15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 20:48


Article qu'on m'a envoyé :

" Voici une lecture du Petit Quotidien faite dans la classe de CE2 de mon fils.
Il s'agit du conflit en Palestine.
Vous pourrez constater l'objectivité avec laquelle le sujet est traité.
Précisons que dans la classe le journal est lu tel quel sans aucune critique ! "
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En conclusion il n'est pas possible de parler d'Israël sans évoquer la Shoah. Mais merde !!! Quel est le rapport ? L'holocauste passé doit-il excuser les crimes du présent ??? Pourquoi cette spécificité ? Quand vous critiquez un Africain parce qu'il commet un meurtre vous ne devriez pas pouvoir le faire, il a subi la traite des Noirs !!! Quand vous critiquez un Algérien parce que c'est un criminel vous ne devriez pas pouvoir le faire, il a été traité comme un indigène par la France. Non, ça vous pouvez le faire car la France n'a toujours pas reconnu la chose...
 
Enfin, pour aller plus loin et suivre les conseils avisés du journal, je me rends à la librairie pour faire le point sur "les juifs, les chrétiens et les musulmans". Je précise que nous habitons Vincennes, que ce n'est pas le trou du cul du monde, une ville de 50 000 habitants aux portes de la capitale du "Pays Des Lumières". La librairie n'est pas merdique non plus, elle est connue dans la région pour la qualité de son fond et son véritable "travail de libraire". Rayon histoire, je cherche, je cherche, je trouve des ouvrages sur l'Holocauste mais rien se rapportant à l'Islam. Bon, voyons rayon spiritualité... Deux rayonnages sur le christianisme, ok, un rayonnage sur le judaïsme, ok, un rayonnage sur le bouddhisme, ok, et... et c'est tout !!! Quoi ? Rien sur l'Islam ? Ben non. Ah si, par terre sur une pile de bouquin, le livre d'Antoine Sfeir : "lettre ouverte aux islamistes".

Je me renseigne auprès du libraire, il confirme : pas de rayon sur l'Islam. "N'y voyez aucun signe de malveillance" me rassure-t-il. "On l'interprètera comme on voudra, lui dis-je, il y a 3 religions du livre, sur l'une d'entre elle c'est le zéro pointé." Et dire que Gandhi avait la biographie de Mahomet comme livre de chevet...
Mais ici pas besoin de se cultiver, ici c'est la France, le pays des lumières aveuglantes !
 
ACTIONS :
1) Je rédige ce mail et je le fais tourner.
2) Dans sa classe mon fils fera un exposé objectif sur la question palestinienne.
3) Je m'insurge auprès du journal.
4) J'écris un mot à la maitresse en lui disant que former des citoyens c'est faire une lecture critique des documents.
 
ciao tutti
j'ai du pain sur la planche

______________________________________________________________________________________


Sélection de Liens


Tel est le sous- titre de cette mini serie d'Arte (seulement sur le site web de cette chaine) qui nous conte jour après jour la vie quotidienne d’habitants de Gaza et de Sdérot, ville frontalière israélienne située à trois kilomètres de la frontière. Entre le 26 octobre et le 23 décembre 2008, deux équipes – israélienne à Sdérot menée par Arik Bernstein, palestinienne à Gaza dirigée par Yousef Atwa – coordonnées par Serge Gordey, documentariste français, ont suivi 14 « personnages », également répartis de chaque côté de la frontière. Mieux que tous les discours ses instantanés de vie nous en disent plus sur les aspirations de ses deux peuples . A voir absolument surtout en ce moment où la folie semble régner en maîtresse entre ces deux peuples

http://aubardesmots.over-blog.org/article-26811729.html



Une lettre ouverte depuis la terre
http://goudouly.over-blog.com/article-26613884.html

Lettre d'un Juif : Vous vous conduisez comme Hitler
http://bridge.over-blog.org/article-26824580.html

La 2e mort du judaïsme
http://bridge.over-blog.org/article-26809623.html



 


Rappel (déjà donné): 
"Shoa" de l'Iran ?
Le rayer entièrement de la carte ?


Le 18 juillet 2008, le New York Times a publié un article de l'historien juif israélien, le Professeur Benny Morris, recommandant une attaque israélienne nucléaire génocidaire contre l'Iran avec la possibilité de tuer 70 millions d'Iraniens – 12 fois le nombre de victimes juives de l'Holocauste nazi.


« Les dirigeants de l'Iran feraient bien de repenser leur jeu et de suspendre leur programme nucléaire. S'ils ne le font pas, le mieux qu'ils puissent espérer c'est que l'attaque d'Israël contre leurs installations nucléaires avec des armes conventionnelles détruira celles-ci. Cela voudrait dire sûrement des milliers de victimes iraniennes et une humiliation internationale. Mais l'alternative c'est un Iran transformé en désert nucléaire. »

  • La question de la puissance sioniste en Amérique n'est pas seulement une question d'influence du « lobbying », sur les décisions du Congrès et de la Maison Blanche concernant l'aide étrangère fournie à Israël. Ce qui est en jeu actuellement, ce sont les questions liées, celle de la recommandation d'une guerre nucléaire par laquelle 70 millions d'Iraniens sont menacés d'extermination et la complicité des médias de masse US qui fournissent une plateforme, voire une certaine respectabilité politique pour un meurtre de masse et une contamination mondiale. Contrairement au passé nazi, nous ne pouvons pas affirmer, comme l'ont fait les bons allemands « que nous ne savions pas « ou « qu'on ne nous a pas prévenu », parce que cela a été écrit par un universitaire israélien notoirement connu et cela a été publié dans le New York Times.
  • http://bridge.over-blog.org/article-26807346.html


Eva : Les médias fustigent sans arrêt le Président iranien pour ses déclarations (au demeurent déformées et instrumentalisées), et se taisent quand il s'agit d' Israël (sans doute parce qu'ils leur appartiennent, par leurs agents)  lorsque celui-ci, par la bouche d'un de ses illustres historiens,  menace de rayer l'Iran de la carte,  ou par la bouche de Lieberman, de faire la même chose avec Gaza.

Ras-le-bol de ce 2 poids 2 mesures,
de ces privilèges,
de ce comportement assassin,
plus jamais de commémoration
de la Shoah des Juifs !
Ne nous y associons plus jamais !
C'est une imposture !  





liste complète




Gaza en dessins


Gaza en dessins


Gaza en dessins


Gaza en dessins


Gaza en dessins


Jeudi 15 Janvier 2009




Reçu :  création d'un parti anti-sioniste :


Bonjour

Vous trouverez ci-joint l'appel à la création du PARTI ANTI-SIONISTE initié par le Centre-Zahra France, à diffuser le plus largement possible , merci.


Parti Anti-Sioniste


Mesdames et Messieurs,


Le rehaussement des relations entre l'Union Européenne et Israël
associe la France et l’Europe à tous les crimes de cette entité sioniste
sur le peuple palestinien.

Aujourd’hui, ce conflit et cette injustice se traduisent par des
manifestations pro-israéliennes. Ainsi les crimes du Sionisme israélien
trouvent leurs partisans qui soutiennent la violence de l’Etat Sioniste
et ceci risque de porter préjudice à la paix et l’entente nationales.
Ce Sionisme parisien et son soutien inconditionnel à Israël est un
outrage aux principes humains les plus élémentaires. Ces organisations
sionistes françaises tendent à importer ce conflit sur le sol national.
Nous appelons les citoyens à garder leur sang froid, à respecter les lois
de la République et à ne pas tomber dans le piège

Nous devons nous organiser pour résister et pour extraire les racines
de ce mal en dénonçant toutes ces organisations qui glorifient le
mensonge et le crime et qui ont appelé à manifester pour Israël.

Nous appelons tous les citoyens libres à aider notre nation à se libérer en
adhérant à ce nouveau parti politique libérateur et antisioniste :
le Parti Anti-Sioniste (P.A.S).
Le Président,
Yahia GOUASMI
Contact : 06 05 38 89 33 – Tel : 06 05 16 64 76





Vers l'élargissement du conflit de Gaza ?
 

11 janvier 2009 (Nouvelle Solidarité) – Voici l’évaluation de la situation en Asie du Sud-Ouest qu’a donné Lyndon LaRouche samedi, à la suite de discussions avec des sources haut placées à Washington et au Proche et Moyen-Orient :


« A partir d’une série de rapports récents, nous estimons que le vice-Président Cheney, avec le soutien de Londres, cherche à multiplier les fronts – Liban, Syrie, Iran – pour élargir le conflit de Gaza à l’ensemble de l’Asie du Sud-Ouest. Cet effort, qui a atteint un seuil critique depuis 48 heures, s’intègre dans une épreuve de force globale menée par Londres, que
l’on voit aussi s’illustrer en Ukraine afin de provoquer une crise énergétique majeure en Europe, pouvant mener à un conflit eurasiatique.


« Nous avons reçu plusieurs rapports crédibles attestant que Cheney, allié à des factions britanniques et saoudiennes, tente de pousser le gouvernement et l’armée israélienne à étendre ses attaques à la Syrie et au Hezbollah. Le but de ces manœuvres est de créer l’occasion pour Cheney, dans les dernières heures de son mandat, de justifier une action militaire américaine contre l’Iran, malgré la forte opposition du Pentagone, de la CIA et du département d’Etat. Une telle attaque a pu être empêchée jusqu’à aujourd’hui grâce à une opposition concertée à l’intérieur des institutions américaines, tel qu’on peut le voir dans les déclarations publiques du secrétaire à la Défense, Robert Gates, du Chef d’Etat-major des armées, l’amiral Mike Mullen, et d’autres.


« Cette volonté de créer une série de crises stratégiques ingérables pour l’administration Obama, alors qu’elle voudrait concentrer son action sur la désintégration financière et l’effondrement total de l’économie américaine, est, selon nos sources directes, l’occupation principale du vice-Président Cheney. Le 8 janvier, Cheney serait intervenu personnellement pour pousser à l’ouverture d’un second front israélien au Liban. Nous avons aussi des indications claires sur l’engagement des réseaux anglo-saoudiens d’
Al-Yamamah dans la fourniture d’armes servant à étendre ce conflit. Nous avons les preuves que des armes fournies par les saoudiens servent aux opérations destinées à impliquer l’Iran dans le conflit, et que les relais saoudiens au Liban seraient activés pour ouvrir un front avec Israël. Pour l’instant, Israël ne s’est pas précipitée dans ce piège de Sykes-Picot, mais Londres, à travers Cheney et d’autres relais dans la région, fait tout pour briser cette réticence avant le 20 janvier, date de l’entrée en fonction de Barack Obama.


« Selon moi, le danger d’escalade et de multiplication des provocations est particulièrement fort d’ici au 20 janvier. Je parlerai de cet enjeu lors de
ma conférence internet du 16 janvier. La présente déclaration a été incitée par les rapports que j’ai reçus ces dernières heures et qui nécessitait que je m’exprime sur ce sujet rapidement. Je partage les vues de certains responsables-clés dans l’appareil de Sécurité nationale des Etats-Unis, que l’éventualité d’une attaque sur l’Iran n’est pas encore exclue. Tant que Bush et Cheney n’auront pas quitté la Maison Blanche, cette menace d’escalade et de provocations est très réelle. Dans ces circonstances, il faut bien comprendre que Cheney est une grenade entre les mains des Britanniques. »

http://www.solidariteetprogres.org/article5018.html

 


 


L' AXE  DU  MAL

Les vrais terroristes

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Proche et Moyen Orient
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 16/01/2009 08:43


Jeudi 15 janvier 2009


la deuxième mort du judaïsme - éric hazan





La Deuxième Mort du Judaïsme - Eric Hazan


le 15.01.2009




Les millions de juifs qui ont été exterminés par les nazis dans les plaines de Pologne avaient des traits communs qui permettent de parler d'un judaïsme européen. Ce n'était pas tant le sentiment d'appartenance à un peuple mythique, ni la religion car beaucoup d'entre eux s'en étaient détachés : c'étaient des éléments de culture commune. Elle ne se réduisait pas à des recettes de cuisine, ni à des histoires véhiculant le fameux humour juif, ni à une langue, car tous ne parlaient pas le yiddish. C'était quelque chose de plus profond, commun sous des formes diverses aux ouvriers des usines textiles de Lodz et aux polisseurs de diamants d'Anvers, aux talmudistes de Vilna, aux marchands de légumes d'Odessa et jusqu'à certaines familles de banquiers comme celle d'Aby Warburg. Ces gens-là n'étaient pas meilleurs que d'autres, mais ils n'avaient jamais exercé de souveraineté étatique et leurs conditions d'existence ne leur offraient comme issues que l'argent et l'étude. Ils méprisaient en tout cas la force brutale, dont ils avaient souvent eu l'occasion de sentir les effets.Beaucoup d'entre eux se sont rangés du côté des opprimés et ont participé aux mouvements de résistance et d'émancipation de la première moitié du siècle dernier : c'est cette culture qui a fourni son terreau au mouvement ouvrier juif, depuis le Bund polonais, fer de lance des révolutions de 1905 et 1917 dans l'empire tsariste, jusqu'aux syndicats parisiens des fourreurs et des casquettiers, dont les drapeaux portaient des devises en yiddish et qui ont donné, dans la MOI, bien des combattants contre l'occupant. Et c'est sur ce terrain qu'ont grandi les figures emblématiques du judaïsme européen, Rosa Luxembourg, Franz Kafka, Hannah Arendt, Albert Einstein. Après guerre, nombre des survivants et de leurs enfants soutiendront les luttes d'émancipation dans le monde, les Noirs américains, l'ANC en Afrique du Sud, les Algériens dans leur guerre de libération.Tous ces gens sont morts et on ne les ressuscitera pas. Mais ce qui se passe en ce moment à Gaza les tue une seconde fois. On dira que ce n'est pas la peine de s'énerver, qu'il y a tant de précédents, de Deir Yassin à Sabra et Chatila. Je pense au contraire que l'entrée de l'armée israélienne dans le ghetto de Gaza marque un tournant fatal. D'abord par le degré de brutalité, le nombre d'enfants morts brûlés ou écrasés sous les décombres de leur maison : un cap est franchi, qui doit amener, qui amènera un jour le Premier ministre israélien, le ministre de la Défense et le chef d'État-major sur le banc des accusés de la Cour de justice internationale.Mais le tournant n'est pas seulement celui de l'horreur et du massacre de masse des Palestiniens. Il y a deux points qui font des événements actuels ce qui est advenu de plus grave pour les juifs depuis Auschwitz. Le premier, c'est le cynisme, la manière ouverte de traiter les Palestiniens comme des sous-hommes les tracts lâchés par des avions annonçant que les bombardements vont être encore plus meurtriers, alors que la population de Gaza ne peut pas s'enfuir, que toutes les issues sont fermées, qu'il n'y a plus qu'à attendre la mort dans le noir. Ce genre de plaisanterie rappelle de façon glaçante le traitement réservé aux juifs en Europe de l'Est pendant la guerre, et sur ce point j'attends sans crainte les hauts cris des belles âmes stipendiées. L'autre nouveauté, c'est le silence de la majorité des juifs. En Israël, malgré le courage d'une poignée d'irréductibles, les manifestations de masse sont menées par des Palestiniens. En France, dans les manifestations du 3 et du 10 janvier, le prolétariat des quartiers populaires était là, mais des hurlements de colère d'intellectuels juifs, de syndicalistes, de politiciens juifs, je n'en ai pas entendu assez. Au lieu de se satisfaire des âneries du gouvernement et du CRIF (« ne pas importer le conflit »), il est temps que les juifs viennent en masse manifester avec les « arabo-musulmans » contre l'inacceptable. Sinon, leurs enfants leur demanderont un jour « ce qu'ils faisaient pendant ce temps-là » et je n'aimerais pas être à leur place quand il leur faudra répondre.Eric Hazanhttp://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=490 http://bridge.over-blog.org/article-26809623.html





Eva R-sistons 16/01/2009 08:40


Vendredi 16 janvier 2009


lettre d'andré nouschi à l'ambassadeur d'israël en france


André Nouschi : "vous vous conduisez exactement comme Hitler"mercredi 14 janvier 2009,par moukawama
La lettre d’André Nouschi à l’ambassadeur d’Israël en France
L’historien André Nouschi * (86 ans), juif originaire de Constantine (Algérie) a écrit à l’ambassadeur d’Israël en France. Il souhaite que son texte soit diffusé autant que possible.
Le 3 janvier 2009
Monsieur l’Ambassadeur,
Pour vous c’est shabat, qui devait être un jour de paix mais qui est celui de la guerre. Pour moi, depuis plusieurs années, la colonisation et le vol israélien des terres palestiniennes m’exaspère. Je vous écris donc à plusieurs titres : comme Français, comme Juif de naissance et comme artisan des accords entre l’Université de Nice et celle de Haiffa.
Il n’est plus possible de se taire devant la politique d’assassinats et d’expansion impérialiste d’Israël. Vous vous conduisez exactement comme Hitler s’est conduit en Europe avec l’Autriche, la Tchécoslovaquie. Vous méprisez les résolutions de l’ONU comme lui celles de la SDN et vous assassinez impunément des femmes, des enfants ; n’invoquez pas les attentats, l’Intifada. Tout cela résulte de la colonisation ILLEGITIME et ILLEGALE QUI EST UN VOL. Vous vous conduisez comme des voleurs de terres et vous tournez le dos aux règles de la morale juive. Honte à vous : Honte à Israël ! Vous creusez votre tombe sans vous en rendre compte. Car vous êtes condamné à vivre avec les Palestiniens et les états arabes. Si vous manquez de cette intelligence politique, alors vous êtes indigne de faire de la politique et vos dirigeants devraient prendre leur retraite. Un pays qui assassine Rabin, qui glorifie son assassin est un pays sans morale et sans honneur. Que le ciel et que votre Dieu mette à mort Sharon l’assassin. Vous avez subi une défaite au Liban en 2006. Vous en subirez d’autres, j’espère, et vous allez envoyer à la mort de jeunes Israéliens parce que vous n’avez pas le courage de faire la paix
Comment les Juifs qui ont tant souffert peuvent ils imiter leurs bourreaux hitlériens ? Pour moi, depuis 1975, la colonisation me rappelle de vieux souvenirs, ceux de l’hitlérisme. Je ne vois pas de différence entre vos dirigeants et ceux de l’Allemagne nazie !
Personnellement, je vous combattrai de toutes mes forces comme je l’ai fait entre 1938 et 1945 jusqu’à ce que la justice des hommes détruise l’hitlérisme qui est au coeur de votre pays. Honte à Israël. J’espère que votre Dieu lancera contre ses dirigeants la vengeance qu’ils méritent. J’ai honte comme Juif, ancien combattant de la 2ème guerre mondiale, pour vous. Que votre Dieu vous maudisse jusqu’à la fin des siècles ! J’espère que vous serez punis.
André Nouschi
Professeur honoraire de l’Université

P.S.
 
* André Nouschi, qui fut combattant de la France libre, est l’auteur de nombreux ouvrages et notamment d’un, maintenant bien oublié, sur le niveau de vie des populations rurales constantinoises durant la période coloniale jusqu’en 1919 (PUF, 1961). Ce livre, décisif, avait en son temps été salué par le ministre du GPRA et historien nationaliste algérien Ahmed Tafiq al-Madanî comme "la goutte d’eau qui s’offre au voyageur après la traversée du désert".
André Nouschi a été enseignant à l’université de Tunis, et il est professeur honoraire de l’université de Nice.http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3851 http://bridge.over-blog.org/article-26824580.html

Eva R-sistons 16/01/2009 08:32

Crimes de guerre, violation du Droit InternationalUn hôpital attaqué par Israël ! Quel mauvais exemple ! _________________________________________________________L’explosion est assourdissante. La pharmacie de l’hôpital Al-Quds de Gaza vient d’être emportée par un tir d’obus. Des blessés sont évacués à la hâte. Ici aussi, personne n’échappe aux bombes. C’était hier matin. Parmi les témoins de cette attaque israélienne, le médecin lillois Régis Garrigue. Il témoigne.Hier, aux petites heures du jour, des centaines de personnes, bébés ou enfants dans les bras, ont pris la fuite à l’approche de l’armé e, pour se réfugier dans l’établissement situé dans le quartier résidentiel de Tal al-Hawa. Une colonne de chars a pris position dans un parc public au coeur du quartier. À l’intérieur de l’hôpital, les mères tentent de consoler les petits qui hurlent de terreur, tentant à grand-peine de les faire rire. « J’ai amené mes enfants à l’hôpital parce qu’ils avaient peur à la maison. Mais en fait, ici, c’est encore plus terrifiant », avoue Hussein, 40 ans, qui est arrivé là ce matin avec femme et enfants.Des dizaines d’autres civils affluent avec leurs bagages. Les médecins les accueillent tant bien que mal. Parmi eux, le médecin lillois Régis Garrigue. Il était dans l’hôpital lorsque la pharmacie a volé en éclats. Joint par Nord éclair, il raconte : « A 10 h, on a entendu une énorme déflagration au deuxième étage du bâtiment, au service chirurgie, qui a détruit la pharmacie. On s’est couchés par terre, on a essayé de voir ce qui était détruit. Peu de temps après, il y a eu une deuxième explosion, beaucoup plus forte. il y avait comme des boules de feu un peu partout autour de l’hôpital. On a vu assez rapidement de la fumée qui partait du deuxième bâtiment de l’hôpital, un bâtiment de neuf étages qui abrite des cabinets de consultation et des services administratifs. On est passés par les urgences pour le rejoindre. Les flammes étaient très hautes. C’est un moment de grande angoisse : on était prisonniers dans le bâtiment, puisque l’armée israélienne tirait tout autour. »« C’est monstrueux »Avec les médecins, il prend alors la décision de descendre les malades un par an, pour les installer au plus près de la rue, par mesure d’anticipation. Le docteur Garrigue rend hommage au passage au Croissant rouge : « Ils ont bien travaillé pour que les flammes n’avancent pas trop vite. » Les pompiers, eux, ne sont arrivés qu’une heure et demie plus tard : « Il faut pour cela que les Israéliens soient d’accord. » Par la suite, beaucoup de Palestiniens sont venus se réfugier à l’hôpital : « On a aussi récupéré de blessés par armes à feu qui avaient besoin de soins urgents ».Si le pire a été évité - l’incendie n’a pas fait de victimes - les faits sont graves : l’armée israélienne a tiré sur un hôpital. Et pour le docteur Garrigue, une erreur humaine est exclue : « L’hôpital est bien visible, cartographié, et les militaires israéliens sont des soldats d’élite. Nous sommes en situation de guerre. Or, il y a un code de la guerre qui dit qu’on ne s’attaque pas aux hôpitaux. Il faut qu’il y ait une enquête internationale et que les responsables en répondent devant la justice internationale », estime le médecin, qui n’a pas dormi depuis trois jours et continue vaille que vaille sa mission de soigner les blessés.Il n’était pas au bout de l’horreur : dans la soirée, une nouvelle bombe a explosé : « L’hôpital est rasé, totalement en flammes en pleine nuit. On a dû évacuer 200 personnes sous les bombes. Maintenant, on est tous à l’hôpital Al-Chifa. C’est monstrueux. » Outre l’hôpital Al Quds, des locaux de l’ONU ont également été la cible de tirs israéliens, provoquant la réprobation internationale.

rachid 16/01/2009 06:05

Tout était programmé,Sarko 1er Ministre de l'interieur à l'époque, avait déjà défini la feuille de route.Lorsqu'un haut fonctionnaire avait eu le courage de le dénoncer....ILs l'ont révoqué !Pourquoi ont-ils "flingué" Bruno GUIGUE ? Dominique Strauss Kahn présenté et soutenu par Sarkozy au poste de directeur du FMI, avocat, consultant et ami des grands patrons comme ceux de la Cogema et de la Sofres, donnait des cours à l'université de Stanford, bastion des Républicains néo-conservateurs et c'est là qu'il a fait connaissance avec l'actuelle secrétaire d'État, Condoleezza Rice. En 2004, dans une interview sur France Inter, DSK déclare « je considère que tout juif de la diaspora et de France doit apporter son aide à Israël. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est important que les juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l'ensemble de mes actions, j'essaie d'aporter ma modeste pierre à la construction d'Israël » Dans un autre entretien accordé à la revue néo-conservatrice le Meilleur du Monde, DSK brocarde la politique arabe de la France et plaide pour un rapprochement avec Washington et Tel Aviv. Lors du dîner du CRIF, Sarkozy propose aux élèves CM2, la lecture des récits de 11 000 enfants juifs victimes de la Shoa. Au moment où le Salon du Livre ouvrait ses portes à Paris, Israël était l'invité d'honneur dont le ministre de la défense promettait au même moment la Shoah aux gazaouis et mettait ses menaces à exécution en tuant en quelques jours 110 palestiniens. Pour plus d'infos : http://blinternational.canalblog.com/archives/2008/03/26/8471642.html

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages