3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 20:30
" Si les femmes s'arrêtaient de travailler vingt minutes pendant
la guerre, la guerre s'arrêterait "


"Heureux ceux qui procurent la paix" (Bible)
"Tu ne tueras point" (commandement de Dieu)

Alerte, mes soeurs,
propagande de guerre !

J'accuse Marie Drucker
de présenter la guerre
sous son meilleur jour
(promotion femmes,
andrénaline pour les jeunes,
honneur de mourir à la guerre).
C'est inciter à la guerre !
Et donc à tuer son prochain !
Pour moi, c'est criminel !
Qu'en pensent les juristes ?
Aux yeux de Dieu, en tous cas,
c'est intolérable !
Gageons qu'elle dissuadera
ses propres enfants
de "mourir pour la patrie".
(La "mort en héros" pour les autres !)


 

Termignon, en Haute-Maurienne (Savoie) a un monument aux morts particulier. Il fit scandale. Une femme pleure les enfants du village morts à la guerre alors qu'un village se doit d'être fier d'avoir donné ses enfants à la Patrie.
(JOKE)

1 - Considérations diverses
2 - Lettre à mes soeurs

Quelques considérations sur l'émission de Marie Drucker "Prêts à mourir pour la France ?", et sur la guerre.

"Enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé"

Quelle gloire ? Celle de tuer et donc de désobéir aux commandements de Dieu et d'aller en enfer pour l'étérnité ? Ou celle de perdre son ami, son fiancé, son mari, son frère, son enfant  et de vivre toujours amputée de son amour ou de sa maternité ? Ou celle de survivre dans un champ de ruines au milieu des décombres, des morts, des blessés, des animaux errants ? Celle d'avoir son nom gravé sur un coin de marbre ?

Hier, aux informations de FR3, Attali le valet du Nouvel Ordre Mondial, comprenez, du Grand Désordre mondial, nous faisait comprendre que les guerres suivent (inévitablement) les crises.

Nous sommes en crise. La guerre va suivre. Pas décrétée  PAR les peuples et POUR eux, mais seulement par et pour une caste de financiers sans foi ni loi, violant toutes les règles du Droit international, les lois humaines (civils sacrifiés, par ex), les décrets divins. 

La guerre, ce n'est pas la civilisation. C'est la bestialité pure. 

Les médias dirigés par des industriels de l'armement commencent leur sale propagande, car ils savent qu'on est en crise, et que pour maintenir leurs profits et même les accroître, les multinationales ont besoin de guerres.

Alors cinq généraux psychopathes proclament que la guerre doit être préventive, contre ceux qui ne s'alignent pas, et permanentes, car la Finance a besoin de guerres, et en particulier les industriels de la mort.

Et ces cinq généraux sont écoutés. On devrait les traduire devant un Tribunal pour incitation à la guerre, mais non, ce sont de jeunes idéalistes aidant un village à revivre qu'on poursuit aujourd'hui. Et les Dassault sont honorés, on leur offre des rues à leur nom. Les marchands d'armes voient le tapis rouge se dérouler devant eux. Quel symbole, cette couleur ! Car ils bâtissent leurs fortunes, ces assassins, sur le sang des victimes des guerres décrétées par ceux qui ne la font jamais, mais en récoltent toujours les bénéfices juteux.

Alors, aussi, on invente des ennemis pour les peuples, car il en faut si l'on veut que les riches soient encore plus riches. Et voici hier l'Allemand, aujourd'hui le Russe ou le Chinois, hier le Juif, aujourd'hui le Musulman.

Et comme il faut encore plus de victimes, on invente même un nouveau concept, celui de "choc de civilisations". Et on demande aux médias de répandre cette idée désormais si évidente, si nécessaire, si noble. Bonnes gens, soumettez-vous ! Les médias ne sont pas là pour vous informer, ils sont là pour faire de la propagande pour des causes qui feront votre malheur : "La mondialisation heureuse", "Avoir l'étoffe des héros, ceux qui meurent pour leur patrie". Mais Marie Drucker oublie seulement de dire, par exemple, que sa patrie n'est pas la nôtre. Elle est à des milliers de kilomètres. Et elle utilise une chaîne publique, notre argent donc, pour nous préparer à nous engager, ou tout au moins à accepter qu'on s'engage, contre l'Iran, pays qui n'a jamais attaqué personne, qui ne menace personne, mais dont l'Axe du Mal - Anglais, Américain, Israélien et maintenant européen avec des agents de l'étranger comme Sarkozy - décrète qu'il faut être prêt à le rayer de la carte, pour combattre le risque de terrorisme, comprenez, pour supprimer de la carte un pays puissant, dans une zone hautement stratégique qu'il faut de surcroît soustraire aux intérêts des pays déclarés rivaux, parce qu'indépendants, et surtout pour s'emparer, voler si vous préférez, des ressources de plus en plus rares, et qui font le bonheur des multinationales du pétrole et, puisqu'ils y sont incités, des consommateurs d'ailleurs lourdement taxés.

En programmant ce Droit d'Inventaire, que je regarde en écrivant, la rage au coeur, Marie Drucker nous prépare à nous engager joyeusement dans les armées de l'Empire chères à son âme communautariste, ou, du moins, à accepter que notre pays se soumette aux projets américains de conquêtes militaires impériales, coloniales, qui vont faire le malheur des peuples et le bonheur de la Bourse et des multinationales.

Et puis il faut des armes de plus en plus sophistiquées pour tuer encore plus, toujours plus. Les Rockefeller et leurs amis rêvent de voir l'humanité se débarrasser d'une partie de sa population - de préférence de couleur, ou la plus pauvre, la plus fragile, Hitler n'est pas mort -, pour avoir davantage de richesses à se partager et moins d'air pollué


Marie Drucker, issue d'un clan qui colonise la télévision à notre détriment, travaille indirectement pour ces gens-là, pour les prédateurs de l'humanité, financiers, industriels de la mort, clients du Fouquet's, tous ceux qui vampirisent notre planète sans vergogne. Et elle ose dire, tenez-vous bien, "on a l'impression qu'on a une andrénaline folle au moment d'aller au combat". Son objectif ? Motiver les jeunes, même ceux des banlieues - il faut bien qu'ils servent à quelque chose, sans doute, pour la caste arrogante aux commandes -, à s'engager, comme ceux des USA, pour payer leurs études ou "pour l'andrénaline", dans les guerres qui les meurtriront à jamais, car on oublie évidemment de parler des dommages collatéraux, l'insomnie, le stress, lers dépressions, les angoisses, les tourments, la folie, même...




Et voici que Max Gallo vient lui apporter son soutien, lui le gaulliste de gauche converti à l'ultra-libéralisme impérialiste le plus opposé aux idéaux gaulliens. Oui, lui, Max Gallo, qui s'était enthousiasmé pour un de mes manuscrits, mon autobiographie écrite à trente ans, déjà, et que Fayard voulait publier, lui à qui j'envisageais un jour de demander une préface si l'envie me prenait de sortir enfin cet ouvrage (fille de grands bourgeois accueillant chez elle clochards, sortants de prison ou prostituées, à l'aise au milieu des gangs de rues, fille de cathos et de juifs engagée contre les communautarismes et pour une foi universelle reliant toutes les religions, fille de militant d'Action française engagée pour la Paix et la Justice sociale, dénonçant les fanatismes, les sectarismes, les guerres, le capitalisme, à la fois courtisée par un Mitterrand de gauche et copine d'un Michel Simon de droite, Gitane avec les Gitans, par goût, ou clocharde avec les clochards, pour articles ou livres, ou au milieu de la jungle amazonienne avec les dangereux Aucas du rio Napo..), lui, donc, Max Gallo, aujourd'hui complice du concept fumeux de "mourir pour la patrie", concluant l'émission de Marie Drucker qu'une Monique Atlan, militant pour la guerre contre l'Iran, n'aurait pas reniée : " Oui, ça a un sens de mourir pour la patrie, une nation démocratique partageant des valeurs, la guerre aujourd'hui est une possibilité, en temps de crise, et entre nations il y a des rapports de force donc des possibiltés de conflits. Dès lors, est-ce qu'on est prêt à mourir pour la collectivité à laquelle on appartient, c'est certes plus facile quand le sol est menacé, mais la DEFFENSE DU SOL PEUT SE FAIRE AUSSI SUR UN TERRITOIRE LOINTAIN".

Voilà les guerres impériales, notamment celles d'Afghanistan, avec les Américains et au service des Puissances de l'Argent, qui sont plaidées par un Gaulliste qui renie tous les engagements du Général méfiant envers les USA et Mâmon ! Est-ce que nous avons tous perdu la tête ?

Mes soeurs, c'est normal d'utiliser la Télévision publique avec nos sous pour faire de la propagande pour la guerre, les guerres, notamment celles qui sont menées par l'Empire, impérialistes et prédatrices ? C'est normal de se servir d'un moyen d'information pour faire de la propagande ? C'est normal de s'adresser aux femmes et aux jeunes pour les inciter à s'engager pour des causes mortelles qui ne profiteront qu'à ceux qui les programment ? C'est normal d'utiliser la télévision, notre télévision, pour plaider, en définitive, pour le choc de civilisations qui nous conduira directement vers l'Apocalypse dont on nous parle partout, désormais... même ce soir sur Arte ? Non, vous le savez, ce n'est pas normal.

Je vous donne trois petits "flashes".

Voyez-vous, j'ai été journaliste à FR3. Et je peux vous dire que la seule émission, à l'époque, qu'on m'a censurée, et même interdite, concernait la paix dans le monde. Il s'agissait de l'interview de la Présidente de l'Association internationale des Femmes pour la paix. Ceci pour dire que les médias sont aux mains, ce qui est scandaleux, et anormal, des industriels de l'armement. Autrement dit, l'information n'est pas libre, elle est fatalement orientée dans un sens favorable à la guerre, aux intérêts libéraux et américains. Et tant que les citoyens n'exigeront pas une information libre, indépendante des intérêts militaires, et plus généralement économiques, ils seront conduits à entendre la propagande pour ce qui fait leur malheur, le libéralisme financier, un pouvoir mondial en oubliant de dire qu'il serait bancaire, et le choc de civilisations.

Deuxième flash, vécu également : Ma passion pour l'écriture me vient d'un professeur de Français du cours Lamartine (Paris I6e), Melle Lechevalier. Je n'oublierais jamais le chagrin de sa vie, qui a brisé pour toujours son existence. Son fiancé est mort... "pour la France". Privée de l'homme qu'elle aimait, de mariage, de maternité, de vie familiale. Elle est toujours restée fidèle au soldat parti "défendre son pays". Sa vie a été amputée de sa principale dimension par la faute de ces foutues guerres qui, aux dires de leurs partisans, font les héros et donnent l'occasion de mourir pour la patrie. Accessoirement, qui permettent aux femmes d'exercer les mêmes tâches que les hommes (il faut bien leur donner le goût de collaborer aux efforts de guerres, n'est-ce pas Melle Drucker ?) ou aux jeunes d'éprouver le plaisir de l'andrénaline. Tous les arguments sont bons pour motiver les populations à accepter joyeusement d'ambitionner de devenir de la chair à canons.

Troisième flash, le lycée. J'étais au Lycée Molière, à Auteuil, en terminale, et un jour il manquait une place dans la classe. Trois jours plus tard, nous avons su pourquoi. Notre camarade, une jolie jeune fille de 19 ans, venait de perdre son fiancé, journaliste, lors de la guerre d'Algérie, d'où son absence. Croyez-moi, cela marque une lycéenne, la seule jeune fille fiancée de la classe qui perd son amoureux. Ce jour-là, en tous cas, et par la force des circonstances, j'ai pris conscience des horreurs de la guerre.

Je voudrais aussi dire que l' abominable émission de la Drucker (que je soupçonne de préparer les esprits, sans le dire ouvertement, à la guerre contre l'Iran pour permettre à la coalition américano-israélienne de dominer la région), participe à la désinformation ambiante. Elle ne done qu'un point de vue, celui des supporters de la guerre. C'est oublier, par exemple, le cri, et je dis bien le CRI, lancé par le dernier poilu qui lui, a fait les guerres : " La der de der, plus jamais ça! " Et lui savait  ce que le mot guerre signifie, pour l'avoir vécue au quotidien. La guerre est la pire des abominations, et interviewer seulement un partisan de la guerre même à l'extérieur de nos frontières (Max Gallo) ou le fils (Philippe Seguin) d'un héros mort pour la France, comme présenter la joie des femmes participant à l'effort de guerre 7 jours sur 7 et douze à treize heures par jour à l'usine comme dans les champs et donc travaillant à leur propre promotion, en devenant l'égal des hommes ("pour la gloire, pour la victoire, debout, il y aura de la gloire pour tout le monde") ou encore le plaisir des jeunes d'avoir de l'andrénaline, est une falsification abusive, intolérable, qui en dit long sur l'état de nos médias aux ordres des industriels de guerre.

Et cet abject plaidoyer pour la guerre, au moment où la crise prend son élan et où les risques de conflits sont particulièrement d'actualité, est une honte pour la télévision, pour la France, pour la patrie des Droits de l'Homme, des Lumières ! Et savez-vous jusqu'où cela va ? Jusqu'au témoignage d'une femme de militaire en Afghanistan, qui dit : "J'aime plus mon mari quand il fait ce qui le passionne, donc quand il est à la guerre, que lorsqu'il est avec moi!"

Oui, amis lecteurs, nous sommes rentrés dans une période de guerres, qu'on va évidemment nous présenter comme inéluctables. Hier, Attali nous annonce que la guerre suit la crise, avant-hier Duquesne nous parle de mourir pour la France, aujourd'hui on nous dit la même chose, tandis que sur Arte on entreprend une série sur l'Apocalypse.

Et les citoyens n'ont pas encore compris ? Ils sont encore dupes de ce qui se prépare ?

J'exhorte une fois de plus tous mes lecteurs à faire de la contre-propagande autour d'eux, à informer véritablement de ce qui se prépare, à être des journalistes partout où ils sont. 

Il y va de la paix - et sans doute, aussi, de l'avenir même de l'humanité. 

Unissons-nous pour dénoncer les guerres qui font notre malheur !

Refusons de faire le jeu des multinationales !

Ne participons jamais aux efforts de guerre !


Eva


"Si les femmes s'arrêtaient de travailler
vingt minutes pendant la guerre, 
la guerre s'arrêterait" (Droit d'Inventaire
de Marie Drucker)

A Rita, une lectrice fidèle qui m'a écrit ce commentaire à la suite d'un premier article sur l'émission de Marie Drucker alors annoncée. A Rita, pour personnaliser cette lettre.
A travers Rita, mère de famille, écrivain, croyante, et si féminine, je vise mes soeurs.  
http://ritapitton.hautetfort.com/


Bonjour Eva,
Bravo pour cette sortie implacable et juste contre l'émission de Marie Drucker ce soir , émission servile qui a pour but d'inciter les téléspectateurs à céder aux sirènes mortifères pour servir les voyous mllitaro -financiers de ce monde !!!
Pleinement d'accord avec toi Eva . Bises . Rita

Reçu depuis :

Merci Eva . Oui les femmes si elles s'y mettent avec détermination ont le pouvoir d'arrêter les guerres . Qu'il en soit ainsi !
Bises . Rita

Ecrit par : Rita pitton | 04.12.2008


Lettre ouverte aux femmes
confrontées à la crise
et au risque de guerre




Chères soeurs,

Avec la crise provoquée par des Américains cupides et irresponsables, voire volontairement par l'oligarchie financière afin de hâter l'avènement de ce que l'on qualifie abusivement de Nouvel Ordre Mondial, s'ouvre une période lourde d'incertitudes sur les plans économique, social, et militaire. Sur France Infos, on n'hésite pas à parler de crises génératrices de guerres, et un Attali rappelle que les guerres suivent les crises. A la télévision, on nous programme des émissions-plaidoyers pour nous préparer à l'intolérable qui ne profitera qu'à ceux qui décident de tout, sans être élus, sans vergogne, sans limites, et sans le moindre scrupule. L'Apocalypse est même annoncée. Charmantes perspectives ! Si rien ne peut-être fait pour les éviter, nous pouvons au moins résister à notre façon. Dès maintenant, d'ailleurs, en informant de ce qui se trame, et en rappelant que les guerres ne sont pas faites pour défendre la patrie, ou pour donner l'occasion de devenir des héros, mais au profit de la Haute Finance et des multinationales, hier du Charbon et de l'Acier, aujourd'hui du pétrole, ou de l'armement et de la reconstruction, en fait soit pour accroître le portefeuille déjà bien garni de certains au sommet, soit pour permettre la relance des activités en temps de crise. Le monde des affaires ne recule devant rien lorsqu'il s'agit d'augmenter ses profits, et surtout pas devant la vie des citoyens. La fin justifie les moyens. C'est sordide, inhumain et immoral, mais c'est ainsi. A nous de ne pas nous résigner à l'intolérable. Ce sera notre force, notre sagesse, notre honneur.

Mes soeurs, l'heure est grave. Nous ne devons pas nous laisser berner, ni utiliser. La guerre de 14-18, c'est mille morts par jour et mille six cents blessés - et combien de désespérés ? Car la guerre traumatise à vie. Nous n'avons pas à nous sacrifier, et à sacrifier nos proches, pour permettre à l'oligarchie de s'engraisser toujours plus. Nous ne mettons pas au monde des enfants pour les voir mourir. Nous ne nous marions pas pour être privées aussitôt de notre bien-aimé. Nous ne fondons pas une famille pour la voir disloquée, meurtrie, amputée. Nous ne bâtissons pas un foyer pour le voir détruit. Et nos vies, uniques, sont trop précieuses pour être dilapidées ou seulement gravées dans le marbre. L'Histoire de France, ou du pays où nous vivons, peut s'écrire sans nous. Une Histoire, contrairement à ce que les va-t-en guerre prétendent, ne se bâtit pas sur des morts, mais avec des vivants. Et la liberté se conquiert autrement que par les armes. Celle qu'on nous demande de défendre en 14, en 40, ou bientôt maintenant, est toujours à renouveller, ce qui prouve bien que les guerres ne résolvent rien, au contraire, elles amplifient les problèmes. Marie Drucker et sa clique nous mentent. On ne devient pas un héros en mourant stupidement pour les multinationales. Qui se souvient de nos ancêtres sacrifiés ?

Si le pire doit se produire, ne participons jamais à l'effort de guerre comme Marie Drucker nous y exhorte dans son Droit d'Inventaire ! Cela voudrait dire qu'on fabrique des bombes pour tuer nos mari, frères, amis, voisins, et même nos enfants, cela voudrait dire qu'on prolonge la guerre grâce à notre double journée de travail. Oui, dans ce document il a été dit que la guerre s'arrête si nous, femmes, cessons de l'alimenter comme la propagande voudrait nous y inciter : "Si les femmes s'arrêtaient de travailler pendant vingt minutes, la guerre s'arrêterait".

Mes chères soeurs, je vous appelle solennellement à ne pas faire le jeu des propagandistes et des capitalistes pour qui la guerre est un moyen comme un autre de s'enrichir. Vous le savez : Le système, miné de l'intérieur par sa propre folie, s'écroule  sous le poids de ses contradictions, de ses incohérences, de ses excès, de ses égoïsmes sordides. Le capitalisme est en faillite ! Certes, les décideurs tentent de le renflouer en injectant les fonds publics, au prix de notre chômage, de notre appauvrissement, de notre précarité, de notre misère. Autant en emportent les vents boursiers ! Ce n'est pas à nous de sauver le Système. Encore moins de le prolonger en subissant des guerres effroyables, seulement rentables pour ceux qui les décident.

Si l'irréparable doit arriver, alors je vous conjure mes soeurs, ensemble, de prendre la relève de nos hommes : En refusant de faire tourner la machine qui broiera nos proches. C'est un devoir, pour nous-mêmes, pour nos enfants, pour la civilisation. Pour Dieu, si vous êtes croyantes.

Souvenez-vous toujours : La guerre n'est pas la solution, elle est le problème. Et nous ne la faisons jamais pour la patrie, mais pour les multinationales apatrides, sans patrie, internationales. Quant à nos adversaires, ils sont fabriqués de toutes pièces, au gré des circonstances et surtout des intérêts de la mafia militaro-financière. On nous trompe ! La preuve, la fraternisation à Noël, dans les tranchées, en 14-18, des ennemis du moment, Allemand et Français, aujourd'hui alliés pour s'en prendre, ensemble, demain, aux Afghans, nouveaux ennemis  - vivant sur des terres très convoitées !

Mes soeurs, cette vie que vous donnez, refusez qu'on la retire pour engraisser les ennemis des peuples. Il y va de votre responsabilité, de votre bonheur, et sans doute aussi, de l'avenir de l'humanité.

Votre soeur Eva, femme, mère de trois enfants, journaliste-écrivain, citoyenne du monde, croyante en Dieu, humaniste, universaliste. La terre est notre patrie, tous les citoyens sont nos frères et soeurs, et nous devons refuser de faire le bonheur des financiers sur notre dos.

TAGS : Guerre, paix, Noël, tranchées, 14-18, Allemands, Français, Américains, Iran, Afghanistan, der de der, multinationales, capitalisme, finances, Nouvel ordre Mondial, Marie Drucker, NOM, Attali, FR3, France Infos, Der de Der, choc civilisations, Israël, Arte, Axe du Mal,  Max Gallo,  B. Duquesne, Philippe Seguin, Droit d'Inventaire...

Rappel :

La commune de Gentioux, dans la Creuse, qui compte aujourd’hui 370 habitants, a payé un très lourd tribut durant la guerre 14-18 :
58 de ses hommes ont été tués (..)


"Maudite soit la guerre"   
Cette phrase est gravée sur le monument aux morts (monument pacifiste) de Gentioux dans la Creuse.

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article180

Le monument de Gentioux n’a toujours pas été inauguré officiellement. En effet, les autorités n’ont jamais accepté son caractère pacifiste ni la connotation symbolique du poing brandi qui est un appel à la lutte et au rassemblement des exploités. Mais en 1922, malgré le refus de la Préfecture d’être présente à la cérémonie inaugurale, la population est réunie avec le Maire et le Conseil municipal.

Dans une interview à Limousin Magazine, en novembre 1971, le Maire précise : « Jamais (...) notre monument aux morts ne suscita de discussions, de polémiques parmi les citoyens de la commune qui ne partageaient pas forcément les mêmes idées politiques. Le cri de révolte contre la guerre (...) traduit tout simplement les sentiments de gens de très modestes conditions qu’avaient indignés et meurtris quatre années de misères, de larmes et de deuils. »


Michel Collon,
passé à ce soir (ou jamais) ce 3.12.8


Je vous avais annoncé que notre ami blogueur Michel Collon passait ce mercredi sur France 3; j'espère, comme moi, que vous l'avez écouté. Il a vaillamment défendu ses idées au milieu d'un environnement hostile, et il nous a permis d'entendre quelques grandes vérités qu'on entend trop peu sur les antennes. Un grand moment d'information ! Il s'est fait traiter de gauchiste. Si défendre l'humain, la vérité, la paix, la justice, c'est être gauchiste, alors bravo Michel, tu as raison ! Oui, il est intolérable que les mêmes soient toujours sur-représentés, et qu'il n'y ait jamais personne pour défendre le point de vue des Palestiniens, par exemple. Oui, tu t'es appuyé, toi, sur des faits, pas sur des invectives gratuites.  Merci, Michel, pour ce grand moment d'information. Comme la télévision est belle quand elle reçoit des gens comme toi ! Eva

http://michelcollon.info

 

Sélection de liens :

Bombay : Maintenant, il faut comprendre

11 septembre, 26 novembre… Comment ne pas faire le rapprochement ? Sur le crime, oui ; mais sur l’analyse, tout est si différend...
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr 


Hospitalisation libre, ou sous contrainte (psychiâtrie)
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/


Pétitions :


  • prison construite et gérée par le privé
  • Nouvelles du mois de Novembre. 1/2
  • Filtrage a la source : la France n'a pas de lecons a donner au regime chinois
  • Une banqueroute organisée contre l'hyperinflation_Cheminade


    Valerie_Pecresse
    Couronnée Carpette !
    Gaullistes, réveillez-vous !
    Anglophonisation de la France !


    prix de la carpette anglaise à ces individus :

     La Carpette anglaise, prix d’indignité civique, est attribué à un membre des « élites françaises » qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française.
    Le prix spécial à titre étranger est attribué à un membre de la nomenklatura européenne ou internationale, pour sa contribution servile à la propagation de la langue anglaise.


    - Valérie PÉCRESSE , ministre de l'Enseignement supérieur, pour avoir déclaré , qu'elle voulait « briser le tabou de l'anglais » à l'université française en y développant des cours en anglais et en rendant obligatoire l'apprentissage intensif de cette langue et pour avoir annoncé qu'elle ne militait pas « pour imposer l'usage déclinant du français dans les institutions européennes » à l'occasion de la présidence française de l'Union » ! Elle s’efforce, malgré les recours intentés par les associations, d’introduire des enseignements et épreuves de concours en anglais obligatoire aussi pour les étudiants français et francophones au sein de leurs curricula normaux, en infraction flagrante à l’article 1er de la loi dite « Toubon » du 4 août 1994.

    - Xavier DARCOS, ministre de l'Éducation nationale, pour la promotion continue d'une
    « France bilingue » qui est la traduction de l'anglophonisation à marche forcée de la France

    - CARREFOUR, premier groupe français de distribution, pour avoir débaptisé ses supermarchés « Champion » et les appeler désormais « Carrefour market »

    - Christophe BARBIER, directeur de rédaction de l'Express, pour avoir déclaré, le 13 juin 2008 : l'Europe a un « outil de communication commun, c'est l'anglais. On pourrait d'ailleurs l'utiliser pour faciliter tout ça en mettant dans sa poche, avec le mouchoir par-dessus, une fierté un peu dépassée. ».

 

D'autres noms :

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/12/04/enfin-une-recompense-bien-meritee-5160756

Journée d'Enzo, 3 septembre 2012
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/12/04/journee-d-enzo-3-septembre-5160619


Simulacre de démocratie
entendu Chaîne parlementaire 

La Droite peut contrôler la Gauche, en permanence
La Gauche ne pourra jamais contrôler la Droite si elle est dans l'opposition
C'est la Ie fois dans l'Histoire de la Ve République
Quelle conséquence pour l'audiovisuel ?
L'Affaire des Commissions Parlementaires est donc purement hypocrite
Nous sommes dans un régime où UN SEUL décide
Il y a vassalisation, pas co-décision
Entendu sur la Chaîne Parlementaire 4.12.8 17 h 04

Naissance d'une télévision d'Etat, régression démiocratique dont il faudra rendre compte
Article 8 : Intervention Noël Mamère
audiovisuel qui sera marchandisé ne pouvant remplir ses missions d'information et de culture
loin de renforcer la chaîne publique, elle est démantelée
recul des libertés, société de surveillance
où tout est soumis à la police, à la justice et même les médias soumis au bon plaisir du pouvoir





Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Lettre ouverte à...
commenter cet article

commentaires

eva 05/12/2008 12:38

Mais c'est normal, Joy, j'avais promisQuant au 4, je lance un APPEL pour l'info, je suis surbookée donc pas le temps, et je vais m'absenter quelques jours. Je voudrais changer de pays.Bien à toi, et envoie de temps à autre un communiqué pour appuyer l'actualité, stp, mercieva

Joy 05/12/2008 04:30

Chère Eva,Paix et grâce de notre Seigneur et Sauveur vous soient accordées.Mille mercis pour votre publication de mon texte.Je suis tellement touchée car je ne veux que le bien pour tout les gens.D'accord je reviendrai de temps à un autre. Pourtant je vous lis tous les jours.Vraiment si Israel a été voté pour rentrer dans l'union européenne celà veut dire que nous nous rapprochons davantage de la fin des temps car comme je l'ai déjà signalé l'antichrist va s'allier à la bête.Merci de nous donner des informations sur les résultats du vote du 4 décembre.Amitiés en ChristJoy

eva 04/12/2008 23:44

2e mail reçu, je le joins. Marci Raoul : ___________________________________________________________
je me permets de vous renvoyer le même texte après avoir corrigé quelques fautes d'orthographe ou des contractions devenues trop fréquentes avec internet ( merci de les corriger si vous en voyez d'autres).
Je prends la responsabilité de signer ma lettre sauf si cela vous posait un problème déontologique.
Avec mes hommages respectueux, madame
Raoul louis Cayol-----------------------------------------------------------------------------------------Date: Jeudi 4 Décembre 2008, 12h25



 

Madame,
 
Mon père n'avait décrit les horreurs de la guerre des tranchées au chemin des Dames à Verdun et proclamait " plus jamais ça".
Il m'expliquait que les soldats ennemis se respectaient mais une fois il s'était battu fois contre deux individus de son camps sortis de prison pour crimes qui "éventraient" les prisonniers ennemis qu'il ramenait dans les tranchées françaises après les "coups de main".
 
De mon temps c'était un déshonneur de le pas faire le service militaire et je l'ai fait en ayant été épargné de la guerre d'Algérie. On ne savait presque rien de la façon dont elle était conduite mais plus tard nous avons connu l'existance de crimes commis par des gens qui ont déshonoré leur pays et son drapeau.
S'il n'est pas truqué ( ce qu'il faut vérifier), le film d'hier soir nous apporte la preuve que des indigènes qui se rendaient en levant les bras ont étés abattus et la torture a, à nouveau, été évoquée.
 
Moi qui suis gaulliste depuis le 18 juin 1940, qui ai toujours été prêt à donner la vie et la vie de mes fils ( ce qui n'est pas rien ! ) pour défendre notre patrie, je suis en colère d'avoir petit à petit appris que des soldats de métiers se sont comportés comme le faisaient les SS de triste mémoire.
 
Ce sont des crimes qui doivent être dénoncés, condamnés
 
Si je ne supporte pas que la marseillaise soit sifflée dans les stades par des jeunes qui ne savent pas apprécier ni recevoir toute les richesses intellectuelles et morales que l'école de la France leur offre, je ne supporte pas, je condamne sévèrement, les soldats qui ont sali leur pays, le drapeau; je condamne les chefs militaires et les hommes politiques qui les ont couverts, notamment le ministre de l'Intérieur François Mitterrand et le président du Conseil Guy Mollet qui ne pouvaient pas ignorer ce qui se passait en terre d'Algérie. 
 
Je trouve une seule et faible circonstance atténuante à ces soldats perdus: on leur faisait faire des "opérations de maintien de l'ordre" dans un département français alors qu'ils n'étaient pas des officiers de police judiciaire et cela est à la charge de ceux qui ont donné l'ordre de confier cette révolte à l'armée qui n'etait pas juridiquement préparée à gérer les violences terroristes commises par les premiers dirigeants ( coupables ) du FLN pour faire tomber la France dans le piége destiné à faire se retourner la population contre elle 
 
Je comprends encore mieux pourquoi le Général de Gaulle à voulu, coûte que coûte, mettre fin à cette guerre d'indépendance alors que lui, avait rendu l'indépendance à la France.
 
Nous devons tirer la leçon que la France ne doit plus jamais participer à des guerres comme celles d'Irak ou d'Afghanistan ou participer à celles que voudrait un complexe militaro industriel et financier contre l'Iran ou contre toute autre puissance, telle la Russie, pour les mêmes sortes de raisons.
 
La France ne doit pas défendre par la guerre des intérêts commerciaux ou financiers privés français ou de puissances étrangères.
Seules des menaces graves contre la justice et la liberté des peuples du monde menacés pourraient justifier la guerre après un débat parlementaire et un vote majoritaire ou par référendum.
La France doit garder une armée capable d'assurer, dans le respect de la loi et dans l'honneur, la défense de son peuple, la défense de sa souveraineté, la défense de son indépendance.
Les français ne sont pas tous coupables de ces crimes de droit commun, passibles des Assises, il ne faut pas les cullpabiliser tous, ils mais doivent se prémunir, et prémunir les soldats, d'un retour à de telles atrocités barbares.
 
Toutes ces raisons censeillent de sortir de l'OTAN sous commandement américain qui nous conduit vers des guerres qui ne sont pas les nôtres, construire une armée européenne indépendance de défense de l'Europe sans que cela doivent être considéré comme désobligeant vis à vie de nos pays amis, la Russie et l'Amérique.
6 e puissance économique mondiale, seule vraie puissance nucléaire europpéenne, présente sur pesque toutes les mers du globe, la France doit changer l'Europe en refusant le libre échange qui la détruit, afin d'en faire un levier capable de changer le monde en lui apportant la sérénité, l'équilibre dans tous somaines humains hautement souhaitables. 
 
Veuilez recevoir madame mes félicitations pour votre courage et les hommages respectueux
Raoul Louis Cayol



eva 04/12/2008 22:28

Chère Ritapersonne n'a à nous dominer, et surtout pas des gens inféodés à des intérêts étrangers, de surcroît pour tuer notre spécificité, et pour nous asservir aux puissances de l'argentc'est intolérableInternet : Je ne comprends pas Internet. Ta réponse, je l'ai mise là où elle est actuellement, et elle s'est inscrite ailleurs, le titre a été brouillé, tout, j'ai un mal fou à mettre les choses dans l'ordre où je voudrais et laisser les espaces voulus. Tout se dérègle. J'écris à toute allure, mais je passe un temps fou à mettre en ordre les choses pour qu'elles n'apparaissent pas dans le désordre, comme ta réponse apparue au milieu de la description de la statue, sans que j'y sois pour rien ! Grrr...je t'embrasse evaQu'on ne me parle plus de Marie Drucker comme professionnelle, pour moi elle s'est déconsidérée.Ras le bol des médias ennemis des peuples ! Qu'elle aille au Diable elle et ses suppôts des diaboliques guerres ! Maudits soient ceux qui poussent aux guerres, aux crimes, aux meurtres ! Ils s'en repentiront pour l'éternité..  Je suis vraiment en colère contre ces MALFAITEURS de l'humanité

eva 04/12/2008 22:03

Jean, je rappelle sciemment "tu ne tueres point", etc, comme argument contre la guerre pour les croyants, ou pour ceux qui se prétendent tels, je donne des arguments pour tous, j'ai horreur du manque de cohérence, tant de gens se réclament de Dieu, se disent croyants et poussent à la guerre, comme Bush et, je les mets en face de leurs incohérences. Je ne dis pas ça pour prêcher, mais pour m'adresser à tous, même à ceux-là. je cherche à CONVAINCRE de refuser l'horreur de la guerrebien à toi Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages