17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 22:48
-chec-USA-riche-pauvre.jpgBlog Changement de société
Sommaire :

Eva : Tous pourris !
Elus,
dirigeants d'Israël,
dirigeants arabes,
traîtres en France... 

Quelles sont les buts poursuivis par Israël ?
Le grand transfert
Crimes d'Israël aujourd'hui

Tous pourris ! Par Eva

Tout est inversé. Ceux qui sont élus par les peuples pour les représenter se moquent de leurs intérêts, et poursuivent des buts diamétralement opposés aux désirs des citoyens, de paix et de justice. Et par exemple, les dirigeants décident de guerres dont les peuples ne veulent pas ou qu'ils acceptent parce qu'on leur dit, via les médias manipulateurs, que c'est leur intérêt.

Israël fait croire au monde entier qu'il est la victime des terroristes palestiniens, alors que ces derniers ne font que résister à une occupation visant à créer un sentiment de frustration propice à la radicalisation des esprits et à la répression. Cet Etat dit démocratique, non content de tenter de dominer toute la région riche en ressources fût-ce au prix de l'extermination de toux ceux qui s'y opposent, s'est mis en tête de phagocyter l'Europe à son profit. Sous couvert de lutte contre le terrorisme et en instrumentalisant constamment la Shoah, Israël ne songe qu'à s'approprier le gaz offshore des Palestiniens. Quitte à anéantir ce peuple sous les bombes, par la faim, l'absence de perspectives, ou les maladies et autres malformations liées à l'utilisation d'armes prohibées. Et chaque Palestinien tué sert la cause de Kadima, décidé à se maintenir au pouvoir lors des prochaines élections. 

Avez-vous  remarqué les sourires complices échangés entre les deux ministres des Affaires étrangères, israélienne et américaine ? Voyez mon article "deux colombes s'aimaient d'amour tendre" , http://r-sistons.over-blog.com/article-23900519.html : " Qui disait que la politique se décidait, finalement, dans les coulisses ?? Ou dans les alcôves ? "

Et les peuples, dans tout ça ?

Tzipi Livni, le 24 janvier 2008. Portrait officiel de l'actuelle secrétaire d'État, Condoleezza Rice en février 2005.

L'article que je vous joins aujourd'hui montre bien la duplicité d'Israël, et ses objectifs pour Gaza. Et je ne parlerai pas, aujourd'hui, de l'hypocrisie et de l'inaction criminelle des Européens.

Les régimes arabes ne valent pas mieux. Les nationalismes ont fait place à des régimes corrompus, dictatoriaux, mûs seulement par l'appât de l'argent,  fût-ce au prix des pires renoncements et trahisons. Les peuples ? Sacrifiés. Le produit des richesses exploitées va dans la poche des dirigeants, qui accaparent tout, tandis que les citoyens sont condamnés à la misère. Et à se taire. Avec les conséquences que l'on sait : La rue est pour Gaza, l'oligarchie au pouvoir pour les prédateurs occidentaux. Le comble du cynisme et de la duplicité étant incarné par le Président Egyptien, travaillant, officiellement, à la paix, et en réalité contre les intérêts des Palestiniens. Il est vrai qu'il est copieusement arrosé par les Américains, ces fervents supporters du Bien, de la Liberté et de la démocratie. En paroles, du moins....

Tous pourris ! Dirigeants israéliens, américains, arabes. Et les Français ? Nombre d'élus, aujourd'hui, se livrent à un nouveau sport : La trahison. Après avoir fustigé Sarkozy le libéral Américain, Besson est un de ses plus fidèles serviteurs, heureux d'accéder enfin aux marches suprêmes : Elles valent bien le renoncement à tous les idéaux ou principes ! Quant à Kouchner, il incarne la figure du traître par excellence. Melle Amara, aujourd'hui, après avoir troqué la Cité pour les lambris de l' Elysée, est à l'aise au milieu de ses adversaires d'hier, et Hirsh passe allègrement d' Emmaüs au Fouquet's.  Le Pouvoir et l'Argent n'ont pas d'odeur. Et les peuples sont, encore et toujours, les dindons de ces sinistres farces..

Eva

Besson.jpg Besson prend du galon, http://laplote.over-blog.fr

_________________________________________________________________________


Le vrai visage de la politique d' Israël ?

arton5343-436x286.1232130586.jpgLe Premier ministre israélien Ehud Olmert a déclaré, depuis peu, que les nouvelles frontières d’Israël suivront le tracé du mur de séparation, mais prendront en considération le regroupement de toutes les colonies établies en dehors de ce nouveau tracé. En d’autres termes, Olmert annonçait que les «nouvelles» frontières engloberaient 40% de la Cisjordanie, et nous pensons qu’il vise aussi les 60% restants.


Cette annonce constitue, en fait, une tentative nouvelle dont le but est de faire revivre, grâce à l’aide procurée par les Nouveaux conservateurs étasuniens (très influents au sein de l’administration de Georges Bush et, aussi, dans l’entourage de Barak Obama), le projet mis au point, en 2003, par Ariel Sharon sur les bases d’un autre projet préparé, il y a des dizaines d’années, par David Ben Gorion.


Le Premier ministre Iisraélien pense réussir son projet en suivant la politique du «pas à pas» mise au point par Henry Kissinger et se résumant par trois verbes au mode impératif, croquez, digérez et, puis, recommencez.


En quoi consiste le projet d’Ehud Olmert puisé dans l’escarcelle de Sharon ?

C’est aussi un projet en trois points.

Le premier consiste à mettre en avant le «danger» de l’explosion démographique chez les Palestiniens pour arriver à la conclusion suivante, Israël est en danger. Et, vu qu’il a toujours besoin d’une main-d’œuvre qualifiée pour faire marcher son économie, et vu que la main-d’œuvre Palestinienne était devenue un danger, le mieux est de la remplacer à travers une nouvelle émigration juive venant, cette fois, de l’Afrique et aussi de l’Inde !


Le second point, lié au premier, réside dans l’adoption d’une politique de blocus et de chômage, ce qui pousserait les Palestiniens à des actes de «violence» qui constitueraient l’alibi nécessaire pour que le gouvernement de Tel Aviv puisse riposter dans un contexte dit de self-défense face aux dangers du «terrorisme» que constituent les groupes fondamentalistes. Donc, en tuant les Palestiniens et en les terrorisant, Israël sert, en fait, la paix et la démocratie dans le monde «libre».


Le troisième point vise, par le biais du second, à utiliser les opérations militaires afin d’élargir la mainmise sur les territoires de Cisjordanie et d’implanter de nouvelles colonies, à la place de celles déjà démantelées, sous le couvert de la nécessité d’ériger des postes avancées dont le but est de «sauvegarder les civils israéliens menacés» par les «terroristes», et chaque colonie créée devrait pousser de nouveaux Palestiniens hors de leur pays, ce qui aboutirait au «transfert», ou à une nouvelle émigration forcée, soit vers la Jordanie ou vers d’autres pays arabes. D’ailleurs, le projet du nouveau «transfert» vise également les Palestiniens des territoires dits de 1948…


Ainsi, et partant de ce que la fin justifie les moyens, tous les moyens seront bons pour vider de nouvelles terres Palestiniennes de leurs propriétaires, y compris, en plus de la destruction des maisons, l’assassinat des enfants en bas âge (qui pourront devenir, un jour prochain, des résistants) et des dirigeants et, enfin, l’emploi d’armes prohibées…

Donc, Israël planifie une nouvelle Nakba, un nouveau désastre. Il profite, pour ce faire, de deux bases importantes, la première est qu’il s’est garanti, grâce à la présidence Française de l’Union européenne, puis à celle de la présidence Tchèque, d’une couverture européenne officielle complète, qui est venue s’ajouter à l’aide inconditionnelle de la part des Etats-Unis.


En effet, l’Accord politique du 16 juin 2008 s’est transformé, il y a un mois, le 8 décembre de la même année passée, en un traité suivi d’une annexe. Nous nous contenterons d’en citer le neuvième point de ce traité qui stipule des relations extraordinaires entre l’Union européenne et Israël, ce que le contenu de l’annexe précise en divers points, dont le plus clair est la coordination sur le plan des politiques militaires et sécuritaires communes, en plus de la participation d’experts Israéliens à des missions à l’étranger, en Afrique et dans d’autres régions.


La seconde, et peut-être la plus importante des deux, réside dans le régime officiel arabe, dans les positions, déclarées ou, même, cachées, de certains pays arabes, surtout les gouvernements pro étasuniens dits «tempérés» qui vont à l’encontre des intérêts des peuples arabes dans leur course derrière Washington. Ainsi, et tandis que des centaines de milliards de dollars sont versés dans les caisses étasuniennes pour être utilisés à atténuer la crise financière qui y sévit ou, encore, pour permettre aux industries militaires de produire de nouvelles armes, qui sont utilisées contre les peuples d’Irak, du Liban et, actuellement, de la Palestine, certains dirigeants se sont transformés en policiers exécutant les plans de Washington et de Tel Aviv et empêchant les peuples de manifester leur appui à la Résistance Palestinienne, accusée par ces mêmes dirigeants d’être responsable des massacres dans lesquels ont péri plus d’un millier de personnes dans les vingt derniers jours.


De plus, les gouvernements arabes ont, presque tous, oublié la politique de boycott, ils ne cachent pas leur intention de normaliser leurs relations avec Israël, ni les facilités qu’ils procurent aux grandes sociétés transnationales qui financent Israël et lui procurent les armes dont il a besoin pour tuer les peuples de la région. Des centaines de millions de dollars constituent la part arabe dans les projets de sociétés telles que «Mac Donald’s», «Marx and Spencer», «Kentucky fried chicken» ou «Silk city»…

Mais quel rôle Gaza joue-t-il dans tout cela ?


Certains responsables Israéliens disent que la mainmise sur de nouveaux terres Palestiniennes, surtout en Cisjordanie, et, par suite, l’exécution du projet mis au point par Sharon, exigent la liquidation de l’influence que Gaza exerce sur la résistance à l’occupation. Voilà pourquoi Gaza constitue, aujourd’hui, un symbole qui peut, soit donner un élan nouveau au projet israélo-étasunien, à la suite de l’échec cuisant de l’agression contre le Liban en 2006, soit prévoir une chute plus dangereuse pour Israël. Nous pensons que le second cas est plus plausible



La paix seul remède à l’extrémisme,
par Mohammed Dahlan.



Alors que les porte-paroles Israéliens monopolisent les ondes, affirmant que l’Etat hébreu mène cette attaque pour mettre le Hamas à genoux, il est une chose que les experts n’ont pas comprise, c’est précisément la militarisation d’Israël qui a fait du Hamas le mouvement qu’il est aujourd’hui et qui, quand les fumées se seront dissipées, l’aura rendu plus fort encore.


Je ne suis pas partisan du Hamas. Etudiant à l’Université islamique de Gaza, aujourd’hui détruite, et militant du Fatah, j’ai assisté à la montée en puissance du Hamas depuis sa formation, en 1987, alors convaincu, autant que je le suis maintenant, que son programme politique n’était pas de nature à apporter la démocratie, le développement et la croissance à long terme à une Palestine libérée.

Mais le mouvement tire sa force non de sa vision à long terme mais de son habileté à pointer du doigt l’absence de progrès dans les négociations et le fait que les Palestiniens ne sont toujours pas libres.


J’ai été négociateur durant quinze ans, et, pendant plusieurs années au cours de cette période, Israël a été plus en sécurité que jamais auparavant dans son histoire. Pourtant, simultanément, les Palestiniens ont vu le nombre de colons multiplié par deux dans les territoires occupés, ils ont assisté à la judaïsation de Jérusalem, où leurs compatriotes chrétiens et musulmans ont dû demander une autorisation des Israéliens pour pouvoir prier dans leurs lieux saints, ils ont subi de nouvelles restrictions à leur liberté de mouvement, vu leurs entreprises fermer et leurs maisons démolies

A Camp David et aux autres cycles de négociations auxquels j’ai pu participer, Israël ne négociait pas avec nous, les Palestiniens, mais avec elle-même, cherchant à imposer ses injonctions au peuple Palestinien. Les Israéliens étaient choqués quand nous refusions de nous y plier et exigions, comme nous le faisons encore, d’être traités en égaux.


En somme, Israël n’a jamais donné aux Palestiniens le choix entre la liberté et l’occupation, mais seulement, et continuellement, entre l’occupation et l’occupation. Et à chaque année qui passait, à chaque cycle de négociations qui échouait, le Hamas a pu affirmer sans contestation que l’Etat hébreu ne s’intéressait pas à la paix, qu’il s’intéressait au maintien de son occupation. Et puisqu’on ne pouvait faire état d’aucun progrès, la popularité du Hamas a pris son envol. En 2005, quand Israël a évacué ses colonies (qui n’abritaient que 8 000 Israéliens mais impliquaient le contrôle israélien de quelque 40 % de Gaza), j’ai œuvré pour que la bande de Gaza ne devienne pas une prison à ciel ouvert au lendemain de ce retrait. J’ai averti que, si les mesures unilatérales d’Israël ne se traduisaient pas par des bénéfices bilatéraux tangibles (notamment une liberté de mouvement garantie pour les Palestiniens et la possibilité pour l’économie Palestinienne de se redévelopper après trente-huit ans de «dé-développement» Israélien), les Palestiniens se tourneraient vers ce mouvement populiste qu’est le Hamas.


Israël n’a pas écouté ces mises en garde, et la bande de Gaza fut transformée en la plus grande prison à ciel ouvert au monde, ses habitants quasiment réduits à mendier pour avoir du carburant, de l’eau, de l’électricité et de la nourriture. Le message d’Israël était clair pour les Palestiniens, L’Etat hébreu entend ne jamais nous rendre notre liberté, il entend contrôler nos vies aussi longtemps que possible.


Toutes les familles Palestiniennes étant touchées par l’offensive Israélienne dans la bande de Gaza (où maisons, mosquées, écoles et universités sont détruites), le Hamas pourra bientôt affirmer qu’Israël cherche à exterminer le peuple Palestinien. Tout comme Israël peut dénoncer la charte du Hamas, les Palestiniens peuvent dénoncer les programmes politiques de tous les grands partis Israéliens, qui ne reconnaissent pas le droit d’existence de la Palestine.


Le mouvement pacifiste et tous ceux qui croient qu’un accord négocié peut être obtenu avec Israël en seront les victimes. Voilà pourquoi je crois que l’Europe et la «nouvelle» Amérique du président Obama ont aujourd’hui l’occasion de faire la preuve de leur engagement en faveur d’une Palestine libre.
 
(..) En contrepartie, Israël vivra en paix, dans la stabilité, et entretiendra des relations économiques avec le monde arabe sur les 78 % de la Palestine historique qui lui resteront. Avec un tel accord, le Hamas sera mis hors sujet, car il ne pourra plus dire au peuple Palestinien qu’Israël ne s’intéresse pas à la paix. Le temps est venu d’imposer une solution, sans attendre qu’Israël retrouve ses esprits. Plus l’Europe et les Etats-Unis tergiverseront, plus les Palestiniens et les Israéliens se radicaliseront, et plus nous verrons de sang couler inutilement en Terre sainte.


Mohammed Dahlan, parlementaire du Fatah au Conseil législatif palestinien pour la ville de Khan Younès, dans la bande de Gaza. Négociateur pour la Palestine à partir de 1994.


Parfois on aimerait que la puissance soit inversée.


Médecin Hollandais Harald Veen Fresed a vécu l’enfer à l’hôpital Chifa à Gaza.

(..)
Des membres mutilés, des cervelles qui sortaient, des tripes à l’air, des blessés qui mouraient après s’être vidés de leur sang. L’afflux était énorme. Il était difficile de faire face. On parait au plus pressé, choisissant ceux que l’on pouvait sauver, délaissant ceux pour qui c’était trop tard. Harald Veen Fresed explique que trois équipes de quinze médecins se relaient tour à tour, toutes les vingt-quatre heures, pour faire face à un afflux continuel de blessés.

A tel point que l’on peut à peine bouger et qu’il faut soigner au plus vite pour absorber ce trop-plein... Les cas les plus graves sont expédiés en Egypte par Rafah


Je peux vous dire que le chiffre de plus de 1 000 morts est certainement inférieur à la réalité.... Harald explique que le plus dur fut d’assister «aux drames personnels».


... Beaucoup avaient des blessures énormes provoquées par des éclats et je me demandais comment ils pouvaient encore survivre. On dit toujours que la guerre est horrible mais l’on ne peut pas s’imaginer ce que c’est, car l’on n’en voit qu’une partie».


 «La guerre ne s’arrête pas avec le cessez-le-feu. Pour beaucoup, elle dure pendant des années, toute la vie».

http://anidom.blog.lemonde.fr/2009/01/17/26-gaza-le-conflit-israelo-palestinien-suite-10/


Sélection de Liens



Un commentaire sur C4N :
Terroristes, ou résistants ?

Entre 1940 et 1945 en France, les terroristes étaient les résistants qui ont contribué de manière décisive à la libération du pays... La France aussi a eu son Gaza en 1944, avec le massacre du Vercors proféré par la Wermarch et la Milice de Pétain !...

Si l'histoire ne se répète jamais, on retrouve toujours des similitudes historiques étranges et les mêmes phraséologies contre les luttes de libération des peuples. Que ce soit dans l'Algérie coloniale de papa, la France occupée de papy ou la Palestine d'aujourd'hui, l'agresseur occupant a toujours voulu s'installer en paix sur ses conquêtes, au mépris des peuples qui y vivent, en nommant les patriotes résistants "terroristes" !

Les Palestiniens sont donc d'authentiques résistants et patriotes qui luttent pour la libération de leur pays et ce n'est pas parce que les Juifs ont été victimes du plus grand génocide de l'histoire entre 1935 et 1945 que leurs sucesseurs doivent pratiquer une politique coloniale d'extrême droite qui nie le droit à l'existence d'un peuple, sur son territoire historique.

Israel est un état voyou historiquement condamné, tout comme l'Afrique du Sud de l'apartheid avec qui il avait les meilleures relations... Même s'il est actuellement soutenu activement par les puissants de ce monde qui passent leur temps à humilier les peuples...


Lors de ces vœux au corps diplomatique, le chef de l'Etat a accusé l'Iran d'enrichir son uranium sans "aucune finalité civile". 
(On nous prépare à la guerre contre l' Iran ? Eva)
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090116.OBS9996/le_
programme_nucleaire_iranien_na_aucune_finalite_civil.html


Les membres musulmans, dont le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur, ont quitté l'instance, reprochant à leurs homologues juifs leur "absence totale de condamnations" sur l'offensive israélienne à Gaza.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090116.OBS9998/les_musulmans_de

Les musulmans de l'Amitié judéo-musulmane démissionnent
"Contre la culture de la haine nous choisissons le vivre-ensemble"
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/le_conflit_a_gaza/20090116.OBS9992/contre_

 

champi_nucleaire-V--Jauvert.jpg

Comment, en 2007, on a échappé
à la guerre contre l' Iran -
Et aujourd'hui ?

Publication à Washington de la dernière synthèse des renseignements américains sur l'Iran. Que dit cette note, cette National Intelligence Estimate (NIE) ? 1) Téhéran a gelé son programme nucléaire militaire clandestin à l'automne 2003; 2) les espions américains «ignorent si (la République islamique) a, aujourd'hui, l'intention de développer» la bombe atomique; 3) les dirigeants iraniens ne sont pas des fous mais des leaders rationnels dont «les décisions sont régies par une approche coût-avantage».
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2249/articles/a362265.html


Israel : Flagrant délit de crimes contre l'humanité !!! (cliquer, vidéo)

 " Le vidéo parle d'elle même. Les ordres de l'armée occupante sont claires : tuez les, même les civils ! Hitler version 2 !

Heureusement que les résistants de Ghaza sont là !

Français, Ouvrez les yeux ! Ce ne sont pas des terroristes comme on essaye de nous les vendre !

Ce sont des résistants ! Ils n'ont rien d'autres que de vulgaires roquettes pour se défendre face à une armée qui les bombardent par la mer, la terre, les airs.

Ce n'est pas une guerre ! C'est un massacre de population !

En 8 ans, les roquettes du hamas ont tué 20 personnes. Si elles étaient si perfectionnées, pourquoi il n'y a pas plus de victimes ?
En 8ans, les missiles, balles, ont tué des milliers de palestiniens.

On nous parle des attentats suicides du Hamas ! Ils interviennent après le massacre dans la mosquée de 25 musulmans pendant leur prière par un terroriste juif.

Depuis le début du génocide : 3 juifs sont morts des roquettes.

Côté palestinien : + de 1200 morts en 3 semaines (dont + de 400 enfants) sont morts sous un déluge de bombes fourni par la pseudo communauté internationale.

La moitié de la population de GAZA a moins de 15ans !
 
par cc93



gaza_enfants.jpg 9 janvier - Massacre par les israéliens de toute une famille dans le camp de Beit Lahiya


Par rapport aux précédentes guerres, c’est un jeu d’enfant : les pilotes bombardent sans être gênés comme à l’entraînement, les tankistes et les artilleurs lancent leurs obus sur les maisons et sur les civils à partir de leurs engins blindés, les troupes du génie militaire détruisent des rues entières dans leurs redoutables véhicules sans connaître de résistance sérieuse.


Une grande et puissante armée se bat contre une population sans protection et contre une organisation affaiblie et en lambeaux fuyant les zones de conflit et ayant du mal à répliquer. Tout cela doit être dit ouvertement, avant d’exalter notre héroïsme et notre victoire.


Cette guerre est également un jeu d’enfant de par ses victimes.

Le nombre d’enfants tués dans la guerre de Gaza - un tiers des morts- n’a été vu nulle part de mémoire d’homme.

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-26879711.html


La Shoah bouclier humain du sionisme


J’ai découvert qu’on pouvait appeler « guerre » une ratonnade géante à ciel ouvert menée par des cinglés racistes rongés par un spleen identitaire et existentiel.


J’ai découvert qu’une population civile assassinée ne s’appelait plus « dommage collatéral » mais « bouclier humain ».


J’ai découvert qu’on pouvait emprisonner Gaza et ensuite lancer des tracts pour gentiment « prévenir » la population carcérale que les matons (prononcez Tsahal) allaient jouer avec eux à ballon prisonnier avec des bombes au phosphore.


J’ai découvert qu’un sioniste pouvait prendre son pied devant le spectacle et faire semblant de s’offusquer que l’on puisse mettre en doute son état de « légitime défense ».


J’ai découvert aussi que lorsqu’ils ne sont pas à dix contre un, les sionistes perdent leurs super pouvoirs de « peuple élu ».


J’ai découvert lors d’une émission sur TF1, qu’un porte-parole du régime israélien (encore un ?) pouvait brandir une photo pour appuyer ses dires sur Gaza sans que personne ne lui fasse remarquer qu’Israël interdisait l’accès à Gaza aux photographes.


J’ai découvert que brûler une voiture vide était plus grave que de tirer sur une ambulance occupée.


J’ai découvert que les dirigeants des organisations sionistes n’étaient pas encore en prison. J’ai découvert par la même occasion que l’apologie de crime de guerre n’était pas illégale en France.


J’ai découvert que « interventionnisme humanitaire », « couloirs humanitaires » et « devoir d’ingérence » ont soudainement disparu du vocabulaire de Bernard Kouchner & consorts.


J’ai découvert que l’OTAN n’intervenait plus, ne bombardait plus, ne faisaient plus rien pour sauver une population en danger.


J’ai découvert que des élus français étaient gênés de participer aux manifestations et de se retrouver sur la photo en « mauvaise compagnie ».


J’ai découvert ainsi que le risque, sinon l’assurance, de se faire traiter de salaud par des sionistes était finalement moins grave que la certitude d’en être un en se taisant.


Et c’est là que j’ai enfin compris comment les sionistes avaient transformé cette horreur de la Shoah en « bouclier humain » du sionisme.

Viktor Dedaj

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26889001.html

Just Foreign Policy - Morts irakiens dus a l'invasion U.S.


Israël est tombé dans un « piège de Sykes-Picot, dit-il, pouvant déclencher une nouvelle Guerre de cent ans dans toute l’Asie du Sud-Ouest et au-delà, une guerre religieuse ou quasi-religieuse ». Déjà, l’invasion israélienne a lourdement compromis le processus de paix avec la Syrie et le Liban. « L’impact se fera sentir en Asie du Sud, où la situation déjà précaire entre l’Inde, le Pakistan et l’Afghanistan a été mise à mal par la brutalité des israéliens à l’encontre des palestiniens. On ne peut pas conduire une politique de destruction brutale de ce qui fait le tissu d’une société telle qu’Israël l’a fait depuis deux semaines à Gaza, sans gravement altérer l’ensemble de la dynamique globale »
http://www.solidariteetprogres.org/article5031.html


Inde et Pakistan : Ca commence à chauffer aussi
http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/inde-et-pakista.html

ISRAEL, AGENT
DE LA CONTRE REVOLUTION MONDIALE
Quelques crimes d' Israël aujourd'hui


ISRAEL
AGENT DE LA CONTRE REVOLUTION MONDIALE


En confirmant à Gaza de la plus sinistre manière que l’Etat sioniste n’a jamais eu qu’une politique : élihttp://socio13.wordpress.com/2009/01/17/israel-agent-contre-revolutionnaire/ miner toute présence palestinienne de la terre de Palestine il révèle au monde entier sa réalité d’Etat guerrier, raciste et réactionnaire.

Les souffrances qu’il inflige au peuple palestinien expriment l’horrible réalité de cet Etat (fondé par l’ONU et qui insulte l’ONU en permanence)


Etat guerrier


En guerre permanente Israel – 6 millions d’habitants soit 1 millième de la population mondiale est un important acteur de l’économie mondiale des armes : 6° importateur et 12° exportateur. Encore ces chiffres sont-ils sujets à caution dans la mesure où l’extrême imbrication du complexe militaro-industriel étasunien et de son petit frère israélien (imbrication voulue et organisée par le pouvoir étasunien) peuvent brouiller les chiffres

Par exemple : General Dynamics un des grands producteurs d’armes US est propriété à 25 % d’ELBIT, second producteur d’armes israélien. Faut-il imputer 25 % des ventes d’armes du premier à l’Etat du second ?

 


Armes de destruction massive : Israel dispose d’autant d’armes nucléaires que l’Inde et le Pakistan réunis. Israel dispose d’armes chimiques et bactériologiques

Israel consacre 9% de son PIB à la guerre un des chiffres les plus élevés du monde

Etat réactionnaire à activité mondiale


En guerre depuis 60 ans contre les palestiniens et contre les Etats voisins qui à un moment ou à un autre ont essayé de les soutenir, Israël a développé des techniques et des industries de guerre qu’il vend dans le monde entier. Cette activité permanente et constitutive de l’Etat sioniste prend diverses formes :

- vente de matériel de guerre ou de surveillance policière ou d’espionnage
- formation de personnel pour la lutte antiguérilla
- encadrement de milices paramilitaires dans des pays où le régime en place est menacé par des révoltes populaires


Quelques exemples parmi de nombreux autres


- Colombie : le savoir faire sioniste a été mis au service du narco-président URIBE pour l’aider à détruire la guérilla des Farc
- Géorgie : les conseillers militaires israéliens ont préparé l’armée géorgienne à l’attaque de l’Ossétie du sud et de l’Abkhazie et ont installé sur le sol géorgien des bases de missiles pouvant atteindre l’Iran
- Azerbaïdjan : entrainement des officiers en Israel
- Inde : Israel est le second fournisseur d’armes de l’Inde et des groupes hindous fondamentalistes sont formés par des agents israéliens pour organiser des actions terroristes meurtrières contre la population musulmane
- Pakistan : l’opération actuelle de déstabilisation du pays a pour objectif final la destruction de l’armement nucléaire pakistanais que les sionistes ont baptisé : « la bombe atomique islamique » et les services secrets israéliens y jouent un rôle très actif
- Sri-lankais : des conseillers israéliens aident le gouvernement de Colombo dans sa lutte d’extermination des rebelles tamouls
- Soudan : les conseillers israéliens ont formé les rébellions du Sud du pays pour les aider à faire tomber le régime de Khartoum qui a toujours soutenu les palestiniens
- Etats-Unis : la surveillance du mur de 3500 km séparant les USA du Mexique est assurée par du matériel israélien


Il arrive souvent qu’Israel fasse en coulisse la sale besogne d’armer des contre-révolutionnaires quand les USA veulent « garder les mains propres » On se souvient que dans l’Irangate des intermédiaires israéliens ont fourni secrètement des armes US à l’Iran pour éviter que l’Irak ne gagne la guerre et qu’avec le produit de la vente, ces mêmes intermédiaires ont , à la demande des Etats-Unis, fourni des armes aux contre révolutionnaires nicaraguayens.


Ce commerce de la mort est d’autant plus florissant, ces outils et ces techniques s’exportent d’autant mieux qu’elles ont été expérimentées sur cibles palestiniennes vivantes.

Seule la défaite de l’Etat sioniste peut mettre un terme à ce commerce sanglant.


L’Etat sioniste n’est pas seulement le bourreau du peuple palestinien il est un rouage important de la contre révolution mondiale orchestrée par les USA.


La lutte acharnée du peuple palestinien contre l’Etat sioniste, qu’elle commence à faire vaciller, est un point clé de la lutte mondiale contre la catastrophe capitaliste en cours.


comaguer@orange.fr

http://socio13.wordpress.com/2009/01/17/israel-agent-contre-revolutionnaire/ 

14.01.09-Steve-Bell-award-001.jpg

 

Bush et Blair : ils furent les maîtres du monde...


Défenseurs de la “Civilisation”. Des “Valeurs de l’Occident”. Des “Lumières”. De la “Démocratie” et des “Droits de l’Homme”…

 

Dans le bilan du règne de ces deux hommes, l’Histoire enregistre, avec accablement et effroi, une des plus catastrophiques crises économiques et sociales que l’Humanité ait connue.

 

Et, des millions de morts, de blessés, de traumatisés, des pays entièrement détruits, l’enfance saccagée pour des générations sur plusieurs continents.


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26887007.html 



 

ATZMON Gilad
Discuter avec des Israéliens a de quoi laisser pantois. Même en ce moment, alors que l’aviation israélienne assassine au grand jour des centaines des civils, des personnes âgées, des femmes et des enfants, le peuple israélien parvient à se convaincre qu’il est la véritable victime de cette saga violente.

Les Israéliens même ceux de la soi-disant ’gauche’ et même ceux de la ’gauche’ intellectuelle sont incapables de comprendre qui sont les Palestiniens, d’où ils viennent et le pourquoi de leur résistance. Ils n’arrivent pas à comprendre qu’Israël a été créé aux dépens du peuple palestinien, de la terre palestinienne, des villages, des villes, des champs et des vergers palestiniens. Les Israéliens ne réalisent pas que les Palestiniens de Gaza et des camps de réfugiés de la région sont en réalité les populations dépossédées (..)
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26888899.html
Eva : Israël a perdu la guerre. 
Le monde, horrifié, contemple l'infâmie de ce peuple.
Plus rien ne sera comme avant !


La Bolivie a annoncé qu’elle préparait une requête contre israël
devant la Cour pénale Internationale
http://socio13.wordpress.com/2009/01/17/la-bolivie-a-annonce-quelle-preparait-une-requete-contre-isrel-devant-la-cour-penale-internationale/


Le chaos d'un monde sans loi
tous les crimes , toutes les impunités à commencer par celles dont jouissent les Etats-Unis et leurs alliés dans son véritable contexte, celui de l’impunité de l’impérialisme, d’un droit international qui n’est que la loi du plus fort. Cuba sait de quoi il est question, l’île qui subit depuis plus d’un demi siècle le plus infâme des blocus et qui de surcroît a droit à la propagande impériale sur “la faillite économique” de cette île étranglée, en proie au terrorisme. L’impérialisme n’a pas besoin du prétexte de la Shoa pour tout s’autoriser et tout autoriser à ses alliés criminels qu’il s’agisse de Pinochet ou d’Ariel Sharon.
http://socio13.wordpress.com/2009/01/17/le-chaos-d%e2%80%99un-monde-sans-lois-par-elio-delgado-legoncuba/


Un nouveau régime en France, en douce ?
http://bridge.over-blog.org/article-26866592.html


Le but de guerre réel n'est ni la démocratisation, ni la prédation, mais la destruction de la société irakienne (ou de la Palestinienne)elle-même, alors la guerre d'Irak est un succès terrible.
En mars 2008, Matan Vinaï, vice-ministre israélien de la défense, promet une «shoah» aux Palestiniens (..) La destruction permanente de l'Etat est un but politique atteint.» Et les israéliens pourront clamer: «il n'existe pas de société palestinienne».
C'est un crime de sociéticide.
http://tokborni.blogspot.com/2009/01/destruction-de-la-socit-palestinienne.html


Guerre de la 4e génération - La guerre dépassée
Sorte de défaite du concept de la “guerre”. 
La “guerre” telle que les militaires occidentaux sont capable de la mener selon leurs conceptions marquées de la triste doctrine du “technologisme”, est une catastrophe sans fin, qui crée des destructions et des pertes inutiles et injustes, et conduit à des conditions générales pires que celles qu’elles sont censées améliorer
La “guerre” comme l’Occident la conçoit est devenue une monstruosité créatrice de désordre, non seulement par elle-même, mais au-delà d’elle-même. La “guerre” est devenue un moyen presque imparable d’interdire la création de la paix après elle. On s’est rarement aventuré aussi loin dans l’absurde. Gaza continue la liste désormais très longue des échecs catastrophiques de l’emploi de la force, de l’Irak à la Somalie, de l’Afghanistan au Liban et à Gaza.  
http://www.dedefensa.org/article-la_guerre_depassee_07_01_2009.html



Suite sélection liens à commentaires
http://r-sistons.over-blog.com/article-26785793-6.html#anchorComment


Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Proche et Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 20/01/2009 05:13

Chère CorinneOù allons-nous  Voir la Bible : l'apocalypse (nucléaire etc) car les dirigeants ne sont pas Sages... mais fous !Les croyants seront enlevés auprès de Dieu pour l'éternité, les autres...A nous de choisir notre avenir ici-basje t'embrasse eva

Eva R-sistons 20/01/2009 05:10

Merci Corinne je vais mettre en lien cette vidéo sur mon blog R-sistons à la désinfobises eva

Eva R-sistons 20/01/2009 05:04

Pierre, quand on diffuse une vidéo aussi caricaturale, on est soi-même outranciertu es sans doute un communautariste fanatiqueles fanatismes comme celui de la vidéo il y en a dans les TROIS religions du Livre- j'ai vu des évangéliques en transes- ces islamistes sont en transes- les colons juifs sont aussi fanatiques que les 2 autres quand ils s'y mettent (voir le rabbin tuant des fidèles musulmans)les excès sont partoutmoi je travaille au rapprochement des religions entre gens ayant une foi saine fraternelle ouverteje travaille au dialogue et à la communion des civilisationsnon au choc, sans doute comme toi très communautariste semble-t-ilvoir mon blog http://eva-communion-civilisations.over-blog.com Que le Dieu d'Amour inonde ton coeur eva  

Pierre 19/01/2009 23:14

D'ailleurs les outrances, lorsque l'on en abuse, voilà où ça mène ! :
 
http://www.youtube.com/watch?v=boAmijQ-Uo0&eurl=http:...

Corinne 19/01/2009 23:04

Eva!!!!!!!!!!!!!!!!à voir la video de Sarkstique un blog d'intérêt publicvite vite ici:http://sarkostique.over-blog.com/article-26934229-6.html#anchorComment

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages