22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 22:08

2cokcb6.jpg
http://laplote.over-blog.fr


L'Appel d'Eva
aux citoyens et aux Juristes

Parution spéciale, suite à l'envoi,
POUR les Lecteurs de R-sistons à l'intolérable,
du dessin que notre ami Laplote a bien voulu réaliser,
à ma demande, pour illustrer un très grave sujet:
La main-mise sur le monde par quelques individus seulement,
via Bilderberg, la Trilatérale, etc,
en tête les Rockefeller et les Rothschild,

dont je vous parle régulièrement sur ce blog.

Ils décident des guerres, ils  prônent ouvertement l'eugénisme,
de quel droit ? Au nom de qui ? Pour quels buts :
Des souffrances indicibles pour les peuples ?

Ces personnes ne sont pas élues;
Elles ne sont mandatées par aucun peuple,
elles ne sont choisies par aucun électeur,
elles ont seulement derrière elles des coffre-forts
immensément remplis, au détriment bien sûr des populations,
et elles sont animées par une ambition dévorante,
une soif de domination pathologique.

Les tapis rouges qu'on déroule devant elles,
comme devant les industriels de mort
(pétrole, chimie, nucléaire, armement,
agro-alimentaire, reconstructions juteuses...),
sont usurpés, ils sont rouges du sang des innombrables victimes,

 

oui, de la guerre,
des politiques eugénistes de réduction de la population,
de l'exploitation insensée...

Cet holocauste géant, planétaire,
planifié sans état d'âme, sans retenue, sans mandat,
derrière le dos des citoyens et sur leur dos,
est une honte pour l'humanité,
ce gouvernement de l'ombre
est un scandale intolérable,
que nous devons identifier,
relayer,
combattre.
Résolument !

Je lance un appel solennel
aux Juristes,
afin que soit mis en place une sorte de
Tribunal des peuples
pour juger ces usurpateurs
qui se sont octroyés
droit de vie et de mort
sur les peuples.
Ils doivent répondre de leurs actes !

:
La gouvernance illégale,
le gouvernement de l'ombre,
ne doivent pas être tolérés !
Vous devez TOUS relayer cet appel que je lance
aux hommes et aux femmes de bonne volonté,
afin qu'ils exigent que Justice soit faite !

Le compte à rebours est commencé,
l'irréparable est pour bientôt.

Alerte, amis Juristes !
Aidez-nous à conduire les ennemis de l'humanité
là où ils doivent être :
Devant la Justice,
devant un Tribunal des peuples !

Empêchons les apprentis sorciers de nuire
avant que leurs funestes plans ne soient appliqués !

Dans cette parution, je reprends volontairement des textes
publiés sur ce blog, les miens ou ceux d'autres rédacteurs,
pour attirer votre attention sur ce qui est vital,
tout en étant actuellement méconnu.

Oui à une gouvernance légale,
orchestrée par des élus du peuple,
non à la main-mise sur nos vies d'une poignée
de banquiers, de financiers, de dirigeants
de multinationales ou de grands médias !

Mes amis, cette cause est aussi essentielle
que la dénonciation des Médias menteurs
aux mains des marchands d'armes !

Par ailleurs, j'écoute en ce moment la LCP,
la Chaîne Parlementaire, et M. Ayrault, pour le P.S.,
avec le rédécoupage électoral garantissant
la sécurité à la Droite,
et des changements pour les circonscriptions de Gauche,
M. Ayrault, donc, dénonce
le BOUCLIER CONTRE L'ALTERNANCE,
en fait contre la DEMOCRATIE.
"Avez-vous peur du verdict des électeurs ?"
Et un autre député lance :
"Il y a les people, et puis il y a le peuple !"

Et le Gouvernement, peu à peu, prépare
l'enterrement d'Internet,
et le mouchardage généralisé,
le VIOL de nos vies privées
pour le seul bon plaisir du Prince
n'ayant qu'un seul but: Perpétuer son pouvoir,
envers et contre tous,
ENVERS ET CONTRE TOUS,
avec la mise en place, ensuite,
d'un dynastie sarkozienne
que j'annonçais déjà lors de la dernière élection.
Comme d'habitude en anticipant les événements,
qui me donnent si souvent raison, ensuite,
hélas !!!!

Et aujourd'hui, l'Etat totalitaire qui se met en place
sous nos yeux révulsés, fait de nos petits des délinquants,
alors que la vraie délinquance, celle des Affaires,
est blanchie depuis l'accession de Sarkozy à la Présidence !
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/05/23/la-lutte-contre-la-delinquance-financiere-est-en-regression_1197061_3224.html#xtor=AL-32280184

Etat policier, dictatorial,
main-mise sur les citoyens,
sur le moindre aspect de leur vie, 
confiscation du choix des électeurs, 
nivellement par le bas, 
mort du Droit du Travail, du Social, des Services Publics,
alignement sur l'Empire va-t-en guerre, 
vassalisation de l'Europe, 
OPA sur les médias,
détricotage de la laïcité, 
mise à mort des valeurs républicaines,
le compte est bon, n'en rajoutez pas,

et tout ça pour complaire aux vrais
bourreaux de l'humanité qui, dans l'ombre,
programment la réduction de la population,
l'asservissement des peuples, 
les guerres monstrueuses,

non, non, non, ça suffit !
Justice pour les peuples ! 
Devant les Tribunaux,  les usurpateurs !
Répondez de vos agissements !
Votre place est plus sur l'échafaud qu'au Panthéon !

Soyons tous actifs avant d'être radio-actifs,
exigeons la Justice à l'encontre
des bourreaux de l'humanité, 
plaçons-les là où ils doivent réellement être :
Devant les Tribunaux des Peuples !

NON aux gouvernements d'exception,
NON aux gouvernements de l'ombre,
NON aux gouvernements illégaux !!! Et...
NON à la falsification de l'information
ou à sa rétention !
Oui au Droit !

Eva R-sistons à l'intolérable !



2cokcb6.jpg

Rappel de ce que j'ai écrit :

En ce qui me concerne, je lance un appel solennel à TOUS mes lecteurs,
et plus généralement à tous les internautes, pour qu'enfin, ensemble,
nous crevions l'abcès de la question de la gouvernance illégale,
anti-démocratique, derrière le dos des peuples et sur leur dos.
Je le répète : Une poignée d'individus, sans mandat,
s'arroge le droit de vie, et surtout de mort,
sur CHACUN d'entre nous.

La manipulation des citoyens par des Elus qui trahissent leur mandat,
ou, pire encore, par des individus ne représentant qu'eux-mêmes,
parce qu'ils sont détenteurs de coffre-forts bien remplis
ou de fonctions élevées, est insupportable. Et le rôle des Francs Maçons, parfois néoconservateurs ou néo-sionistes, n'est plus à démontrer.

Il est d'ailleurs ambigu, opaque....

Et comme le rappelle très bien le Courrier international,
ce sont justement ces forces opaques qui décident des guerres,
 dans l'intérêt de quelques familles seulement !
 
J'appelle tous les blogueurs, tous les citoyens,
à exiger une gouvernance légale, transparente, responsable !
Nous ne devons plus tolérer que des individus
décident du sort de l'humanité sans mandat,
sans compte-rendu, sans rendre compte !

Lançons une campagne : Non aux pouvoirs de l'ombre,
non à la gouvernance illégale, non aux réunions secrètes
pour décider de l'avenir de l'humanité, non à la désinformation !
Saisissons-nous des Droits de l'Homme, revendiquons les principes
de la République, ne nous lassons pas broyer sans réagir ! 

Et encore et toujours, diffusons l'information autour de nous,
pour que plus jamais un dictateur ne détruise un pays
au nom d'armes de destruction massive qui n'existent pas, 
pour que plus jamais on ne décide une guerre
pour des raisons de convenances personnelles particulièrement égoïstes,
pour que plus jamais on ne sacrifie les citoyens aux cours de la Bourse !

Aujourd'hui, face à toutes les atrocités qui se mettent en place,
privant toujours plus les citoyens de liberté, de travail, de droits...,
comment ne pas s'engager ? Lorsqu'on sait qu'une poignée d'individus,
non élus, décident de tout, au risque de conduire à la misère
des pans entiers de la société, ou pire encore,
de déclencher des guerres monstrueuses, lorsqu'on sait cela,
comment rester les bras croisés ? 
S'engager est un devoir de salubrité publique !

Tout individu sain d'esprit, normalement constitué,
se doit de dénoncer les folies actuelles. C'est l'évidence !
Et les fauteurs de guerres ou de politiques iniques, sont des criminels qui devraient se retrouver devant un Tribunal,
pour un nouveau procès de Nuremberg,
ainsi que le suggère Jean Ziegler !

Pour éviter la confrontation meurtrière des Géants
(NB Eva: US-Russie, via l' Europe),
 il ne reste qu'une alternative :
La grande confrontation peuple - "Elite" illégale, non élue.
Par voie judiciaire ? Ce serait la solution idéale...
pour qu'elle réponde de ses actes et de ses projets. Enfin !

Eva R-sistons à l'intolérable

http://r-sistons.over-blog.com/article-31633122.html
http://r-sistons.over-blog.com/article-31673726.html


2cokcb6.jpg


La mère des cinq frères Rothschild :
"Si mes fils le veulent, alors il n’y aura aucune guerre."
Cela veut dire qu’ils étaient les arbitres,
les maîtres de la paix et de la guerre...

Les familles dirigeantes en Europe et en Amérique ont usurpé le contrôle
de la création des monnaies, et avec elle, la destinée du monde.
 

Le problème est principalement celui de la création de la monnaie (crédit)
qui a conduit à une concentration intenable de puissance et de richesse
entre peu de mains
.

Pratiquement chaque individu utile à la société.. est forcé,
sciemment ou non, de s’aligner avec cette classe supérieure.
Nos institutions religieuses, culturelles et politiques
ont été détournées.

Quel qu’en soit le prix, ne rien faire coûtera encore plus.
L’abondance dont nous jouissons maintenant
fait partie d’un complot séculaire
pour piéger
et asservir l’humanité. 

Extraits. Voir
http://sos-crise.over-blog.com/article-31683214.html


2cokcb6.jpg
Merci à Laplote pour le cadeau de ce dessin,
répondant à mon désir de voir croqué ces 2
ennemis de l'humanité,
Merci à son immense talent !
http://laplote.over-blog.fr
Eva


__________________________________________________________



Paquet énergie
- et consommateurs abusés -
(silence médias),
Coup d'Etat du traité de Lisbonne
(silence médias),
Etat policier
(silence médias),
il y encore les Irlandais
(silence médias).
Et l'humour en plus !


Reçu pour être diffusé :

Le paquet
énergie


Vous le savez déjà, en 2008, 97% des textes votés au Parlement européen ont été adoptés de concert par la droite et les socialistes ("tous ensemble, tous ensemble, ouais"). Fin avril 2009, une décision extrêmement importante à été prise dans les mêmes conditions: ça s'appelle le paquet énergie, et c'est très bien expliqué sur le site du Parlement européen. Le gaz et l'électricité, c'est un truc qui marche, et pour pas trop cher. Donc, on va flinguer tout ça, comme on a déjà fait pour le téléphone et le chemin de fer : dissociation intégrale des structures de propriété, avec un gestionnaire de réseau indépendant, un gestionnaire de transport indépendant, des centaines de sous-traitants surexploités et irresponsables, cinq factures à la place d'une, des entreprises qui se renvoient la balle en cas de pépin, Gaz de France qui te vend de l'électricité en concurrence avec EDF, un bazar pas possible, plus personne qui investit dans le réseau, et des prix qui vont sacrément valser. Tout le cirque de la privatisation. Avec tous ces requins pour nous racketter, il va falloir sacrément "protéger les consommateurs" (enfin, faire semblant, créer une dizaine d'échelons bureaucratiques nouveaux, comme d'hab), il va falloir aussi faire pas mal de pédagogie dans les medias, au moment où les prix vont valser, pour montrer que la concurrence fait baisser les prix.

Pourquoi ils font ça, sachant que c'est exactement ce genre d'habitude de casser ce qui marche qui nous a tous foutus dans la crise ? C'est tout simple: tu n'as pas idée du paquet de fric qu'il y a à se faire, rien déjà qu'en piquant dans la caisse. Alors si maintenant on tient tout le racket, tu vois un peu. Tiens, si tu as la flemme de cliquer ici, je te reproduis ce passage du Figaro, ça se déguste : "En 2007, Cirelli était alors PDG de Gaz de France et percevait une rémunération totale de 458 239 euros. En 2008, il est devenu vice-président de GDF Suez et a vu son salaire porté à 1 297 177 euros. Concernant Gérard Mestrallet, le PDG de GDF Suez, sa rémunération totale s'élève à 3,1 millions d'euros, en hausse de 18% sur un an. Cette progression est plus conforme à la performance de la société puisqu'en 2008, le groupe a dégagé un bénéfice de 6,5 milliards d'euros, en hausse de 13%. Les deux dirigeants ont le mois dernier renoncé aux stock-options qui leur avaient été accordées au titre de l'année 2008, après les contestations des syndicats". +13% en 2008, c'était pourtant pas une grande année, même qu'on a dû lâcher nos stock-options à cause de la CGT; alors tu imagines ce qu'on va pouvoir rafler dans une année normale ?

Elections, pourquoi tu me parles de ça ? Il est voté, le paquet énergie, ça y est. Absolument aucun journal n'en a parlé, absolument rien, t'as vu comme on contrôle, n'est-ce pas? Tape "paquet énergie" dans Google, tu verras ça: rien, le néant, toutes les références concernent un autre truc, complètement bidon, tu sais le hochet pour écolos, le "paquet énergie-climats". Rien, juste un petit blog dont le sujet principal est les floralies de Nantes, qui développe une remarque de Mélenchon, ça fait pluraliste, tu vois. Ils peuvent toujours voter ce qu'ils veulent, maintenant le curseur est sur "exécution".


Le coup d'Etat
du 4 février 2008


Sous la deuxième république française, la fin de la démocratie a eu lieu officiellement le 2 décembre 1851, avec le coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte. Sous la cinquième république, la date officielle est le 4 février 2008, date du coup d'Etat de Versailles. Le peuple français, consulté par referendum sur un projet de constitution européenne élaboré par la gouvernance, avait repoussé ce projet par 55% des voix. La gouvernance a changé la faveur qui entourait l'emballage du projet, puis a réuni le Parlement en Congrès à Versailles, qui a décidé d'adopter le Traité de Lisbonne et de se torcher avec nos bulletins de vote. On est entré à ce moment dans la phase "Etat policier" de la cinquième république : du moins officiellement, pour tout le monde, parce que ça avait commencé avant, bien sûr, mais ça ne concernait, en gros, que les expulsables (les sans papiers et les tronches assimilables).

Au moment où ces lignes sont écrites, les policiers sont envoyés à la sortie des écoles arrêter des gosses de six ans, sur la base d'une délation. Ecoutez bien ce que dit Albert Doutre, directeur départemental de la sécurité publique, et les deux syndicats de policiers (UNSA, mouvance PS, et Alliance, mouvance FN): tout cela est parfaitement normal, 100% légitime, labellisé Etat de droit(e). Le fait que la maman s'appelle Aïsha Ouachin n'y est pour rien, ils le disent et il faut les croire : c'est un non-événement, le train-train quotidien des Etats policiers, vous y passerez demain. Déjà, les directeurs d'école vont devenir flics eux-mêmes, ça ira plus vite.


Attends,
il y a encore les irlandais !


Eh oui, il y a encore un os, le dernier. Nous français, on se croyait les champions en Europe, en matière de république et d'aristocrates à la lanterne. N'empêche que le 4 février 2008, ils nous l'ont mise, et sans vaseline, comme aux 25 autres. Parce que dans 26 pays sur 27 de la CEE, le suffrage universel a été aboli concernant l'Europe (et du coup, tout le reste): la gouvernance décide toute seule, point-barre. Mais il y a le 27e.

Les irlandais, pas étonnant que ce soient les seuls anglais(es) acceptables. Comme républicains, ils se posent un peu là. La lanterne à aristos, c'est un peu trop artisanal, la méthode irlandaise, c'est la mèche courte, nombre de royalistes anglais en ont fait l'expérience. C'est le seul peuple sur les 27 qui reste encore le décideur. Ils ont voté, sur le Traité de Lisbonne. Et ils ont dit "non". Bon, alors, on fait quoi, maintenant ? Le coup du Congrès, comme pour les français, ça ne passera pas, ils sortiront leurs mèches courtes, ils en ont plein leurs caves et leurs églises. Le seul truc, c'est de les faire revoter, et de les forcer à changer d'avis.

Faire changer d'avis un seul irlandais, ce n'est déjà pas à la portée du premier venu, alors faire changer d'avis tout le peuple irlandais... La date idéale pour ce deuxième referendum, normalement, c'est le 7 juin, en même temps que les élections au parlement européen. C'est d'autant plus tentant que, dans les sondages, les irlandais disent qu'ils seraient décidés à changer d'avis. Mais ce ne sera pas le cas. Bizarre, pourquoi? J'ai trouvé deux raisons:

1/ Il faut se méfier de ces têtes de mules d'irlandais. Ils sont parfaitement capables de te dire dans le sondage "Vas-y, fais-nous ton deuxième referendum, je vais voter oui, sûr", et puis le jour du vote ils persistent, et tu peux remballer Lisbonne définitivement. Citation (ici) : "Au cours des dernières semaines, des rumeurs ont circulé selon lesquelles le gouvernement irlandais pourrait organiser le référendum en juin, parallèlement aux élections européennes, afin de tirer profit du soutien révélé par les sondages. Mais le ministre irlandais aux Affaires européennes a écarté cette idée, déclarant que tenir le référendum le même jour que les élections européennes conférerait un avantage aux eurosceptiques lors de la campagne. En parallèle, la Commission européenne prévoit d’investir 1,8 millions d’euros dans une campagne d’information du public afin d’augmenter la compréhension du traité de Lisbonne". 1,8 millions d’euros de pure propagande ("sensibiliser l’opinion publique", "campagne d’information du public afin d’augmenter la compréhension", il faut vraiment savoir écrire le faux-cul), dans un petit pays comme l'Irlande, ça ne peut pas se dépenser en un seul mois, ça serait trop visible.

2/ Et puis, il y a un truc qui coince. Lisez bien ceci, il m'a fallu pas mal de temps pour le trouver. En échange de la promesse d’organiser un nouveau référendum sur le traité de Lisbonne en 2009, les dirigeants européens ont fait un certain nombre de promesses au gouvernement irlandais. Les trucs légalement contraignants, ça roule. Mais il y a un autre truc, une déclaration non contraignante pourtant, qui coince. C'est à cause du sujet de cette déclaration: les droits des travailleurs. Dégustez, je vous prie, cette magnifique prose de faux-culs: "Malgré le fait que la déclaration ne sera pas légalement contraignante, il apparaît qu’un certain nombre de pays européens sont peu disposés à à inclure un tel texte, puisqu’ils pensent qu’il pourrait causer des difficultés au niveau national, en particulier au moment où le chômage augmente et où sévit la récession économique".

Et voilà! Ces satanés irlandais se sont rendus compte qu'il y a une crise. Et que le Traité de Lisbonne, rédigé avant la crise, va en rajouter une louche, dans cette crise. Et que la réponse à cette crise, ça passe forcément par les droits des travailleurs. Quant à "un certain nombre de pays européens sont peu disposés à à inclure un tel texte", il faut savoir qui ça désigne: ceux qui se sont toujours opposés à la reconnaissance des droits des travailleurs en Europe, les anglais, bien sûr. Anglais contre irlandais, air connu, j'avais déjà choisi mon camp à 14 ans.


A suivre



Nous en sommes là. Le vote du 7 juin, il compte de toute façon pour du beurre. Anything goes, n'importe quoi marche. Quoi que vous fassiez, vous suivrez de toute façon ma consigne de vote : faites n'importe quoi. Enfin une consigne électorale qui sera suivie par 100% des électeurs !

Mais l'Europe de la post-démocratie, des Etats policiers, de la régulation technocratique de Cohn-Bendit et des lobbys, ce n'est pas encore tout à fait joué. Ca dépend bel et bien d'un vote, un vote qui va compter. Celui du dernier pays qui dispose encore de ce droit, et qui va l'exercer, peut-être pour l'ultime fois, en octobre 2009. A suivre.


Europe-non.jpg


____________________________________________________________ 




Site du Comité Valmy


    Floirac (Gironde), arrestation musclée de deux dangereux délinquants ...
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve66

    Pour le Président pakistanais, Ossama ben Laden a toujours été un agents des États-Unis
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve61

Pierre Rosanvallon m'effraie  -article la lettre volée
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article263

    Bilderberg, Trilatérale et transversalité de Gauche   article indépendance des chercheurs
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article262


______________________________________________________________________________


big_brother_affiche_-_jaune-30858.jpg


Rappel :

Les organisations
multinationales privées
se dotent progressivement
de tous les attributs
de la puissance des états :

réseaux de communication, satellites, services de renseignements, fichiers sur les individus, institutions judiciaires
(établies par l’OMC et l’AMI, accord grâce auquel une multinationale pourra traîner un état devant une cours de justice internationale spéciale).

L’étape suivante -et ultime- pour ces organisations sera d’obtenir la part de pouvoir militaire et policier qui correspond à leur nouvelle puissance, en créant leurs propres forces armées, car les armées et polices nationales ne sont pas adaptées à la défense de leurs intérêts dans le monde.

A terme, les armées sont appelées à devenir des entreprises privées, des prestataires de services travaillant sous contrat avec les états, aussi bien qu’avec n’importe quel client privé capable de payer leurs services. Mais à l’étape ultime du plan, ces armées privées serviront les intérêts des grandes multinationales, et attaqueront les états qui ne se plieront pas aux règles du nouvel ordre économique.

En attendant, ce rôle est assumé par l’armée des États-Unis, le pays le mieux contrôlé par les multinationales

(...) http://syti.net


____________________________________________________________


Face à la crise, que fait le mouvement syndical ?par Sophie Béroud, Karel Yon, chercheurs en science politique


Le plan de vaccination mondiale et le le codex alimentarius
 
ce sont des choses dont on parle depuis des mois sur les sites anti N.O.M..

Eh bien, on y arrive et vite ! Le plan se referme..

Combien auraient cru il y a un an, jour pour jour, que nous serions aujourd'hui au début de l'une des plus grandes crises économiques mondiales (sinon bientôt la plus grande); qu'une pandémie de grippe serait sur le point d'apporter un plan de vaccination mondiale OBLIGATOIRE, que les états s'apprêtent à détruire encore plus de libertés individuelles notamment en ce qui concerne les thérapies alternatives. Nous n'aurons sans doute bientôt plus la possibilité de renforcer nos organismes, et/ou tout du moins d'en promouvoir les techniques et les moyens.


L'étau à n'en pas douter se resserre très rapidement. Voilà pourquoi, il est vraiment temps de se décider, de choisir et d'agir dans ce sens pour échapper à la stratégie d'encerclement que l'on nous tend.

Nous serons bientôt prisonniers de tout un système législatif et répressif qui nous ne permettra plus d'échapper à quoi que ce soit. Bien sûr, tout cela sera fait au nom de la sécurité et du bien être de tout un chacun.


 

Merci à Charlotte de nous rappeler que le rapport de Miviludes ne fait qu'intégrer les directives du "codex alimentarus".


Noyés sous un flot d'informations, nous avons oublié ce plan diabolique. L'échéance pour son application est fixée au 31 décembre 2009, en d'autres termes,nous y sommes!

Denissto lance aujourd'hui une alerte dont voici le texte :


codex alimentarius : alerte rouge

Messagepar denissto » Ven Mai 22, 2009 8:04 am

les cartels pharmaceutiques, biochimiques, ont grassement rétribués leurs laquais législateurs pour vous mettre sous leurs coupes.............les principaux donateurs des campagnes présidentielles US, ce sont eux, aussi ne vous étonnez pas:

 

Une nouvelle directive de l'Union Européenne doit être mise en place au 31 décembre de cette année. Il s'agit d'un "Codex Alimentarius" qui limiterait considérablement les substances autorisées dans le domaine des médecines alternatives et des suppléments alimentaires, si la directive était votée.

Ceci aurait pour effet que pour les remèdes que nous achetons aujourd'hui (Hémopathie, Fleurs de Bach, sels de Schlüssler, minéraux et vitamines) le nombre des substances actives autorisées serait si limité que ces médicaments perdraient leur efficacité. Pire encore ces médicaments pourraient disparaitre du marché parce qu'ils n'auraient pas reçu d'autorisation de vente du fait des nouveaux critères d'autorisation de mise sur le marché extrêmement restrictifs.


Cette information est d'autant plus alarmante que cela signifierait pour nous tous la fin d'une liberté thérapeutique et aussi la fin de tous les métiers qui utilisent ces substances (naturopathes, phytothérapeutes, homéopathes, herboristes ainsi que les laboratoires produisants ces remèdes).


En Grande-Bretagne les "Health Stores" comme "boots" font actuellement campagne dans tout le pays en demandant aux clients de faire pression auprès de leurs députés pour stopper le vote de cette directive. Le sujet est débattu officiellement et publiquement. Malheureusement les médias en France et en Allemagne ont très peu ou pas publié cette information qui nous concerne tous.

Il est à noter d'ailleurs que les pays qui ont pris l'initiative de cette nouvelle directive sont l'Italie, l'Allemagne ... et la France.

Vous trouverez si après l'accès (en français) du site anglais de "Consumers for Health choice" qui a mis en place une pétition européenne.

http://www.consumersforhealthchoice.com ... Itemid=225

http://denissto.eu/


http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/05/vous-me-comprenez-.html



chine-contre-dollar.jpg


La fin du roi dollar ?

On savait depuis longtemps, que le pays qui tenterait de s’affranchir de l’impôt impérial qui est la taxe $ serait de facto mis au ban des nations, mais la chine est un gros morceau…….. Les années passées les institutionnelles chinoises faisaient la queue aux adjudications des bons du trésor US, maintenant ce sont les américains qui déplacent leurs commis pour vendre leurs papiers a l’empire du milieu ; le compte a rebours semble commencé, et les dernières infos qui filtrent de la réunion bilderbergers en Grèce semble le confirmer. Les mondialistes, ainsi que les chinois jouent la carte de l’or, les américains s’accrochent a leur dollar………..faites vos jeux, car rien ne va plus !
L’allié financier des américains la city s’enfonce irrémédiablement dans le rouge, dégradé par le Standard & Poor's(1), et les heures de Gordon Brown sont comptées.

La fin du roi dollar
La toute-puissance du dollar reste d'actualité, mais la Chine et le Brésil ont décidé de faire ensemble un premier petit pas pour la remettre en cause et s'en affranchir.
Pékin et Brasilia se sont mis d'accord pour que les tarifs régissant leurs échanges commerciaux soient fixés dans leurs monnaies respectives - le renminbi (ou yuan) et le real. Si cette expérience tient la route, la suprématie mondiale du billet vert s'en trouvera affaiblie. Suite à :


http://www.denissto.eu/node/108
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/



La dictature en marche
(Liste à conserver, à imprimer)
 
publié par roland (Dazibaouebmaster) Hier 07H26

Sarkozy dictateurLa dictature... Un bien grand mot. Je ne voulais pas y croire, mais il faut se rendre à l'évidence...La dictature est en marche. Tous les signes sont là. Récapitulons point par point:

* Populisme outrancier du discours, démagogie, retournement du discours (exemple: "la liberté de travailler le dimanche"). Tout ce qu'on retrouve dans les discours de n'importe quel dictateur.

* Actions de gouvernement au profit exclusif d'une élite, d'une caste, d'une mafia (bouclier fiscal, cadeaux au patronat, gestion de la crise où on donne des milliards aux banquiers et rien aux ouvriers, etc...). A tel point que toutes les mesures sans exception se traduisent par des cadeaux à la même caste.

* Nomination des copains du pouvoir dans des entreprises privées au mépris des lois et de la déontologie (M. Pérol à la banque populaire-caisse d'épargne, divers copains nommés dans d'autres entreprises, Orange par exemple).

* Prise en main de la télévision publique. Pour la télé privée c'est déjà fait, la mafia du pognon la tient depuis longtemps, ainsi que la quasi totalité de la presse de ce pays.

* Conséquence du point précédent: désinformation à outrance, enfumage permanent. Ce n'est pas encore la Pravda, mais c'est déjà "la voix de son maître".

* Multiplication des fichiers en tous genres (Edvige et Cie...), hystérie du fichage des citoyens.

* Suppression du juge d'instruction.

* Dérapages policiers quasi quotidiens (le dernier en date, l'interpellation de 2 gamins de 6 et 10 ans à la sortie d'une école).
Multiplication des gardes à vue, plus de 1% des français ont été mis en garde à vue en 2008. C'est énorme et on ne voit ça que dans les pays totalitaires, et encore.

* Multiplication des délits d'outrages, impunité de la police qui invente n'importe quoi pour faire condamner les gens, et complicité de la justice qui condamne sans aucun discernement sur la seule foi des rapports de police.

* Impunité de la police dans diverses "bavures": 2 jeunes en moto tués à Villiers le Bel, 1 jeune renversé à Marseille, des jeunes grièvement blessés par des flashballs, dans tous les cas, la police reste impunie, l'affaire est étouffée avec la complicité de la presse qui l'enterre. Quand la police reste impunie, on n'est plus dans un état de droit.

* Maintien en prison de Julien Coupat, accusé de terrorisme, alors que le dossier est vide.

* Intimidation, mises en gardes à vue, arrestation de syndicalistes, de grévistes, de personnes aidant les sans-papiers, de manifestants.

* Rupture avec le peuple: Les déplacements du président ne se font que dans des villes mises en état de siège, avec une armée de policiers, la populace étant maintenu à l'écart. C'est peut-être ça la "rupture" sarkozienne...

* Dans ses déplacements, le président se s'adresse qu'à son camp, seulement à des militants UMP, c'est organisé comme dans une république bananière, le parti au pouvoir décidant qui a accès au discours du caudillo.

* Mise en place de la loi Hadopi, qui peut vous priver de votre accès internet sans passer par la case "justice", et qui va imposer un logiciel espion sur vos ordinateurs.

* Annonce de la loi LOPPSI, qui va permettre à l'état de fouiller vos ordinateurs à distance, de filtrer votre accès internet, bien mieux que ce qui se fait actuellement en Chine ou en Birmanie.

* Hystérie de la sécurité, multiplication de la vidéo-surveillance, on met des flics partout, même dans les écoles. Police partout, justice nulle part.
Traitement des sans-papiers au mépris de l'humanité et des droits de l'homme (les exemples sont légions).

Imaginons la France d'aprèsLa liste est longue et j'en oublie certainement.

En 2006-2007, lors de la campagne des présidentielles, des gens ont essayé d'alerter l'opinion sur Sarkozy, disant que c'était un dictateur en puissance, un facho ("SARKO FACHO !" disaient ils). Mais le PS disait qu'il ne fallait pas dire cela, que c'était faux et "contre-productif".


Aujourd'hui on a des preuves tous les jours de la dérive fascisante de Sarkozy, c'est clair comme de l'eau de roche, si on le laisse faire, on va se retrouver en dictature.

Mais personne ne bouge ! Il se commet des centaines d'injustices et d'actes arbitraires tous les jours dans ce pays, et personne ne bouge, chacun se cantonne à son petit bien-être. Il n'y a plus aucune solidarité dans ce pays, la fraternité est morte, l'égalité a foutu le camp, et du coup on est en train de perdre notre liberté. Les gens ont oublé que la liberté de l'un est la garantie de la liberté de tous. Si vous ne vous levez pour défendre la liberté de votre voisin, il n'y aura personne pour se lever quand on vous prendra la votre.

Si le peuple de France ne se réveille pas rapidement, Sarkozy arrivera à mettre en place les instruments de sa dictature, et dans 6 mois il sera trop tard.

Français, réveillez vous, ça urge !

--
Roland - Webmaster de http://www.dazibaoueb.fr (reproduction libre et encouragée)

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=3895


Le contrôle du Net est comme une fusée à étage!Le premier a été mis en place en 2006 et visait à une meilleure protection des droits d'auteur.Le deuxième, s'est la fameuse loi Hadopi avec pour objectif de lutter contre le téléchargement illégal."Mais Hadopi, c’est du pipi de chat. Sarkozy vient de passer à la dimension supérieure, incroyablement supérieure" avec le Loppsi 2, dernier étage de la fusée, et son arsenal de mouchards électroniques"Pour mieux comprendre ce qu'on nous prépare, allez lire l'article sur le blog de SuperNo: http://www.superno.com/blog/2009/05/loppsi-2-cette-fois-cest-la-guerre (merci à Pat)

Appel à l’unité des communistes contre la fascisation du régime

Rencontrons-nous pour réagir immédiatement et tous ensemble à la moindre atteinte aux libertés frappant un militant syndical ou un communiste.

Rencontrons-nous pour exiger ensemble la sortie de l'U.E., cette prison des peuples !
Rencontrons-nous pour dire clairement aux masses ce qu'est le régime UMP et pour dénoncer la fausse gauche qui feint de s'opposer mais accompagne en réalité la fascisation du pays.
Et dans l'immédiat, agissons ensemble pour la levée des poursuites contre Charles Hoareau qui n'a fait que son devoir de défense des salariés en lutte contre un patronat cupide et sans scrupule.

http://eldiablo.over-blog.org/article-31742043.html

Commentaires

- Avec l'arrivée imminente de nouvelles armes anti-émeutes à cible collective, et à distance (plusieurs centaines de mètres),  se soulever deviendra de plus en plus difficile malgré le sous-effectif des forces de police. Pour ce type "d'équipement", rassurez-vous, il y aura des fonds!

- Il est partie prenante avec Berlusconi et Merkel de l'arrimage de l'Europe au bateau ivre des Stazunis. A quoi on peut ajouter quelques autres pays déjà "conquis".
Peut-être bien que le vrai danger est là : dépouiller 400 millions d'Européens des fondements de leur cultures et de leurs modes de vie, les empoisonner d'intentions haineuses et de substances nocives.
Lier notre continent à la ruine imminente du système US, une alliance perdante avec les grands perdants de ce début de siècle. Ca ne sera pas profitable. (on est priés de se laisser gentiment embarquer dans la ruine de l'oncle sam, pour payer à sa place les notes de frais de la faillite)
D'autant que les Stazunis entendent garder tout contrôle sur l'
association qui en résulterait, prévue pour 2015. C'est demain.

- Le serviteur sera-t-il plus fanatique que le maître ? Je le crois aussi. Syndrome de Stockholm...


JPEG - 19.7 ko

 
La Fondation Bertelsmann au service d’un marché transatlantique
et d’une gouvernance mondiale


La création d’un grand marché transatlantique pour 2015 est la grande ambition des dirigeants européens et états-uniens. Après la visite du Président Obama en Europe, lors du sommet UE/États-Unis, le Parlement européen en a profité pour adopter une résolution le 26 mars 2009 appelant à réussir ce marché transatlantique. Il est même appelé à un « renforcement de la coordination entre les institutions monétaires européennes et américaines » [
1]. En fait, ces affirmations ne sont que la suite logique des travaux en amont de la Fondation Bertelsmann. L’ambition est d’aboutir à un seul marché unique transatlantique dont les conséquences concerneront les Français et tous les peuples d’Europe. Suite à

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13698





Eva: Et voilà ce que j'espérais !
J'en ai parlé récemment !

Russie-Chine: accord sur le soutien réciproque dans les affaires internationales (Lavrov)


 MOSCOU, 27 avril - RIA Novosti. La Russie et la Chine ont convenue de se soutenir réciproquement dans les affaires...

Pour lire la suite cliquez ici
"La Russie et la Chine ont une vision commune du monde contemporain, des tendances de son développement, la même conception des moyens de régler les problèmes internationaux globaux et régionaux", a noté le chef de la diplomatie russe.
http://chiron.over-blog.org/article-31752225.html



(extrait) : "Je tiens une rencontre spéciale avec le ministre de la Défense de la Chine, un partenaire stratégique avec lequel nous entretenons des relations particulières dans tous les domaines, dont l'économie, la défense, la politique, technique et militaire", a noté le chef de l'Etat russe.
Selon M.Medvedev, "notre coopération est multiforme et sert les intérêts de nos deux Etats".
"Elle ne vise pas les pays tiers tout en assurant la capacité défensive et la puissance de nos Etats", a ajouté le président russe.



Quels sont nos droits en garde à vue ?

  On n’est pas dans une série américaine… Le flic ne va pas vous lire vos droits - et pourtant vous avez le droit de garder le silence.


Garde-a-vue-et-empreintes_Tardi_120-rue-de-la-gareLe nombre des gardes à vue (GAV) dont il a été question dans le billet précédent provient d’un tableau récapitulatif  « État 4001 ». Il reflète l’activité « chiffrée » de la police et de la gendarmerie. Dans ce tableau on ne retient que les crimes et les délits, à l’exception des délits routiers (les contraventions ne sont pas comptabilisées).


On voit qu’en 2008, il y a eu 577.816 gardes à vue dont 100.593 ont fait l’objet d’une prolongation. Celles-ci ont abouti à l’incarcération de 62.403 personnes. (Je ne sais pas si les mandats de justice, dont l’exécution ne donne pas lieu à GAV, sont comptabilisés dans la liste des écrous.)


Il y a une cinquantaine d’années, la garde à vue n’existait pas. Aussi, en marge du législateur, la police (avec l’appui du parquet) avait « inventé » l’enquête officieuse. Et une pratique de l’arrestation qu’on qualifierait aujourd’hui d’arbitraire.


Dans le Code de procédure pénale, créé en 1958, le législateur officialise la GAV : dorénavant, le policier peut maintenir à sa disposition non seulement un suspect, mais un témoin, s’il le juge nécessaire. Certes, il doit respecter un certain formalisme, mais sans réelles contraintes (un manquement n’entraîne pas la nullité de la procédure).

On peut dire que durant 35 ans, la GAV a été une prérogative du policier, sans trop s’occuper des droits intrinsèques de chaque citoyen. Pour mémoire, la loi du 15 janvier 1963 qui a créé la Cour de sûreté de l’État, permettait une GAV de 15 jours, en cas d’urgence !
 

Mais en 1993, renversement complet de la philosophie. Pour la première fois on met l’accent sur la protection du gardé à vue et l’on va même jusqu’à autoriser la présence d’un avocat. Au grand dam des policiers, il faut le dire.


histoire-gendarmerie_lessor-_gendarmerie.jpg 


Depuis, le législateur joue au ping-pong, balloté entre les nécessités de l’enquête policière, la liberté d’aller et venir et la présomption d’innocence.

Aujourd’hui, la GAV est encadrée par un formalisme contraignant auquel l’OPJ doit se plier.


Seule la personne qui peut être soupçonnée d’avoir commis ou tenté de commettre un crime ou un délit peut être mise en GAV. Mais on a vu dans le billet précédent ( 1 Français sur 90 en garde à vue ) qu’en l’absence de critères précis cette notion est parfois difficile à maîtriser.


Le procureur ou le juge d’instruction doit être informé dès le début de la mesure de GAV, alors qu’avant cela se faisait plutôt vers la fin.


Et de nos jours la personne gardée à vue possède des droits qu’il est sans doute bon de connaître. On va tenter un petit résumé.



Le droit de prévenir un proche

L’OPJ n’a pas à proposer cette possibilité, sauf s’il s’agit d’un mineur. C’est à l’intéressé d’en faire la demande. Selon l’article 63-2, « Toute personne placée en gardé à vue « peut, à sa demande, faire prévenir par téléphone une personne avec laquelle elle vit habituellement ou l’un de ses parents en ligne directe, l’un de ses frères et sœurs ou son employeur ». Dans ce cas, il fournit un numéro. Il n’y a pas d’entretien direct entre la personne gardée à vue et son destinataire, c’est le policier qui passe l’appel. S’il s’agit d’un mineur, l’avis sera donné aux parents, tuteur, personne ou service auquel est confié le mineur.

Toutefois, dans certaines affaires, l’OPJ peut refuser, mais il doit alors en informer le procureur qui seul a le pouvoir de décider.

 

Le droit d’être examiné par un médecin

À tout moment au cours des premières vingt-quatre heures, le gardé à vue peut demander un examen médical. En présence d’un mineur de seize ans, la désignation aura lieu dès le début de la garde à vue.
C’est le policier qui choisit le médecin et il est admis qu’en attendant sa venue, la GAV se poursuit normalement. En cas de prolongation, un nouvel examen est possible. Le certificat médical est versé au dossier. Il joue un rôle préventif pour le gardé à vue (pas de violences) et pour le policier (pas de fausses accusations de violences). Si le médecin estime que l’état de santé de la personne n’est pas compatible avec la GAV, l’OPJ en informe le procureur.

Rappelons que les investigations corporelles internes ne peuvent être réalisées que par un médecin requis à cet effet.



Le droit de s’entretenir avec son avocat

C’est aujourd’hui un droit fondamental, et sa remise en question par la voie législative est devenue impossible. En revanche, le législateur dispose d’une grande latitude pour en déterminer les modalités d’exercice.

Dans la pratique, c’est à l’OPJ d’informer la personne de cette possibilité. Elle peut y renoncer. Elle peut également revenir sur ce refus à tout moment. Pour les mineurs de seize ans, la demande peut aussi émaner de ses représentants légaux.

Soit le gardé à vue désigne un avocat, et alors le policier doit tout faire pour le joindre, soit il demande la désignation d’un avocat d’office. Dans ce cas, le policier doit accomplir les démarches nécessaires, mais il n’est pas responsable du résultat : c’est au Barreau de prévoir une permanence. En attendant, la GAV se poursuit normalement.

L’avocat intervient dès le début de la GAV, puis dès le début de la prolongation (CPP, art. 63-4). Par conséquent, si le suspect a renoncé à ce droit au début de la GAV, en clair s’il a raté le coche, il ne pourra réclamer un entretien immédiat.

La rencontre avec l’avocat est limitée à 30 minutes. Elle doit s’effectuer en tête-à-tête, en principe dans un local réservé à cet usage. L’avocat est informé de la date et de la nature de l’infraction (on ne lui détaille pas les faits). Il n’a pas accès au dossier. Il peut présenter des observations écrites qui seront jointes à la procédure et qui pourront éventuellement servir pour relever des irrégularités. La commission d’enquête parlementaire sur l’affaire d’Outreau a envisagé d’autoriser l’avocat à prendre connaissance du dossier à partir du moment où la garde à vue est prolongée…



Vous avez le droit de garder le silence…

Cependant, l’enquêteur n’a pas à notifier le droit de se taire – ce qui semble logique puisque son objectif est d’obtenir des aveux. La loi du 18 mars 2003 a réaffirmé que le droit au silence est un droit naturel qui possède une force quasi constitutionnelle, mais la Cour EDH admet cependant que le silence peut être utilisé comme élément d’appréciation pour le juge.

Et il est probable que l’exercice de ce droit, celui de se taire, rendra le climat de la GAV plus tendu.
(Eva : Si je me trouve un jour dans cette situation, je réponds dans la clarté. J'aime la clarté, et je n'ai pas honte de mes engagements, bien au contraire. Ils sont au service des Droits légitimes de la personne, au service du Bien commun, de la Vérité, de la Justice, de la Paix.)



La lecture des droits

On oublie les séries américaines. En France, l’OPJ informe la personne gardée à vue de la nature de l’infraction, de la durée possible de la mesure et des droits visés ci-dessus, éventuellement à l’aide d’un formulaire traduit en huit langues étrangères (allemand, anglais, espagnol, italien, néerlandais, portugais, arabe et russe).

Le déroulement de la garde à vue figure sur le P-V établi par l’OPJ (avec le détail des différentes étapes, les heures d’audition, de repos, de repas…, et sur un registre réservé à cet usage qui peut être contrôlé à tout moment par le procureur de la République.

Ces rappels sont émargés par la personne gardée à vue. En cas de refus, il en est fait mention.


Certes, la GAV est une atteinte à la liberté élémentaire d’aller et venir, et aux droits de
la-verite-de-jack-palmer-par-petillon.jpgla défense, en raison du rôle réduit confié à l’avocat, mais si la mesure est justifiée par les nécessités d’une enquê

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

eva r-sistons 22/11/2009 07:59


Lingerie Sexy, ton commentaire est très pertinent, très sérieux, il contraste avec ton site ! Qui es-tu ??? Dis-nous...

cordialement, eva


lingerie sexy 17/11/2009 15:13


En réalité, c'est plus compliqué que cela. Le droit français autorise certes une courte visite de l’avocat, d'une demi-heure, pour vérifier que son client n'a pas subi de mauvais traitements. Mais
le magistrat n’a pas accès au dossier de son client.


Eva R-sistons 03/07/2009 14:20

Tietie, je préfère cette dictature-là ! Bien à toi, eva

Tietie007 03/07/2009 05:18

La dictature du rire, certainement !

Eva 25/05/2009 17:23

Tu veux dire quoi ? On se lâche sur Sarko (lien ?), ou sur ton blog, et dans quel sens ??? gros bisous Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages