8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 06:03
 

liberte1

La casse de la laïcité qui nous rassemble

Mes amis,

Je suis toujours en congé, et au moins jusqu'à la fin du mois. Mais ce sont des congés studieux, car entre autres j'ai mis en place le blog contre le choc de civilisations. A noter d'ailleurs que vous y trouverez (
http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/ ) de passionnants articles, notamment sur les fausses accusations concernant l'Iran, susceptibles pourtant de conduire à la guerre (au moins officiellement), ou sur les opposants juifs au sionisme qui menace la paix dans le monde. Encore plus original : Vous y trouverez un appel à la constitution d'une alliance stratégique amicale entre Judaïsme et Islam ! 

Et pour les amateurs, j'ai sorti une Lettre ouverte à nos frères et soeurs Juifs, sur mon autre blog
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/post/6128822/lettre-ouverte-a-mes-freres-et-soeurs-juifs.
  De quoi vous occuper pendant les vacances, entre deux sorties en mer ou en montagne.

Mais je voudrais vous entretenir d'un phénomène que je sens venir, et qui est à mon avis très grave.

On peut être croyant, et attaché à la laïcité, gage de paix sociale, d'autant plus précieux que les communautarismes tendent à s'exaspérer, actuellement. Chacun se crispe sur son identité, et c'est très inquiétant. Le communautarisme est une fausse réponse à de vraies politiques contre les peuples. Ce blog vous incite à combattre la casse de tout ce à quoi nous tenons, nos protections sociales, notre indépendance nationale, notre souveraineté, notre Droit du travail, etc. C'est en refusant ces politiques que nous avancerons, pas en nous repliant frileusemet sur nous. L'union de tous, quelles que soient nos spécificités, fera notre force.

Mais ce que je voudrais dénoncer, aujourd'hui, c'est, à l'aide des médias collabos, la future casse de la laîcité qui nous rassemble.

En effet, Sarkozy est entouré de religieux intégristes, aussi bien catholiques que juifs, qui travaillent dans l'ombre à restaurer l'ordre moral le plus strict, ou à "sioniser" la société. Les catholiques extrémistes nous préparent entre autres au retour de l'école religieuse, et le CRIF à la prédominance de l'idéologie qui lui est chère.

Il est évident que plus les individus seront de sages et de fidèles croyants, plus ils seront soumis, moins ils contesteront les régressions qui menacent notre cohésion sociale. Un bon croyant ne remet pas en question l'autorité d'un gouvernement, même s'il porte atteinte à ses intérêts les plus vitaux. L'objectif est de faire de nous des esclaves soumis au grand désordre planétaire, bêlants voire admiratifs devant  la mondialisation malheureuse

Ce qui me préoccupe, aujourd'hui, c'est ce que je viens d'entendre sur la chaîne parlementaire, et que je vous révèle. Avec effroi.

Le titre de l'émission était : "Quelle école pour Dieu ?". On ne peut être plus explicite !

Pour moi, l'école doit être là pour communiquer un savoir.  Pas pour faire la promotion  de  Dieu. D'ailleurs,  Il est, finalement,  multiple : Comme dirait Mère Teresa, Il se laisse approcher par de multiples chemins,  chrétien, juif, musulman....

Je suis croyante. Mais ouverte, et attachée aux idéaux républicains, et notamment à la neutralité, à la laïcité qui nous réunit en dépit de nos différences. 

Or, dans cette émission que j'ai regardée distraitement, il était justement question d'école chrétienne, de son souhait d'affirmer davantage son identité, non pas "en imposant", certes, mais "en proposant", ce qui, je cite toujours l'émission, "va dans le sens d'une logique identitaire".

Mes amis, on nous habitue progressivement à un changement radical là aussi ! On nous prépare à une école qui favorise les identités spécifiques, nécessairement antagonistes, au lieu de les diluer dans un tout harmonieux, dans le creuset de la République.

On nous prépare aussi à nous soumettre aux autorités, quelles qu'elles soient, même injustes, prédatrices, va-t-en guerre !

Oui, je dénonce avec force, par anticipation, ce qui va se mettre en place.

Les médias nous préparent insidieusement à accepter ce qui arrange  les puissants, qui sont égoîstes, cupides, dénués de sens moral, et même.. psychopathes.

Nous devons être très vigilants. Sinon, bientôt nous ne reconnaîtrons plus la société dans laquelle nous sommes. Un pas après l'autre, tout sera changé, et on nous aura conduit vers un désastre irréversible.

Car les peuples auront définitivement capitulé devant l'intolérable.

Votre Eva

Abonnez-vous à mon blog.  Pour ne pas accepter n'importe quoi !


TAGS : Ecole, laîcité, République, CRIF, Juif, sioniste, Catholique, intégristes, Sarkozy, régressions sociales, Musulman, Mère Teresa, Iran, guerre...

Je vous donnerai prochainement une série de liens pour toutes sortes d'articles passionnants. En attendant, voici ce que j'ai repéré sur le site (http://candide-exocet.skynetblogs.be/) d'un de mes lecteurs, qui vient de se signaler à moi, via un commentaire, sur mon blog http://r-sistons-actu.skynetblogs.be , d'ailleurs mis en place, en Belgique, au cas où Sarkozy tente de restreindre la liberté des internautes.


Et même bientôt
un parti chrétien ?

A quand un parti musulman, un juif, etc.. ??
Où va-t-on ???

Amen magazine :

« Une cinquantaine de ministres et de parlementaires sont membres de votre église. La politique fait partie des sphères d’influence que vous appelez à ne plus négliger. Quel regard portez-vous sur la situation en France? »

Sunday Adelaja:

« En France, il est absolument nécessaire que les chrétiens envahissent la sphère politique. Un parti chrétien est un outil indispensable dans toute société où les chrétiens veulent briller et proclamer la vérité. Pour que notre voix puisse être entendue, et que notre foi ne soit plus négligée, il faut obligatoirement une tribune.

D’ailleurs, concernant la France, j’ai appris la création du Parti Républicain Chrétien (PRC), si j’avais un conseil à lui donner, ce serait de ne pas s’adresser uniquement aux chrétiens, mais d’établir plusieurs stratégies pour gagner en efficacité. Il doit travailler à répandre des valeurs comme la famille par exemple, mais ne pas utiliser de terminologie chrétienne. Il est également primordial qu’il se tourne vers la jeunesse afin de lui proposer un meilleur avenir. Enfin, qu’il ne néglige pas les minorités multiples dans ce pays».

AMEN MAGAZINE 
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/archive/2008/01/02/liaisons-dangereuses-du-parti-republicain-chretien-prc-du-go.html


Devinette :
Qui est derrière
la guerre de Georgie ?
Réponse : Les mêmes que pour le Kosovo, l'Irak, le Liban, etc etc bientôt la Colombie etc... Qui ? L'Empire, toujours là pour fomenter des divisions juteuses ! Les peuples sautent de joie !

 
Chine :
Les décideurs à l'échelle du monde créent artificiellement des ennemis aux peuples. Ne soyons pas dupes !

Sur un autre blog, j'ai écrit ce texte :

Les J.O., des jeux fraternels, une vaste entreprise commerciale, l' occasion de détourner de nos problèmes intérieurs, ou... enfin la possibilité de calomnier dans le monde entier l'hyper-puissance émergente, la Chine ?

On assiste à une véritable entreprise de dénigrement de ce pays millénaire. Parce qu'il dérange, parce qu'il est en pleine expansion, parce qu'il menace la domination de l'Occident, par son dynamisme, sa santé insolente, sa réussite financière, le nombre de ses habitants...

Les médias s'acharnent, d'une manière éhontée. En faveur du Tibet, d'abord, pour mieux porter atteinte aux intérêts de la Chine, dans l'espoir de voir l'ancien Etat féodal se détacher de l'encombrant nouveau rival des Etats-Unis. Avec des journalistes indépendants comme Michel Collon, les véritables ressorts de cette campagne hystérique ont été révélés. Ne soyons pas dupes : Il s'agit tout simplement de pousser le Tibet à se détacher de la Chine, en se servant des moines d'ailleurs armés par la CIA, en sous-mains, afin d'affaiblir la puissance de l'Etat qui  menaçe l'hégémonie américaine sur la planète. Or, n'est-il pas temps de souhaiter l'avènement d'un monde bi-polaire, opposant l'Occident américano-européen à un axe qui pourrait aller de la Chine à l'Inde, en passant par des pays non-alignés à Washington comme la Russie, l' Iran, la Syrie, le Vénézuela...? Question d'équilibre planétaire... L'hégémonie d'un seul pays sur le monde est intolérable !

Nous devons nous réjouir de l'arrivée sur la scène internationale de deux grandes puissances comme la Chine et la Russie, heureusement alliées. Et faire confiance à la Chine pour remédier aux inégalités sociales, aux atteintes aux Droits de l'Homme - mais à son rythme ! De quel droit devrions-nous dicter nos idéaux, d'ailleurs très pervertis dans les faits, à d'autres pays ? C'est une ingérence intolérable. Les Chinois sont sages, travailleurs, patients, calmes, amicaux, humbles.  Les arrogants Américains devraient plutôt s'inspirer de leurs valeurs ! Pour ma part, je regrette seulement que ce grand pays troque de plus en plus ses traditions de solidarité familiale et ancestrale, contre celles de l'Occident individualiste, matérialiste, inhumain. Le capitalisme doit tenir compte de l'Histoire du pays où il s'installe. Et en l'occurrence, il ne doit jamais être imposé, pas plus que la démocratie d'ailleurs. Ce n'est pas du "prêt-à-porter" !

Les Médias occidentaux, une fois de plus, montrent leur limites, leur mauvaise foi, disons-le clairement. Les J.O. qui devraient être la fête de la fraternité, fournissent le prétexte à une campagne de propagande éhontée contre la Chine. Tout est retourné contre eux. Encore aujourd'hui, une grande chaîne de télévision annonce le plus sérieusement du monde : "La Chine n'est pas prête à engager un examen de conscience".

Outre le fait que la démocratie dans nos pays est seulement d'apparence, pour moi ceux qui devraient se livrer à un douloureux examen de conscience, justement, sont les Occidentaux eux-mêmes. Ils ont pillé la Chine pendant un siècle, et se sont livrés aux pires atrocités. Sans s'excuser. Et ils oseraient se permettre de critiquer la Chine, qui n'a jamais commis dans le monde de telles abominations ?  

L'Occident n'a pas de leçons de démocratie à donner, et la Chine n'a de leçons à recevoir de personne !

La journaliste que je suis s'élève contre la campagne de désinformation et de dénigrement en cours.

 
Et maintenant que je regarde la somptueuse cérémonie d'ouverture, je dis merci aux Chinois, merci pour cette splendeur, ce raffinement, cette grâce orientale, 
les qualificatifs manquent pour décrire le chatoyant déroulement de couleurs, de lumières, la beauté de cette histoire millénaire qui défile sous nos yeux, j'ose à peine imaginer ce que l'Oncle Sam nous aurait fourni à la place, sans doute des majorettes, du clinquant, de la lourdeur... Comment mettre sur la balance, d'un côté une Histoire millénaire, de l'autre l'absence de culture, seulement un appétit démesuré pour le fric, la richesse insolente qui côtoie d'ailleurs la misère désespérée d'un quart de la population..

Merci amis Chinois, d'avoir régalé tous nos sens ! Merci pour cette organisation parfaite ! Continuez à nous émerveiller, à nous étonner ! Nous aimons votre civilisation, et nous vous demandons humblement pardon pour tout le mal qu'on vous a fait !

Le nouveau chef totalitariste :
le groupe des néo-conservateurs américains

(extraits)


« Si vingt-cinq personnes dont je connais les noms avaient été exilées sur une île déserte il y a un an et demi, la guerre en Irak n’aurait pas eu lieu »,
a écrit l’éditorialiste du New York Times Thomas Friedman à propos des néo-conservateurs.

Depuis 1990 une idée obsessionnelle d’attaquer l’Irak hante les néo-cons. Une machine formidable et une mobilisation permanente et continue utilisant tous les moyens de communication possibles pour appeler au renversement de Saddam Hussein ont été mises en marche dés le début des années 90

La raison dominante de l’obsession irakienne est que Israël est au centre des préoccupations néo-conservatrices. L’ancien dictateur était notoirement anti-israélien et il n’avait jamais cessé d’appuyer et de financer les différents groupes de résistance palestiniens


http://raton-laveur-l-aigle.hautetfort.com/les_evangeliques_et_l_amerique_du_nord/


 
Sarkozy: pourquoi on le déteste.

Il n'est pas un homme d'Etat
Il n'est pas Français
 


Sa
cote de popularité oscille autour des 36% d’opinions favorables. Jamais vu pour un Président après un an de magistrature. Il se met à dos les enseignants, les fonctionnaires, les magistrats, les notaires, les taximen, les ouvriers, les chômeurs et, last but not least, les grèvistes et les militaires ! Pardon, j’oubliais les cadres…derniers en date !

On le déteste ! Peu l’aiment, même dans son camp. Il n’a pas son pareil pour exacerber les antipathies que provoquent et sa manière de faire et sa manière d’être.

Pourquoi ?

Parce que Sarkozy n’est pas un homme d’Etat. Tout juste un homme d’affaires, lui qui déclarait, il n’y a pas si longtemps : « J’aime le capitalisme. » et qui en rajoutait dans une récente interview : « Après la présidence, je ferai du fric (sic), je n’en ai pas eu l’occasion jusqu’à présent (resic) ».

C’est le Président-Directeur-Général de la S.A « France », ce n’est pas le Président de la République.

Je n’aimais pas Giscard d’Estaing, mais je le respectais. Je n’ai jamais mis en cause sa magistrature suprême, il l’assumait à sa manière, arrogante et distante, mais, jamais je ne lui aurais dénié sa prétention à nous représenter. De même pour Chirac, pour lequel je n’éprouvais aucune antipathie et avec qui j’aurais, s’il me l’eut proposé, accepté de boire un verre.

Mais lui…

Sarkozy n’est pas Français ! Rien dans son agir et penser n’est conforme à ce que furent ses prédecesseurs. Il y a en lui ce je-ne-sais-quoi de cosmopolite, dilué dans un consensus réduit aux acquêts matériels. Un coup du sonnant et trébuchant, une culture du profit et de la rentabilité aux antipodes de l’esprit français.

Pire, il ne cache même pas son dédain pour tout ce qui fit et fait encore le caractère de notre nation ; notre amour de la chose publique, notre souçi de conserver ces acquis sociaux étrennés au terme d’une guerre cruelle. Tout cela il le balaie, le livre sans vergogne aux impératifs d’une mondialisation anonyme à laquelle il s’identifie avec orgueil.

Et cela n’a rien à voir avec ses origines. Etre Français, au-delà de la langue, c’est l’esprit et l’imprégnation de ce dernier aux valeurs républicaines symbolisées par la devise: Liberté, Egalité, Fraternité. C’est le goût de la contestation et de la critique.L’égalité, la fraternité, Sarkozy ne les reconnaît que dans la mesure où elles sont circonscrites à un groupe, celui de ceux qui réussissent. La liberté n’a pour lui qu’un rôle opératif, tout juste un état qui permet d’acquérir et de jouir : « J’ai le droit d’être heureux » (8 janvier 2008).

Si l’on se penche sur sa psyché, on découvre un personnage qui a grandi dans un milieu privilégié, a fréquenté des écoles de fils de riches, dans un quartier (Neuilly) on  ne peut plus friqué et réserve son amitié aux plus nantis, aux plus puissants que lui.

Mais c’est pour sa personne qu’il roule. L’amitié est toujours intéressée, le devoir, le sacrifice lui sont étrangers. Ce qu’il souhaite, c’est s’identifier totalement à ceux qui, sur le plan financier, lui sont supérieurs, ce qu’il ne supporte pas.

Comment cela va-t-il finir ? Mal ! Je l’écris sans satisfaction aucune. Les choses étant ce qu’elles sont, la France a besoin d’une autre pointure que cet homme pour qui le magistère n’est qu’une manière, comme un autre, pour se mettre au devant de la scène publique.

N’ayant jamais connu la France profonde, celle qui se bat pour un petit bonheur tranquille que le mondalisme menace, il risque de se retrouver d’ici quelques mois face à une fronde que son cynisme aveugle ne conçoit même pas.

Cynisme qui le pousse à faire plaisir à son « ami » Berlusconi, et à lui livrer, pieds et poings liés, l’ex-brigatiste repentie, Marina Petrella, qui, depuis 1993, et sur la foi de la parole de feu M. Mitterand,  vit paisiblement en France, alors que, de l’autre côté, il propose, ni plus ni moins, l’asile politique en France aux membres des FARC qu’il qualifie de « terroristes » !

Un gamin qui joue dans la cour des grands. C’est ainsi que le présentateur Poivre d’Arvoir l’avait qualifié l’année dernière quand il célébrait à l’Elysée son premier 14 juillet. Poivre, pourtant courtisan affable et docile, a été mis brutalement hors circuit.

A nous d’en faire autant !


 


Iran : Le but réel de la guerre

En Irak, les grandes compagnies pétrolières viennent de signer un accord avec le gouvernement au terme duquel elles retrouvent tous les privilèges et passe-droits dont elles jouissaient avant la nationalisation du pétrole par Saddam Hussein.
Texaco, Esso, Mobil, Shell, Total et BP peuvent pavoiser. Ces contrats qui sont la copie conforme de ceux rédigés par leurs services juridiques font la nique aux Chinois, Indiens  et Russes qui n’ont pas été retenus. Et c’est normal, il n’y avait pas de mise en concurrence !

On peut donc se poser la question : à qui profite la guerre ?

 « Le monde arabe et certaines parties de la population américaine soupçonnaient que les Etats-Unis étaient entrés en guerre précisément pour sécuriser la manne pétrolière que ces contrats cherchent à extraire » a écrit Andrew E. Kramer dans le New York Times.

C’est donc une bonne nouvelle pour ces Messieurs les pétroliers. Ils ont un Etat docile à portée de main et des militaires sur le terrain, quoi vouloir de plus ?
Justement, il y a l’Iran. Et pour eux, toutes le difficultés rencontrées en Irak sont le fait de l’Iran. Il faut donc neutraliser l’Iran, d’autant plus que cette action peut être aussi juteuse que l’irakienne. L’Iran a aussi des réserves de péroles. Il suffirait de rééditer le coup irakien et le tour serait joué.

Le but est là : le pétrole iranien. L’excuse : son nucléaire.

Mais il y a un hic. L’Iran joue un rôle non négligeable dans le processus politique irakien. Faute de gouvernement central puissant et respecté, l’Iran contrôle des milices – et l’armée irakienne n’est qu’une milice parmi les autres – ce contrôle peut croiser à plus d’une reprise les intérêts américains et l’Iran, ne l’oublions pas, soutient le gouvernement Maliki.

Un Irak secoué, comme il l’est, par des guerres internes, cela ne fait pas nécessairement le bonheur des Américains. De là à pactiser avec Téhéran, ce qui serait une option on ne peut plus réaliste, il y a un pas que leur orgueil se refuse à franchir.

Les Etats-Unis vont cependant se donner une façade de respectabilité diplomatique. Demain, ils seront représentés par un diplomate de rang honorable aux rencontres entre l’Iran et l’Union européenne.

Mais pour Mr. Benjamin Wolton, ancien représentant des Etats-Unis à l’ONU et néo-conservateur déclaré, ce ne sera qu’une mise en scène. Cyniquement, il dévoile sa pensée.

« A quoi cela nous servirait-il de conclure un accord avec Téhéran ? A permettre à ce dernier de gagner cinq ans. Cinq années durant lesquelles tout peut se passer qui ne serait pas en notre faveur. Comme, de toutes façons, personne ne sera dupe si nous déclarions que nous n’étions pas partie prenante à une action d’Israël contre le nucléaire iranien, autant permettre à Israël d’agir de suite et avec succès. Cela entraînera des perturbations politiques dans la région, mais nous aurions tout à y gagner. »

Voilà, pour ce Monsieur, qui a l’oreille de l’administration Bush, qu’importent les aléas de la guerre, les Etats-Unis ont « tout à gagner », c’est-à-dire le pétrole iranien.
Et tant pis pour les autres, la majorité américaine, défavorable à la guerre. Le futur Président n’aura qu’à gérer ce conflit, comme les pétroliers en géreront les riches retombées.

De toutes façons, ils ne seront jamais perdants. En temps de guerre, ils vendent très cher le pétrole, en temps de paix au prix qu’ils fixent.

USRAEL

 
Israël accusé
de pratiquer

"l’apartheid"


Le 2 poids, 2 mesures


BERNE -

Le rapporteur de l’ONU pour les droits de l’homme dans les territoires palestiniens John Dugard a accusé Israël de pratiquer une politique d’apartheid et de colonisation. Des accusations vivement rejetées par l’ambassadeur israélien.

"Il y a des similarités évidentes entre la situation dans les territoires palestiniens et l’apartheid en Afrique du Sud", a affirmé le rapporteur spécial, de nationalité sud-africaine. "Quiconque a connu l’apartheid a une impression de déjà vu en se rendant dans les territoires palestiniens", a déclaré M. Dugard.

Le rapporteur a été autorisé par Israël à se rendre dans les territoires en décembre dernier. Il a souligné que la situation a continué de se détériorer tant à Gaza qu’en Cisjordanie. "Le fait que les colonies de peuplement israéliennes, avec un demi-million d’habitants, constituent une forme de colonialisme ne peut pas être sérieusement contesté", a déclaré l’expert de l’ONU.

Et de conclure par une mise en garde : "Les pays occidentaux ne peuvent pas attendre des pays en développement qu’ils se préoccupent des violations des droits de l’homme au Darfour, au Zimbabwe et en Birmanie s’ils ne paraissent pas concernés par la situation dans les territoires palestiniens".

L’ambassadeur israélien Itzhak Levanon a réagi en rejetant un rapport "unilatéral, hautement sélectif et biaisé". Il a accusé John Dugard de fermer les yeux sur les crimes commis par les Palestiniens contre les civils israéliens, sous prétexte que cela ne ressort pas de son mandat.

http://candide-exocet.skynetblogs.be/



Les Chinois remontés
contre l'esprit anti JO en France


A Paris, près de 5 000 chinois ont manifesté pour dénoncer « les médias qui manipulent » et rétablir la « vérité sur le Tibet ».

Comme en Chine, les manifestants pro-JO ont mobilisé samedi en France. A Paris, ils ont rassemblé environ 5000 personnes place de la République, pour dénoncer « les médias dominants qui manipulent » et rétablir la « vérité sur le Tibet ». Jeunes, plutôt sincères, les manifestants s’estiment méprisés par les partisans du boycott. »

 

Les organisateurs? Des entreprises de la communauté chinoise et l’ambassade

http://www.rue89.com/2008/04/19/les-chinois-remontes-contre-lesprit-anti-jo-en-france



Ceux qui font tant de bruits bruits :
V
Et ceux que l'on entend si peu :

 
http://laplote.over-blog.fr/


L'OMC et la globalisation :
http://millesime.over-blog.com/article-21803188.html 

Liens infos à venir prochainement

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages