26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 22:19


9782952829229FS.gifhttp://chiron.over-blog.org/article-27214073.html


Mes amis,

On annonce de nouvelles coupures d'électricité dans ma région, après les deux jours dans le noir. Des installations doivent être réparées, la situation est instable.

Je me contente de vous adresser une sélection de textes préparés à votre intention.

Vous retrouverez mes analyses, et ma plume, bientôt.

Eva

Aide-20aux-20banquiers-TT-sf-Sarkozy.jpg
Crise systémique globale :
Nouveau point d’inflexion en Mars 2009
 

’Quand le monde prend conscience que cette crise est pire que celle des années 1930’

Nous estimons que la crise systémique globale connaîtra en Mars 2009 un nouveau point d’inflexion d’une importance analogue à celui de Septembre 2008.

Notre équipe considère en effet que cette période de l’année 2009 va être caractérisée par une prise de conscience générale de l’existence de trois processus déstabilisateurs majeurs de l’économie mondiale, à savoir :


1. la prise de conscience de la longue durée de la crise


2. l’explosion du chômage dans le monde entier


3. le risque d’effondrement brutal de l’ensemble des systèmes de pension par capitalisation


Ce point d’inflexion sera ainsi caractérisé par un ensemble de facteurs
psychologiques, à savoir la perception générale par les opinions publiques en Europe, en Amérique et en Asie que la crise en cours a échappé au contrôle de toute autorité publique, nationale ou internationale, qu’elle affecte sévèrement toutes les régions du monde même si certaines sont plus affectées que d’autres (voir GEAB N°28), qu’elle touche directement des centaines de millions de personnes dans le monde ’développé’ et qu’elle ne fait qu’empirer au fur et à mesure où les conséquences se font sentir dans l’économie réelle. Les gouvernements nationaux et les institutions internationales n’ont plus qu’un trimestre pour se préparer à cette situation qui est potentiellement porteuse d’un risque majeur de chaos social. Les pays les moins bien équipés pour gérer socialement la montée rapide du chômage et le risque croissant sur les retraites seront les plus déstabilisés par cette prise de conscience des opinions publiques.


La crise durera au moins jusqu’à la fin 2010


La crise affectera de manière diversifiée les différentes régions du monde.

Cependant, contrairement aux discours actuels des mêmes experts qui niaient l’existence d’une crise en gestation il y a trois ans, qui niaient qu’elle soit globale il y a 2 ans et qui niaient il y a seulement six mois qu’elle soit systémique, nous anticipons une durée minimale de trois ans pour cette phase de décantation de la crise. Elle ne sera ni terminée au printemps 2009, ni à l’ été 2009, ni au début 2010.
 

C’est seulement vers la fin 2010 que la situation commencera à se stabiliser et s’améliorer un peu dans certaines régions du monde, à savoir l’Asie et la zone Euro, ainsi que pour les pays producteurs de matières premières énergétiques, minérales ou alimentaires. Ailleurs, elle continuera. En particulier aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, et dans les pays les plus liés à ces économies, où elle s’inscrit dans une logique décennale. C’est seulement vers 2018 que ces pays peuvent envisager un retour réel de la croissance.


Par ailleurs, il ne faut pas imaginer que l’amélioration de la fin 2010 marquera un retour à une croissance forte. La convalescence sera longue ; par exemple, les bourses mettront également une décennie à revenir aux niveaux de l’année 2007, si elles y reviennent un jour. Il faut se souvenir que Wall Street mit 20 ans à revenir à ses niveaux de la fin des années 1920. Or cette crise est plus profonde et durable que celle des années 1930.

Cette prise de conscience de la longue durée de la crise va progressivement se faire jour dans les opinions publiques au cours du trimestre à venir. Et elle déclenchera immédiatement deux phénomènes porteurs d’instabilité socio-économique : la peur panique du lendemain et la critique renforcée des dirigeants du pays.



Le risque d’effondrement brutal de l’ensemble
des systèmes de pension par capitalisation


Enfin, dans le cadre des conséquences de la crise qui affecteront directement des dizaines de millions de personnes aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, au Japon, aux Pays-Bas et au Danemark en particulier, il faut intégrer le fait qu’à partir de cette fin d’année 2008 vont se multiplier les nouvelles concernant les pertes massives des organismes gérant les actifs censés financer ces retraites.


L’OCDE estime à 4.000 milliards USD les pertes des fonds de pension pour la seule année 2008.
Aux Pays-Bas comme au Royaume-Uni, les organes de surveillance des fonds de pension viennent de lancer des cris d’alarme demandant en urgence un accroissement des cotisations obligatoires et une intervention de l’Etat. Aux Etats-Unis, ce sont des annonces multiples d’augmentation des contributions et de diminution des versements qui sont émises à un rythme croissant. Et c’est seulement dans les semaines à venir que nombre de fonds vont pouvoir faire réellement le décompte de ce qu’ils ont perdu.


Beaucoup s’illusionnent encore sur leur capacité à reconstituer leur capital à l’occasion d’une prochaine sortie de crise.


En Mars 2009, quand gestionnaires de fonds de pension, retraités et gouvernements vont simultanément prendre conscience que la crise va durer, qu’elle va coïncider avec l’arrivée massive des « babyboomers » à la retraite et que les bourses ont peu de chance de retrouver avant de longues années leurs niveaux de 2007, le chaos va s’installer dans ce secteur et les gouvernements vont se rapprocher de plus en plus de l’obligation d’intervenir pour nationaliser tous ces fonds. L’Argentine, qui a pris cette décision il y a quelques mois apparaîtra alors comme un précurseur.


Ces tendances sont toutes déjà en cours. Leur conjonction et la prise de conscience par les opinions publiques des conséquences qu’elles entraînent constituera le grand choc psychologique mondial du printemps 2009, à savoir que nous sommes tous plongés dans une crise pire que celle de 1929 ; et qu’il n’y a pas de sortie de crise possible à court terme. Cette évolution aura un impact décisif sur la mentalité collective mondiale des peuples et des décideurs et modifiera donc considérablement le processus de déroulement de la crise dans la période qui suivra.

Avec plus de désillusions et moins de certitudes, l’instabilité socio-politique globale va s’accroître considérablement

 

www.acidezone (message envoyé par une lectrice)

1465778274.jpg

La crise globale des années 2010
(Autre scénario de crise)

Le scénario du miracle sans lendemain



Une partie de l’opinion notamment occidentale pense encore que le bœuf est aussi léger que la grenouille, que les garanties ne seront jamais utilisées, que les capitaux publics prêtés aux banques seront en fait un placement paradisiaque, que les dénationalisations à venir seront juteuses, que les dépenses budgétaires massives pour relancer les échanges réels entraineront mécaniquement de nouvelles rentrées fiscales, etc. il s’agit du scénario optimiste. Son occurrence semble faible laquelle est, d’une certaine façon, une vraie chance.
 

Si la finance rentre dans sa boîte, presque par enchantement, les conditions d’une nouvelle crise seront vite réunies. Des « fire walls » efficaces ne seront pas mis en place et on se contentera d’un toilettage minimum du système : normes comptables nouvelles, et agences de notation revisitées feront l’affaire. La finance pourra d’autant plus facilement sortir de sa boite que l’expérience aura montré une fois de plus que les Etats sont là pour payer les coûts sociaux des orgies financières. il s’agit de la question tant débattue des comportements opportunistes chez les économistes. Au surplus le règlement, comme par enchantement, de la crise, aboutira à l’édification de nouveaux comportements opportunistes, cette fois dans la « paisible économie ». En effet nous constatons aujourd’hui, partout dans le monde l’allongement des files d’attentes de secteurs économiques venant au nom de la crise demander ce qu’ils croient être un juste soutien des Etats : automobile, mécanique ,sidérurgie, banques etc.

L’acceptation dans l’urgence risque d’entrainer injustices et gaspillages de toutes sortes : pourquoi Toyota installé dans le sud des USA ne pourrait-il pas bénéficier du plan qui se prépare pour les « big three » ? Les banques tricolores qui reçoivent des fonds publics ne vont t-elles pas en profiter pour renforcer leurs positions internationales ? La prime à la casse n’aurait-elle pas pu être utilisée dans un secteur davantage porteur d’avenir ? « L’ordre spontané » qui alloue si efficacement les ressources et récompense les meilleurs serait ainsi une fois de plus pollué par les marchés politiques : GM est une entreprise obsolète, mais le coût qu’il faut normalement payer pour cette inefficacité est reporté sur la collectivité. Ce que l’on perd sur les marchés économiques peut être gagné- comme d’habitude, pourrait-on ajouter- sur les marchés politiques.

Au total parce rien ne changerait dans ce scénario optimiste les vrais problèmes du monde continueraient de se poser : que faire du mercantilisme chinois ? Comment régler les déséquilibres financiers intergénérationnels ? Comment régler les problèmes d’environnement ? etc.



Le scénario de la catastrophe prometteuse
 


(..) Les banques centrales sont déjà à l’œuvre dans l’aide au nettoyage des bilans bancaires. Au-delà des politiques de taux zéro ou proches de zéro, elles achètent et vont massivement acheter les actifs douteux des banques de second rang (..)

 

 

Il faut aller plus loin et le rôle des banques centrales pourrait devenir en fin de processus complètement décisif. Dans combien de temps ? 

(..)  La ronde des échanges ne reprendra sérieusement que par la force : la commande publique de travaux et autres marchandises (..)


Devenir plus gros en « mangeant » de la liquidité, pour réenclencher la ronde des échanges marchands, est d’autant plus difficile que l’on est faible et que la réputation souffre d’un déficit d’excellence. Nous avons là l’origine des « transfusions » du FMI apportés aux grenouilles trop petites, trop jeunes, ou trop faibles : prêts à l’Ukraine, la Hongrie, le Chili, etc. Cette faiblesse de certaines est à terme coûteuse puisque la charge de la dette est proportionnelle au taux de l’intérêt. N’oublions pas que l’on ne prête qu’aux riches.


Ce qui veut dire que les Etats, qui sont grenouilles voulant se faire plus grosses que le bœuf vont entrer dans un processus croissant et dangereux de divergences. Et les plus faibles ne pourront pas longtemps compter sur le FMI qui, lui aussi, à l’échelle planétaire avec ses 250 milliards de dollars de disponibilités, n’est qu’une petite grenouille. Les Etats les plus faibles pourront-ils être aidés par les plus solides qui eux-mêmes de plus en plus vivront de transfusions probablement de plus en plus couteuses ? Qu’il nous soit permis d’en douter.


Le scénario le plus probable, et surtout le plus satisfaisant, devient alors celui-ci : puisque les banques centrales, malgré les déversements héliportés de liquidités, sont incapables à elles seules de réamorcer la ronde des échanges, puisque les Etats seront très vite à court de munitions malgré leur incontestable efficacité, alors il conviendra d’envisager un partage des tâches : Aux banques centrales le soin de fournir des quantités illimitées de munitions ; aux Etats - désormais bien armés - de les utiliser et de forcer par la commande publique le réamorçage de la ronde des échanges.

(..) La récession peut ne pas devenir grave dépression si les autorités monétaires partout dans le monde s’orientent vers un tel partage des tâches. Et l’enjeu est tel que ce scénario a de bonnes chances d’émerger très rapidement. La double planche à billets (déversements héliportés sur les banques d’un côté, sur les trésors de l’autre) est au moins dans un relatif court terme la seule alternative à l’irruption massive et dévastatrice d’une crise exceptionnellement grave.


Des solutions ....et des questions sans réponses


Bien sûr le scénario qui vient d’être développé bouleverse les croyances les mieux établies, notamment les bienfaits de la stabilité monétaire, le dogme de l’indépendance des banques centrales, avec notamment l’interdiction pour un Etat d’exiger l’achat de bons du trésor par sa propre banque centrale. Le problème va rapidement se poser pour l’Europe qui s’est construite une banque centrale qui est de loin la plus indépendante du monde. Rappelons par exemple que l’article 101 du traité constitutif de la CE interdit à la banque centrale et aux banques centrales nationales d’accorder toutes formes de crédits aux administrations publiques nationales
 

Notons que dans les faits, le pragmatisme, tout au moins le pragmatisme américain, semble déjà se manifester et le président de la FED, en décembre 2008, n’hésite pas à déclarer qu’il compte bien utiliser des « moyens non conventionnels ». Ce pragmatisme fait à l’inverse place à beaucoup de rigueur côté BCE, et le scénario retenu sera sans doute assez difficile à mettre en place. Difficulté accrue aussi en raison du fait que les stratégies de coopération entre Etats européens ne semblent pas toujours l’emporter sur des stratégies plus nationales.


Il n’empêche qu’il sera tout simplement intenable pour l’Europe de conserver des Etats nationaux dans leur statut de petite grenouille alors que partout ailleurs le double déversement héliporté sera à l’œuvre , et ce, ne serait-ce que pour des considérations de change qui verraient l’Euro s’apprécier au-delà de toute limite. Une solution devra donc être trouvée pour que l’Europe puisse à son tour - et sans limite - sortir du grenier la planche à billets.


Le double déversement héliporté aboutira mécaniquement à une hausse considérable de la masse monétaire mondiale. Lorsque les bons du trésor émis sans limites n’épongeront plus l’épargne mondiale, ce qui est encore largement le cas au moment où ces lignes sont écrites, mais deviendront de la pure création monétaire, un écart sera crée entre la masse monétaire disponible et ses contreparties en termes de marchandises disponibles. La question est alors de déterminer le moment où la déflation, enfin éloignée, laissera la place à l’inflation.


Il est impossible de répondre à une telle question. Cette inflation est pourtant inéluctable et débutera lorsque les Etats ayant forcé le redémarrage des rondes des échanges, les premières raretés réapparaitront. Ces premières raretés se manifesteront vraisemblablement sur les matières premières et notamment le pétrole dont le faible prix actuel élimine mécaniquement les recherches et forages difficiles et donc son offre.


Il sera difficile pour les Etats de contenir l’inflation...essentiellement parce qu’elle est une partie de la solution.


(..)  Comme la politique monétaire se conduira elle-même à taux proche de zéro, cela signifie, compte tenu de l’inflation à venir, la perspective de taux d’intérêts réellement négatifs. Ce que n’aiment pas la finance et la rente en général. Rappelons-nous l’époque (les années 70) où tous les taux étaient négatifs et les emprunts immobiliers plus aisés à rembourser. Une façon de contenir la finance dans sa boîte est donc de maintenir durablement des taux négatifs.


L’inflation est aussi une partie de la solution en ce qu’elle mettra fin aux sempiternels débats intergénérationnels qui minent le climat social dans nombre de pays. Le taux d’endettement des Etats et des administrations publiques s’érodera vite en situation inflationniste : le stock de dettes notamment anciennes, celles accumulées depuis une trentaine d’années diminuera - toutes choses égales par ailleurs - au rythme de l’inflation. Processus que la plupart des pays ont bien connu après chacune des deux guerres mondiales. L’ardoise intergénérationnelle s’effacera et on ne pourra plus dire que les vivants d’aujourd’hui vivent sur le dos des citoyens à naître.


L’inflation est enfin une partie de la solution car elle amènera immanquablement la question des nouveaux taux de change. Sa version américaine sera lourde de conséquences et il est clair qu’elle entrainera via une chute importante, et sans doute même considérable, du billet vert, une économie moins extravertie. Le couple étrange, le ou la « Chimérique » devra nécessairement redéfinir les modalités d’une coopération qui était insoutenable. Sans évidemment prédire ce qu’il en sera, il est clair qu’une « dé mondialisation », au moins limitée, se déroule déjà sous nos yeux. Il est en particulier vraisemblable que la crise risque de contrarier durablement le mercantilisme agressif chinois, économie continent qui devra elle aussi envisager un avenir moins extraverti à peine d’insoutenabilité.



Alors, la grande crise ? « Ruse de la raison » ? Nouvelle version de la « main invisible » ? C’est trop vite dit.
 

Tout d’abord les grands dérangements monétaires vont affecter la devenue vieille organisation de la société : victoire des plus jeunes sur les plus vieux car délestés de la rente de la dette ; meilleure allocation du talent et du travail avec le retour de la « valeur ajoutée » au détriment de la « production de valeur » ; retour des projets et de l’avenir contre le culte du rendement trimestriel voire hebdomadaire.


Ces bouleversements restent éminemment positifs. Ils ne disposent toutefois pas de la marque de l’évidence et laisseront beaucoup de questions. Le combat idéologique des anti keynésiens est encore vigoureux, la baisse attendue des niveaux de vie - notamment aux USA - ne sera sans doute pas simplement passagère ; les modifications considérables des taux de change pourront être catastrophiques pour certains ;les fonds de pension sont abondamment peuplés d’acteurs qui n’accepteront pas facilement la disparition relative de la rente ; le redémarrage forcé de la ronde des échanges se fera sans les subtilités irremplaçables « des ordres spontanés », d’où de probables gaspillages et allocations non efficientes de ressources ; y aura-t-il une véritable fin de la déflation salariale ? ; la disparition de la rente permettra t’elle un nouveau partage de la valeur ajoutée ? ; un nouveau rapport de forces dans les entreprises et donc de nouvelles formes institutionnelles ? etc.



Au-delà, au niveau européen devra être solutionnée
une question majeure : quel avenir pour l’euro ?
 

L’inflation qui démarrera à la fin du deleveraging sera inégalement vigoureuse entre les différents pays de la zone. Nul doute qu’elle sera plus faible en Allemagne, pays qui à lui seul assure l’essentiel des exportations européennes, tandis que d’autres connaissent des déficits commerciaux abyssaux. S’agissant du couple franco-allemand comment sérieusement penser que l’écart des soldes commerciaux (approximativement excédent de prés de 200 milliards d’euros pour l’Allemagne, et déficit de 70 milliards d’euros pour la France) ne va pas s’accroître avec l’issue inflationniste de la crise ?

Cette issue va correspondre à un choc asymétrique aggravant « l’eurodivergence ».

Dans les années 30, la dévaluation était une arme de guerre.

Devenue impossible dans la zone euro, le débat portera au cours des prochaines années sur le dilemme suivant : Il est certes peu pensable d’abandonner l’Euro, mais il est aussi impensable de laisser une situation qui aboutira à l’étranglement de la plupart des pays de la zone sud de l’euro. A l’issue de la crise, on ne pourra ni abandonner l’euro, ni vivre avec lui. Que faire ?  (à suivre)

Jean Claude Werrebrouck est professeur d’économie à l’université de Lille 2, dont il y a dirigé pendant de nombreuses années l’IUT puis l’Institut du Management de la Distribution. Il organise régulièrement des séminaires de réflexion pour un public de cadres et dirigeants du secteur médico-social

Sur ContreInfo

http://goudouly.over-blog.com/article-26674953.html

Agonie de l’idéal financier déréglementé de Thatcher
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12026


-chec-USA-riche-pauvre.jpg


Qui est responsable de la crise ?
The Guardian aurait identifié
les 25 principaux responsables... 


MOSCOU, 26 janvier - RIA Novosti. Le quotidien britannique The Guardian a publié lundi une liste de 25 personnalités, responsables, selon le journal, de l'actuelle crise financière dans le monde.


Selon l'auteur de l'article Mme Julia Finch, l'actuelle crise financière n'est pas un désastre naturel, mais une catastrophe créée par les hommes. "Et tous nous en sommes responsables en quelque sorte", estime la journaliste.


L'ancien président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Alan Greenspan, figure en tête de cette liste des "responsables" qui a permis de se gonfler à la bulle hypothécaire suite au bas taux d'intérêt et à une régulation insuffisante en matière de prêts que les banques octroyaient à des emprunteurs à des fins d'hypothèque.

Par ailleurs, Mme Finch a cité toute une série d'hommes politiques qui assument, selon elle, la responsabilité de la crise. On y trouve notamment l'ancien président américain Bill Clinton dont l'administration a adopté plusieurs lois permettant aux couches les plus démunies de la population d'obtenir des autorisations pour recevoir des prêts bancaires afin d'acheter des logements; George W. Bush qui, au lieu de bloquer ce processus, l'a relancé de plus belle; le premier ministre britannique Gordon Brown, qui a "mis les intérêts des financiers au-dessus de ceux des représentants de l'autre volet de l'économie, notamment des producteurs".


La liste des responsables de la crise comporte aussi d'anciens et actuels PDG des plus grands établissements financiers des Etats-Unis et de Grande-Bretagne, tels que la compagnie d'assurance American International Group Inc., les banques Goldman Sachs, Lehman Brothers, Merrill Lynch, Halifax Bank of Scotland, Royal Bank of Scotland, Bradford & Bingley, Northern Rock, Bear Stearns, Bank of England et autres.

Le journal accuse, en outre, des personnalités, telles que le financier George Soros, le milliardaire Warren Buffet et le président d'un fonds d'investissement US John Paulson "d'avoir vu arriver la crise".

http://www.leblogdemarcfievet.over-blog.com/article-27210580.html

_________________________________________________________________________________________


arton7050-c3492.jpg
Sélection de liens :


"La Russie s'est déclarée très préoccupée par la croissance de la présence militaire et policière de la Géorgie, ainsi que par ses provocations de plus en plus fréquentes dans les zones attenantes à l'Abkhazie et à l'Ossétie du Sud, ce qui nécessite une attention particulière de la part de l'ONU et des autres organisations internationales, présentes dans la région", stipule le document de la diplomatie russe. http://fr.rian.ru/world/20090123/119774356.html



   Tbilissi refuse d'accueillir des inspecteurs: conséquences politiques.


  • L'Etat russe profite de la crise pour reprendre le contrôle de pans entiers de    l'économie
  • Poutine rend hommage à Soljenitsyne qui aurait eu 90 ans
  • La Russie prête à supprimer les visas pour l'Europe
  • Crise des missiles : Medvedev tend la main à Obama


  • 3-enfants-morts--nvelle-photo.jpg

    Tsahal, Israël, dans toute leur horreur

    Moussa Samouni, 19 ans, raconte : “Lors de l’offensive terrestre le 4 janvier, les hélicoptères ont déposé les parachutistes sur les toits. Ensuite, ils ont fait sortir tout le monde et nous ont rassemblés dans un bâtiment. Nous étions près de 120 personnes. Nous sommes restés toute la nuit. Il y avait des explosions, des coups de feu. C’était la panique totale. Les enfants pleuraient. Il faisait froid. Nous avons ouvert la porte pour aller chercher du bois. Mon père était dans la rue, mort. Les soldats nous ont ordonné de rentrer. Puis il y a eu un bombardement et ensuite un deuxième et après les obus sont tombés sur le toit. Vingt-deux personnes sont mortes.

    Trois jours d’interrogatoire. “Les soldats nous ont accusés d’être du Hamas. Ils nous ont tapé dessus. Je leur ai dit : Tuez-moi si vous pensez que je suis du Hamas. Ils ont mis des grenades dans les poches de mon oncle et derrière moi, et menaçaient de les faire exploser. Mon oncle préférait mourir par balles, a-t-il dit. Ils ont voulu nous brûler et ont mis le feu à des couvertures. On va vous faire sauter la tête , disaient-ils.” Le 7 janvier au matin, tous deux ont finalement été libérés. Les soldats leur ont intimé l’ordre de ne pas dire un mot et leur ont donné des drapeaux blancs.

    Dans l’une des rares maisons restées debout, les murs sont couverts d’inscriptions tracées à la craie. “La place de l’Arabe est sous terre”; “Si vous êtes un vrai Givati (unité d’élite), vous devez tuer les Arabes”. “Jérusalem-Est pour Israël”.  (extraits)

    http://socio13.wordpress.com/2009/01/23/a-gaza-des-habitants-racontent-lacharnement-de-larmee-israelienne-sur-des-civils/



http://www.dailymotion.com/video/x84yix_oradoursurgaza-une-rescape-de-zeito_news

Témoignage d'une survivante d'Ouradour-sur-Gaza : poignant, à voir ! Vidéo



________________________________________________________________________________________


liste complète




mosqu-e-bombard-e.jpgint-rieur-gaza-d-vast-.jpg

terrible---cadavres-copie-1.jpgenfants-ds-ruines-copie-1.jpg

 


Gandhi et la création d'un
Etat pour les Juifs :

Le 26 novembre 1938, Gandhi écrit

 

 

 

          « Toute ma sympathie est acquise aux Juifs. J’ai connu certains d’entre eux, d’une manière très intime, en Afrique du Sud, et certains d’entre eux sont devenus des amis pour la vie. Grâce à ces amis, j’ai pu mieux connaître la persécution à laquelle ils ont été soumis depuis la lointaine histoire. Ils ont été, en quelque sorte, les intouchables de la Chrétienté. La similarité entre le traitement que les Chrétiens leur ont infligé et celui que les Hindous infligent aux Intouchables est frappante. Un jugement de nature religieuse a été invoqué dans les deux cas pour justifier les traitements inhumains qui ont été infligés aux uns comme aux autres. A part les amitiés qu’il m’a été donné de nouer avec certains d’entre eux, ma sympathie pour les Juifs ressortit donc à des raisons de caractère universel.

          Mais ma sympathie ne me rend pas sourd aux exigences de la justice. L’appel à un foyer national pour les Juifs ne me séduit guère. La légitimité en est recherchée dans la Bible et dans la ténacité dont les Juifs ont depuis tout temps fait preuve dans la formulation de leur attachement à un retour en Palestine. Pourquoi ne pourraient-ils pas, comme les autres peuples sur Terre, faire de cette contrée leur pays où naître et où gagner sa vie ? La Palestine appartient aux Arabes de la manière dont l’Angleterre appartient aux Anglais ou la France aux Français. Il serait injuste et inhumain d’imposer une domination par les Juifs aux Arabes. Ce qui se passe en Palestine, de nos jours, ne saurait être justifié au nom d’un quelconque code moral de conduite. Les mandats n’ont pas d’autre justification que la dernière guerre mondiale (la Première, NdT). Ce serait à n’en pas douter un crime contre l’humanité de contraindre ces Arabes, si justement fiers, à ce que la Palestine soit restituée aux Juifs en tant que leur foyer national, que ce soit partiellement, ou en totalité. »

 

En 1947, l’Inde votera contre la résolution 181.

Article écrit par admin, le 26 janvier 2009
http://www.initiative-communiste.fr/wordpress/?p=1783



landmap46-99.jpghttp://r-sistons.over-blog.com/article-26203333.html


Reçu :

Merci de faire circuler cette pétition
pour l'interdiction (ban en anglais)
du mercure en dentisterie:

 
http://www.petitiononline.com/mod_perl/signed.cgi?mercury 



F-te-de-l-EKEKO-copie-1.jpg

France - Cuba et
le Temps des Cerises vous invitent

Vendredi 30 janvier à 18h30
à la Maison fraternelle
37 rue Tournefort
75005 Paris

Présentation du livre :
Cuba : 50 ans de révolution.

Hasta la victoria siempre !
par Hernando Calvo Ospina, journaliste et écrivain
qui en a assuré la coordination.

http://cbparis.free.fr/


Le   Président   Lula
appuie la possible réelection
de Hugo Chavez

http://cbparis.free.fr/



cache_1098010112.jpg?t=1232727220

 

 

PAGE SPECIALE...GREVE du

29 JANVIER 2009

 POUR TOUT SAVOIR...

 

...CONSULTEZ ICI !!


cache_1096560412.gif?t=1232483790





cache_1084640212.jpg?t=1230544666











http://kropotkine.jimdo.com/

...votre forum d'informations, de documentations et d'échanges en toute liberté !

  • Le capitalisme domine la planète... système inique avec ses injustices et ses conséquences désastreuses sur l'environnement.
  • Ici vous trouverez un lieu d'échanges (infos, opinions, liens, etc.) et de débats.
  • Ce site ne représente aucun parti ou mouvement en particuliers : il est ouvert aux anticapitalistes de toutes tendances dans un esprit pluraliste, sans sectarisme et sans dogmatisme.  




2009_01_23_Guadeloupe.jpg
http://www.rue89.com/2009/01/23/la-guadeloupe-paralysee-par-la-greve-generale 
(témoignages)

Grève générale
en Guadeloupe
"contre la vie chère"

La Guadeloupe entame dimanche son 6ème jour de paralysie suite au mouvement lancé par le "Lyannaj kont pwofitasyon". L’archipel est au ralenti, tous les secteurs sont quasiment bloqués, dans l’attente d’un accord entre les grévistes, les élus, les socioprofessionnels et les autorités de l’Etat.

 

RFO Guadeloupe 25/01/2009

 http://guadeloupe.rfo.fr/article865.html

 

>>>  LIRE LA PLATEFORME des REVENDICATIONS


http://www.lepost.fr/article/2009/01/23/1398050_video-guadeloupe-greve-generale.html 


    APPEL DE L’UGTG AU MOUVEMENT OUVRIER
ET DEMOCATIQUE INTERNATIONAL

               Chers camarades, Chers amis,

Le pouvoir colonial français s’apprête à réprimer les travailleurs, la jeunesse, le peuple de Guadeloupe avec leurs organisations.

A l’appel de 47 organisations syndicales, politiques, d’associations de consommateurs, d’associations populaires et culturelles un mouvement de grève générale a commencé le 20 janvier 2009, exprimant ainsi le mécontentement général des masses laborieuses, un ras le bol général contre les souffrances auxquelles elles sont confrontées.

C’est ainsi qu’une manifestation à rassembler plus de 25 000 personnes dans les rues de Pointe à Pitre( Ville principale du pays).
Dans la plate-forme de revendications adressée au patronat, aux élus, au représentant de l’Etat, les travailleurs et le peuple demandent, en autres :

-    le relèvement immédiat et conséquent des salaires, du minima vieillesse, des minima sociaux. Sachez qu’en Guadeloupe plus de 100 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté sur une population d’environ 450 000 habitants.
-    la défense et la création d’emplois, la formation notamment pour la jeunesse.
-    la défense et le développement de la production.
-    la  défense et l’amélioration du droit et des libertés syndicales.
-    la baisse des loyers

Les patrons et les élus, au nom de la crise, ont déjà manifesté leur volonté de ne pas satisfaire ces revendications avant même d’ouvrir les négociations.

Ils demandent aux travailleurs « d’être raisonnables, de rependre le travail »

Le patronat s’apprête à lockouter en pensant affamer la population pour créer des affrontements et demander au pouvoir colonial de réprimer. C’est ainsi que plusieurs centaines de forces de répression sont arrivés en Guadeloupe il y a quelque jours, armés jusqu’aux dents.

 

suite à http://www.liberez-les.info/         


Les notes récentes de Leveilleur

  • Commentaires
  • Israel protègera ses militaires contre les poursuites pour crime de guerre


    Palestine-sous-grillage--APFS.jpg

    Non, non et non !
    Pas en leur nom, pas en notre nom
      !

     

    Ehud Barak, Tzipi Livni, Gabi Ashkenazi et Ehud Olmert—n’ayez pas l’impudence de montrer vos têtes à aucune cérémonie commémorative des héros des ghettos, de Lublin, de Vilna, de Kishinev ou de Varsovie. Et vous aussi,  dirigeants de « La Paix Maintenant », pour qui la paix signifie une pacification de la résistance palestinienne par tous les moyens, y compris la destruction d'un peuple. A chaque fois que je serais présent, je ferai personnellement tout pour virer chacun d’entre vous de ces commémorations, parce que votre  présence même serait un immense sacrilège.

    Pas en leurs noms

    Vous n'avez aucun droit de parler au nom de nos martyrs. Vous n'êtes pas Anne Frank du camp de concentration de Bergen-Belsen mais de Hans Frank, général allemand responsable de l’anéantissement des juifs de Pologne.

    Vous n’êtes pas les héritiers du ghetto de Varsovie, parce qu'aujourd'hui le ghetto de Varsovie est exactement devant vous, visé par vos tanks et votre artillerie, et son nom est Gaza. Gaza que vous avez décidé d'éliminer de la carte, comme le Général Frank a eu l'intention d'éliminer le ghetto. Mais, à la différence des ghettos de la Pologne et de la Biélorussie, dans lesquels les juifs ont été laissés presque seuls, on n'éliminera pas Gaza parce que les millions des hommes et de femmes des quatre coins de notre monde construisent un bouclier humain puissant portant ces mots : plus jamais cela

    Pas en nôtre nom !

    Ensemble , avec des dizaines de milliers d'autres juifs, du Canada à la Grande-Bretagne, d'Australie à l'Allemagne, nous vous avertissons : n'ayez pas le culot de parler en nos noms, parce que nous allons vous pourchasser, si nécessaire jusqu'en enfer, l’enfer des criminels de guerre, et enfoncer vos mots jusqu'au fond de votre gorge jusqu'à ce que vous demandiez pardon pour nous avoir mêlés à vos crimes. Nous, et pas vous, sommes les enfants de Mala Zimetbaum et de Marek Edelman, de Mordechai Anilevicz et de Stephane Hessel, et nous remettons leur message à l'Humanité dans les mains des Résistants de Gaza pour qu’ils le gardent: « Nous luttons pour notre liberté et la vôtre, pour notre honneur et le vôtre, pour notre dignité humaine, sociale et nationale et pour la vôtre. » (Appel du ghetto au monde,  Pessa’h 1943)
    Mais pour vous, les dirigeants d'Israël, « liberté » est un mot sale. Vous n'avez aucun « honneur » et vous ne comprenez pas le sens des mots  «  dignité humaine ».

    Nous ne sommes pas une « autre voix juive, » mais la seule voix juive unique capable parler au nom  des saints martyrisés du peuple juif. Votre voix n'est rien autre que les vielles vociférations bestiales des tueurs de nos ancêtres.

    Michel Warschawski
    Alternative Information Centre


     
    26 janvier 2009   22h19
    Qui fume un oinj sauve une banque !

    3 articles sur :
     http://www.solidariteetprogres.org/


« 
Une administration Obama [serait] au mieux favorable à un sacrifice économique brutal, une austérité au bénéfice de Wall Street et une confrontation impérialiste avec la Russie et la Chine. Obama est la recette pour une tragédie mondiale.» prédit Webster Tarpley.
http://www.marcfievet.com/article-27190149.html


Einstein à Gaza, plus un bilan
Qu’aurait dit le père de la relativité s’il voyait une armée israélienne sophistiquée, bombarder des enfants ?
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7892


Pandémies, et Nouvel Ordre Mondial
Le SRAS était la dernière venue de toute une série de maladies nouvelles, provoquées par une série de mystérieux “super germes” mutants qui devaient frapper l’humanité.
http://www.mecanopolis.org/?p=3343

Noam Chomsky rompt le consensus pro-Obama - vidéo
http://www.mecanopolis.org/?p=3377&type=1


greve.jpg greve.bmp9782952829229FS.giftouchepasamaposte.jpg
http://chiron.over-blog.org/article-27214073.html


Déclaration commune Propositions et revendications des organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA
http://goudouly.over-blog.com/article-27003627.html, et
http://rupturetranquille.over-blog.com/article-27139216.html

A lire :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/La
_crise_mondiale_d_aujourd_hui_Maurice_Allais_1998.htm



C O M M E N T A I R E S  :  I C I
 

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Résister - militer - libérer
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 27/01/2009 04:50














Pierre-Antoine Delhommais*









24/01/09 :: 21:24


















Le Nobel français d'économie, Maurice Allais, prophète maudit.










La crise se cherche ses prophètes. Les économistes qui, au milieu de l'aveuglement général, avaient prédit le pire, c'est-à-dire la réalité économique et financière actuelle. La presse américaine loue la clairvoyance des universitaires Nouriel Roubini (New York) et Robert Shiller (Yale).Bien avant eux, un économiste français avait prédit l'apocalypse. Maurice Allais. Pour preuve, ces extraits d'une longue tribune que le Prix Nobel avait publiée dans Le Figaro, en octobre 1998, en pleine crise financière asiatique, et qui fut reprise, un an plus tard, dans son ouvrage La Crise mondiale d'aujourd'hui (Editions Clément Juglar, 240 pages)."De profondes similitudes apparaissent entre la crise mondiale d'aujourd'hui et la Grande Dépression de 1929-1934 : la création et la destruction de moyens de paiement par le système du crédit, le financement d'investissements à long terme avec des fonds empruntés à court terme, le développement d'un endettement gigantesque, une spéculation massive sur les actions et les monnaies, un système financier et monétaire fondamentalement instable (...).Ce qui est éminemment dangereux, c'est l'amplification des déséquilibres par le mécanisme du crédit et l'instabilité du système financier et monétaire tout entier, sur le double plan national et international, qu'il suscite. Cette instabilité a été considérablement aggravée par la totale libération des mouvements de capitaux dans la plus grande partie du monde.(...) Depuis 1974, une spéculation massive s'est développée à l'échelle mondiale. A New York, et depuis 1983, se sont développés à un rythme exponentiel de gigantesques marchés sur les "stock-index futures", les "stock-index options", les "options on stock-index futures", puis les "hedge funds" et tous "les produits dérivés" présentés comme des panacées (...).Qu'il s'agisse de la spéculation sur les monnaies ou de la spéculation sur les actions, ou de la spéculation sur les produits dérivés, le monde est devenu un vaste casino où les tables de jeu sont réparties sur toutes les longitudes et toutes les latitudes. Le jeu et les enchères, auxquelles participent des millions de joueurs, ne s'arrêtent jamais. Aux cotations américaines se succèdent les cotations à Tokyo et à Hongkong, puis à Londres, Francfort et Paris. Sur toutes les places, cette spéculation, frénétique et fébrile, est permise, alimentée et amplifiée par le crédit. Jamais dans le passé elle n'avait atteint une telle ampleur (...).L'économie mondiale tout entière repose aujourd'hui sur de gigantesques pyramides de dettes, prenant appui les unes sur les autres dans un équilibre fragile. Jamais dans le passé une pareille accumulation de promesses de payer ne s'était constatée. Jamais sans doute il n'est devenu plus difficile d'y faire face. Jamais sans doute une telle instabilité potentielle n'était apparue avec une telle menace d'un effondrement général." Sans commentaire.Ou plutôt si, quelques commentaires, de l'auteur lui-même. Joint au téléphone, Maurice Allais, qui fêtera ses 98 ans le 31 mai, se tient toujours autant au fait de l'actualité mondiale - il a suivi à la télévision la cérémonie d'investiture de Barack Obama, à qui il trouve "d'extraordinaires capacités".Toujours prêt à débattre, toujours prêt à combattre les "fausses vérités, non vérifiées par les faits". "Ce qui se passe aujourd'hui est une répétition à quelques variantes près de ce qui s'est passé en 1929." En moins grave, aussi grave, plus grave ? "Il faut voir." Sa principale crainte ? Que les hommes politiques ne prennent pas suffisamment conscience de la gravité de la situation : "Parce qu'eux-mêmes n'ont pas connu personnellement la misère. Même le petit facteur. Moi, si".La crise de 1929, Maurice Allais la connaît par cur. C'est elle qui a décidé de sa vocation d'économiste. Quand il sort major de Polytechnique, il se destine à une carrière de physicien. Mais un voyage aux Etats-Unis, en 1933, alors au creux de la Grande Dépression, lui fait prendre un autre chemin. "C'était un spectacle incroyable, les gens en étaient réduits à la mendicité, explique-t-il. C'était un phénomène profondément étonnant auquel aucune explication satisfaisante n'était donnée."C'est à la suite de ce choc qu'il choisit de consacrer toute son énergie et son intelligence à tenter de résoudre "le problème fondamental de toute économie : promouvoir une efficacité économique aussi grande que possible tout en assurant une répartition des revenus qui soit communément acceptable". Maximiser la croissance en minimisant les inégalités. En 1943, il publie un ouvrage de mille pages, A la recherche d'une discipline économique, rédigé en trente mois, qui lui vaudra, quarante-cinq ans plus tard, le prix Nobel.Le fait que la crise financière actuelle fasse éclater les clivages idéologiques n'est pas forcément pour lui déplaire, lui qui se proclame "libéral socialiste." "Ce qui m'a valu beaucoup d'ennemis", confie-t-il, dans un pays où l'on aime tant étiqueter. Rejeté par les socialistes pour sa défense à tous crins du marché, repoussé par les libéraux pour ses prises de position contre "la doctrine laisser-fairiste mondialiste". Maurice Allais, économiste maudit. Dont il était même devenu de bon ton, dans les années 1990, de moquer les longues analyses. Des propos de vieil homme aigri, expliquaient les économistes distingués, incapable de comprendre la modernité de l'économie mondiale. Ils avaient tort de le moquer. A tout point de vue._________________*L'I-Monde,24-01-09

Eva R-sistons 27/01/2009 03:25

A lire, ce mail que j'ai reçu :______________________________________________________________                                        Madame,
 
Pour étayer les arguments de mon précédent mail, je vous transmets un édito de l'association du "bouclier" qui montre en quelle estime cet humaniste tenait nos institutions.J'ai vérifié ses dires en reprenant bon nombre de ses arguments pour essayer par mails, de sensibiliser les décideurs et les responsables:hommes politiques,juges médiatiques, syndicats de magistrats etc: résultats trois ou quatre réponses sur de nombreux courriers et un seul vrai dialogue avec Nicolas Dupont Aignan président du nouveau parti de "Debout la République".
On le constate à chaque fois: la lâcheté est la règle et le courage l'exception.
La loi du silence peut donc continuer tranquillement à exercer sa dictature puisque les vérités énoncées n'ont aucun écho dans les médias frileux qui emploient, de plus ,les plus bas statagèmes pour décrédibiliser celui qui dit la vérité(ex affaire Alègre où même le journal Marianne s'est deshonoré en racontant des contre-vérités, en compagnie du gang de désinformateurs de l'émission télévisée qui a refusé le droit de réponse à l'association stop à l'oubli).
L'étude des réactions des autorités et des médias face aux crimes envers l'Enfance donne la mesure de notre société à la dérive.C'est en 1992, à la lecture de la terrible enquête de Patrick Meney, journaliste d'investigation et auteur du livre "les voleurs d'innocence" que
mes soupçons ont été confirmés et même dépassés par les incroyables inerties et complicités institutionnelles.Depuis toutes les études menées par une poignée d'humanistes ont confirmé le phénomène.La France et la Belgique apparaissent comme les deux pays les plus gangrenés.
Les enfants sont cernés de toutes parts:par les violences sexuelles intrafamiliales qui de plus en plus débouchent sur des connexions extérieures.des parents exploitent leurs enfants comme des proxénètes en les livrant à des violeurs.des scénarios filmés sont vendus à une armée secrète de malades.
Des réseaux infiltrés dans les institutions paralysent les enquêtes,licencient les professionnels honnêtes et abusent des enfants(le coral,casa pia, angleterre, portugal etc..
Des idéologues d'extrême gauche réfractaires à toute réelle répression refuse la prison pour des agresseurs récidivistes très dangereux.(lire histoire de l'activisme pédophile dans wikipédia).les contrôles judiciaires totalement inefficaces pour certains grands pervers favorisent la destruction de nombreux enfants.
Des idéologues d'extrême droite ont eux aussi à une certaine époque revendiqué comme l'extrême gauche "le droit à l'amour physique entre les adultes et les enfants,sans limites d'âge.
Les sectes elles-aussi sont dénoncées pour leur propension aux abus sur les enfants au nom de théories fumeuses et perverses.
La question est: qui reste-t-il pour défendre ceux qui ont le moins de possibilités pour se défendre,Réponse: une poignée de professionnels honnêtes, quelques journalistes courageux, des mères isolées régulièrement traitées de "folles" et parfois enfermées et soumises aux pires traitements pour avoir voulu défendre leurs enfants(étudier sur le net le dossier de Patricia Poupard) .
Ajoutons que tous ceux qui veulent défendre les enfants sont souvent présentés comme "d'affreux réactionnaires" ou des" homophobes honteux" ou des"militants de l'ordre moral" assimilables à des militants "d'extrême droite"
toutes ces accusations aussi abjectes que stupides visent à abattre moralement les authentiques humanistes qui n'acceptent pas l'ignoble et crapuleuse loi du silence.
Voici quelques ouvrages qui vous donneront une idée du désastre.
"les voleurs d'innocence" de Patrick Meney.
"le livre de la honte "de Laurence Beneux(le FIgaro) et Serge Garde(Humanité).
"enfance massacrée" d'homayra Sellier" Marie-Pia Hutin;Edwige Antier;Joëlle Kalfon.
Votre blog dénonce bien des vérités dérangeantes et je n'ai pas encore trouvé d'attaques à votre égard sur le net.Comme pour Bernard Valadon, je pense que beaucoup de corrompus sont tétanisés par votre courage et votre franc-parler.Aucun politique, aucun magistrat ni aucun journaliste n'a osé venir contredire publiquement les gravissimes attaques qu'il faisait à l'égard du système.On remarque également la même chose pour l'association "stop à l'oubli" qui dans un article virulent('Affaire Alègre et si on se disait tout..question de démocratie" fustige le système de complicités criminelles(trouvable dans la rubrique historique).
Plus que jamais , des Etats généraux s'imposent.On ne peut plus continuer à exercer la politique comme aujourd'hui.Il faut redonner aux citoyens le pouvoir d'exercer un contrôle sur les institutions confisquées.Comme le propose Nicolas Dupont Aignan,il faut exclure à vie les corrompus;Il faut comme certains magistrats italiens le font aujourd'hui confisquer les avoirs de la grande criminalité et les redistribuer aux citoyens en détresse.
sincères salutations.
fx

R-sistons à l'intolérable 27/01/2009 04:43


Le sujet du courriel ci-dessus est :

Silence envers les crimes commis contre l'Enfance


Eva R-sistons 27/01/2009 02:54

ENTREZ EN CLIQUANT ICI Gadgets fournis par Google CATEGORIES Accueil 4 Abonnements 4 Astuces 4 Adresses 4 Administration 4 A refaire 4 Alertes 4 Alimentation 4 Arnaques 4 Assurances 4 Banques 4 Bâtiment 4 Bavures 4 Boycott 4 Chiffres 4 Citations 4 Contact 4 Démocratie 4 Donation 4 Dénonciation 4 Droit de réponse 4 Editorial 4 Ecologie 4 Europe 4 France 4 Fraudes 4 Gaspillage 4 Génocides 4 Globalisation 4 Harcèlement 4 Inscription 4 Justice 4 Lexique 4 Liens 4 Lobbies 4 Logement 4 Médias 4 Meurtres 4 Mobilisez-vous 4 Notaires 4 Otages 4 Pétitions 4 Police 4 Pollution 4 Propositions 4 Religions 4 Responsables 4 Santé 4 Sécurité Sociale 4 Sociétés 4 Succés 4 Suicide 4 Témoignages 4 Transparence 4 Transport 4 Travail 4 Tutelles 4 U.E. 4 Votez blanc 4 Voyages 4 DROIT de REPONSE ACCUEIL . ACCUEIL ABONNEMENTS . ABONNEMENTS ASTUCES Droits d'auteur techniques Adresses officielles Exemples divers Lettre de dénonciation Lettre de plainte Lettre de témoignage Injonction de faire Résilation contrat Solde de tout compte Travail au noir Trucs et astuces ASTUCES ADRESSES . ADRESSES ADMINISTRATION Affaire D.VIGNAUD ADMINISTRATION Refaire_la_constitution Articles à refaire EU Article I-6 à refaire Article I-26 à refaire Aricle I-30 à refaire Article I-33 à refaire Article I-47 à refaire Article II-62 à refaire Préambule Refaire_la_constitution ALERTES_divers ALICE aussi ! AUTO-ECOLE Auto-école enfin ! Auto-école collusion CDiscount CSF litiges prêts DARTY rire ou pleurer ! Défisclaisation Easyfoto L'euro Turc ! Marrakech SFR charge ... SFR encore ! 9 telecom - Le neuf NOOS telecom TONER.ft (un exemple) ALERTES_divers ALIMENTATION_divers Beurre de la mafia Fraises Espagnoles OGM et foie gras OGM loi scélérate TVA 5,5% restauration ALIMENTATION_divers ARNAQUES AUTO arnaques Assurances Carte de crédit arnaques Casting arnaques Chèques arnaques Ebay (enchères) arnaques HOAX (canulars) & arnaques MOTO arnaques PAYPAL arnaques Spoliation à Bordeaux TVA arnaques (fraude) VOITURE arnaques WESTERN UNION ARNAQUES ASSURANCES Affaire Garnier/GAN-MAAF Affaire Suravenir Convoiturage & BOB CSF litige prêt immobilier Défense victime Expert automobile Expert indépendant Indemnisation Loi Chatel MAAF litige Résilation contrat Valeur Vénale ASSURANCES BANQUES Merci Bernard MADOFF Chèques subliminaux CIC 75018 abus CIC/CIO abus frais Crédit Lyonnais Crédit Mutuel abus Credipar et BDF CSF litige prêts immobilier Fraude Fiscale La monnaie de ta pièce PRETS POURRIS Français Récidive erreur TEG SG / Jérome KERVIEL Slibail & LCL leasing SUBPRIME abus de confiance BANQUES BATIMENT & TP Caisse des congès du BTP Amiante Bâtiments Expertise Bâtiment BATIMENT & TP BAVURES Expulsion à Monaco Expulsions Roumaines Hurricane Katrina Giulianas SGRENAS BAVURES BOYCOTT Boycotter Israël ? Canada phoques ? Chine boycott ? Danemark boycott ? Hewlett packard ? Jeux de Pékin ? Numéros surtaxés BOYCOTT CHIFFRES Les billiards Les milliers de milliard Les centaines de milliard Les dizaines de milliard Les milliards Les centaines de million Les dizaines de million Les millions Les centaines de millier Les dizaines de millier Les milliers Les centaines Les dizaines Les unités CHIFFRES CITATIONS & LAPSUS Lettre : A Lettre : B Lettre : C Lettre : D Lettre : E Lettre : F Lettre : G Lettre : H Lettre : I Lettre : J Lettre : K Lettre : L Lettre : M Lettre : N Lettre : O Lettre : P Lettre : Q Lettre : R Lettre : S Lettre : T Lettre : U Lettre : V Lettre : W Lettre : X Lettre : Y Lettre : Z CITATIONS & LAPSUS CONTACT . CONTACT DEMOCRATIE Par M. HOLANDE Tirage au sort Par Mme WEIL DEMOCRATIE DONATIONS . DONATIONS DENONCIATIONS . DENONCIATIONS DROIT de REPONSE . DROIT de REPONSE EDITORIAL Elites délitées Iran nucléaire ? Le NON s'envole ! Néolibéralisme Pays prédateurs EDITORIAL ECOLOGIE Guyane en or ! Village Espagnol ECOLOGIE EUROPE Appel des 23 A REFAIRE Campagne du 18 Mars 2005 Cinq fois NON ! Constitution 14 Avril 2005 Constitution 11 Avril 2005 Déshonneur ? Directive Bolkestein discours du 26 Mai 2005 Médias de France Objections à la constitution Parlementaires Peine de mort PETITION Projet de Traité Referendum France Relancer le débat Résultat Espagne SANCTIONNER ? Les Socialistes Les sondages Liste Referenda Trahison ? La Turquie si TVA 5,5% bientôt UK dehors ? EUROPE FRANCE Fichier EDVIGE Class action NOW ! SANCTIONNER ? Trahison ? 316 propositions Déshonneur ? Moins que rien N'en fait pas assez Réforme de l'Etat Salaire N. SARKOZY UIMM abus DGS ? Parlementaires Forfaitures DEGUEULASSE ! Régimes Spéciaux Mise en examen Proposition impôts Législative 2007 Français bizarre ! REFAIRE PAREIL Sida ou Cancer Fiche S. ROYAL Fiche N. SARKOZY Affaire J. Ferrayé Contrôle budget Les "Machins" Retraite réforme VOTEZ BLANC ! Jurys Citoyens GDF parjure Johnny : pas toi LISTEZ-VOUS ! Merci ZIDANE Chirac est-il sourd Compratif 2007 Le pire est à venir Trop c'est trop ! Class Action France Liste CPE signés L'irresponsable Abus du CPE CPE à retirer Liste des Maires Candidats 2007 Outrage à OUTREAU Manifeste honteux Aux incendiaires Coup d'Etat ? A Nicolas Chirac n'est pas mort Whistleblowing Florence libérée Foutaise Villepin Irrespect Français Euro institutions Lettre aux Elites C'est la honte ! FRANCE FRAUDES CR Auvergne SFE FRAUDES GASPILLAGES Abus Polynésie FR CR Auvergen SFE Hervé GAYMARD GASPILLAGES Tragédie des Onges Si Gaza disparaissait ? GLOBALISATION . GLOBALISATION HARCELEMENTS Retrait de plainte Pédophilie HARCELEMENTS INSCRIPTIONS . INSCRIPTIONS JUSTICE Affaire R. ARMENANTE Affaire Christelle Affaire F. DANGLEHANT Affaire Joseph FERRAYE Affaire Louis GAIFFE Affaire GARNIER/GAN Affaire Gilles HELGEN Affaire A.MALARDÉ Affaire J. PALLIER/DDP Affaire J-C PONSON Affaire Pierre ROCHE Affaire P. ROCHE (suite) Affaire A. TALENS Bâtonnier N. BARBIER Condamné mais pas radié ! Cour d'appel de Rennes Défense impossible Des avocats intègres Dévoiler les FM Donner aux députés Emballement à OUTREAU Ex-bâtonnier F. GABET Ex-bâtonnier C. GOURION Ex-bâtonnier B. Marsigny Faire soigner 1 avocat Faire soigner 1 magistrat FRANC-MACONNERIE Il y en a marre ! Juge de proximité Libérez Christian COTTEN Maître BEDOU CABAU Maître J-C BENHAMOIU Maître Sylvie WARET Outrage à OUTREAU Pas responsable ! Promesse non tenue Procureurs indépendants 4 enfants sans mère Réformer et vite ! Réformer la justice ! Temples à Montpellier TROUVER 1 AVOCAT VELORUTION abus 20.000 fichiers volés JUSTICE LEXIQUE Lettre A Lettre B Lettre C Lettre D Lettre E Lettre F Lettre G Lettre H Lettre I Lettre J Lettre K Lettre M Lettre N Lettre O Lettre P Lettre Q Lettre R Lettre S Lettre T Lettre U Lettre V Lettre W Lettre X Lettre Y Lettre Z LEXIQUE LIENS FAIRE 1 ECHANGE Voir les liens texte Voir les liens 88x31 Nos bannières 468x60 Nos bannières 88x31 Nos bannières 120x90 Voir les liens pop-up Voir les liens pop-under Voir les liens pour e-mail Banières 120x60 Banières 120x240 Bannières 120x600 Bannières 150x600 FAIRE 1 ECHANGE LIENS LOBBIES Mobilisez-vous LOBBIES LOGEMENT Litige prêt CSF Litige ICADE-CAPRI Vendre sa maison Marchand de sommeil LOGEMENT MEDIAS Journal TOP-ALERTE MEDIAS MEURTRES Lettre A Lettre B Lettre C Lettre D Lettre E Lettre F Lettre G Lettre H Lettre I Lettre J Lettre K Lettre L Lettre M Lettre N Lettre O Lettre P Lettre Q Lettre R Lettre S Lettre T Lettre U Lettre V Lettre W Lettre X Lettre Y Lettre Z MEURTRES MOBILISEZ-VOUS . MOBILISEZ-VOUS NOTAIRES Archives de France Décret à modifier Notaires & Jacques ATTALI Successions abus ! Notaires & députés La mort du notaire NOTAIRES OTAGES Libérer M.E. BURDET Ingrid BETANCOURT Détournement (Golf) Affaire Joseph FERRAYE Pétrole en feu ! OTAGES PETITIONS Pages 1 Page 2 PETITIONS POLICES Discriminations POLICES POLLUTIONS Tubes ultraviolets Amiante en France POLLUTIONS PROPOSITIONS . PROPOSITIONS RELIGIONS Benoit XVI Religions & sectes Guerres de religion RELIGIONS RESPONSABLES Lettre D Lettre F RESPONSABLES SANTE Handicap et franchise Franchises médicales Déficit ou excédant ? Chikungunya Pandémie H5N1 Médecins interdits SANTE SECURITE SOCIALE Trou ou pas trou ? SECURITE SOCIALE SOCIETES Destruction PME/TPE Comportement Liste France Dégraissage Délocalisation SOCIETES SUCCES Promoteurs Succès smartphone Résolution banque SUCCES SUICIDES . SUICIDES TEMOIGNAGES . TEMOIGNAGES TRANSPARENCE Impôts VIP TRANSPARENCE TRANSPORTS Casse moteur 406 Auto pas fiable TRANSPORTS TRAVAIL Restau voyou Paris HEURES SUPP. Abus Paris 17ème Abus heures supp. 35 heures et HS TRAVAIL AU NOIR Contrat de travail CPE 60k d'emplois perdus Stages (suite 3) Stages (suite 2) Stages (suite 1) Stages : abus Travailler plus ESCLAVAGE 100 euros/mois Cadres & alertes Contrôles TRAVAIL TUTELLES . TUTELLES UNION EUROPENNE SANCTIONNER ? Déshonneur Trahison ? Relancer le débat UK dehors ! 26 mai 2005 Appel des 23 La Turquie si... TVA 5,5% bientôt Voir : A REFAIRE Les sondages Les socialistes Liste referenda Cinq fois non ! Voir : PETITION 14 avril 2005 11 avril 2005 Parlementaires Peine de mort OBJECTIONS Médias France 18 mars 2005 Referendum France Projet de traité Directive Bolkestein Résultat Espagne UNION EUROPENNE VOTEZ . VOTEZ VOYAGES Vols annulés Billet avion Opodo PartirPasCher Vacances loupées VOYAGES LES DERNIÈRES PAGES AJOUTÈES : JPK assassiné ? Christelle et sa maman - Amiante en France - Parquet & Procureurs indépendants ? Merci Bernie MADOFF - Boycotter Israël ? Gaza doit-elle disparaître ? Supprimer le juge d'instruction - Travailler dimanche - Chiffres chômage - Vols annulés - Plainte disciplinaire ? Génocide des Onges - Affaire Alain Malardé - Condamné mais pas radié - Chèques subliminaux - Bâtonnier délinquant ? Boycott Danemark - SOUTIEN à Maître François DANGLEHANT - Votre article GRATUIT - PROPOSITIONS - ARTICLE FLASH - Faites soigner un avocat - Faites soigner un magistrat - Libérez M.E.BURDET - Suicides - Des avocats intègres ? La monnaie de ta pièce - PUBLIER un DOSSIER - Fichier EDVIGE - Lettre à Nicolas SARKOZY - Abus Polynésie Française - Journal TOP ALERTE - Media & Medias - Maître François DANGLEHANT - Journal TOP.ALERTE - Handicap en toute franchise - 20.000 dossiers volés - Temple_FM_Montpellier - VELORUTION_abus_Toulouse ! Affaire Julien Pallier/DDP SAS - CLASS ACTION NOW ! Restaurants voyous - Notaires et archives - Tutelle et spoliation - Police discrimination Réunion - Vignaud / DDAF - Boycott Chine - Ingrid Betancourt - CR Auvergne FSE - Prêts immobiliers pourris - Affaire Garnier/GAN-MAAF - Fraudes Fiscales (DE) - Affaire HELGEN - MOBILISEZ-VOUS ! Projet loi OGM - SG / J.Kerviel - LES SANCTIONNER ? - UIMM & Denis Gautier-Sauvagnac - Trahison ? - Covoiturage - Litige ICADE - 316 propositions - Déshonneur ? - Affaire JC Ponson - LES RUBRIQUES DU MENU PRINCIPAL (colonne orange à droite) : Accueil - Abonnements - A D R E S S E S - Administration - A refaire - ALERTES - Amiante - Alimentation - ARNAQUES - Associations - Assurances - ASTUCES - Banques - Batiments - Bavures - BOYCOTT - Censure - Chiffres - Citations - CONTACT - Démocratie - DONATION - Dénonciation - Editorial - Ecologie - EUROPE - Fil d'information - FRANCE - Fraudes - Gaspillages - Génocides - GLOBALISATION - Harcèlements - INSCRIPTION - Immobilier -Justice - LEXIQUE - Liens - LOBBIES - Logement - Média - Meurtres - MOBILISEZ-VOUS ! - Notaire - Otages - Pages payantes - Pétitions - Police - Pollutions - PUBLIER mon DOSSIER - Religions - Responsables - SANTE - Sécu France - Sociétés - Sondages - SUCCES - Suicides - Témoignages - Transparence - Transport - TRAVAIL - Tutelles - Union Européenne - V O T EZ BLANC - Voyages - PAGES IMPORTANTES (colonne jaune de sous-menus ou pop-up jaune) : Franchises médicales - OGM & foie gras - Arnaques et escroqueries - Le "moins que rien" - Spoliation Bordeaux - N'en fait pas assez - Déficit ou excédent - Abus de confiance - Heures supplémentaires - Salaire N. Sarkozy - Réforme de l'Etat - Crédit Mutuel - Aux députés - Parlementaires - Forfaitures - Les mis en examen - Dégueulasse - Régimes spéciaux - Destruction PME TPE - PARTIRpasCHER - 4 enfants sans mère - Notaires Commission Jacques Attali - Proposition impôts - Législatives 2007 - Bizarres Français - Refaire pareil - Fiche Royal - Fiche Nicolas - Sida ou Cancer - Pas de responsabilité - Libérez C.Cotten - Expert indépendant - CIC/CIO abus - Abus Paris 17 - Fiche Ségolène - Valeur Vénale - Fiche Sarkozy - MAAF litige - Affaire J.Ferrayé - Logement - NF & Corsair - Affaire Armenante - Alice aussi ! Pollution tubes UV - Casse moteur 406 - Abus heures supp. - Tirage au sort - 35 heures & HS - Budget à contrôler - Retraite - Affaire Suravenir - VOTEZ BLANC ! Jurys citoyens - Réformez vite ! Expert auto - Notaires & Députés - Iran nucléaire ? GDF parjure ! Johnny pas toi ! Credipar & BDF - Chikungunya - Liste des Maires - LCL encore ! - Bavure Monaco - Litiges CSF - Expulsion roumaine - Avion avec Opodo - Merci Zidane - Trouver un avocat - Affaire A. Talens - Chirac est-il sourd - Auto-école encore - Détournement - Droit d'auteur - Comparatif 2007 - Le pire - Toner.fr - Promesse non tenue - Trop c'est trop - 9 Telecom condamné - Class Action - Listez les CPE signés - Chirac irresponsable - SFR charge - CPE à retirer - CPE innique - 60k d'emplois perdus - La mort du notaire - TVA 5,5% pas pour - Stage suite - Outrage à Outreau - Manisfeste honteux - Emballement répressif - L'Euro Turque - Aux incendiaires - Coup d'Etat - A Nicolas - Meurtres & assassinats - Stagiaires - Reformer la Justice - Résiliation contrat - Adresses officielles - Adresse officielle - Assurance résiliation - Auto Ecole - Assassinat - Assassinats - Florence Aubenas - Le pape Benoît XVI - Beurre frelaté - Cadres alerte - Capitalisme prédateur - Carte crédit arnaque - Casting arnaque - Cents euros mois - Chèque arnaque - Chine dumping - Cdiscount - Chiffres - Contrat travail négocié - Chiffre - Constitution européenne - Coup d'Etat - CPE innique - Crédit Lyonnais - Dégraissage - Démocratie bafouée - Dénonciation - Défiscalisation - Directive Bolkestein - Droit d'auteur - Easyfoto - Echange de lien - Elite Europe - Emballement répressif - L'Euro Turque - Lettre aux Elites - Esclavage France - Franc maconnerie - Affaire Gaiffe - Gaspillage - Guerre de religions - Globalisation & mondialisation - Hewlett Packard - Impôts VIP - Aux incendiaires - Justice victime - La Honte - Injonction de faire - Inscription - Irrespect français - Lettre de dénonciation - Lettre de plainte - Lettre témoignage - Liens - Lien - Manisfeste honteux - Marrakech - Meurtre - Meurtres - A Nicolas - 9 Telecom - Néolibéralisme - Le Non s'envole - Noos FAI - Médias France - Numéro surtaxé - Objections articles - Ouragan Katrina - Outrage à Outreau - Parlementaire européen - Pédophilie - Peine de mort - Petition constitution européenne - Phoque Canada - Reformer la Justice - Religion ou Secte - Referenda constitution - Referendum France - Résiliation contrat - Responsables pourrissement - Résultat Espagne - Retrait de plainte - Affaire Roche - Giuliana SGRENAS - 60k d'emplois perdus - Socialiste France - Socialiste referendum - Sondages - Stage suite - Stagiaire - Stage abus - Téléphone surtaxé - Temoignage - Travail au noir - Travail contrôle - Travailler plus - Turquie - TVA à 5,5% - TVA 5,5% pas pour - TVA fraude - UK dehors - Vote - Village Espagne - Whistleblowing - 23,949http://www.denonciation.com/

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages