19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 20:51

Dégénérescence de l'humanité

La gouvernance illégale
par Eva


Mes amis,

Voici enfin un article très explicite sur la problématique de Bilderberg, merci à Ludovic de me l'avoir signalé. Je joins son courrier, il est parfait,  la journaliste que je suis souscris à TOUT ce qui y est dit. Nous devons tous MEDITER le mot de Ludovic, le lire, le relire, le relayer !

En ce qui me concerne, je lance un appel solennel à TOUS mes lecteurs, et plus généralement à tous les internautes, pour qu'enfin, ensemble, nous crevions l'abcès de la question de la gouvernance illégale, anti-démocratique, derrière le dos des peuples et sur leur dos. Je le répète : Une poignée d'individus, sans mandat, s'arroge le droit de vie, et surtout de mort, sur CHACUN d'entre nous.  L'article ci-joint du Courrier International pose très bien le problème de la gouvernance illégale dans des Etats dits démocratiques.

La pseudo démocratie est une imposture. Le mot, employé à tout propos, et même pour justifier des guerres abominables, sert à masquer des desseins peu avouables. Il faut voir la réalité en face : Nous sommes constamment  manipulés. Je vous recommande la lecture des articles du site
http://syti.net (maîtres du monde).

Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas, accepter d'être manipulés. A l'instant, sur Ce soir ou jamais (FR3), on parle de la manipulation mentale des sectes. Mes amis, chers Lecteurs et Lectrices, il n'y a pas que les sectes pour manipuler les individus ! Nos gouvernements, le Président de la République en tête, nous mentent en permanence. Ce jour, Benoît Hamon, au PS, dénonçait les mensonges de Sarkozy au sujet de la Turquie, selon qu'il est en campagne électorale, face à des électeurs du F.N. ou en présence des Turcs et des Américains (partisans de l'entrée de la Turquie en Europe, pour mieux la tenir en otage, sans doute). Et pour mémoire, je rappellerai les fameuses armes de destruction massive invoquées par l'auto-proclamé chrétien Bush junior pour meurtrir l'Irak en toute impunité, et faire main-basse sur ses ressources.

Mon blog dénonce l'intolérable. Or, la manipulation des citoyens par des Elus qui trahissent leur mandat, ou, pire encore, par des individus ne représentant qu'eux-mêmes, parce qu'ils sont détenteurs de coffre-forts bien remplis ou de fonctions élevées, est insupportable. Et le rôle des Francs Maçons, parfois néoconservateurs ou néo-sionistes, n'est plus à démontrer. Il est d'ailleurs ambigu, opaque. Que fait M. Alain Bauer, par exemple, derrière Sarkozy ? Il n'est pas acceptable que la politique soit décidée par des personnes n'ayant aucun mandat du peuple français, de surcroît souvent éminences grises, oeuvrant dans l'ombre. Par principe, je me méfie des pouvoirs obscurs, j'aime la transparence, la clarté.

Et comme le rappelle très bien le Courrier international, ce sont justement ces forces opaques qui décident des guerres, dans l'intérêt  de quelques familles seulement !

Je suis d'ailleurs outrée de voir que Mme Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur, considère désormais comme des "terroristes"  ceux qui ont la sagesse (à l'image des journalistes de la revue Fakir, menacée d'interdiction, voir mon blog R-sistons à la désinformation) de dénoncer l'Europe telle qu'elle est. Il est gravissime de voir que les individus les plus éclairés, les plus conscientisés, les plus honnêtes, tel le Préfet Guigue, ou  les plus interpellés par tout ce qui se prépare d'inique et d'immoral,  soient inquiétés, ou, au moins,  montrés du doigt.

Aujourd'hui, face à toutes les atrocités qui se mettent en place, privant toujours plus les citoyens de liberté, de travail, de droits..., comment ne pas s'engager ? Lorsqu'on sait qu'une poignée d'individus, non élus, décident de tout, au risque de conduire à la misère des pans entiers de la société, ou pire encore, de déclencher des guerres monstrueuses, lorsqu'on sait cela, comment rester les bras croisés ? C'est un devoir de salubrité publique, de s'engager ! Le reste, et lui seul, devrait être suspect. 




http://laplote.over-blog.fr

Honte à tous ceux qui courbent l'échine devant les ennemis de l'humanité, d'une cupidité et d'un égoïsme à nul autre égal ! Plus encore, honte à tous ceux qui, sans le moindre scrupule, sans la moindre hésitation, programment les malheurs de l'humanité, en nous imposant par exemple la désinformation, ou la brevetabilité des produits les plus naturels, ou l'interdiction des jardins potagers de subsistance, ou bientôt l'euthanasie des retraités, des anciens, parce que trop coûteux ! Civilisation, ou barbarie ?

Tout individu sain d'esprit, normalement constitué, se doit de dénoncer les folies actuelles. C'est l'évidence ! Et les fauteurs de guerres ou de politiques iniques, sont des criminels qui devraient se retrouver devant un Tribunal, pour un nouveau procès de Nuremberg, ainsi que le suggère Jean Ziegler !

Et dans l'immédiat, j'appelle tous les blogueurs, tous les citoyens, à exiger une gouvernance légale, transparente, responsable ! Nous ne devons plus tolérer que des individus décident du sort de l'humanité sans mandat, sans compte-rendu, sans rendre compte !

Lançons une campagne : Non aux pouvoirs de l'ombre, non à la gouvernance illégale, non aux réunions secrètes pour décider de l'avenir de l'humanité, non à la désinformation ! Saisissons-nous des Droits de l'Homme, revendiquons les principes de la République, ne nous lassons pas broyer sans réagir ! 

Et encore et toujours, diffusons l'information autour de nous, pour que plus jamais un dictateur ne détruise un pays au nom d'armes de destruction massive qui n'existent pas,  pour que plus jamais on ne décide une guerre pour des raisons de convenances personnelles particulièrement égoïstes, pour que plus jamais on ne sacrifie les citoyens aux cours de la Bourse !

Sommes-nous tombés sur la tête pour avoir de telles valeurs, pour rester inertes, aussi, face à l'intolérable qui se prépare ?

Resaisissons-nous, il y va du bonheur de nos enfants et de l'avenir même de l'humanité !

Cordialement, eva




Le texte de Ludovic :

A vous de voir si notre prétention à nous croire encore en démocratie a un fondement, ou si elle révèle notre aveuglement atterrant. Nous vivons actuellement l'ère de la grande manipulation sous couvert de libre détermination. Les journalistes, pour leur immense majorité, ne font plus leur travail d'information du public. Ils ont peur pour leur carrière, acceptent le nouvel ordre montant, courbent l'échine devant l'ombre des puissants, s'auto-censurent et en oublient finalement leur devoir d'indépendance et de décryptage. Les JT de TF1 et F2 sont devenus une merde pour sous-citoyens, n'expliquent plus rien, ne recoupent plus les informations, consacrent 90% du temps à des sujets insignifiants, superficiels ou futiles, narrent jusqu'à la nausée les micro-événements locaux ou l'actualité judiciaire des pauvres ères (curieusement la justice financière les intéresse moins), vantent les exploits de la police. Les émissions de F5 sont devenues des machines à propagande gouvernementale : C dans l'air, Revu et corrigé, que j'appréciais auparavant, ne valent plus qu'une poignée de cacahuètes. Hors la pensée unique, point de salut. Les esprits libres ne sont plus invités, et lorsqu'un discours sort ne serait-ce qu'un peu du plan très lisse imposé par le présentateur, il faut vite clouer au pilori l'odieux personnage et l'empêcher de finir sa phrase. A gerber, je vous dis.

Et cela ne va pas s'arranger car après la télévision publique annexée par l'Elysée, cela va être au tour de Radio France. Même la très libre France Inter se normalise, prévoyant l'arrivée prochaine à sa tête du faussement gauchiste Philippe Val qui n'est qu'un valet du pouvoir sur les sujets les plus fondamentaux : quelqu'un qui traite à l'antenne de "sacrée bande de sales cons" les 10% de Français (je rappelle qu'ils sont plus de 50% aux USA) se questionnant sur les graves mensonges/omissions du gvt états-unien au sujet des attentats du 11 sept, quelqu'un qui figure parmi les personnalités les plus pro-sionistes de ce pays, ne peut qu'être inquiétant, pour ne pas dire plus.

Alors l'idée même d'envisager de normaliser cet extraordinaire média qu'est Internet, lois liberticides pour tous à l'appui, est répugnante et gravissime. L'accès à l'information devrait être un droit inaliénable pour tout citoyen, mais il faut se rendre à l'évidence que nos gouvernants ne nous jugent pas dignes de ce droit élémentaire. L'abrutissement généralisé serait donc notre seule voie d'avenir ? Mieux qu'une dictature, une démocrature produisant une information aseptisée pour les masses dont l'objectif est la fabrication du consentement et la persuasion de son pouvoir de libre choix ; surtout de choisir entre bleu clair, bleu azur et bleu ciel.

Encore une fois, il est urgentissime de prendre conscience de ces dérives qui s'accélèrent et prennent de l'ampleur. Mais il faut aussi éveiller ceux qui seraient trop profondément assoupis face à la sournoise adversité. Car croyez-moi, ni vous ni moi ne sortirons gagnants de cette lutte inégale que les puissants ont décidé de mener contre les peuples. Leur dessein est plus que jamais palpable : assujettir et exploiter les peuples, et surtout étouffer les mouvements de résistance qui ne manqueront pas de se créer pour s'opposer à ces nouvelles formes (subtiles) d'esclavage. D'où notamment les mesures orwelliennes à venir d'hypersurveillance informatique et de recoupement des fichiers de toute sorte.

Ahhh que l'avenir est beau et excitant ! Putain !





Groupe de Bilderberg et silence des médias français

Le 16 mai, comme les jours précédents, les médias conventionnels français ne semblent guère évoquer la réunion du Cercle de Bilderberg qui se tient cette semaine à Athènes. Ce silence rappelle fort celui gardé à l'occasion de la réunion européenne de la Commission Trilatérale à Paris en novembre dernier avec la participation d'au moins deux ministres français en activité. Un tel zèle dans le blocage paraît même exceptionnel par rapport à des pays voisins comme le Royaume-Uni, la Suisse, l'Espagne... où des médias analogues laissent au moins filtrer quelques informations.

 

El Periódico publie un article daté de ce vendredi, faisant notamment état de la participation du ministre des affaires étrangères espagnol Miguel Ángel Moratinos à la réunion du Groupe de Bilderberg. La reine Sofía, qui a participé à ces réunions annuelles une bonne dizaine de fois mais déclare ne pas y avoir pris la parole, estime que le fonctionnement assez secret de ce cercle n'est pas dû à une quelconque volonté de conspiration et qu'il s'agit d'activités strictement privées où personne n'intervient au titre de ses fonctions.


Reprenant une dépêche AFP du 14 mai que les médias français ne semblent pas s'être empressés de diffuser, Romandie.com
fait état entre autres des mesures hors du commun destinées à protéger cette réunion qui se tient à l'Astir Palace de Vouliagméni.

La dépêche avance également les noms de quelques participants particulièrement influents : Timothy Geithner, secrétaire US au Trésor ; Robert Zoellick, président de la Banque mondiale ; l'émissaire américain Richard Holbrooke ; José Manuel Barroso, président de la Commission européenne ; Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne ; les reines Béatrix des Pays-Bas et Sophie d'Espagne ; et Carl Bildt, ministre suédois des Affaires étrangères.


En Belgique, citant la même source AFP, InfoMonde et 7 sur 7
répercutent une information analogue et mentionnent au passage quelques membres belges du Groupe de Bilderberg.


Dans un article daté
de ce jeudi, The Times fournit sans complexe l'adresse détaillée de l'hôtel qui héberge la réunion de 2009 et évoque ce qui lui apparaît comme sa thématique principale. A savoir, le choix à l'échelle mondiale entre une longue dépression « amortie » ou une crise très intense pour « repartir » le plus rapidement possible. Il ne semble pas que l'avis des « petits citoyens » qui risquent d'en faire les frais soit demandé.

 

Aux Etats-Unis et au Canada, de nombreux médias réproduisent une dépêche d'Associated Press concernant deux manifestations organisées à la proximité de l'Astir Palace, les 15 et 16 mai, contre ladite conférence du Club de Bildeberg. La dépêche rapporte la participation à cette conférence du ministre grec des affaires étrangères Dora Bakoyannis d'après les médias grecs.


D'autres participants seraient, toujours d"après la même source mais sans confirmation officielle : le secrétaire US du Trésor Tim Geithner, le directeur du National Economic Council des Etats-Unis Larry Summers, le représentant spécial de l'administration Obama pour le Pakistan et l'Afghanistan Richard Holbrooke, le président de la Banque Mondiale Robert Zoellick, le président de la Banque Centrale Européenne Jean-Claude Trichet et le président de la Commission Européenne José Manuel Barroso.


Une relation qui s'accorde avec celle fournie par la dépêche AFP citée plus haut. Mais dans ce cas, peut-on vraiment parler d'activité à titre privé ?


Le 10 mai, le site canadien Mondialisation avait publié un article de Thierry Brugvin intitulé : « La gouvernance non démocratique et illégale. En France, en Afrique et dans le Monde », accessible à l'adresse :
http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13555.

 

Le 14 mai, Le Point publie un article d'Alain Duhamel dans la rubrique de débats, en commentaire à un ouvrage récent publié par les Editions du CNRS et concernant principalement la période 1789 - 1944 : « Les puissances de l'ombre », textes présentés par Emmanuel Kreis que Duhamel qualifie de « spécialiste du mythe du complot judéo-maçonnique ».


Tel qu'Alain Duhamel présente le sujet, l'ouvrage et l'article apparaissent destinés à démonter ce que l'on appelle la « théorie du complot » que Duhamel amalgame avec la critique des activités actuelles de la Commission Trilatérale ou du Groupe de Bilderberg.


On dirait même une sorte d'exorcisme préventif, au vu de l'allusion de Duhamel aux « périodes de crise » et du titre lamentablement pamphlétaire de l'article : « La mythologie des puissances de l'ombre ».


Pourtant, la Commission Trilatérale existe bien, dispose d'un
site sur la Toile et ne se cache pas. Elle affiche même d'avance ses dates et lieux de réunion, et diffuse des comptes rendus et rapports très détaillés. Quant au Cercle de Bilderberg avec sa conférence annuelle, son existence est également bien connue, même si son fonctionnement est plus discret. Où est la « théorie du complot » ? Il paraît normal de s'interroger sur des réunions prétendument privées de hauts responsables de la grande finance, des multinationales, du monde politique, des Etats et des grandes administrations...


Alain Duhamel, qui a été membre du Siècle pour la prémière fois en 1978 après avoir été professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, semble oublier que le Groupe de Bilderberg, le Siècle et la Commission Trilatérale, comme l'ensemble des actuels « think tanks » et cercles de « décideurs », sont postérieurs à la Libération. On voit donc mal le rapport entre ces produits du capitalisme de l'après-guerre, qui échappent au contrôle des citoyens, et l'objet central des recherches d'Emmanuel Kreis.


La véritable question étant, comme dans le cas de la Commission Trilatérale ou d'autres cercles et « think tanks », celle de la mise en place de gouvernances officieuses échappant à tout contrôle citoyen. Où se trouve le pouvoir de décision réel ?


Comme trop souvent, la pensée que répercute Alain Duhamel confond et mélange la question de la « théorie du complot » avec celle de l'apparence d'impartialité et d'indépendance des instititutions.

 

On ne voit pas, non plus, pourquoi faudrait-il mélanger la question de l'antisémitisme dont les classes dirigeants européennes se sont rendues responsables de manière récurrente depuis l'Empire Romain, avec celle du rôle de cercles influents de la franc-maçonnerie dans des entreprises telles que la « grande expansion coloniale » de la fin du XIX siècle. Du colonialisme de la canonnière de cette période ont découlé notamment la première guerre mondiale et l'ensemble de ses suites.


Et l'antisémitisme, avec ses persécutions à grande échelle jusqu'à l'extermination en masse, n'a-t-il pas été lui-même un gigantesque complot ?


Quel rapport, d'ailleurs, entre la théorie antisémite du « complot juif » et la dénonciation d'une politique colonialiste à laquelle des secteurs importants de la franc-maçonnerie ont largement participé ?


Encore à ce jour, l'Assemblée Nationale française
diffuse, dans sa rubrique « Grand moments d'éloquence parlementaire » des extraits de l'exécrable discours de Jules Ferry sur les prétendus « droits et devoirs des races supérieures ».

De même, la United Grand Lodge of England persiste à inclure le fondateur de l'apartheid Cecil Rhodes dans sa galérie de « famous masons ».

 

Sur la Toile, une note du 11 juin 2008 fait état d'une liste officielle (réputée incomplète) des participants à la réunion de la même année du Groupe de Bilderberg qui pouvait être obtenue par demande téléphonique. Apparemment, cette liste n'a fait l'objet d'aucun rectificatif ni démenti.


Côté français, on y trouve : Nicolas Baverez, Henri de Castries, Bertrand Collomb, Jean-Pierre Jouyet, Bassma Kodmani, Christophe de Margerie, Thierry de Montbrial, Christine Ockrent, François Pérol, Manuel Valls et Hubert Védrine.


Ce serait, précisément, une excellente raison pour qu'une publicité normale et objective soit faite en France à propos de cette conférence annuelle de 2009 du Cercle de Bilderberg, qui se tient trois semaines avant les élections au Parlement Européen.

 

Voir aussi nos articles :

Les recommandations de l'OCDE pour la France en 2009 (I)

La Commission Trilatérale et les services publics français (I)

La Commission Trilatérale et les services publics français (II)

Les recommandations de l'OCDE pour la France en 2009 (II)

Les recommandations de l'OCDE pour la France en 2009 (III)

OCDE, travail « informel » et délocalisations

Services publics et adversaires innommables (I)

Services publics et adversaires innommables (II)

 

Indépendance des Chercheurs

http://www.geocities.com/indep_chercheurs

http://fr.blog.360.yahoo.com/indep_chercheurs

http://science21.blogs.courrierinternational.com

Groupes de discussion :

http://groups.yahoo.com/group/problemes_des_scientifiques

http://groups.yahoo.com/group/combatconnaissance


Commentaires

Dans son livre " TOUS POUVOIRS CONFONDUS ", Geoffrey Geuens cite quelques participants aux réunions de ces quinze dernières années. Il indique les fonctions qu’ils occupaient au moment des réunions :

- Capital industriel : Bernard Arnault (président LVMH), Bertrand Collomb (président Lafarge), Loïk Le Floch-Prigent (président Elf-Aquitaine), Gérard Mestrallet (président Suez), Antoine Riboud (président BSN Gervais Danone), Louis Schweitzer (président Renault), Ernest-Antoine Seillière (président Marine Wendel, CGIP, MEDEF).

- Capital financier : André Levy-Lang (ancien président Paribas).

- Médias : Eric Le Boucher (rédacteur en chef international au Monde), Bernard Guetta (rédacteur en chef Le Nouvel Observateur), Claude Imbert (rédacteur en chef Le Point), François d’Orcival (éditeur Valeurs Actuelles), Philippe Villin (vice-président Le Figaro).

- Hommes d’Etat : Pierre Beregovoy (Premier Ministre), Laurent Fabius (ancien Premier Ministre), Lionel Jospin (Premier Secrétaire du Parti Socialiste, ancien Ministre d’Etat), Pascal Lamy (commissaire européen), Dominique Strauss-Kahn (ancien Ministre des Finances), Jacques Toubon (ancien secrétaire général du RPR), Hubert Védrine (secrétaire général et porte-parole de la présidence de la République).

(Geoffrey Geuens, Tous pouvoirs confondus, édition EPO, p.389).

Ecrit par : BA | 17.05.2009

Bonjour,

Votre excellent article sur le groupe Bilderberg, pour les sceptiques, a été publié sur le site collectif "nos libertés".

Nous allons d'ailleurs rajouter un lien vers votre site et vous proposons la même chose pour notre site, si vous le souhaitez.

Bonne semaine, bien cordialement.

Julien
Coordinateur

Collectif National pour la Préservation de Nos Libertés
-------------------------------------------------------------
http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html

Ecrit par : Nos Libertés | 18.05.2009

Il faut EXIGER que le Bilderberg soit TRANSPARENT sur leurs discussions. Rappelons-nous que ce groupe comprends des personnes parmis LES PLUS INFLUENTES de la planète (medias, gouvernements, banques, etc.) et que leurs décisions ont des influences sur le MONDE!

Imaginez s’ils manigançaient en leur faveur sans égard par rapport à la population? Ne serait-ce que leur richessse contre notre santé, ou même pire, un gouvernement mondial corrompu - Ok, il ne faut pas paniquer mais rester aux aguets, car ils ont les MOYENS et la FORCE pour le faire!

Ecrit par : Rick | 19.05.2009


Je vous conseille de lire « La véritable histoire des Bilderbergers » de Daniel Estulin, afin de mieux comprendre le fonctionnement de cette mafia olgarchique qui existe bel et bien.

Lien de l’editeur :
http://www.editionsnouvelleterre.com/quat_bilberger.html

Le lien vers Amazon.fr :
http://www.amazon.fr/V%C3%A9ritable-Histoire-BILDERBERGERS-ESTULIN-Daniel/dp/2951834594/ref=pd_sxp_f_pt/276-3217096-1214336

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/05/16/groupe-de-bilderberg-et-silence-des-medias-francais.html

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/05/16/groupe-de-bilderberg-et-silence-des-medias-francais.html



M. le Préfet Guigue



Les participants à Bilderbergh 2009 :
http://bridge.over-blog.org/article-31628197-6.html





Medvedev ordonne la création
d'une commission
contre la falsification de l'histoire


MOSCOU, 19 mai - RIA Novosti. Le président russe Dimitri Medvedev a signé le decret "Sur la Commission auprès du président de la Fédération de Russie de lutte contre toute tentative de falsifier l'histoire au détriment des intérêts de la Russie", rapporte mardi le service de presse du Kremlin.
Le chef de l'Etat a plus d'une fois insisté sur l'inadmissibilité de toute falsification de l'histoire, notamment de celle de la Grande Guerre patriotique (1941-1945, ndlr). Le 8 mai dernier, le président a fait remarquer dans son blog-video que les tentatives de falcification "devenaient de plus en plus cruelles, méchantes et agressives.
A lire ici:
http://fr.rian.ru/russia/20090519/121653822.html

http://chiron.over-blog.org/article-31627430.html



Après la Dadvsi, et Hadopi, voici la Loppsi 2, mouchard électronique
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/05/18/apres-la-dadvsi-et-hadopi-bientot-la-loppsi-2_1187141_651865.html

NB Eva : Cette société est si hideuse, elle crée tant d'injustices, de frustrations, etc, qu'elle est obligée d'espionner, de réprimer...  le mal qu'elle contribue à causer !


(Caricature de Rhodo - http://blorg.canalblog.com/) 


le temps des salopards :On importe du lait d'Australie et on jette celui des vaches françaises

:
Hillary Clinton a demandé à Netanyahu de geler la colonisation (
 




Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

Eva 02/06/2009 19:17

Hélas, Mathieu...bien à toi, merci de ta visiteeva

Mathieu 02/06/2009 16:09

Orwell a juste fait un guide à suivre pour que ceux qui veulent pourrir le monde.

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages