2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 19:13

  Sommaire:
- L'âge d'or du NOM, par Eva R-sistons
- Pine Gap, bases secrètes
- Partir de la 2e guerre mondiale
  et du nazisme pour comprendre le NOM
  (à lire absolument, comme le suivant)
- OGM-Eugénisme, la dictature
  mondiale des chimistes
- La fin du monde bientôt ?

capitalisme-b-b-s-Blc-black.jpg

L'âge d'or du Nouvel Ordre Mondial
par Eva R-sistons

Juste quelques mots pour introduire cette publication un peu spéciale, qui va vous ouvrir des horizons nouveaux, effrayants. Il apparaît clairement que ceux qui sont aux commandes sont des cinglés complets, relevant de la psychiâtrie. Ce sont des apprentis sorciers qui jouent avec le feu, et qui en effet vont mettre le feu à la planète. Le mail d'un Lecteur résume la situation en quelques mots:  " On dirait que les évènements vont se bousculer prochainement. Je soupçonne les sionistes de préparer des coups tordus contre l'Iran. Bruit de bottes en Géorgie, troubles en Iran, en Chine, fomentés par les services secrets étrangers : mossad, cia, mi6 . . . Effondrement de l'économie mondiale. ILS ont besoin du chaos et de la guerre. Craignant depuis longtemps la guerre civile aux USA, ILS ont aménagé l'accueil des révoltés. Tu sais aussi bien que moi qu'il y a de nombreux camps de concentration aux USA. La misère mondiale est en plein développement. Nous allons vivre l'abomination". Et du même correspondant, un scientifique, ce texte : "L'empire anglo-américain a de nombreuses bases secretes souterraines. Les criminels de cet empire disposent de tous les moyens matériels et humains pour assouvir leurs ambitions. Les personnels qui exécutent les ordres sont soit immunisés, soit ont des vêtements protecteurs avec armes. Les bases secretes sont des refuges organisés pour se mettre à l'abri pendant plus d'un an au cas où cela tournerait mal pour les auteurs du chaos. ILS ont tout prévu, même leur échec. La vaccination obligatoire mondiale ne pourra pas être mise en oeuvre. C'est une manipulation de l'opinion publique mondiale pour paralyser toute forme de révolte. C'est l'arbre qui cache la forêt. Pendant que les Medias suscitent la panique mondiale afin d'aveugler les gens, ILS préparent les guerres et l'effondrement de l'économie mondiale. Les pays ruinés et les Peuple affamés seront alors mûrs pour accepter le programme de domination mondiale du NOM".

C'est un  scénario plausible. Quant à la pandémie, elle présente en effet l'intérêt de maintenir chez eux les contestataires du paradis futur promis, pour éviter qu'ils ne se regroupent, qu'ils ne rejettent ensemble le Désordre mondial programmé, et qu'ils ne menacent, finalement, la quiétude des apprentis sorciers qui conçoivent, dans leur tours d'ivoire quatre étoiles, les béatitudes terrestres pour les populations vassalisées.

Il est bien évident que la mèche sera allumée par nos amis néo-sionistes, habitués dès leur plus jeune âge à "vénérer le Dieu de la guerre" (texte à lire absolument, de Nurit Peled-Elhanan "Dans l'etat d'Israël, la mère juive est en train de disparaître", http://r-sistons.over-blog.com/article-15346613.html), lorsqu'enfin ils réaliseront leur rêve de rayer l'Iran de la carte, et certainement aussi la Syrie, le Liban, Gaza, tout ce qui se met en travers de leur furieux désirs de domination et de prédations. Cherchez l'éthique dans tout ça, vous ne la trouverez pas, n'en déplaise aux communiquants de Tsahal qui s'évertuent à présenter l'Etat d'Israël comme le plus virtueux du monde (on fait mieux, en effet. Et leurs dirigeants ne sont pas non plus des modèles de vertus, voir l'article joint "inculper Lieberman"). Israël est un Etat militaire, pathologiquement militaire, et pour prospérer il a besoin d'adversaires. Il s'en trouve toujours !

Donc, quand Israël aura enfin réalisé son rêve d'allumer la mèche, eh bien le feu d'artifice partira, jolie vérité de la Palice, et les auteurs de ces actions criminelles en pâtiront aussi. Même si les plus chanceux, ou les plus fortunés d'entre eux, trouveront certainement une base hyper-protégée où mettre à l'abri leurs bien-aimés. Notre charmant Président saura trouver le lieu le plus adéquat pour faire hiberner ceux qui ont la chance de lui plaire, et en premier lieu ses fils et petits-fils appelés à régner sur la bonne terre de France. Comme disent les sionistes chargés de nous désinformer chaque matin sur FR2, "la vie est belle".



pape-NOM.jpgobamamessie.jpg



Donc cette publication (grâce à l'amicale collaboration d'un de mes lecteurs, un brin fouineur) va vous révéler un peu les dessous de ce bienheureux Nouvel Ordre Mondial que les pseudos élus ou les faux papes et les vrais banquiers, nous promettent. Accrochez-vous, la vie ne sera pas si belle que ça pour nous tous... et je finirai cette publication par un regard chrétien, pour prolonger le débat, avec Apocalypse à la clef. Naturellement ! 

Pour terminer, petit clin d'oeil à nos amis néo-sionistes, qui avec les Anglo-Saxons sont parmi les plus zélés supporters de ce Nouvel Age d'Or pour l'humanité: Hé, les zamis, Salomon, vous connaissez ? Vous pouvez pas vous plonger un peu plus dans les pensées de votre Sage le plus célèbre ?  La planète ne s'en porterait pas plus mal. Au contraire !!!

Eva, R-sistons aux gracieusetés préparées par nos bienfaiteurs auto-choisis.

 

trio-US-dees.jpgDees
Pine Gap : contexte mondial
Bases secrètes 

Traduction d'un texte de Lucien Cometta, rédigé en 1989. Un texte de tendance complotiste et pessimiste qu'il faut savoir prendre avec des pincettes.

Home

Afin de mieux comprendre le cas de la base Américaine de Pine Gap (près de Alice Springs, en Australie), je me sens obligé de donner quelques explications préliminaires. J'espère que ces explications pourront aider à une plus grande prise de conscience quant à l'extraordinaire importance qu'a ce complexe pour le genre humain dans son ensemble.

La majorité des gens, de par le monde, n'ont plus aucun doute quant à savoir si les ovnis et les extraterrestres sont réels. Ils savent qu'ils sont réels. Aujourd'hui, au début de 1989, plus personne ne se pose la question de leur existence. Le phénomène des ovnis et des ETs a déclenché des passions, des controverses et des tribunes durant de nombreuses années. Certaines d'entre elles ne furent d'ailleurs pas toujours très rationnelles. La question étant relativement bien posée, les opinions du public pouvaient se calmer. Ce fut avec un esprit serein et clair que nous pouvions alors penser à nos futures relations avec les peuples de l'espace. L'esprit du public, cependant, n'est pas en paix. Il pressent vaguement que le gouvernement lui cache quelque chose d'énorme et il se demande où nos dirigeant entendent mener le genre humain.

Pine Gap

Les Etats-Unis possèdent 3 bases principales en Australie. Une se situe au Sud (Nurranger, près de Woomera, T. N.), une autre est dans le New South Wales, et la 3ème (et de loin la plus grande) est située à environ 230 km du centre géographique du continent, un peu à l'Ouest d'Alice Springs (Territoire du Nord), dans les collines du versant sud de la chaîne de montagnes de Mac Donnel. Cette base est entièrement souterraine, avec des entrées à peine visible à la surface.


Cette base Top Secret est entièrement financée par le Gouvernement des Etats-Unis, et est officiellement désignée comme le JDSRF. Le but initial de ce complexe fut d'effectuer des recherches scientifiques pour le développement supposé d'une technologie de défense spatiale. On sait aujourd'hui que son objectif principal a été depuis le début la recherche sur la propulsion électromagnétique.


Qu'est exactement Pine Gap ? Aussi étrange que cela puisse paraître, même les membres du Parlement Fédéral Australien ne le savent pas. Seul un petit nombre "d'initiés" parmi les membres du Cabinet ont une vague idée de quoi il s'agit exactement. Les seules informations disponibles au public proviennent de recoupements effectués par des chercheurs privés tels que Jimmy Guieu, en suivant des instructions trouvées dans des magazines américains ou australiens (toujours de courts paragraphes) et récupérant divers témoignages de locaux.


On dit que sous Pine Gap se trouve le plus grand trou jamais creusé en Australie (plus de 8 km). Un tel trou est généralement utilisé comme une antenne souterraine permettant de recharger les batteries de sous-marins dans les océans Pacifique et Indien par le biais d'émissions ELF. Une telle antenne gigantesque peut être utilisée pour générer une énorme onde stationnaire autour de la Terre.


Certains pensent que Pine Gap est un énorme générateur nucléaire fournissant de l'énergie à un nouveau type d'émetteur. Il semble également qu'un accélérateur de plasma à haut voltage particulièrement puissant puisse être installé afin de transmettre du courant électrique, ou même de produire un "rayon de la mort", ou tout simplement pour alimenter une arme à plasma. Tout ceci n'est pas si incroyable qu'il y paraît : on sait aujourd'hui que la base américaine de West Cape possède un type d'émetteur précédemment utilisé à Pine Gap et qui sert à envoyer du courant électrique aux sous-marins américains immergés traînant derrière eux un fil d'antenne. Les courants électriques ainsi transmis sont appelés cellules plasmo-dynamiques.

Des habitants locaux eurent en de diverses occasions la possibilité de voir des disques blancs d'environ 30 m de diamètre en train d'être déchargés d'énormes avions-cargos dans les aéroports desservant Pine Gap. Ces disques portaient l'emblème de l'USAF. Il semble qu'ils étaient assemblés et basés à Pine Gap. Le nombre de disques observés la nuit ne laisse aucun doute dans l'esprit de chacun. Une quantité incroyable de matériel fut acheminée par avion depuis les Etats-Unis. Les locaux déclarent également qu'une énorme quantité de nourriture est conservée dans les entrepôts de ce qui pourrait bien être une véritable cité souterraine de plusieurs niveaux.


Pine Gap est également bien connue pour être un des centres de contrôle les plus importants de satellites espions tournant autour du globe. Un article publié fin 1973 indique que l'installation de Pine Gap, avec son installation sœur à Guam, fut utilisée pour contrôler les missions photographiques des grands satellites américains en orbite autour de la Terre.


Pine Gap possède d'énormes ordinateurs connectés à leurs équivalents américains et australiens, collectant l'ensemble des informations relatives à la sécurité dans ces pays, non seulement à propos de la finance et des technologies, mais également sur tout aspect de la vie du citoyen lambda. Ces ordinateurs sont connectés à des serveurs centraux situés à Guam, à Krugersdorp en Afrique du Sud, et à la base américaine d'Amundsen-Scott au Pôle Sud.


Notons au passage que l'ensemble des employés (plus de 1200) de la base américaine en Afrique du Sud déclarent tous être membres de la mission consulaire Américaine dans ce pays. On notera également à juste titre que la base d'Amundsen-Scott au Pôle Sud est située en un point magnétique sensitif de notre planète possédant exactement la même assiette que Pine Gap, et que l'ensemble des informations sur la plupart des citoyens moyens de l'Europe de l'Ouest est stocké en cet endroit, dans des banques de données situées à des dizaines de mètres sous la glace.


Une déclaration du Premier Ministre australien en 1987, assurant que la France devait disparaître du Pacifique, de la Chaîne de Kerguelen et de l'Antartique fit la lumière sur l'importance de cette base polaire pour le monde Anglo-Saxon.


La chose la plus inquiétante à propos de Pine Gap est peut-être le fait que les employés travaillant à la base, et en particulier ceux affectés aux projets de propulsion électromagnétique, subirent des lavages de cerveau et même l'implantation de dispositifs intracrâniens. Ces employés sont devenus de véritables esclaves de leur maître, qui que celui-ci puisse être. Plutôt effrayant, non ?


La motivation des lavages de cerveau subis par ces individus, comme celle des impitoyables tentatives de dissimulation de technologies militaires réellement avancées, apparaîtront clairement à la fin de cet article.

Pour moi, tout commença avec la construction du nouveau Parlement à Canberra, qui coûta plusieurs milliards de dollars. L'Australie possède seulement 18 millions d'habitants, (...) Ce nouvel édifice, énorme, immense et magnifique répondrait facilement aux besoins de l'URSS ou des Etats-Unis, qui ont eux des centaines de millions de citoyens à diriger. Cette construction m'intriguait complètement, et je commençai à en parler jusqu'au jour où je tomba sur un anglais m'apprenant que le Premier Ministre australien, Bob Hawk, était un élève de Rhodes, et en tant que tel travailla sur l'élaboration d'un Gouvernement Mondial, ce à quoi de nouvel édifice parlementaire semblait fortement se rapporter.


Je tombais peut de temps après sur un pamphlet publié par l'Organisation des Droits de l'Homme à propos d'un groupe d'un centaine de personnes relativement bien placées dans les milieux de la haute-finance, de la politique, et dans les branches judiciaires et du commerce international. Ce groupe était appelé le Club de Rome. D'après ce pamphlet, le Club de Rome obéissait à un consortium contrôlant l'ensemble de la finance internationale. Nombre d'autres groupes similaires à celui du Club de Rome sont également aux ordres de ce consortium financier, et infiltrent divers groupes politiques et religieux dans l'intention d'établir à terme une dictature mondiale.


La chose dans son ensemble semblait quelque peu trop irrationnelle pour être vraie, me semblait-il. Cependant, un de mes amis me donna une cassette audio enregistrée par Peter Sawyer, un ancien fonctionnaire Australien de haut-rang, exposant un certain nombre de faits notés alors qu'il était en place. Il parlait en particulier d'une central téléphonique à Camberra nommé le "Centre Deacon". Ce central, construit avec des murs d'une épaisseur de 12 m, coûta des centaines de millions de dollars. Il est équipé de nombreux ordinateurs, répartis en plusieurs niveaux. Il découvrit, lorsqu'il tenta de trouver pourquoi un tel équipement était nécessaire dans un pays de 18 millions d'habitants, que ces ordinateurs étaient connectés à toutes les banques, toutes les bureaux de poste, tous les téléphones, tous les postes de police et toutes les maisons de particuliers ; à chaque bureau d'arrivée ou de départ d'avion ou de bateau, et également et par-dessus tout, aux autres centres de données collectant des données sur les citoyens moyens... résidant aux Etats-Unis comme en Europe.


Cette installation de la rue Deacon est donc un Centre où toutes les données relatives à chaque citoyen du Monde Occidental sont stokées. Tous les informations financières, économiques, politiques et militaires, aussi bien que les informations concernant chaque habitants de ces pays. Bien évidemment, tous les habitants de l'Australie sont mis sur ces fichiers.


Peter Sawyer découvrit également que le président de la Fondation Rockfeller vint pour un long séjour en Australie afin de superviser en personne la construction de 20 luxueuses résidences à Camberra (dont le gouvernement Australien paya la note), au sein du merveilleux cadre d'un Parc National, où la loi n'autorise personne à construire quoi que ce soit.
 

L'enquête menée par Sawyer établit, tout d'abord, que le nouvel édifice parlementaire a pour but de satisfaire les exigences du gouvernement mondial à venir ; et, ensuite, que les 20 luxueuses résidences seront attribuées aux différents membres étrangers de ce gouvernement... Mais pourquoi choisir Camberra comme quartier-général de ce nouveau gouvernement mondial ? Simplement parce que l'Australie est un pays paisible, comprenant peu d'habitants susceptibles de se rebeller, et parce que, par-dessus tout, c'est
un pays anglophone. Aucun autre pays anglophone ne peut offrir une sûreté plus grande que celle qu'offrira l'Australie au jour de l'avènement de ce Gouvernement Mondial. Les soulèvements sont monnaie courante en Amérique et en Europe, et l'Amérique du Sud n'a pas seulement le défaut de ne pays être anglophone : elle est un réservoir bien connu de révolutions et de désordres sociaux.


L'Australie se révèle donc un endroit idéal pour une telle entreprise. Mais comment l'avènement d'un Gouvernement Mondial pourrait-il donc être possible dans l'avenir ? Relativement facilement, comme nous allons le voir.


Qui sont donc, tout d'abord, ces internationalistes voulant s'emparer de la planète ? Ceux qui entendent instaurer un Gouvernement Mondial sont regroupés en une quinzaine de familles possédant déjà le contrôle de l'ensemble de la finance internationale et exerçant un contrôle serré sur la plupart des gouvernements au travers du contrôle de leurs finances et de leur économie intérieure. Ces magnas de la finance établirent leur plan après la première guerre mondiale, et travaillent depuis sur un insidieux processus destiné à déstabiliser l'ensemble de l'économie occidentale.


Si ces financiers sont souvent nommés capitalistes, c'est là un terme bien futile si l'on considère que, en fait, ils n'ont jamais cessé de tenir les rennes des partis progressistes comme des partis conservateurs. Leur idée est logique et repose simplement sur la déstabilisation des pays occidentaux aux niveaux politiques, économiques et religieux. Il peut paraître surprenant de savoir que ces innovateurs ont infiltré les plus hautes sphères des principales institutions religieuses, et à quel point si peu d'années leur suffirent à leur conférer un tel pouvoir potentiel...


La déstabilisation économique est mise en œuvre d'une manière plus lente, mais plus efficace encore. Ce processus (déjà en action) est destiné à amener le système financier occidental dans son ensemble à s'effondrer. Les individus impliqués dans ce système sont les mêmes que ceux ayant provoqué la montée en flèche du prix du pétrole et qui, après avoir convaincu les voisins Européens d'accepter ces augmentations de prix, transférèrent le produit de ces plus-values à la Banque de Réserve Mondiale, qui est entièrement à leurs ordres. La Banque de Réserve manipule les fonds au travers d'une holding de banques qui prête d'énormes quantités d'argent aux pays du tiers-monde à des taux d'intérêt dépassant toute mesure.

La banque holding place l'argent provenant des paiements de ces intérêts par les pays sous-développés dans une autre banque de holding qui, en retour, investit de grandes quantités d'argent pour le compte des pays Arabes.


Ces investissements sont faits dans d'importantes affaires florissantes. Dans le même temps, seulement peu d'intérêts sont communiqués aux pays Arabes.


Ceux qui mirent ce plan au point étaient en effet parfaitement informés de la tentation des pays sous-développés à mettre dans leur poche une bonne partie de l'argent perçu.


La Banque de Réserve Internationale avertira alors les pays Arabe de l'échec des investissements de la banque holding, de la disparition de leurs biens, et que plus aucun intérêt ne peut espérer être payé. Les pays Arabes n'auront alors plus d'autres choix que de mettre l'ensemble de leurs fonds sur le marché, ainsi qu'une quantité non négligeable de propriétés achetées par la seconde banque holding. Une bonne partie de ces possessions seront alors gelées, parce qu'acquises avec l'aide de l'argent de prêts non encore totalement remboursés, et seront alors partie intégrante des possessions de la première banque holding, qui aura fait banqueroute. L'incroyable quantité d'actions mise sur le marché au même moment provoquera alors un effondrement du marché si important que l'ensemble des économies nationales de l'occident s'effondreront en même temps.


La planète se trouvera alors dans une situation désespérée. L'argent n'aura plus aucune valeur, et le risque d'une révolte généralisée (et planifiée !) sera grand.

Dans Pine Gap


L'utilité de bases comme Pine Gap devient maintenant évidente. Si une révolte généralisée venait à survenir, ces bases seraient un lieu sûr pour divers politiciens et leurs équipes, comme pour les financiers internationaux, ainsi que leurs familles et amis.
 

Si une telle révolte ne survenait pas, les financiers adopteraient alors une attitude bienveillante en proposant la substitution de l'ensemble des monnaies par des cartes de paiement assurant une véritable égalité pour tous, l'abolition des droits de tous les propriétaires, et en proposant l'instauration d'un Gouvernement Mondial garantissant la paix.


Les masses, dans leur conscience de groupe, réaliseront alors la nécessité d'assurer la Paix et la Justice Sociale par tous les moyens, y compris la force. Le potentiel mis en place grâce à l'équipement des bases souterraines rendra alors possible la disparition sans trace de ceux ne se conformant pas ou qui entraveraient la joie du peuple. Il assurera également l'écrasement rapide de toute rébellion. Il pourrait également arriver que nos nouveaux maîtres finissent par dire au peuple qu'ils disposent du soutien des extra-terrestres et que nous sommes arrivés à l'aube du nouveau millénaire, un âge d'or... ce sera la pire dictature que le genre humain ait jamais connu.


...Il ne fait aucun doute que d'autres bases ont été construites dans les Etats-Unis et ailleurs dans l'hémisphère Nord. Il se peut même que les bases occupées par les Gris, dans le territoire Américain, soient du même type. Une rumeur prétend qu'un représentant des Gris peut être trouvé dans chacune des bases souterraines américaines de l'hémisphère Sud.


Rien ce que qui vient d'être dit n'a à voir avec la science-fiction. Tout ce que je dis dans ce texte est vrai, et ne donne pas une image gaie de l'avenir.

Home


http://www.rr0.org/PineGap_Gille.html  Voir aussi :
http://rr0.org/org/au/base/PineGap/index.html


OMS.jpg

D'un autre correspondant.
Merci Michel pour ces textes


Le "Nouvel Ordre Mondial" n'a rien de nouveau,
il a près d'un siècle :


1921 : CFR (Council on Foreign Relation) : New York
1945 : ONU (Organisation des Nations Unies) : New York
1945 : BM (Banque Mondiale) : Washington
1945 : FMI (Fond Monétaire International) : Washington
1945 : FAO (Food and Alimentation Organisation) : Rome
1947 : OMC (Organisation Mondiale du Commerce, auparavant Gatt) : Genève
1947 : OACI (Organisation de l'Aviation Civile Internationale) : Montréal
1948 : OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : Genève
1954 : Groupe Bilderberg
1957 : IAEA (Agence Internationale de l'Énergie Atomique) : Vienne
1963 : Codex Alimentarius : Rome
1973 : Trilatérale

Le monde selon Orwell - Pierre Hillard - vers un Nouvel Ordre Mondial
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/02/14/202/Le-Monde-selon-Orwell

A lire: Une agriculture sans guerre chimique:
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/01/21/187/Une-agriculture-sans-guerre-chimique

La mafia des Francs-Maçons
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/01/18/174/La-mafia-des-francs-macons-vue-par-Serge-de-Beketch

Comment la science a été dévoyée au 20e siècle
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/06/15/286

Comprendre la 2e guerre mondiale (voir + bas)
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/10/09/145/Comprendre-la-seconde-guerre-mondiale

IGFarben.jpg
IG Farben
Comprendre la seconde guerre mondiale
c'est comprendre le NOM, de type nazi :

On ramène la 2e guerre mondiale à la Shoah, de surcroît des seuls Juifs. Quelle imposture ! C'est bien plus. Le nazisme tant dénoncé par les Juifs, à juste titre, n'est pas mort. Il est plus vivant que jamais, aujourd'hui, il a triomphé à titre planétaire, en Europe, ou avec le Nouvel Ordre Mondial... Effrayant ! Eva

Comprendre la seconde guerre mondiale, c'est comprendre son histoire, comprendre le monde dans lequel nous vivons. Aujourd'hui le nazisme est décrit comme la folie d'un homme qui extermina les populations juives dans des camps de concentration. Cette vision du nazisme est d'ailleurs officialisée par la loi Gayssot du 13 juillet 1990, qui interdit à tout historien de remettre en question la version officielle du génocide, chose plutôt étonnante dans "le pays des droits de l'homme". Que des juifs aient été tués pendant la seconde guerre mondiale c'est certain, mais ce n'est qu'un aspect du nazisme.

Le nazisme c'est l'endoctrinement d'un pays entier derrière un leader charismatique par un nouveau moyen de communication : la radio. Jusqu'au début du XXe siècle les journaux faisaient de la propagande de masse, mais ils n'avaient pas les moyens de toucher les couches populaires incapables de lire. Avec le développement exponentiel de la radio dans les années 30, un homme politique pouvait soudainement toucher l'ensemble d'un pays de manière instantanée. Contrairement à l'écrit où la rationalité domine, la radio fait appelle à l'émotion de l'auditeur : La peur, moteur essentiel de la manipulation.

Le nazisme c'est l'endoctrinement des masses dans une guerre contre la diversité et la liberté, la propagande des masses pour satisfaire la production de masse, l'industrialisation de la société, le taylorisme, le fordisme. Le nazisme c'est l'amour de l'ordre, de l'autorité, de la soumission, l’amour de l'esclave pour le führer tout puissant.


La deuxième guerre mondiale est l'histoire de groupes industriels qui voient leurs affaires se porter mal à cause de la crise de 1929 et des dangers de remise en cause du capitalisme par les mouvements communistes en occident. Ces industriels américains et européens tombent d'accord pour que des régimes autoritaires ou fascistes se développent en Allemagne, en Italie, au Japon puis ensuite dans les pays envahis. Le nazisme n'est pas un accident de l'histoire. Le nazisme est l'histoire des progrès, sans contre-pouvoirs, de l'industrie. Après la naissance de l'industrie au XIXe siècle, le XXe siècle est le siècle du nazisme, c'est-à-dire la transformation de petits industriels en monstres industriels mondiaux, les cartels de la chimie, de la pharmacie, du pétrole, de l'agro-industrie, de l'armement, etc.

Comprendre l'impasse du XXIe siècle c'est comprendre l'impasse des cartels industriels au XXe siècle. Comprendre comment IG Farben et Rockefeller (Standard Oil), notamment, s'associent à Hitler, un artiste-peintre raté, pour pouvoir conquérir le monde. 1945 signifie la disparition d'Adolf Hitler, mais pas la disparition des cartels, bien au contraire. Ces cartels industriels américano-européens ont pu, au lendemain de la seconde guerre mondiale, établir les outils politiques qui allaient leur permettre de régner sur le plan mondial : OMS, OMC, FMI, Codex Alimentarius, FAO, Banque Mondiale, Otan.

Le nazisme c'est la prise de pouvoir politique du directeur du trust industriel. Le nazisme c'est l'esclavage industriel à grande échelle. Le nazisme c'est la propagande de masse qui emmène la classe moyenne dans une guerre inutile, parce qu'il faut bien que les barbares dépensent leur testostérone, contrôlée par l'Église, contre un oppresseur extérieur : le Juif, le Rrom, le Manouche, le Gitan, le Français, le Polonais, le Tchèque, l'homosexuel, le communiste, le drogué, le rebelle, l'étranger, le différent.

Le nazisme c'est la transformation de toute la population en professionnel consciencieux qui exécute les ordres du régime, en policier qui obéit à l'ordre du directeur de l'usine. Le nazisme c'est cet outil de fabrication des projections mentales que sont la radio et aujourd'hui la télévision, renforcées par l'incroyable explosion des moyens de propagande publicitaire des multinationales. Le nazisme c'est quand la diversité a été complètement détruite au profit de l'efficacité guerrière industrielle : vaccins, pesticides, herbicides, DDT, PCB, OGM, centrales nucléaires, moteur diesel, plastique, aspartame, édulcorants, etc.

George Orwell, auteur de "1984", fut l'un des premiers à comprendre quel allait être l'impact de l'utilisation de la radio pour manipuler par la peur.

Le nazisme c'est la guerre contre le tabac et l'alcool menée par le régime nazi en utilisant des scientifiques comme caution d'autorité supérieure (voir notre article : "La Guerre des nazis contre le tabac"). Le nazisme c'est la création de l'Ordre des Médecins par Pétain en 1940, la création du Groupement Interprofessionnel des Semences par Pétain en 1941, la création du Service de Protection des Plantes par Pétain en 1941, la suppression du diplôme d'herboriste par Pétain en 1941, la création du Comité Technique Permanent de la Sélection par Pétain en 1942, la création de l'Ordre des Pharmaciens par le gouvernement provisoire en 1945. Le nazisme c'est la disparition des libertés et des diversités au profit de l'ordre, la sécurité et la peur. Le nazisme c'est la victoire de la machine sur l'homme. Le nazisme c'est la victoire de la pensée unique, du clonage et de "Big Brother". Le nazisme c'est un sujet d'actualité.

Voyons maintenant, au travers du cartel IG Farben, comment les industriels allemands de la guerre ont porté Adolf Hitler au pouvoir, avec les extraits d'un livre de Joseph Borkin, qui fit partie de la commission spéciale d'enquête du Sénat américain sur l'industrie de guerre.

IG Farben
La puissance, les crimes et la chute d'une entreprise multinationale et capitaliste
Joseph Borkin
1978
Éditions Alta

Extraits (..)

"L'intention de Carl Bosch était de développer la production à l'intérieur du pays, avec les ressources financières de l'IG Farben, mais aussi de mettre dans son jeu une compagnie, telle que la Standard Oil de Rockefeller, pour l'exploitation du procédé à l'échelle mondiale. La standard Oil était pourvue, non seulement de ressources financières énormes, mais d'une organisation de recherche et de progrès technique étendue et puissante."


"Le tour de la Pologne était venu. Une fois encore l'IG Farben se tenait prête pour le pillage. [...] Le 1er septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne, les pays alliés intervinrent et la guerre commença. [...] Peu après l'IG Farben prenait possession des usines polonaises, dans les conditions fixées par elle. La preuve était faite aptitude à prospérer dans les intrigues du milieu nazi."

[...]

"Le 9 mai, sur l'ordre de Hitler, la Reichswehr prit l'offensive en France et, le 22 juin, la campagne était finie. À l'exception de l'Angleterre et de l'Union soviétique, toute l'Europe était à la merci du dictateur. Et l'IG Farben se tenait prête à recevoir sa part du butin. Elle avait établi un plan de réorganisation pour l'industrie chimique mondiale, qui devait restaurer et maintenir le prestige de l'industrie chimique allemande. Sous forme de tableaux précis et détaillés, L'IG Farben se déclarait prête à absorber les usines chimiques de France, Norvège, Pays-Bas, Danemark, Luxembourg et Belgique. Mais faudrait-il en rester là ? L'IG Farben trouvait place, dans ses projets, pour d'autres conquêtes : l'Union soviétique, à cette époque amie et alliée de l'Allemagne, la Suisse pays neutre, la Grande Bretagne encore invaincue, et pour finir l'Italie, pays allié. Puis il y aurait un bref entracte, immédiatement suivi par la fusion avec l'industrie chimique des États-Unis. Suivant les prévisions de l'IG Farben, la France était la clef qui lui donnerait le contrôle de l'industrie chimique européenne."

"La construction de l'IG Auschwitz garantit à l'IG Farben qui l'a entreprise une place exceptionnelle dans l'histoire et la pratique, aux principes moraux du national-socialisme, l'IG s'est affranchie des règles traditionnelles sur le traitement

"À l'automne de 1944, la situation militaire de l'Allemagne était désespérée. C'est ce qui explique que trois nazis les plus zélés et les plus fanatiques du IIIe Reich, Bormann, Ley et Goebells tentèrent de convaincre Hitler qu'il fallait attaquer les positions militaires et les grandes villes de l'ennemi, au moyen du tabun, un produit si violemment toxique qu'une seule goutte sur la peau d'un homme le tue en quelques secondes, en paralysant son système nerveux. Le Tabun et le Sarin furent découverts par les laboratoires de l'IG Farben, au cours de recherches pour la fabrication des insecticides. L'un et l'autre figuraient sur la liste des secrets militaires les plus soigneusement protégés sous le nom de code «N-Stoff».

(..) La peur est le moteur principal
      de la manipulation des peuples :

- 1929 : crise financière, puis crash économique, montée du communisme.
- La solution le fascisme : Hitler, Mussolini, Pétain, Franco.

- 1968 : les peuples en ont marre de produire pour consommer et refusent de continuer à être esclaves.
- La solution : le choc pétrolier de 1973, apparition du chômage de masse, signature par Pompidou le 4 janvier 1973 de la loi qui interdit à l'État de pouvoir emprunter sans intérêt auprès de la Banque de France, immigration d'une main d'œuvre moins chère et plus docile.

- 2008 : les peuples se posent des questions sur la dictature industrielle et financière mondiale, sur les délocalisations, sur les privatisations, sur l'Europe, sur la baisse de leur pouvoir d'achat, sur les événements du 11 septembre 2001, sur les médias qui les informent mal, sur les solutions qui ne sont pas commercialisées.
- La solution : la crise américaine va permettre de faire comprendre au peuple qu'il faut un gouvernement mondial.

Coup de chance le gouvernement mondial existe déjà... on avait juste pas informé les citoyens de son existence : OMC, OMS, FMI, FAO, Codex Alimentarius, Banque Mondiale, Otan.

(rédigé par Jacques)

Annexes :
"Le Fascisme financier"



Crime%20and%20Punishment.jpg

La dictature mondiale des chimistes
OGM : Un  projet EUGENISTE
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/08/29/133/OGM-%3A-un-projet-eugeniste

OK_dees.jpg


OGM, extraits, la dictature mondiale des chimistes:

L'enquête de William Engdahl confirme les recherches que nous menons depuis plus de 9 mois sur notre site web sur la mainmise de quelques multinationales industrielles sur la marche du monde via, notamment, l'OMS, l'OMC, le FMI, la FAO, le Codex Alimentarius et la Banque Mondiale.


Contrairement à l'ouvrage de Marie-Monique Robin, "Le Monde selon Monsento", William Engdahl s'intéresse à plusieurs entreprises du secteur des OGM et à ses origines, permettant d'avoir une vision beaucoup plus large de l'ingénierie génétique. Mais, là où il trouve ses limites, c'est qu'il laisse de côté une partie de l'industrie pharmaceutique américaine et européenne, très impliquée dans le contrôle de notre santé et de nos vies. En complément, on pourra consulter notre site web, afin d'avoir une vision globale du secteur pétrole-chimie-pharmacie-agrobusiness et de ses dérives.

Extraits :


"Avec William Engdahl, il ne s’agit pas de théorie du complot, ni de paranoïa anti-américaine, mais de l’éclairage méthodique et argumenté de choix politiques parfois anciens, fondés sur une conception du monde qui nie le vivre ensemble, tout en prévoyant les affrontements qui peuvent en résulter. Face aux conséquences humaines et sociales désastreuses de ces choix, nos sociétés civiles ont besoin de comprendre les logiques de ces projets qui les dépouillent de leur patrimoine. Nous ignorons, trop souvent, le rôle récurrent de certaines fondations privées américaines richissimes, ces fameux lobbies qui, intervenant au milieu des affrontements politiques et économiques, pilotent ou favorisent, à leur gré, des groupes de pression sociopolitiques et économiques. Dans cet ouvrage, William Engdahl nous fournit une brillante perspective historique de ces logiques, qui tendent à dominer nos existences. Au fil de la lecture, ceux qui, en France et en Europe, se sont opposés depuis les années 1995 à la mainmise de ces lobbies sur le vivant et l’alimentation par le biais des OGM, se sentiront confortés dans leur démarche : des premières dénonciations aux actions de désobéissance civique, les choix de leur forme d’action s’en trouvent légitimés." José Bové

"Au début des années cinquante, John D Rockefeller III avait transformé Porto Rico en un vaste laboratoire, où il pouvait mettre en œuvre ses expériences de contrôle démographique à grande échelle. Selon une étude réalisée par le département de la Santé de l'île en 1965, environ 35 % de la population féminine de Porto Rico en âge de procréer avait été stérilisée de façon permanente."

[...]

"Les paysannes pauvres de Porto Rico étaient encouragées à accoucher dans les nouveaux hôpitaux américains, où les médecins les stérilisaient en leur ligaturant les trompes après leur deuxième enfant, le plus souvent sans le consentement de la parturiente (ndlr : femme qui accouche)."

[...]

"Les campagnes de stérilisation forcées de John D Rockefeller III n'étaient pas une nouveauté pour la famille Rockefeller, qui avait depuis longtemps envisagé de faire de Porto Rico un laboratoire humain."

"L'enthousiasme des Rockefeller pour l'eugénisme ne s'arrêta pas aux côtes américaines. Pendant les années vingt, l'argent de la Fondation joua un rôle majeur pour financer l'eugénisme allemand. De 1922 à 1926, celle-ci alloua, par le biais de son bureau parisien, la somme incroyable de 410 000 $ à plusieurs centaines de chercheurs allemands

la Fondation Rockefeller. Dans son programme fondateur, cette association appelait à la liquidation ou la stérilisation des personnes dont l'hérédité constituait un « fardeau public »."

[...]

"À la fin des années trente, l'institut, dirigé par Rüdin, avait reçu des « cervelles par lots de 150 à 200 » prélevées sur les victimes du programme d'euthanasie nazi, mené à l'hôpital d'État du Brandebourg. La recherche neurologique profitait des expérimentations nazies sur les Juifs, les Tziganes, les handicapés mentaux et les autres personnes jugées « défectueux"


L'argent de Rockefeller était la base du financement de l'eugénisme dans sa forme la plus pure."


"Rüdin dirigea également le programme nazi et fut en 1933, l'un des premiers architectes de la loi en faveur de la stérilisation eugénique forcée. [...] Sous l'empire de la sa loi, quelques 400 000 Allemands diagnostiqués maniaco-dépressifs ou schizophrènes furent stérilisés de force, et des milliers d'enfants handicapés simplement tués."


"En 1952, John D Rockefeller III était prêt pour accomplir le grand œuvre de sa vie. Il créa le Conseil à la Population de New York, pour promouvoir les études sur les dangers de la surpopulation et les problèmes connexes."

"Osborn dans Eugenics Review en 1956 : « Nous avons manqué de prendre en compte un trait qui est pratiquement universel et profondément enraciné dans la nature humaine : les gens ne sont tout simplement pas prêts à admettre que la base génétique sur laquelle est formée leur caractère est inférieure et ne devait pas se perpétuer dans la génération suivante... Ils n'acceptent pas l'idée qu'ils sont le plus souvent de deuxième catégorie... »"

[...]

"Dès 1952, quand Osborn rejoignit le Conseil à la Population de John D Rockefeller III, il comprit le profit fabuleux que la contraception et l'éducation de masse pouvaient apporter à l'eugénisme, tout en le masquant par le libre choix. L'un de ses premiers projets consista à mettre à contribution les fonds du Conseil pour la mise au point d'une nouvelle pilule contraceptive."

"Dans ce sens, il affirmait que le mouvement eugéniste « atteindrait enfin les buts élevés que Galton lui avait assignés » c'est-à-dire la création d'une race supérieure et la réduction des races inférieures."

"La Société américaine pour la génétique humaine apporta son soutien au projet de décryptage du génome humain. Doté d'un budget de plusieurs milliards de dollars, ce projet était opportunément localisé dans le même local où, ans les années vingt, Rockefeller, Harriman et Carnegie avaient hébergé leur Bureau pour la recherche Eugéniste. Ainsi façonnée par la Fondation Rockefeller, la génétique allait devenir la nouvelle façade de l'eugénisme."

La relation entre Rockefeller et IG Farben remontait à 1927, époque où la fondation Rockefeller finançait largement les recherches eugénistes allemandes. Alors qu'en tant que chef de la CIAA, Nelson Rockefeller combattait officiellement les intérêts économiques nazis en Amérique latine, la Standard Oil, contrôlée par la famille Rockefeller, organisait le convoyage vers l'Allemagne, de carburant au plomb, vital pour la Luftwaffe."

"Le secteur pétrolier, qui restait cependant au cœur de l'économie de la nouvelle industrie agroalimentaire, était un domaine où les Rockfeller excellaient. Le modèle économique de concentration monopolistique mondiale qu'ils avaient édifié au fil des décennies, leur servait de modèle pour la transformation de l'agriculture mondiale en industrie agroalimentaire."

La phase suivante allait consister à fusionner les géants de la pharmacie avec ceux de l'agroalimentaire

"Historiquement, l'Irak est partie de la Mésopotamie, berceau de la civilisation où, pendant des millénaires, la vallée fertile située entre le Tigre et l'Euphrate fournit des conditions idéales au développement de l'agriculture. Les paysans irakiens y vivent depuis environ huit mille ans avant notre ère. Leur savoir-faire est à l'origine de pratiquement toutes les variétés de blés actuellement cultivées dans le monde."


"En 2004, le nouveau droit irakien des brevets permettait un contrôle total sur les semences agricoles. Masquée derrière un jargon juridique compliqué, l'ordonnance 81 confiait le futur de l'approvisionnement alimentaire irakien aux entreprises internationales privées. Monsanto en aurait rédigé, lui-même, les détails relatifs aux espèces végétales."

(et donc l'Irak était vital pour les "Rockefelleriens", à abattre avec ses variétés de blé, à aligner donc sur le NOM et ses OGM chimiques et eugénistes. Il faut à tout prix combattre les OGM, instrument de la domination alimentaire du NOM, et donc du contrôle de la population" - Eva).

 "L'accord de l'OMC sur l'agriculture rédigé par Cargill, ADM, DuPont, Nestlé, Unilever, Monsanto et consorts était explicitement conçu pour autoriser l'abrogation des lois et des barrières de sécurité que les nations avaient dressées face au pouvoir de manipulation des prix des géants de l'agroalimentaire."

"L'établissement de l'OMC fut une étape marquante de la mondialisation de l'agriculture planétaire, conformément au cadre imposé par l'industrie agroalimentaire américaine. Les règles de l'OMC ouvrirent la voie politique et légale à la création d'un marché mondial des ressources alimentaires, analogue à celui du pétrole, créé un siècle plus tôt, sous l'empire du cartel dirigé par la Standard Oil de Rockefeller. Jamais, avant l'industrialisation de l'agriculture, la production agricole n'avait été perçue comme une pure marchandise affectée d'un prix mondial. L'agriculture avait toujours été une production locale échangée sur des marchés locaux, qui constituaient la base de l'existence humaine et de la sécurité économique nationale."

"Dow était l’inventeur du fameux napalm utilisé contre les civils vietnamiens. Ce gel chimique, projeté sur les personnes, les brûlait par contact. L’infâme photo, prise en 1972, d’un enfant nu courant et agonisant, révéla au monde les effets du napalm. Le pdg de Dow de l’époque, Herbert D. Doan, décrivit le napalm comme « une bonne arme pour sauver des vies... une arme stratégique essentielle pour la poursuite de notre tactique sans pertes américaines exorbitantes. »" (Gaza est un labo pour les apprentis sorciers mortifères, nazifiants, inhumains... Eva).  


"La stratégie définie par le pdg de Monsanto, Robert B Shapiro consistait à « fusionner les trois plus grandes industries du monde : l'agriculture, l'alimentaire et la santé qui opèrent actuellement en tant que secteurs séparés. »"

"Il est remarquable que trois des quatre grands noms des OGM ne soient, pas seulement basés aux États-Unis, mais qu’ils aient également été pendant des décennies impliqués dans la fourniture d’armes chimiques au Pentagone, dont le napalm et l’Agent orange utilisés au Vietnam. La manière dont les trois compagnies américaines avaient traité la santé publique avec leurs produits chimiques était peu rassurant. Pourtant, ces mêmes compagnies recevaient mandat de l’État, pour veiller à la santé et à la sécurité de la chaîne alimentaire humaine, et ce par le contrôle exclusif qu’elles exerçaient sur les brevets d’ingénierie génétique des aliments de base de l’humanité."

"En janvier 2006, The Independant, journal londonien de bonne réputation, publia dans un article intitulé: « Les enfants à naître pourraient être menacés par les OGM », les résultats obtenus par le Dr Irina Erma-kova de l’Institut supérieur pour les Activités nerveuses et neurophysiologiques de l’Académie des Sciences russe. L’étude montrait qu’une proportion invraisemblable (55,6 %) de ratons, dont la mère avait été nourrie avec du soja OGM, mouraient au cours de leurs trois premières semaines de vie, à comparer aux 9 % pour ceux nourris avec du soja normal et 6,8 % pour ceux qui ne recevaient pas de soja." 


Nestle.jpgKelloggs.gif

         


"Il suffit de peu pour imaginer l’impact du développement de maïs spermicide, dans une région, où cette céréale est la base alimentaire de la plupart de ses habitants. Souvenons nous que le créateur de la compagnie Kellogg’s Corn Flakes (ndlr : corn = maïs) avait été, presqu’un siècle plus tôt, l’un des fondateurs de la Société eugéniste américaine avec John D. Rockefeller."


"Les gens de la Fondation Rockefeller étaient sérieux quand ils affirmaient vouloir résoudre le problème de la faim dans le monde, par le moyen de la diffusion de semences et de cultures OGM. Leur méthode visait simplement à agir sur l’offre plutôt que sur la demande. Ils envisageaient de limiter l’offre d’êtres humains en agissant sur la reproduction elle-même.

Au début des années quatre-vingt-dix, selon un rapport de l’Institut mondial de la Vaccination, l’OMS supervisa des campagnes de vaccination massives contre le tétanos au Nicaragua, au Mexique et aux Philippines. Le Comité Pro Vida du Mexique, organisation de laïcs catholiques, commença à suspecter des motifs cachés derrière le programme de l’OMS.

Le Comité Pro Vida confirma plusieurs autres faits curieux concernant le programme de vaccination de l’OMS. Le vaccin contre le tétanos n’avait été inoculé qu’à des femmes de 15 à 45 ans. Il n’était pas proposé aux hommes ni aux enfants. De plus, il était administré en trois injections à un mois d’intervalle...

Aucune des femmes, à qui il était inoculé, n’était avertie de ses propriétés contraceptives et l’OMS n’en avait aucunement l’intention

"Le vaccin et le maïs anticonceptionnels visaient un but unique: la réduction drastique de la population mondiale. Certains, spécialement dans les milieux ecclésiastiques, chez les organisations minoritaires américaines et dans d’autres pays, avaient le courage de parler à ce sujet de génocide, autrement dit d’une volonté politique d’élimination systématique de groupes entiers de population. C’était finalement une forme sophistiquée de ce que le Pentagone appelait la guerre biologique, promue au nom de la « résolution du problème de la faim dans le monde ».

Les soutiens sans faille des gouvernements américain et britannique à la diffusion mondiale des semences OGM n’étaient que la mise en œuvre d’une politique que la Fondation Rockefeller promouvait depuis les années trente, quand elle avait financé la recherche eugéniste nazie, c’est-à-dire la réduction à grande échelle de la population et le contrôle des races au teint foncé par l’élite blanche anglo-saxonne. Selon certaines personnalités issues de ces milieux, la guerre était coûteuse et peu efficace."


« Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique s'occupe de toi... »

 
 Agir ?

1/ Faites circuler un lien vers ce document.
2/ Consommez bio, local, artisanal, afin de développer des producteurs respectueux de l'environnement et des consommateurs.
3/ Soutenez José Bové et aussi les semences paysannes Kokopelli, qui sont attaqués par les monopoles industriels.
4/ Rejoignez notre collectif, pour vous aussi faire votre devoir de citoyen, et aidez-nous à traduire nos textes dans toutes les langues européenne.
5/ Demandez des comptes à votre député.

Pour télécharger le document :
"OGM : un projet eugeniste"

Pour aller plus loin :
"Guide OGM Greenpeace 2006"

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/08/29/133/OGM-%3A-un-projet-eugeniste

David%20Rockeller.jpg

Wanted ! Cet homme est un criminel !
C'est David Rockefeller, un monstre à visage humain !
Je suggère qu'un mandat d'arrêt international soit lancé contre lui, qu'un procès pour crimes contre l'humanité
lui soit intenté ! C'est aussi un co-fondateur de Bilderberg
Eva


 A lire aussi :

Les stratégies de John D. Rockfeller
à la tête de la Standard Oil Company 1863-1911
http://www.micheloud.com/FXM/SO/f/rock.htm



arche-de-noe-copie-2.jpg
 FIN DU MONDE ?

La troisième guerre mondiale commencera t-elle au moyen-orient, en particulier en Iran ?

Le 28/07/2009

Extrait du Figaro : du 28/07/2009 :

http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/28/01003-20090728ARTFIG00195-washington-se-deploie-au-moyen-orient-.php


(( ... Le secrétaire d'État à la Défense Robert Gates vient en Israël surtout parler de l'Iran. Pour rassurer les Israéliens sur la fermeté américaine vis-à-vis du programme nucléaire de Téhéran, la solidité de leur soutien militaire, mais aussi pour les convaincre de ne pas lancer d'attaque préventive, la hantise de Washington. Obama attend une réponse iranienne à ses propositions de négociation en septembre. «Il est clair que si le processus visant à engager le dialogue ne réussit pas, les États-Unis sont prêts à faire pression pour de nouvelles sanctions sévères qui ne seraient pas progressives», a déclaré Gates en Jordanie, où il poursuivait sa tournée régionale... ))


Comme je vous ai annoncé dans le précédent article, le cheval de couleur pâle est sur sa lancée avec  la mortalité qui l' acompagne pour tuer un tiers de la population mondiale par les épidémies, les guerres, les catastrophes...!

La tension monte de plus en plus et le risque d' un conflit au moyen-orient embrasant le monde est de plus en plus probable. Le moyen-orient est considéré comme une horloge de la fin du monde en quelque sorte dont le chronomètre a été déclenché le 21/06/2009 !


Comme l’ Iran ne veut en aucun cas céder dans la poursuite de son programme nucléaire, l’ Israël n’ aurait pas d’ autre solution que d’ attaquer en premier à la première occasion favorable. La provocation Israëlienne déclencherait une riposte Iranienne terrible comme l’ on donne un coup de pied dans une ruche ! Les abeilles sortiraient et attaqueraient la plupart des régions. Au final, on assisterait à une généralisation du conflit provoquant la mort par millions comme cela est annoncé au 4 è sceau de l’ Apocalypse .


On peut se demander quand cela arrivera-t-il ? Cela arriverait plus vite qu’ on ne le pense car on est probablement déjà dans la fin des temps depuis le 21/06/2009 comme je vous ai annoncé dans les autres articles.


La guerre mondiale, la pandémie de grippe A/H1N1, la crise économique, les catastrophes plongeront l’ humanité dans le désarroi et la souffrance inimaginable. La fin des temps concerne tout le monde. Pour échapper à cette souffrance, il existe une solution : croire en DIEU pour avoir sa protection, se préparer à être prêt pour l’

Avènement de notre Seigneur Jésus qui viendra nous enlever au ciel avant la grande tribulation. Peut être éviterez-vous les mauvais jours qui devront arriver tôt ou tard.

A bientôt.

A lire aussi:

http://fin-du-monde-2009-2012-2016.over-blog.com


http://letempsdelafin.blogs.fr/


Des vents violents, des incendies destructeurs dans le monde en désarroi ! (24.7.9) http://letempsdelafin.blogs.fr/

 On est au quatrième sceau de l' apocalypse ou de la fin des temps ! (15.7.9)  http://letempsdelafin.blogs.fr/


La police recommande d'inculper
Avigdor Lieberman
              NOUVELOBS.COM | 

Le ministre des Affaires étrangères israélien est accusé de corruption, blanchiment d'argent, entrave à l'enquête, fraude et abus de confiance.

Avigdor Lieberman, ministre des Affaires étrangères israélien (Sipa)

Avigdor Lieberman, ministre des Affaires étrangères israélien (Sipa)

(..).

Sociétés écrans et blanchiment


Le 14 juillet, la police indiquait que l'enquête sur Avigdor Lieberman touchait à sa fin. La chaîne publique avait indiqué que la police avait déjà présenté à Menahem Mazouz "un ensemble d'éléments permettant d'engager des poursuites pour blanchiment d'argent et entrave à la justice contre M. Lieberman, sa fille Michal, et deux autres personnes". Sa fille détiendrait en son nom des comptes bancaires à Chypre, qui aurait permis à son père de faire transiter des fonds pas diverses sociétés-écrans afin de financer les campagnes électorales de son parti.
(Nouvelobs.com avec AFP)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20090802.OBS6237/la_police_recommande_dinculper_avigdor_lieberman.html


t9wi8h.jpg
http://laplote.over-blog.fr



Israël: deux familles palestiniennes expulsées à Jérusalem-est (Les Echos)

Le Fatah pas favorable à Israël comme Etat juif (France 2 - A la une)


Pierre Hillard : Vers un nouvel "ordre" mondial - partie1
envoyé par wearechangeparis


Pierre Hillard : Vers un nouvel "ordre" mondial - partie2
envoyé par wearechangeparis


Pierre Hillard : Vers un nouvel "ordre" mondial - partie3
envoyé par wearechangeparis




Le Vieil Ordre Mondial UK-USA

envoyé par NosLibertes


L'empire britannique s'est associé, depuis plus d'un siècle, avec les USA pour exercer une domination mondiale avec des outils de décision centralisés, non élus et non démocratiques sur le modèle de " La Table Ronde ". Lorsque George Herbert Walker Bush parla en 1990 du "Nouvel Ordre Mondial", c'était une façon plus « sexy » de parler de la domination de l'empire anglo-américain sur la planète entière. En France, ce "Vieil Ordre Mondial" profite seulement à quelques multinationales, Sanofi, Total, Aréva, Danone, L'Oréal, etc. et n'a absolument rien de démocratique.

La chronologie de la mise en place de cette dictature anglo-américaine, dont nos médias parlent si peu :

1913 : Création de la Fed (Federal Reserve) : Washington
1920 : RIIA (Royal Institute for International Affairs, aujourd'hui appelé "Chatham House") : Londres
1921 : CFR (Council on Foreign Relation) : New York
1945 : ONU (Organisation des Nations Unies) : New York
1945 : BM (Banque Mondiale) : Washington
1945 : FMI (Fond Monétaire International) : Washington
1945 : FAO (Food and Alimentation Organisation) : Rome
1947 : OMC (Organisation Mondiale du Commerce, auparavant Gatt) : Genève
1948 : OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : Genève
1954 : Groupe Bilderberg
1957 : AIEA (Agence Internationale de l'Énergie Atomique) : Vienne
1963 : Codex Alimentarius : Rome
1973 : Trilatérale
1973 : Premier choc pétrolier, organisé par les sept majors du pétrole, afin créer une situation de crise permanente et de mettre fin à la remise en question du système, initiée en 1968 (voir notre article à ce sujet : "L'Empire").

Pour consulter le documentaire d'Alex Jones en entier en version originale : "The Obama Deception"

Pour acheter le DVD


retraite---90-ans-copie-1.jpg




Fiche publicitaire de L’Harmattan (2006) :
«Nos aînés entre tutelle et canicule»


Un livre à lire, un scandale à dénoncer ! Eva 

(Une exception française - texte d'humeur sur une production sociale)

 Originaire du nord de la Corse, ancienne directrice à l’Éducation surveillée, atteinte par la maladie d’Alzheimer, placée sous tutelle extérieure à la famille, Camille SACRIPANTI, veuve HAGENBUCHER (98 ans), a été estropiée sur son lieu de vie médicalisé, traduite en justice suite aux comportements répréhensibles de son tuteur, et finalement condamnée par le TGI de Paris à payer à la place dudit tuteur. Le « Canard enchaîné » a titré « Aux fous ! ». Ripostant à une vaste campagne de presse, la Juge des tutelles s’est faite menaçante, déclarant qu’un scandale médiatique aurait des conséquences très graves pour la vieille dame… Frank, le fils cadet de Camille, a fondé le Collectif contre les abus tutélaires (CCAT). Il dénonce depuis 10 ans un système d’État qui accomplit le pire du pire : la spoliation et la maltraitance d’innombrables personnes âgées, handicapées et vulnérables. Il stigmatise des synergies perverses entre Justice, Affaires sociales et Pouvoir médical… Élargissant son propos, il inscrit ces horreurs dans une évolution à la fois matérialiste et « tartufienne » du corps social, entre exaltation forcenée des droits de l’homme et désacralisation totale de la personne, consumérisme glouton et humanisme péremptoire, inculture crasse et intellectualisation de surface, perte de mémoire historique et inclination compulsive à la commémoration, assèchement affectif presque caniculaire et quête éperdue de reconnaissance, culte officiel de la liberté et groupisme moutonnier, humour conventionnel et inconscience fatale du ridicule ambiant, triomphe de la science et crétinisation de masse reconnue comme telle, appel au respect de la différence et mépris visible de l’altérité, qu’elle soit culturelle ou générationnelle… Comment, dès lors, s’étonner de la place faite aux « Vieux » dans ce pays ? de l’exploitation de leur faiblesse et de leurs biens ?

Refusant de s’appuyer sur l’actualité, de politiser le débat ou de prétendre à quelque exhaustivité, Frank HAGENBUCHER-SACRIPANTI se contente ici de cibler les contradictions flagrantes d’une évolution civilisationnelle marquée par les pathologies de l’hypermodernité. Son cri de colère est légitimé par une expérience directe et réitérée du système judiciaire et tutélaire.

Anthropologue, ex-directeur de recherche à l’IRD, Frank HAGENBUCHER-SACRIPANTI a fait sa carrière dans la recherche pour le développement, après être passé par l’enseignement de la philosophie et le journalisme. Il a travaillé en Afghanistan, en Afrique Centrale (Tchad, Cameroun, Congo) et en Égypte.

   

Tutelles et maltraitance du grand âge : une autre exception française

 

Interview de Frank Hagenbucher, anthropologue, par la revue culturelle "Le Mague", publiée en septembre 2006



Grippe Porcine: Vaccins…Tamiflu…vous mèneront à la mort !
http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2270


Un très bon site pour la grippe:
http://artemisia-college.org/Grippe_porcine___aviaire___humaine___mexicaine___A-00-03-01-0227-01.html


Plaidoyer pour un rallye Paris-Gaza
http://www.marcfievet.com/article-34513835.html

Des familles palestiniennes expulsées au profit des colons à Jérusalem-est

Expulsions Jérusalem 1.jpg
Une Palestinienne expulsée parle avec des rabbins -2 août 2009
(sur son tee-shirt, en anglais: "Nous ne quitterons jamais notre maison")




liste complète






C O M M E N T A I R E S :  I C I

Partager cet article

Repost 0

commentaires

R-sistons à l'intolérable 05/08/2009 00:01

merci pour ton excellent commentaire, je l'ai mis en post, le derniercordialement evaj'ai souvent parlé de Rothschild, bien consciente du rôle de ce dernier, d'ailleurs c'est moi qui ai demandé à Laplote le dessin des 2 lascarsau fait tu as l'air bien renseigné pour la GB, ne peux-tu me donner des infos sur le rôle de ce pays grand fouteur de merde partout ? merci, evaevaresis@yahoo.fr

dootjeblauw 03/08/2009 10:49

On oublie souvent de mentionner les Rothschild qui sont toujours impliqués dans le financement des guerres et des révolutions. Ils étaient présents aux accords de Yalta avec Roosevelt et Staline, ils ont financé Israël lors de sa création, Pompidou avait dirigé la banque Rothschild avant d'etre élu président. La dynastie Rotschild contrôle l'empire Brittanique avec leur centre financier la City à Londres.

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages