16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 23:50

Ho-NOM-copie-2.jpg

Bilderberg, l'infâme en marche

Nous avons le devoir de refuser l'intolérable,

par eva R-sistons

 

Bonjour mes amis,

 

J'allais me coucher, je reçois à l'instant cette information, je vous la transmets aussitôt. Voici de nouvelles précisions sur le Groupe Bilderberg, qui programme en petit comité derrière notre dos, bien peu démocratiquement, et contre nos intérêts, les événements déterminants de notre époque.  Ce pouvoir occulte, opaque, décidant de tout, est intolérable.  Les Etats souverains sont appelés à disparaître, au profit d'entités planétaires toujours plus secrètes, et l'Occident ose mettre en avant la démocratie, et s'ériger en modèle pour le monde ???? C'est une immense imposture. Heureusement, la machine se grippe: Parce que de plus en plus de citoyens réalisent qu'ils sont bernés, manipulés, abusés... et le font savoir. Bref, les Bilderberg sont contraints de retarder leurs projets... C'est un début, c'est une première victoire.

 

Plus que jamais, dénonçons, refusons, arrêtons la machine infernale avant qu'elle ne fasse de nous des citoyens sans emploi, ou délocalisés et sous-payés, et des esclaves ou des soldats soumis aux diktats de maîtres invisibles, relayés par des politiciens infâmes, serviles. Il est intolérable de voir les Etats souverains disparaître, et les représentants du peuple devenir de simples exécutants de politiques décidées dans la pénombre et favorables seulement aux intérêts d'une minorité de financiers ou de grands industriels. Accepter ce qui se prépare serait signer notre mort, celle des Etats, de la politique, de la démocratie, et même de l'avenir: Car il n'y en aurait pas pour nos enfants. Nous avons le DEVOIR de léguer à nos descendants un monde viable, et nous devons exiger que le Bien commun triomphe au détriment de l'égoïsme démentiel de quelques-uns.

 

Et en France, Sarkozy est en train de tout verrouiller. Jusqu'où ira sa tyrannie ? Mes amis, cet homme est dangereux. Comme ses maîtres au sommet ! En prendre conscience est un premier pas vers la libération du cauchemar planétaire qui se met en place, pétri de chômage, de misère, de guerres, de pandémies, de crises...

 

A nous d'informer, puisque les journalistes, aujourd'hui, sont tenus de relayer l'infâme. Servilement.

 

L'homme n'a pas été créé pour se prostituer ou pour être esclave. Ne l'oublions jamais !

 

Votre eva R-sistons à l'intolérable programmé derrière notre dos et contre nous

 

CHYPRE :

 

Alerte ! Lorque les guerres, les divisions, les séparations, arrangent les maîtres de l'univers, ils les programment. Maintenant, ils veulent la réunification de l'île: Pour mieux gommer les différences, pour que celle-ci s'intègre parfaitement dans le moule de l'Union européenne, technocratement, docilement, servilement - première étape vers l'insertion dans le Nouvel Ordre Mondial...  Une nouvelle mystification !!!

 

Pareil pour la lutte contre le secret bancaire, contre l'exception suisse, par exemple: C'est pour mieux contrôler ce pays, et les citoyens ! Rien ne doit échapper au Nouvel Ordre Mondial. Tout doit être révélé au grand jour... sauf ce qu'il manigance contre nos intérêts, contre nous tous ! Eva R-sistons au NOM. 

  

 riche-et-esclaves-copie-1.jpg

 Les Bildeberg découverts.

  Le groupe Bildeberg effectuera sa réunion annuelle du 3 au 6 Juin , à Stiges, en Espagne (une petite station balnéaire exclusive située à environ 20 miles de Barcelone) derrière un mur de gardes armés qui scelleront cette station dans une vaine tentative pour maintenir cet événement secret.

  La réunion du groupe Bildeberg suivra celle de son groupe frère, la commission Trilatérale, qui se réunira à l’hôtel « Four Seasons » de Dublin , en Irlande, du 6 au 10 Mais. Les meneurs du groupe Bilderberg assistent également à la réunion des Trilatéralistse afin de réaliser la carte de leur programme commun. Environ 300 personnes assistent aux réunions de la Commission trilatérale, qui se déroulent derrière les espaces de leur hôtel qui sont coupés de l’extérieur et surveillés par des gardes. Environ 100 personnes participeront à la conférence Bilderberg,laquelle scellera la station tourte entière derrière des pelotons de policiers en uniforme et de gardes de sécurité privée.

   Bildeberg espère maintenir la récession mondiale pendant au moins un an,  selon un consultant financier international qui traite personnellement avec beaucoup d'entre eux. La raison de ceci est que, parmi plusieurs raisons, Bildeberg espère encore créer un ministère du trésor « mondial » sous l’organisation des nations – Unies. Bilderberg a entrepris cette mission pour la première fois lors de sa réunion au printemps dernier en Grèce, mais cet effort a été bloqué par les nationalistes en Europe et aux Etats-Unis. Ces " nationalistes " (un mot considéré comme sale au sein du club Bilderberg) se sont opposés au fait d’abandonner leur souveraineté à l'ONU.

  La source de l’AFP a souligné les mots du président français Nicolas Sarkozy dans un discours du 29 mars à l'Université de Columbia (qui est notoirement de gauche), et où il a dit: « Nous devons inventer un Nouvel Ordre Monétaire Mondial »

  Il faisait clairement référence au «  département du trésor » mondial qui a été récemment proposé.

  L’objectif ultime du Bildeberg demeure inchangé : transformer l’ONU en un gouvernement mondial ou les « Etats-Nations » deviennent de simples réfréences géographiques. L'Union européenne doit devenir une entité politique unique, suivie par « l’union américaine » et, enfin, par « l’union Asie-Pacifique » L'Union américaine doit inclure l'ensemble de l'hémisphère occidental, y compris Cuba et d'autres îles.

  Comme l'UE, "l’AU" (Union américaine) aura un pouvoir législatif, une Commission exécutive  et un chef d’état qui peut imposer des lois aux pays membres.. Il doit y avoir une monnaie commune semblable à celle de l'Union européenne, supprimant ainsi le symbole de la souveraineté de chaque état membre. « L’Union Asie-Pacifique », ou «APU», doit suivre une voie similaire.

   Mais la prise de conscience croissante du public concernant l'agenda malfaisant des membres de Bilderberg et de trilatéralistes a émergé, apparaissant comme un obstacle important. Pendant des décennies, jusqu'en 1975 où « The Spotlight » a vu le jour, le blackout était complet à 100% dans le monde entier. (« The Spotlight » est l'ancêtre direct de l'AFP).

   Aujourd'hui, en Europe, les grands journaux métropolitains et moyens de diffusion donnent à ces deux groupes une lourde attention, en première page. Aux États-Unis, les journaux indépendants et les stations de radiodiffusion donnent une large couverture du meeting Bilderberg.
 
  Mais les grands journaux et les réseaux de diffusion tentent de maintenir un black-out complet aux Etats-Unis. C’est parce que leurs dirigeants ont assisté à ces réunions sous la promesse à vie du secret.. Les propriétaires hypocrites du Washington Post y ont participé depuis 1954. Le président du journal The Poste, Donald Graham, et son rédacteur en chef adjoint, Jimmy Lee Hoagland, ont assisté à chaque réunion depuis des années.

      resister-NOM.jpgresister-NOM.jpgresister-NOM.jpg

 

  Mais à mesure que la sensibilisation du public s’accroît, la résistance patriotique augmente aussi . Il y a une forte résistance dans toute l'Europe à l’accroissement les pouvoirs de l'UE au détriment des souverainetés nationales. Aux États-Unis, il y a une résistance croissante au North American Free Trade Agreement (Accord de Libre Echange Nord-Américain ou ALENA) qui a été proposé, lequel permettrait d'éliminer les frontières entre les États-Unis, le Mexique et le Canada. L'ALENA doit s'élargir, en vertu des projets des Bilderberg et de la trilatérale, afin d'inclure tout l'hémisphère et d'évoluer vers « l’Union américaine ».

  Dans les années 1990, les Bilderberg étaient confiants dans le fait que « l’American Union » serait établie d'ici l'an 2000.  Une décennie plus tard, ils se battent encore - et perdent la bataille.

   Le correspondant de l'AFP, James P. Tucker Jr., est un journaliste chevronné qui a passé de nombreuses années en tant que membre de « l’élite » des médias à Washington. Depuis 1975, il a gagné une large reconnaissance, ici et à l'étranger, pour sa poursuite des histoires se déroulant sur le lieu des événements, rapportant les intrigues de blocs de pouvoir mondiaux tels que le Groupe Bilderberg.

 BILDERBERG FOUND!
http://www.americanfreepress.net/html/bilderberg_found_217.html

 

Autre site d'information:

Infowars, par Paul Joseph Watson Prison Planet.com

http://www.nouvelordremondial.cc/2010/04/09/le-groupe-bilderberg-va-prolonger-la-recession-globale-pour-une-autre-annee/

 

 

 

NS-veau-d-or-laplote-copie-1.jpg

Sarkozy vu par notre ami Laplote

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

 

 

 
Une récente proposition de loi envisage de faire abroger la loi Bichet, garante de pluralisme et de solidarité au sein du monde de la presse. A travers cette attaque, la liberté de la presse et le principe démocratique qui en est le coeur sont menacés.

Il y a 63 ans, le 2 avril 1947, était adoptée une loi progressiste commune au ministre de l’information de l’époque, M. Robert Bichet, et au député communiste Fernand Grenier. Depuis, cette dernière organise la distribution de la presse dans tout le pays en veillant à son pluralisme. Nommée loi Bichet, elle garantit la liberté de distribution des journaux quotidiens, l’égalité entre éditeurs, l’impartialité dans la distribution. Elle a impulsé un système coopératif de distribution de la presse promouvant la solidarité entre tous les journaux avec une péréquation des coûts de distribution. Cette coopérative est commune à tous les éditeurs de presse et au groupe Hachette qui se trouvait en situation de monopole avant la Libération.

   

14f67ccc-e9a5-11de-9faa-e6c61d562e751.jp

 

En ces temps sombres, où tout devient désormais marchandise, la privatisation de la distribution de la presse aboutirait à ne plus distribuer la plupart, voire la totalité des journaux quotidiens parce que cette activité serait considérée comme « non rentable financièrement ». Cela reviendrait à accélérer la disparition de nouveaux titres, à commencer par « l’Humanité » qui ne pourrait pas supporter les coûts de distribution sans l’actuel système coopératif.

Or, voilà qu’en pleine crise de la démocratie et de la citoyenneté, en pleine crise économique et alors  que les anciennes « Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne » devenues « Presstalis » connaissent de grandes difficultés, un député UMP des Bouches du Rhône vient de déposer en ce début de mois une proposition de loi pour abroger la loi Bichet. Ce même député, M. Richard Mallié, est celui qui avait proposé la généralisation du travail du dimanche. Le prétexte invoqué par ce député de droite dont on peut penser qu’il n’est que le poisson pilote de désirs élyséens, est la crise de la presse.

Ce n’est pas la loi Bichet qui provoque la crise de la presse et celle des NMPP. Elles ont été accélérées par la baisse des recettes publicitaires, la difficulté d’accès aux journaux, précisément parce que les marchands de journaux ont de plus en plus de difficultés à vivre, la promotion des journaux gratuits, l’obligation faite aux journaux quotidiens d’augmenter leur prix face aux coûts de production et de distribution en augmentation. La spéculation immobilière dans les centres villes a poussé à la fermeture de magasins de journaux. Les difficultés de Presstalis seraient moindres si l’opérateur historique reversait une bonne partie de la redevance qu’il perçoit.

Enfin, s’agissant du pluralisme de la presse et donc d’un principe démocratique fondamental, il revient à l’Etat de prendre la décision de soutenir le système coopératif Presstalis. Le coût de la démocratie a au moins autant d’intérêt que celui du sauvetage des banques! En tout cas, nous nous opposons et nous demandons aux parlementaires de s’opposer avec force à la proposition de loi déposée par M. Mallié. Nous réclamons au contraire, dans la suite des Etats Généraux de la Presse, un véritable débat public sur les moyens dont doivent disposer les éditeurs pour distribuer les journaux sur l’ensemble du territoire national par le système coopératif comme par la Poste.  

La liberté de la presse ne peut être effective que quand le travail d’écriture des  journalistes parvient jusqu’au lecteur

http://patricklehyaric.net/2010/04/07/danger-sur-la-distribution-de-la-presse/

 

Lire aussi :

Conseil Européen : Non, la Grèce n’est pas sauvée, les peuples devront encore payer !

AU G20 ON PEUT SAUVER LES BANQUES, POURQUOI PAS L'EMPLOI ?

 

 

Contrôleur de la CAF, ou traqueur de pauvres ?

 
Attention DANGER, les controleurs de la CAF recherchent désespérement de l'argent pour combler les trous. Alors que le peuple cherche des solutions pour s'en sortir, la co-location est considéré par la CAF comme communauté d'intérêts lorsque le même toit abrite deux personnes du sexe opposé.
Ainsi, si vous louez une maison à deux, quelque soit votre raison, la CAF est en droit de vous demander de rembourser les sommes perçues au titre du RMI ou nouvellement du RSA ou de l'ALF, considérant que vous êtes en couple et cela, même si vous disposez d'une adresse ailleurs, même si cela est fait pour éviter des kilomètres pour vous rendre à votre travail, même si vous pouvez prouver qu'il y a distinction des charges et non mise en commun des ressources. Toutefois, si les contrôleurs de la CAF s'activent à récupérer les sommes indues, ils ne tiennent jamais compte des situations. Les droits de CAF sont récupéré d'un côté mais jamais rendu de l'autre.
A l'heure où des milliers de personnes sont à la rue, alors que les propriétaires réclament des loyers de plus en plus élevés avec de plus en plus de demande de garanties, l'idée de se mettre en co-location pour avoir un toit près de votre lieu de travail pour récupèrer votre poignée d'euros dévalués appelé "salaire" à la place d'aumône, la solution pour vous en sortir peut vous amenez à devoir rembourser toutes les sommes versés par la CAF, voir vous supprimer tous vos droits vous jetant de fait à la rue.
 
Les contrôleurs, personnel bien payé et confortalement installés n'ont que faire de la situation des gens. Qu'importe pour eux que vous vous retrouviez à la rue avec vos enfants, l'important, c'est de récupérer coûte que coûte de l'argent. Et quand il s'agit pour le peuple de récupérer ses droits, ils trainent les pieds, font tout pour ne pas payer, ils n'iront pas vous cherchez pour vous dire que vous avez des droits, s'ils viennent, c'est pour vous prendre.Cela rapelle l'époque lointaine où les agents de l'état venaient goûté la soupe chez les serfs pour vérifié si elle était assez salé.
Nous avons tous appris en troisième de collège ce qui est advenu par la suite en 1789 de ces personnes.
 
Je ne vois effectivement pas comment on peut demander à un peuple de rester paisible quand on vient lui prendre ses moyens de subsistances. Ils seront donc coupable des troubles à l'ordre public qui sont à venir et devront en répondre personnellement devant le peuple.
 
Les contrôleurs de la CAF ne sont pas les amis des pauvres, ils sont devenus les enemis du peuple, c'est en toute conscience qu'ils traquent les pauvres, ils sont donc seuls responsables de leurs actes et de la pauvreté qui en découle.
 
A lire aussi :
 
 
 
chavez-bolivarien.jpg
Un exemple pour les autres pays:
Le Vénézuela expulse l'ambassadeur d'Israël

 

« En ces heures tragiques et révoltantes, le peuple du Venezuela exprime son entière solidarité avec l’héroïque peuple palestinien, il partage la douleur qui touche des milliers de familles ayant perdu des êtres chers, et leur tend la main en affirmant que le gouvernement vénézuélien n’aura de cesse de voir sévèrement punis les responsables de ces crimes odieux. » Nous reproduisons ci-dessous le communiqué par lequel le Venezuela a annoncé l’expulsion de l’Ambassadeur d’Israël en protestation contre l’attaque de Gaza.

 

Comuniqué Ministère des Affaires Etrangères du Venezuela, Caracas, 6 janvier 2009

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela est le témoin une fois de plus, avec les peuples du monde, de l’horreur causée par la mort d’enfants et de femmes innocents, résultant de l’invasion de la Bande de Gaza par les troupes israéliennes, de leurs bombardements, du déchaînement systématique de l’État d’Israël sur le territoire palestinien.

En ces heures tragiques et révoltantes, le peuple du Venezuela exprime son entière solidarité avec l’héroïque peuple palestinien, il partage la douleur qui touche des milliers de familles ayant perdu des êtres chers, et leur tend la main en affirmant que le gouvernement vénézuélien n’aura de cesse de voir sévèrement punis les responsables de ces crimes odieux.

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela condamne fermement les violations flagrantes du droit international dans lesquelles s’est engagé l’État d’Israël, et dénonce son utilisation planifiée du terrorisme d’État, ce pays s’étant ainsi mis au ban de Nations.

Pour les raisons ci-dessus, le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela a décidé d’expulser l’ambassadeur d’Israël ainsi qu’une partie du personnel de l’ambassade d’Israël au Venezuela, réaffirmant sa vocation de paix et son exigence du respect du droit international.

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela a donné des instructions à sa Mission devant l’ONU, comme la majorité des gouvernements le réclament, de faire pression sur le Conseil de Sécurité afin de mettre en œuvre des mesures urgentes et nécessaires pour que cesse cette invasion de l’État d’Israël à l’encontre du territoire palestinien.

Le président Hugo Chavez, qui a tenu des réunions avec de hauts représentants du Conseil juif mondial, et a toujours été opposé à l’antisémitisme et à toutes les formes de discrimination et de racisme, lance un appel fraternel au peuple juif à travers le monde pour qu’il s’oppose à ces politiques criminelles de l’Etat d’Israël qui rappellent les pires pages de l’histoire du 20ème siècle. Avec le génocide du peuple palestinien, l’Etat d’Israël ne sera jamais en mesure d’offrir à son peuple la perspective d’une paix tant nécessaire que durable.

Publication originale Ministère des Affaires Etrangères du Venezuela, traduction Frank Kalouste.
 
 
220px-Poussin_-_Urteil_des_Salomon_-_Stu
Jugement deSalomon, Par Nicolas Poussin
Wikipedia.org
 
La Sagesse de Stéphane Hessel,
Juif Juste parmi les Nations
 
L’Ambassadeur de France Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté, comdamne vivement le comportement d’Israël à Gaza et appelle au retour à la table de négociation pour mettre en place la seule solution à ses yeux, celle des deux Etats « rendue de plus en plus difficile, au fur et à mesure que s’accumulent de part et d’autre, soit le mépris et l’humiliation, soit la haine. » Il faut que cette accumulation cesse le plus vite possible, dit-il et alors, « au nom de ce que l’histoire nous a appris sur la possibilité du pardon, [...] il faut avoir hâte que cette possibilité de pardon et de solidarité dans un Proche-Orient pacifique puisse être rétablie. » (..)

Mais le choix de la violence, [provient du fait] que la blessure de la seconde guerre mondiale et de la Shoah n’est pas refermé...

Oui, c’est évidemment ce qui permet à un gouvernement qui lui n’a plus rien à voir avec cette Shoah, et qui n’est plus composé de victimes potentielles de cette Shoah... que ce gouvernement puisse s’appuyer sur ce souvenir dramatique, auquel nous sommes tous extraordinairement sensibles, moi tout le premier. C’est l’horreur absolue commise par les nazis. Mas cela ne doit pas permettre à un Etat d’Israël, actuellement le plus puissant de la région, de violer impunément toutes les règles internationales.

 

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2470

Stéphane Hessel est un diplomate, ambassadeur, ancien résistant et déporté français, qui a notamment participé à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948.
 
Israël frappé
par la plaie biblique des ténèbres
Extraits. « Depuis 43 ans, Israël a été gouverné par des gens qui ont refusé de voir la réalité, » écrit Akiva Eldar, éditorialiste à Haaretz, et le pays poursuit aveuglément sa route vers le précipice, au milieu des ténèbres, en maltraitant ses alliés, sans percevoir que l’occupation et la colonisation des territoires palestiniens - dont l’illégalité avait été reconnue dès 1967 par Theodor Meron, un conseiller juridique du gouvernement - ne seront jamais admises par la communauté internationale.
 
Ils parlent de « Jérusalem unifiée », tout en sachant qu’aucun autre pays n’a reconnu l’annexion de la partie orientale de la ville. Ils ont envoyé 300 000 personnes coloniser des terres qu’ils savent ne pas leur appartenir
 
Il (Benjamin Netanyahu) refuse tout simplement de voir que le monde est fatigué de nous. Il lui est plus aisé de se préoccuper de ses partisans de l’AIPAC, affligés eux aussi de courte vue
 
Depuis 43 ans, l’opinion publique israélienne - les écoliers, les téléspectateurs, les membres de la Knesset et les juges de la Cour suprême - ont vécu dans les ténèbres de l’occupation, que certains appellent une libération. Le système scolaire et ses manuels, l’armée et ses cartes, la langue et notre « héritage » ont été mobilisés pour contribuer à maintenir les Israéliens aveugles à la vérité.
 
 
Faire le taxi pour Israël:
(extrait) Il semble qu’il n’y ait pas de limite à la dépravation morale des politiciens occidentaux quand il s’agit de promouvoir l’entité coloniale et raciste qu’est Israël, écrit Stuart Littlewodd.
Stuart Littlewodd - Al Ahram Weekly
 
 
 
Bref retour sur les prêtres-ouvriers
et la théologie de la libération
(Guichet du Savoir de la Bibliothèque Municipale de Lyon)

Concernant l’ensemble de ces questions, vous pouvez vous reporter au n°48 de Manière de voir intitulé « L’offensive des religions » et dont voici le sommaire.

La meilleure source pour consulter les textes officiels de l'Eglise catholique est sans doute la revue « La Documentation catholique», dont voici la présentation : « La documentation catholique propose à tous ceux qui veulent connaître la pensée et les écrits de l’Église, les principaux textes officiels en France et dans le monde : message du Pape, du Saint-Siège, des évêques du monde entier, documents œcuméniques publiés dans leur intégralité. »

Vous pouvez consulter aussi Zénit : « ZENIT est une Agence internationale d'information. Sa mission est de fournir, pour un public international, et en particulier les media, une couverture objective et professionnelle des événements, des questions, des documents touchant l'actualité de l'Eglise catholique et du monde vus de Rome. »

En ce qui concerne les prêtres-ouvriers, « c'est … un vote unanime des évêques français, avec l'accord du pape Paul VI, le 28 octobre 1965, lors de la dernière session du concile de Vatican II (1962-1966), qui a relancé des prêtres au travail salarié après le coup d'arrêt imposé par le pape Pie XII, le 1er mars 1954, aux premiers prêtres-ouvriers, qui ne s'y sont pas tous soumis. » in Encyclopaedia Universalis

Vous trouverez les références sur la prise de position de l'église catholique concernant cette crise de 1954  principalement dans les numéros 1168 et 1169 de mars 1954 de La Documentation catholique.

Quelques pistes de lecture :

* Les prêtres-ouvriers : naissance et fin par Emile Poulat, en particulier la quatrième partie intitulée « le drame de 1954 ».

* Quand Rome condamne par François Leprieur avec une bibliographie abondante dont une sélection d’articles concernant la crise de 1954.

* Fidèle insoumission de Jean-Marie Huet et Maurice Combe.

En ce qui concerne la théologie de la libération :
« Avec des modalités qui diffèrent selon les contextes nationaux et en fonction des options propres de ses protagonistes, la théologie de la libération s'emploie … à mettre en lumière et à repenser les urgences — d'ordre ecclésial, culturel et même politique — du continent latino-américain, « l'unique continent aussi massivement chrétien parmi les peuples opprimés » (G. Gutiérrez). Mais la variété des situations et problèmes de cette vaste contrée, comme celle des inspirations et engagements des leaders du mouvement, fait qu'on devrait parler de théologies, plutôt que d'une théologie, de la libération. Parmi les représentants du mouvement, les plus connus sont : Gustavo Gutiérrez, prêtre péruvien de Lima, dont l'œuvre se caractérise à la fois par sa tonalité « spirituelle » et par un intense souci de solidarité avec la souffrance des pauvres ; Leonardo Boff, franciscain brésilien, qui a publié de nombreux ouvrages, notamment Église, charisme et pouvoir, condamné par la Congrégation romaine pour la doctrine de la foi ; Jon Sobrino, jésuite de San Salvador, qui s'intéresse surtout, en théologien de métier, à la christologie, mais à « une christologie pour l'Amérique latine », en rapport étroit avec les problèmes humains de ce continent ; Juan Luis Segundo, lui aussi jésuite, qui exerce à Montevideo, dans les milieux intellectuels d'un Uruguay plus laïcisé que les autres pays latino-américains et qui met l'accent sur les problèmes culturels, en particulier sur celui de l'athéisme contemporain — ce qui ne l'empêche pas d'être attentif aux questions socioéconomiques et politiques ni de marquer sa pleine solidarité avec les autres théologiens de la libération, comme il l'a fait notamment avec sa Réponse au cardinal Ratzinger (Teología de la liberación. Respuesta al Cardinal Ratzinger, en 1985). » in Encyclopaedia Universalis

« Depuis son élection, en octobre 1978, le pape Jean-Paul II s’est efforcé de corriger, dans un sens plus conservateur, la ligne moderniste et progressiste qu’avaient fixée les papes Jean XXIII et Paul VI, ainsi que le concile Vatican II. Le chef de l’Eglise catholique a condamné à plusieurs reprises, les défenseurs de la théologie de la libération et s’appuie sur des organisations comme l’Opus Dei ou liées au renouveau charismatique. » in Manière de voir n° 48 (op. cité)

Quelques pistes de lecture :

* Concilium n° 164 et en particulier l'article "Théologiens du tiers-monde"
* L’Opus Dei par Dominique Le Tourneau 

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2010/04/17/17398369.html

  

OTAN-vue.jpg

Sélection d'articles sur l' OTAN :

 

Les relations OTAN-Russie:

http://www.nato.int/cps/fr/SID-D3966D9D-A45C7CD4/natolive/topics_50090.htm?

 

Un  dispositif de sécurité: De Vancouver à Vladivostoke

 
La Suède doit-elle rejoindre l'OTAN ? Définitivement non !
 
Lire aussi:
 
  
                  Comment la guerre pénètre-t-elle dans les esprits et les cœurs? 
Face aux ambitions hégémoniques de l'impérialisme,
l'information est une arme au service de la paix.
 
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages