24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 00:57
Stats R-sistons Hier :
  • 949 pages vues
  • 473 visiteurs uniques

     
Les USA ont déclaré
la guerre à l'humanité


Editorial d'Eva
Eugénisme
Guerres silencieuses
Semences de mort
Elimination d'une partie de l'humanité

Mes amis,

Depuis longtemps, j'alerte sur les intentions criminelles, eugéniques, des dirigeants Américains. Cet Etat est une puissance maléfique. Les descendants des cow-boys n'ont aucun respect pour la vie humaine, ils ne pensent qu'à s'enrichir. Et pour le Veau d'Or, ils sont prêts à se prostituer... à tuer, même à grande échelle. Il est paradoxal de voir la nation la plus pieuse, la plus attachée à la Religion, détenir tous les records de crimes, de vols, de mensonges, de prédations en tous genres.

Sarah Palin
symbolise parfaitement la mentalité américaine. La Bible des fondamentalistes, d'un côté, et de l'autre le révolver, le fusil, les bombes. On peut dire que le droit de tuer est inscrit dans la Constitution ! Chacun a le droit de se défendre et même, au nom des intérêts du pays, désormais, d'attaquer préventivement ceux qui ne se soumettent pas à la loi de Washington.

Faut-il que nos dirigeants, nos élus, soient corrompus, pour se plier aux diktats américains ! Il s'agit sans doute là de l'une des plus grandes impostures de notre temps. L'Europe a vendu son autonomie d'action pour le plat de lentilles américain, autoproclamé défenseur de la Liberté, alors qu'il la piétine en permanence. Je le répète : L'Europe constituée pour éviter une nouvelle guerre, est aujourd'hui prête à seconder l'Amérique dans ses aventures militaro-financières aux quatre coins de la planète. Quitte, pour satisfaire l'appétit de l'ogre yankee, à se lancer un jour dans une nouvelle confrontation contre un adversaire créé de toutes pièces par les Etats-Unis, en Russie, désigné aux peuples comme le nouvel ennemi, alors que ce pays cherche au contraire, désormais, à établir un nouvel équilibre international, respectueux, solidaire. Et à consolider la paix dans le monde, ce qui passe par la non-agression et le désarmement. Mais l'Administration américaine a d'autres vues. Et, en particulier, sur les richesses de la Russie, qu'elle convoite. Vous me suivez  ? La technique est éprouvée. Il s'agit de remplacer les dirigeants nationaux par des pantins aux ordres, comme au Pakistan, en Georgie, en Irak, en Afghanistan. Malheur aux non-alignés, surtout si leur sous-sol contient de grandes richesses à exploiter. Tôt ou tard, on leur déclarera la guerre !

Mais il est un autre type de guerres que les Américains mènent - en silence cette fois-ci. Insidieusement. Sournoisement. Mais aussi terrifiantes.


Couple de Karajá (Amazonie)Wikipedia. Amazonie, Brésil si convoité...


Guerres silencieuses.


Les USA ont déclaré la guerre à une partie de la population, guerre d'extermination pour pouvoir mieux dominer le monde et ses ressources. Comme pour les Nazis, les populations les plus fragiles sont ciblées en priorité : Les pauvres, les malades, les personnes handicapées - trop coûteuses à la collectivité - , les gens de couleurs.  Surtout ces derniers, parce qu'ils vivent souvent sur des terres riches qu'il faut piller en toute facilité ou impunité. Comme en Amazonie, où les Indiens sont chassés comme des lapins. Multinationales obligent.... 

C'est un véritable génocide que les Américains préparent dans leurs laboratoires de mort, parrainés par des hommes comme Rockefeller ou Kissinger.

Petite remarque : Avez-vous noté combien les lauréats de Prix Nobel sont parfois de fieffés va-t-en guerre ? Kissinger est, entre autres, l'un des promoteurs de la politique qui, en Amérique Latine, a conduit au pouvoir une panoplie de dictateurs aux ordres, bourreaux de leurs peuples. Un autre nom ? Elie Wiesel. Il est aujourd'hui l'un des plus chauds partisans de la guerre d'agression de l'Iran.

Comment les criminels Américains vont, égoïstement et sans vergogne, en toute impunité (encore et toujours), réduire le nombre d'habitants sur la planète, c'est ce que vous allez découvrir dans l'article que j'ai sélectionné à votre intention, comme d'habitude pour vous permettre de saisir les grands enjeux de notre temps, les ressorts profonds des diaboliques politiques menées par l'Elite cupide, carnassière, immorale.  Vous voulez savoir ? Les Américains me donnent la nausée. Et ceux qui s'aplatissent devant eux pour un plat de lentilles au Fouquet's, aussi.

Il faut du courage, aujourd'hui, pour informer. Et aussi pour vivre !

Jusqu'au bout, mon mot d'ordre sera : Tous unis, quelles que soient nos différences, contre les criminels qui régissent le monde et se préparent à en faire un enfer.

Eva, votre soeur à tous, ouvriers ou dirigeants de PME, Juifs, Musulmans ou Chrétiens, blancs, rouges, noirs, jaunes. Ne nous trompons pas d'ennemis : Encore une fois, ce n'est pas le Juif ou l'étranger, le Musulman ou le sans papier. C'est la caste au sommet des cercles de pouvoirs, des multinationales ou des Grandes banques, surtout celle qui travaille dans l'ombre contre nos intérêts. N'acceptons pas d'être asservis ou sacrifiés par l'oligarchie !

TAGS : Eugénisme, Sandra Palin, PME, Juif, Musulman, Chrétien, Etranger, Grandes banques, Bible, Religion, Veau d'Or, Liberté, Américains, cow-boys, Russie, Pakistan, Iran, Amérique Latine, Afghanistan, Irak, Georgie, Nazis, Kissinger, Rockefeller, Elie Wiesel, sans-papiers, fondamentalistes, prix Nobel, laboratoires de mort...





Graines de destruction :
Le projet secret de
la manipulation génétique


Le 21 octobre 2008

Ces trois ou quatre dernières années ont vu un certain nombre de livres, documentaires et articles sur les dangers des graines génétiquement modifiées (GM).

 

​​​​La majorité se focalisaient sur leur impact néfaste pour la santé et l'environnement, presque aucun sur la géopolitique des semences génétiquement modifiées, en particulier sur les graines en tant qu'arme de destruction massive. Engdahl a abordé cette question, mais la culture des semences n'est que l'une des nombreuses « graines de destruction » dans son livre.

 

​​​​Engdahl documente méticuleusement comment les fondements intellectuels de l'« eugénisme », la réduction massive des malades, des gens de couleur, et des autres races jetables, ont été effectivement établis pour la première fois, et même approuvés légalement aux États-Unis. La recherche eugénique a été soutenue financièrement par les Rockefeller et d'autres familles élitistes, et l'eugénisme a été expérimenté la première fois contre les Juifs dans l'Allemagne nazie.

 

​​​​C'est pur hasard que les plus pauvres nations du monde se trouvent aussi être les mieux dotées en ressources naturelles. Ces régions sont aussi celles dont la population est en pleine croissance. La peur chez les familles dirigeantes européennes, qui s'intègrent de plus en plus à la puissance économique et militaire des États-Unis, est que, si les nations pauvres deviennent développées, les ressources naturelles abondantes, en particulier le pétrole, le gaz, les minerais stratégiques et les métaux, peuvent se raréfier pour la population blanche. Cette situation est inacceptable pour le pouvoir blanc élitiste. 
 

​​​​La question centrale qui dominait l'esprit de la clique au pouvoir était la réduction de la population dans les pays riches en ressources, mais la question était comment manigancer un abattage massif dans le monde entier sans générer un puissant retour de manivelle comme il est tenu de se produire. En 1972, quand ses réserves de pétrole ont atteint leur maximum, et que les États-Unis sont devenus l'un des principaux importateurs de pétrole, la situation est devenue alarmante et l'ordre du jour a pris le centre de la scène. Kissinger, l'un des principaux stratèges de Nixon, nourri par les Rockefeller, a préparé ce qui est connu sous le nom de National Security Study Memo (NSSM#200), dans lequel il développait son plan de réduction de la population. Dans ce mémo, il vise en particulier treize pays : Bangladesh, Brésil, Colombie, Égypte, Éthiopie, Inde, Indonésie, Nigeria, Pakistan, Turquie, Thaïlande et Philippines.

 

​​​​L'arme qui devait servir était la nourriture, même si une famine alimentaire devait être utilisée pour entraîner la réduction de la population. Kissinger est connu pour avoir déclaré, « contrôlez le pétrole, vous contrôlez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez le peuple. » Comment un petit groupe de gens clefs a transformé la philosophie élitiste, du contrôle alimentaire pour contrôler le peuple, en possibilité opérationnelle réaliste en un court laps de temps est la toile de fond du livre d'Engdahl, le thème central s'étendant du début à la fin sur les Rockefeller et Kissinger, entre autres personnages principaux.

 

​​​​Il décrit comment les Rockefeller ont guidé la politique agricole des États-Unis, utilisant leurs puissantes fondations exemptées d'impôts dans le monde entier pour former une armée de jeunes scientifiques dans le domaine jusqu'ici inconnu de la microbiologie. Il retrace la façon dont le domaine de l'eugénisme a été rebaptisé « génétique » pour le rendre plus acceptable et pour cacher son véritable objectif. Grâce à des ajustements stratégiques progressifs dans une poignée de compagnies de produits chimiques, de nourriture et de semences, efficacement soutenus par des personnages clefs dans les principaux ministères du gouvernement étasunien, on a créé des monstres capables de réécrire le cadre réglementaire de presque chaque pays. Et ces graines de destruction des cadres réglementaires, construits avec soin pour protéger l'environnement et la santé humaine, ont été semées dès les années 20.

 

​​​​Une pause pour réfléchir : Une personne normale en bonne santé peut tout au plus se passer de nourriture pendant peut-être sept jours, mais il faut une saison entière, par exemple environ quatre mois, pour qu'une semence de culture vivrière pousse. À peine cinq compagnies de l'agriculture industrielle, toutes américaines (Cargill, Bunge, Archer Daniels, et autres) contrôlent le commerce mondial des céréales, et seulement cinq contrôlent le commerce mondial des semences. Monsanto, Syngenta, Bayer, DuPont et Dow Chemicals contrôlent les graines génétiquement modifiées. Bien que ces puissants oligopoles aient été imposés, les lois antitrust ont été diluées pour en exempter ces entreprises. Engdahl écrit : « Il n'est pas surprenant que la National Defense University du Pentagone, à la veille de la guerre d'Irak en 2003, ait publié un document déclarant : " Le business agricole est aux États-Unis ce qu'est le pétrole au Moyen-Orient. " L'agro-business est devenue une arme stratégique dans l'arsenal de la seule superpuissance au monde. » (page 143)

 

​​​​La « Révolution Verte » faisait partie du programme des Rockefeller pour détruire la diversité des semences et préconiser les intrants agricoles basés sur le pétrole et le gaz, dans lesquels ils ont leurs principaux intérêts. La destruction de la diversité des semences et la dépendance envers les hybrides a été la première étape dans le contrôle alimentaire.

 

​​​​Il est vrai que dans un premier temps les techniques de la Révolution Verte ont conduit à une poussée dans la productivité agricole. Mais ce fut au prix énorme de la destruction des terres agricoles et de la biodiversité, de l'empoisonnement des nappes phréatiques et de la dégradation progressive de la santé de la population, ce qui était le véritable ordre du jour des « partisans de la Révolution Verte. »

 

​​​​La véritable impulsion est venue avec la possibilité technique de l'épissage des gènes et de l'insertion de caractères spécifiques entre espèces sans lien de parenté.  Les formes de vie pourraient être modifiées. Mais jusqu'en 1979 le gouvernement étasunien a toujours refusé d'accorder des brevets sur ce qui touche à la vie. Cela a changé. Ce fut beaucoup aidé par un jugement favorable de la Cour Suprême des États-Unis accordant un brevet de protection à des bactéries mangeuses de pétroles, mises au point par le Dr Ananda Chakraborty. Les formes de vie pouvaient à présent être brevetées. Pour assurer que le monde abdique devant le régime des brevets des sociétés semencières, l'Organisation Mondiale du Commerce a imposé la discipline. Comment l'affaire a été menée n'est le fait de personne, mais le monde à été forcé d'accepter le droit de propriété intellectuelle de ces compagnies. Il y a eu de l'opposition, mais ces entreprises sont trop déterminées comme le décrit Engdahl.

 

​​​​« La stratégie claire de Monsanto, Dow, DuPont et du gouvernement de Washington était d'introduire les semences OGM aux quatre coins du monde, en priorité dans les pays sans défense . . . africains et en développement », écrit Engdahl (page 270). Toutefois, Engdahl a aussi décrit comment des terres agricoles canadiennes et étatsuniennes en sont venus aux OGM. Il était soupçonné que les OGM puissent poser une grave menace environnementale et pour la santé humaine et animale, pourtant les tentatives indépendantes d'évaluations des risques pour la vie ont été abandonnées. Les scientifiques menant à bien des études honnêtes ont été calomniés. Des établissements scientifiques de renom ont été réduits au silence ou mis au pas sur la voie qui soutient le contrôle alimentaire des Rockefeller et l'ordre du jour de réduction massive. La destruction de la crédibilité de l'institution scientifique est encore une autre graine de destruction dans le livre d'Engdahl.

 

​​​​Engdahl cite en exemple l'expérience d'un agriculteur allemand, Gottfried Glockner, avec du maïs génétiquement modifié. Glockner a planté du maïs Bt176 de Syngenta essentiellement pour nourrir ses vaches. Étant scientifique, il a commencé par 10% d'aliments GM et a augmenté progressivement la proportion en notant avec soin la production laitière et tout effet secondaire. Pas grand chose ne s'est passé dans les trois premières années, mais quand il est passé à 100% de nourriture GM, ses animaux « avaient des fèces gluantes blanches et de fortes diarrhées » et «le lait contenait du sang». Finalement, la totalité de ses soixante dix vaches sont mortes. Le professeur Angelika Hilbeck de l'Institut Fédéral Suisse de Technologie a trouvé dans le maïs Bt176 de Glockner des échantillons de toxines Bt « sous forme active et extrêmement stable». Les vaches sont mortes suite à de hautes doses de toxines. Même si l'alimentation humaine n'est pas contaminée à 100%, cela devrait faire réfléchir.

 

​​​​Aux États-Unis, les aliments GM non étiquetés ont été introduits en 1993, et 70% des supermarchés contiennent des aliments OGM à proportions variables dans ce qui devrait être appelé à juste titre la plus grande expérience biologique sur l'homme.  Puisque Engdahl a clairement déclaré que l'idée du gouvernement étatsunien et de l'agro-business est de contrôler les aliments en particulier dans le tiers monde, il a laissé à ses lecteurs le soin de déduire que les citoyens américains et européens sont aussi la cible de ce vaste programme. Et il y a d'autres armes meurtrières dans l'arsenal : les graines Terminator, les semences traîtres, et la capacité de détruire les petits agriculteurs indépendants à volonté partout dans le monde, et cela est puissamment présenté dans le livre. Engdahl fournit des preuves solides sur ces graines de destruction définitive et la décimation totale des civilisations du monde tel que nous l'avons connu.

 

​​​​Il s'agit d'un livre complexe, mais très lisible. Il est divisé en cinq parties, chacune contenant deux à quatre courts chapitres. La première partie traite des intrigues politiques pour assurer un soutien aux compagnies agro-alimentaires et semencières ; la deuxième traite de ce qui devrait être largement connu en tant que « Plan Rockefeller » ; la troisième traite de la manière dont les géants intégrés verticalement ont été préparés aux guerres silencieuses de Washington contre la planète Terre ; la quatrième partie traite de la manière dont les semences génétiquement modifiées ont été lâchées chez les agriculteurs peu soupçonneux ; et la dernière partie traite de la façon dont les élites poursuivent la destruction des aliments et des agriculteurs, ce qui pourrait en fin de compte provoquer la réduction massive de la population. Il ne propose aucune solution, il ne le peut parce que c'est au reste du monde, notamment aux Européens et aux Étasuniens, de se réveiller et de faire front contre ces criminels. Une lecture essentielle pour tous ceux qui mangent et pensent. 



Article original publié en anglais, Seeds of Destruction: The Hidden Agenda of Genetic Manipulation, Review of F. William Engdahl's book published by Global Research,  le  19 juin 2008.

Traduction de Pétrus Lombard.


 

Seeds of Destruction

The Hidden Agenda of Genetic Manipulation

by F. William Engdahl

Global Research, 2007 ISBN 978-0-937147-2-2


P
our commander, cliquez ici.


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10630




Sélection de liens


Articles de F. William Engdahl sur mondialisation.ca


 


Elections américaines :
l’enjeu historique et mondial

Contrairement à ce que tous les idiots peuvent croire, les deux candidats présidentiels présumés ne font actuellement rien d’autre que de perdre les élections. Les électeurs sont paniqués par l’état de l’économie, et aucun des deux candidats n’a une quelconque idée de ce qu’est l’économie, ou ne semble même capable de le découvrir.

Mais dans le cas où le vice-président Cheney lancerait une 3eme Guerre mondiale, ni Obama, ni McCain, ne seront jamais président. Au point où nous en sommes, il est possible que l’élection puisse être annulée alors que les États-Unis seraient soumis à la règle d’un « gouvernement d’urgence » non élu, pendant que le système économique mondial se désintègre.
http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Bloomberg.php3



Comment l’Empire britannique a voulu
se débarrasser de la Russie


Avec l’effondrement du bloc soviétique en 1989-91, les maîtres du jeu impérial britannique ont vu se présenter l’occasion (en Georgie) de réaliser un de leur vieux rêve : en finir avec la superpuissance russe. Ils ont ainsi déployés leurs forces à l’intérieur de la Russie, dans les ex-pays soviétiques et dans le reste du monde. Mais le risque existe toujours que cette confrontation avec la deuxième puissance thermonucléaire finisse en conflit mondial.
http://solidariteetprogres.org/article4525.html



Lisbonne/OTAN :
Refusons l’Europe financière et guerrière

« Ce qu’on nous vend aujourd’hui sous le nom d’Europe est en fait une nouvelle Sparte financière. Les deux piliers de cette chose sont un empire financier guidé par une banque centrale indépendante des peuples et une organisation militaire intégrée au sein d’une Alliance atlantique projetée à l’échelle du monde. »
J. Cheminade dans
Contre l’Europe Otanisée
Vidéo : Jacques Cheminade pendant la présidentielle de 1995
http://solidariteetprogres.org/sp_HP-Europe.php3



La guerre au terrorisme
ne peut être gagnée que par des initiatives économiques recréant les conditions d’une croissance mondiale partagée et en tarissant la source des provocations qui se trouve dans les allées du pouvoir anglo-américain et en particulier dans les officines de l’oligarchie financière installée à Londres »
Jacques Cheminade, 21 août 2008
Retirons les combattants français d’Afghanistan


L’impérialisme britannique
s’est lui-même condamné. En voulant enchaîner sa victime, il s’est enchaîné avec elle à l’ancre de la nef britannique des fous chavirant.
http://www.solidariteetprogres.org/article4371.html (L'Empire chavire, entraînant la GB avec lui)




La réaction du Premier ministre Poutine
a avorté ce qui aurait pu devenir une confrontation nucléaire du genre « crise des missiles », impliquant les alliés des anglo-américains en Europe de l’Ouest et en Europe Centrale. Des éléments importants de la presse britannique [
**]ont admis que Poutine avait mis à mal le bluff britannique.
http://www.solidariteetprogres.org/article4424.html



Grâce à Poutine, nous avons échappé
à la 3e guerre mondiale

Vladimir Poutine a infligé une défaite décisive à l’Empire britannique, a déclaré Lyndon LaRouche. Toute capitulation russe face à cette agression criminelle du gouvernement fantoche de Mikhail Saakashvili aurait été dramatique pour le monde.

Ce qu’a fait Poutine était objectivement nécessaire, a-t-il poursuivi. Il a eu absolument raison. Lui et le Président Medvedev ont compris que l’Empire britannique, avec son appendice américain et son agent George Soros, cherchait à consolider son empire mondial. Les Britanniques, et Poutine, savaient que la Russie, avec sa capacité thermonucléaire, était le seul obstacle à leur plan. Si la Russie s’était soumise aux termes dictés par les britanniques, le monde serait parti pour une 3e Guerre mondiale.

Poutine a donc décidé qu’il devait mettre une limite. Il a agit de manière décisive et a fait reculer les Britanniques et les Etats-Unis. En conséquence, le gouvernement fantoche de Géorgie a été détruit et un message a été envoyé au monde.

 Le rideau est tombé sur l’ère où l’OTAN s’étendait continuellement en Europe de l’Est jusqu’à englober les anciennes républiques soviétiques, et où la Russie ne pouvait répondre que par des postures (…) l’équilibre des puissances en Europe a fondamentalement changé

 Il savait que s’il ne le faisait pas, l’Empire britannique, qui fait face à la dissolution de son système financier mondial, aurait poussé jusqu’à l’affrontement mondial.
La réponse russe à la provocation géorgienne est un point tournant, a-t-il conclut. Elle met un terme à près de 20 années d’assaut par l’Empire britannique, via Soros et d’autres organismes, pour tirer profit de l’effondrement soviétique et consolider son empire mondial.

La clé de la victoire sur l’ennemi de l’humanité, l’Empire britannique, c’est de refuser la compromission sur les fondamentaux et de retourner les règles du jeu, a-t-il dit. C’est ce qu’a fait le Premier ministre Poutine, pour l’avantage du monde entier
http://www.solidariteetprogres.


Haarp
Les militaires manipulent effectivement le climat pour des visées stratégiques.
http://changementclimatique.over-blog.com/


Pétition pour que l'argent nous serve, au lieu de nous asservir
Rendez-vous sur
http://www.dettepublique.org
http://changementclimatique.over-blog.com/article-24003068-6.html#comment32657986 




Derniers articles sur mon blog
R-sistons à la désinformation :


 
Les villes du futur - bidonvilles ?



 
Avec la fin du pétrole et l’augmentation continue du coût de l’énergie, le mode de vie périurbain avec ses lotissements, ses autoroutes et ses hypermarchés sera bientôt à l’agonie. Comme le mode de vie périurbain est l’apanage des classes moyennes, qui sont les classes sociales qui votent massivement, une crise politique majeure est à prévoir quand tous les lotissements pavillonnaires n’auront plus d’autre avenir que de devenir les bidonvilles du futur. Lire la suite.


L’an dernier, l’auteur américain a publié un tableau apocalyptique de ce qui nous attend, si nous n’y prenons garde : La planète des Bidonvilles (La Découverte, 2006), devenu une sorte d’incontournable pour ceux qui s’intéressent aux villes du futur. Selon lui, à moins d’un redressement fort improbable, la ville de demain ressemblera à un immense bidonville sans aucune structure où la pauvreté, la maladie, la violence, l’absence de droits et l’économie informelle deviendront la norme. Il ajoute aussi que les solutions pour éviter l’avènement de ce monde cauchemardesque ne courent pas les rues. Lire la suite.

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-24041425.html


SE TENIR DEBOUT


http://eso-news.blogspot.com/2008/10/se-tenir-debout.html

Tout peut arriver dans les deux ou trois prochaines semaines, le pire comme le meilleur. Mais quoi qu'il arrive, ça va changer.

Un laboureur debout est plus grand qu'un gentilhomme à genoux.
[Benjamin Franklin]

Tout homme qui se tient debout est le plus beau des monuments.
[Georges Dor]

Plutôt mourir debout que vivre à genoux.
[Emiliano Zapata]

Psychologie du conspirationnisme, A. de Benoist
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-24031970.html

Que manger demain ?
http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-24010613.html

Les pantins de la CIA
http://socio13.wordpress.com/2008/10/24/les-pantins-de-la-cia-bande-de-salopards-du-parlement-europeen-vous-osez-parler-de-droits-de-lhomme/

Pologne, prisons de la CIA
http://socio13.wordpress.com/2008/10/24/pologne-%e2%80%a2-prisons-de-la-cia-les-politiques-nient-lopinion-publique-sinterroge/

Actuellement environ un quart des citoyens israéliens vit au-dessous du seuil officiel de pauvreté, parmi lesquels le pourcentage des groupes minoritaires, tels que les Arabes israéliens et les juifs orthodoxes, est extrêmement haut.
http://socio13.wordpress.com/2008/10/24/du-parti-communiste-disrael-israel-et-la-crise-capitaliste-actuellepar-daniel-rosenberg/

Transition probable de l’économie chinoise vers son marché intérieur? Plutôt une bonne nouvelle…Tant pis pour la dette américaine! Mais la récession sera sévère et obligera les USA à faire d’autres choix économiques.
Quand la Chine vacille… les Etats-Unis trinquent:
http://socio13.wordpress.com/2008/10/23/que-fera-la-chine-par-jacques-sapir/#more-6522

Manipulations de néoconservateurs
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-24005815.html

De nouveaux équilibres
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-24004873.html


Le démembrement de l' URSS
http://socio13.wordpress.com/2008/10/23/disparition-de-lurss-une-guerre-civile-reportee-par-ilia-kramnik/


Le président Hugo Chávez,
lors de sa récente conversation avec son homologue français Nicolas sarkozy,  aurait proposé une assemblée mondiale des gouvernements, au cours de laquelle pourraient se confronter avec franchise les différents points de vue sur l’actuelle crise mondiale. Il a jugé avec quelque sévérité la manière dont les dirigeants capitalistes refusaient de tirer leçon de la catastrophe
http://socio13.wordpress.com/2008/10/23/pour-le-president-chavez-decidemment-ces-gens-la-sont-enfermes-dans-leur-monde/


Thierry Meyssan, à propos de la crise, vidéo
http://bridge.over-blog.org/article-24016784.html


Textes et citations
http://www.denistouret.net/textes/

Que sera notre quotidien en cas de pandémie ?
http://bridge.over-blog.org/article-24000503.html



Le démembrement de l' URSS

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Nouvel Ordre Mondial - mondialisation
commenter cet article

commentaires

eva 25/10/2008 20:20

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Ramon. En ajoutant quand même que les USA ont une mentalité particulière, individualiste, de cow-boys, de parvenus, sans aucune éducation, etc ce qui en fait des individus redoutablement sans scrupules, prêts à tout pour l'Argent, même à toutes les violences....Bonne soirée Eva

ramon 25/10/2008 10:07

Ce que tu nous fais découvrir sur Montsanto et consorts a de quoi nous faire redresser les cheveux sur la tête. Ceci dit, l'ennemi ce ne sont pas les USA, Eva. Marx ne s'était pas trompé. L'ennemi, de son temps, était le capital.Aujourd'hui, l'ennemi public n°1 est le capitalisme financier. Or, le capitalisme financier n'a pas de frontières. Si les USA ne conviennent pas, et c'est le cas, les oligarques planteront leurchapiteau ailleurs. En Chine par exemple. Je suis un ami de la Chine, mais je ne me fais pas d'illusions.Bonne journée. 

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages