4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 21:15

J'avais publié récemment quelques lignes
à l'intention des Fonctionnaires de la Police et des R.G.,
vu leur succès, je les remanie... et je les mets en valeur
sous le titre Lettre ouverte...
Amis blogueurs,
et vous lecteurs,
merci de la relayer partout.
Eva



http://r-sistons.over-blog.com/article-26430262.html



Lettre ouverte aux agents des R.G.
et aux fonctionnaires de la Police

Vous qui me lisez,
vous qui peut-être bientôt ne serez plus fonctionnaire,
privé de stabilité mais aussi peut-être un jour privé d'emploi,
et donc peut-être de toit et même de famille,
vous qui risquez de ne plus avoir de retraite
ou seulement capitalisée avec tous les risques que cela suppose,
comme toutes les victimes d'Enron et des folies américaines
notre modèle aujourd'hui à travers Sarkozy l'Américain,
vous qui pire encore, dans le monde "moderne", néo-capitaliste
(où l'on s'enrichit démesurément, scandaleusement, ... en dormant)
risquez  d'être épuisé à l'âge du repos bien mérité,
ou même euthanasié, car un retraité ça coûte cher aux Libéraux,
vous qui aurez bientôt à payer pour votre Santé,
et les écoles et les facs de vos enfants,
vous qui vous épuiserez toujours plus en gagnant toujours moins,
vous qui passerez vos dimanches au super-marché à faire vos courses
ou à tenir les caisses,
s'il reste encore des emplois de caissiers,
s'ils ne sont pas robotisés,
vous qui verrez vos protections sociales,
et vos services publics,
et votre Droit du Travail,
toujours plus restreints,
et même un jour supprimés,
vous qui serez épié, pucé, contrôlé, suivi,
partout et en tous temps,
vous qui serez désinformé à la télé
et diverti, abêti, anesthésié,
et même asservi,

vous qui serez envoyé faire les sales guerres,
cet affreux choc des civilisations
si cher aux sinistres néocons,
pour l'Apatrie des Multinatinationales,
le Pétrole, la Chimie,
l'Industrie de l'Armement ou de la Reconstruction,
Bush, Cheney, Rockefeller, Rothschild,
et toutes les Grandes banques,
vous qui serez délocalisé, dégraissé, intermittentisé, précarisé,
avec toujours plus de travail et moins de salaire
et moins de garantie de travail et moins de protection,

dites merci aux militants comme nous,
nous travaillons pour vous et pour vos enfants,
pour la justice, la solidarité, la fraternité,
la communion des civilisations, la paix,
pour aussi les générations futures,
et même la survie de l'espèce humaine,

dites merci et rejoignez-nous,
soyez actifs avant d'être radio-actifs,
résistez à la dictature du Grand Capital qui se prépare
pour ne pas être broyé par elle,
asservi à vos maîtres
ou transformé en chair à canon,
ou condamné à la rue,
privé d'avenir et en tous cas d'une existence normale,
vous et vos enfants,

nous travaillons pour vous, pour vos familles,
pour l'avenir,
vous avez besoin de nous,

nous avons besoin de vous,
rejoignez-nous,
je vous embrasse fraternellement

Eva


 

Unité et Paix...
Restons francophones !
Et si on doit adopter une langue universelle,
que cela soit l' Esperanto
pour nous unir tous,
les citoyens du monde,
et non la langue de Wall Street
qui broie tous nos emplois
au profit de la Haute Finance
va-t-en guerre !

Tous unis contre les ennemis de l'humanité,
les  200 familles d'hier,
la caste militaro-financière d'aujourd'hui !

http://r-sistons.over-blog.com


__________________________________________________________________________________________________________

060922_barackobama_xtrawide
Obama :

De plus en plus de néoconservateurs l'appuient
Est-ce la continuation de la politique de Bush,
en plus souriant ?


De nombreux Américains, de nombreuses personnes dans le monde croient que la politique d’Obama va être aux antipodes de celle du gouvernement Bush. Or à voir les per­sonnes qu’Obama a désignées récemment, on se demande dans quelle mesure le nouveau président est un néoconservateur. Certes, il ne ressemble pas à cent pour cent à McCain mais il appartient à cette tendance.


Alors qu’avant son élection, très peu de néoconservateurs, comme Ken Adelman, soutenaient Obama, ils sont maintenant nombreux à être enthousiasmés par ses choix. Comme l’écrit le néoconservateur Max Boot, «je dois reconnaître que je suis sidéré par ces nominations, dont la plupart auraient aussi bien pu venir de McCain». David Brooks est presque aussi euphorique: «Croyez-moi, j’essaie de ne pas m’associer à la puissante obamania qui déferle sur la haute bourgeoisie côtière, mais les choix ont été exceptionnels. Les événements des deux dernières semaines devraient rassurer tous ceux qui craignaient qu’Obama virerait à gauche ou allait s’automutiler en raison de son inexpérience. Il se prépare à un départ qui justifie presque l’énorme battage médiatique.» Richard Perle se dit «soulagé»: «Contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre, je ne crois pas qu’il va y avoir beaucoup de changements». La néoconservatrice Mona Charen écrit: «La superstition m’interdit presque de commenter les nominations effectuées jusqu’ici par le président élu Obama. La nouvelle a été tellement bien accueillie que j’hésite à la commenter de peur de rompre le charme.»1


Le journaliste Robert Dreyfuss fait remarquer que le gouvernement Obama ne pratiquera probablement pas la même politique irakienne que les néoconservateurs, qu’il va retirer des troupes avec le temps (disons: peut-être), qu’il n’aura pas recours à la rhétorique belliqueuse de l’administration Bush et qu’il coopérera mieux avec la communauté internationale. Cependant, aujourd’hui, la question principale des néoconservateurs et d’Israël est l’Iran. Or le gouvernement d’Obama se montre très belliqueux à l’égard de l’Iran. Que l’on se souvienne qu’Hillary Clinton a déclaré qu’il faudrait le détruire s’il attaquait Israël. Dreyfuss écrit: «En ce qui concerne l’Iran, il est bien trop tôt pour renvoyer les faucons. Ils agissent à coup sûr à l’écart des allées du pouvoir mais ils ont plus d’amis dans le camp Obama que ne le croient la plupart des gens. Plusieurs conseillers importants d’Obama - notamment Tony Lake, Susan Rice, future ambassadrice à l’ONU, Tom Daschle, Dennis Ross, de même que des faucons démocrates influents comme Richard Holbrooke, proches du vice-président élu Joe Biden ou de la Secrétaire d’Etat désignée Hillary Clinton - ont fait cause commune avec les faucons va-t-en-guerre du Washington Institute for Near East Policy (WINEP), de l’American Enterprise Institute (AEI) et d’autres instituts partisans de la force.»2 Dreyfuss montre que ces individus continuent d’être proches des néoconservateurs: «Les organisations comme le WINEP, l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee), l’AEI, le BPC (Bipartisan Policy Center) et l’UANI (United Against Nuclear Iran) estiment avoir pour mission d’entraîner les Etats-Unis dans une épreuve de force avec l’Iran. Ne minimisez pas leur importance. Ceux qui croient qu’une telle confrontation serait inconcevable sous le président Obama devraient demander à Tony Lake, Susan Rice, Dennis Ross, Tom Daschle et Richard Holbrooke s’ils sont d’accord, et si c’est le cas, pourquoi ils continuent de copiner avec les faucons néo-conservateurs.»2


Je pense qu’en fait, les néoconservateurs ont réussi à convaincre de leurs idées le courant dominant malgré le fiasco irakien. Obama va-t-il choisir de faire la guerre à l’Iran? Bien que cela ne soit pas absolument certain, l’hypothèse n’est pas exclue.


Voici un scénario possible: Le gouvernement Obama va probablement se concentrer tout d’abord presque totalement sur l’économie et reléguer au second plan la politique étrangère. Quand tous les plans de sauvetage et les incitations commerciales et financières auront échoué à relancer l’économie, il sera alors temps de jouer la carte de la guerre.


La persistance de la mauvaise situation économique pourrait inciter à détourner l’attention des problèmes intérieurs pour la diriger vers les guerres à l’extérieur. Obama, qui a l’image d’un homme de paix, aura une plus grande crédibilité que Bush ou McCain auprès du peuple américain pour adopter une politique dure envers l’Iran, en particulier après avoir tenté des efforts diploma­tiques sans offrir de contrepartie substantielle à l’Iran.

Obama sera alors poussé dans cette direction par les néoconservateurs hors de son gouvernement et les faucons au sein de celui-ci.


Une fois que la diplomatie aura échoué, des mesures plus dures seront envisagées comme étant la seule alternative face à un ennemi prétendument intransigeant. Des mesures comme un blocus maritime provoqueront probablement un conflit militaire qui justifiera le bombardement de l’Iran. La réponse iranienne aux efforts faits pour empêcher la navigation dans le golfe Persique entraînera une escalade vers une guerre de plus grande ampleur.


Horizons et débats

1 http://townhall.com/columnists/MonaCharen/2008/12/02pinch_me_am_I_dreaming
2 http://www.antiwar.com/engelhardt/?articleid=13847

http://www.mecanopolis.org/?p=2783

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26433958.html


Lettre de Ralph Nader
à Obama

Obama et les néo-cons
S'il y a quelqu'un qui a trahi des millions de gens,  c'est bien Obama. Nous avions créé un blog pour le soutenir, mais quelle déception...
..

Pour lire la suite cliquez ici


Entretien avec JP Chévènement :



Président du Mouvement républicain et citoyen (MRC), Jean-Pierre Chevènement avait démissionné en janvier 1991 de son poste de ministre de la Défense pour protester contre l’engagement de la France dans la première guerre du Golfe.

Cette nouvelle guerre entre Israéliens et Palestiniens était-elle prévisible ?


Jean-Pierre Chevènement: Elle était en tout cas évitable.

On ne peut comprendre ce qui se passe à Gaza, territoire transformé par le blocus israélien en véritable prison à ciel ouvert, que si on revient auxélections de 2006 remportées par le Hamas. Israël et la communauté internationale ont refusé que cette victoire se traduise au niveau du gouvernement de l’Autorité palestinienne. Comme si on préférait voir se désintégrer ce qui lui reste d’autorité et la société palestinienne elle-même...

Le Hamas est-il, comme l’affirme Israël, un mouvement terroriste ?

Il faut éviter les amalgames. Le Hamas est un mouvement très complexe qui a une aile religieuse fondamentaliste et une autre aile nationaliste, souvent composée de jeunes militants venus du Fatah
(NDLR : le parti de Yasser Arafat et de Mahmoud Abbas). Lorsqu’on a refusé le verdict des urnes en 2006, cette attitude d’Israël et de la communauté internationale a été contre-productive. Je suis très attaché à la sécurité à long terme d’Israël et je pense qu’elle est indissociable de la modernisation des sociétés musulmanes.

Quand on parle de terrorisme, il faut distinguer d’un côté Al-Qaïda
, les partisans d’une sorte d’empire musulman à l’échelle mondiale et, d’autre part, des mouvements nationalistes qui combattent pour des objectifs limités, en l’occurrence la création d’un Etat palestinien libre et indépendant.

En bombardant les villes israéliennes, le Hamas ne porte-t-il pas une responsabilité évidente ?

Les responsabilités à court terme sont comme toujours multiples : il y a les tirs de roquettes du Hamas, mais aussi le blocus de Gaza par Israël. Il faut se placer du point de vue du processus politique lui-même, tel qu’il est conduit depuis les conférences de Madrid en 1992 et le processus d’Oslo.
En seize ans, on n’a pas avancé, au contraire, sur la voie de la création d’un Etat palestinien. Le crédit de l’Autorité palestinienne est profondément atteint et l’attaque israélienne ne peut que la ruiner davantage. Lorsqu’on regarde les choses sur la longue durée, on ne peut qu’être frappé par l’absence de volonté politique et la prééminence du deux poids deux mesures.

Barack Obama peut-il changer la donne ?

Barack Obama va être confronté à des choix très importants. Le nouveau président américain, qui a prévu de retirer ses troupes d’Irak tout en renforçant la présence militaire américaine en Afghanistan, je l’espère, pour laisser aux Afghans eux-mêmes le soin de faire la paix , va se voir imposer en tête de son agenda le problème palestinien. Pour Obama, le problème sera de faire baisser la tension dans l’ensemble du monde musulman. Et pour cela, il faut avancer sur la voie d’un Etat palestinien. 
C’est la non-réalisation de cet objectif qui a entraîné le pourrissement de la situation et le développement du Hamas.

L’armée israélienne va-t-elle remporter une victoire ?

Il est évident que l’offensive terrestre de l’armée israélienne n’aboutira à aucun résultat tangible. Elle est vouée à l’échec. Une armée ne peut pas l’emporter sur une concentration de 1,5 million de réfugiés massés sur quelques centaines de kilomètres carrés. Ce qu’on peut craindre, ce sont les ripostes terroristes non seulement au Proche-Orient, mais dans le monde entier. Nous ne sommes pas nous-mêmes à l’abri : 
Al-Qaïda au Maghreb est une menace pour la France.

Nous devons prendre conscience que nous sommes face à un problème mondial. Ce n’est pas seulement le problème de Gaza.

La médiation de Sarkozy peut-elle réussir ?

Je ne suis pas sûr que c’est en affirmant, comme il l’a fait voici quelques jours, sa "
compréhension d’Israël au moment où celui-ci bombardait Gaza" que Nicolas Sarkozy peut arriver à se faire réellement entendre. Il sait être pragmatique, on l’a vu dans l’affaire du Caucase, mais ce qu’il faut aujourd’hui, c’est une forte volonté politique, notamment pour peser sur la politique d’Obama, parce que ce sont les Américains qui ont la clé.

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Lettre ouverte à...
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 05/01/2009 13:44

Oui, enfants de la terre, avec Amouret Paix ! grosses bises eva

avec-amour-et-paix 05/01/2009 07:13

je me joint a c'est veux ,pour vous, nous les enfants de la terre

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages