2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 09:39

NS-retraites-j.jpg

 

 

Sommaire:

- Capital et concentration contre Travail et décentralisation,

par eva R-sistons

- TV turque : les commandos israéliens avaient mission de tuer certaines personnalités -Israël revendique l’annexion d’eaux internationales. Israël s'octroie tous les droits, dans un silence assoudissant et complice !
- Tchernobyl: La radioactivité tue toujours

- Sélection de liens

   

NOM--prudence-jpeg.jpg

Capital et concentration contre Travail et décentralisation,

par eva R-sistons 

 

Il faut être blindé pour supporter toutes les injustices de notre monde, tous ses mensonges officiels, toutes ses atteintes au Droit au nom d'une démocratie... exportable par la force !

 

Nos enfants s'entasseront davantage dans les classes, et le cas échéant on supprimera la conquête républicaine de l'école à 2 ans, pourtant chance pour les gamins des milieux défavorisés. Conséquences de cette politique d'économie au détriment des Français, surtout les plus défavorisés, et au bénéfice des copains-coquins du Pouvoir ? 

 

La première, nos chères têtes blondes iront moins longtemps à l'école, elles seront plus nombreuses dans leur classe, et des heures de cours seront supprimées au profit du sport, du dessin, de la musique, et au détriment de l'Histoire; bref, tout est fait pour empêcher les futurs citoyens de penser. Un peu comme Télé-matin sur France2, avec Leymergie:  On distrait, on amuse, on sacrifie l'essentiel à l'accessoire et à l'anecdotique. La matière grise, surtout pas ! A quand le Télé-Enseignement pour une meilleure rentabilté (même plus besoin de professeurs contestataires !) et moins de contacts avec des camarades plus conscientisés ? Chacun dans son coin, au lieu d' échanges risqués, voilà le nouveau credo ! Et on interdira les apéro-facebook,  allons, chacun chez soi, et pour l'info, la télé voix de son maître ! Conditionnement garanti... Génération esclaves !

 

La deuxième, la désertification sera accélérée. Tant pis pour la ruralité, les départements, la vie de nos Régions, la France profonde: La concentration est favorisée. Au final, vous savez pourquoi ? Souvenez-vous: Tout est fait pour détruire nos départements. On devait même les abolir de nos plaques d'immatriculation ! Rayés de la carte ! Comme l'Iran bientôt, sans doute. En coulisses, les Anglo-Saxons et leurs amis Israéliens sont à l'oeuvre; Tant pis pour les peuples. Qu'ils s'amusent avec le Mondial, ils sont tout juste bons à taper dans un ballon ou à applaudire les stars ! Et qu'ils se soumettent au Nouvel ordre Mondial !

 

Alors, pourquoi ? Mais la concentration, à tous les niveaux, prépare le terrain au Nouveau Désordre Monstrueux qu'on veut nous imposer quel que soit le prix payé par TOUS !

 

La concentration commence à l'école, à l'Hôpital, au palais de Justice, on regroupe, on regroupe.... et bientôt il faudra chercher son courrier à la Grand Poste, pendant qu'on y est. Là je dois me faire rembourser un billet de train, j'habite une petite commune isolée, il faudra que j'aille, spécialement, à la grande gare départementale. Qu'en pensent les écologistes ? Finies les gares de nos villages, avec des êtres humains sur les quais, des guichets personnalisés, des arrêts de proximité.

 

La concentration se poursuit au niveau départemental. Si on supprime les départements, si on supprime le contre-pouvoir citoyen surtout aux mains de la Gauche plus attentive au sort des plus faibles et soucieuse de panser les blessures sociales en hausse, on porte atteinte à l'autonomie de nos régions, à la décentralisation, à la démocratie citoyenne, participative et sociale. En avant le pouvoir central, le contrôle de l'UMP sur tous les aspects de nos vies, et... le contrôle du monde de l'Argent, des Banques si vous préférez, sur les dernières protections sociales !

 

L'Europe, tremplin du NOM

 

Mais la concentration trouve actuellement une expression accomplie au niveau européen. Finis les Etats souverains, l'implication des citoyens, les choix de proximité, la différence... nivellement technocratique et par le bas, l'austérité pour tous, la rigueur pour les classes moyennes, en voie de paupérisation, et la précarité croissante pour les plus démunis. En haut, au MEDEF - grand ordonnateur de ces politiques anti-sociales et anti-démocratiques avec les conseillers élyséens du CRIF - , on pavoise. Les coffres-forts se remplissent. Y'a bon le pti't Sarko, zélé exécutant des basses oeuvres du NOM au service des Grandes Banques et des conglomérats ! L'emploi ? Aux oubliettes, ou seulement de service; Les rentiers sont les grands gagnants de ces politiques. A bas le travail, vive le capital ! Et comme on assiste à un sauve-qui-peut des protections sociales, bonjour les lendemains radieux ! La rue gronde...

 

Justement, Hortefeux multiplie les contrôles, lui aussi, il verrouille tout, il prépare la Police même municpale à utiliser des armes controversées, les Gardes à vue se multiplient, de plus en plus longues, violentes et humiliantes, au milieu des excréments et des vociférations, afin de dissuader les victimes de l'austérité pour tous (sauf pour les nantis) de contester le désordre établi, et cerise sur le gâteau, l'UE toujours à l'affût de gâteries pour les peuples, a décrété, subreptiscement, le rétablissement de la peine de mort... pour les émeutiers ! Une mesure bien dans l'air du temps.... citoyens doublement victimes: Des politiques décidées par les exécutants du NOM, et d'une répression féroce s'ils s'avisent de les contester !

 

Et donc, la concentration vient de connaître un nouveau palier:  Droit de regard de la bureaucratie européenne sur nos budgets, et sanctions pour ceux qui ne respectent pas les consignes imposées... par les banquiers et le MEDEF. Ce dernier, d'ailleurs, a trouvé un nouveau moyen de s'engraisser sur le dos des citoyens: En proposant l'absence de charges sur l'emploi des salariés âgés ! Heures supplémentaires sans charges, emplois subventionnés par... nous tous soi-disant pour favoriser l'emploi des seniors, en réalité pour accroître les bénéfices des gloutons de la Finance et de leurs amis haut placés dans l'industrie. Elle est pas belle, la vie, pour ceux d'en haut ? La crise n'est pas pour tous !!!

 

Et on veut nous imposer au PS un tandem Aubry (caution sociale) - DSK (caution des banques) ? Vous allez voter pour ce PS là, vous ? Pas moi. Je préfère Ségolène Royal ! Mais elle, on fait tout pour la court-circuiter.... trop indépendante ? Justement, c'est ce qui nous plaît !

 

Or donc, savez-vous ce que j'ai saisi au vol, ce main, sur la LCP ? Le Nouveau Centre, centriste revendiqué et en réalité simple supplétif des politiques sarkoziennes, annonce ce matin : "Il nous faut bâtir une Europe économique (au détriment des Etats souverains)conquérante (comprenez, avide, coloniale, basée sur la compétition, la guerre économique broyeuse d'emplois et de protections sociales) !". Si donc vous aviez des illusions sur ce Centre soi-disant nouveau, voilà de quoi vous les retirer définitivement. Il sacrifie la Nation au Nouvel Ordre Mondial dictature des Banques !

 

Dictature des banques ? FMI ? Rigueur, austérité pour nous, concentration maximum, et profits en hausse pour les milliardaires... DSK, pardi !!! Le monde est petit...

 

Relisez mon article sur notre cher Strauss-Kahn: http://r-sistons.over-blog.com/article-d-strauss-kahn-serait-une-catastrophe-pour-la-france-societe-toxique-44131622.html,

 

actualisé ici : http://le-monde-selon-eva-r-sistons.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/06/02/strauss-kahn-une-catastrophe-pour-la-gauche.html

 

Chers amis Lecteurs, sourions à la vie tant qu'il en est encore temps. Demain, peut-être, il sera trop tard. En attendant, youpi ! Soleil, vacances, et... le Mondial !!!!!  Ou la fête entre nous, aussi....

 

eva R-sistons

 

PV à la hausse bientôt ? Savent pas quoi inventer pour faire notre bonheur, nos politiques !!!!   icon_rolleyes.gif

 

 

TV turque : les commandos israéliens

avaient mission de tuer certaines personnalités

arton165576-abc27.jpg

Selon la télévision turque TRT, les commandos de marine israéliens qui ont illégalement attaqué des navires civils dans les eaux internationales, le 31 mai 2010, faisant au moins 16 morts et une cinquantaine de blessés graves, avaient une liste de personnes à liquider au cours de leur opération.

 

http://www.voltairenet.org/article165576.html

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13186&rech=22994#22994

 

 

Israël revendique l’annexion

d’eaux internationales

arton165578-548e3.jpg

Selon le porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu et ceux de Tsahal, les commandos de marine qui ont ouvert le feu sur les militants de la « flottille de la paix », le 31 mai 2010, ont agit en légitime défense, même si les victimes ne disposaient pas d’armes à feu.

Cette présentation des faits ne tient pas : il est attesté que les commandos ont tiré à balles réelles sur le navire grec Sfentoni et le bateau turc Mavi Marmara avant de monter à leur bord. En outre, la députée arabe israélienne Hahine Zoghbi s’est adressée à eux en hébreu par haut parleurs pour leur demander de cesser le feu, les passagers n’étant pas armés.

Plus significatif : cet argument implique que l’Etat d’Israël s’estime souverain dans la zone où il a fait arraisonner la « flottille de la paix » par trois patrouilleurs lance-missiles, donc que cette démonstration de force vaut revendication de l’annexion des eaux territoriales méditerranéennes au large de la Palestine.

 

http://www.voltairenet.org/article165578.html

 

 

Attaque contre la flottille de la liberté : un crime de guerre

 

La propagande qui accompagne l’intervention militaire israélienne contre la Flottille de la liberté vise principalement à masquer la qualification juridique de cet acte. Ainsi, lors du débat au Conseil de sécurité, 13 délégations ont dénoncé les violations du droit international, tandis que 2 autres (les Etats-Unis et la France) se sont contentées d’exprimer leur compassion pour les victimes et de déplorer un usage disproportionné de la force. Me Gilles Devers rappelle ici que cette attaque constitue un crime de guerre —ce qu’à vrai dire personne ne conteste, mais que Washington et Paris voudraient ignorer—.

Gilles Devers

 

http://www.voltairenet.org/article165624.html

 

1-1840.jpg

 

La population de Gaza, victime de crime contre l’humanité

 

Une violation jamais connue de la IV° Convention de Genève

L’attitude de l’Etat d’Israël vis-à-vis du territoire palestinien de Gaza s’analyse dans la durée comme une violation, à un niveau jamais atteint, du droit international. En droit international humanitaire, l’occupation est acceptée comme une situation temporaire, le temps nécessaire à la recherche de la paix. Mais, rien en droit ne peut justifier une occupation de plus 43 ans, sauf la volonté de laminer l’adversaire. C’est que fait Israël, devenu un lieu de culture de l’apartheid [1]. Et alors qu’au titre de la IV° Convention de Genève, la puissance occupante doit la protection à la population, Israël a imposé aux Palestiniens, fait unique dans l’histoire, un blocus économique, qui constitue une punition collective. Enfin, Israël a conduit l’opération militaire Plomb Durci en décembre 2008 - janvier 2009 [2]sur cette population qui n’avait la possibilité ni de se protéger, ni de fuir, et le blocus a été maintenu empêchant l’organisation des secours. Début 2010, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a démontré que la réponse à des besoins primaires de santé est devenue impossible.

Territoires occupés ? Non, processus de colonisation

Aussi, il ne suffit pas de parler de territoires occupés. L’occupation est devenue une politique de colonisation, à savoir l’annexion de territoires et de richesses par la force, accompagnée de punitions collectives, ce qui constituent des crimes contre l’humanité au sens de la IV° Convention de Genève et du Statut de la Cour Pénale Internationale. L’opération militaire sanglante conduite le 31 mai s’inscrit dans ce contexte.

Une question de principe, et pas de disproportion

Déjà, les explications des braves fusent de tous cotés : l’attaque a été disproportionnée ! Il en ont trop fait ! Il nous faut une enquête ! Non, avant d’ouvrir l’enquête, il faut dire l’évidence : c’est un crime de guerre car l’attaque a eu lieu dans les eaux internationales, et la flottille n’est pas partie au conflit armé. L’enquête est nécessaire, mais pour les circonstances aggravantes de violence. Soutenir que l’enquête est nécessaire pour savoir s’il y a un crime de guerre est une injure faite aux victimes.

Cela résulte de trois constats juridiques.

- Application de la IV° Convention de Genève
Les faits sont intervenus dans le cadre d’un conflit international au sens du droit international humanitaire, Israël justifiant son action par rapport à la question palestinienne. De ce fait, le cadre de toute analyse est bien défini. Il est établi par la Cour Internationale de Justice, le Conseil de Sécurité et toutes les instances internationales que l’Etat d’Israël a la qualité de puissance occupante et doit respecter les obligations de la IVème Convention de Genève, qu’il a ratifiée.

- La flottille n’est pas partie au conflit
Le conflit armé oppose Israël et la Palestine, et les bateaux de la flottille ne sont pas parties au conflit. Ils s’inscrivaient dans une démarche pacifiste et humanitaire visant à apporter des secours à une population victime d’un crime contre l’humanité. Vis-à-vis des combattants, se pose la question de la proportionnalité, mais pas vis-à-vis des tiers. C’est une question de principe.

- Israël n’a aucune autorité dans les eaux internationales
L’agression est intervenue dans les eaux internationales. La Convention sur le droit de la mer de Montego Bay (1982) n’a pas été ratifiée par Israël, mais les dispositions garantissant en haute mer la liberté de circulation et l’interdiction pour tout Etat d’y exercer des actes militaires ont incontestablement valeur coutumières, et sont donc opposables à Israël.

Article 87
La haute mer est ouverte à tous les Etats […] Elle comporte : a) la liberté de navigation.
Article 88
La haute mer est affectée à des fins pacifiques.
Article 89
Aucun Etat ne peut légitimement prétendre soumettre une partie quelconque de la haute mer à sa souveraineté.

La violence est une circonstance aggravante, mais la violation du droit est établie du seul fait de l’intervention.

Ces violations graves du droit international se sont accompagnées d’actes sanglants et sauvages, et d’inadmissibles mesures de privation de liberté. L’Etat d’Israël n’a aucun droit sur les occupants de ces bateaux attaqués en haute mer.

C’est donc une affaire de principe : parler d’enquête pour savoir s’il y a crime, c’est déjà commencer à relativiser. C’est dire que sous certaines conditions une intervention en haute mer par une puissance occupante contre un convoi humanitaire apportant des secours à la population occupée, qui se trouve soumise à un blocus économique, est une chose qui peut se discuter. Non, il n’y a pas de discussion sur le crime. Les seules discussions portent sur les circonstances aggravantes et toute la lumière doit être faite par une enquête pénale.

Mettre fin à l’impunité

Une nouvelle fois, la démonstration est faite que l’impunité encourage la commission de nouveaux crimes, avec toujours plus de désinvolture. La réponse passe par des actes politiques, souhaitons qu’ils viennent, mais il est indispensable que de telles violations du droit soient portées devant les juridictions.

La justice israélienne n’a aucune crédibilité car elle refuse l’application du droit international et conteste la notion même de territoires occupés. Israël a ratifié le Pacte onusien de 1966 sur les droits civils et politiques, mais refuse de l’appliquer dans les territoires occupés et la justice israélienne se dit incompétente pour contrôler les actes de l’armée aux motifs des contraintes de sécurité. Pour donner aux pays occidentaux des motifs faciles de dire qu’Israël est une démocratie, on a inventé une justice d’apparence, mais qui ne vaut rien dès lorsqu’elle ne reconnait pas l’autorité de la Cour Internationale de Justice.

Il est hors de question de se satisfaire de processus d’enquête incertains qui visent en réalité à éviter le principe de la condamnation. Il y a de quoi être navré quand Catherine Ashton, au nom de l’Union européenne, demande une commission d’enquête confiée à Israël [3]. La tolérance à de tels faits rend possibles toutes les agressions contre les Palestiniens, et cette affaire qui bafoue l’idée d’humanité doit être jugée par une juridiction ayant la possibilité effective de prononcer des condamnations. En 2010, on sait ce qu’est une juridiction. Nous n’avons pas à inventer le droit, mais à l’appliquer.

Selon la jurisprudence internationale, un acte relève de la qualification de crime de guerre, à partir du moment où il prend place dans un conflit armé, ce qui est le cas selon l’analyse de la CIJ, même s’il a été conduit dans un bref délai, dès lors qu’il a été d’une très forte intensité, ce qui est le cas aussi.

Les procédures pénales peuvent être engagées dans les pays dont sont originaires les victimes. Mais l’ampleur du crime, et la diversité de nationalité des victimes, peuvent conduire à préférer un procès devant une juridiction internationale.

La compétence de la Cour Pénale Internationale, suite à la déclaration de compétence faite par l’Autorité Nationale Palestinienne le 21 janvier 2009, ressort des critères généraux d’analyse, liés au principe de l’accès au juge pour les violations graves du droit, sauf à admettre le déni de droit. Mais elle se trouve ici doublée d’une compétence liée à l’immatriculation des bateaux. Sous réserve d’autres vérifications, il est établi que l’agression a concerné deux bateaux immatriculés en Grèce, deux en Turquie, et un aux îles Kiribati, donc assimilables aux territoires grecs, turcs et kiribati par application de l’article 12-2 a du traité de la CPI, qui a été ratifié par la Grèce (mais ni par la Turquie, ni par Kiribati).

La déclaration de compétence du 21 janvier 2009 n’est pas limitée à Plomb Durci. Elle est générale, et doivent être adressés à la Cour tous les éléments relatifs aux crimes commis par Israël : la colonisation, les prisonniers et maintenant, l’attaque du 31 mai 2010. La politique d’Israël est un crime, et ce crime doit être jugé.

Maintenant, il en est assez d’invoquer la justice, en souhaitant surtout que le pire ne se renouvelle pas. On voit le résultat. Nous le devons aux victimes : la justice doit punir le crime.

 

http://www.voltairenet.org/article165624.html

 

 

 1-1830.jpg

 

Pourquoi Israël a t-il attaqué des civils en Méditerranée ?

Par Thierry MEYSSAN

 

Israël a pesé à l’avance les conséquences de l’attaque qu’il a lancé contre un convoi humanitaire maritime. Quels sont ses objectifs en déclenchant une crise diplomatique mondiale, pourquoi a t-il défié son allié turc et son protecteur états-unien ?

 

Extraits:

Cet acte de guerre, à l’encontre des pavillons grecs et turcs de ces navires, a été perpétré afin de consolider le blocus, lequel constitue en lui-même une violation du droit international.

En choisissant l’argument de la « légitime défense », les autorités israéliennes ont explicitement revendiqué leur souveraineté sur les eaux internationales à 69 miles nautiques au large de la Palestine ; cette annexion —temporaire ou durable— étant nécessaire à la poursuite du blocus, lequel serait nécessaire à la sécurité de l’Etat d’Israël.

En abordant un navire turc et en en tuant des passagers, Tel-Aviv a d’abord choisi de répondre militairement à la crise diplomatique qui l’oppose depuis janvier 2009 à Ankara. Cette initiative est censée provoquer une crise au sein de l’état-major turc et entre celui-ci et le gouvernement turc. Cependant, elle pourrait aboutir à une rupture complète des relations militaires entre les deux pays, alors même que la Turquie aura été pendant un demi-siècle le meilleur allié d’Israël dans la région. D’ores et déjà, les manœuvres conjointes turco-israéliennes ont été annulées sine die. En outre, cette crise pourrait aussi avoir des conséquences sur les relations commerciales entre les deux pays, alors même que la Turquie est un partenaire vital pour l’économie israélienne.

Cependant, Tel-Aviv se devait de casser la crédibilité de la Turquie au moment où elle se rapproche de la Syrie et de l’Iran, et ambitionne d’exercer avec ses nouveaux partenaires une autorité régionale [3]. Dans l’immédiat, Israël devait sanctionner le rôle d’Ankara dans la négociation du Protocole de Téhéran sur l’industrie nucléaire iranienne.

 

http://www.voltairenet.org/article165580.html 

 

 

Doctrine Obama : seule la communication change

 

arton165574-c4808.jpg

 

Le président Barack Obama a rendu publique la Nouvelle stratégie se sécurité nationale des Etats-Unis, le 27 mai 2010.

Washington persiste à considérer que, depuis le 11 septembre 2001, son ennemi principal est Al-Qaeda et ses groupes terroristes affiliés, mais renonce à utiliser l’expression de « guerre au terrorisme », dans la mesure où il ne s’agit pas d’une action contre une méthode de combat (le terrorisme), ni une religion (l’islam).

Cependant, rien ne change sur le fond : Washington se réserve le droit d’intervenir partout dans le monde où des individus se réclament d’Al-Qaeda, et c’est à ce titre que des troupes sont engagées en Afghanistan et en Irak. Pourtant, à ce jour, aucun élément de preuve n’a été validé attestant d’une complicité de l’Emirat taliban ou du gouvernement de Saddam Hussein dans les attentats du 11-Septembre imputés à Al-Qaeda. Les mensonges ont la vie dure.

http://www.voltairenet.org/article165574.html

 

 

Le nouveau crime d’Israël indigne mais n’étonne pas

 

Les crimes israéliens se succèdent, jusqu’ici en toute impunité. Pour y mettre fin, il appartient donc aux peuples d’agir là où les Etats ont échoué. C’est pourquoi de très nombreuses organisations palestiniennes nous appellent tous à boycotter les produits israéliens. Le professeur Domenico Losurdo rappelle la légitimité de cette forme de combat.

 suite :

http://www.voltairenet.org/article165597.html

 

 

L’OTAN ne pouvait pas ne pas être au courant

Totalement occulté par les médias, l’OTAN est au centre de l’agression israélienne en haute mer aussi bien que de la reculade israélienne concernant ses prises. Dans cet article rédigé juste avant que l’Alliance n’exige la libération des prisonniers et des bâtiments, Manlio Dinucci observe que, compte tenu de l’étroitesse des liens unissant les forces israéliennes à l’OTAN, il est impossible que cette dernière n’ait pas été informée à l’avance de l’opération.

http://www.voltairenet.org/article165627.html

 

 

Joseph Stiglitz dénonce « le triomphe de la cupidité »

« Le triomphe de la cupidité ». De l’echec des marchés au nouvel ordre économique mondial, par Joseph E. Stiglitz / Compétences au quotidien. Bien gérer l’économie familiale en temps de crise, par Lisette Bors et Erika Vögeli / Un homme sans prétention et proche des gens. A propos du vernissage de l’exposition du château de Jegenstorf

consacrée au général Guisan.

http://www.voltairenet.org/article165573.html

 

 

Laurent Wauquiez

Wauquiez: Les seniors coûtent trop cher

 

Le but de la manœuvre est d'instaurer de nouvelles exonérations de cotisations sociales.

Le secrétaire d'Etat à l'Emploi enfile les perles. Après avoir déclaré que le «plan rebond pour l'emploi» (enfin, les miettes accordées aux chômeurs en fin de droits…) a été élaboré «pour les classes moyennes» qui sont trop souvent «laissées de côté», il ose dire que «les entreprises n'embauchent pas des seniors parce qu'ils coûtent trop cher»... Objectif : transposer aux seniors le dispositif «zéro charges» testé dans les petites entreprises durant la crise économique afin d'augmenter leur taux d'emploi.

Contredisant le slogan de campagne du candidat Sarkozy qui prônait la «valeur travail», une fois de plus, force est de constater que le travail n'est pas une «valeur» mais plutôt un coût qu'il faut réduire à tout prix. Car ce «coût» serait la cause de tous nos maux : il dissuaderait les entreprises d’embaucher et les handicaperait dans la concurrence internationale. Le recours à ce type de mesures semble relever, désormais, pratiquement du réflexe : chaque problème économique trouverait sa solution dans une pincée supplémentaire d'allégements de «charges» patronales. Ainsi, par dizaines de milliards, l'argent public vient en aide aux employeurs, asséchant les caisses de l'Etat et de la protection sociale.

Les entreprises sont les vrais assistées du sarkozysme

Des heures supplémentaires défiscalisées («Travailler plus pour gagner plus», quoi de plus naturel quand on est sous-payé ?) qui contribuent à aggraver le chômage, des contrats aidés qui subventionnent l'emploi précaire et un RSA qui n'offre qu'un minuscule complément de salaire à ceux qui gagnent moins de 1,04 Smic, la baisse de la TVA dans la restauration sans contrepartie sérieuse sur les rémunérations et les conditions de travail des salariés du secteur (ce sont pourtant des emplois dits «non délocalisables»), l'imminente suppression de la taxe professionnelle et de l'impôt forfaitaire annuel (IFA)... Des cadeaux accordés au nom de l'emploi et de la compétitivité, et dont l'efficacité n'est toujours pas prouvée.

Alors que les déficits publics et les comptes sociaux ne cessent de se dégrader, plus que jamais, cette politique est un véritable puits sans fond !

Tous les prétextes sont bons pour continuer à ruiner l'Etat et démanteler la protection sociale. La sauvegarde de l'emploi — ici, celui des seniors — en est l'habituel et le fallacieux prétexte. Laurent Wauquiez, en bon petit soldat du sarkozysme, s'exécute avec zèle.

SH

Photo ajoutée par Dazibaoueb

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13204

 

 

 300px-ChernobylMIR.jpg

Wikipedia

 

Tchernobyl:

24 ans après la pire catastrophe civile de l'ère industrielle,

la radioactivité tue.

 

Pour soutenir les populations des territoires contaminés et rendre hommage aux victimes du nucléaire, nous serons aux pieds de la Tour de la Liberté à Saint Dié le mardi 27 avril à partir de 18h30. Venez nombreux nous y rejoindre. Nous vous inviterons ensuite pour un débat à la Cabane du Darou, 10 rue de la prairie.

Autour du 26 avril 2010, de très nombreuses actions seront organisées, en France et à l’étranger : chaque année, le Chernobyl Day met en lumière la catastrophe sanitaire qui dure depuis 24 ans en Biélorussie. Cette année, nous soutenons l’Institut Belrad, seul organisme scientifique indépendant de l’industrie nucléaire qui aide les enfants irradiés : dans cette région, environ 4 enfants sur 5 ont été contaminés par Tchernobyl.

Toute la région est durablement contaminée. La radioactivité est invisible, mais elle reste mortelle pendant plusieurs générations. Depuis 24 ans, les autorités internationales, et en particulier l’OMS, n’apportent aucune vraie réponse aux populations touchées. La catastrophe continue.

Belrad, sans aucune aide publique, mesure la radioactivité du corps humain et prescrit des cures qui permettent, en 3 semaines, une élimination de 30 à 70% des substances contaminantes. Cette action vitale ne solutionne pas tout, et ne remplace pas une véritable prise en charge internationale des conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement, aujourd’hui et demain.

 

http://vosges-a.n.over-blog.org/
Pour plus d’infos :

http://enfantsdetchernobylbelarus.doubleclic.asso.fr/

 

 

 

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

 

Docteur Christian SADEK

Médecin généraliste

Les Prades

46250 CAZALS  Cazals, le 08 Mars 2010

 

 

Monsieur le Président de la République

 

 Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vous adresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre Monsieur Dominique de VILLEPIN et n’a rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées anonymement.

 

Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet.

 

En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés salariés qui doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins.

 

Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de nombreuses allocations diverses et variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortent beaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H / jour, et bien mieux que de nos agriculteurs qui eux travaillent plus de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfois sont obligés de fréquenter les Restos du Cœur pour nourrir leurs enfants. Et que dire de nos retraités qui ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.

 

Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte lentement mais sûrement et un jour cela va éclater...

 

Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va arriver mais on ne connaît pas la date.

 

C’est ce que je perçois sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres cantons de France.

 

Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui achèverait de le ruiner.

 

Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en 1789 ce serait Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de la brioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions déjà une énarque qui ignorait comment se faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain.

 

C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques font de longs discours qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre les feux aux poudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée.

 

Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour les voyous : auriez-vous peur des voyous Monsieur le Président ?

 

Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des impôts.

 

Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré.

 

Après le dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les plus pollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le rétablissement des lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime !

 

Vous êtes en train de nous faire une France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle de Bush, marionnette de la C.I .A., des lobbies de l’industrie et de l’armement. Votre idole était G.W. Bush : cela « crevait » les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la botte des américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux.

 

Lors de l’invasion en Irak, par les américains, je devrais dire par la C.I .A. et les industriels de l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure initiative de ses mandats : ne pas y aller. S’il n’en avait pas été ainsi, je pense que notre pays, qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit « primum no nocere » - d’abord ne pas nuire- et il a su l’appliquer.

 

Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit Le Petit (dixit Victor Hugo).

 

Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu) d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple Madame R. Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A.

 

Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1, auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème de chômage en créant un maximum d’emplois.....dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit « au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre.

 

Mais au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ?

 

En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous - après tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher- Je fais seulement de la prévention.

 

Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à vous y trouvé suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine , reléguée au musée par Robert Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vous et que vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir.

 

Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes en train de créer un système  de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les Américains qui en étaient exclus.

 

Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à long terme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos impôts) qui sert à former les cerveaux qui feront l’élite intellectuelle de demain. Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris.

 

Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.

 

A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture.... ... une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus.

 

Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance .....


 

http://yog.lavie.over-blog.com/

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eva R-sistons 14/06/2010 20:30



Merci chère Chiron,


oui c'est l'escalade sans fin, pauvre humanité aux mains de fous furieux !


Je ne vais plus sur les sites faute de temps, si tu as qq chose d'intéressant pour moi, merci de me signaler, je t'embrasse, eva



eva R-sistons 14/06/2010 20:28



Merci chère Plume de remettre les pendules à l'heure.


"Ils" cherchent à nous dresser les uns contre les autres. Ne tombons pas dans le panneau !


Quand on n'a rien, si on peut manger un peu plus, tant mieux ! Qu'ils s'en prennent aux nantis !


Je t'embrasse, eva



eva R-sistons 14/06/2010 20:25



Zahia, tu es chargée par Israël de faire de la propagande pour ton clocher ? Eva



eva R-sistons 14/06/2010 20:23



BRAVO ! eva


"l'abandon de certains besoins devenus désuetes car remplacés par une qualité de vie relationelle des plus riches... " 


" des pensées d'amour sont toujours plus productives que des pensées de colère ou de vengeance. Tout sentiment négatif que je laisse monter en moi, atteint l'humanité toute entière,
puisque je la porte en moi comme chacun... "



Chiron 11/06/2010 23:07



Un grand bonsoir chère Éva,


Je suis de retour, j'ai changé mon abonnement contente de te retrouvé.


C'est l'escalade dans le monde...


J'espère que tu te porte bien,


Gros bisous à toi et à bientôt


 


Corinne



R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages