4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 09:19

Barack Obama
wikipedia.org


Je viens de prendre connaissance de la parution de ma chère Arthenice. Je vous la soumets. Et si, au final, c'était Bush qui restait aux commandes ? Quelle géniale manipulation ! Voici un texte pour alimenter votre réflexion.  C'est l'interprétation d'Arthenice, très personnelle. Eva  (NOM : Nouvel Ordre Mondial).

 
Qui est Obama ?
Un instrument au service d'un plan incroyable ???



En vérité, un milliard de $ ont été dépensés pour une campagne électorale dont les acteurs sont déjà l'un et l'autre OUT !

Pour ce qui est des votes, ce sont les machines et non les hommes qui vont voter
Donc, l'intérêt pour le résultat est bien peu intéressant, puisqu'il a été décidé que ce serait Obama le gagnant

Vous savez bien, ce ne sont pas les gens qui votent, sinon ceux qui comptent les votes qui sont importants
Hum étrange élections

Un Obama illustre inconnu, propulsé du jour au lendemain par de grands et puissants financiers et conseillers d'état du NOM

Un McCain inepte et un binôme affligeant avec Sarah Lapin, pardon Palin...c'est son coté chasseur qui m'a induite en erreur...sourire
Oui étrange choix !

Pourquoi avoir délibérément choisi un métisse noir dont l'acte de naissance plus que douteux, au point qu'une procédure pour inconstitutionnalité de sa candidature ait été déposée par un cabinet d'avocats ?

N'y avait il pas un métisse noir vraiment né en Amérique pour occuper ce rôle ?
Ainsi, ces messieurs du Nouvel Ordre Mondial choisissent un "gentil" garçon à l'identité vague et au certificat de naissance encore plus vague, oscillant entre Kenya, Hawaï et Indonésie, parfois chrétien parfois musulman, et ils le choisissent !!
Donc, nous ne sommes plus dans des élections mais dans une stratégie du Nouvel Ordre Mondial

Demain Obama est élu
Et moi depuis des mois, je m'entends dire : NO ELECTION !
Comme je me suis entendue dire qu'il n'y aurait pas de guerre USA versus Iran, et effectivement il n'y a rien

Donc, les américains vont élire un personnage qui ne sera jamais président, car au jour de son investiture : 20 janvier, comme l'affirme Colin Powell, des évènements inédits sont prêts pour le 21 et 22 janvier

Le juge qui a rendu son arrêt, suite à la procédure du cabinet d'avocats qui a été débouté, a déclaré qu'il fallait qu'Obama soit élu pour poursuivre l'action pour inconstitutionnalité
C'est super malin

Le peuple enthousiaste, fou d'espoir, va soit disant élire Obama
Le peuple noir, latino, précaire etc...surtout
Que se passera t'il demain quand il sera invalidé, et pire, invalidé sur
un mensonge qu'il devra payer toute sa vie ?
Combien ont établi une correspondance entre Obama et Kennedy
On va le tuer
Mais pas pareil
Oui, que se passera t'il ?
Le peuple va s'émouvoir n'est ce pas ?
Le peuple va descendre dans la rue et hurler à la tromperie
Il va piller, casser (oui, enfin les infiltrés), pleurer
Et les financiers vont jurer qu'ils n'en savaient rien et qu'ils ont été trompé
Et....
Les 35 000 GI revenus d'Irak sont prêts !
Les 600 ou 700 camps de la FEMA sont prêts !
Les cellules en béton le sont également
Et le Nouvel Ordre Mondial aussi...!

Au téléphone aujourd'hui "on" m'a informée que la CIA placerait son homme, le troisième !

En vérité tout a été construit pour amener cet homme là

Il n'y a pas d'élection, il y a une mise en scène de tacticiens
Parce que ne l'oublions pas, il n'y a ni démocratie, ni partis, ni libertés
Ce n'est pas le peuple qui vote, ce sont les financiers qui choisissent
Et ils suivent un calendrier bien précis

Obama a été choisi pour amener quelque chose qui ne s'appelle pas la démocratie
Il n'est que le jouet fabriqué pour illusionner les foules
C'est si facile aux USA

Pays qui s'est construit avec des hommes et des femmes qui fuyaient soit l'inquisition religieuse ou politique ou économique, donc, des "petits" plutôt incultes et peu instruits

Les USA sont la confection de la Franc-Maçonnerie
Haute confection, coutures faites main
Ils ont le plus profond mépris pour ces hommes et ces femmes, eux qui possèdent le savoir et la connaissance de l'histoire, des symboles, de la kabbale...etc

NO ELECTION, en ce sens, que ceux qui sont en place vont y rester
On vient de nous divertir à grand frais
Et puis élection, signifie que l'on choisit
Si l'on ne choisit pas, c'est que tout est déjà décidé

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/11/03/un-milliard-de-et-bush-restera-aux-commandes-4977153


NB Eva :
Contre toute attente, Obama est encore en vie. Il est donc bien protégé. Pourquoi ??? Et tout cet argent derrière lui ? Et tant d'autres "pourquoi", n'est-ce pas ??? Nous ne sommes pas au bout de nos suprises. Mon article "les grandes manipulations" (à paraître prochainement), pour bien faire, devrait être la première page d'un ouvrage, car avec les bienfaiteurs américains de l'humanité, il y a de quoi écrire des tonnes de pages "croustillantes"... Bigre !!!


Le Veilleur....

Je reste étonné qu'un candidat du "pédigrée", apparemment banal, d'Obama soit parvenu à par sa seule intelligence, son seul savoir faire et son seul sens des relations humaines, sociales et d'affaires; à se hisser au sommet de la hiérarchie politique américaine.

...et quel que soit le scénario final qui sera révélé, d'une situation exceptionnelle par sa gravité et son impact sur le monde. Nous avons été averti par de grandes personnalités du microcosme politique américain (voir sujets précédents sur ce blog), mais ce n'est pas tout. Une série de forces congergentes qui sont d'ordres économiques et géopolitiques tendent vers une situation hautement conflictuelle sur le plan géostratégique et financier. L'économie américaine entre dans la période économique la plus dramatique de son histoire et il ne lui reste plus pour faire le contrepoids que ses forces militaires et son ancrage psychologique de "sauveur du monde" ou de "d'arbitre mondial". Cet ancrage psychologique a pris du plomb dans l'aile depuis un moment et les vrais experts économiques et financiers du monde entier ont fait leur diagnostic sur le malade US : cancer économique global. Certains vont-ils l'envoyer aux soins paliatifs ?

N'êtes vous pas étonnés que tout cela (le NOM) semble se mettre si vite en place, si facilement ?

Nous verrons dans des temps rapprochés (d'ici un an) des élites britanniques revenir en force dans le destin du monde. Cette élite britannique aura a ses côtés la France, l'Allemagne et l'Italie. N'oublions pas que le Royaume britannique  dispose de fondements historiques dans le monde financier et politique qui ne sont pas éteins et cela même si l'économie britannique semble aujourd'hui liée au destin américain. Nous verrons que leur destin respectif ne seront pas liés du tout. L'Europe va, contre toute attente, jouer un rôle MOTEUR dans l'établissement de ce "N.O.M.". Ce ne sont pas les Etats-Unis qui gouverneront le monde de demain mais de plus en plus avec le temps les vieux oligarches financiers et politiques européens

 Notez déjà que la descendance de la famille royale britannique peut revendiquer une filiation avec le roi juif Salomon qui passe par la lignée mérovingienne...

De nombreuses réunions inter-religieuses se tiennent à une échelle mondiale en ces moments. J'ai pu lire que certains dirigeants du monde arabe y participent également, certains d'entre eux l'ont admis par distraction lors d'interviews récents. Le prochain gouvernement mondial qui commence aujourdh'ui par la finance établira ces dogmes sur des fondements écconomiques, politiques et aussi religieux.

(extraits) la suite sur http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/11/une-vieille-not.html?cid=137692944#comment-137692944



Et en Russie, pendant ce temps :



EVIAN, 8 octobre - RIA Novosti. La crise dans le Caucase a montré la fragilité de l'architecture européenne de sécurité, a annoncé mercredi Dimitri Medvedevà à la World Policy Conférence qui se déroule à Evian (France) du 6 au 8 octobre.

"Il n'est pas possible d'ignorer le fait que ni la diplomatie multilatérale, ni les mécanismes régionaux, ni l'architecture européenne de sécurité n'ont fonctionné pour prévenir l'agréssion géorgienne. Le "NTAO-centrisme" a prouvé sont incapacité. Il lui faut en tirer les conclusions", a-t-il poursuivi.

"Les événements dans le Caucase ont confirmé la justesse de l'idée d'un nouveau traité de sécurité. Ce système doit être le même pour tous les Etats, sans isoler qui que se soit et sans créer de zone avec des niveaux différents de sécurité. La sécurité européenne est censé réunir toute l'Europe atlantique sur la base de règles du jeu unique et assurer d'une manière juridiquement contraignante pour les années à venir nos garanties commnunes de sécurité", a indiqué Dimitri Medvedev.:

http://fr.rian.ru/world/20081008/117582129.html


http://socio13.files.wordpress.com/2008/10/chinadollar.jpg


Et nos amis Chinois ?

Une autre conception
de la politique étrangère


Les trois principes fondamentaux de la politique étrangère chinoise sont : tous les pays sont égaux, pas d’ingérence dans les affaires internes les uns des autres, des relations qui sont basées sur l'avantage mutuel.

Il va de soi que ces trois principes vont carrément à l’encontre des objectifs et de la pratique de la politique étrangère américaine.

 

Du point de vue américain, il y a les grandes puissances -et une puissance exceptionnellement grande étant les États-Unis eux-mêmes, tous les pays du monde doivent respecter les valeurs et les normes définies par la « communauté internationale » et les relations doivent avant toute chose servir les intérêts américains.

La Chine entend renforcer au maximum les relations avec les États-Unis, mais sur un pied d’égalité, sans que les États-Unis mettent le nez dans la politique intérieure chinoise, et en partant d’un avantage mutuel.

Sept mois après que Robert Zoellick eut lancé le changement de cap sous l’appellation de « coparticipation responsable », le président chinois se rendait en visite aux États-Unis. Ses discours constituaient une réponse.

Hu Jintao a parlé en premier lieu des relations internationales en général :

 

« Le monde traverse une période de changements profonds et de défis considérables. La Chine estime que la communauté internationale doit collaborer en vue de réaliser des progrès.

 

La volonté du peuple doit être respectée dans tous les pays. Les relations internationales doivent être caractérisées par la démocratie.

 

Elles doivent se dérouler légalement.

 

Le système international existant et l’ordre international existant doivent être réformés de façon à être plus justes et plus équilibrés.

 

Les différends doivent être résolus par le dialogue et non par la guerre. Tous les pays doivent veiller sur la paix mondiale.

 

La communauté internationale doit faire du développement une priorité.

 

Elle doit aider les pays du tiers monde à accélérer leur développement. Le commerce international et le système financier international doivent être réformés et améliorés pour faire en sorte que la mondialisation économique aboutisse à la prospérité commune. »

 

Dans cette conception, l’égalité entre les pays, la paix, la souveraineté, la prospérité et la réforme de l’ordre international existant visent l’égalité entre les pays, la démocratie et l’avantage mutuel.

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-24156877.html







Un directeur d'école
entre en résistance


 

Reçu par le canal interne CNR, voici un texte qui expose des problématiques que beaucoup de nous ignorent. Et c'est parce que ces informations sont gardées "pudiquement " sous le boisseau que la division et l' arbitraire peuvent perdurer.

Merci donc à cet enseignant dont je tais le nom. Cela ne donne que plus d' importance à la dénonciation du système absurde voire kafkaïen que sa hiérarchie le force à appliquerdemo.

 

 

C'est décidé, j'entre en résistance !!

Je ne supporte plus l'hypocrisie des discours officiels qui se gargarisent de grandes phrases sur l'intérêt des élèves, sur l'égalité des chances, …, alors que les seuls critères sont comptables avec un arrière fond idéologique pour le moins inquiétant.

· Qui peut croire que l’intérêt des enfants a compté dans la suppression du samedi matin ?

· Qui peut croire que les deux heures de travail personnalisé pourront compenser le travail des maîtres spécialisés des RASED qu'on est en train de supprimer ?

Je ne supporte plus la malhonnêteté des effets d'annonce alors que j'assiste, chaque jour un peu plus à une entreprise systématique et planifiée de démantèlement de l'école publique.

Je ne supporte plus le harcèlement administratif des courriels qui arrivent par vagues. Lorsqu’ils ne sont pas accompagnés de pièces jointes (jusqu’à 20 dans un seul envoi !) ou de documents à aller chercher soi-même sur le site de l’académie, il s’agit en général d’injonctions (« merci de me transmettre – toujours dans l’urgence – telle information ») ou de rappels à l’ordre (« Sauf erreur ou omission je n’ai pas été destinataire de tel document »). Et je suis déchargé totalement ! J’imagine ce que doivent ressentir la grande majorité des directeurs, ceux qui n’ont qu’une journée ou pas de décharge du tout, lorsqu’ils ouvrent leur boite aux lettres électronique.

Je ne supporte plus le « flicage institutionnel », les multiples tableaux à compléter pour vérifier que nous faisons correctement notre travail, que nous ne tirons pas au flanc pour l’aide personnalisée, que nous participons bien à toutes les animations pédagogiques. J’ai eu la chance de vivre des stages de formation continue (pas beaucoup, il est vrai – mais quand même !) passionnants, stimulants, qui interrogeaient la réflexion et les pratiques, dont je suis sorti avec le sentiment d’avoir progressé. Que nous propose-t-on aujourd’hui ? Des grand-messes où l’on paraphrase du « PowerPoint » durant des heures, du formatage au nouveau discours officiel, de l’endoctrinement ! Pas étonnant dans ces conditions que les seules animations pédagogiques qui fassent le plein soient les animations sportives. Pas étonnant dans ces conditions que les IEN doivent demander aux directeurs de « susciter des candidatures ». Pas étonnant qu’il faille « fliquer » pour que les gens viennent !

Je ne supporte plus cette forme d’infantilisation et ce manque de confiance qui consistent à nous faire rédiger des projets (projet d’école, projet d’organisation de l’accompagnement éducatif, …) à corriger (pardon « à valider ») par les IEN.

Au mieux, ils nous reviennent « validés » avec une remarque du style « Le projet, dans sa formalisation et dans son contenu, est conforme aux attentes ». Bon élève !

Au pire, on nous demande de revoir notre copie.

Ou l’administration fait confiance à notre professionnalisme et je ne vois pas alors la nécessité de valider a priori notre travail ou alors nos supérieurs estiment que nous ne sommes pas capables de construire nous-mêmes nos projets, mais dans ce cas, qu’ils soient cohérents et qu’ils les rédigent eux-mêmes !

Par ailleurs, quelle illusion de contrôle et de toute puissance dans ce formalisme !!

Je ne supporte plus la répression rampante, les atteintes au droit de grève, la restriction du droit à l’information syndicale, ….

Je me refuse à terminer ma carrière dans la dépression, en plaignant les étudiants que je croise à l’école ou mes jeunes collègues qui ont encore quelques dizaines d’années à passer dans cette galère.

Le découragement conduit à la résignation et à l’inaction, la colère conduit à l’action et à la résistance.

Je choisis donc la colère et l’action !

Comment résister ?

Un principe d’abord : la principale priorité, la seule, ce sont nos élèves !

Tout le reste est secondaire sinon accessoire !

Faisons comme nos IEN, examinons toutes leurs exigences à la lumière d’une grille d’analyse toute simple :

· Est-ce que cette demande va aider mes élèves ?

· Est-ce que cette demande me permettra de mieux faire fonctionner l’école ?

· Est-ce que cette demande va servir à mes collègues dans leur travail quotidien au bénéfice des élèves ?

Si la réponse à ces questions est non, alors la demande n’est pas urgente, quels que puissent être les éventuels délais de réponse. Et si d’aventure, il n’y avait pas de réponse, il est au moins certain que cela ne portera préjudice ni aux élèves, ni aux collègues.

Comment résister ?

· Soyons positifs, affirmons-nous, ne restons pas isolés et ne nous laissons pas culpabiliser !

Après tout, l'école, c'est nous qui la faisons vivre au quotidien, et elle ne fonctionne pas si mal finalement, quoi qu'on essaie de nous faire croire. Même les enquêtes PISA et PIRLS, utilisées comme prétexte pour tout changer ne sont pas aussi catastrophiques que certains le prétendent, - les ont-ils lues ?

En tout cas, malheureusement, il est déjà certain, (ce n'est pas moi qui le dit mais la plupart des chercheurs en pédagogie) que ce ne sont pas les nouvelles orientations qui feront remonter le niveau de nos élèves.

Comment résister ?

· Ne nous laissons pas intimider

Retournons les agressions de l’administration contre elle :

· Il faut se déclarer gréviste 48 heures à l’avance !

Soit ! Alors déclarons-nous systématiquement grévistes. Cela ne nous engage à rien mais annule l’intérêt de la déclaration préalable et oblige les communes à se positionner sur le service minimum.

· Les réunions d’information syndicale doivent être prises sur le temps de travail hors présence élève (les fameux 48 heures) !

Qu’à cela ne tienne ; inscrivons nous massivement aux réunions d’information syndicale au lieu de participer aux animations pédagogiques. Elles seront certainement plus intéressantes et probablement aussi formatrices !

Comment résister ?

· Engageons-nous dans les mouvements pédagogiques.

Ils sont en train d'être étouffés par une réduction dramatique des subventions publiques et la suppression des postes de mis à disposition ou de détachés. Pourtant ce sont des lieux extraordinaires de rencontres, de réflexion et de formation.

L'ICEM (Pédagogie Freinet), l'OCCE, la Ligue de l'enseignement, les PEP, la JPA, les CEMEA et d'autres que j'oublie, ceux qu'on appelait il n'y a pas si longtemps, les œuvres complémentaires de l'école sont peut être les derniers remparts de cette Ecole qui prend l'enfant dans sa globalité pour le faire avancer, pour en faire un citoyen, face au dogmatisme et au formatage de ce qu'on cherche à nous imposer. Les trois quarts de ce qui fait ma compétence professionnelle aujourd'hui, c'est à leur contact que je les ai acquis et non dans l'Institution.

Comment résister ?

· Syndiquons-nous

J'entends trop souvent des collègues me dire que les syndicats ne servent à rien.

Mais les syndicats, c'est nous !

Si nous voulons qu'ils agissent plus, mieux, qu'ils soient plus près du terrain, à nous de les faire bouger, de les interpeller, de nous engager.

Ils n'existent que pour défendre nos droits et nos valeurs.

Mais en même temps, ils n'existent que par nos adhésions et notre soutien.

Je ne me suis jamais considéré comme un militant syndical, mais j'ai toujours été payé ma cotisation syndicale, pour une raison très simple : je n'oublie pas que des personnes sont mortes pour que nous ayons le droit, ce droit tout simple, d'être représentés et défendus face au pouvoir en place. Je n'oublie pas qu'aujourd'hui encore, dans certains pays pas éloignés, les syndicalistes sont menacés et assassinés.

La démocratie ne s'use que si l'on ne s'en sert pas !!

Un mot encore pour terminer. Une lecture rapide de mon texte pourrait faire croire que j'en veux à nos supérieurs hiérarchiques directs, les IEN !

Il n'en est rien !

Je connais la plupart des inspecteurs du département. Il y en a que je compte parmi mes amis. J'ai suffisamment discuté ou milité avec certains d'entre eux pour savoir qu'ils ne sont pas plus emballés que moi par l'évolution actuelle de l'Ecole. Comme nous, plus que nous certainement, ils sont pris entre le marteau et l'enclume, entre l'inertie du monde enseignant et les pressions de leur hiérarchie.

Je ne voudrais pas être à leur place, mais ils ont choisi et comme nous, ils ont la liberté !

· La liberté d'être de simples courroies de transmission, d'essayer de nous convaincre que tout va bien, que les nouveaux programmes ne changent pas grand-chose par rapport aux anciens, que l'on peut faire dans les 24 heures qui nous restent tout ce qui est demandé par ces fameux programmes, même la religion et les trois heures d'allemand.

· Ou la liberté de parler vrai, de défendre leurs convictions, d'être des citoyens avant d'être des fonctionnaires !

Et peut être de résister !!!

Bon courage à vous tous.

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=708



DERNIERS ARTICLES GRAND  SOIR

Amérique latine : pour une intégration continentale et une déconnexion partielle du marché mondial capitaliste
Tirer les leçons du 20e siècle pour les appliquer au début du 21e (*)
chroniques du Venezuela n° 5
Venezuela : la révolution des femmes

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

eva R-sistons 18/04/2011 13:51



J'espère chère Verena que cela ne durera pas longtemps, en effet ! Cordialement eva



Verena 18/04/2011 03:21



salut "grande soeure eva",


Oui oui oui l'Ordre Mondial Nouveau s'installe, prévu depuis fort longtemps, et aboutissement de sa mise en Action est plus que proche.. J"e ne suis pas voyante", mais à cause de la peur 
générée par les guerres, l'insécurité, et du manque vital matériel..cet Ordre sera  consciemment souhaité (et inconsciemment par contrainte) par la majorité des humains. Je pense qu'Obama
sera réélu (ou un mec comme lui suscitant les mêmes mouvements dogmatiques de foule et individus), ceci; lors  de son deuxième mandat, et que , cette fois ci, (après des
débuts très humbles), le ton donné sera.... extrèmement vif,  autoritaire! ainsi que les moyens mis en oeuvre (tout domaines), seront à la pointe d'une technologie bien composée
et"extra-ordinaire"!! Les peuples seront soumis par la peur ou par l'ignorance, les autres résisteront comme ils peuvent ou craqueront.... mais cet état de chose ne durera pas longtemps.....car
nous vivons aussi en dépendance (dont l'harmonie rompue par la connerie humaine), avec tout un ordre de choses relié à une mathématique Divine nous dépassant, dont voyons tjours que la partie
visible de l'iceberg; cosmos , planète , nature...(dans les trois dimensions actuellement)


 Bref! soyons contents, toutes ces choses là qui arrivent et doivent encore arriver, doivent se faire....pour se casser la figure.... en quelques sortes

eva 05/11/2008 17:02

Chère Charlotte aux fraisesmerci de ta visiteje vais traiter cette infoles rumeurs, encore !!!les tsiganes, intéressant, n'est-ce pas ? Je te laisse fouiner... Horreur, 923 mails à traiter ! Bises eva

eva 05/11/2008 16:58

Chère Corrine,Que veux-tu dire ?Donne-moi des précisions, des liens, je vais travailler la question, merci...affectueusement eva

eva 05/11/2008 16:55

Chère LauryCes 2 mois peuvent être bien mal remplis, Bush peut encore sévir.... Regardons !!! A bientôt, merci de ta visite eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages