4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 01:58

Les 3 principaux blogs d' Eva R-sistons,
R-sistons à l'intolérable,
R-sistons à la désinformation, 
R-sistons à la crise,  
sont au TOP d'over-blog,
parmi les tous premiers /un million de blogs over-blog.
Merci de votre fidélité, je vous embrasse, votre Eva

fascisme-luke_dees.jpg
Dees

Sommaire:
La cigale ayant chanté tout l'été...
par Eva R-sistons

Désintégration économique :
crise systémique  et mensonges

Grippe A : Un cheval de Troie
placé dans l'effondrement économique de l'automne ?

Les dernières alertes planétaires
d'Alerte Info en temps réel

PX_dees-apocalypse.jpg

La cigale ayant chanté tout l'été...
par Eva R-sistons

Vacances studieuses pour mes chers lecteurs !

Je leur propose un choix de textes pour savourer la mondialisation
de plus en plus heureuse que nos magiciens bienveillants préparent
aux citoyens du monde, en toute démocratie bien sûr, et sans
la moindre arrière pensée cela va sans dire. Les veaux sont grisés
par la douce propagande de nos médias enchantés nous assurant
si, si, que la reprise est pour bientôt, celle des Affaires, la preuve
la Bourse tressaille déjà de joie (hé, hé, est-ce bon signe pour
les futurs dégraissés ?), et tant pis pour les agriculteurs ou les
petits producteurs qui auront cru dans les promesses de l'UE ou
de Sarkozy son sauveur, allez la vie est belle comme disent
les Médias à l'unisson, croyons-les sur parole, "tout va très bien Mme
la marquise" comme dit la chanson, mais oui la vie est belle puisqu'on
nous le dit, et si l'envie vous prend de contester le chômage de masse
ou la mort de la S.S. et de l'Enseignements tels que nous
les connaissons, pensez à la pandémie si opportunément descendue
du Ciel, ou de nos Laboratoires, restez chez vous, oui lycéens,
agriculteurs, chômeurs et tous les autres, ne manifestez pas
vous pourriez vous enrhumer en vous regroupant tous ensemble,
tant pis si toute la vie sociale et professionnelle sera grippée,
faut que l'automne se passe bien, au coin du feu, tranquille,
et oubliez le sort que l'on commence à réserver aux anciens,
la mort au travail ou la piqûre fatale pour abréger des vies
trop coûteuses, le libéralisme vous veut du bien, et s'il
programme un joli feu d'artifice nucléaire, en Iran et puis
un peu partout, allons citoyens c'est pour sauver la Démocratie,

la Liberté, la civilisation, la modernité, et foin des barbudos

islamiques ou des staliniens ou des mangeurs de riz, le spectacle
sera complet, nos Médias se frotteront les mains, et leurs
amis industriels de l'Armement, de la Chimie ou de la Reconstruction,

aussi... Dans leurs bunkers tout confort les promoteurs de la

Mondialisation bienheureuse pour presque tous, rieront du bon tour
qu'ils ont joué à leurs frères et à leurs soeurs humains, hé pardi
après ce sera l'Age d'or, si, si, sans pollution, avec suffisamment
de ressources pour tous, la paix universelle pour les Elus, leurs laquais,
et les serviteurs zélés de ce Nouvel Ordre Mondial bâti sur les
ruines de l'Ancien Désordre Mondial, tapis rouge pour les bonnes

fées de la planète, tous les Dassault, Lagardère, Tapie, 

Rockefeller, Rothschild, Attali, Soros, Obama, Clinton, Sarkozy,
Kouchner, Lellouche, etc etc, et même les Rocard, ah que la Gauche
est jolie quand elle n'est plus à gauche, hé hé dans les coulisses
on s'active aussi, Soleil Vert à grande échelle, très grande échelle,
la FEMA prépare ses cercueils,
Dieu compte ses fidèles,
Salomon pleure les siens, Marie Drucker a eu sa bonne guerre
"pour la Patrie", hé hé la planète est vaccinée, nettoyée,
l'air nucléarisé est pur, l'aube d'un jour nouveau se lève,
Orwell contemple ses descendants, y'a pas de doute l'imagination
de l'homme est fertile pour inventer les chemins du bonheur..

petit-prince-copie-2.jpg

Hé, amis lecteurs, c'était pour rire, ne croyez pas mes salades,

c'était de la prescience-fiction, juste parce que ce soir
je n'avais pas d'inspiration, alors j'ai dit n'importe quoi, faut
pas m'croire, la vie est belle, sur les plages ça nage, ça surnage,
les lendemains vont chanter, la preuve lisez les textes joints,
et vous
verrez comme la planète de St Exupéry est belle,
lorsqu'elle est dessinée par les Rockefeller ou les Rothschild...

oui, belle puisque les Médias vous l'ont dit !!!


Eva R-sistons aux lendemains qui déchantent

NB: Toute ressemblance avec des faits réels
serait purement fortuite...

TAGS: St Exupéry, Médias, Rockefeller, Rothschild, FEMA,
Rocard, Marie Drucker, Orwell, Soleil Vert, Dassault, Tapie,
Lagardère, Attali, Soros, Sarkozy, Lellouche, Clinton, Obama, 
Kouchner, Nouvel Ordre Mondial, démocratie, Iran, guerre,
mondialisation, UE, SS.. 

feddees.jpg

Crise systémique et mensonges

Nous vivons décidément une époque formidable. On peut ainsi lire dans le Nouvel Obs : «Le pire est passé aux USA mais la reprise sera lente» ou dans le journal Le Monde :« Les Etats-Unis sur la voie de la reprise économique ». Il s’agit donc de vous informer vraiment et il ne reste plus que le net pour cela. Je vais donc vous faire ici un petit topo de la finance et de l’actualité économique. Attachez votre ceinture car cela va décoiffer.

Le monde de la finance, des requins pour certains, des escrocs pour d’autres, ici ou là des vampires et même les agents de Lucifer himself, après s’être emparé du monde, ce qui est un secret de polichinelle et n’appartient même plus à la théorie du complot, est en train d’achever notre système économique moribond. En effet, le prestigieux Ludwig Von Mises Institute, qui n’est pas un repaire de méchants communistes, diffuse"Money, Banking, and the Federal Reserve: the Complete Transcript"qui reprend l’essentiel des théories du complot concernant la FED.

De plus, pour les sceptiques, les sourds et les aveugles, il existe le fameux livre de Carrol Quigley qui est tout sauf un illuminé car il était professeur d’histoire à l’Université de Georgetown diplômé de Harvard, membre de l’équipe de campagne et mentor de Bill Clinton et surtout consultant au département de la défense des Etats-Unis. Donc quelqu’un de très bieninformé. Mr Quigley a ainsi publié « Tragedy and Hope »: A History of the World in Our Time', by Carroll ... dans lequel on trouve écrit à la (version originale de 1966 qui a été modifiée en 1975) ce que tout le monde devrait savoir:

« En addition à ces objectifs pragmatiques, les autorités du capitalisme financier ont un autre but de grande envergure, rien de moins que celui de créer un système mondial de contrôle financier dans des mains privées, capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie mondiale dans son ensemble. Ce système devant être contrôlé en mode féodal par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords silencieux, a vu le jour lors de fréquentes réunions et conférences privées. Le sommet du système était la Banque des Règlements Internationaux de Bâle en Suisse, une banque privée possédée et contrôlée par les banques centrales du monde qui sont elles-mêmes des sociétés anonymes. Chaque banque centrale a cherché à dominer son gouvernement par sa capacité à contrôler les prêts du Ministère des Finances, à manipuler les échanges avec l’étranger, à influencer le niveau d’activité économique dans le pays, et à influencer les hommes politiques coopératifs par des récompenses économiques dans le monde des affaires. »

La phrase de Noam Chomsky : « le monde ne récompense pas l'honnêteté et l'indépendance, il récompense l'obéissance et la servilité » s’applique à merveille à nos élites qui n’ont ni honneur, ni dignité.

Ou encore, plus fort que tout, à la page 954, pour ceux qui auraient encore des illusions sur notre société du spectacle :

 

« On doit bien comprendre que le pouvoir que ces énergiques militants de gauche ont exercé n’a jamais été leur pouvoir ou un pouvoir communiste mais il était en fait le pouvoir de la coterie financière internationale. »

 

Donc, ayant balayé le problème du contrôle du monde par la finance, je peux désormais vous décrypter l’actualité.

 

Certains financiers sont adeptes de la maxime :  « pile, je gagne, face tu perds » ou pour parler autrement, privatisation des profits et socialisation des pertes.

 

Par exemple, saviez-vous que 18,6% des sommes allouées (par les contribuables américains) dans le cadre du TARP (Troubled Asset Relief Program ou programme de sauvetage de Wall Street) soit 36,2% milliards de dollars ont été utilisés pour payer les bonus de ceux qui sont responsables de la crise ? Une récompense en quelque sorte.

 

Goldman Sachs bat tous les records en reversant 40% de la somme allouée, un record. Elle mériterait un livre à elle seule et l'article de Terry Kenan dans le New York Post vous donne un aperçu du fonctionnement de la finance.

 

Saviez-vous par exemple que Goldman Sachs fait partie de la petite liste des banques accréditées pour la vente des bons du trésor US (la dette américaine), touchant une commission sur la dette ? Kenan résume : « Ce qui est mauvais pour l'Amérique est bon pour Goldman Sachs ».

 

Après avoir gagné des sommes d’argent colossales en ruinant les USA, elle récolte maintenant la même chose mais sur la dette. Le beurre, l’argent du beurre et la crémière !

 

Mais, certains vont me rétorquer que ce petit monde va être régulé, contrôlé. Bien sûr, ils seront régulés et contrôlés, par des personnes à leur service.

 

Et puis, après le marché des dérivés, il est temps de passer à autre chose. On va donc créer une bourse carbone qui permettra de continuer à se remplir les poches : business as usual.

 

La taille du marché du carbone estimé par la Banque Mondiale à 11 milliards de dollars en 2005 est passé à 126 milliards en 2008 (page 7,  The World Bank State and Trends of the Carbon Market 2009). En gros, il double chaque année. Il y aura donc un système d’échange de quotas de CO2 car ne l’oublions pas, les financiers nous annoncerons (avec l’aide de leurs médias) que seule l’industrie financière permettra d’organiser et de fluidifier le marché. Quant au « bon peuple », Michel Rocard a prévenu les Français : "S'ils sont inquiets, c'est légitime parce que la taxe sera lourde". Michel Rocard: la taxe carbone "sera lourde" - Politique ...

 

Au passage, il faudrait penser à créer une taxe carbone sur Mars, Jupiter, etc, car là-bas aussi nous assistons à un réchauffement global. Le réchauffement climatique affecterait la planète Mars et des pluies de particules qui réchauffent l'atmosphère de Jupiter, etc.

D’autres horreurs, vous en voulez encore, allez on continue. Je vais maintenant vous révéler la vérité sur la fameuse dette du tiers monde.

 

Pour rester dans « le cadre » il convient de noter que Goldman Sachs (encore !) va distribuer 20 milliards de dollars à ses dirigeants, c’est à dire plus que ce que verse le G8 contre la faim dans le monde.

 

Plus fort encore, et ceci est un véritable scandale, la dette des pays du sud est passée de 70 milliards en 1970 à 3360 milliards en 2007 (versée aux pays riches du nord).

 

Pour résumer, en 2007, les pays en voie de développement ont remboursé 18,9 milliards de plus qu’ils ont reçu. Nous nous comportons ainsi comme de véritables pillards comme au bon vieux temps de la colonisation.

 

Il n’y a pas que les pays en voie de développement, la France (ainsi que le reste du monde) est totalement noyée par la dette. Ainsi, le FMI prévoit que la dette publique de la France sera de 95,5% du PIB en 2014 (Dette de la France : le FMI prévoit une forte hausse).

Pour info, ce ratio sera de 119,7% pour l’ensemble des pays développés. Et encore, ils n’évaluent pas correctement l’ampleur du tsunami à venir.

 

Pour ma part, les 100% seront atteints fin 2011 car le calcul de la dette ne tient pas compte des engagements hors bilan de la France, à savoir la dette de la sécurité sociale qui va exploser et le financement des retraites des fonctionnaires qui sont prélevées directement sur le budget de l’état.

 

Il y a donc là une véritable bombe à venir et nous allons assister à la reproduction de l’exemple Letton à grande échelle, c’est à dire :

 

-chômage de masse (plus de 20% partout dans le monde)

 

-diminution des pensions de retraite de 20 à 30%

 

-diminution du salaire des fonctionnaires de 30 à 50%

 

-fin de la sécurité sociale

 

-fin des aides sociales 

 

Bien sûr, la troisième guerre mondiale aura lieu bientôt (fin septembre) et on la rendra responsable d’avoir achevé l’économie mondiale qui commençait à se « redresser »(pétrole à 200 dollars le baril). Ce qui ferait écho aux propos de Barton Biggs, managing partner chez Traxis Partners, un fond d’investissement de New York, donc un grand banquier américain, nous prévient dans son livre « Wealth, War and Wisdom » d’un possible effondrement de l’infrastructure du monde civilisé.

 

Nous sommes nombreux à tenter de résoudre les problèmes de façon pacifique et proposer des alternatives comme le projet ECCE (ecce - home) mais j’ai bien peur que lorsque le citoyen va se rendre compte qu’il a perdu son travail, sa retraite et sa sécurité sociale au profit de quelques-uns, cela ne se termine très très mal.


« Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »    Albert Einstein

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14613


                              picsou.jpg


Commentaire reçu :

On oublie souvent de mentionner les Rothschild qui sont toujours impliqués dans le financement des guerres et des révolutions. Ils étaient présents aux accords de Yalta avec Roosevelt et Staline, ils ont financé Israël lors de sa création, Pompidou avait dirigé la banque Rothschild avant d'etre élu président. La dynastie Rotschild contrôle l'empire Britanique avec leur centre financier la City à Londres.

http://r-sistons.over-blog.com/article-34506647-6.html#anchorComment



Rockefeller-Roth-copie-1.jpghttp://laplote.over-blog.fr 


Il est pas beau, notre monde ?
(Sélection d'alertes ici :
http://alertinfo.unblog.fr/)


L'explosion récente des profits, qui ne sont que le résultat immédiat des coupes sombres, annoncent en fait un danger imminent (VO - Video Real News 18 mn
) LIRE

 

Apocalypse financière en octobre, qui fera suite à la manipulation artificielle des marchés par Golden Sachs (VF - LaRouche) LIRE 

Appel à l'Europe, l'effondrement économique des Etats-Unis devrait survenir vers la première quinzaine d'octobre
LIRE

La FED est un système pyramidal, un “complot intérieur” (VO - Global Research) LIRE

 

Début de la loi martiale aux Etats-Unis cet automne ? Selon le département de la défense, des équipes militaires associées à la FEMA pourraient assister les autorités civiles  en cas d'aggravation de la diffusion du virus A/H1N1 (VO - CNN) LIRE

Bercy multiplie les déficits pour tenir la tête hors de l'eau (VF - La Chronique Agora) LIRE

Selon un officiel iranien, Israël serait trop faible pour attaquer l'Iran, et, le cas échéant, s'exposerait à des représailles dévastatrices (VO - Press TV) LIRE

Une crise humanitaire alimentaire majeure en vue ? Et le prix du pain qui va crever les plafonds ? (VF - Matières Premières) LIRE

Fin de la récession ? Avec des marchés artificiellement maintenus à la hausse, avec la plus grande bulle de tous les temps qui n'a pas encore éclatée, 700.000 Milliards de $ de CDS, avec la Fed au fond d'un trou de 13.900 Milliards de $ sur le dos du contribuable, avec une dette exponentielle, effectivement, la récession va bientôt finir (VF - Mondialisation) LIRE (de la récession à la dépression)

Manoeuvres navales militaires sans précédents entre la Russie et l'Iran (VF - Al Manar)
LIRE

Un paradoxe à peine croyable, le comble d'une crise due à l'insolvabilité : l'actuelle orgie de liquidité menace de faire effondrer l'édifice ! “la taille de la prochaine bulle sera encore plus imposante. Quelles en seront les implications ? Nul ne le sait, mais elles seront encore plus dévastatrices” (VF - François Leclerc - Blog Jorion) LIRE 

L'escalade de sanctions entre les Etats-Unis et la Russie a commencé. Si les Etats-Unis livrent des armes à la Géorgie, la Russie s'en prendra aux entreprises américaines (VF - Ria Novosti) LIRE

Mutation du virus en vue, ou campagne d'intox pour fourguer les vaccins ? L'angleterre annonce qu'elle pourrait utiliser ses catacombes pour enterrer les morts si l'épidémie devait empirer (VO - Belfast Telegraph) LIRE

L'économie de l'Angleterre s'effondre, identique à celle de la période de la grande dépression, entre 1929 et 1931 (VO - telegraph) LIRE

Grandeur et décadence des Etats-Unis, en décalage d'un prestige perdu : quand Biden parle de la Russie comme d'un “empire à la dérive, dont les USA ne feront qu'une bouchée”, parle en fait de lui même (VF - Dedefensa) LIRE

L'Europe vend les informations bancaires personnelles de ses ressortissants aux Etats-Unis, sous prétexte de “lutte anti-terroriste” (VF - Les Echos) LIRE

Selon une étude à paraître dans le “Geophysical Research letters”, le réchauffement climatique va pulvériser les prévision du GIEC (+150% dans les 5 prochaines années), et, outre l'activité humaine, serait également imputable au soleil, à El Nino, et à l'activité volcanique (VO - Washington Blog) LIRE



Marketing de la terreur, réelle appréhension, ou la responsabilité de la crise économique bientôt imputée à la grippe A ? Elle pourrait tuer des centaines de milliers d'américains et paralyser 40% de la capacité de travail “si le vaccin échoue” (VO - Los Angeles Times) LIRE


La manipulation des chiffres concernant les risques viraux pourrait donner lieu à l'instauration de la loi martiale (VO - Michel Chossudovsky) LIRE


L'envahissement de la Russie se poursuit : l'intégration de la Géorgie à l'OTAN en phase avancée, avec en préliminaire des livraisons d'armes américaines (VF - Mondialisation) LIRE


L'économie britannique poursuit sa descente aux enfers (VO - Press TV) LIRE 

Le sénat américain vote le V.O.I.C.E act qui lui permettra d'interférer dans les affaires intérieures iraniennes (VO - Press TV)
LIRE


Les licenciements de masse se poursuivent, les entreprises qui se séparent de plus de 50% de leur personnel en constante augmentation (VO - Lew Rockwell) LIRE


Depuis le début de la crise (Decembre 2007), Les Etats-Unis ont perdu 7 millions d'emplois, perdu 1.000 milliards en bourse, et dépensé 2.000 milliards de plus que leur capacité, et dans quelques semaines, 4,4 millions de personnes seront en fin de droit (VO - Economy in Crisis) LIRE


Obama va placer un proche de Monsanto en charge de la sécurité alimentaire (VO - OCA) LIRE


Bigard en remet une couche : Monsieur Silverstein touche 3,5 Milliards de dollars, pour un contrat signé 2 mois auparavant (VF - Vidéo 4mn) VOIR


Réalité des futurs camps de concentration internes au pays, et destinés à la population ? Un reportage russe aurait amené les preuves de leurs existences, et leur future destination (VO - American Free Press) LIRE 

 

La FEMA va conduire un exercice massif de passage en loi martiale (VO - Infowars) LIRE


Californie : 100 milliards de fonds de pension perdus (VO - L.A. Times) LIRE


Grande Bretagne : 100.000 nouveaux cas en 1 semaine (VF - AlManar) LIRE


Manipulation des marchés boursiers : “Les autorités de surveillance de Wall Street viennent de décider que certains intervenants — les plus actifs sur le marché naturellement — ne seront plus tenus de dévoiler le détail des leurs dizaines de milliers de transactions quotidiennes” (VF - La Chronique Agora)

Echec des tests de missiles israéliens aux Etats-Unis (VF - AlManar) LIRE


Tour de vis supplémentaire : Clinton menace de militariser les partenaires américains au moyen-orient (VF - AlManar) LIRE


La Russie organise avec la Chine le plus grand exercice militaire depuis la seconde guerre mondiale (VO - Global Research) LIRE 

Le renforcement militaire russe en Syrie inquiète Israël, notamment en ce qui concerne l'arsenal de missiles (VO - Bebka files) LIRE


Les Etats-Unis sacrifient leur PIB pour sauver Wall Street (VF - Money Week) LIRE


Une crise ? Quelle crise ? Orgie  de bonus pour les banques américaines (VF - Le Monde) LIRE

Le nouveau Codex Alimentarius, dont aucun média ne parle, et qui sera opérationnel le 31 décembre 2009, devrait tuer au moins 3 milliards de personnes (VO - Natural News) LIRE  (page originale apparemment effacée - Lien Miroir sur Infowars)


Les opérations en Afghanistan effectuées par la coalition auraient leur racine en Israël et l'Iran comme fil directeur (VO - Russia Today - Video 5mn43) VOIR


Chômage : l'administration, qui n'arrive plus à suivre les dossiers, fait appel au privé (VF - Les Echos) LIRE


Le système bancaire européen baigne dans une orgie de liquidités (VF - Cbanque) LIRE


La crise économique ne fait que commencer (VF - C4N) LIRE


Fin du capitalisme annoncé : La prochaine bulle, la bulle verte, achèvera de faire ce que les précédentes n'ont pas fait (VF - Jorion - France Culture 1h12) Ecouter 


La grande distribution d'argent continue : Le FMI va utiliser ses DTS (droits de tirage spéciaux) pour arroser de 250 milliards les réserves de ses pays membres (VF - France24) LIRE


La confiance règne dans la qualité du vaccin : aux Etats-Unis, les laboratoires pharmaceutiques seront inattaquables en justice, selon un décret qui vient d'être signé par Kathleen Sebelius (VO - Global Research) LIRE

Chauprade : “La France vit une épuration sourde de ceux qui ne vont pas dans le sens des intérêts américains et israéliens” (VF - Novopress) LIRE


Jimmy Carter : Beaucoup d'enfants furent torturés sous Bush (VO - Global Research)
LIRE

 

L'économie anglaise pourrait encore se contracter en raison de la propagation du virus H1N1 (VF - Les Echos) LIRE


Le déficit des fonds de pensions des 100 plus grandes sociétés britanniques cotées en bourse a plus que doublé en 6 mois (VF - Agefi)
LIRE


La Jordanie bientôt assimilée à la Palestine par Israël ? (VO - Raw Story) LIRE

Le Taser venu du ciel, développé par le Pentagone, pour “le contrôle des foules” : les “armes micro-onde”, répandues d'un aéronef, brûlent la peau, et engagent ”les cibles” à la coopération. Bienvenu dans un monde meilleur (VO - New Scientist) LIRE

En cas d'attaque israélienne, Téhéran menace de risposter sur les sites nucléaire d'Israël (VF - Al Manar) LIRE

Même Bernanke a admis que cette crise est pire que celle de 1929 (VO - Washington Blog) LIRE

Fermeture des banques américaines en septembre ? (VF - Mondialisation) LIRE

Le coût des programmes de sauvetage économique coûte pour l'instant aux Etats-Unis 23.000 Milliards (VO - Economico) LIRE


Nombreuses prévisions d'effondrement financier en septembre (VO - Henry Makow) LIRE


Honduras. Le coup d'état était bien commandité par les Etats-Unis (VF - Mondialisation) LIRE


Début de la loi martiale aux Etats-Unis cet automne ? Selon le département de la défense, des équipes militaires associées à la FEMA pourraient assister les autorités civiles  en cas d'aggravation de la diffusion du virus A/H1N1 (VO - CNN) LIRE

Royaume-Uni : la crise due à la cécité des financiers, écrivent des experts à la reine
http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/afp_00169509-royaume-uni---la-crise-due-a-la-cecite-des-financiers--ecrivent-des-experts-a-la-reine.htm


L'Axe du Bien GB-USA-Israël (+ l'Europe des Barroso, Sarkozy, Berlusconi etc) nous prépare des lendemains merveilleux ! Qui s'étonnerait, après ça, que les gens sensés (comme nous, bien sûr !) militent contre cet "Ordre" mondial ? Mais c'est un DEVOIR !

Et pendant ce temps, dans les médias criminels, comme FR2 Télé-Matin que je regarde en ce moment, on sourit, on chante, on rit, on blague, on ... nous endort, par ex avec l'Histoire du bikini !!! Ahurissant !!! Et on  ne rate pas une occasion de nous mettre en garde, tenez-vous bien, contre les Islamistes, les Arabes, les Iraniens, les Russes, les Chinois... sur fond de chansons des années 60 !!!!  Eva


TV-et-NOM-dees.jpg
Dees

Grippe A : Un cheval de Troie
placé dans l'effondrement économique de l'automne ?



Cet article concerne les Etats-Unis. Toutefois, au train où vont les choses, il pourrait également concerner l’Europe en général et la France en particulier, avec un décalage de quelques mois qui pourrait échoir début 2010, voire un peu avant. Il suffit de constater les objectifs que se sont fixés quelques pays européens, ainsi que les états d’urgence correspondants, comme la Grèce, la Belgique, l’Angleterre ou l’Allemagne.


En France, les facultés parlent de fermer, de même que les écoles, et l’éventualité d’un « plan national » vient d’être annoncée par la voix de la très officielle Pravda française - le Figaro :


« Le plan national appelle à la mise en œuvre du travail à distance, des téléconférences et à la limitation des réunions […] Les déplacements individuels seraient limités […] Le plan suggère même un encouragement des ménages à effectuer des réserves alimentaires et en eau […] Les activités dites collectives seraient suspendues […] Un plan de vaccination massif contre le virus A (H1N1) pourrait être mis en œuvre […] les personnes guéries ou immunisées pourraient être mobilisées pour aider à la prise en charge des malades »


Evidemment, si l’on pense que cette pandémie est naturelle, on n’y verra qu’un concours de circonstances, et la convergence de deux phénomènes aussi peu corrélés qu’une pandémie et qu’une catastrophe financière sera mise au compte d’une malchance inouïe ou d’un Dieu enragé . Toutefois, comme développé ci-dessous, ce virus risque de devenir tellement arrangeant pour les gouvernements, qu’on ne peut s’empêcher de se pencher sur les thèses de ceux qui le considéraient comme issu d’un laboratoire, comme le journaliste Wayne Madsen, comme la source militaire russe ou comme l’universitaire et chercheur Adrian Gibbs, qui collabora à l’élaboration du Tamiflu.



GRIPPE A : des communiqués officiels
de plus en plus suspects sans réel fondement


Mais revenons quelques semaines en arrière. Que nous annonçaient les très sérieuses voix sciento-politiques ? Première prévision : un milliard de victimes pour juillet (entendre 2009) selon le New Scientist, puis la presse anglaise, sous l’égide des « autorités de santé », nous annonçait « jusqu’à la moitié de la population infectée ». Enfin, il y a quelques jours, les prévisions baissent encore, c’est 30% maintenant, 2 milliards selon l’OMS.


Avec un taux de mortalité annoncé « d’à peine 0,5% » de source médicale, voire de 0,55% - chiffre déduit des statistiques OMS à l’époque où ils comptaient encore, on en serait donc à 6 milliards X 0,3 X 0,005 soit 10 millions de décès potentiels extrapolées dans le monde. L’être humain prendrait-il de l’importance aux yeux de nos gouvernements soudainement débordant de compassion, 10 millions de morts par an, c’est exactement le chiffre de la faim dans le monde (dont on n’a rien à foutre depuis des lustres), si on oublie les 800 millions annuels qui sucent les pierres. On voudrait bien voir autant de milliards de kilos de blé distribués aussi rapidement que les milliards de doses de vaccins en cours de fabrication. Compte tenu que cette estimation de 2 milliards, annoncée par l’OMS – on ne sait sur quelle base – est revue à la baisse semaine après semaine, on semble être dans l’arbitraire, voire dans le loto, et rien n’indique que ce chiffre ne finira pas par se réduire à quelques dizaines de millions, pour faire moins de victime qu’une grippe saisonnière, ou guère plus.


Des prévisions en diminution au fur et à mesure que les semaines passent, et soudain, l’OMS décide d’arrêter le boulier. On ne compte plus, c’est trop difficile. Il faut dire que ça commençait à faire désordre, la cacophonie des critères de comptabilité devenait risible, l’Angleterre et l’OMS n’avaient pas le même système décimal et les écarts entre la France et la Grande Bretagne n’avaient plus de sens, un rapport de 1/10 à 1/20 à population comparable, puis un rapport qui perd son sens puisque là où l’on annonce 1000 cas en France, on en annonce au même moment 100.000 en une semaine en Grande Bretagne, qui brandit déjà l’utilisation de ses catacombes, un écart si astronomique qu’il remet en cause définitivement tout sérieux de toute communication officielle. Pour un virus réputé très contagieux, touchant deux pays voisins qui s’échangent leur population à raison de 20.000 voyageurs par jour, hors avion, il faut croire que le virus n’aime pas l’Eurostar. Ou que les pays n’ont pas envie de compter et/ou d’informer de la même façon, marketing de la terreur d’un côté, marketing du marchand de sable de l’autre. Maintenant qu’on ne comptabilise plus, ça fera moins bordélique, c’est tout bénéfice pour l’OMS qui pourra entretenir n’importe quel rideau de fumée. Et on en vient à considérer sérieusement la très intéressante hypothèse de mon confrère Dugué : il n’y a pas de pandémie … ou une simple grippe …


Alors pourquoi tout ce tapage officiel, pour un virus au final très faiblement létal (sur 1000 cas en France on arrache péniblement du chapeau un cas mortel, très douteux quant à la cause, cas « qui souffrait par ailleurs d’une maladie grave, compliquée d’une autre infection pulmonaire sévère »), un virus peu virulent comme l’attestent des chercheurs américains, voire même simple grippe selon certains experts, comme le Pr Debré ou Tom Jefferson. Un virus pour lequel « Les malades, dont on ne vérifie d’ailleurs plus s’ils ont attrapé le H1N1 ou un simple rhume de cerveau, sont désormais invités à prendre du paracétamol » et pour lequel « les vaccins ne seront pas prêts avant le 15 novembre, c’est-à-dire lorsque le premier pic de contamination sera passé ». Et d’ajouter « nous sommes dans le cadre d’un exercice grandeur nature ».


Alors pourquoi ? Pour une éventuelle mutation ? Mais comment prétendre anticiper une mutation, dont personne ne sait ce qu’elle sera ni donc comment elle devra être traitée, si on ne sait même pas estimer à sa juste mesure la correcte dangerosité d’une banale grippette ? Pourquoi vacciner en masse à la va-vite des populations entières avec des produits expérimentaux fabriqués eux-aussi à la va-vite pour une maladie faiblement létale, vaccins d’ailleurs fortement remis en cause par Burgermeister ou Ghislaine Lanctôt qui considèrent les « remèdes » comme pire que la maladie elle-même, voire crime organisé contre l’humanité ? Et des groupes pharmaceutiques tellement confiants dans les produits qu’ils mettent sur le marché qu’ils bénéficient d’ores et déjà de l’immunité judiciaire. En clair, aux Etats-Unis, les éventuelles victimes de vaccin n’auront personne contre qui se retourner. Quant à la France, il suffit de se remémorer Tchernobyl ou le sang contaminé ; la lourdeur, la lenteur et l’équité douteuse de la justice française sont encore plus rédhibitoires qu’une immunité juridique qui a au moins la franchise d’annoncer la couleur, et d’éviter aux victimes de perdre leur temps et leur argent. En France, on préfère les laisser s’épuiser dans d’interminables procédures.


L’échéance de l’envolée de la prétendue pandémie : l’automne, la même que l’effondrement financier prévu par de nombreux experts


Toute cette foire aux camelots autour de la grippe A converge vers l’automne. Or, à l’automne, de nombreux analystes, et non des moindres, puisque, parmi eux, certains avaient déjà prévu la crise de septembre 2008, ont annoncé une véritable apocalypse financière et économique : LaRouche (effondrement en octobre), Le LEAP (3 vagues scélérates), Bob Chapmann (Fermeture des banques à l’automne), Harry Schultz, Benjamin Fulford, Jim Willie, Jim Sinclair, Pascal Lamy (le pire de la crise est à venir), La FDIC (avalanche de faillites bancaires à venir), François Leclerc (effondrement du marché des dettes hypothécaires cet été),sans même parler de ceux qui pensent que la restauration économique n’aura jamais lieu, ou que la fin du capitalisme, sous sa forme actuelle, n’est qu’une question de temps, comme Robert Reich ou Paul Jorion.


S’est-on seulement posé la question de comprendre pourquoi les bourses, non seulement n’ont pas décroché depuis quelques mois, mais se sont permis de se refaire un brin de santé au son de la symphonie officielle de reprise annoncée ? Alors que tous les indicateurs économiques clignotaient au rouge vif et que les sirènes des avertisseurs de décrochage hurlaient au point que les banques ne prêtaient plus le moindre iota aux entreprises, préférant la douceur obligataire des gouvernements, nos sources officielles annonçant la fin de la récession. Les experts ont apporté la réponse : la seule chose qui a maintenu les bourses, ce sont les achats massifs institutionnels tournant à vide, par des géants comme Goldman Sachs, qui ne faisaient rien d’autres que faire circuler la production des planches à billets, ou circuler des millions de contrats tellement suspects qu’Obama a dû autoriser d’y adjoindre le maximum d’opacité : « Les autorités de surveillance de Wall Street viennent de décider que certains intervenants — les plus actifs sur le marché naturellement — ne seront plus tenus de dévoiler le détail des leurs dizaines de milliers de transactions quotidiennes ». De simples manipulations boursières : « En quelques mois, avec la disparition de Bear Stearns, Lehman, Merrill Lynch et Wachovia, il apparaîtrait que la moitié des volumes quotidiens traités sur le NYSE, le CBOT ou le NYMEX sont souvent imputables aux programmes de trading expert de Goldman Sachs ».


S’est-on également demandé pourquoi gagner tout ce temps en créant de nouvelles bulles financières pour atteindre l’automne ? Tant qu’à chuter, autant choir de suite, quel intérêt de reculer l’inéluctable ? L’intérêt, c’est le timing ! On vient en effet d’apprendre que les gentils militaires sont tous prêts d’aider la FEMA et les autorités civiles pour tenter d’enrayer la pandémie. Evidemment : avec la « banks hollidays » (période de 4 jours de fermeture des banques imposée par Roosevelt pour éviter l’afflux de retraits en espèce, à l’issue de laquelle seule les banques solvables réouvrirent), déjà en promotion sur le site de la Fed, où ses qualités y sont vantées, avec les licenciements massifs que provoquerait l’attendu effondrement financier, mieux vaut que les rues regorgent déjà de militaires, déployés au préalable pour une raison toute différente, sans avoir mis la puce à l’oreille des citoyens – raison pour laquelle Obama parle de reprise économique. Et si, pour le même prix, on peut injecter des saloperies expérimentales à vocation immunitaire pour empoisonner à petit feu la populace, que demande le peuple ?


Tout est déjà en place, ne manque que le mot présidentiel


Il suffira alors à Obama d’appliquer le NSPD 51 / HSPD 20 pour déclarer « l’urgence due à une catastrophe » et déclencheur de la loi martiale, ainsi que « John Warner Defense Authorization Act of 2007. H.R. 5122 » qui autorise le président « de déployer les forces armées et la garde nationale » en cas de « désastre naturel, épidémie, ou autre urgence concernant la santé publique ». Pire encore, le HR 645 (loi du 22 janvier 2009) lui donne la possibilité d’ouvrir des « centres nationaux d’urgence » sous autorité militaire, pour superviser mises en quarantaine, vaccinations forcées, contrôle des populations. La mise en place de cette armada mettra tout effondrement financier en arrière-plan et le fera passer pour dérisoire, d’autant que certains états deviennent déjà anarchiques, comme la Pennsylvanie, où l’instauration de la loi martiale a déjà été envisagée, le temps presse.


La FEMA vient de conduire un exercice national massif du 27 au 31 juillet, en liaison avec les gouverneurs des états pour les « préparatifs d’urgence ». L’organisme qualifie lui-même cet événement de « premier exercice majeur jamais conduit par le gouvernement américain, qui comprendra également des troupes étrangères d’Australie, du Canada, du Mexique, et du Royaume-Uni ».


En France, naturellement, personne ne parle de militarisation. Pas encore. C’est que, sous l’œil du maître, la Pravda sait communiquer, relisons un peu cette prose du Figaro pour le plaisir de l’œuvre d’art : « Le plan national appelle à la mise en œuvre du travail à distance, des téléconférences et à la limitation des réunions […] Les déplacements individuels seraient limités […] Le plan suggère même un encouragement des ménages à effectuer des réserves alimentaires et en eau […] Les activités dites collectives seraient suspendues ». Qui a dit que nos médias officiels n’avaient pas de talent ?


Avec un plan d’urgence sanitaire très restrictif en place dès l’automne, il sera difficile à nos syndicalistes et salariés de bouger le petit doigt à l’annonce du tsunami de licenciements qui aura lieu à ce moment, si encore la situation ne se limite qu’à ça. Et une fois le cheval de Troie en place, il suffira de serrer l’étau progressivement : des « déplacements individuels limités » à un couvre-feu, il n’y a qu’un pas. Nul doute que cette grippe, qui constitue le plateau de jeu idéal du gouvernement pour qu’il décrète les mesures les plus extraordinaires dont il aura besoin, n’a pas fini de durer. 


Petite cerise sur le gâteau pour finir, le cheval de Troie aura un rôle secondaire de premier choix : celui de bouc émissaire. Comprenez bien : on était sur le point de sortir de crise, puisque Obama vous l’a dit. Et là, pas de chance, tous ces grippés vont … gripper la machine. Comprenez bien : la santé des braves gens induit la santé du PIB, enfin pour ceux qui ont encore la chance d’être employables, de servir encore Léviathan, puisque la banque mondiale vous l’a dit : « la pandémie pourrait se solder par une baisse du produit intérieur brut mondial de 0,7% à 4,8% en fonction de sa gravité ». C’était vraiment pas l’année : à deux doigts de sortir de crise, voilà qu’un malheureux virus nous y replonge. Suivez bien le timing, il suffit de quelques jours de paralysie d’activité, ou 2 à 3 semaines à tourner au ralenti, à un pays, pour le plonger dans les affres de l’effondrement économique, d’autant avec des farandoles de gamelles accrochées à son économie. Mais avec un très commode Article 16 déjà opérationnel au préalable, la présidence tue toute contestation dans l’oeuf. La grippe A ? Une manne céleste inespérée pour le pouvoir en place. 

http://alertinfo.unblog.fr
http://www.marcfievet.com/article-34549707.html

grippe-A-cochon.jpg


Des millions réclamés aux agriculteurs
http://www.marcfievet.com/article-34548938.html


Ca suffit : il est temps de boycotter Israël

Article tiré du site La revue internationale des livres et des idées
Par Naomi Klein
http://unelutte-uncombat.over-blog.com/


Délit d'empoisonnement légal
http://artdevivresain.over-blog.com/article-34542810.html


Le but de l'effondrement économique
http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.nwolibrary.com/articles/26-the-purpose-of-the-economic-meltdown&prev=/search%3Fq%3Dhttp://www.davidicke.com/index.php/%26hl%3Dfr%26sa%3DG&rurl=translate.google.com


Les USA derrière le coup d'Etat au Honduras
En remettant en question la présence militaire US à Soto Cano et en adhérant à l’ALBA, le Honduras a suscité la colère de Washington. Des militaires formés à l’École des Amériques et encadrés par des conseillers US ont renversé le président constitutionnel Manuel Zelaya et ont installé à sa place son rival de toujours au sein du parti libéral, Roberto Micheletti. Thierry Meyssan revient sur les enjeux de cette confrontation qui marque la volonté de l’administration Obama de reprendre en main l’Amérique latine. suite ici.

Source : voltairenet.org
http://www.marcfievet.com/article-34548899.html


Les nouveaux escadrons de la mort irakiens:
une branche occulte de l'armée US
« Le commandement des Forces Spéciales d’Opérations des Etats-Unis cultive des relations avec les forces spéciales d’autres pays parce cela permet aux Etats-Unis d’intervenir militairement de manière anonyme. L’opération clandestine idéale est celle qui est conduite par des forces locales».
article à lire absolument, ici : http://www.marcfievet.com/article-34548873.html




Valmy.jpg

LA NATION, réalité vivante et évolutive 
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article339 

Les archives secrètes de la CIA      
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article341 
      
Marx n'a jamais été aussi utile Par Samir Ami
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article338 

La nuit, la Résistance...  Par Alain Girard
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article342 

La loi sur les fonctionnaires définitivement adoptée
blog Indépendance des chercheurs
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article340 

Taxe Carbone et responsabilité des gestions d'entreprise  
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve99  




2drxb7m.jpg
http://laplote.over-blog.fr




Partager cet article

Repost 0

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages