3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 04:33




Cri d'Eva : On nous ment !
Et le nouveau Bretton Woods est une imposture !
Non au capitalisme, non à la dictature des banques !
Non à la soumission de l'humanité !
Redressons-nous !

Où est la gauche ?
Chevènement - Hamon -
Nouveau parti anti-capitaliste




Mes amis,

Pas moyen de trouver cinq jours pour moi, en ce moment ! L'Actualité est trop chargée, trop rapide, trop inquiétante ! Je vous joins cet article tel que je l'ai reçu, il montre bien comment nous sommes manipulés en permanence, comment grâce à la complaisance criminelle des médias, on nous fait avaler n'importe quoi ! Non, le nouveau Bretton Woods ne ressemble pas à l'ancien, non il ne va pas résoudre la crise comme on veut nous le faire croire, car il servira en réalité à donner plus de pouvoir et plus de moyens à ceux qui en ont déjà ! 

Via les médias complices,  on nous habitue peu à peu à l'idée d'un gouvernement planétaire salutaire, qui masquerait en réalité une authentique dictature bancaire mondiale ! Laquelle sacrifiera tous nos intérêts, emploi, logement, santé, éducation, services publics, retraites (cf le travailler plus longtemps pour mourir avant la retraite, ce qui réduira le coût pour la collectivité !)... aux seuls appétits d'une poignée de grands financiers et industriels !  Derrière notre dos, et sous couleur de résoudre la crise complaisamment mise en scène, et sans doute provoquée, les dirigeants élaborent des politiques  qui vont à l'encontre de nos besoins et de nos désirs, au point même de détruire  les bases de nos sociétés, et même, disons-le, la civilisation elle-même ! C'est un immense retour en arrière, car nous ne bénéficierons plus d'aucune protection, nous seront livrés à nous-mêmes, abandonnés à notre sort dans une jungle où seuls survivront les plus forts, les plus agiles, les plus malins, les plus dénués de scrupules ! Bon sang, nous sommes des êtres humains, pas des animaux !

Et par exemple, les apprentis sorciers qui programment notre malheur à tous pour augmenter la taille de leurs coffre-forts, sont à l'origine des tragédies alimentaires qui secouent la planète ! En spéculant sur les biens vitaux, alimentaires, au détriment notamment des plus pauvres, ou sur l'essence si précieuse pour aller à son travail lorsque les transports publics font défaut, les gourous de la Finance contribuent à appauvrir ceux qui, justement, ont le moins de moyens ! Ils sont indifférents aux souffrances provoquées, aux émeutes de la faim, ils étendent leur toile d'araignée diabolique sur la planète, détruisant peu à peu tous les secteurs de la vie humaine ! Et nous resterions les bras croisés ? Et nous ne réagirions pas face aux crimes contre l'humanité qui se préparent pour assouvir la  folle voracité de certains ? Et des hommes comme Attali nous habituent semaine après semaine à accepter l'intolérable ? Et des journalistes comme Benoît Duquesne nous parlent de mourir pour la patrie ou invitent ceux qui conçoivent nos futures souffrances universelles, à pérorer pour justifier leur politique diabolique et nous la rendre attractive ? Mais c'est monstrueux ! Et des salopards comme Bush ou Cheney étudient la possibilité de déclencher des guerres pour sauver leur fortune et celles de leurs amis, ou mettent en place de gigantesques camps de concentration quand ils n'imaginent pas tout simplement l'extermination d'une grande partie de l'humanité pour accroître les moyens de ceux qui ont déjà tant !





Nous sommes tous en danger ! Il n'y a pas de futur pour nos enfants et pour nos descendants ! Le monde qu'on leur prépare, où chaque geste sera contrôlé, où il faudra se battre pour tout, où il conviendra d'accepter n'importe quel travail  le plus longtemps possible et rémunéré le moins possible, etc, etc, est immonde ! Il est temps de tous s'unir et de mettre rapidement hors d'état de nuire tous les Attali du monde, qui en costumes-cravates et avec le sourire nous mentent de façon éhontée pour satisfaire les instincts les plus cupides et égoïstes d'une poignée de détraqués mûs par le désir de posséder toujours plus, voire de défendre des objectifs religieux apocalyptiques afin de hâter le retour de leurs Messies (voir mes articles sur Bush et Gog et Magog!)

Alerte, mes amis, on nous ment, on nous conditionne en permanence, on se sert de nous, on nous abêtit, on nous asservit, on se prépare à faire de nos vies un enfer juteux pour une minorité ! N'acceptons pas d'être les cobayes ou les esclaves ou les otages de l'oligarchie monstrueuse qui s'est octroyée le droit de vie et de mort sur CHACUN de nous, menaçant chacun des aspects de nos existences comme si nous leur appartenions ! Oui, comme je l'écrivais hier, le monde décrit par Zola n'est pas mort, il revient, il va broyer chacune de nos vies ! Oui, nous retournons aux temps les plus obscurs et bestiaux de l'histoire de l'humanité !

Et nous accepterions les arrêts de mort prononcés contre chacun de nous sans réagir ?  Nous accepterions de voir les Guantanamo violant toutes les lois humaines fleurir partout ? Nous accepterions de travailler toujours plus et plus tard en étant toujours plus mal payés pour permettre aux actionnaires de faire bombance sur notre dos ?

Vous voulez que je vous dise ? On a pris la Bastille des privilèges ? Mais maintenant, c'est la Bourse qu'il faut détruire ! La bourse ou la vie, oui ! La Bourse est probablement le plus grave cancer de l'humanité, elle nous prive d'une existence normale ! Le capitalisme-roi est une pure abomination, car tout est sacrifié à ce nouveau veau d'or, même les valeurs les plus élémentaires, les lois de base, les fondements de nos sociétés, toutes nos solidarités ou protections ! Le capitalisme, et dans ce mot il y a CAPITAL (et non travail), est l'adversaire de nos vies ! Combattons-le ! Il ne mérite aucune indulgence ! L'homme ne doit pas être au service de l'économie, de la finance, de ce Marché anonyme, inhumain, criminel, qui gangrène peu à peu chaque parcelle de nos vies !

Alerte, mes amis, TOUS unis, relayez ce cri, informez vous-même partout, mettez-vous en marche contre le rouleau compresseur du Totalitarisme financier qu'on bâtit en vampirisant nos vies, car c'est nous qui allons payer l'addition de cette mutation monstrueuse imaginée pour contrôler et asservir toujours plus notre unique existence ! Alerte ! Cette Bastille-là est plus diabolique que toutes celles qui ont existé, et elle est anonyme, virtuelle, aveugle, tyrannique, insatiable, criminelle ! Il est temps d'être actifs avant d'être radio-actifs ou réduits à l'état d'esclaves du grand Capital ! Eux n'ont aucun scrupule ! Ils veulent nos vies pour les modeler à leur guise !  Pour en faire des numéros, des marchandises, de la chair à canon !

Mes amis, nos mères ne nous ont pas donné la vie pour être dévorés par une bête immonde ! Hitler, ça suffit ! Le monde de Zola, à nouveau, nous n'en voulons pas ! On nous enlève même le dimanche, bientôt on s'en prendra aussi à nos vacances ! Ils veulent toujours plus ! Oui, plutôt Marx qu'Hitler ! Fuyons la mafia occidentale qui prétend tout régenter, suprême hypocrisie, pour la démocratie, la liberté, la civilisation, le bonheur ! Aujourd'hui, les Russes et les Chinois eux-mêmes nous mettent en garde contre la démence de ce Système ! Ils demandent un monde où tout ne serait pas sacrifié au Dieu Argent ! Mes amis, l'Eurasie est une nécessité, si nous voulons être préservés de la barbarie ou de la guerre mondiale dont rêvent les mafiosos de l'industrie, de la finance, ou des médias ! Oui les Bush and Co ont bien compris que Russes et Chinois proposaient autre chose, maintenant, plus d'humanité, et c'est aussi pour cette raison qu'on nous ment en permanence à leur sujet ! 

Oui, il est temps de réviser radicalement nos modes de vie et nos manières de penser ! Ne nous laissons plus abêtir en permanence par les ennemis de l'humanité ! Boycottons la télévision, la consommation inutile, frelatée, ou empoisonnée par la Chimie, cultivons nos lopins de terre, tendons la main à nos voisins, ayons des goûts simples, et surtout ne nous laissons plus manipuler ou robotiser, saisissons la parole partout pour dire ce que nous savons, prenons nos vies en mains, exigeons de voir nos bourreaux traduits en Justice ! Le temps presse, bientôt nous serons tous pucés, abêtis, asservis, broyés ! Alerte, ils sont fous ! Ce sont des assassins, et ils doivent être empêchés de nuire ! Pas de société totalitaire, pas de Hitler, pas d'autres camps de concentration, pas de guerres inutiles, pas de chocs de civilisations, pas de "shoah" planétaire, nous voulons vivre, aimer, coopérer, assez toute cette folie ! Lorsqu'on nous parle de Shoah des années 40, c'est une imposture de plus, car c'est pour nous projeter dans le passé, pour nous détourner du présent, pour nous faire oublier qu'on trame l'extermination d'une partie de l'humanité !

Les guerres, les génocides, les divisions, les conflits, les affrontements... ça suffit !!! Maintenant, tendons-nous la main, et travaillons ensemble à réenchanter le monde ! Demain, il sera trop tard !!! Le compte à rebours a commencé...

Eva


TAGS : Guerre, shoah, génocide, Bush, Cheney, Russes, Chinois, Hitler, démocratie, liberté, Bastille, Zola, capitalisme, Guantanamo, capital, bourse, Attali, Gog et Magog, médias, Benoît Duquesne, Bretton Woods...



Faux Bretton  Woods !
Enterrons le Système !

Une rumeur absurde est entrain de grossir, la crise serait en passe d’être régulée par l’action efficace des plans de renflouement, de capitalisation de banques et de la baisse des taux d’intérêts directeurs des banques centrales. Seules quelques corrections resteraient à faire lors du sommet du G20, le 15 novembre 2008 à Washington.

Et pourtant ! Quelle erreur !

 Le système est mort ! Il est fini depuis longtemps. C’est une bonne nouvelle la population devrait se réjouir et proposer une nouvelle organisation juste et viable.  Mais au contraire, le citoyen semble se laisser bercer par la fée carabosse, les médias.


Le British Woods de Gordon Brown !

 

Dans la presse, nous pouvons voir comment l’oligarchie financière est en train d’organiser le Hold-up du somment  du G20 du 15 novembre 2008 à Washington. Nous voyons clairement se mettre en œuvre la vision du Faux nouveau Bretton Woods frelaté proposé par le premier ministre Britannique, Gordon Brown.

 

Il y a 15 jours Gordon Brown affirmait : « Nous avons besoin d’une solution globale, pour un monde fait de flux de capitaux mondiaux… Le système de Bretton Woods était très bien, il avait été conçu par de grands leaders comme Roosevelt et Churchill… Le système de BW était fait pour une économie mondiale composée de marchés nationaux protégés et des flux de capitaux limités avec des taux de change fixes… Donc ce n’est plus valable, il faut créer une nouvelle architecture financière au service de l’âge global… Ca doit être un effort global un effort mondial, pour les générations à venir, que Londres et l’Angleterre puissent rester le lieu d’excellence de la finance mondialisée. »

 

Dans le journal Le Monde du vendredi 31 octobre 20081, nous pouvons lire l’interview de Dominique Strauss Kahn (Président du FMI), où il explique comment il compte travailler main dans la main avec Gordon Brown.  Sous une étiquette charmante, « Global regulation strategique »  pour en finir avec les bulles à répétition qui détruisent l’économie réelle, DSK cache à peine son intention de se soumettre à la volonté de l’oligarchie financière et sous couvert d’une gouvernance mondiale d’un FMI renforcé , il veut donner toutes les mannettes économiques au seul expert valable, les banquiers internationaux.

 Cette intention est clairement exprimée dans le quatrième axe de son plan qu’il proposera lors du sommet G20 du 15 novembre 2008. «  4/Surveiller la mise en place des nouvelles régulations financières élaborées, avec le FMI, par le Forum de stabilité financière, qui regroupe principalement les grandes banques centrales. »Cest toujours plus facile de travailler entre banquiers, pas besoin découter les envies folles des nations qui souhaitent faire vivre leur population.

 Dans un autre article paru dans les échos intitulé « Pourquoi Wall Street parie sur Obama »2, nous pouvons constater le soutien inconditionnelle6 de certain financier comme Rohatyn ou encore Buffet, qui encore une fois propose la voix Britannique pour faire face à la crise. Selon ses sponsors, Obama devra faire du Blairiste, il devra respecter la réalité des marchés.

 Suite à la réunion Brown-Sarkozy3, mardi 28 octobre, il semble que Nicolas Sarkozy se soit rangé sous la conception frelaté du faux Nouveau Bretton Woods de Gordon Brown.

 Le complot contre le citoyen est ouvert !


Folie

  Ces Lopperello de l’oligarchie financière, dans leur ignorance, leur arrogance et leur mépris, oublient toutefois une chose, la REALITE (le système est Mort). Ils pensent que le systéme est boiteux, qu’il suffira de quelques corrections pour assoir la puissance de l’empire de Wall Street et de la City.

Cette erreur de jugement pourrait être fatale à tous. A commencer par les plus pauvres ! Nous sommes sur le pallier de l’âge des ténèbres, un retour brutal au moyen âge ou l’humanité a perdu un grand nombre des siens.


Contraction de l’économie réelle

Je me suis souvent étonné que certains bloggeurs tentent d’opposer la crise financière à la crise alimentaire, elles sont pourtant intimement liées, c’est la dictature du court terme qui a détruit la finance et l’économie productive.

 Depuis des décennies, la production alimentaire et autre suffisait tout juste à faire vivre 6,5 Milliard d’individus sur notre planète.

 Mais depuis un an, nous avons pu constater que ce n’était plus le cas. Nous avons eu des émeutes de la faim dans plus de 46 pays.

Cette contraction de l’économie productive a tout à voir avec la conception de l’économie politique mondiale depuis 30 ans. La seule croissance que nous avons eue depuis 30 ans, c’est la croissance des bulles financières, et de la monnaie de singe.

 Depuis 15 Aout 1971, le jour où Richard Nixon à cassé le lien entre la monnaie et la réalité, en brisant la parité or dollar, nous sommes entrés dans l’ère post industrielle. L’argent alla à l’argent dans de grands jeux de casino. C’est alors que le cancer financier commença à frapper.

Depuis lors, l’argent ne va plus à la production, à l’infrastructure, c’est ainsi que nous avons détruit le potentiel de faire vivre 6,5 Milliards  d'habitants aujourd’hui et 9 Milliards dans 50 ans.

 

WWF : La solution Malthusienne

 

Face à cette situation, le célèbre panda carnivore dans son dernier rapport sur la terre4 propose de baisser de 30% la consommation de chaque individu même en eau. Si une telle politique devrait être appliquée, nous assisterons au plus grand crime contre l’humanité de tous les temps.

 

La Fraude de la pensée écologique sert aujourd’hui l’intérêt de l’oligarchie financière5 en imposant au peuple une austérité brutale.

 L’écologie doit cesser d’opposer l’Homme à la nature. L’Homme a besoin de la nature, la nature a besoin de l’Homme. L’Homme doit se montrer responsable, il doit proposer un plan Marshall pour équiper la nature, créer les conditions pour faire vivre 6,5 Milliards d’individu aujourd’hui, 9 Milliards dans 50 ans.6

La Solution viable face à la crise : le Vrai Nouveau Bretton Woods de Larouche et Cheminade.  (Eva  Voir : - Nouveau Bretton Woods, un enjeux de civilisation ! - Face au krach, des boucliers et des épées pour la République - Face au krach financier : le Nouveau Bretton Woods (le vrai)  )


 

En substance voici les points qui doivent être traités le G 20 du 15 novembre à Washington :

  Que :

• Le système financier actuel soit déclaré en faillite, mis en règlement judiciaire et remplacé par un nouveau.

• Un système de parités fixes soit accepté et immédiatement mis en place.

• Les produits financiers hyper-spéculatifs, tels que les « produits dérivés », soient mis hors la loi par des accords entre gouvernements.

• Une vaste réorganisation de la dette soit entreprise, certaines dettes devant être rééchelonnées ou annulées.

• De nouvelles lignes de crédit soient ouvertes grâce au crédit productif public, en s’inspirant de la politique d’Alexander Hamilton et du « Système d’économie politique américain », rendant ainsi possible le plein emploi qualifié grâce à des investissements dans un renouveau infrastructurel et technologique.

• Le « pont terrestre eurasiatique » soit réalisé, clef de voûte de la reconstruction économique mondiale et vision qui sera à l’origine non seulement d’un « miracle » économique, mais aussi socle de la paix mondiale du vingt-et-unième siècle.

• Un nouveau « traité de Westphalie » soit signé pour garantir la disponibilité, l’exploration et le développement des matières premières en faveur de tous les pays du monde, au moins pour les cinquante ans à venir.


Pour aller plus loin:   Jacques Cheminade, Nouveau Bretton Woods, enjeux de civilisation !7

 

Une question demeure ! Où se cache l’opposition ?

 
Souvenez vous le 21 mai dernièr, les doyens de la social-démocratie européenne avaient signé un appel fort : La finance folle ne nous gouvernera pas.8

 Alors qu’aujourd’hui se joue l’avenir de l’humanité, nous n’entendons aucun socialiste et autre opposant s’élever pour définir une conviction sur le contenu du sommet du G20 du 15 novembre à Washington.

 Le peuple Français lance un avis de recherche !

 Il préfère sûrement se consacrer entièrement à un débat de second ordre, la bataille fratricide qui déterminera qui sera à la tête du PS qui n’a pas grand avenir s’il ne positionne pas dans le débat de la réalité.

  Vous me direz : Vous êtes pessimiste

  Je répondrais qu’il faut connaitre la réalité pour y intervenir.

  Je sais qu’un changement est possible, nous sommes dans un période révolutionnaire, les convictions changent,  les gens changent. C’est alors que le citoyen doit agir ! Il est quand même difficile de prendre en otage 6,5 Milliards d’individus.

 Et en plus dans la bataille pour un VRAI Nouveau Bretton Woods, il y a un point important, c’est la volonté affiché des leaders de Russie, de l’Inde et de la Chine de réellement changer les règle des jeux de l’échiquier monétaire et financier afin de développer leur population. A voir les échanges au Somment Europe Asie.9


Le 15 Novembre à Washington, enjeux de civilisation !

 
Ce nouveau Bretton Woods ou Bretton Woods II déterminera notre vie pour le pire et le meilleur

Nous sommes dans une tragédie.

 Si nous ne volons pas connaitre une fin à la Shakespeare, il faudrait que le citoyen intervienne sur les élites.

 Nous pouvons encore éviter la chute dans un effondrement du type moyen âge comme avec la chute des banques lombarde qui ont emporté un tiers de la population européenne.

 Citoyen ! Tu as une seule vie ! Monte sur la scène pour changer l’histoire !

 David C.


http://david.cabas.over-blog.fr/article-24358435-6.html#anchorComment


 


Où est l'opposition ?
Où est la Gauche ?



Jean-Pierre Chevènement :
La gauche doit se réapproprier la France
http://eldiablo.over-blog.org/article-24361773.html


La crise, telle qu'elle se développe, consacre le double retour de la puissance publique et du fait national.

Ce qui est extraordinaire dans la crise actuelle c'est l'empressement des pyromanes à jouer les pompiers. Une égale amnésie touche M. Sarkozy, sa majorité et la plupart des dirigeants de la gauche. La droite oublie le culte qu'elle vouait à Reagan dans les années quatre-vingt, les privatisations, les niches fiscales multipliées, l'OMC crée sous M. Balladur en 1994 et qui a éradiqué nos dernières protections tarifaires. Quant au PS, il a oublié le culte du franc fort, puis de l'euro fort, le MATIF et la désintermédiation bancaire. Oserai-je rappeler que c'est sous la gauche que la part des salaires dans le revenu national brut a décroché de dix points ? Faut-il oublier que le principe de la concurrence libre et non faussée a été posé par l'Acte unique négocié en 1985 et voté en 1987 par le PS et par la droite ? C'est au 1er janvier 1990 que la liberté des capitaux a été instaurée, déséquilibrant de manière irréversible le rapport entre le capital et le travail. Faut-il encore évoquer l'irresponsabilité de la Banque centrale européenne consacrée par le traité de Maastricht en 1992 ? Assez de balivernes donc ! La « solution » n'est pas « social-démocrate », n'en déplaise à mon ami Jean-Marc Ayrault. Elle est tout simplement républicaine.

Bien sûr, la responsabilité principale de la globalisation et de la crise est dans les pays anglo-saxons, et particulièrement aux Etats-Unis, mais comment oublier que la droite française a surenchéri et que le PS a fait mieux qu'accompagner ?

Je ne dis pas tout cela pour remuer le couteau dans la plaie : l'histoire n'a d'intérêt que pour éclairer l'avenir. Une profonde rupture est nécessaire avec cette période des « Trente piteuses » qui a entraîné notre pays dans un déclin apparemment irréversible, en Europe et dans le monde.

Au moins la crise, telle qu'elle se développe, comporte-t-elle des leçons évidentes et elle ouvre un espace nouveau à une gauche digne de ce nom. C'est le retour à la fois de la puissance publique et du fait national. Seuls, en effet, les Etats nationaux ont la légitimité pour agir par gros temps. La Commission européenne comme la Banque centrale ont été condamnées à suivre ou à se renier. Les règles européennes (concurrence libre et non faussée, prohibition des aides d'Etat) ont été mises en congé au nom de « circonstances exceptionnelles ». Les critères de Maastricht (dette et déficits) ont été explosés. Ce sont les Etats-Unis qui ont donné les premiers l'exemple avec le plan Paulson, puis l'Europe a suivi par un enchaînement de décisions nationales progressivement coordonnées : G4 le 4 octobre, puis dans les jours suivants Eurogroupe à quinze, auquel s'est jointe la Grande-Bretagne, puis enfin Union européenne à vingt-sept. C'est donc une Europe de cercles concentriques qui s'est mise en mouvement avec des réponses différentes d'un pays à l'autre.

Dès maintenant la désuétude des traités européens apparaît en pleine lumière. Un cycle est clos. Une période est morte, celle où le mythe d'une Europe fédérale a servi à démobiliser la nation. La France a un rôle à jouer pour dynamiser l'Europe, une Europe des peuples, une Europe des nations et donc des Etats, une Europe à géométrie variable et s'assumant comme telle.

De toute façon, le défi de la crise impose une réponse qui aille bien au-delà de l'Europe, une réponse internationale. On évoque un nouveau Bretton Woods, mais il est difficile de revenir à des parités stables sans corriger les déséquilibres économiques majeurs qui existent entre les Etats-Unis et le reste du monde. L'épargne des ménages américains est inférieure à 1 % de leurs revenus. Leur endettement est de 133 %. L'endettement global de tous les acteurs économiques américains est de 316 % du PIB. Le déficit commercial des Etats-Unis est de 700 milliards de dollars, 6 % du PIB ! Tout cela ne se corrigera pas en un jour. C'est le mode de vie dispendieux et énergétivore des Etats-Unis qui devra être remis en cause. Surtout, les Etats-Unis ne peuvent plus continuer à dominer seuls le reste du monde. Une redistribution de la puissance est redevenue inévitable, à travers notamment la réforme des institutions internationales.

Sans doute un plan de relance coordonné à l'échelle mondiale pourra-t-il limiter la tentation d'un retour au protectionnisme aux Etats-Unis. Il faudra que les pays excédentaires en matière d'épargne et de commerce extérieur (Chine, Japon, Allemagne) acceptent de jouer un rôle de locomotive dans cette relance. C'est dire combien sera difficile le cycle des négociations internationales qui va s'engager à la fin de l'année.

Dans cette grande crise, il faut que la voix de la France se fasse entendre. La gauche devrait avoir à cœur de faire en sorte que ce ne soit pas seulement celle de M. Sarkozy mais également la sienne. Encore faut-il pour cela qu'elle se réapproprie la France !


Ségolène Royal : "La Social-Démocratie est un modèle périmé"
http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/article-24332894.html


wikipedia.org

Benoît Hamon : L’Europe
doit fixer des restrictions au libre-échange


(…) Alors, pour répondre d’emblée à la question posée pour nos travaux : ce que doit proposer la gauche, en France, en Europe et dans le Monde, c’est un changement profond des règles du jeu, des réformes à la fois réalistes qui s’enracinent dans les causes objectives de la crise que nous subissons, et radicales car les enjeux sont énormes. 


LA CRISE ACTUELLE VALIDE NOTRE
CRITIQUE FONDAMENTALE DU CAPITALISME


Il faut se féliciter du fait que la crise actuelle ait permis une pédagogie sans précédent de l’analyse critique du capitalisme. Depuis longtemps, ceux qui critiquaient les dérives de l’économie libérale étaient taxés de gauchistes, de rétrogrades, au mieux de nostalgiques ou de rêveurs. Il n’y a pas d’honneur à avoir été des prophètes, pas même au sein du Parti socialiste… Lorsque l’on n’a pas su se faire entendre, c’est que l’on a en partie échoué. Mais ne laissons pas passer l’occasion de rappeler la permanence et la pertinence de notre critique du capitalisme :

La financiarisation du capitalisme est directement à la source la crise : l’argent créé ou échangé ne va plus principalement à l’économie réelle, donc à l’industrie, à l’emploi, à la création de ressources ou de biens de consommation, mais bien à la rémunération des détenteurs de capitaux. Même si la crise des « subprimes » provient du secteur du logement, ce n’est pas à un secteur économique en particulier que cela est dû, mais à la perversion d’un de ses principaux mécanismes de financement ; si le logement social existait aux Etats-Unis et s’il n’était pas remplacé par une course effrénée à la propriété financée par des crédits à risques, nous n’en serions sans doute pas là.

suite à

http://mrc53.over-blog.com/article-24231582.html

(Lire la suite : Pour un nouveau réalisme économique de gauche. Par Benoît Hamon


 08-09-25%20smic%20et%20crise.jpg

Nouveau Parti Anticapitaliste (LCR)
Les riches veulent nous faire payer leur crise.
Unissons-nous pour les en empêcher !

Les bourses s’effondrent aux quatre coins du monde. Les banquiers comptent sur les gouvernements pour les sauver des convulsions de la crise dans laquelle ils ont plongé le monde en décidant de faire payer un peu plus les pauvres.

En effet pour les classes populaires, ce sera encore plus d’efforts, plus de licenciements, des coupes sombres dans les budgets publics, la hausse des prix, des impôts, la baisse des salaires, la précarité, le chômage… En France, 41 000 chômeurs de plus en août, 30 000 fonctionnaires de moins pour l’an prochain, la privatisation de La Poste, une ponction directe dans les livrets d’épargne populaire.


LES CAISSES SONT VIDES… MAIS POURTANT!


Il n’y a soi-disant plus d’argent pour les 8 milliards du trou de la Sécu. Le gouvernement dérembourse les médicaments, restreint les soins, va vers la privatisation du système mais il trouve soudainement 22 milliards pour les PME. Il crée la franchise médicale qui rapporte 800 millions au détriment des classes populaires mais il trouve 3 milliards en un jour pour renflouer la banque Dexia en faillite.Aux États-Unis le plan Paulson a été finalement adopté : 700 milliards pris aux contribuables iront renflouer les banques en faillite !


PENDANT LA CRISE LES RICHES CONTINUENT À S’ENRICHIR


Les 3,5 millions que le PDG de Dexia voulait prendre pour partir ont choqué. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Le capitalisme continue, des requins s’emparent des banques en déroute. BNP vient de racheter la banque Fortis qui a été renflouée. Peugeot, qui annonce des licenciements, augmente ses bénéfices de 49 %, accroît les dividendes de ses actionnaires de 11 % et verse 5 700 euros par jour à son PDG. Renault, qui prévoit 6 000 suppressions d’emplois, fait grimper ses bénéfices de 20 % et son PDG s’octroie une plus-value personnelle de 3,4 millions. Les milliards injectés par les États vont servir à alimenter un peu plus la spéculation, et donc la crise elle-même.


UN PROGRAMME D’UNITÉ ET D’URGENCE


Contre l’union nationale des banques, des États et de leurs hommes politiques pour nationaliser les pertes et privatiser les profits, il faut l’union du monde du travail et de ses organisations autour d’un plan d’urgence ainsi que la convergence de toutes les mobilisations pour aller vers un « tous ensemble » afin de ne pas payer la crise.


Il faut interdire tous les licenciements en prenant sur les profits accumulés pendant des années.

Une hausse immédiate des salaires, des pensions et des minimas sociaux de 300 euros nets, aucun revenu en dessous de 1 500 euros et l’indexation automatique des salaires sur la hausse des prix.


Il s’agit de la survie des classes populaires. Nous devons exiger la levée du secret bancaire pour faire toute la lumière sur les circuits spéculatifs, savoir qui s’enrichit et qui profite et empêcher une poignée d’hommes de décider du sort de millions d’autres.


Il faut mettre en place un service public bancaire, non pas en nationalisant les pertes mais en expropriant les banques sans indemnités ni rachat, pour les faire fonctionner sous le contrôle des salariés et de la population.


6.10.8 

http://npa05.hautetfort.com/ 


11.9.2001 : Curieux avion blanc...
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=685&rech=1047#1047

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

eva 04/11/2008 01:19

IODE :J'ai fait des pharmacies, ils ont reçu voici qq mois (tiens, tiens) des réserves d'iode au cas où... pour les femmes enceintes, les jeunes enfantsils ne veulent pas vendre les doses  enfin j'ai trouvé une pharmaciele pharmacien plus fin, il sait, il a compris, j'ai insistéj'ai dit que j'allais soulever la question sur Internetil a décidé de m'aiderIl ne pouvait pas me vendre les doses individuellesPour 29 euros (une dizaine de doses mesurées à ma demande) j'ai eu l'autorisation (qu'il a demandée) d'acheter non des doses indidivuelles, mais un FLACON de milliers de doses ! A mesurer impérativement...je l'ai, je peux faire des heureuxje n'en sais pas pluspetite anecdote : je suis sortie Ie de l'Ecole de Journalisme. Pourquoi ? Parce que j'écris mieux, ou quoi ? Non, parce que je suis plus débrouillarde, convainquante, je m'accroche. J'ai obtenu le jour de l'examen (soit dit en passant, je l'ai passé avec mon copain, aujourd'hui... ministre de Sarkozy, l'un cherchait l'info tandis que l'autre s'occupait des photos, par ex, puis on avait un temps donné pour rédiger)donc si vous voulez obtenir ce que vous voulezaccrochez-vous insistezfaites différentes pharmaciesdemandez à parler au pharmacienexpliquezsoyez convainquant"menaçant" : si rien, j'alerte les consommateurs sur cette anomalie, les citoyens doivent être protégés - etc... c'est un scandaleà bon entendeur !merci de réagir, de faire part de vos expériences en commentairesbonne chance à tousfraternellementEva

eva 04/11/2008 01:02

Tsiganes :Je comprends pourquoi je ne trouvais pas l'articlec'était un commentaire, et avec tout ce que j'ai à traiter, je l'ai oublié en pensant d'abord à l'article. J'en profite pour m'excuser pour tous les mails non encore traités (870), je répondrai - mais quand ???,heureusement, j'avais parmi mes lecteurs la commentatrice de ce blog ! Elle a vu mon appel, et a envoyé son commentaire !Reste qu'il y a quelque chose derrière cette infoet qq chose A CREUSER, non ???Question à lancerappel à lancerpour prendre contact avec les intéressésen savoir pluset suivre l'affaireles animaux ont un 6e sensils fuient quand il y a une catastropheLes Tsiganes (je les connais bien, je les aime) comme les Indiens sont proches de la terre, ils sentent l'essentiel, ils sont authentiques, intuitifsattention, piste à creuser, et déplacements à observer !Oui  soyons attentifsmerci Nawel de prendre contact avec les Tsiganes, ex blogs comme FILS du VENT (lien sur mon blog), et trouver des indices sur cette piste intéressantesi tu as des infos, je répercutemerci et à toi de jouer ! Je suis surbookée..bien à toi Eva

eva 04/11/2008 00:50

Nawellmerci pour tes mailsmerci pour tes encouragementsmerci pour tes questionsmerci pour ta recherche sur les TsiganesBien à toije réponds plus bas pour les Tsiganespuis pour l'iode

eva 04/11/2008 00:49

D'abord, au sujet de Nawel, je tiens à souligner une phrase de son commentaire.Elle rejoint ce que je vous disais : Soyez TOUS journalistes à la place des journalistes qui ne font pas leur travail, informez votre entourage, famille, voisins, collègues...L'info doit circuler !Voilà une idée : Vous imprimez certains articles, vous faites lire, vous discutez ! Il faut étendre ça à vaste échelle : Ce sera notre réponse à la désinformation ! Tiens, je vais en parler dans mon blog R-sistons à la désinformationDes réunions de maison, aller voir les retraités isolés, etc. Une bonne idée de loisirs gratuits !Il faut s'organiser comme on peut pour dénoncer, résister, informer sur ce qui se passe réellementles idées ne manquent pas- tee-shirt qui interpelle et provoque le débat- "homme sandwich" bulletin d'info qui se ballade et interpelle- réunions de maison- interventions conseil municipal ("autre logique", "20 % logement social" etc), réunions etc- articles ou même seulement COURRIER des LECTEURS- affiches, pubs, tracts- faire circuler articles choisis, imprimés- discuter avec collègues, pause café- avec voisins, familles, amis, commerçants... ou même son médecin, les RETRAITES, les ISOLES, si mal informés, si manipulés, votant contre leurs intérêts.  Partout !Nous pouvons TOUS être à notre façon journalistes, à la place des journalistes qui ne font pas leur travail, par conviction, ou, il faut hélas le dire, par peur de perdre leur emploi...Alors, tous journalistes ! Eva

eva 04/11/2008 00:18

Au fait Arno, je trouve ta pub pour ton  blog un peu agressive, je suis le genre à consommer peu, à me méfier des techniques commerciales, et là ça fait vendre un blog, et moi ça me donne des démangeaisons....  bien à toi Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages