27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 19:37


cochonnarrive-semer-mort.jpg 

 
« La crise va m’aider car les Français ne voient personne d’autre pour y faire face et, à la condition que je reprenne moi-même la concertation et la communication, en particulier sur l’Université et la santé, ils comprendront mieux qu’avant l’urgence des grandes réformes. »

Nicolas Sarkozy

____________________________________________________________________________
 

Sommaire :
Editorial d'Eva : NOM, ou Désordre mondial ?
Mensonges : L'Amérique d'Obama
Mensonges envers la Russie,
le NOM, le terrorisme...
Sélection de liens

obama-NOM-fasciste.jpgDees

Tandis que la propagande médiatique s'évertue à nous montrer Obama comme un homme neuf, allant tout changer, la réalité est bien plus sombre. Partout, la télévision nous présente de façon mensongère une Amérique nouvelle, et nous rappelle, via Marie Drucker par exemple, la dette que nous devons avoir envers les USA sauveurs de l'humanité en 44. En réalité, c'est la Russie, avec ses 27 millions de morts, qui nous a délivrés de la barbarie nazie et de sa "shoa" de 60 millions d'individus. Voilà la vérité.

La vraie Amérique d'Obama, la voici. Tout le reste est mensonge médiatique Eva


La dystopie Obama, le cauchemar étasunien.
Manipulation, propagande, magie des images
et de la communication

Après les huit années du cauchemar Bush-Cheney, durant lequel nous avons vu la destruction arbitraire de l'Afghanistan et de l'Iraq, la négation cynique des principes séculaires visant à protéger les plus élémentaires droits de l'homme, et une politique étrangère digne de Genghis Khan, est arrivé le « Grand Espoir Noir, » en la personne de Barack Obama. La conscience collective mondiale s'est tournée naïvement vers ce qui était présenté comme une nouvelle ère de paix, de changement et de confiance envers le gouvernement.

 

Jamais avant nous n’avions vu un recours aussi accompli envers la manipulation, la propagande, la magie de l’image et de la communication, pour vendre au public un homme qui allait prendre le relais de Bush, et participer avec lui à la course à la destruction de l'économie, des droits du peuple, et aider à la naissance d'une nation entièrement contrôlée par ceux qui ont toujours été en embuscade dans l'ombre du pouvoir. Le « changement » a été promis et a été accordé sous la forme de l’aggravation d’une anomalie de développement cauchemardesque.

 

Sans justification, les promesses ont été rompues. Le même jargon juridique astucieux, qui infestait l'administration Bush, en la personne de John Yoo et d’Alberto Gonzalez, sert de nouveau à refuser la justice aux détenus de Guantanamo. Il a été utilisé pour justifier la torture, détruire davantage la Constitution et surveiller encore illégalement le citoyen étasunien.

 

Le président, qui a tendu une main pacifique au monde musulman, a massacré des centaines de Pakistanais, hommes, femmes et enfants. Le président, qui a promis le devoir de rendre compte du gouvernement pour ses actions, a pourvu son personnel de lobbyistes, banksters et bellicistes. Son ministre de la Justice refuse d’engager des poursuites judiciaires contre ceux qui ont commis les pires crimes de guerre de l'histoire moderne, et couvre toujours juridiquement les criminels qui ont torturé en toute impunité.

 

Le pays a été en outre ruiné par le détournement continu de l'argent du contribuable, tandis que, à Wall Street, les donateurs de la campagne présidentielle d’Obama reçoivent leur compensation. Obama reste là à ne rien faire pendant que Bernancke déclare que la Réserve fédérale privée n'a aucun compte à rendre au Congrès ou au public étasunien. Le contribuable étasunien en est désormais pour 14,3 billions de dollars de sa poche, et ça monte. Les saisies et le chômage augmentent sans qu’aucune mesure significative de l'administration ne soulage les symptômes, peu importe les conséquences. La nouvelle image des États-Unis montre des villes de tentes, de longues files devant la soupe populaire, des shérifs expulsant des milliers de jeunes et de moins jeunes de leur maison, des villes autrefois prospères tombant dans un silence étrange, et une population de plus en plus désabusée.

 

La « guerre contre le terrorisme » s’est transformée en quadrillage de contrôle d’une population de plus en plus lucide. Le germe de ceci avait déjà été mis en place par Bush, avec le Patriot Act, le Patriot Act 2, la loi sur les commissions militaires et les nombreux décrets qui étranglent ce qui reste du Posse Comitatus et de la Constitution.

 

Le ministère de la Sécurité intérieure définit désormais comme « terroristes » ceux qui croient en la Constitution, au premier, deuxième et quatrième amendements. Les anciens combattants de retour font la cible d’un déni des droits que leur accorde le deuxième amendement. Une Terrorist Watchlist (liste des terroristes sous surveillance) de plus de un million de noms, et en croissance rapide, sert de base pour refuser aux citoyens le droit de voyager et travailler.

 

Obama est aujourd’hui en train de songer à l'idée d’une détention indéfinie, sans jugement, pour le citoyen étasunien. Et cela de la part d'un professeur en Constitution ! Il y a au Congrès des projets de loi pour criminaliser la liberté d'expression sur Internet grâce au Cyberbullying Act, qui pénalisera la pensée criminelle humaine. Exactement comme le Patriot Act, ça se transformera en criminalisation de la liberté d'expression politique et de toute critique contre le gouvernement.

 

Le « cyberterrorisme » sert de prétexte pour mettre la réglementation gouvernementale dans le dernier bastion de l'information impartiale. Washington, réalisant qu’il est de plus en plus difficile de s’en tirer avec ses ordres fascistes, s’active vers le contrôle de terrain. La population devient de plus en plus consciente du genre de « changement » qu’Obama avait l’intention d’apporter.

 

Il y a une résistance croissante au niveau national, avec plusieurs invoquant les droits que leur accorde le 9ème et 10ème amendements, dans une démarche courageuse pour que le Vampire fédéral cesse le drainage des dernières gouttes de sang, des derniers vestiges de Liberté et d’Espoir.

 

C'est dans cette anomalie de développement cauchemardesque que se trouvent les États-Unis aujourd'hui, et chaque jour amène de nouvelles atteintes contre la liberté et la raison. La structure du contrôle total de la population, de l'économie et des médias, est en cours de développement dans le cadre de l’inflation incessante du pouvoir gouvernemental. Obama est assis au sommet de son nouvel Empire, toujours souriant de manière peu sincère à en être écœurant, entouré de ses courtisans aguerris, qui travaillent depuis des décennies à faire entrer les États-Unis dans cette nouvelle ère du nouvel ordre mondial.

 

 

Article original : America's Nightmare: The Obama Dystopia, Manipulation, propaganda, imagery & PR wizardry, publié le 24 mai 2009.

Traduction : Pétrus Lombard.


http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-31916100.html
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13727


______________________________________________________________


medved-armoirie-russe-corrine.jpg


Scandaleux médiamensonges
envers la Russie (et l'Iran)
par Eva R-sistons

Alerte ! Les Médias nous mentent ! L'Amérique n'est pas venue sauver les Européens du nazisme, elle a été partie prenante des événements, avec la famille Bush, derrière Hitler; elle n'est intervenue, modestement, que par intérêt, elle a récolté les fruits de ces événements, avec l'industrie de la reconstruction, et aussi en accédant au statut de puissance dominante, sur les décombres de l'Europe.

Ceux qui nous ont sauvé de la barbarie nazie, ce sont les Russes, avec 27 millions de morts,  et non (je crois) 300.000 mots comme les cow-boys américains. Je tiens à saluer le courage de cette nation, et à la remercier au nom du peuple de France pour le sacrifice qu'elle a accompli. En lui demandant pardon pour l'injustice qui lui est faite de la part des Occidentaux "menteurs" (voir le 11.9, ou la prétention à incarner la démocratie), arrogants, falsificateurs de l'Histoire, et désormais péril majeur pour l'humanité.

Merci au peuple russe, notre reconnaissance sera éternelle.

Eva, au nom du peuple de France, abruti par les médiamensonges criminels.

Traitement de l'information :

NB : J'ajoute que le traitement de l'information envers la Russie est SCANDALEUX. On tend à présenter ce pays comme stalinien, et comme l'ennemi du monde. Alors que notre "démocratie" n'a rien à envier à la leur, et que cette démocratie occidentale fait le malheur d'une grande partie de l'humanité. A la différence des Russes, qui n'interviennent pas dans les affaires du monde, sinon pour empêcher qu'on empiète un peu plus sur leur territoire, leurs prérogatives, qu'on ne les encercle un peu plus, qu'on ne bafoue leurs droits légitimes. Toujours en étant présentés sous un mauvais jour, alors que par exemple dans le Caucase, ils ont défendu leurs alliés, protégé leurs ressortissants, et agi avec beaucoup de mesure, ce que ne font pas les Occidentaux lorsqu'ils tuent des civils en masse, détruisent des zones entières, en chassant les habitants, en ruinant leurs villages, et tout cela pour voler les ressources qui ne leur appartiennent pas. CRIMES CONTRE L'HUMANITE ! Innombrables et toujours plus importants..

Il est temps de rétablir la vérité. Quand des reportages nous présenteront-ils l'Amérique d'Obama comme elle est, avec 50 millions de pauvres hères laminés ? Quand organisera-t-on de vrais débats pour expliquer les vrais enjeux, la domination de l'Occident sur une partie de l'humanité, sa prétention à tout régenter, à imposer ses abjects modèles ultra-libéraux dressant les individus les uns contre les autres, encensant Mâmon, provoquant conflits et guerres un peu partout dans le monde ? La Russie est présentée, à l'image de l'Iran, comme dangereuse. C'est faux. L'Iran  use de son droit légitime à l'auto-protection au milieu d'une zone hostile, dans un but UNIQUEMENT défensif. La Russie n'attaque personne, elle défend son pré-carré que l'Occident carnassier tente de lui disputer, honteusement. Il est temps de rétablir la vérité : Ce sont les USA, Israël, les Anglo-Saxons, et maintenant aussi les Européens, qui menacent l'humanité. Tout le reste n'est que MENSONGES, Messieurs et Mesdames les Journalistes vendus au pouvoir par carriérisme ! Honte à vous, faux journalistes, et vrais menteurs !

Eva

la suite sur http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-31936886.html

- Medvedev, victoire sur le fascisme, une leçon qui n'a rien perdu de son actualité
- Commission contre la falsification de l'Histoire
- Victoire de la Russie. Malgré tout, Sarkozy ne parle que des Américains !
- Combattre le révisionnisme historique, par Jean Lévy


Pour la Russie, 2 blogs :
http://chiron.over-blog.org/
http://vladimir-poutine.activblog.com/


____________________________________________________________

NOMmasque.jpghh

Le Nouvel Ordre Mondial
n'est qu'un grand Désordre planétaire
auquel nous devons nous opposer,

et déjà aux Européennes.

Editorial d' Eva

Le NOM, le Nouvel Ordre Mondial présenté par les Décideurs, les Attali, les médias menteurs, comme la solution à nos problèmes: crise économique ou financière, pandémie, terrorisme, etc, est en réalité la cause de ces problèmes, puisque ce Nouvel Ordre Mondial est lui-même, volontairement, à l'origine de la crise du capitalisme financier ultra-libéral qui menace nos vies, la vie de tous et notamment de la classe moyenne appelée à disparaître, mais aussi à l'origine des pandémies  (grippes, sida, par ex) provoquées pour limiter le nombre d'habitants, surtout pauvres, faibles, handicapés, homosexuels, de couleur..., et même de ce terrorisme, créé de toutes pièces, alimenté, médiatisé, afin de nous faire PEUR, une peur bien commode pour justifier la limitation des libertés,  le contrôle des populations, leur asservissement même, leur acceptation, bien sûr, de tout ce qui est décidé en haut lieu, même si c'est par les Grands banquiers contre nos intérêts et pour gonfler démesurément leurs coffre-forts déjà scandaleusement remplis.

Ce Nouvel Ordre Mondial repose sur notre adhésion, pleine et entière, exactement comme du temps d'Hitler, où la foule, manipulée, suivait son Merlin l'Enchanteur aveuglément vers sa propre ruine, en chantant sa gloire ... Et cette adhésion, chers lecteurs, repose elle-même sur un socle abject : Des médias détournés de leur but, l'information, pour faire le lit de tout ce qui pollue et même ravage nos vies, la bande de casseurs au sommet de l'Etat (casseur de notre modèle social facteur de cohésion républicaine, de notre indépendance nationale, de nos libertés, de notre laïcité, de nos Droits, de nos services publics... quel bilan !), le libéralisme financier, l'Occident criminel, anglo-saxon et israélien, l'Europe en voie de fascisation,  bientôt les guerres impériales "pour la France" et en réalité pour le capitalisme apatride des multinationales prédatrices et sanguinaires... Un Nouvel Ordre Mondial qui n'a qu'une idée en tête, nous dresser les uns contre les autres ou contre des amis fabriqués de toutes pièces, d'Iran, de Russie, de Chine, d'Al Quaïda, ou plus près de chez nous, des Julien Coupat voire des terroristes en culottes courtes ou en barboteuses, bientôt armés de leurs biberons ou de leurs tétines.... 

Ainsi, encore et toujours, je voudrais vous dire que si toutes ces horreurs sont possibles, c'est grâce au bras non armé des Médias, qui jour après jour distillent hypocritement leur vénin dans nos cerveaux, pour mieux nous enchaîner, l'esprit confiant, à nos bourreaux, des monstres à visage humain qui devraient se retrouver en prison à la place d'idéalistes comme Julien Coupat.

J'identife notre plus redoutable ennemi, les Médias, oui moi la journaliste, et attention ! Je parle des Médias aux mains des marchands de mort, pas de la plupart des malheureux journalistes obligés de ramper devant les Décideurs psychopathes pour conserver leur gagne-pain. Ce sont ces Médias qu'il faut combattre, au nom des trois grands principes républicains de la France, et de deux manières : D'une part en organisant des manifestations de citoyens, régulières, devant leurs Sièges, tous les jours, par roulement, d'autre part en les boycottant. Et surtout, en informant à leur place, sans cesse, à notre travail, dans nos familles et dans notre voisinage, sur les lieux de nos loisirs, partout, c'est d'autant plus un devoir que peut-être, bientôt, la démocratie irréprochable vantée par Sarkozy, nous aura privés de toutes nos libertés et se sera muée en dictature asssassine de tout ce qui donne du prix aux existences.

Alors oui, mes amis, soyons attentifs, vigilants, courageux, déterminés. Ce sera notre victoire, TOUS unis pour un monde meilleur. Et déjà, disons non à cette Europe en votant contre ceux qui la pervertissent, UMP en tête, faussement auto-proclamée union... populaire ! Une manipulation de plus....

Votre Eva

TAGS : NOM, UMP, Europe, USA, Israël, Anglo-Saxons, France, Sarkozy, Médias, démocratie, Merlin l'Enchanteur, Julien Coupat, terrorisme, Chine, Russie, Iran, Libéralisme, capitalisme, peur, Attali, banquiers, pandémie, crise, Hitler, Al Quaïda,...


Conférence à ne pas manquer:
S’adapter au nouvel ordre mondial!


.

Attention, attention, la grande coterie se rencontre. Les pharaons en cravates se rencontrent, les grands esprits se retrouvent.
Tout d’abord, à Athènes, certains des plus importants hommes d’affaires et politiciens de la planète se sont rencontrés pour tenir leur rencontre annuelle secrète avec le groupe des Bilderberg, sous un contrôle de sécurité très étroit. Le luxueux hôtel, le Astir Palace, était protégé par des douzaines de policiers qui avaient pour mission de garder à l’écart la presse et le public, rapporte un journaliste de AFP.

Ensuite, le Sunday Times nous apprend qu’un club de milliardaires de l’Amérique s’était réuni pour discuter de leurs lourds soucis concernant la menace désastreuse environnementale, sociale et industrielle. Parmi les soucis les plus importants à émerger de cette rencontre est la surpopulation de la planète, ainsi que des différents moyens pour parvenir à la contrôler et la réduire. Dépopulation mondiale. Ils se sont eux aussi rencontrés en privé, à l’abri des regards indiscrets, « pour considérer comment leurs fortunes pouvaient être utilisées pour ralentir la croissance de la population mondiale et accélérer les améliorations en santé et en éducation. Les philanthropes qui ont assisté au sommet organisé par l’initiative de Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, ont discutés de joindre leur force pour vaincre les obstacles politiques et religieux qui s’opposent au changement. »

Ce club nommé le « Good Club » par un « insider » inclue David Rockefeller Jr, le patriarche de la dynastie la plus fortuné de l’Amérique, Warren Buffett et George Soros, des financiers, Michael Bloomberg, le maire de New York, et des dirigeants de grands médias, tels que Ted Turner et Oprah Winfrey.

Mais nous ne seront pas en reste. À Montréal va se tenir une conférence du 8 au 11 juin 2009, à l’Hôtel Hilton Montréal Bonaventure, intitullée: S’adapter au nouvel ordre mondial. Le tout se passe dans le cadre de la 15e conférence annuelle du Forum économique international des Amériques. Ça va être fantastique, amener vos enfants et des sandwichs. Parmi les fiers commanditaires de cet évènement, on retrouve Power Corporation du Canada du clan Desmarais, La Banque Royale du Canada, Rio Tinto Alcan, Génome Québec, GDF Suez, la Société générale de financement du Québec, Exportation et développement Canada (EDC), VIA Rail Canada, la Banque de développement du Canada (BDC),  Investissement Québec, la firme d’avocats Fraser Milner Casgrain, Deloitte, SNC Lavalin, le CRDI et la CSST, le HEC Montréal, La Presse, le National Post, le gouvernement du Québec et du Canada ainsi que de quelques banques internationales.

Au programme:

S’ADAPTER AU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nous traversons actuellement une période de crise économique et financière planétaire qui instaurera un nouvel ordre mondial. Les leaders internationaux et gouvernementaux, chefs d’État, gens d’affaires, universitaires, membres de syndicats et représentants de la société civile doivent se réunir et repenser leurs stratégies. Le moment est venu de développer des solutions multidisciplinaires innovatrices qui nous permettront de faire face aux nombreux défis que représente ce monde multipolaire et en améliorer l’état.



LES GRANDS THÈMES DES QUATRE JOURNÉES DU FORUM :

Lundi 8 juin 2009 : économie et gouvernance

Mardi 9 juin 2009 : Journée du millénaire : développement durable, santé et énergie

Mercredi 10 juin 2009 : le commerce international et les Amériques

Jeudi 11 juin 2009 : finance internationale


Vous aurez la chance, vous et vos enfants, d’entendre des somptueux invités spéciaux, tels que Madeleine ALBRIGHT, ancienne secrétaire d’État des États-Unis; Mark CARNEY, gouverneur de la Banque du Canada; Stockwell DAY, ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie Pacifique, Robert B. ZOELLICK, président, Groupe de la Banque mondiale; Paul Desmarais, président du conseil et co-chef de la direction, Power Corporation du Canada; L’honorable Pierre S. Pettigrew, conseiller de la direction, Deloitte et ex-ministre des Affaires étrangères et du Commerce international (Canada); Michael Wilson, ambassadeur du Canada aux États-Unis et plusieurs autres superbes personnages.

Alors, régalez-vous, il y en a pour tout le monde. Les prix vont de $400 par personne pour la moitié d’une journée à $1600 pour les 4 jours. Les tarifs exécutifs varient de  $1 150 à $2 850. Une aubaine.

Si c’est cela que ça prend pour s’adapter au nouvel ordre mondial, et bien moi, je n’hésite pas. On se retrouve là-bas!

À bientôt!

François Marginean des 7 du Québec

Le blog personnel de François 

Le site des 7 du Québec

Sun Tzu

Le blog qu'il faut lire,
http://suntzu.vox.com/

Vidéos sur la pandémie à voir absolument !

Julien coupat, interview du faux coupable des attentats de Tarnac
(Julien Coupat, bientôt libre !)


Extraits. Le terrorisme, analyse :

Qui n'étouffe pas de mauvaise foi trouvera un peu instructif le cas de ces deux ex – "terroristes" devenus l'un premier ministre d'Israël, l'autre président de l'Autorité palestinienne, et ayant tous deux reçus, pour comble, le Prix Nobel de la paix.

Le flou qui entoure la qualification de "terrorisme", l'impossibilité manifeste de le définir ne tiennent pas à quelque provisoire lacune de la législation française : ils sont au principe de cette chose que l'on peut, elle, très bien définir : l'antiterrorisme dont ils forment plutôt la condition de fonctionnement. L'antiterrorisme est une technique de gouvernement qui plonge ses racines dans le vieil art de la contre-insurrection, de la guerre dite "psychologique", pour rester poli.

L'antiterrorisme, contrairement à ce que voudrait insinuer le terme, n'est pas un moyen de lutter contre le terrorisme, c'est la méthode par quoi l'on produit, positivement, l'ennemi politique en tant que terroriste. Il s'agit, par tout un luxe de provocations, d'infiltrations, de surveillance, d'intimidation et de propagande, par toute une science de la manipulation médiatique, de l'"action psychologique", de la fabrication de preuves et de crimes, par la fusion aussi du policier et du judiciaire, d'anéantir la "menace subversive" en associant, au sein de la population, l'ennemi intérieur, l'ennemi politique à l'affect de la terreur.

L'essentiel, dans la guerre moderne, est cette "bataille des cœurs et des esprits" où tous les coups sont permis. Le procédé élémentaire, ici, est invariable : individuer l'ennemi afin de le couper du peuple et de la raison commune, l'exposer sous les atours du monstre, le diffamer, l'humilier publiquement, inciter les plus vils à l'accabler de leurs crachats, les encourager à la haine. "La loi doit être utilisée comme simplement une autre arme dans l'arsenal du gouvernement et dans ce cas ne représente rien de plus qu'une couverture de propagande pour se débarrasser de membres indésirables du public. Pour la meilleure efficacité, il conviendra que les activités des services judiciaires soient liées à l'effort de guerre de la façon la plus discrète possible", conseillait déjà, en 1971, le brigadier Frank Kitson [ancien général de l'armée britannique, théoricien de la guerre contre-insurrectionelle], qui en savait quelque chose.

 



Une fois n'est pas coutume, dans notre cas, l'antiterrorisme a fait un four. On n'est pas prêt, en France, à se laisser terroriser par nous. La prolongation de ma détention pour une durée "raisonnable" est une petite vengeance bien compréhensible au vu des moyens mobilisés, et de la profondeur de l'échec; comme est compréhensible l'acharnement un peu mesquin des "services", depuis le 11 novembre, à nous prêter par voie de presse les méfaits les plus fantasques, ou à filocher le moindre de nos camarades. Combien cette logique de représailles a d'emprise sur l'institution policière, et sur le petit cœur des juges, voilà ce qu'auront eu le mérite de révéler, ces derniers temps, les arrestations cadencées des "proches de Julien Coupat".

Couverture 

 

Comment analysez-vous ce qui vous arrive?

Détrompez-vous : ce qui nous arrive, à mes camarades et à moi, vous arrive aussi bien. C'est d'ailleurs, ici, la première mystification du pouvoir : neuf personnes seraient poursuivies dans le cadre d'une procédure judiciaire "d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste", et devraient se sentir particulièrement concernées par cette grave accusation. Mais il n'y a pas d'"affaire de Tarnac" pas plus que d'"affaire Coupat", ou d'"affaire Hazan" [éditeur de L'insurrection qui vient]. Ce qu'il y a, c'est une oligarchie vacillante sous tous rapports, et qui devient féroce comme tout pouvoir devient féroce lorsqu'il se sent réellement menacé. Le Prince n'a plus d'autre soutien que la peur qu'il inspire quand sa vue n'excite plus dans le peuple que la haine et le mépris.

Ce qu'il y a, c'est, devant nous, une bifurcation, à la fois historique et métaphysique: soit nous passons d'un paradigme de gouvernement à un paradigme de l'habiter au prix d'une révolte cruelle mais bouleversante, soit nous laissons s'instaurer, à l'échelle planétaire, ce désastre climatisé où coexistent, sous la férule d'une gestion "décomplexée", une élite impériale de citoyens et des masses plébéiennes tenues en marge de tout. Il y a donc, bel et bien, une guerre, une guerre entre les bénéficiaires de la catastrophe et ceux qui se font de la vie une idée moins squelettique. Il ne s'est jamais vu qu'une classe dominante se suicide de bon cœur.

La révolte a des conditions, elle n'a pas de cause. Combien faut-il de ministères de l'Identité nationale, de licenciements à la mode Continental, de rafles de sans-papiers ou d'opposants politiques, de gamins bousillés par la police dans les banlieues, ou de ministres menaçant de priver de diplôme ceux qui osent encore occuper leur fac, pour décider qu'un tel régime, même installé par un plébiscite aux apparences démocratiques, n'a aucun titre à exister et mérite seulement d'être mis à bas ? C'est une affaire de sensibilité.

La servitude est l'intolérable qui peut être infiniment tolérée. Parce que c'est une affaire de sensibilité et que cette sensibilité-là est immédiatement politique (non en ce qu'elle se demande "pour qui vais-je voter ?", mais "mon existence est-elle compatible avec cela ?"), c'est pour le pouvoir une question d'anesthésie à quoi il répond par l'administration de doses sans cesse plus massives de divertissement, de peur et de bêtise. Et là où l'anesthésie n'opère plus, cet ordre qui a réuni contre lui toutes les raisons de se révolter tente de nous en dissuader par une petite terreur ajustée.

Nous ne sommes, mes camarades et moi, qu'une variable de cet ajustement-là. On nous suspecte comme tant d'autres, comme tant de "jeunes", comme tant de "bandes", de nous désolidariser d'un monde qui s'effondre. Sur ce seul point, on ne ment pas. Heureusement, le ramassis d'escrocs, d'imposteurs, d'industriels, de financiers et de filles, toute cette cour de Mazarin sous neuroleptiques, de Louis Napoléon en version Disney, de Fouché du dimanche qui pour l'heure tient le pays, manque du plus élémentaire sens dialectique. Chaque pas qu'ils font vers le contrôle de tout les rapproche de leur perte. Chaque nouvelle "victoire" dont ils se flattent répand un peu plus vastement le désir de les voir à leur tour vaincus. Chaque manœuvre par quoi ils se figurent conforter leur pouvoir achève de le rendre haïssable. En d'autres termes : la situation est excellente. Ce n'est pas le moment de perdre courage.


Propos recueillis par Isabelle Mandraud et Caroline Monnot


SarkozyMad 

La Gôche libérale est au pouvoir :

Eh oui, la gauche est au pouvoir, et on ne vous l'avait même pas dit. C'est pourtant facile, un coup de Google, et hop la liste est partie. J'en ai trouvé 18, mais ce n'est pas complet :

Bernard Kouchner, Militaires Sans Frontières
Richard Descoings, directeur de Sciences-Po, chargé de mission de Xavier Darcos
Michel Rocard, ambassadeur aux pôles (arctique et antarctique)
Jack Lang, émissaire spécial du Président de la République pour Cuba
Fadela Amara, auteure de "La Racaille de la République", Seuil 2006
Eric Besson, ministre des ratonnades
Brice Lalonde, ambassadeur chargé des négociations climatiques
Martin Hirsch, commissaire aux pauvres et aux jeunes
Jean-Marie Bockel, ancien combattant
Jean-Pierre Jouyet : "Nommé par Nicolas Sarkozy à la tête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 14 novembre 2008. Par un arrêté ministériel du 19 janvier 2009 publié au Journal Officiel le 14 février 2009, l'indemnité de fonction à ce poste a été portée de 149 000 à 220 000 € avec effet rétroactif à la date de sa nomination."
Jacques Attali, président de la commission chargée des propositions pour enfoncer la France dans la crise
Marin Karmitz, animateur du conseil pour la création artistique
François Zimeray, ex-député européen socialiste, ambassadeur pour les droits de l’Homme
Philippe Val, le chien
Jean Daniel, celui qui déjeune
Denis Olivennes, directeur de l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur : "Il y a presque deux ans, Christine Albanel, en accord avec le président de la République, m’a chargé d’une mission qui consistait à obtenir un accord entre les parties concernées pour trouver une solution au piratage. Elle s’est adressée à quelqu’un de gauche car elle voulait que le sujet soit non partisan. On a abouti à un accord sur un dispositif de riposte graduée."
Bernard Tapie, futur PDG du Club Med avec nos sous
• Et puis alors il y a
celui-là. Franchement, Sarko, il y en a déjà 17 avant lui, tu pourrais pas mettre Juppé à la place ? S'il te plaît, Monsieur le président, s'il te plaît !


______________________________________________________________________________


sarkozy-base-abudhabi.jpg
http://www.snut.fr/index.php/2009/05/27/1505-sarkozy-inaugure-une-base-francaise-a-abu-dhabi



liste complète


Lettre ouverte au président de la République
(à relayer d'urgence)


Corée du Nord : Coucou, on vous emmerde !


Le régime communiste de Pyongyang, pays le plus fermé du monde et habitué à rythmer ses relations avec les autres pays par des déclarations ultra-bellicistes, a souligné qu'à présent qu'il ne s'estime plus lié par l'armistice, "la péninsule coréenne va revenir à un état de guerre", annonçant dans un discours apocalyptique que "ceux qui nous ont provoqués vont devoir affronter une sanction sans pitié et inimaginable". selon TF1 LIRE ICI

Un journal favorable à Pyongyang, le Chosun Sibo, a répondu que des sanctions contre la Corée du Nord ne feront qu'attiser les tensions : "Peu importe le degré de pression", la Corée du Nord "ne changera jamais de cap".


Une crise cache l'autre.
La guerre en apothéose ?


Depuis le 08.08.2008, jour d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin, le monde est entré dans une phase de crise avec un premier affrontement entre la Géorgie et la Russie. En octobre 08, la crise financière éclatait au grand jour mettant en évidence que le système financier et monétaire international se trouvait passablement au dessous des lignes de flottaison. Des chiffres à donner le vertige intégral... Les états renflouaient le système bancaire à coups de centaines, de milliers de milliards qui ne suffisent même pas éteindre l'incendie, tout au plus à le ralentir.


Début janvier 09, les prémices d'une grande crise économique mondiale faisaient leur apparition. Les entreprises commençaient à licencier à tour de bras. La récession était là mais sans doute s'agit-il en final d'une dépression... Les spécialistes en discutent toujours en ce moment. Le camp des dépressionnistes pourrait bien finalement l'emporter.


Avril 09, une pandémie de grippe  mexicaine bizarre et porcine (trois souches) mettait en émoi l'O.M.S. jusqu'à pousser son alerte au niveau 5 sur une échelle de 6. Une souche hétéroclyte qui touche aujourd'hui environ 15.000 personnes avec un taux de mortalité voisin de 1% mais que l'on nous annonce comme pandémique à l'échelle planétaire.

Mai 09, la Corée du nord menace la région asie-pacifique de troubles et plus particulièrement son voisin la Corée du Sud. Cette nuit la Corée du Nord a tiré son sixième missile de courte distance.

Pendant ce temps, le dossier nucléaire de l'Iran reste inchangé et les israéliens multiplient les signaux qu'une intervention militaire serait inévitable. Obama semble prendre quelques distances avec la politique d'Israel. Trompe l'oeil ??!

Je me pose la question : le monde s'apprête t-il à partir en guerre ?

Relions les points !

Cette semaine la France a inauguré une base navale en face de l'Iran.

Ce 25 mai 09 l'Iran envoyait 6 bateaux de guerre dans le golf d'Aden. LIRE ICI en anglais.

A la demande du gouvernement français, les policiers réservistes se mettront à disposition dès ce 20 juin (rappelons qu'il s'agit d'une mesure exceptionnelle ne pouvant être prise qu'en cas de conflits ou de troubles graves).

L'Allemagne et les Pays arabes rapatrient leur or physique des places de Londres et New York avec les graves conséquences que cela peut entrainer sachant que l'or a probablement été mis en cautionnement ou louer pour financer des opérations spéculatives qui ont mal tourné. LIRE ICI

Pat, me fait remarquer au passage que les gesticulations militaires de la Corée du Nord font remonter le dollar (!!!)... qui partait en cacahuète depuis une semaine sur le marché des devises.
Une tension qui tombe à pic pour certains ?

Un monde instable n'est-il pas fortement favorable à l'hégémonie de certaines grandes puissances qui sont pour l'heure en difficulté majeure sur le plan monétaire et financier ?

Rappelons néanmoins que la Corée du Nord et l'Iran collaborent sur le plan nucléaire et militaire, que de nombreux ingénieurs nords coréens sont en Iran pour la construction d'installations nucléaires. La Corée du Nord joue t'-elle un duo d'enfant infernal avec l'Iran, Iran qui a sans doute compris que la menace d'une attaque Israélienne était imminente ?

Tout cela me rappelle une phrase de Franklin Roosevelt : "En politique, rien n'arrive jamais qui ne soit prévu. Si quelque chose se passe soyez certains que cela était prévu".

Je remarque, comme cette note le suggérait dès l'entrée, que depuis le 08.08.08. (remarquez le chiffre au passage), les crises se succèdent.

Je devrais dire une crise cache l'autre car aucune d'entre elles ne s'éteint en fait. Elles passent juste à l'arrière plan des actualités déclassées par une autre plus immédiate, plus grave. Elles n'attendent qu'à revenir, plus tard, plus puissantes aussi.

C'est bien la valse infernale qui avait commencé ce 08.08.08.

Suivez le rythme et gardez le moral !
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/05/la-r%C3%A9ponse-%C3%A0-la-crise-financi%C3%A8re-sera-telle-militaire-.html


liste complète


mailly-travail-morts.jpg
http://www.snut.fr/index.php/2009/05/27/1504-mailly-bientot-ils-feront-travailler-les-morts



Une base militaire française à un jet de pierre de l'Iran

Grosse alerte sur l'état de la démocratie

Le dollar plonge


Les crises multiples sont à nos portes et sont pour l'essentiel fabriquées de mains d'hommes pour asservir l'homme.  Bientôt, la peur va faire son travail sur les petits citoyens zélés et prompts à servir le système. Les dirigeants répondront à cette peur par plus de mesures sécuritaires sur tous les plans au nom du bien être et de la sécurité de chacun.


La situation est criante d'urgence car tout cela est vraiment devant nous. Les prochains spasmes des crises annoncées, et déjà existantes, vont apporter par vagues successives la perception de la nécessité de pousser plus loin de telles mesures sécuritaires.

Ce sont les évolutions par vague des crises financières, économiques, sanitaires et sans doute bientôt l'éclatement d'un ou de plusieurs conflits militaires (Iran ? Corée ?) qui vont fournir le carburant car aucune de ces crises n'est sur le point de se résorber et toutes sont sur le point de s'aggraver durement.

Va t-il falloir aller jusqu'à la dernière extrémité avant que les consciences se réveillent ?
Sera t-il trop tard alors ?

C'est fort à craindre.

Priez que Dieu existe car s'il n'existe pas, personne ne pourra sans doute plus tirer l'humanité de ce mauvais pas où elle s'est mise toute seule.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/05/grosse-alerte-sur-l%C3%A9tat-de-la-d%C3%A9mocratie.html


Panetta et la guerre sans fin de Washington
Sarkozy: un Etat palestinien, meilleure garantie de sécurité pour "Israël"
Le « débat » Obama-Cheney et la menace de dictature aux Etats-Unis
A l'époque "glorieuse" du sionisme, des méthodes pour améliorer la "race"

26/05/2009

Les éditoriaux de Jacques Cheminade sont publiés tous les quinze jours dans le journal Nouvelle Solidarité, sur www.solidariteetprogres.org ainsi que www.cheminade-le-sursaut.org. La campagne des élections européennes est étouffée par les principaux partis. Jamais les questions fondamentales de ...




Un journaliste Anglais: ”Il faut
à tout prix stopper le groupe Bilderberg “


john-perkins.jpg



source http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=706#comment-81

 

 

Source: ThruthNews

Reproduction autorisée pour les bloggeurs à condition de citer clairement SpreadTheTruth.fr

Reproduction strictement interdite pour tous les médias en ligne.

Traduction réalisée par l’équipe de SpreadTheTruth.fr. Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr


Charlie Skelton, journaliste pour le journal britannique The Guardian, et qui a commencé la couverture de l’évènement de la réunion des Bilderbergs dans une atmosphère détendue, est désormais averti du traitement épouvantable que la police et les agents secrets lui ont fait subir. Ce qu’il a subi n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend, si nous nous référons au programme du groupe Bilderberg, et plus précisément des cartes d’identités et micro puces sous cutanées destinées à être implanté sous la peau.


(Nous précisons que la carte d’identité n’existe pas au Royaume Uni. Mais un projet de loi récent vise à rendre obligatoire le port de la carte d’identité.)

Au début, la couverture de l’événement prenait la forme d’une satire, Charlie Skelton a quitté la Grèce hier, pétrifié jusqu’à l’os en raison de la manière dont il a été harcelé, détenu, par les autorités grecques pendant plusieurs jours, et ce pour avoir pris de simples photos de l’Hotel ou se trouvait les membres du groupe Bilderberg.


«(..) « J’ai appris quelque chose durant ces fouilles, cette détention, que j’ai du subir à cause du groupe Bilderberg. J’ai passé la semaine à vivre un cauchemar. Durant cette semaine, j’ai eu un clair aperçu d’un monde ou la police règne en maitre sans gardes fous. Ça m’a terriblement meurtri »

Skelton ajoute que la carte d’identité fera de tout citoyen un suspect potentiel, et ce serait « la fin de toutes choses » précisant que des plans sont égaleme

nt en cours pour substituer la carte d’identité par une puce sous cutanée pour une plus grande efficacité et un suivi total de la population.


Durant la précédente réunion des Bilderberg à Washington en 2008, une source du journaliste d’investigation Jim Tucker lui a dit que le groupe Bilderberg était en discussion pour pucer les hommes à grande échelle. Ce plan serait présenté sous le prétexte de la lutte anti-terroriste. Les « gentils citoyens » seraient autorisées à voyager librement aussi longtemps que leur puces pourront être scannées et les informations stockées dans une base de données.


(..)Aujour’dhui, Charlie Skelton, appelle tous les journalistes citoyens à se rendre au prochain lieu du meeting du groupe Bilderberg en 2010.

« Si les grands noms de la presse refusent de couvrir cet événement annuel, c’est alors un devoir pour les journalistes citoyens que d’accomplir cette tache nécessaire : les médias du peuple. Trouvez vous une caméra ou un appareil un photo, et rejoignez nous pour le prochain rendez vous des bilderbergs en 2010. Aucune idée ou cette réunion se tiendra, mais habituellement, on le découvre quelque jours auparavant »


La réunion des Bilderberg a été une fois de plus marquée par un black out absolu de la part des médias alors que 150 des personnalités les plus importantes de la planète décidaient en secret de l’avenir de tout un chacun. Un sommet du G20 ou le Forum Economique Mondial aurait systématiquement fait l’objet de milliers de reportages dans les médias. Le Groupe Bilderberg en raison de son caractère secret devrait normalement attirer les journalistes à la recherche d’un scoop. Aucun des médias américain n’ont osé abordé le sujet.


Faites des pétitions, saisissez vos parlementaires afin qu’ils interrogent le gouvernement. Cela s’est produit il y a quelques jours au pays bas. Citant un article de Paul Joseph Watson(contributeur des sites d’alex jones), un membre du parlement néerlandais a saisi le parlement au sujet de l’implication du premier ministre néerlandais, le ministre néerlandais des affaires européennes, et la reine Beatrix au sein du groupe Bilderberg. Ce même parlementaire a demandé si la ratification du traité de Lisbonne a fait l’objet de discussions durant la réunion du Groupe Bilderberg et de rendre public tous les éléments figurant au programme, ainsi que l’ordre du jour

En France, il existe un mouvement de protestation contre les activités secrètes et nocives du Groupe Bilderberg. Ce mouvement est WeAreChangeParis

http://www.wearechangeparis.com

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/05/26/13863277.html


Lisez mon article ici :
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7010605/des-criminels-sont-a-la-tete-du-monde-ils-doi


A  écouter :
http://www.dailymotion.com:80/video/x66qcw_le-codex-alimentarius_news
http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=jeqjykY5wPk


US : des Etats fédérés pourraient faire sécession
"Des hommes politiques de premier plan ont évoqué la possibilité de voir des Etats fédérés faire sécession, au Texas en particulier. Comme on le voit, la distance entre la réalité de la première puissance mondiale et l’image qu’elle projette à travers les médias grand public est devenue absolument stupéfiante." Michel Drac.
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-31971843.html

Les Francs-Maçons gouvernent-ils la France ?
http://www.agoravox.fr/rdv-de-l-agora/article/les-francs-macons-gouvernent-ils-56060


La liste des invités à la grande conférence "s'adapter au NOM"


Ce qui nous attend : A lire absolument ! Alerte, fascisme !
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-31972309.html


Lu, à creuser:
la resistance doit etre au niveau mondial on en parle meme de deplacer la population haitienne de laquelle je fais partie a travers l'Afrique et d'autres pays de la Caraibe
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/7010605/des-criminels-sont-a-la-tete-du-monde-ils-doi#comments


La Jordanie est-elle l'Etat palestinien de demain?    (!!! Eva)   

 
Une des principales critiques contre la droite israélienne est son absence de contre-propositions aux plans de paix proposés par la gauche. La droite a souvent su avertir des dangers des accords passés avec les Palestiniens, et se complaire dans une pose semi-prophétique, mais parait incapable de répondre à la question « que proposez-vous à la place ? ». Cette incapacité semble prendre fin ces derniers temps avec le retour sur le devant de la scène d'une vieille idée: la Jordanie est l'Etat palestinien, et il n'y a pas lieu de créer un deuxième Etat palestinien en terre d'Israël.
http://jcpa-lecape.org/ViewNews.aspx?ArticleId=252

Soutenez le G-192 et signez la pétition
Les yeux du monde entier vont se braquer sur la conférence des Nations unies


1g38dg.jpg Fête des v


Fête des  voisins,
chacun amène ce qu'il veut - http://laplote.over-blog.fr  

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 14/09/2010 02:31



Merci Fred pour cette précision


 


eva



fred 11/09/2010 10:43



il est evident que la russie a été la nation qui a tué hitler.cela dit il semblerait aussi que les americains aient participés à l' effort de guerre de la russie par des moyens
materiels, grace à des livraisons de vehicules , armes ,etc...


 


fred (au grand pére russe , blessé au combat en 39-45 )



R-sistons à l' 14/10/2009 18:41


Bonjour

J'en ai assez de ce commentaire qu'on m'envoie tous les mois

d'abord j'ai un site en Français, pas en anglais

ensuite votre charabia, toujours le même, CA SUFFIT.

C'est la dernière fois que je le mets. Le prochain sera aussitôt supprimé

eva R-sistons aux enquiquinneurs


dissertation editing 14/10/2009 11:18


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_____________________

dissertation editing


Eva 29/05/2009 03:43

J'ai mis l'article Corée sur sos crise, avec Iran "il est moins cinq", bises eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages