25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 05:07

 

Lyndon LaRouche : Alerte !

Menace d'assassinat d'Obama

et de destabilisation des USA.

Chaos, politiques répressives... 

 

Résister, suite précédent post :

Syndicats unis ?

 

Je reçois à l'instant, de Bridge, cette mise en garde

émanant de Lyndon LaRouche,

une mise en garde à ne pas prendre à la légère,

compte tenu de la rapacité sauvage de la City,

Centre financier du Monde

qui a sévi aux quatre coins de la planète

au cours des décennies passées,

et qui serait prête à sacrifier la démocratie,

la paix, les peuples, pour assouvir

sa soif insatiable, et criminelle, de profits (Eva)

 

 

 

Lyndon LaRouche :

Turbulences proches...

24 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) –

 

Samedi, alors que les Etats-unis vivaient le 45e anniversaire de la mort du président Kennedy, Lyndon LaRouche a catégoriquement réitéré sa mise en garde contre les menaces d’assassinat du président élu Barack Obama, soulignant que le plus grand danger se situe entre maintenant et le 20 janvier, date de son investiture, puisque George Bush et Dick Cheney sont encore au pouvoir.

 

« L’assassinat de Barack Obama pendant que George Bush est encore à la Maison blanche est ce qu’il y a de plus dangereux et désastreux pour les Etats-Unis et le monde. Le plus grand danger est donc d’ici au 20 janvier, jour de l’investiture d’Obama comme 44e président des Etats-Unis », a déclaré LaRouche.

 

« L’occasion pour déclencher un état d’urgence dont la démocratie américaine ne se relèverait jamais, est trop belle pour que les Britanniques la laisse passer », a-t-il souligné. « Regardez la désintégration du système financier mondial qui a lieu depuis juillet 2007, telle que j’avais prévenu dans ma conférence internet du 25 juillet 2007.

 

Le système libéral anglo-hollandais de mondialisation, de libre-échange et de spéculation effrénée est mort. Dans ces circonstances, l’oligarchie financière britannique redoute plus que tout une résurgence aux Etats-Unis des politiques menées sous la présidence de Franklin Roosevelt. Leur haine de Roosevelt est presque aussi forte qu’à l’encontre de Lincoln. Et comme même les archives officielles le prouvent, ce sont les britanniques qui ont assassiné Lincoln ».

 

Depuis les premiers jours de notre république, a-t-il dit, « les britanniques ont assassinés nos dirigeants fidèles à cette république, en commençant par le secrétaire au Trésor, Alexander Hamilton, assassiné par un traître, Aaron Burr, agent des britanniques. Puis il y a eu Lincoln, McKinley et Kennedy ».

 

« Les britanniques savent bien que l’assassinat d’Obama, pendant que George Bush est encore en place, déchirerait les Etats-Unis et causerait, après 200 ans d’existence, la fin de notre république constitutionnelle. En regardant ce qui s’est passé dans la foulée des attaques du 11 septembre, vous pouvez facilement vous faire une idée des politiques répressives que Cheney et sa marionnette pourraient imposer dans le contexte du chaos qu’engendrerait l’assassinat d’Obama ».

 

« Empêcher cette trahison britannique est une question de sécurité nationale. Dans l’éventualité d’une atteinte à la vie d’Obama, promue dans la presse britannique depuis le jour de l’élection, le monde entier doit connaître l’adresse des commanditaires ».

 

Vidéo pour approfondir : 1932, le Système américain contre l’Empire britannique

 

http://www.solidariteetprogres.org/article4850.html

 

Commentaires :

 

- Mais qui sont donc ces "britanniques", la Royauté ? les loges maçonniques ?

 

- LaRouche s’est déjà expliqué à plusieurs reprises sur le sujet.

Il ne parle, ni de la Couronne en tant que telle, ni de loges maçonniques, ni du peuple anglais, mais d’intérêts financiers qui y ont trouvé "refuge".

Ce n’est ni une question de nationalité, de groupe complotant pour la domination du monde, mais une question idéologique.

Le centre de la finance mondiale est la City et c’est de là qu’ils opère depuis bien longtemps.

 

- Robin, pour bien comprendre cet article il faut travailler sur :

1./ L’argent dette : voir en urgence le site : www.bankster.tv

2./ Se faire une opinion par exemple du 11/09/2001 : regarder le www.reopen911.info ou bien d’autres évènements ...

3./ Comprendre l’empire Britanique revu et corrigé dans l’histoire : je veux dire loin de la pensée commune de nos petit manuels d’histoire ... chercher : lettre du LIESI

Autres mots clefs : Bilderberger / comité X / zeitgeist ...

 

- Les Britanniques sont une menace pour le monde mais ils ne sont pas les seuls, d’autres s’empressent de rafler tout l’or du monde avec une politique raciste, mensongère et haineuse, vous semblez les oublier.

 

 

 

 

 

"Nous approchons de l'ultime confrontation"

 

22 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Lyndon LaRouche a déclaré vendredi que banquiers et gouvernements sont passés « de la peur à la panique », alors que nous basculons dans une nouvelle phase de désintégration du système financier mondial. « C’est désormais la bulle des dérivés qui explose, une bulle de plusieurs millions de milliards », a-t-il souligné.

 

Officiellement, selon la Banque des règlements internationaux (BRI), fin 2007, les produits dérivés mondiaux équivalaient à 675 000 milliards (environ 15 fois le PIB mondial), dont 179 000 milliards pour les trois plus grandes banques américaines – JP Morgan Chase, Citicorp et Bank of America.

 

Il faut ajouter à cela la débâcle des hedge funds (alias Pirates des Caraïbes) : le Financial Times d’hier révèle que 63 milliards de dollars ont été retirés de ces fonds en octobre, et 115 milliards ont été perdus, soit, au total, 10% des actifs qu’ils gèrent. Ces fonds, pour la plupart hébergés dans des dominions britanniques, procèdent actuellement à des ventes massives d’actifs pour récupérer des liquidités et couvrir leurs obligations. Une source de Wall Street a confié que seulement 300 des 7000 hedge funds restants, survivront à cet effondrement.

 

LaRouche a souligné que toutes les grandes institutions financières américaines, européennes et asiatiques sont exposées à l’effondrement des dérivés, mais qu’aucune ne peut évaluer l’exposition des autres.

 

« Nous sommes en pleine explosion du système », a-t-il averti.

 

« Jusqu’à maintenant, j’offre la seule solution cohérente : la mise en redressement judiciaire de tout le système financier international, en commençant par l’annulation de tous les dérivés. Ma solution créé une menace existentielle pour l’empire financier Anglo-hollandais. Je le sais, de nombreux banquiers importants le savent, et les britanniques aussi. C’est pourquoi la peur s’est transformée en panique absolue. Nous nous approchons sérieusement de l’ultime confrontation ».

http://www.solidariteetprogres.org/article4847.html

 

Commentaires :

 

La solution La Rouche ne sera hélas pas adoptée. L’on va continuer à ponctionner des milliards sur l’économie pour maintenir hors de l’eau la tête d’une poignée de spéculateurs. Cette ponction va, dans quelques mois, arrêter tout développement.

 

Les informations disponibles montrent que pour l’instant les différents gouvernements ne raisonneraient que dans le court terme. La quasi totalité des derniers moyens financiers disponibles des états sont essentiellement affectés au sauvetage des géants de la finance. Le dernier en date : Citygroup.

L’endettement créé les privera probablement des moyens financiers indispensables pour relancer la vraie économie, celle de la production. La destruction des emplois productifs et industriels se poursuit jour à jour accompagnée d’annonce de chômage partiel sans précédent. De deux choses l’une, ou bien nous entrons dans une phase d’effondrement et actuellement nous fonçons droit vers le mur, les deux pieds sur l’accélérateur ou bien Larouche se trompe et le sauvetage des financiers dans un premier temps conditionnera les sauvetage du reste de l’économie suivant le choix des différents gouvernements. Nous restons cantonnés dans des rôles de spectateurs impuissants attendant soit l’Apocalypse économique soit le retour au calme et au redémarrage. L’année 2009 va être passionnante...

 

 

Lire aussi :

 

- La Chine va-t-elle s'opposer à la mondialisation ?

http://www.solidariteetprogres.org/article4844.html

 

- Un conseiller d'Obama parle de mise en faillite des banques

http://www.solidariteetprogres.org/article4835.html

 

- Sarkozy rétablirait l'alliance privilégiée avec la Russie

Principal responsable de ce revirement, Jean-David Levitte, le conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy.

Et Jauvert (du Nouvel Obs) de citer un officiel russe selon qui « tout de suite, l’équipe de Sarkozy nous fait comprendre qu’elle veut maintenir la même coopération que sous Chirac ». (..) Le père de JD Levitte est Russe..

Depuis, tout baigne entre les deux pays. Les accords commerciaux se multiplient.

 

Cette nouvelle entente franco-russe pourrait contribuer de façon décisive à la stabilité et au maintien de la paix, dans un monde menacé par la plus grande crise financière des temps modernes et par les pulsions de guerre qui se manifestent toujours dans ces crises.

http://www.solidariteetprogres.org/article4848.html

 

 

 

 


« La guerre au terrorisme ne peut être gagnée que par des initiatives économiques recréant les conditions d’une croissance mondiale partagée et en tarissant la source des provocations qui se trouve dans les allées du pouvoir anglo-américain et en particulier dans les officines de l’oligarchie financière installée à Londres »

Jacques Cheminade, 21 août 2008
Retirons les combattants français d’Afghanistan

 

 

Gordon Brown a donc eu la chance malheureuse d’être appelé à servir un empire en fin de vie et de se retrouver politiquement fini.

 

Il n’y a aucune chance que cet Empire Britannique en pleine désintégration puisse ressortir vivant de cette catastrophe. A trop vouloir abattre les Etats-Unis de Roosevelt victorieux contre le fléau des régimes fascistes lancé sur l’Europe par la Grande-Bretagne après la Première Guerre Mondiale, l’impérialisme britannique s’est lui-même condamné. En voulant enchaîner sa victime, il s’est enchaîné avec elle à l’ancre de la nef britannique des fous chavirant.

http://www.solidariteetprogres.org/article4371.html

 

 

 En agissant pour défendre les citoyens russes contre l’attaque de type terroriste menée par le gouvernement Soros de Géorgie, le Premier ministre russe Vladimir Poutine a infligé une défaite décisive à l’Empire britannique, a déclaré Lyndon LaRouche. Toute capitulation russe face à cette agression criminelle du gouvernement fantoche de Mikhail Saakashvili aurait été dramatique pour le monde.

http://www.solidariteetprogres.org/article4417.html

 

 

 Ce que les médias ne disent pas !

 

La première chose, ce que les médias oublient de dire : c’est que le système est fini, ce système était condamné à la naissance à la fin des années 60 début des années 70. Au sein de ce système, aucune solution n’est viable. Pire encore, toute négation de la crise systémique actuelle engage jour en jour le pronostique vitale de notre civilisation.

Tous les gouvernements et les financiers savent que le système est fini, la chute annoncée des produits dérivés financiers  va accélérer le processus de désintégration que nous connaissons déjà. Aujourd’hui, c’est la peur puis la panique qui s’empare des milieux politiques et financiers.

Les milieux financiers, tentent d’imposer un fascisme universel afin d’obliger la population à payer la folie financière des 40 dernières années. De l’autre coté, les milieux politiques tentent de réfléchir pour sortir de la crise tout en protégeant la population. !

Mais vu le résultant décevant du G20 à Washington le 15 novembre 2008, on serait tenté de dire que c’est l’empire financier qui est en train de gagner. Il faut être clair, rien de bon n’est sorti de cette conférence, nous avons vu clairement les limites idéologiques de la classe dirigeante mondiale..

Mais il n'y a pas d'issue au sein du système, le système est mort . Ce qui est difficile pour nos leaders politiques ? C’est de penser au-delà d’un système qu’ils ont généralement contribué  à mettre en place !

Une vrai tragédie Shakespearienne est entrain d’entrain d’être écrite sous nos yeux, et si nous ne voulons pas connaitre une fin tragique, le citoyen de caractère doit monter sur la scène de l’histoire.

Révolution historique !

Pour cela, il ne s’agit pas d’être inspiré par la sous culture violente diffusée largement par la bande à Badeer et l’ultra gauche. La France connait trop bien l’issue d’une telle expression d’irrationnel, une révolution qui générerait le chaos serait le prétexte idéal pour l’oligarchie d’imposer un ordre fasciste pour rétablir l’ordre social.

Ce qu’il faut, c’est des idées justes et être ferme pour les défendre. C’est ici la mission des individus humains, devenir des leaders, des êtres de caractères qui inspirent nos dirigeants politiques à ne pas céder devant un ennemi terrifiant

http://david.cabas.over-blog.fr/article-25116693.html

 

 

Action commune syndicats ?

 

Eva : Les syndicats enfin efficaces ?  Voilà qui nous conduit directement au post précédent : Se substituer aux partis ou syndicats défaillants, trouver des solutions. Comme je l'ai écrit sur le blog de Sly, en commentaires (et finalement, Sly l'a publié en article) :

 

Les peuples ne peuvent pas se laisser "égorger" sans réagir, quand je dis égorger cela signifie être victimes de guerres, ou de politiques, folles, décidées par une caste cupide et indifférente au sort de l'humanité, et dont la pathologie est menaçante pour tous.

Il faut faire quelque chose, il n'est pas tolérable qu'une minorité de banquiers, d'industriels, de rois, etc, non élus, aient un droit de vie et de mort sur nous tous. L'apathie mène au pire. Et la Veilleuse que je suis est persuadée que nous allons TOUS droit dans le mur si rien n'est fait pour empêcher ces criminels d'agir (notamment, eugénisme, plusieurs textes sur mon blog, c'est une abomination, là il y a quelque chose pour toi, par ex mon avant-dernier post, des plans abjects), les apprentis sorciers finissent par être victimes des mèches qu'ils allument. Nous ne pouvons dépendre de ces individus, de ces psychopathes. Je propose une solution dans mon dernier post, il faudrait voir, tous, ce qui peut être imaginé pour empêcher le pire. Il y va de l'avenir même de l'humanité, je n'hésite pas à le dire.

 

Enfin, dans mon blog
http://r-sistons.over-blog.com,
j'ai commencé à ouvrir une rubrique : spécial "alternatives", il y a bien sûr les conseils en temps de crise, 2 articles, mais j'ai souhaité aller au-delà : en proposant des alternatives. La première était (solution à la crise et à la solitude !), l'habitat coopératif.

En ces temps impitoyables, il faut être informé - et imaginatif.

 

(et plus loin) :

 

Il faudrait un Congrès pour imaginer les solutions pour faire reculer ce pouvoir mondial maléfique....

Il RESTE à IMAGINER COMMENT empêcher ces forces maléfiques (au sommet, NON ELUES) de nuire à l'ensemble des peuples à travers notamment leurs stratégies d'éradication d'une partie de la population, ou de détricotage systématiques de toutes les protections sociales.

J'attends des propositions, ici ou sur mon principal blog,
http://r-sistons.over-blog.com

L'Information c'est bien, mais elle doit être complétée par l'action. Je ne crois pas me tromper en lançant cet appel. Eva

 

http://vigicitoyen.canalblog.com/

 

Suite précédent post, actions COMMUNES :

 

 Les syndicats appellent les salariés à une "mobilisation massive"...

 

 

La numéro 2 de la CGT, Maryse Dumas, à Paris le 17 juin 2008

 

 

Les huit principales centrales syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, et Unsa) ont décidé lundi "le principe d'une mobilisation massive des salariés au début de l'année 2009", notamment pour l'emploi, le pouvoir d'achat, les protections sociales et "les conditions d'une relance économique", selon un communiqué commun.

 

A quelques jours des élections prud'homales du 3 décembre où ils sont en concurrence, les syndicats ont ainsi tenu à montrer leur volonté d'action commune pour l'"intérêt des salariés".

 

Alors que le chômage est redevenu la première préoccupation des Français (66%), devant l'évolution du pouvoir d'achat (58%) et la santé (57%), selon un sondage TNS Sofres paru début octobre, les syndicats ont constaté "une accentuation des problèmes liés au pouvoir d'achat et à l'emploi".

 

"Ceci confirme que les salariés, les retraités, les demandeurs d'emploi sont les premiers à payer une crise dont ils ne sont pas responsables", ont-ils poursuivi, en "rappelant leurs responsabilités aux employeurs et à l'Etat" face à la multiplication des plans sociaux, à la précarité des intérimaires et des CDD, au chômage technique, et aux suppressions d'emplois dans les fonctions publiques.

 

Mais, si le principe d'une mobilisation est désormais acté, les syndicats divergent sur les modalités d'action.

 

(..)

Après une première intersyndicale le 5 novembre ayant conclu que "la mobilisation des salariés (était) un impératif" face aux conséquences sociales de la crise financière, les huit organisations ont convenu lundi de se revoir les 15 décembre et 5 janvier "afin de préciser le contenu et d'arrêter les modalités de la mobilisation".

 

"Il faut du temps pour se mettre d'accord sur les objectifs précis dans lesquels les salariés se reconnaissent" pour "une mobilisation réussie", a expliqué Marcel Grignard (CFDT), à l'issue des discussions qui ont duré environ quatre heures, au siège de la CFDT à Paris.

 

FO, qui souhaite "continuer à travailler ensemble tout en portant ses revendications" propres, a rappelé son souhait d'une "grève massive interprofessionnelle". La CGT, FSU et Solidaires ont "déjà pris des initiatives cette semaine", selon M. Dumas (CGT) qui a annoncé un "feu roulant d'actions dans les entreprises".

 

Devant le "risque" que les salariés se sentent "impuissants" face à la crise actuelle, Mme Dumas a souligné que "le fait que les organisations syndicales leur disent le contraire", et "travaillent ensemble" de façon "inédite", était "un élément positif et d'avenir".

 

Pour Solidaires, le mouvement syndical a la "responsabilité" d'"unifier l'ensemble des salariés". "L'économie doit être au service de l'homme et non l'inverse", a, pour sa part, souligné Gabrielle Simon (CFTC).

 

http://fr.news.yahoo.com/2/20081124/tfr-les-syndicats-appellent-les-salaries-b7b6525.html (merci à Chiron, http://chiron.over-blog.org/article-25115099.html)

 

 

logo valmy pjmComité Valmy   www.comite-valmy.org

    Nouveautés :

    Un PS coupé du peuple...
    EN FINIR AVEC L'ALIENATION EURO-ATLANTIQUE

    
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article111

    
L'ANCIEN ET LE NOUVEAU : Marxisme point de vue.    
    
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article110
     
    
G 20: IMPASSE FINANCIERE ET OUVERTURE POLITIQUE 
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article109

    PETITION: Non à la perpétuité sur ordonnance
   
http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve22

 

 

 

Les sources internationales de la crise actuelle, par J. Sapir
Extraite d’une communication effectuée début octobre au Venezuela à la demande des autorités du pays, nous vous proposons l’analyse de Sapir sur les soubassements de la crise, provoquée par « l’instabilité intrinsèque de la finance libéralisée. » Au delà d’une erreur d’appréciation du risque comme on l’évoque parfois, ce sont bien la dérégulation des mouvements de capitaux, la pression à la baisse sur les salaires, génératrice d’endettement et de déficits structurels, avec en miroir, les politiques mercantilistes de développement des pays émergents, basées sur l’exportation et l’accumulation de réserves qui sont les facteurs déterminants de la crise actuelle. Au passage, Sapir règle leurs comptes à quelques mythes, tel celui de la supériorité de l’économie américaine, ou du surendettement de la France.

La démesure de la finance, par Yves Smith (VO)

Le secteur financier totalisait récemment à lui seul jusqu’à 40% des gains des entreprises cotées à New York, contre 8% dans les années 1980. De toute évidence, la finance était devenue obèse, et le prélèvement qu’elle opérait sur l’activité économique complètement disproportionné par rapport au service rendu. Yves Smith dénonce la complaisance dont bénéficie ce secteur de la part des autorités et des médias, qui ont souvent repris à leur compte la vision du monde autiste de Wall Street. Pourtant, le dégonflement de la bulle devra s’accompagner de celui de la finance, tout comme de celui de l’égo des financiers, juge-t-elle. Et il n’existe aucune raison pour privilégier la survie des établissements bancaires à ceux de l’économie réelle, aujourd’hui étranglés par les conditions drastiques du crédit que leur imposent pour se sauver la mise ceux là même qui sont responsables du désastre actuel.

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2366

 

Qui est Manuel Valls ?

Que faisait Manuel Vals à la réunion Bilderberg 2008 à Chantilly USA. Serait-il pressenti pour être face à Sarko en 2012 ?
Petit rappel sur ce personnage :
Il fait partie de l'« aile droite » ou « blairiste » du PS, en particulier en raison de son insistance sur la sécurité, sur la responsabilité individuelle (à préciser) ou le « refus de l'assistanat ». Il souhaite « concilier la gauche avec la pensée libérale » et se déclare « clintonien »

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2008/11/23/11480234.html#comments

 


L'OTAN entraîne l'Europe dans une "mini-course aux armemements

Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime islamique, ont démantelé un réseau d'espionnage lié au Mossad, les services de renseignement israéliens, a annoncé leur chef cité lundi par la télévision d'Etat. "Le bureau des renseignements des Gardiens de la révolution a récemment démantelé un réseau d'espionnage lié au Mossad", a déclaré le général Mohammad Ali Jafari. "Ce réseau cherchait à réunir des informations sur le programme nucléaire, les secteurs militaires des Gardiens de la révolution et des personnalités du régime pour les transmettre au Mossad",...

http://www.marcfievet.com/categorie-1227239.html

 

A  voir le commentaire N° 10,

liste de liens intéressants, à consulter :

http://r-sistons.over-blog.com/article-25075374-6.html#anchorComment

 

C O M M E N T A I R E S  :  I C I

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Libéralisme financier
commenter cet article

commentaires

eva 25/11/2008 19:29

Merci Nadine, je vais en parler, déjà dans le post où j'annonce la manifestation de Strasbourg, amicalement eva

Nadine/Noor 25/11/2008 16:56

Blocus de Gaza : Manifestation samedi 6 décembre à Paris. Publié le 20-11-2008. SOLIDARITE GAZA PALESTINE CONTRE LE BLOCUS ET LES CRIMES DE GUERRE D’ISRAEL ...

S'il vous plaît venez nombreux!

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages