentat qui permettrait à nouveau de remobiliser l’opinion contre le front mondial de résistance à l’Empire USraël, dont les pays musulmans, notamment l’Iran, sont le noyau dur.

Cet attentat manqué ne serait donc que la première étape de la préparation psychologique de l’opinion en vue de conflits majeurs aux conséquences incalculables. Nous verrons la suite des évènements, notamment la politique du président Obama, qui de plus en plus semble être orientée comme celle de Bush et de ses conseillers sionistes, qui eux sont restés au pouvoir auprès d’Obama.



Yahia Gouasmi,
Président du Parti Anti Sioniste.


http://www.partiantisioniste.com/communications/2010-le-pire-est-il-a-venir-330.html

Je cite cet article car il présente en effet le risque d' extension de guerre, un nouveau théâtre de conflit, avec de nouvelles souffrances à la clef. Et peut-être un embrasement général. En tous cas, il s'agit certainement d'un attentat sous fausse bannière... et nous sommes une fois de plus bernés ! Mais je n'accepte pas qu'on accuse toujours les seuls (néo, d'ailleurs)sionistes, ils sont une composante parmi d'autres, je ne cesse de le dire. Pour être crédible, il faut être juste. La réalité est complexe. Pour moi, les Anglais sont les plus dangereux, d'autant qu'ils sont les plus sournois. De tous temps, ils ont destabilisé la planète, pour le seul profit de leur City.  Ce sont d'ailleurs les plus grands colonisateurs de la planète !  Les Américains et les néo-sionistes ont emboîté le pas... Eva




Le sionisme vu par le Général de Gaulle...

Extrait de sa conférence de presse du 27/11/1967 .


L’établissement d’un foyer sioniste en Palestine et puis, après la deuxième guerre mondiale, l’établissement d’un Etat d’Israël, soulevaient, à l’époque, un certain nombre d’appréhensions. On pouvait se demander, en effet, et on se demandait même chez beaucoup de juifs, si l’implantation de cette communauté sur des terres qui avaient été acquises dans des conditions plus ou moins justifiables et au milieu des peuples arabes qui lui sont foncièrement hostiles, n’allait pas entraîner d’incessants, d’interminables frictions et conflits. Certains même redoutaient que les juifs, jusqu’alors dispersés, qui étaient restés ce qu’il avaient été de tout temps, un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois qu’ils seraient rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles : l’an prochain à Jérusalem. Suite ici, et vidéo  : 
 

 

[SOURCE : Dailymotion.com]

http://www.partiantisioniste.com/sionisme


Je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'a dit et fait le général de Gaulle. Mais sur sa politique moyen-orientale, je l'approuve entièrement, même et surtout avec le recul. Ce n'est certainement pas la même approche que celle qui prévaut actuellement, où des irresponsables (je tiens à ce terme) jusqu'au plus haut niveau font passer en force l'intérêt de quelques-uns par-dessus le bonheur et même simplement la vie de millions d'autres. La politique sioniste arrogante à laquelle nous assistons n'est pas pour le bonheur des Israéliens, elle est simplement une façon de maintenir un chancre dans le Moyen-Orient d'instabilité, de rancoeurs incoercibles et de conflit permanent.  On assiste à la même chose en Amérique du sud, et même en Europe de l'est. Mesdames, Messieurs du Nouvel Ordre Mondial, quel plaisir morbide prendrez-vous à opprimer des milliards d'humains, pour satisfaire votre mégalomanie collective et individuelle ?

BO

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9680&rech=14994#14994



Une insolite banque anticapitaliste

dans la Jungle Lacandone

Un projet de l’autonomie zapatiste

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9645



Christian Delarue (ATTAC et MRAP) :
Pour ne pas vivre comme des porcs, nous devrons refuser le sarkozysme !



Les voeux de Nicolas Sarkozy pour 2010: soleil vert pour tous (et vidéo)



2010+Gremi.jpg2009-2010 avec Sarkozy :

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9651




Un Etat, un peuple, un espoir - Le Grand Soir - M. Belaali


Trois cent soixante-cinq jours sont passés et la tragédie est encore dans toutes les mémoires. Le responsable ? Un État, mais un État qui ne ressemble à aucun autre. Un État fondé sur une immense injustice. Face à lui, un peuple qui subit chaque jour les pires persécutions et les pires humiliations mais qui est toujours debout.



Il s’agit d’un État au-dessus de toutes les lois.
Un État qui tue froidement hommes et femmes, enfants et vieillards, filles et garçons.
Un État qui viole tous les jours le droit international et toutes les résolutions de l’ONU.
Un État où le racisme est érigé en institution.
Un État qui défie tous les peuples et tous les autres États du monde.
Un État dirigé par un gouvernement d’extrémistes et de fanatiques.
Un État qui au nom du droit à l’existence d’un peuple est déterminé à exterminer un autre peuple.
Un État qui dresse un mur de quelques 700 Kilomètres de longueur et de plusieurs mètres de hauteur et fait construire par, gouvernement interposé, un autre mur souterrain entièrement en acier de 20 à 30 mètres de profondeur pour assiéger et étouffer toute une population.
Un État qui sème des check-points un peu partout pour briser tout mouvement libre de l’autre peuple.
Un État qui fait inlassablement la guerre au nom de la paix.
Un État qui capture les enfants et les rend la nuit à leur famille le corps recousu du menton à l’abdomen et vidé de ses organes vitaux.
Un État qui bombarde sans scrupules écoles, hôpitaux, ambulances, maisons d’habitation et lieux de culte.
Un État qui pratique des crimes de guerre en toute impunité.
Un État sans véritable opposition interne ni réelle pression externe.

Face à cet État oppresseur, se dresse un peuple opprimé.
Un peuple qui a été arraché à sa terre comme on a arraché ses vignes, ses oliviers, ses citronniers et ses orangers.
Un peuple dont on a effacé jusqu’aux noms de ses villages détruits et sur leurs ruines on a élevé kibboutz et colonies.
Un peuple qui, transformé en exilé et en réfugié, est réduit à errer à travers le monde et à survivre dans des camps de concentration sous des tentes .
Un peuple qui continue à payer de son sang et de sa chaire la complaisance, l’hypocrisie et la lâcheté de ce que l’on appelle encore la communauté internationale.
Un peuple dont le nom évoque irrésistiblement les massacres les plus cruels et les plus horribles qu’aient connu le XX et ce début du XXI siècle.


Mais aujourd’hui à l’intérieur même de cet État, quelques bourgeons ici et là éclatent. Ils fleurirons peut-être demain sur l’ensemble de cette terre martyre. Ouvriers solidaires, soldats désobéissants, religieux ouverts, pacifistes humanistes, journalistes, intellectuels et universitaires courageux s’opposent de toute leur énergie à la barbarie de leur propre État. (..) suite ici : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9601

Palestine 











Grippe A/H1N1 et vaccination, l’avis d’un naturopathe
http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/grippe-a-h1n1-et-vaccination-l-67361


Un blog intéressant: L'actualité du Droit
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/


La dette de la France à 1.457 milliards d'euros, 75,8% du PIB
http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE5BT02U20091230




2009-2010: Pauvre humanité !

Ce qui nous attend en 2010 prolonge ce qui a été fait en 2009.

Le titre ne réflète pas la réalité de l'article:
La boule de cristal fait place à la réalité de la politique menée en 2009,
et notamment à la déception liée à Obama.
Et voici la réalité de ce qui nous attend en 2010.  Oui, tout est à craindre (Eva)

arton9728-aa7e5.jpg
Serge CHARBONNEAU
illustration : Boule de Crystal, par Maurits Cornelis Escher

Chaque début d’année, plusieurs de nos chroniqueurs officiels sortent leur boule de cristal et nous disent ce qu’ils voient pour la future année qui vient. Un petit jeu bien plaisant, auquel je prends goût. Chaque début d’année on peut ainsi écrire une page du grand livre de la « future » Histoire du monde.

Curieusement, il semble nettement plus facile pour nos valeureux experts internationaux, de prédire le futur que de regarder le passé. Le futur est peu compromettant tandis que le passé peut s’avérer bien révélateur de la qualité des prévisions.

Un journaliste qui nous a quittés en 2007 et qui a laissé un vide immense à Radio-Canada disait : « Je suis un journaliste qui aime traiter de choses bien concrètes et non pas un devin qui s’amuse à faire dire n’importe quoi à une boule de cristal. Encore moins un éditorialiste à gogo qui pérore sur tout et sur rien comme s’il pouvait lire dans les lignes de la main. Combien de fois ces grands « doctes » se sont-ils fourvoyés lamentablement ? ». Ce journaliste, c’était René Mailhot. [1]

Il disait : « Lorsqu’on analyse l’actualité internationale, ce qui se passe autour de notre planète, le décor est différent des situations qui se déroulent chez nous, dans notre voisinage immédiat. C’est ailleurs et c’est loin de nos yeux.

J’ai passé la majeure partie de ma vie professionnelle à voyager d’un pays à l’autre, d’un conflit ou d’un cataclysme à l’autre. Sans doute dans une bonne centaine de pays.

Cela me confère-t-il pour autant la science infuse ? Pas du tout. On a bien entendu une compréhension de visu de ce qui s’y passe, meilleure que celui qui n’y est pas. On rencontre des gens, on entend des témoignages, on rapporte ce que l’on voit et entend au meilleur de notre compréhension. Mais, plus on prend de l’expérience, plus on se rend compte que les situations sont complexes et que les nuances sont importantes. »

Monsieur Mailhot donnait quelques exemples où la condamnation rapide et sans nuances pouvait être des erreurs :

- Condamner en bloc le Hamas ou le Hezbollah en les qualifiant d’organisations terroristes. C’est en partie vrai. Mais c’est aussi bien autre chose.

- Croire que le problème est réglé en Somalie parce qu’on est parvenu à déloger les islamistes (tribunaux islamistes) amènera à un réveil brutal un de ces matins.

- Qui sont vraiment les Tigres tamouls qui revendiquent leur indépendance au Sri-Lanka et que le Canada a placés sur sa liste des organisations terroristes ?

- Le Vénézuélien Hugo Chavez, « bête noire de Washington », est-il vraiment une menace pour son pays et la région ?

Aucune des réponses à ces quelques questions n’est simple.

Pourtant, plein de commentateurs et d’éditorialistes se prononcent à tort et à travers. Est-ce que cela nous fait mieux comprendre pour autant ?

C’est pourtant ce qui est primordial : comprendre. Mais pour comprendre, il faut expliquer et échanger des idées.

Comprendre

De plus en plus, la compréhension des choses devient une illusion. On nous sert le monde comme une bande dessinée. On le décrit comme une caricature en noir et blanc et pour ce qui est de la compréhension… on repassera.

On nous "informe" (sic) sur qui est le "bon" et qui est le "méchant" et hop, passons au suivant.

On nous "apprend" que le régime iranien est méchant et que le peuple dans la rue lutte avec courage pour changer les choses.

On nous a amplement "appris" aussi que Manuel Zelaya était un vilain ratoureux et que, au Honduras, le peuple dans la rue est composé de "fidèles" qui ne voient pas où veut les mener ce "vilain" (sic) Zelaya.

Mais on ne comprend pas vraiment pourquoi et comment l’Iran ou le Honduras en sont arrivés là. On nous sert une compréhension simpliste et démagogique qui anime nos émotions et nous fait juger les faits sans que l’on ressente le besoin de comprendre plus à fond. Non, la compréhension des choses, cette vue des deux côtés de la médaille est une chose qu’on nous fait éviter.

Les temps changent-ils ?

Y a-t-il des prévisions qui deviennent récurrentes ?

Par exemple en 2006, Pat Robertson, [2] nous annonçait un terrible attentat aux ÉU :

"The Lord didn’t say nuclear. But I do believe it will be something like that. Possibly millions of people will be affected by the attack, which should take place sometime after September." (le seigneur n’a pas parlé de nucléaire. Mais je crois que ça sera quelque chose de semblable. Des millions de gens peut-être seront touchées par l’attaque qui se déroulera quelque temps après septembre.)

Il semble que la peur soit une valeur sûre pour les prédictions. On bascule l’année avec une tentative ( !) d’attentat aérien ( !). [3] Ici, on constate que le secret d’État n’a pas empêché de connaître à fond tous les détails (penthrite [4], Umar Farouk Abdulmutallab [5], Etc. [6] )

Un fantastique attentat qui a permis à Obama de sortir la bonne vieille cassette de Monsieur Bush : « Je promets de traquer les terroristes où qu’ils se trouvent » [7]

Et en plus, comme du gâteau servant à merveille cette cassette : « Al-Qaeda revendique l’attentat raté du vol Amsterdam-Detroit » [8]

Même avec une boule de cristal de pacotille, on peut donc prévoir que 2010 sera une autre année de traque au terrorisme.

Un terrorisme sans réelle revendication. Nous ne sommes plus du temps où les terroristes avaient des causes. Par exemple pour la Palestine, pour la justice envers les paysans, pour la libération du Québec, pour… Aujourd’hui, les terroristes nous font de la terreur gratuite sans signifier quelle est la cause qu’ils défendent. Al-Qaeda est un réseau de méchants « purs », des islamistes en plus qui en veulent à tout le monde, chrétiens, musulmans, arabes, américains, etc. Parfois, on dirait que le terrorisme ne sert qu’une seule cause, celle de justifier la guerre contre le terrorisme. Étrange, n’est-ce pas ?

Les temps changent-ils ?

En décembre 2007, ma boule de cristal me disait : « Il faudra surveiller la violence en Colombie, dernier bastion US en Amérique du Sud. »

Elle me disait aussi :

« Chávez, l’ennemi juré de M. Brousseau (François, chroniqueur Radio-Canada et Le Devoir), est en train d’unir toute l’Amérique latine. Banque du Sud, ALBA, PetroCaribe : toutes des idées Chávez. Et bientôt Chávez va accéder au Mercosur. Aucune rivalité n’existe en Amérique latine.

L’Amérique latine continuera à nous donner des leçons de démocratie et de politique Humaine. Les rencontres entre ces présidents qui travaillent pour leur population sont marquées par une cordialité et une solidarité remarquable. »

Deux ans plus tard, c’est toujours vrai. L’Amérique latine nous donne des leçons de solidarité et continue à réinventer le monde, chaque pays à sa façon.

En 2007 on tentait de déstabiliser la Bolivie, ma boule de cristal disait : « La Bolivie vit des moments difficiles, mais avec l’appui des pays l’entourant, espérons que Morales réussisse à faire passer la constitution « indigéniste » pour protéger les démunis ? »

En 2009, nous avons constaté qu’Evo Morales, avec l’aide et la solidarité des pays latino-américains, a réussi à stabiliser son pays. Il a aussi réussi à donner une constitution protégeant les plus démunis et il est solidement appuyé par sa population [9] .

Mais que réserve 2010 ?

Sûrement des difficultés pour tous ces gouvernements un peu trop solidaires, autonomes et dérangeants pour l’empire néolibéral qui aimerait bien les remettre à leur place.

Plusieurs souhaitent que le Coup d’État au Honduras soit le premier domino qui en fera tomber plusieurs autres. Le test hondurien a été réussi. Les médias ont fait un travail exemplaire [10] pour faire avaler cette atteinte à la démocratie. Le prochain domino risque d’être le Paraguay. On tente désespérément de diminuer le lustre de cet évêque devenu Président. Les affaires de couchettes devraient efficacement le ternir dans l’opinion. L’évêque aimait les femmes, le vilain, et il parait qu’il a une grande famille.

2010 risque donc d’être une année de cul pour l’évêque Fernando Lugo et pour le Paraguay.

En 2007 on parlait du Pakistan ! On parlait d’élections dans cette "démocratie" (sic) de Musharaff ! Il n’y avait pas d’attentats au Pakistan. Musharaff était cet allié US indéfectible Au Pakistan, on ne parlait pas d’autoritarisme, ni de censure, ni de coupures de cellulaires, ni d’emprisonnement ou de liquidation d’adversaires. On disait "sereinement" : Musharaff va-t-il se faire réélire ?

Puis ce 27 décembre 2007 Benazir Bhutto a été assassiné. Cette femme risquait sa vie pour son pays. Représentait-elle un ennemi pour Al-Qaeda ou pour la CIA ? Nous ne le saurons jamais. Mais chose sûre, on ternissait sa réputation et celle de son mari, alias Monsieur 10%. Lorsqu’on ternit les réputations, ce n’est jamais bon signe. Prenons pour exemple Manuel Zelaya au Honduras.

Musharaff, quant à lui, même s’il avait une nette tendance à la dictature, on lui a fait enlever son uniforme, on lui a donné une splendide cravate et on en a fait un grand "démocrate". Malheureusement (sic), avant que les ficelles ne deviennent trop apparentes, on a dû le mettre de côté, la marionnette avait fait son temps.

Les temps changent-ils ?

En décembre 2007, ma boule de cristal disait : « En 2008, on parlera de démocratie en Irak, Afghanistan, Pakistan, et de dictature, au Venezuela, Équateur, Bolivie, Nicaragua, Cuba, Russie. On nous dira qui est "méchant" ! Comme ce Chavez, ce Poutine, cette Chine ! »

Cette Chine qu’on disait avoir un « gros » budget militaire, et ce, sans souffler mot sur qui dépense plus d’un million à la minute pour sa défense ?

Non, les temps ne changent pas trop.

En 2010, on parlera sûrement des budgets militaires du Venezuela ou de l’Iran ou de la Chine ou de la Russie ou même du Brésil, mais on ne dira rien sur les milliards QUOTIDIENS (près de 2 milliards par jour) dépensés par nos "amis" états-uniens.

L’heure des boules de cristal

À scruter le futur, on oublie facilement le passé.

On dit que la mémoire est une faculté qui oublie. Nos journalistes, nos quotidiens ont cette même déficience, et ce, de façon encore plus marquée.

L’an passé, je commençais ma réflexion annuelle par : « L’année bascule avec l’horizon obscurci par la crise économique virtuelle qui risque d’affecter la vie de plusieurs personnes peu nanties. Je dis bien crise "virtuelle". Tout comme la fameuse crise alimentaire est virtuelle (la nourriture existe, mais les gens ne peuvent se la payer !). La crise est un outil qui sert et servira à optimiser le profit des compagnies en licenciant les employés. »

Je crois que je peux me donner une bonne note sur cette prédiction.

La fameuse crise "pire que celle de 1929" (sic) a été rapidement oubliée. Un 1000 milliards par ci un autre par là et hop, n’en parlons plus. Les primes des banquiers du monde entier ont été sauvées.

L’an passé on terminait 2008 avec une chute des prix du pétrole. Je disais : « On constate que la fameuse théorie de l’offre et de la demande, cette fameuse main invisible du marché, n’est que chimère.

Malgré que l’OPEP ait considérablement réduit l’offre de millions de barils quotidiennement, le prix n’a cessé de chuter. De 147 $ il y a quelques mois, le baril se retrouve maintenant sous les 40 $. Conséquence ; les pays comme le Venezuela qui font chier les maîtres économiques mondiaux comme Exxon, se font ainsi priver de leur principal outil de développement, soit les revenus du pétrole.

En dix ans, on n’a pas réussi à déstabiliser Chávez avec le terrorisme médiatique, le coup d’État (2002) et les multiples magouilles économiques, maintenant on veut lui couper les vivres de la manne pétrolière. La lutte est encore très active et la guerre contre le Venezuela offrira encore cette année, quelques palpitations bien senties. »

Aujourd’hui, au tournant de 2010, il y a sept bases militaires US en Colombie, il y a la IVe flotte très active au large des côtes sud-américaines, il y a la base du Honduras et la mise en branle de l’installation de quatre nouvelles bases au Panama. Un pays qui fut, depuis, quelques années, libre de soldats états-uniens revient en arrière avec la gouverne de Monsieur Supermarché, le milliardaire Ricardo Martinelli [11]. On s’installe aussi militairement au Mexique sous le prétexte de lutter contre le narcotrafic.

Les temps ne changent pas trop et on peut donc redire : « la guerre contre le Venezuela offrira encore cette année, quelques palpitations bien senties. » Non seulement une guerre contre cette locomotive conduite par la « bête noire » Chávez, mais une guerre de reconquête dans toute l’Amérique latine.

Les élections au Chili le 17 janvier prochain sont cruciales. La mise au pouvoir d’un nouveau valet pour servir les intérêts US dans la région est importante. Piñera représente cet allié tant souhaité.

Le pays le plus fragile demeure le Paraguay. Plusieurs craignent une répétition du genre « Coup d’État hondurien » au Paraguay. Le Coup d’État moderne avec l’appui massif des médias reste très efficace pour la reconquête. Il suffit d’une bonne campagne médiatique pour rendre les armes militaires antidémocratiques du côté de "légalité" (sic) constitutionnelle.

Quelle fantastique démonstration que ce Coup d’État militaire au Honduras ! Nos valeureux soldats médiatiques ont participé activement [12] à ce piétinement de la démocratie hondurienne.

Nos valeureux soldats médiatiques participent aussi très activement à la déstabilisation de l’Iran, le prochain objectif de conquête au Moyen-Orient. L’Iran encerclé militairement, harcelé politiquement, étouffé économiquement (commercialement) et dénigré médiatiquement, pourra-t-elle résister encore longtemps à éviter le bain de sang ?

2010 sera encore militaire. Notre « Prix Nobel de la PAIX » semble donner carte blanche à ses généraux pour qu’ils mettent en place deux nouveaux théâtres de combats, l’Iran et l’Amérique latine. En 2010, investir dans l’armement sera encore beaucoup plus rentable que dans l’environnement.

2009, « LE » masque est tombé

L’an dernier je disais : « LE » fait marquant à prévoir pour 2009 : « OBAMA ». Sur ce point, je misais juste, mais sur ma vision pleine d’espoir, JE ME SUIS FAIT LEURRER COMME UN IMBÉCILE.

Je disais : « Obama, malgré l’espoir qu’il suscite n’est pas un magicien. On ne se privera pas de nous le rappeler. On ne se privera pas de nous démontrer la déception « fabriquée » que le nouveau président va engendrer. »

"Fabriquée" ? Quelle erreur ! La déception est bien loin d’être "fabriquée". Elle pue le réel comme le cadavre sous le soleil au Moyen-Orient.

Je disais : « Obama ne pourra rien faire si le peuple US (contrôlé par les médias) ne le supporte pas.

On peut démolir systématiquement, un à un, tous les espoirs qu’il suscite. D’ailleurs, avant même qu’il soit en poste, les "soldats" de l’information (sic) au service des vrais dirigeants qui ne sont pas les politiciens, mais plutôt les prédateurs économiques invisibles et bien actifs, ces "soldats" de la pensée, ces maîtres de la propagande nous ont déjà livré "opinions" et éditoriaux servant à ternir l’image trop lustrée de ce nouveau Président porteur de trop d’espoirs. »

L’an passé je disais : « L’année 2009 s’avère importante. Il est possible qu’un sérieux coup de barre soit donné par Obama ».

Quelle erreur ! Aucun coup de barre franc n’a été donné. On espérait que l’occupation militaire de l’Irak soit « réduite ». Le résultat n’est pas "très" probant.

Je disais aussi : « Par contre, le « théâtre » afghan, cette scène de la tuerie quotidienne demeurera. Beaucoup de sang, surtout afghan, coulera dans le sable et sur la misère. [13]

On nous fera applaudir le massacre de centaines et de milliers de ces résistants afghans [14] et on nous fera pleurer sur "nos" « morts-pour-la-patrie » (sic) [15].

C’est exactement ce qui s’est passé en 2009. Une autre année de terrible tuerie en Afghanistan. Plusieurs familles canadiennes pleurent leur fils mort au combat. Mort pour… pour qui ??? Pour quoi ???

Nos politiciens va-t-en-guerre démontrent une insensibilité incroyable pour la vie humaine. Cette chair à canon sert-elle uniquement à faire faire des profits occultes ? Chose certaine, le "don" de ces vies humaines n’a servi, ni la démocratie, ni les droits humains, ni la cause des femmes, ni la justice sociale, ni l’amélioration des conditions de vie en Afghanistan et nullement la diminution de la menace terroriste mondiale, au contraire.

Avec l’arrivée d’Obama, on espérait une détente avec le Sud.

Je disais : « Avec de la volonté sincère, avec un geste concret, comme la levée de l’injuste embargo contre Cuba, Obama risque de réduire le conflit nord-sud du continent américain.

Avec un peu de « respect » et beaucoup de sincérité, Obama peut vraiment aider toute l’Amérique latine à vivre leur fragile démocratie qu’ils ont si difficilement obtenue.

Il faut que les ÉU abandonnent LEURS intérêts et reconnaissent la souveraineté de ces pays qui se prennent enfin en main. »

Malheureusement, 2009 fut la tombée du masque.

Chávez lors de son discours [16] devant les Nations Unies en septembre dernier disait : « Y a-t-il deux Obama ? »

Aujourd’hui la réponse à cette pertinente question se précise. Nous constatons qu’il n’y a qu’un seul Obama et que ce n’est pas celui que l’on croyait. Obama s’est révélé n’être qu’un Bush tout aussi décevant.

Obama n’a pas rempli ses promesses. Une à une, elles ont été soit abandonnées soit modifiées au point de les rendre ridicules. La fermeture de Guantanamo est devenue fictive et différée. Il n’y a pas eu beaucoup d’amélioration pour contrer cette injustice faite à ces Êtres Humains mis en cage.

En 2009, pour la 18e fois consécutive, l’ONU a voté pour la levée de l’injuste embargo US contre Cuba. Obama n’avait qu’à remuer le petit doigt présidentiel pour mettre fin à cet injuste anachronisme. Il n’a rien fait.

Le Honduras a subi un Coup d’État militaire sous l’œil "bienveillant" des États-Unis. Obama n’a rien fait…

La détente annoncée avec l’Iran ne fut que de la poudre aux yeux. La lettre d’Obama aux dirigeants iraniens n’était que mise en scène sans réelle sincérité. Obama, un espoir déçu !

Finalement tout, absolument tous les espoirs ont été trahis. Rien, absolument rien n’a changé. Que des discours… que de beaux discours. 2009 aura été une année mortelle pour l’espoir de voir se transformer l’empire.

On constate qu’Obama ne représente plus la menace du changement aux États-Unis.

Il n’y a plus de manifestants de droite contre Obama devant la Maison Blanche, il n’y a plus de dénigrement contre Obama dans nos médias. Obama est devenu comme tous les autres : un valet au service de ceux qui mènent le monde.

Le retour du bipolaire

On souhaitait la pluri polarité, mais 2010 sera probablement de plus en plus sous le signe de la bipolarité. Ce sera l’empire, c’est-à-dire, les États-Unis et tous ces gouvernements au service de l’oligarchie mondiale (Bilderberg, "Commission Trilatéral", Council on Foreign Relations, CFR) contre les populations. L’oligarchie mondiale néolibérale contre le monde progressiste, écologiste et humain. Pays néolibéraux capitalistes contre pays progressistes socialistes.

Une bipolarité comme les deux mondes décrits par Evo Morales, le monde du « mieux vivre en consommant toujours plus » contre celui du « bien vivre en respectant notre mère La Terre ».

Le monde est vaste et complexe. Il y aurait long à dire sur l’Afrique et sur bien des régions et des dirigeants diabolisés.

On continuera en 2010 d’avoir les deux mondes médiatiques, celui de la presse "officielle" qui nous conditionne selon la "bonne parole officielle" et celui de la presse "alternative" qui "flirte" avec le "conspirationniste" parce qu’elle pose des questions et réfléchit.

Il faudrait qu’en 2010, les gens découvrent de plus en plus la libre pensée des médias alternatifs et se soustraient par le fait même au conditionnement médiatique que leur fait subir la presse "officielle".

Je remercie Le grand soir, pour héberger mes mots et pour nous offrir la libre pensée.

J’aimerais terminer ce long délire par cette phrase de ce bon ami journaliste, Monsieur René Mailhot. J’aimerais un jour avoir sa sagesse. Il n’avait qu’une seule prédiction en 2006. Une prédiction qui sera toujours valable. Il terminait son carnet en disant :

« L’année sera chargée, c’est ma seule et unique prédiction ! »

Serge Charbonneau
Québec
29 décembre 2009

P.S. : Bonne Année à tous et je vous souhaite le paradis AVANT la fin de vos jours !


[1] Les liens ici :
http://www.legrandsoir.info/L-heure-des-boules-de-cristal-Les-predictions-mais-surtout-un-regard-sur-le-passe.html   

ou ici :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-l-heure-des-boules-de-cristal-les-predictions-mais-surtout-un-regard-sur-le-passe--42206317.html




liste complète



2010 : Bienvenue dans le monde d'Orwell.
par  John PILGER
http://www.legrandsoir.info/2010-Bienvenue-dans-le-monde-d-Orwell.html



Un jour nous serons tous des terroristes.
par  Chris HEDGES
http://www.legrandsoir.info/Un-jour-nous-serons-tous-des-terroristes.html


Les outils de l'impérialisme
par COMAGUER
http://www.legrandsoir.info/Les-outils-de-l-imperialisme.html


John Perkins, Confessions d’un assassin financier (cliquer sur les liens)

Bernard KOUCHNER et la corruption du nouvel ordre mondial

Copenhague : second discours de Hugo Chávez Frías

LA CRISE, QUELLES CRISES ?

La farce de copenhague

Al Gore La vérité qui dérange !


liste complète



Débat radio  F. Asselineau-Baverez
Extraits Face à un Nicolas BAVEREZ gêné et contraint de ressasser continuellement la pensée unique, le président de l'UPR a exposé les racines de la crise financière, démontré l'écrasante co-responsabilité de la construction européenne dans la genèse de cette catastrophe, souligné l'énormité des sommes en jeu et l'irresponsabilité de ceux qui ont conduit à ce désastre, et fait des propositions précises pour empêcher que pareil scénario puisse se renouveler.

François ASSELINEAU a également amené Nicoals BAVEREZ à reconnaître que son fameux modèle américain ne vivait en fait que d'hyper-endettement et était sur le déclin, à avouer sans le dire que les critères de Maastricht n'étaient plus pertinents, et à reconnaître qu'au fond, les libéraux n'ont aucune proposition sérieuse pour lutter contre la spéculation et pour sortir de la crise.
 
http://www.u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=73


Les voeux de Nicolas Dupont-Aignan:
http://www.debout-la-republique.fr/Voeux-de-NDA.html


2010: Le temps des perspectives
http://lalettredulundi.fr/2010/01/03/2010-le-temps-des-perspectives/ .




Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 06/01/2010 01:28


Merci Obi, quand un dessin est bon je le publie !

meilleurs voeux, eva


Obi. 02/01/2010 12:36


Salut Éva. Merci pour le coup de pub avec mon dessin, c'est sympa.

Je te souhaite une très bonne année 2010 avec tout ce que tu pourrais souhaiter.

A bientôt.

Amicalement.


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages