22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 19:28

Fichier:Kissinger Mao.jpg
wikipedia.org

Notre société est tombée sur la tête.
Elle encense les ennemis de l'humanité.
Et tue ceux qui rêvent de paix et de justice.
Inversion complète des valeurs.
Editorial d' Eva

Kissinger : Prix Nobel de la Paix.
Un vrai terroriste, en réalité ! 



Mes amis,

Alors que je m'apprêtais à préparer l'article sur un des plus grands clashes de l'Occident, qui sortira demain soir, tard,  je tombe sur ces articles concernant Kissinger sur le blog de Sly.

A de multiples reprises, je vous ai parlé de ces ennemis de l'humanité, qui pour moi sont des monstres à visage humain. Regardez le sourire de Kissinger : A première vue, un individu normal. M. Tout le monde, ou presque. Comme Rockefeller ou Rothschild. Et pourtant, ces individus sont des bombes. De véritables terroristes. Partout où ils interviennent, ils sèment mort, désolation, souffrances indicibles. Ce sont des prédateurs, des psychopathes, des insensibles, uniquement mûs par la soif de pouvoir,  d'argent et de notoriété.

Notre société a perdu la tête. Elle qualifie de terroristes d'authentiques résistants au Désordre établi ou à l'impérialisme, et elle décerne des prix Nobel de la Paix à des individus qui sont de vraies crapules.

J'ai entendu dire que Bush allait bientôt être poursuivi pour crimes contre l'humanité. Honneur à cette part de l'Amérique qui est capable de  traduire en justice ceux-là mêmes qu'elle a encensés ! Et juste retournement des choses. Bush va perdre son immunité. Il serait temps, d'ailleurs, de fouiller dans le passé de cette famille abjecte, qui dissimule sous une phraséologie religieuse les pires instincts humains. Ne dit-on pas de façon pressante que la famille Bush aurait eu d'écrasantes responsabilités dans l'émergence d'un fou comme Hitler, aux seules fins, et quel qu'en soit le prix pour l'humanité, de voir émerger un monde encore plus favorable à  ses intérêts ??? 50 millions de morts, dont près de la moitié en Russie - à qui l'on doit la victoire contre le Tyran allemand, contrairement aux idées reçues - , une hécatombe effroyable; le génocide de populations entières, tsiganes (la moitié), juives (le tiers), sans parler des malades mentaux, des homosexuels, etc, sacrifiés eux aussi, à la cupidité de "l'Elite"; la dévastation de tout un continent ; des souffrances incommensurables pour tous - ah, que la guerre est ignoble ! Il n'y a pas de guerre pour son pays ou pour l'honneur, mais seulement pour les banquiers et des familles crapuleuses, une mafia militaro-financière qui s'octroie le droit d'asservir et d'assassiner les peuples pour s'enrichir toujours plus.

Il est temps de voir en face le visage de ces criminels qui vampirisent la planète et la détruisent. Il est temps d'identifier, de nommer ceux qui font le malheur des peuples à des fins purement égoistes. Il est temps de poursuivre pour crimes contre l'humanité ces ennemis de nos vies.

Et parmi les pires ordures que le monde ait connues, il y a Bush, Cheney, Rumsfeld, Rockfeller, Rothschild, ... et Kissinger. Un prix Nobel de la Paix. Ce prix-là nous tend un miroir, celui d'une société qui encense les crapules, et qui tue les M. L. King, les Gandhi, les Allende, les Lunumba, les Guevara... tous ceux qui luttent pour une vraie émancipation de l'individu ou de la société. Oui, une société qui élit un Sarkozy pour qu'il détruise tout ce qui fait la spécificité de la France, et qui dans le même temps se débarrasse d'un Coluche bien encombrant parce qu'il dit tout haut ce qu'il faut effectivement penser, ne mérite que mépris.

Quand une civilisation honore des Kissinger ou des Reagan tout en discréditant ou en assassinant de belles âmes comme Mgr Romero, évêque des Pauvres, c'est que quelque chose ne tourne pas rond. Quand une société laisse tuer ses Rabin et laisse prospérer ses Netanyahu, c'est qu'elle a perdu la tête.

Et quand une société sacrifie la vie de famille à l'Argent, la qualité de vie à la quantité, le réel au virtuel, les travailleurs aux actionnaires... c'est qu'il y a inversion complète des valeurs.

C'est que la prétendue civilisation confine à la barbarie.

C'est que nous travaillons à notre propre perte. Et à celle de nos enfants.

Il est temps de redresser la barre. Avant qu'il ne soit trop tard.

Eva

TAGS : Civilisation, barbarie, Kissinger, Cheney, Bush, Rockefeller, Rothschild, génocide, Hitler, Prix Nobel de la Paix, Russie, Rmsfeld, Mgr Romero, Lunumba, Allende, Reagan,  Rabin, Netanyahu, ML King, Gandhi, Coluche, Guevara, génocide, Juifs, tsiganes, homosexuels, handicapés mentaux....



Je m'excuse auprès de ceux qui n'auraient pas encore reçu de réponse à leur courriel. Je suis submergée, et j'ai... 1140 mails de retard !


http://laplote.over-blog.fr


Les crimes de Monsieur Kissinger


Le vrai visage de l'ancien chef de la diplomatie américaine, prix Nobel de la paix...

« Henry Kissinger doit-il être déféré devant le Tribunal international de La Haye pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité, et pour conspiration impliquant le meurtre, l'enlèvement et la torture ? Oui, répond clairement l'écrivain, journaliste et essayiste anglais, Christopher Hitchens, à travers une enquête serrée, fondée sur des documents secrets, et récemment déclassifiés par les autorités américaines. On apprend comment le Prix Nobel de la paix 1973 a cyniquement organisé les bombardements de populations civiles au Laos et au Cambodge, comment il a fait assassiner le général chilien Schneider pour tenter de barrer la route à Allende, comment il a installé le général
Pinochet, comment il a soutenu secrètement la tentative d'assassinat de Mgr Makarios à Chypre, comment il a ruiné l'expérience d'un régime démocratique au Bangladesh. En fait, ce livre montre, d'une manière exceptionnelle et précise, comment un pouvoir démocratique comme celui des États-Unis peut organiser des crimes à l'échelle mondiale, et révèle également les vraies motivations d'Henry Kissinger : cynisme, argent, pouvoir... » (présentation de l’éditeur)

« L'ouvrage de Christopher Hitchens révèle le vrai visage de Kissinger, aussi inattendu que glaçant. Au delà de sa politique qui a fait entre autres des milliers de morts au Vietnam, au Laos et au Cambodge, il y a la vénalité et l'impudence d'un homme milliardaire en dollars. C'est une des révélations, sans doute la plus stupéfiante, du livre de C. Hitchens. On découvre en effet qu'aujourd'hui, à travers sa société "Kissinger Associates", Henry Kissinger vend des armes en Lybie, occupe des dizaines de fauteuils dans des conseils d'administrations basés sur les cinq continents et conseille des régimes connus pour leur corruption. » (Eurasie.net)

« Kissinger, Nobel de la paix en 1973, cache un passé meurtrier et devrait comparaître pour crimes de guerre, au même titre que les dirigeants japonais condamnés à l'échafaud au procès de Tokyo. Ses crimes, peu dénoncés, se classent en deux catégories macabres : les attentats contre des populations civiles, puis contre des individus de nations démocratiques.

En examinant certaines archives, on s'aperçoit que les peuples d'Indochine, du Bangladesh et du Timor Oriental ont particulièrement souffert des tractations de Kissinger. Conseiller privilégié, chef du National Security Council (NSC) puis secrétaire d'État, il impose constamment ses visées électoralistes et diplomatiques au détriment des vies humaines. En Indochine, il sabote les négociations de 1968, en faisant croire aux Sud-Vietnamiens qu'un président républicain leur serait plus favorable. Il parvient ainsi à déstabiliser la campagne des démocrates et, conséquemment, à décrocher un emploi auprès de Nixon. La guerre, elle, se prolongera de quatre ans, entraînant la mort de milliers d'Américains et d'un nombre incalculable de civils vietnamiens, cambodgiens et laotiens. En effet, pendant ces années, Kissinger autorisera des invasions injustifiées au Cambodge et au Laos; pour préserver sa "crédibilité" en Amérique et chez certains alliés suspects, il laisse sciemment l'armée bombarder des innocents. Au Bangladesh et au Timor, Kissinger bafoue les lois pour conserver ses relations avec des dictateurs sauvages, mais pro-américains : Yahya Khan au Pakistan, Suharto en Indonésie. Mentant impunément au Congrès, au sujet de la vente illégale d'armes et sa participation aux massacres, il cache en fait l'existence d'une diplomatie à deux voies : la première, officielle et bien-pensante, et la seconde, anti-démocratique et guerrière. » (extrait d’un article de Christian Roy, Essais-21)

« Certains juristes en Europe ont même demandé sans succès à l'orgueilleux et suffisant Américain de témoigner. Hitchens, dans Les crimes de monsieur Kissinger, étale assez de preuves pour qu'on puisse très posément, sans être anarchiste, gauchiste ou marginal, être d'accord avec lui. Kissinger a tué, non pas seulement des soldats, ce qui serait normal dans la conduite d'une guerre, mais des civils totalement innocents au Laos et au Cambodge. Kissinger poussait même son exercice du pouvoir mégalomaniaque à choisir lui-même les cibles des bombardements illégaux dans ces pays sans tenir compte de la forte densité de population civile. Qui tue ? Des hommes aussi respectés que Kissinger qui, si on y regarde bien, n'est qu'un criminel comme Mom Boucher... en pire. » (extrait d'un article de Gil Courtemanche, Magazine Pantoute, 2002)


Préface de Laurent Joffrin

Sur la Toile

Les crimes de guerre de M. Henry Kissinger « La carrière politique de l'homme qui obtint le prix Nobel de la paix en 1973 fut en effet marquée par le culte de la violence et du secret. La responsabilité directe de M. Kissinger ne fait plus aucun doute dans la prolongation (injustifiée d'un point de vue stratégique) de la guerre du Vietnam et son extension au Cambodge et au Laos, ni dans les campagnes d'assassinats et de subversion de la démocratie au Chili, à Chypre, en Grèce et au Bangladesh, non plus qu'en ce qui concerne sa complicité dans le génocide du Timor-Oriental. » (par Ibrahim Warde, Le Monde diplomatique, octobre 2001)

Un Nobel de la paix au TPI « Qui finançait et encourageait en sous main ce tristement célèbre réseau qui liguait les dictatures d'Amérique du Sud durant les années 1970, sinon le prix Nobel de la paix Henry Kissinger ? Christopher Hitchens n'est pas du tout intimidé par la récompense obtenue par l'ancien secrétaire d'État qui a sévi sous les présidences de Richard Nixon et de Gerald Ford. Dans Les Crimes de monsieur Kissinger, il dépeint celui qu'on avait surnommé "l'homme à la valise", en raison de ses innombrables déplacements, comme un personnage bouffi d'orgueil, mu par l'ambition et doté d'un cynisme bien plus exceptionnel que son talent de négociateur ou de diplomate. Il lui impute en grande partie la responsabilité de la mort de tous les Américains et Indochinois entre l'arrêt des bombardements décrété par Lyndon B. Johnson en mars 1968 et leur véritable cessation en février 1972. » (par Rudy Le Cours, La Presse, 22 juillet 2001)

Le mensonge par omission « C’est pour protéger Kissinger et les criminels de guerre de haut rang que les États-Unis refusent farouchement que leurs criminels soient traduits devant le Tribunal pénal international. "Si vous êtes Henry Kissinger, et que chaque fois que vous allez dans tel ou tel pays européen vous devez vous demander si vous ne recevrez pas une convocation, c’est préoccupant", déclarait John Bolton, sous-secrétaire d’État chargé du contrôle des armes et de la sécurité internationale, pour expliquer le refus des États-Unis d’adhérer au tribunal (The Guardian 14-11-2). Ceux qui croyaient que Washington voulait protéger les sans-grade qui torturent et qui violent se sont trompés. » (par Jean-Marie Laliberté, Le Couac)




par
Christopher Hitchens

source http://www.bibliomonde.com/livre/crimes-monsieur-kissinger-les-1457.html

( Livre )
Saint-Simon
Langue d'origine : anglais
2001, 203 p., 15.09 euros

Éditions Saint-Simon

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2008/12/22/11832153.html



Steve Watson
Infowars.net
Vendredi, décembre 19, 2008, extraits 

Bilderberg luminaire Henry Kissinger a réitéré son appel de routine pour un nouvel ordre politique international, indiquant que  les crises mondiales devraient être considérées comme une occasion de progresser vers un monde sans frontières, où les intérêts nationaux sont compensés par des nécessités mondiales.

Parlant avec Charlie Rose plus tôt cette semaine, Kissinger  a dit que le chaos  forgé à travers le monde par la crise financière et la propagation du terrorisme, est une occasion de renforcer un nouvel ordre mondial.

« La nouvelle administration va voir une énorme crise et de terribles problèmes, donc une lueur dans laquelle elle pourra construire un système international " a dit Kissinger, se référant à la transition entre les Bush et Obama administrations.

L'ex-National Security Advisor et Secrétaire d'État a comparé le climat mondial actuel à la période suivant immédiatement la deuxième guerre mondiale, qui a conduit à la création et l'autonomisation des organismes mondiaux tels que l'ONU et l'OTAN.

"Si vous regardez la fin de la deuxième guerre mondiale, beaucoup de gens pensent maintenant que la période entre la fin de 1945 et 1950 a été à bien des égards, la période la plus créative "

"Nous sommes nous-mêmes dans une grave crise financière, mais à la fin de celle-ci, notre position dans le monde est en réalité plus forte qu'elle ne l'a été dans le sens que la Russie, la Chine, l'Inde ont tous de bonnes raisons de contribuer à un environnement international tranquille en rapport avec leurs affaires intérieures. "

«Ils ne souhaitent pas et ils ont de bonnes raisons de ne pas souhaiter une atmosphère de crise. Ainsi, paradoxalement, ce moment de crise est aussi une grande occasion », a dit Kissinger

Kissinger interviewé par Charlie Rose :

«Quand vous parlez d'une nouvelle structure, je ne suis pas sûr, vous avez utilisé le terme de nouvel ordre mondial, de quoi s'agit-il ? Est-ce simplement un ordre mondial qui est défini par de nouveaux intérêts ". 
 
"Vous commencez par convertir le monde entier à notre philosophie politique. Je ne pense pas que cela soit fait en un ou deux termes d'une administration. C'est un processus historique qui a son propre rythme. " a dit Kissinger.

Kissinger  :  "Prolifération, de l'énergie, environnement, toutes ces questions nécessitent  une approche globale, de sorte que vous n'avez pas à inventer un ordre international. Chaque pays atténuera ses intérêts nationaux par nécessité ".

Kissinger est frappé de voir combien l'évolution vers un nouvel ordre mondial a été renforcée par les crises récentes.

La crise financière, a surpris  le monde entier. Elle limite les ambitions de chaque pays à  affirmer seulement ses propres intérêts "

Kissinger a affirmé que les principaux acteurs de la politique internationale, l'Inde, la Chine, la Russie, en Amérique, en Europe, devraient reconnaître qu'ils ont des préoccupations parallèles, et travailler ensemble pour forger une "ère de la compatibilité des intérêts".

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2008/12/21/11821934.html


Les religieux fanatiques sont fous.
Bush veut hâter le retour de Jésus en provoquant des cataclysmes guerriers. Voici maintenant qu'Ahmadinejad voudrait en faire autant de son côté, pour son poulain à lui  !

Les Iraniens ont déclaré qu’ils ouvriraient les portes de l’enfer s’ils sont attaqués de l’extérieur. Ils pourraient déclancher des attaques terroristes autour du globe, attaquer des pétroliers dans le golfe, et au pis, fermer le détroit d’Ormuz à travers lequel 40% du pétrole mondial sont exportés du Golfe Persan. ..

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/12/iran-isral-et-l.html


Le Kremlin redoute l'explosion sociale (extraits)

La crise économique mondiale commence à faire sentir ses effets en Russie. Les restrictions aux importations de voitures d'occasion révèlent un mécontentement général. Les forces de l'ordre sont mobilisées en conséquence.
En tout état de cause, en décembre, le gouvernement est revenu sur son intention initiale de réduire les effectifs des troupes de l'Intérieur qui comptent aujourd'hui 185 000 personnes. Prétexte officiel - menace terroriste et nécessité d'assurer la sécurité des préparatifs des Jeux olympiques de 2014 à Sotchi.

Or, il semble beaucoup plus probable que les autorités prennent leurs précautions en prévision d'une ampleur croissante de la protestation sociale dont les prémices se manifestent déjà dans les différentes régions de la Russie. Il s'agit avant tout de la réaction solidaire des habitants de l'Extrême-Orient russe à la récente décision du gouvernement de protéger l'industrie automobile nationale en augmentant, à partir du mois de janvier, les tarifs douaniers pour l'importation des voitures fabriquées à l'étranger, y compris les véhicules d'occasion. Précisons que cette dernière catégorie constitue actuellement la moitié du parc automobile en Russie.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/12/le-kremlin-redo.html



Rocard, une fois de plus, trahit son camp


L'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard salue lundi dans une interview à Profession politique le "culot" et "le courage" de N. Sarkozy

Selon Michel Rocard, le plan de relance de Nicolas Sarkozy, "axé sur l'investissement, s'inscrit dans la droite ligne de ce qui a été décidé à Washington".


Par ailleurs, M. Rocard juge que "la médiatisation est un empêchement à gouverner", par exemple dans le dossier de la réforme des collectivités locales.

Cependant l'ancien chef de gouvernement de François Mitterrand juge que M. Sarkozy "se défend intelligemment contre une médiatisation qui gênait déjà ses prédécesseurs".

"Eux n'avaient pas de réponse. Lui en a trouvé une, qui est de manipuler les médias en les sursaturant et, du coup, il a retrouvé un peu d'espace de décision", commente-t-il.

Il met en garde le PS contre "une opposition systématique" pour "faire sa réconciliation interne".

http://fr.news.yahoo.com/2/20081222/tpl-rocard-salue-le-courage-de-sarkozy-d-ee974b3.html



Les étudiants, interrogés dans les rues de Paris, ne veulent rien savoir. Le président Sarkozy n’y peut rien, disent-ils. Il agit ‘sous les ordres de Bruxelles et de Washington’ pensent-ils. Pour eux, le vrai motif des coupes dans l’éducation c’est ‘le renflouement des banques’. »

Un poème manuscrit, Nous voulons un monde meilleur, distribué lors de l’enterrement d’Alexis Grigoropoulos à Athènes, révèle l’état de révolte et de désespoir de la jeunesse pour la génération qui l’a précédée : « Souvenez-vous, vous aussi avez été jeune ; maintenant vous courez derrière l’argent, vous ne vous souciez que des belles vitrines, vous êtes devenu gros’ (…) ‘Vous avez oublié ! Nous attendions votre soutien ; on espérait que cela vous aurez intéressé, que vous auriez été capable de nous redonner notre fierté’ (…) ‘En vain ! Vous vivez de fausses vies, vous baissez la tête, vous avez baissé le pantalon et vous attendez le jour de votre mort’ (…) ‘Où sont les parents ? Où sont les artistes ? Pourquoi n’êtes vous pas venu nous protéger ?’ ‘Post Scriptum : ne nous lancez pas de gaz lacrymogène, on pleure tout seul.’ »

http://bridge.over-blog.org/article-26065233.html




Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Etats-Unis menace
commenter cet article

commentaires

eva 23/12/2008 21:15

Oublié de choisir !L'Inde, c'est plus tranquille ! Ca te va, tendre  leveilleur ?Eva

eva 23/12/2008 21:06

Eva Leveilleur, olé !  Génial, comme le dernier post avec laplote sorti à la seconde, non ?Ca tombe bien, je me languis toute seule, je vais passer une petite annonce, avis aux amateurs, au cas où tu ne fasses pas l'affaire :Fleur exotique, franco-mongole-russe,paraît 40 ans physiquement et même pas 20 ans d'âge mental,fraîche comme du muguet, pure comme un lys,douce comme une gazelle, enragée contre les loups au pouvoir, enthousiaste comme une fillette,curieuse comme une vraie journaliste,un peu intellectuelle,beaucoup sportive,énormément artiste,toujours prête à ferrailler pour défendre les plus faibles,aimant son prochain (non arrogant) et Dieu le Créateur,sûre d'être un ange là-haut malgré toutes ses imperfections,grâce à sa foi qui déplace les montagnes,joueuse et espiègle et rieuse comme une petite fille,tendre comme une maman,chaleureuse comme une Espagnole,sensuelle comme une amante,complice comme une soeur,pleine d'énergie et de passion de la vie, rêvant de se consacrer aux plus deshérités, jolie comme un coeur,gaie comme un coeur malicieux,triste comme un coeur seul,n'aimant ni l'argent ni le pouvoir ni les honneursmais la vie oui,mais la nature oui,et surtout la mer et naviguer, mais les animaux oui,mais danser oui,mais voyager oui, à cheval, en âne, en pirogue, en voilier, en cariole,et même en camping-car, russe de sang,espagnole par goût,citoyenne du monde par vocation, alors oui, si vous êtes intéressévous écrivez à evaresis@yahoo.frle coeur est à reprendre,pour toujours, pour vivre l'amourcomme deux jeunes qui le découvrent,pour vivre le service à l'autre, surtout plus faible,pour vivre l'espérance,pour vivre la vie, si belle,tout simplement.

eva 23/12/2008 20:48

Hubert, tu m'aimes sincèrement pour écrire ça et le souligner...je t'embrasse de tout coeur, EvaTon voisin du dessous va être jaloux...

Jean Leveilleur 23/12/2008 19:31

Une note d'humour. Je peux ? Merci!Tu as 1140 mails de retard et tu trouves encore le temps de me laisser un com' ici et là et de lire me sujet.Je te propose le mois d'août pour notre mariage. Si cela te convient, bien sûr ?Pour le voyage de noce, préféres-tu Israel, l'inde ou le Liban.Choisis bien ! c'est important.Je t'embrasse ma belle.Leveilleur. Ps : dis, Eva Leveilleur, c'est joli tu ne trouves pas (lol).Passes de joyeuses fêtes malgré toutes nos turpitudes partagées. Mariage ou pas. ;)

Huberaime 22/12/2008 22:42

Salut EvaLaisse un peu tomber pour quelques jours le conspirationnisme et le catastrophisme, c'est Noël! Repose-toi et passe de bonnes Fêtes.    Huberaime

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages