9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 02:06

Alerte !

Le "grand Israël" prévoierait d'annexer une partie de l'Irak. D'où la disparition nécessaire de Saddam et l'affaiblissement des communautés arabes de la région.

JohnMalkovich_wide1.jpg 

J'interromps la parution des textes promis hier, afin de vous présenter deux témoignages qui m'ont beaucoup touchée :

- J'accepte la compétition, l'exclusion,  l'humiliation ...
- Pour la première fois, j'ai été aux Restos du Coeur

R-volugtion-fse.jpg
Darwin, régressions, manipulations,
barbarie, modernité sauvage....
Editorial d'Eva

Mes amis,

La misère est la pire des insultes à l'homme, et pour les croyants, à Dieu. Elle n'est pas naturelle. Elle est le fruit d'un système inique, qui répartit mal les richesses de la nature et des nations. Il y a de quoi nourrir toute la planète, et les profits n'ont jamais été aussi importants. Et pourtant, il y a de plus en plus d'affamés, de plus en plus de salariés sous-payés, exploités, précaires, et de plus en plus d'exclus. La richesse se nourrit de pauvretés. Darwin préside à nos destinées : Plus que jamais, les plus forts écrasent les plus faibles, notre modernité chantée à l'unisson dans tous les médias est un joli mot qui recouvre une jungle humaine qui l'est moins, les guerres économiques sont le prélude aux conflits planétaires, et le film Soleil Vert (qui décrit un monde où les riches mangent des galettes à base de pauvres), est plus que jamais d'actualité. 

Un système aussi inique ne peut se perpétuer, et même se conforter, que grâce aux médias scélérats qui nous abreuvent quotidiennement de mensonges, répercutant les discours trompeurs d'une élite richissime aux abois, elle-même condamnée, pour survivre, à durcir les politiques et les lois, à pressurer toujours plus les citoyens, et à les criminaliser s'ils résistent aux lendemains qui déchantent. 

Au final, les peuples se retrouvent à la rue, au mieux dans des mobil-homes, comme aux Etats-Unis, ou aux Restos du Coeur, comme en France. Et dans le monde entier, les bidonvilles fleurissent, dans lesquels s'agglutinent des masses urbanisées de gré (séduites par nos mirages) ou de force (par le productivisme, la monoculture, les OGM tueurs, etc). Il est temps de renvoyer aux champs, à l'autarcie, au protectionnisme, les peuples désemparés. Anachronique ? Non, Sagesse. Les valeurs éternelles sont les plus éprouvées et les modernités d'aujourd'hui ne sont que régression. 

Méfions-nous des mots employés : Quand on parle de civilisation, aujourd'hui, il faut comprendre : Barbarie. Quand on parle de démocratie, il faut comprendre : dictature (des banques, sur les esprits, etc). Quand on parle de liberté, il faut comprendre lois liberticides. Quand on parle de progrès ou de modernité, il faut comprendre régression §. Et quand on parle de paix aux peuples, ils peuvent se préparer aux guerres du futur. Dévastatrices, sauf pour les financiers et les industriels de mort, de l'armement, de la chimie, du pétrole... et bien sûr, sauf pour les industrels de la Reconstruction. Comme Dick Cheney, l'un des plus grands criminels de notre temps.

Mes amis, la stratégie la plus florissante, aujourd'hui, est celle de la manipulation. Elle commence tous les soirs à la télévision, au Journal de 20 heures, lorsqu'une chaîne comme FR2, aux mains des sionistes, ou Arte, par exemple, nous présentent des films sur la Shoah, ainsi La liste de Schindler, ou des documentaires sur les persécutions, certes abominables, qui se sont abattues sur le peuple juif, au moment même où le monde, légitimement, s'apitoie sur les crimes commis à l'encontre des Palestiniens, pour détourner la colère des peuples contre les bourreaux, et les amener à avoir de la compassion sur les malheurs passés de ceux qui aujourd'hui perpétuent les atrocités dont ils ont été victimes sur des innocents sans défense: Suprême, et plus récente, manipulation sur les esprits, afin qu'un tragique présent soit gommé au profit d'un sinistre passé.

La journaliste que je suis ne le dira jamais assez : Les médias sont criminels, ils sont les ennemis de l'humanité, et si nous ne faisons pas d'eux notre PREMIERE cible (au moyen de pétitions incessantes, de manifestations, de protestations...), nous serons dévorés par le libéralisme consolidé, les Etats policiers agressifs, les guerres préventives et permanentes. Plus que jamais, nous ne devons pas nous résigner à l'intolérable qui nous menace tous, nous pauvres peuples instrumentalisés, manipulés, pressurés, peuple juif en tête, par leurs sordides dirigeants (et le pire est à craindre bentôt, en Israël, avec la probable élection d'un ultra). 

Je ne le dirai jamais assez : Nous avons le devoir, tous, de nous transformer en journalistes, auprès de nos proches ou de nos collègues. Il faut pallier l'information défaillante. Pour ne pas finir dans la rue, ou mourant idiots. 

Eva

§ : Dernière "modernité", la loi votée hier, désormais le délai d' expulsion de logement ne sera pas de trois ans, mais de un an. Merci pour les malheureux privés de toit plus vite.... Ils pourront goûter les douceurs des nuits à la belle étoile ! Et les candidats ne manqueront pas, aujourd'hui ... 

TAGS : Misère, Restos du Coeur, mobil-homes, Etats-Unis, civilisation, barbarie, médias, journalistes, informer, Israël, élections, guerres, FR2, Shoah, Liste de Schindler, Arte, Juifs, Palestiniens, Journal de 20 heures, Dick Cheney, modernité, démocratie, banques, OGM, Soleil Vert, société policière, pétrole, lois liberticides, autarcie, productivisme, protectionnisme, anachronisme, sagesse, Dieu, urbanisation, criminilisation, bidonvilles..

arton6237-fc596-copie-1.jpg
Le contrat tacite

> J'ACCEPTE...Le texte
>
> Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en
> place dans notre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de
> contrat passé avec chacun d'entre nous, dont voici dans les grandes
> lignes le contenu :
>
> J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai
> conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour
> l'immense majorité des perdants.
>
> J'accepte d'être humilié ou exploité à condition qu'on me permette à
> mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place
> inférieure dans la pyramide sociale.
>
> J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des
> faibles car je considère que la prise en charge de la société a ses
> limites.
>
> J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes
> salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun
> dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront à dévaliser les
> pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi
> qu'elles prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui
> n'est autre que celui des autres clients.
>
> J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture
> pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux
> nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de
> personnes de ne pas mourir de faim chaque année.
>
> J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en
> revanche je tolère qu'on le fasse lentement en inhalant ou ingérant
> des substances toxiques autorisées par les États.
>
> J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix.
> J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des États soit le
> budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés
> artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner
> l'économie mondiale.
>
> J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il
> s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour
> empêcher toute tentative de substitution, s'il s'avérait que l'on
> découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui
> serait notre perte.
>
> J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les
> États décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le
> tuer.
>
> J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de
> droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me
> donnant l'impression de faire avancer le système. J'accepte d'ailleurs
> toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de
> focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le
> portrait devant mes yeux.
>
> J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu
> par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus
> démocratiquement et totalement libres de contrôler les États, car je
> suis convaincu du bon usage qu'ils en feront.
>
> J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe
> et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que
> la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et
> plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon
> fonctionnement de notre économie.
>
> J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son
> compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa
> productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si
> elle n'est plus assez productive.
>
> J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des
> acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de
> l'éducation et de la santé des générations futures.
>
> J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes âgées
> dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation
> la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons
> que l'expérience ne se partage ni ne se transmet.
>
> J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes
> du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier à quel point
> notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en
> occident. Je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être
> que bénéfique pour nous.
>
> J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent
> régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui
> engagent l'avenir de la vie et de la planète.
>
> J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans
> qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se
> répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de
> l'agroalimentaire de breveter le vivant, d'engranger des dividendes
> conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture mondiale.
>
> J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays
> souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront
> la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut
> mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent,
> et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir
> totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les
> emprunts.
>
> J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les
> progrès sociaux de l'Occident dans les pays défavorisés. Considérant
> que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on
> utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire
> travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au
> nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de
> faire de l'ingérence.
>
> J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté
> douteuse et parfois même corrompus. Je pense d'ailleurs que c'est
> normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. Pour la majorité
> par contre, la tolérance zéro doit être de mise.
>
> J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de
> l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits
> périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en
> Occident.
>
> J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards
> d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne
> pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter
> d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives.
>
> J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature,
> à savoir : chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une
> conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à
> cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte.
>
> J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de
> conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques,
> mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au
> summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre
> monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les
> peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours
> politiques.
>
> J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les
> théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et
> j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer
> un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa
> propre espèce en quelques instants.
>
> J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et
> l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie
> humaine.
>
> J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons
> des rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la
> pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et
> d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de
> toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis
> convaincu que si on les y met c'est qu'ils sont utiles et sans danger.
>
> J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je
> sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent.
>
> J'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour
> la changer ou l'améliorer.
>
> J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je
> pense que je ne vaux pas mieux.
>
> J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout
> ceci et de ne formuler aucune véritable opposition, car je suis bien
> trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la
> mort ce contrat si vous me le demandez.
>
> J'accepte donc, en mon âme et conscience, et définitivement, cette
> triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir
> la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour
> celui de tous, et je vous en remercie.
>
http://bridge.over-blog.org/article-27668272.html


1024955-1288414.jpg

Par l'équipe de Ségolène Royal


Nous recevons de nombreux témoignages de Français, qui nous parviennent directement par La Poste, via le site Internet ou par l'intermédiaire de nos amis élus. Parce que souvent, ils tombent juste, nous souhaitons en partager certains avec vous. Dans une lettre à son député, Madame Michelle B. interpelle les politiques dans un appel à l'aide franc et digne.


" Pour la première fois, j'ai été aux Restos du coeur "

Témoignage


« Lettre ouverte à mon député,


Mardi 2 décembre, pour la première fois de ma vie, (j’ai 57 ans), je me suis inscrite au Restos du cœur de ma commune.


Les médias, les politiques sont tous d’accord : « Les Restos, c’est formidable. Avec toute cette solidarité les plus démunis ont au moins de quoi manger l’hiver. » Il est vrai que l’été cet exercice trivial est beaucoup moins nécessaire.


Nous sommes deux à vivre avec 600 euros par mois, les factures payées, il ne reste pas grand-chose pour la nourriture. Je suis allée prendre ce secours alimentaire les larmes aux yeux, la honte au cœur, la rage au ventre.


J’ai reçu pour une semaine : 2 steacks hachés surgelés, 5 œufs, 4 portions de fromage, 4 yaourts, 1 petite boîte de riz-volaille, 1 boite de petits pois, 2 oranges, 5 pommes de terre, 2 branches de céleri, 4 oignons, 1 paquet de pâte, 1 bouteille d’eau.


Ne mangeons pas tout trop vite ! Tant d’humiliation pour cela ! Je n’y retournerai plus.


Je ne parle pas pour moi seule. Il y avait toutes ces mères et leurs enfants, des vieillards, des jeunes hommes, toute une population à la Zola.


Réveillez vous donc tous, ne nous laissez par tomber plus bas. Cette région comme tant d’autres, n’a pas de travail. Bientôt vous ne serez plus que le député d’une armée de miséreux devenus transparents aux yeux de notre gouvernement.


Les socialistes que vous représentez sont comme des commandants d’un navire dont les passagers sont tombés à l’eau et qui se disputent le droit d’aller les repêcher. Pendant ce temps, le navire s’éloigne et les malheureux se noient. Vous débattez en ce moment à l’Assemblée nationale d’une réforme de l’audiovisuel qui - ne nous mentons pas - vise à instaurer une dictature toute au profit de Monsieur Sarkozy.


Pourquoi ne pas le dire au peuple ? Parce que lorsque ce sera votre tour de régner, vous en profiterez ? Et encore aucun Roi de France n’aurait osé aller si loin en lois liberticides. Aucun pays européen n’a des dirigeants se vautrant à ce point dans l’argent public.


Augmentations de salaire au président et à ses ministres. Rallonges astronomiques des dépenses de fonctionnement à certaines ministres.


Quand allez-vous proposer des mesures concrètes en faveur de ceux que Monsieur Raffarin osait appeler « la France d’en bas » ? Blocage des prix des denrées de première nécessité, SMIC, retraites, pensions relevées à 1500 euros, sans que les prix n’augmentent proportionnellement. Parce que c’est comme ça, les salaires augmentent de 0,5 % et les marchandises augmentent de 1 %. Trouvez-vous cela normal ?


Quand allez-vous dire aux bobos que certaines mesures prises pour « sauver la planète » mettent à genoux les moins riches ? Sauvons d’abord les humains !


Les grandes surfaces que plus rien n’arrête, se font des fortunes, augmentations constantes, entente illicite, moindre qualité, course au profit. Monsieur Sarkozy veut mettre tous les Français à sa botte. La police, les gendarmes, se permettent des actes qui n’avaient plus cours depuis la fin de la guerre, assurés qu’ils sont d’être toujours approuvés par leur ministre de tutelle.


Monsieur le député, je déplore que vos interventions soient si rares, n’avez-vous donc rien à dire ? Ces stupides journaux à sensation, en dénoncent plus que vous. L’argent coule à flot chez les membres du gouvernement. Récession peut-être, mais pas pour tous !


Monsieur Sarkozy a octroyé 360 milliards d’euros à nos amis banquiers qui ont d’abord servi leurs très chers actionnaires. Combien faudrait-il de temps en taxant les revenus boursiers (je ne m’en fais pas, la bourse se porte très bien malgré ce que l’on nous fait croire) de un petit pourcent pour que le monde entier voit la misère définitivement enrayée. N’avez-vous pas été choqué que la niche fiscale accordée aux plus riches permette à ceux-ci de s’offrir les services (au frais de l’État) d’un personnel gagnant  à peine de quoi vivre ? Où faudra t-il que l’arbitraire, l’injustice aillent pour que vous vous révoltiez au nom de tous ? Attendez-vous une guerre civile ? J’admire les Thaïlandais d’avoir osé.


Tous, vous les politiques, parlez au nom des pauvres ? Savez-vous vraiment ce que c’est ? Vous décidez que les pauvres ne savent pas se prendre en main. C’est connu, nous sommes tous idiots sinon, comment expliquer que nous ne soyons que ça ?


Je sais bien que ma révolte et ma colère ne servent à rien mais c’est là que désormais se trouve ma dignité.


Ce courrier finira peut-être au fond d’une poubelle, tant pis, je n’aurais pourtant exprimé que peu de choses parmi toutes celles que j’aurais dû vous confier.


Je vous remercie au moins de la peine que vous aurez prise à me lire.


Je vous souhaite une bonne nouvelle année qui ne se lèvera pas sur des jours sombres et une perspective d’avenir noire de misère.


Avec tout mon respect, Monsieur le député. »

http://sego-dom.over-blog.com/article-27692155.html



Sélection de liens :

 

  • humanitaire, magouilles et pédophilie : kouchner et sounalet , extraits :

    Kouchner a reconnu que lors de sa première mission au Biafra (qui était déjà une mission Barbouzarde), il a aidé les rebelles en leur fournissant des dollars contre la monnaie locale qui ne valait plus rien, dollars qui ont servi à acheter des armes... Ainsi les caisses de produits humanitaires étaient remplies de billets. A l'époque certaines rumeurs accusait son organisation de livrer des armes, profitant du fait qu'on ne tire pas sur une ambulance (sauf en Israël).

    Il faut savoir que le soutien apporté aux rebelles Biafrais a provoqué une catastrophe humanitaire. C'est quand Kouchner est intervenu sur ordres de Foccart et De Gaulle que la catastrophe humanitaire s'est déclenché... En effet, ce qui n'aurait du être qu'une rebellion matée en quelques semaines par les armées Nigeriannes, est devenu une révolte qui a duré près de 3 ans et qui a fait 2 millions de morts... Kouchner est connu pour être intervenu dans tous les conflits barbouzards: exemple, il est intervenu en Somalie, vraisembablement pour appuyer les rebelles favorables aux américains. Que livrait il? De simples sacs de riz valent de l'Or en période de famine, donc il aurait pu se contenter de cela... Mais qui sait? Qui vérifie le contenu des avions cargo? Qui les décharge? Ses propres équipes! Il est aussi intervenu au Kosovo où il a bloqué des enquêtes de l'ONU contre les activités mafieuses de l'UCK: trafics de drogue et de femmes... Monsieur Kouchner, véritable "parrain" de l'humanitaire?
    Article original : Blog de Cismigiu
Note de P&P : C'est le même Bernard Kouchner, brillantissime ministre des Affaires étrangères, qui a signé une pétition en faveur de la "pédophilie douce", qui a soutenu à plusieurs reprises une guerre en Iran ou qui a empoché 25000 dollars pour un rapport commandé par Total minimisant la dictature birmane.

liste complète



http://pouvoiretpsychopathie.hautetfort.com/archive/2009/01/30/sarkozy-veut-imposer-le-nouvel-ordre-mondial.html


octopus-copie-copie-1.jpg
Les étapes du Nouvel Ordre Mondial


Le texte suivant est un commentaire issu du blog géopolitique d'un journal dit "de droite":

CREATION D'UNE CRISE FINANCIERE PUIS ECONOMIQUE
POUR ETABLIR UN NOUVEL ORDRE MONDIAL

(Voilà ce que pourraient lire dans les livres d'histoire les futures générations: si notre humanité survie à ce qui se prépare)


1ère étape
Production mondiale stable avec croissance régulière. Rachat et fusion des grands groupes (1ère étape de la mondialisation) apparition de nouveaux géants économiques. Dans un même temps aux USA, autorisations en masse de crédits à taux progressifs, à une grande partie de population non viable. Population qui va fortement s'endetter, pour accéder à la propriété (1ère étape de la mondialisation).


2ème étape
Augmentation de la production par les nouveaux géants économiques, pour inonder les marchés (en faisant croire à une forte demande des marchés asiatiques) afin de gonfler les stocks (2ème étape de la mondialisation) et pour faire croire dans un deuxième temps à des surcapacités de production mondiale. L'augmentation de la production entraînera une forte demande d'énergie et un choc pétrolier passager. Dopage des marchés et hausse des prix (pour engranger les fonds nécessaires avant la dépression programmée). Début des faillites des ménages aux USA, créant des avoirs pourris, début des subprimes.


3ème étape
Les avoirs pourris font plonger les résultats des banques. L'augmentation des stocks commence à faire chuter les cours. Réaction des marchés financiers face aux subprimes US et aux stocks surabondants. Dépression et effondrement des marchés. Faillites des banques. Rachats et fusions des banques avec l'argent public, affaiblissant un peu plus les états (3ème étape de la mondialisation). Création de la crise financière. Effondrement des valeurs boursières des grands groupes, les rendant vulnérables aux OPA (Offre Public d'Achat, 3ème étape de la mondialisation).


4ème étape
Médiatisation à outrance de la crise financière, pour imprégner les consciences qu'il y a récession économique. Fermeture en masse des unités de production les moins rentables, sans résistance des populations, car "c'est la crise". Rachat à bas prix et mondialisation des capacités de production, dans tous les domaines. Obtention des monopoles (4ème étape de la mondialisation). La constitution de stocks en amont permettra d'alimenter les marchés, pour ne pas risquer de voir repartir les prix à la hausse, avant d'avoir finalisé la 4ème étape. Augmentation du chômage et de la précarité par les fermetures en masse des usines. Création d'un climat de peur chez les populations mondiales, pour permettre une forte diminution des salaires et une remise à plat des avantages sociaux. Réformes voire suppressions à terme des couvertures sociales, des retraites, des services publiques de la santé, de l'éducation, etc. Tout cela sans trop de résistances, car « c'est la crise ».


5ème et dernière étape instituant « Le nouvel ordre mondial »
Dans un premier temps, il pourrait y avoir des risques de soulèvements entre les pouvoirs poussant au nouvel ordre mondial et les populations de la planète qui n'en veulent pas. Si nécessaire, la révélation au grand public de l'existence de vies extraterrestres agressives, pourrait permettre de finaliser la militarisation de l'espace. Ce qui empêchera toutes interventions pacifiques (d'éventuelles forces supérieures) ou encore, permettra de tuer dans l'œuf tous pays ou mouvements réfractaires. De fortes augmentations des prix, affaibliront les plus démunis et augmenteront les écarts entre les classes sociales. L'appauvrissement général diminuera la population mondiale par la récession, la famine et les maladies (tous continents confondus). L'utilisation de la technologie HAARP pourrait permettre d'amplifier les phénomènes naturels, afin de déclencher des catastrophes dites naturelles et accélérer la réduction des populations sur les continents. Le chaos général ainsi créé, permettant de faire passer les réformes. Des campagnes dites de vaccination pourront aussi permettre de réduire les populations sans faire de vagues. L’instauration d'un nouvel ordre mondial sera ainsi sournoisement instauré, sans contre pouvoirs dans les domaines de la finance, de l'énergie, des matières premières et de l'alimentation, mettant à genoux toute la planète. La mise en place de puces dans le corps de chaque individu permettra un fichage, pour ne garder que ceux utiles. Autrement dit la vie telle que vous la connaissez aujourd'hui n'existera plus, vous serez devenu les objets du nouvel ordre mondial.



QUE FAIRE POUR EMPÊCHER L'IRREPARABLE ?

Ne croyez pas que ce que vous venez de lire est un scénario catastrophe de sciences-fiction, ou les élucubrations d'un fou, ou encore qu'il est impossible que cela puisse arriver ; car c'est en train de se passer sous vos yeux (observez et analysez). Nous sommes déjà au début de la 4ème étape, programmée pour 2009 et 2010.


Si vous pensez ne pas être concernés par ce que vous venez de lire, vous avez tort. Car très bientôt, votre vie et la vie en général telle que nous la connaissons tout cela n'existera plus. Les pouvoirs en place savent bien de quoi ils parlent, lorsqu'ils nous disent qu'après la crise, plus rien ne sera comme avant !!! Votre plus grand tort est de penser que vous ne pouvez rien faire et de laisser vos pouvoirs aux autres, pour régler les problèmes du monde. Car non seulement ils ne régleront rien (depuis combien de décennies la faim dans le monde devrait avoir disparue ?) mais en plus ils utilisent votre pouvoir pour détruire la vie et la planète, afin de servir leurs propres intérêts, avec votre bénédiction. Il est plus que temps de réagir et de vous prendre en main, pour créer le bonheur dont vous rêvez. Ne permettons pas que ce qu'ils ont programme arrive !


On vous fait croire depuis toujours que vous n'avez aucun pouvoir, alors que c'est entièrement faux !!! Nous sommes tous maîtres de notre existence, bien plus que vous n'avez jamais osé l'imaginer. Il vous suffit de penser autrement. Arrêtez d'écouter les médias, pour ne plus être manipulé. Croyez vous que toutes les grandes marques dépenseraient des milliards en publicité, si cela n'influençait pas notre subconscient à acheter leurs produits. En utilisant les mêmes méthodes et bien d'autres encore, les pouvoirs en place nous maintiennent dans l'ignorance, la peur et la dépendance (alimentaire, énergétique, financière, etc. ...) pour continuer à avoir la main mise sur une population inconsciente de ses pouvoirs, maintenue sous perfusion et dans l'esclavage moderne.(...) Lire la suite ici :

http://mahamudras.blogspot.com/
http://bridge.over-blog.org/article-27708490.html



Interview de George Soros a Davos en Suisse lors du Word Economic Forum 2009 (le 28 Janvier 2009 sur Bloomberg TV) « Parlons des conséquences d’un baril a 40 US$ (…) C’est une mauvaise nouvelle pour les pays producteurs de pétrole (…) Le marché immobilier de Dubaï est occupé a s’écrouler (sourire). Cependant ce n’est pas une mauvaise nouvelle, car a présent on va réussir a affaiblir toute une série de pays qui étaient hostiles au Nouvel Ordre Mondial : Bolivie (Evo Morales), Vénézuela (Hugo Chavez), Iran, Russie, etc… Ce n’est pas facile de financer des révolutions avec un pétrole aussi bon marché, donc les jours de ces dirigeants sont comptés (…) L’Iran qui est en phase de pré-élections, ne pourra pas survivre plus d’une année. La Russie est un cas plus inquiétant, car ils vont sans doute essayé de réagir a cette chute en organisant des violences. » Source Pour George Soros, le bas prix du Pétrole [...]

guadeloupe.jpg
17 Airbus ont débarqué depuis début janvier, avec près de 400 militaires/gendarmes/CRS, armés jusqu’aux dents. Des chars d’assauts, des munitions, des cercueils en plastique, des vivres ont également été acheminés en même temps que ces forces de répression. De : Arsène MARIE-JOSEPHE POINTE A PITRE, vendredi 30 janvier 2009 C’est un appel de soutien que je lance depuis la Guadeloupe. Un collectif de 52 organisations [...]


NOM, suite  :
Que l’on soit bien clair sur la responsabilité de cette crise ! La Réserve Fédérale, qui est une propriété privée, est le cartel responsable du crédit et de la monnaie aux Etats-Unis. En tant que tel, il porte la responsabilité de la création des circonstances qui ont conduit à la crise des supprime aux Etats-Unis, laquelle à son tour a déclenché l’entière catastrophe internationale qui se déroule sous nos propres yeux. Il me semble inconcevable que l’élite financière n’ait pas réalisé ce qui finirait par arriver. Cela étant, on doit assumer que Rockefeller & Co ont délibérément manigancé cette crise pour créer une panique et une sinistrose massives, afin de gagner le soutien au Nouvel Ordre Mondial dont Rockefeller rêve depuis longtemps – avec les banquiers gangsters [les « bangsters »] remplaçant les politiciens élus. Evidemment, toutes les devises majeures devront [...]

Alain Soral, transfuge du FN, interviewé par le Cdentre Sahra
http://crodoff.canalblog.com/archives/2009/02/09/12440968.html



Forum international de Beyrouth
A l’initiative (1) et avec l’appui (**) de nombreux centres de recherche, associations, syndicats et mouvements politiques, culturels ou sociaux , les travaux du Forum international de Beyrouth se sont déroulés les 16-17-18 janvier 2009, en présence de 450 représentations arabes et internationales et de personnalités éminentes, venus de cinq continents (66 pays). 
 
Ce Forum, où étaient fortement représentés l’Amérique Latine, l’Asie et le Proche Orient, incarnait l’esprit de la Tricontinentale.

Deux grandes actualités ont marqué le Forum. D’une part, la résistance héroïque du peuple palestinien de Gaza face à une intensité de violence et une barbarie sans précédent. D’autre part, la crise globale du capitalisme, qui n’est pas seulement financière mais aussi économique, sociale, culturelle et morale, mettant en danger la survie de l’humanité.

http://socio13.wordpress.com/2009/01/31/forum-international-de-beyrouth/#more-10863


 Les délocalisations remises en cause, l’impact du ralentissement de la croissance en Chine, le coût des paradis fiscaux, la faillite de la finance et de ses organismes de contrôle comme les agences de notation : ce sont autant de constats qui sont dressés. Ils montrent, parmi d’autres, la remise en cause des dogmes sur lesquels Nicolas Sarkozy avait assis son programme électoral, puis l’action du gouvernement Fillon dans la première année de son exercice.

http://www.investir.fr/cours-actions-cotation/FR/ISI/cours-valeur-103037-mnemo/infos-conseils/103037/Des_Francais_dans_la_rue__une_remise_en_question_mondiale_des_gouvernements.html


Les peuples grondent...
Une tête de vache dans un cercueil déposée devant le ministère letton de l’Agriculture ; des yaourts lancés sur les voitures des ministres islandais pendant que des concerts de casseroles rythment les nuits de Reykjavík ; les frontières de la Bulgarie avec la Grèce et la Roumanie fermées par des barrages de tracteurs ; des manifestations contre Vladimir Poutine de Moscou à Vladivostok ; l’injonction lancée par le gouvernement de Pékin à l’Armée nationale populaire chinoise de faire montre d’une « obéissance absolue » et « sans concession »  ; ou, plus classiquement, des manifestations qui se terminent en émeutes en Lituanie, en Estonie et en Grèce tandis qu’à Madagascar, à l’issue d’une semaine d’affrontements, le maire de la capitale s’autoproclame président : tels sont quelques-uns des exemples des soubresauts politiques que provoque la crise financière. La suite ICI

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/02/des-franais-dan.html


La diplomatie à l’âge de la barbarie
Israël se sert des négociations de paix pour faire la guerre
par Silvia Cattori

Aucun gouvernement ne peut ignorer que, depuis 60 ans, d’un massacre à un autre, sous prétexte d’auto-défense, Israël poursuit toujours le même projet d’expropriation de la terre appartenant aux Palestiniens. Avec des moyens de plus en plus meurtriers.

Aucune armée, en possession de moyens de destruction aussi massifs, ne s’en est jamais si abondamment servie pour tuer, en peu de temps, intentionnellement, le plus possible de civils.

Aucune armée n’a jamais déversé, en un temps aussi restreint, des tonnes de bombes et d’explosifs sur un territoire si densément habité.

Aucune armée n’avait jamais fait usage de bombardiers pour terroriser, tuer intentionnellement, en quelques minutes, 250 civils, en mutiler gravement 700 autres. Des civils qui ne combattaient pas mais vaquaient à leur occupations. Parmi eux, des policiers nouvellement recrutés qui prêtaient serment [4] et des fillettes qui se rendaient à l’école.

Cela n’eut pas été possible sans la complaisance de nos Etats. (..)

Israël a tué la solution de « deux Etats » depuis longtemps

Les colonisateurs juifs n’ont jamais autant annexé de terre et massacré que depuis que les négociations et les prétendues « Initiatives de paix » promues à grands frais se sont multipliées.

Par ses bains de sang récurrents, l’armée israélienne entend rappeler aux Palestiniens, qu’il n’y aura jamais de Palestine. Qu’il n’y aura jamais « deux Etats » non plus.

Les négociations d’Oslo qui devaient conduire à « deux Etats », entamées en 1993, n’ont apporté que plus d’oppression et de malheurs aux Palestiniens. Ces négociations ont été exploitées par Israël pour poursuivre son projet de colonisation, d’épuration ethnique et de massacres. Ceci démontre que le sinistre projet sioniste visant à la conquête totale de la Palestine demeure intact. (..)
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12185


La_diplomatie_a_l_age_texte.jpg 
Bombes au phosphore blanc sur une école de l’UNRWA à Beit Lahiya, le 17 janvier 2009


FRANCOIS BAYROU
A DONNE, DIMANCHE 8 FEVRIER, LE COUP D'ENVOI DE LA CAMPAGNE DES ELECTIONS EUROPEENNES DU MODEM SUR UN TON TRES OFFENSIF A L'EGARD DE NICOLAS SARKOSY, DONT IL A DENONCE LE PROJET, CONFIRME LA VEILLE A MUNICH, DE REINTEGRER COMPLETEMENT L'OTAN.


UNE TELLE DECISION SERAIT 'UNE DEFAITE POUR LA FRANCE' ET 'UNE DEFAITE POUR L'EUROPE', A LANCE M.BAYROU AU PALAIS DE LA MUTUALITE, A PARIS DEVANT 2 500 PERSONNES. ON PEUT ETRE INDEPENDANTS EN ETANT ALLIES, ON NE PEUT PAS ETRE INDEPENDANTS EN ETANT INTEGRES', A-T-IL PLAIDE, DEMANDANT QUE LE CHOIX FAIT EN 1966 PAR LE GENERAL DE GAULLE' NE SOIT PAS BRADE, PAS JETE AUX ORTIES', SELON LE DEPUTE DES PYRENEES-ATLANTIQUES, UNE TELLE DECISION NE PEUT ETRE PRISE QUE PAR REFERENDUM.
http://chiron.over-blog.org/article-27712117.html


Sur Chiron : Obama doit créer une Commission vérité" sur Bush (mise à jour)


 

salaires-cgt.jpgsur le blog http://eldiablo.over-blog.org

 
Israël armerait la rébellion au Darfour, avec l'aide de la France.

 
Les sionistes veulent entraîner les Européens dans une guerre contre l'Iran.


Ils ont fait Obama envoyé par liberation Bénévoles, militants, responsables locaux: ils racontent comment s'est organisée, sur Internet et sur le terrain, l'exceptionnelle campagne de...

Pour lire la suite cliquez ici


LA SANTE EN DEBAT  Depuis plusieurs années le CHSF et l’ensemble des hôpitaux publics subissent de nombreuses attaques : étranglement financier accentué par la tarification à...

Pour lire la suite cliquez ici 



  siteon0.jpg

  LE GRAND COMMIS, SES COMMANDITAIRES ET CEUX QUI LES SOUTIENNENT  Par Michel Peyret
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article169

    LA CRISE QUI DISSOUT, LA CRISE QUI RÉSOUT   Par Hélène Nouaille
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article168

    "QUAND LA POPULACE SE MÊLE DE RAISONNER, TOUT EST PERDU"  lettre de Voltaire à Damilaville 1766
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article167

    LA QUESTION EUROPÉENNE NE SERA PAS POSÉE   par jean Lévy
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article170

    DES TROUPES ALLEMANDES BIENTÔT EN FRANCE - A QUAND LE RETOUR DES BASES AMÉRICAINES?
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article113
  
    LA SIRÈNE BRUNE QUI ENCHANTE ISRAËL  de Michele Giorgio  correspondant à Jérusalem de Il Manifesto
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article171



Selon les sondages, mardi prochain, Avigdor Liebermann sera le véritable vainqueur des élections, avec 17 sièges, et si l’ »homme politique le plus dangereux » (pas sûr, pour le palmarès il y a du monde, depuis 60 ans, NdT) entre au gouvernement, avec la droite de Netanyahu, il fera tout pour chasser les Palestiniens de l’Etat juif.
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article171


NOM et Sarkozy :

Sarkozy : “Nous irons ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer”.


Stratégies de la manipulation :

(extraits) Elément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l'attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d'informations insignifiantes.

Cette méthode est aussi appelée "problème-réaction-solution". On crée d'abord un problème, une "situation" prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu'on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore: créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l'appliquer progressivement

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme "douloureuse mais nécessaire", en obtenant l'accord du public dans le présent pour une application dans le futur.

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant,

Faire appel à l'émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l'analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage.

Encourager le public à trouver "cool" le fait d'être bête, vulgaire, et inculte...

Faire croire à l'individu qu'il est seul responsable de son malheur, à cause de l'insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l'individu s'auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l'un des effets est l'inhibition de l'action. Et sans action, pas de révolution!...

Le système en est arrivé à mieux connaître l'individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.


Sylvain Timsit
© syti.net
, 2002

http://goudouly.over-blog.com/article-27328123.html





 
CityLifes.jpg




C O M M E N T A I R E S  :  I C Ivide.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons à l'intolérable 09/02/2009 18:56

Merci chère Rita de ta visite, et d'avoir transmis...Je suis toujours admirative quand je te lis"partage des richesses", "la plume plus forte que l'épée"je partage toujours ta façon de voir (et par ex, la plume + forte...) et je déguste ta parole, tes mots, comme du mielje t'embrasse très fort eva

ritapitton 09/02/2009 10:53

Bonjour Eva ,Mille mercis pour cette superbe page qui fait un nécessaire  contrepoids aux médias trompeurs et manipulateurs ! Oui soyons tous des journalistes .Et j'ai déjà transmis ton éditorial du jour + "Le contrat tacite " de Bridge à d'autres  internautes pour relayer de vrais infos . La plume est plus forte que l'épée .Bises   Rita pour le partage des richesses .

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages