17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 06:26
R-sistons, hier : 958 pages vues
  • 483 visiteurs uniques


    Spécial Chine
    Apologie de la Chine
    Les USA  K.O.
    Editorial d' Eva

    Liens sur la Chine
    La Chine pillée par l'Occident
    La Chine-Puissance


    Bonjour mes amis

    Décidément, je ne pense pas comme tout le monde, et surtout pas comme les médias occidentaux. Voilà que dans cette publication, au lieu de fustiger l'absence de démocratie, les salaires modestes, et même le communisme d'entreprise, je vais faire l'éloge de la Chine. Pas très orthodoxe, n'est-ce pas ? Mais je n'ai jamais prétendu bêler avec les bêleurs, m'extasier avec les Occidentaux béats devant un Président Georgien "sans reproche" ou le grand "Républicain" Uribe, voire les "doux moines" du Tibet passés instantanément, via l'ami américain, de la féodalité la plus barbare à la démocratie la plus exemplaire, soi-disant....

    Donc, désolée, je vais m'extasier devant la Chine. Un peu comme je l'ai fait pendant les J.O., en admirant l'un des plus somptueux et artistiques spectacles jamais produits, je veux parler de la cérémonie d'ouverture mais aussi de celle de clôture, et j'ai entendu dire que les J.0. dédiés aux personnes handicapées étaient encore plus beaux. Eh oui, il y a des pays qui ne laissent pas en marge ceux que l'on considère comme handicapés, mais qui au contraire leur réservent le meilleur. Bravo la Chine, et tant pis pour les grincheux ! 
      

    Or donc, après avoir été pillée et martyrisée par l'Occident chrétien, toujours prompt à donner des leçons au monde entier, la Chine s'est redressée et l'élève a dépassé le maître. Certes, elle est restée communiste par certains côtés, mais c'est pour conserver à l'Etat le rôle de chef d'orchestre de la nation, programmant, régulant, et même protégeant, aussi, ses citoyens. Et quand je dis dépassant, ce n'est pas un vain mot : Le maître est par terre, oui le géant américain s'est écroulé, et le pire, c'est que cet égoïste entraîne le monde entier dans sa chute. En tous cas pas la Chine, et c'est toujours ça de pris pour envoyer un joli pied de nez à l'arrogante ex-hyper-puissance. Patatra ! Un (géant) de chute. Un autre prend la relève.

    Oui, la Chine a pansé les plaies que lui avaient légué les gentils missionnaires occidentaux, mieux, elle a des finances saines, et tandis que les auto-proclamés champions américains de la Liberté, de la Démocratie et du Bien, croulent sous les dettes - ils ne s'en remettront jamais -, les faillites, les chutes boursières, les lois liberticides  et j'en passe, comme la misère de leurs citoyens acculés à vivre dehors, à mendier, ou à servir de chair à canon pour les multinationales, tandis, donc, que l'Amérique s'affaisse avec pertes et fracas, la Chine resplandit, prête ses sous, attire les capitaux ou les entreprises, échappe à la crise, et même s'offre le luxe d'apporter son secours le cas échéant.  Vexant, quand même, pour la nation qui prétend dominer le monde ! Eh oui, mais les fondations de l'Empire sont pourries jusqu'à la moëlle. C'est ainsi, et pour longtemps. Pour toujours, assurément, quand on voit la quantité de mesures contre-productives prises par ses dirigeants. On attaque un pays sans raison, on le détruit, on ment, on vole les ressources, et puis on passe à un autre pays, on court après des terroristes fantômes, on entraîne les Européens dans sa course folle, on torture, on viole les lois internationales, on laisse un autre Etat prendre un ascendant démesuré, on essaie, très démocratiquement en effet, de destabiliser la planète et même d'assassiner les dirigeants trop populaires, et puis on commet le plus grand hold-up du siècle d'abord en profitant de la pauvreté de ses citoyens pour s'emparer à bas prix de leurs maisons, ensuite en rackettant ces mêmes citoyens pour engraisser les banques et au passage les dirigeants, etc etc la liste est trop longue, j'arrête.

    Et pendant ce temps, les Chinois poussent leurs pions, tranquillement, sans liquider une partie de la planète, sans agir en prédateur, sans rhétorique guerrière ou satisfaite, mais en se gaussant, certainement, de voir ceux qui ébauchent les plans les plus sordides (Haarp pour les tremblements de terre, par exemple, non ?) à leur encontre pour les affaiblir, se retrouver KO, par terre, exsangues. Et poussant le raffinement cruel jusqu'à entraîner dans leur chute une partie de la planète. Dans l'indifférence la plus complète.... Ca, ce sont de bons chrétiens !  Et Bush qui se vantait d'avoir été envoyé en mission par Dieu lui-même, bigre, on ne doit pas avoir le même .... Le problème, c'est que l'Administration américaine se soucie tellement de ses citoyens, qu'elle est aux abonnés absents quand il y  a un cyclone dévastateur (voyez  Cuba, en comparaison... mais Castro, lui, aime ses ressortissants), quand les pauvres gens ruinés par sa politique se retrouvent à la rue, ou pour assurer le "service après-vente" de ses gueules cassées au cours des guerres impériales... J'exagère ? Pas du tout ! Demandez aux vétérans, interrogez tous les éclopés ...


    http://dany.enchine.over-blog.com/

Blog de Dany et ses passions


Et savez-vous pourquoi la Chine est prospère ? Devinez ! Parce qu'elle a conservé une certaine autonomie par rapport aux sirènes occidentales, par rapport au libéralisme si alléchant, par rapport aux grandes institutions internationales comme le FMI... Mais pas seulement ! Parce qu'elle a gardé son Etat, un Etat qui dirige, qui planifie, qui impulse, qui protège, qui canalise, qui oriente... Et en plus, la croissance de la Chine est d'abord tirée par le Marché Intérieur !  Tandis que les Occidentaux livrent des guerres économiques, se battent contre l'ensemble de la planète pour des parts de marché, des butins, des zones stratégiques, tandis qu'ils s'adonnent à une féroce compétition, au demeurant bien peu charitable, eh bien les Chinois, eux, avec la Sagesse qui les caractérise, misent d'abord sur leur marché intérieur, tout simplement.... une bonne vieille recette éprouvée par le temps !! Et même le marché financier est largement contrôlé par l'Etat. Il y a des règles, une discipline, un savoir-faire ancestral, une prudence, une sagesse, un respect, une patience ... qui sont parfaitement inconnus au Royaume des cow-boys... Olé !

Et dire que les américains veulent exporter leur modèle, et même l'imposer "démocratiquement" au reste du monde !!! Dans leur égoïsme et leur manque de fair-play, les Américains n'ont pas hésité à entraîner dans leur chute une partie de la planète, et la crise aura aussi des effets sur les économies des pays du Sud qui verront leur développement ralenti, puisque l'interdépendance (à leur profit) a été érigée en dogme par les grands économistes occidentaux, au mépris des traditions séculaires, de l'agriculture de subsistance, ou des populations les plus fragiles...

Et si aujourd'hui certains pays s'en tirent mieux, comme la Chine, je pense en particulier à l'Inde, c'est qu'ils ont su préserver une certaine autonomie, une certaine méfiance vis-à-vis des solutions imposées par les cerveaux de Washington ou de Chicago, vis-à-vis de la libéralisation, vis-à-vis des privatisations à tout-va, etc ...

Alors oui, la Chine lentement, mais sûrement, est en train de se faire une grande, une très grande place, dans le concert des nations, à son rythme, en s'ouvrant progressivement à la démocratie qui n'est appliquée d'ailleurs presque plus dans les nations qui aiment tant donner des leçons aux autres, et en entretenant de bonnes relations avec tous, non conquérantes, mais calmes, posées, prudentes, raisonnables. Et tandis que le géant américain est à terre, désavoué presque partout, moqué, honni, méprisé, tandis que le pays auto-proclamé de la Liberté fait faillite dans tous les secteurs, militaire, économique, financier, moral, la Chine, elle, se révèle dans tous les domaines, et, tranquillement mais sûrement, s'installe au premier rang. Un avenir sans doute radieux s'ouvre devant elle. En tous cas, tous les espoirs lui sont permis.

Sans ensanglanter la planète comme les Américains...

Votre Eva, ravie de voir l'Amérique Latine, la Russie, la Chine, l'Inde, et bien d'autres régions du monde, s'éveiller et... s'autonomiser. Ensemble ! Et foin du diable américain....

N.B. Il semblerait que l'onde de choc atteigne aussi la Chine, et que l'amélioration des conditions de ses travailleurs commence à entraîner des délocalisations.

Par ailleurs, cet article en a inspiré un à Ramon : Lisez-le, il prolonge celui-ci, il est très bien. Extrait :

Elle possède un marché financier stable, contrôlé par l'Etat, sa réserve de capitaux est colossale, elle a la volonté de collaborer au plan de sauvetage de l'économie mondiale.

Elle a su "désobéir" aux directives du FMI et de la Banque Mondiale en matière de privatisation et de libéralisation.

La dynamique de la crise actuelle va dans le sens de la lutte, de la résistance, une dynamique qui est 
aux antipodes de celle du capitalisme. Oui, nous allons vers un socialisme de marché. La solution est là: dans un socialisme de marché !
Et  dans ce domaine, la Chine a des choses à nous dire. 

Ceci étant, malgré son formidable potentiel économique, La Chine est fragile. D'autant que des régions entières (celles qui se sont spécialisées dans la monoproduction: chemises, chargeurs, pulls...) sont sinistrées par la crise mondiale.

http://www.basagana-ramon.com/article-23869803.html

A découvrir :

http://dany.enchine.over-blog.com/

http://belgique-chine.over-blog.com/


N.B. J'ai pensé plusieurs fois, aujourd'hui, à ce jeune de 16 ans sans famille qui s'est donné la mort en prison. Est-ce qu'on imagine le degré de désespoir de ce gosse ? Son sentiment de lassitude, d'abandon... J'ai accueilli chez moi des personnes en difficulté, je sais combien ces individus sont fragiles et combien ils ont besoin d'être entourés. Est-ce qu'on imagine la cruauté de la société, des politiques, du Ministre de la Justice (à laquelle la servile Mme Chabot a offert une tribune pour se justifier, hier) , qui en arrivent à enfermer des gamins de seize ans, au lieu de les protéger, de les entourer, de les former ? Des gosses sans familles, livrés à eux-mêmes ? Mais c'est criminel ! Pauvre gosse, victime de la cruauté d'un gouvernement indifférent aux souffrances que sa politique provoque....


TAGS : Chine, Russie, Etats-Unis, J.O., Justice, Mme Chabot, Chicago, Washington, économistes, FMI, Cuba, Marché, Libéralisme, Etat, crise, cow-boys.





La Chine ne craint pas la crise financière
mais table sur un risque d’effondrement
de l’économie mondiale


La Chine par le truchement de son premier ministre Wen Jiabao a confirmé qu’elle ne craignait pas la crise financière parce qu’elle est  confiante dans la stabilité de son marché financier qui est largement contrôlé par l’Etat.  En revanche, l’économie chinoise est en train  de mettre en place un système de protection face à ce qui pour la Chine plus préoccupant que la crise financière à savoir la récession mondiale.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a réitéré le 14 octobre, lors de son entretien téléphonique avec son homologue britannique Gordon Brown, que la Chine était confiante dans la stabilité de son marché financier. Et elle a renouvelé sa volonté de collaborer au plan de sauvetage de l’économie mondiale.

Selon Wen Jiabao, le secteur financier chinois s’ouvre de façon régulière ces dernières années. Cependant la participation des institutions financières chinoises au marché mondial en est encore à ses débuts ; en outre, la réforme du secteur financier chinois a renforcé sa capacité à lutter contre les risques éventuels. La crise financière actuelle devrait donc avoir une influence limitée et contrôlable sur la Chine. Comme nous l’avions vu grâce à l’économiste Li Qiqing(1), le sytème financier chinois ont plusieurs piliers, les banques commerciales d’Etat sous la direction de la Banque centrale, auquel participent également des établissements financiers non bancaires contrôlés également par des capitaux d’Etat, telles les sociétés de gestion de portefeuille, de bourse, d’assurance, de gestion financière,etc… Même cloisonnées ces diverses institutions sont toutes sous contrôle étatique. Ce qui s’avère dans la situation actuelle, outre les énormes réserves de liquidité une garantie face aux menaces d’effondrement du système financier.

Ce qui apparait ici, mais également  en Inde que la meilleure chance des pays émergents demeure le fait de n’avoir pas obéi aux directives du FMI et de la banque mondiale en matière de libéralisation et de privatisation. Dans cette crise les facteurs de résistance et de lutte se situent aux antipodes du capitalisme, et sont d’autant plus importantes qu’elles vont vers le socialisme qu’il soit ou non de marché. Il n’en demeure pas moins  que la recession des pays occidentaux risque d’avoir des effets sur les économies des pays émergents et des pays du sud, en freinant leur développement, et en pesant sur des populations fragiles. La réponse se situe d’abord dans le développement des marchés intérieurs et pour cela lutter contre leur formidable inégalités. C’est ce à quoi vient de s’atteler la denière réunion du Comité central du Parti communiste chinois en proposant un plan de développement des zones rurales à la fois pour continuer vers l’autosuffisance alimentaire et faire face aux tensions sociales. Mais également dans le développement de rapports sud-sud et la constitution de zones régionales qui échapperaient au poids des pays occidentaux, de la triade Etats-Unis, Europe et Japon, plus généralement du G7. Sans pour autant les isoler en contribuant à leur asphyxie de ce fait.
Parce que aujourd’hui alors que les injections phénomènales par le trésor étasunien et par l’Union européenne semvblent avoir temporairement écarté le bloquage des échanges interbancaires de la semaine dernière, ce qui apparaît désormais c’est un récession. Une récession qui part non seulement de la masse monétaire dollar en circulation, mais surtout de la pression sur les peuples et sur les salariés. Désormais la consommation est bloquée. Une récession peut y compris provoquer à nouveau le bloquage financier outre les effets sur l’emploi, les salaires et la survie de populations les plus fragiles. Après la brève embellie dûe à l’annonce d’injections massives, les Bourses sont reparties à la baisse à cause cette fois de la conviction des investisseurs de l’existence d’une récession mondiale.

Les entreprises d’Etat chinoises doivent se montrer prudentes en 2009

Le gouvernement chinois a déclaré que les entreprises d’Etat devraient se montrer prudentes en matière d’investissement en 2009, afin d’empêcher toute crise financière, l’économie mondiale étant sur le point de s’effondrer.

La Commission de Contrôle et de Gestion des biens publics du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement central) a fait cette demande dans une circulaire publiée tard lundi. C’est la première fois que les entreprises d’Etat sont appelées à faire preuve de prudence en ce qui concerne les budgets d’investissement en bourse et dans les futurs marchés.

Selon Shanghai Securities Journal, cette circulaire indique que les entreprises d’Etat vont diminuer leurs investissements, en particulier en bourse.

Li Feng, analyste chez China Galaxy Securities, a annoncé que les entreprises d’Etat investissaient des centaines de milliards de yuans en bourse, ce qui représente moins de 10% du budget total.

Il a ajouté que la diminution des investissements des entreprises d’Etat n’aurait que peu d’impact sur le marché boursier.

Selon la circulaire, les entreprises d’Etat devraient également parvenir à un équilibre à long terme entre les fonds de fonctionnement et d’investissement.

Garantir un capital stable, l’approvisionnement, et empêcher une crise financière font partie des principaux objectifs du gouvernements pour l’année 2009.

Les troubles économiques nationaux et internationaux provoquent des incertitudes croissantes chez les entreprises d’Etat. Elles ne savent pas quels budgets à adopter pour des choses telles que l’énergie, les matières premières et la main d’oeuvre.

Parallèlement, le financement est plus difficile pour les entreprises en raison d’une politique monétaire plus stricte.

Au cours du premier semestre 2008, les bénéfices des entreprises d’Etat ont diminué de 10,3% par rapport à l’année précédente pour tomber à 425,6 milliards de yuans (62,3 milliards de dollars), malgré une croissance à deux chiffres des bénéfices des ventes.

Dans la circulaire, la commission ordonne à 147 entreprises d’Etat, sous sa supervision, d’élaborer des rapports budgétaires pour 2009.

Les entreprises d’Etat dont les bénéfices sont en baisse ne seront pas autorisées à augmenter leur budget.

La commission a demandé aux entreprises d’Etat de remettre leurs rapports budgétaires avant le 31 janvier 2009. Ces rapports doivent couvrir les frais de fonctionnement, les filiales nationales et à l’étranger, les institutions et les projets de construction sous l’adminisration des entreprises d’Etat.(2)

 
L’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud, réunis en sommet mercredi à New Delhi, ont fustigé les pays riches pour avoir provoqué, selon eux, la crise financière mondiale qui menace le développement de ces trois puissances émergentes.
Le Premier ministre indien Manmohan Singh recevait le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et le nouveau chef de l’Etat sud-africain Kgalema Motlanthe pour la troisième conférence annuelle India-Brazil-South Africa (IBSA).
Ce sommet tripartite, qui se contente d’habitude de plaider pour le renforcement des liens commerciaux et diplomatiques entre ces jeunes poids-lourds en pleine croissance, s’est transformé en tribune contre le capitalisme financier occidental.
Pour le président brésilien, bon nombre de pays en développement sont devenus “les victimes d’une crise financière mondiale engendrée par les pays riches”. Il est particulièrement injuste, a tonné Lula, que les nations pauvres aient “à payer pour l’irresponsabilité de spéculateurs qui ont transformé le monde en un gigantesque casino”.
Et “en cas de récession en Europe et aux Etats-Unis”, les pays du Sud seront touchés car “nous sommes les vendeurs et ils sont les acheteurs”, a prévenu le Brésilien.
M. Motlanthe s’est tout autant insurgé contre “des décisions malvenues d’un petit nombre qui ont poussé le système financier international au bord de l’effondrement”.
“En tant que représentants du monde en développement, nous devons dorénavant considérer avec la plus grande prudence des solutions clefs en main prescrites par le monde développé”, a-t-il averti.
La déclaration finale du sommet s’alarme “des turbulences sans précédent sur les marchés financiers internationaux qui menacent la prospérité mondiale”. C’est une “grande crise de confiance pour laquelle les responsables devront être tenus comptables”, fustige le communiqué en exigeant “davantage d’éthique en économie”.
Lors de la faillite à la mi-septembre de la banque américaine Lehman Brothers, le ministre indien du Commerce, Kamal Nath, s’était plu à rappeler à l’adresse de l’Occident que “ceux qui nous ont enseigné les meilleures recettes financières ont été incapables de sauver leur propre système financier”.
Plus apaisant, le Premier ministre Singh a jugé que les trois géants d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique “avaient un rôle majeur à jouer pour garantir une croissance mondiale équitable et contribuer à la stabilité internationale”.
Son ministre des Finances, Palaniappan Chidambaram, répète tous les jours que l’économie et le système bancaire de la dixième puissance mondiale sont “solides” et à l’abri de la bourrasque financière internationale.
L’Inde, dont le phénoménal développement ces dernières années doit beaucoup aux investissements étrangers, se targue d’être “protégée” grâce à une économie loin d’être complètement libéralisée, à d’importantes réserves en devises et à une croissance tirée par son marché intérieur et non par ses exportations.
Reste que des clignotants sont au rouge: la Bourse de Bombay et la roupie s’effondrent, la croissance ralentit et les entreprises s’inquiètent de ne plus avoir accès aux crédits des banques.
Le Brésil, l’Afrique du Sud et l’Inde –aux populations cumulées de 1,3 milliard d’habitants– sont également convenus de porter de 10 à 15 milliards de dollars d’ici à 2010 leurs échanges annuels commerciaux trilatéraux.
Leurs dirigeants ont aussi parlé de la flambée des prix alimentaires et du pétrole, d’une relance des négociations au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et de la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU où ils convoitent des sièges de membres permanents.(3)

Sarkosy à la tête des pays européens leur propose d’entériner le leadership occidental

Nicolas Sarkozy  lors de la réunion des pays de l’Union, européenne a déclaré : « Il nous faut un nouveau Bretton Woods.Car nous devons nous attaquer aux racines du mal. »  la chancelière allemande avait appelé le matin à Berlin à la convocation d’un G8 avant la fin de l’année et de préférence en novembre sur le thème « du renforcement du rôle du Fonds monétaire international dans la surveillance des institutions financières ». Pour Nicolas Sarkozy, qui avait proposé en septembre devant les Nations unies l’organisation d’un G8 élargi, l’objectif des Vingt-Sept était clair : les Européens, « pleinement unis » doivent obtenir des Etats-Unis, mais aussi des grands pays émergents, qu’ils participent à un sommet international. L’ojectif est clair, il ne faudrait pas que profitant de la crise, et de l’affaiblissement du pouvoir nord-amériacin la conduite de l’économie mondiale échappe au capitalisme et à l’impérialisme occidental. Il faut donc profiter de cette crise pour aller vers un ranforcement institutionnel. Imposer l’Union europénne au pris de quelques assouplissement, mais aussi imposer de nouvelles institutions internationales, un nouveau Bretton wood, sous direction étroite du FMI. L’Amérique latine qui met en place la banque du Sud, les pays émergents qui dénoncent le rôle du FMI, la Chine qui joue sa stratégie de leader des pays asiatique, la Russie qui reçoit de plein fouet la crise financière vont-ils accepter de se soumettre à ce nouveau leadersip ? Nicolas Sarkozy qui a enfin trouvé un rôle à ce qu’il estime sa mesure se voir bien à la tête de l’Europe se voit bien imposer une nouvelle phase du capitalisme monopolistique d’Etat succédant au néolibéralisme mais toujours au profit des mêmes. Il a bien réussi l’exploit d’imposer aux peuples européens, et au peuple français, d’assumer la dette du capitalisme et des speculateurs.

Cette grande réforme a d’autant plus de chance d’être engagée que la récession a commencé à se faire sentir dans l’Union, la condamnant à plusieurs trimestres de stagnation économique. Le commissaire Almunia, qui devrait chiffrer ce ralentissement début novembre dans les prévisions d’automne de la Commission, a exhorté les Vingt-Sept à s’en préoccuper et à prendre des mesures coordonnées. L’Autriche a même prôné un plan anti-récession qui a cependant été jugé inutile. Les Pays-Bas ont fait valoir que le Pacte de stabilité autorise un dépassement provisoire des déficits publics du seuil des 3 % de PIB et un délai prolongé pour rééquilibrer les finances publiques en cas de « circonstances exceptionnelles ». Les Vingt-Sept ont donc constaté que la crise financière sans précédent qui sévit depuis des mois justifie ce traitement particulier.

Danielle bleitrach

(1) Li Qiqing. La modernisation du système financier et bancaire en Chine, sur ce blog.

(2) Source: xinhua

(3) Le point en ligne.15 octobre 2008

http://socio13.wordpress.com/2008/10/16/la-chine-annonce-que-leconomie-mondiale-est-sur-le-point-de-seffondrer-linde-le-bresil-et-lafrique-du-sud-reunis-en-sommet-mercredi-a-new-delhi-ont-fustige-les-pays-riches-pour-avoir-provo/




Envoyé Spécial et le Dalaï-Lama
Envoyé spécial dénonce et révèle le despotisme et la tyrannie que ce dernier appliquait au Tibet en tant que souverain absolu avant sa fuite en Inde, exposant ainsi au grand jour sous les yeux du public français l’aspect sombre, ténébreux et obscur du Dalai Lama ainsi que ses agissements peu connu du monde, rapporte « Global Times ».
http://socio13.wordpress.com/2008/10/14/les-chinois-narquois-devant-les-changements-de-ton-des-medias-francais/#more-6024

Quel sera le rôle de la Chine dans la crise ?
De manière significative, ce fut la Chine qui assura, par une politique responsable la stabilité de l’Extrême-orient alors que les prescriptions américaines échouaient en Indonésie et étaient ouvertement rejetée en Malaisie”
http://socio13.wordpress.com/2008/10/07/quel-va-etre-le-role-de-la-chine-dans-la-crise-systemique-et-au-dela-quelle-peut-etre-la-sortie-de-crise-par-danielle-bleitrach/


Comprendre la société chinoise
http://socio13.wordpress.com/2008/09/09/comprendre-la-societe-chinoise-interview-de-minqi-li-sur-la-nouvelle-gauche-et-sondage-du-quotidien-du-peuple/




Les communistes vont-ils changer la Chine ?
http://socio13.wordpress.com/2008/08/29/l%e2%80%99empire-du-milieu-sous-le-feu-des-mouvements-sociaux-les-communistes-vont-ils-changer-la-chine/



L'organisation de coopération de Shangaï soutient la Russie
http://socio13.wordpress.com/2008/08/28/lorganisation-de-cooperation-de-shanghai-prend-position-par-danielle-bleitrach/




La crise financière tremplin pour la Chine ?
Pour faire pleuvoir les centaines de milliards de dollars qui ont fait retomber la fièvre à Wall Street, il faudra débloquer des liquidités. La Chine, créancier des Etats-Unis, en possède. Elle reste sur sa réserve. Mais la crise pourrait accélérer encore son ascension sur la scène économique mondiale.
http://socio13.wordpress.com/2008/09/25/la-crise-financiere-tremplin-pour-la-chine/

La Chine offre 300.000 dollars à Cuba après les ouragans
http://socio13.wordpress.com/2008/09/26/la-chine-remet-a-cuba-un-don-de-300-000-dollars-pour-contribuer-a-la-rehabilitation-des-regions-devastees-par-les-ouragans/




"Le monde a un besoin urgent d’établir un ordre financier international juste, équitable et impartial et un système financier et monétaire diversifié qui ne dépende plus des Etats-Unis.” Pour le moment il est clair que l’Europe, le Japon se contentent de renflouer le navire à la dérive. Mais la Chine fait déjà entendre un autre son de cloche.

La Chine devient la première nation à diminuer de moitié sa population pauvre

Le pourcentage de la population vivant dans la pauvreté absolue dans les régions rurales a plongé de 30,7% en 1978 à 1,6% en 2007, a indiqué Huang.
Source: xinhua
http://socio13.wordpress.com/2008/09/21/comment-avoir-un-ordre-mondial-juste-et-equitable-qui-ne-depende-plus-des-etats-unis-sur-le-plan-financier-demande-la-chine/




Excuses d'un français
au peuple chinois
Georges Stanechy


Dans l'arrogance et l'ignorance, l'imbécillité en résumé, des journalistes, présentateurs de radio et de télévision, politiciens, et autres ballots en quête de publicité gratuite, se disputent l'opportunité de se mettre en valeur, en vous donnant des leçons de morale, de liberté et de "droits de l'homme".

Mais, vous le savez. En Occident, et chez ses vassaux, des manifestations, soigneusement organisées depuis longtemps, ont la volonté de perturber vos Jeux Olympiques, fanatisant les populations et les opinions publiques contre vous. Nos castes au pouvoir ne supportent pas votre succès. Vous sortez d'une longue histoire, douloureuse, héroïque, magnifique. Elles ne supportent pas votre indépendance. (..)

Pardon, au nom du Passé, pour avoir envahi votre pays, nous être livrés à des atrocités et participé à son pillage, pendant un siècle (..)

http://stanechy.over-blog.com/article-18658527.html


J'ai eu l'occasion de parler régulièrement de la Chine, et du Tibet,
sur mes blogs. Par ex :

Scandaleuse couverture des J.O.
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-21795373.html


Un peu de pub-copinage :
L'ami-lecteur Delorca publie ça, alors  j'en parle !


La revue Commune, qui m'avait demandé il y a quelques mois un article sur le socialisme vient de le publier (n°51, septembre 2008). C'est un texte dans le prolongement de mon "Programme pour une gauche française décomplexée".

La revue est en vente sur
http://www.letempsdescerises.net/noyau/index.php?menu_id=20&type=livre&idLivre=720.

http://delorca.over-blog.com/article-23837584.html


Bretton woods, ou plan Marshall ?
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=45903


Crise financière,
ou monétaire ?


Résoudre par un tour de passe-passe, style traites de cavalerie, une crise financière c’est oublier que cette crise n’est pas un accident, mais l’aboutissement d’une erreur économique fondamentale :
l’économie n’est pas la recherche du rendement maximum, mais devrait être la recherche de l’équilibre des échanges afin d’en assurer la pérennité.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=45910


A qui profite la crise ?

  • Ceux qui ont gagné : les vendeurs d’immobilier (qui incluent bâtisseurs et promoteurs).
  • Ceux qui n’ont pas gagné (mais pas perdu non plus a priori puisqu’ils n’avaient rien à perdre à part qu’ils se sont fait berner) : les ménages américains modestes.
  • Ceux qui ont fait une grosse bêtise : les banques.
  • Ceux qui ont perdu : les contribuables du monde occidental (capitaliste), et un petit peu les banques (pour lesquelles rien ne sera plus comme ces dernières décennies).
  • Ceux qui ne gagnent toujours pas : beaucoup d’Africains par exemple. Quand ils ont besoin de quelques petits milliards pour survivre (ou éponger leurs dettes) ils peuvent toujours courir, mais quand il s’agit de trouver 700 milliards pour éponger les dettes de nos banques alors là pas de problème. http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=45595

Qui est derrière la crise financière ?
http://www.marcfievet.com/article-23843414.html

Le capital veille sur nous
si les peuples font confiance à ces gens là ils auront mérité leur sort. Leur confier le soin de réformer le système, c’est confier à un pédophile récidiviste le soin de gérer un orphelinat.

http://socio13.wordpress.com/2008/10/17/le-capital-veille-sur-nous/ 

Ziegler : Un enfant que meurt de faim aujourd'hui est assassiné

http://socio13.wordpress.com/2008/10/17/%c2%abun-enfant-qui-meurt-de-faim-aujourdhui-est-assassine-par-jean-ziegler/


C O M M E N T A I R E S :  I C I



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Chine - Tibet - Asie..
commenter cet article

commentaires

eva 28/10/2008 17:59

Bonjour Bernard,Où sont les injures ??? Voici la réponse :_____________________________________________________________Hé hé Bernard, tu défends le Tibet féodal devenu par la baguette magique des excellents Américains des démocrates irréprochables (sic !) financés par la CIA pour porter atteinte aux intérêts des Chinois,c'est ton droitje fais le choix inverse, cher lecteur !bien à toi Eva____________________________________________________________Je suis pour le respect du droit des peuples etc... je suis une démocrate !Mais il ne s'agit pas du peuple, trop content d'être libéré de la féodalité cruelle des moines Tibétains qui l'asservissaient, mais des moines payés par la CIA pour que le Tibet ne soit pas libre... mais au service des intérêts américains qui veulent affaiblir la puissance montante de la Chine (Tibet = je crois I/3 de la Chine), prendre ses ressources, les offrir aux multinationales. Bernard, il ne s'agit pas de liberté, en fait ! Les Chinois ont certes libéré le Tibet de la plus abominable des dictatures féodales entre autres des moines, mais s'ils sont loin d'être parfaits, je les préfère aux criminels américains animés SEULEMENT du désir d'affaiblir la Chine, de continuer à dominer la planète seul (au lieu de partager)ta liberté est une fausse liberté : Le Tibet serait asservi aux intérêts américains  !  Parce que je respecte les peuples, leurs choix notamment (mais justement mon prochain article sera sur les manipulations des citoyens, on est manipulé en permanence, et les Tibetains ne sont pas libres de choisir en connaissance de cause, les Américains les manipulent en faveur de leurs intérêts) je dis non à cette fausse autonomie. Tu as le droit de penser différemment, mais il est dommage que tu prennes des opinions différentes (les miennes) pour des insultes.bien à toi eva  

Bernard Grandjeran 28/10/2008 07:47

Madamùe Eva, je reviens sur votre commentaire sur mon commentaire, par lequel vous me couvrez peu gentiment d'injures : je suis en ce qui me concerne pour la liberté politique, syndicale, religieuse (même si je ne suis pas bouddhiste!), le respect du droit des peuples à disposer d'eux même, l'application stricte des principes démocratiques exposés par la charte de l'ONU. Vous semblez effectivement avaoir fait les choix inverses. J'ajoute que j'aime l'histoire et que je haie le révisionnisme. Désolé, je ne verrai pas vos éventuelles nouveles injures en réponse à ceci (que vous n'aurez sans doute pas le courage de publier)  : je viens de rayer votre adresse de sites mes favoris...

eva 19/10/2008 19:37

Merci  Ramonje viens de mettre ton post à la suitebien amicalement Eva

ramon 19/10/2008 18:06


Il est formidable, ton article. A contre-courant, comme je les aime. Je m’en suis inspiré pour écrire un post « personnel » sur l’avenir de la Chine. Je pense que c’est un peu le prolongement de ta pensée. Je me sens sincèrement en « osmose » avec tes idées.
Merci d’avoir mis mon livre aussi en évidence.
Bonne fin de dimanche.

eva 18/10/2008 16:59

Tous les chrétiens américains ne sont pas pourristous les Chinois ne sont pas de parfaits démocratesMais ils avancent vers la démocratie, à leur rythme, et un jour ils seront peut-être plus démocrates que nos pseudo-démocrates occidentauxQuant aux chrétiens catho Vatican ou évangélistes bushistes, "c'est pas ma tasse de thé" !Je préfère les Théologiens de la libération, engagés pour la Justice plutôt que pour les rétrogrades Benoit 16 ou les bushistes qui flétrissent la planète !Ce sont de "saintes colères" comme Jésus ! Car dans la vie, je ne suis pas coléreuse ! Mais l'Injustice me met en marche... et je suis passionnée ! Slave... bien à toi eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages