1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 22:10

 
Vers un mouvement d'opposition à la guerre contre l' Iran ?

Image Hosted by ImageShack.us


Mes amis,

Pour moi, femme de paix acharnée à combattre la guerre - qui ne résout aucun problème mais les aggrave au seul bénéfice de ceux qui la déclarent -, je pense qu'il y a matière à réflexion avec l' article joint.

Je vous rappelle que je prends une bonne quinzaine de jours de congés depuis mardi, néanmoins la situation est tellement explosive que je me réserve le droit d'informer. Sans rédiger d'articles moi-même, sans proposer des liens pour des parutions susceptibles d'apporter une meilleure compréhension des événements.

En l'occurrence, à travers cet article, j'ai compris que la révélation, au grand jour, des projets guerriers de Bush, permet justement de les contrer, éventuellement. Par des mouvement d'opposition susceptibles de freiner les ardeurs militaires de la clique aux commandes du monde. Et, qui sait, de les faire échouer.

Et il apparaît clairement que le silence entourant les projets guerriers, pire encore, les dénégations, d'un Bush ou d'un Kouchner par exemple, favorisent directement la réalisation de ces décisions  si contraires aux intérêts des peuples.

C'est pourquoi une chape de plomb entoure tous ces événements. Avec la complicité criminelle des médias, qui se gardent bien d'évoquer les risques que nous courons tous, de les mettre sur la table. Afin, précisément, que l'opposition aux projets belliqueux, sans doute nucléaires cette fois, ne puisse s'organiser, se structurer, s'étendre.

Il est évident que l'initiave des deux sénateurs démocrates américains évoqués dans cet article, constitue un tournant décisif dans la lutte contre la guerre.  Elle créerait une publicité fort opportune, très médiatisée, dont s'empareraient les opinions, les mouvements anti-guerre.

Une question se pose : Les médias serviles de France auraient-ils l'audace de relayer ce type d'information ? Lorsque j'ai travaillé comme journaliste pour une grande chaîne de télévision française, le Rédacteur en Chef m'a carrément interdit d'interviewer la Présidente de l'Union Internationale des Femmes pour la Paix. Ce qui, soit dit en passant, prouve bien que les Rédacteurs en Chef ont des consignes à appliquer. Qu'on ne vienne plus parler d'indépendance de la presse, ensuite ! M. Ménard s'en fout. Il est financé par les ennemis des peuples, CIA en tête. Reporters Sans Frontières est une imposture, cela doit se savoir.

Mes amis, août, c'est bientôt. Une course contre la montre commence, entre les vampires assoiffés de sang et de dollars, et les peuples spoliés par ces entreprises machiavéliques. Je vous suggère de lire le précédent post : "La face cachée des guerres". On voit clairement comment celles-ci sont déclenchées, orchestrées, et terminées, selon des mécanismes échappant totalement aux peuples, et pour le seul juteux profit des multinationales de la mort, armement, chimiques, etc. Au point que les camps belligérants s'entendent sur le dos des peuples. Le monde de l'argent a ses liens, ses réseaux d'amitié, ses clubs d'intérêts, qui dépassent largement le cadre des frontières.

Notre ennemi est tout-puissant. J'ai commencé à donner des noms, dont celui de Rockefeller. Voilà les criminels qu'il faut juger et mettre hors d'état de nuire.  Nous avons pour nous, je le rappelle, le nombre - et Internet. Pour l'instant. Car en France comme aux Etats-Unis, la parole sera confisquée en temps de guerre. Raison d'Etat ! Il faut donc faire vite...

Le problème, c'est que ces Etats-là ne sont pas les nôtres.

Et qu'ils sont des monstres implacables, indifférents à la souffrance humaine.

Combattons-les, TOUS unis.

Votre Eva

N.B. : Regardez de temps en temps ce blog. Même si je suis en congés qunze à vingt jours, je me réserve le droit de l'alimenter, ici-même, dans le prolongement de ce que j'écris sur la résistance à la guerre. Pour informer, encore et toujours !


TAGS : Bush, Kouchner, Sarkozy, médias, Etats-Unis, Rochefeller, CIA, Ménard, Reporters Sans frontières...


___________________________________________________________________________________________________________________________


"On comprend mieux pourquoi la clique à Bush à mis les gardiens de la Révolution Iraniens sur la liste noire des organisations terroristes. Afin de pouvoir frapper un grand coup sans prévenir personne. Voyez la subtilité. Je te déclare terroriste ainsi cela me fait une occasion pour te zigouiller puisque la principale menace déclarée est le terrorisme. Or, il se trouve que les deux plus grands états terroristes sont justement ceux qui ne cessent de nous bassiner avec le terrorisme". Adriana Evangelizt


L'administration Bush planifierait
une frappe aérienne contre l'Iran
avant le mois d'août

 

par Muhammad Cohen, Asia Times

Asian Times / Contre Info

Publication originale Asia Times, traduction Contre Info


Deux sénateurs américains informés de l'attaque prévoient de prendre position publiquement à ce sujet et d'exprimer leur opposition, selon notre source, mais la tribune qu'ils doivent proposer au New York Times n'est pas encore publiée.

Notre source, qui a choisi de conserver l'anonymat, est un ancien diplomate de carrière américain qui fut assistant auprès du Secrétaire d'Etat, et est encore en activité dans les milieux diplomatiques. Elle nous a déclaré la semaine dernière que les États-Unis envisagent une frappe aérienne contre le Corps des Gardiens de la Révolution Iraniens (IRGC). Cette frappe aérienne viserait le siège de la brigade d'élite Al-Qods de l'IRGC. Cette brigade, dont les forces sont estimées à 90 000 soldats, a pour mission de propager la révolution Iranienne de 1979 dans toute la région.

Les objectifs de cette attaque pourraient inclure des garnisons de l'IRGC situées dans le sud et le sud-ouest de l'Iran, près de la frontière avec l'Irak. Des responsables américains ont affirmé à maintes reprises que l'Iran fournit une aide aux insurgés irakiens. En Janvier 2007, les forces américaines ont attaqué le consulat général iranien à Irbil, en Irak, arrêtant cinq membres du personnel, y compris deux diplomates iraniens, qui ont été détenus jusqu'en novembre. Au mois de septembre dernier, le Sénat américain a approuvé par un vote de 76 contre 22 une résolution exhortant le président George W. Bush à inclure l'IRGC sur la liste des organisations terroristes. Suite à cette résolution, la Maison-Blanche a décrété en octobre des sanctions contre la brigade d'Al-Qods, qualifiée de groupe terroriste.

Notre source a déclaré que la Maison-Blanche considère la frappe aérienne proposée comme une action limitée visant à punir l'Iran pour son implication en Irak. Cette source, qui fut ambassadeur du temps de l'administration du Président HW Bush, n'a pas donné de précisions sur les types d'armes qui seraient utilisés dans l'attaque, ni sur le stade précis de la planification à ce jour. On ne sait pas si la Maison Blanche a déjà consulté les alliés sur cette frappe aérienne, ou si elle envisage de le faire.

Les informations fournies par l'administration ont provoqué l'alarme parmi les sénateurs, déclare notre source. Après avoir reçu des informations sur le projet de frappe aérienne lors de réunions tenues secrètes, la sénatrice Diane Feinstein, élue Démocrate de Californie, et le sénateur Richard Lugar, Républicain de l'Indiana, ont déclaré qu'ils allaient publier « sous quelques jours » une tribune dans le New York Times pour exprimer leur opposition, nous à déclaré notre source la semaine dernière. Mme Feinstein est membre de la Commission du Renseignement du Sénat et M. Lugar représente les Républicains à la Commission des Relations Extérieures.

Compte tenu de leur obligation de respecter le secret des informations classifiées, il est peu probable que les sénateurs aient l'intention de rendre public les plans de l'administration Bush ou les informations dont ils disposent à ce sujet.

Toutefois, évoquer publiquement la question, même sans en révéler les détails, pourrait sans doute créer un mouvement d'opposition pouvant inciter l'administration Bush à reconsidérer son plan.

SourcesStop Usa

Posté par Adriana Evangelizt  

http://usa-menace.over-blog.com/article-20145699.html


Appel de Mac Govern à l'Amiral Fillon, contre la guerre en Iran (constitution piétinée, etc)
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6731


Le Wall Street Journal appelle à la guerre contre l' Iran

à un blocus naval, ce qui est un acte de guerre
AIEA, le revirement sous la pression des USA
La presse de Murdoch voit l'Iran comme non civilisé, mais barbare
Voyez la vidéo ici, du monde iranien bien éloigné de la barbarie :
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20178305.html

____________________________________________________

Tremblements de terre en Chine :
Provoqués par les USA ?
Armes non létales
Programme Haarp
Guerre environnementale



L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous prouve que les sionistes des Nations-Unies ont attaqué militairement la CHINE et ont provoqué les tremblements de terre des 12 mai 2008 faisant 100 000 morts et autant de disparus.
Comment et POURQUOI?

Nous étudierons le "
programme haarp"= arme de destruction massive américaine,
puis la domination du monde par les sionistes du FMI, de l'OMC, de MONSONTO, de l'ONU et de la Commission


Armes non létales - Haarp
L'important débat sur le réchauffement de la planète, qui se déroule sous les auspices des Nations Unies, ne porte que sur un aspect du changement climatique ; outre les résultats catastrophiques des émissions de gaz à effet de serre sur la couche d'ozone, le climat mondial peut maintenant être modifié en raison d'une nouvelle génération d' « armes non létales » perfectionnées. Tant les Américains que les Russes se sont donné les moyens de manipuler le climat de la planète.

Aux États-Unis, la technologie s'affine en vertu du programme de recherche HAARP (High-frequency Active Aural Research Program) qui s'inscrit dans l'Initiative de défense stratégique (IDS) dite « guerre des étoiles ». De récentes données scientifiques laissent croire que le programme est bel et bien opérationnel et qu'il serait en mesure de déclencher inondations, sécheresses, ouragans et tremblements de terre. Du point de vue militaire, le programme HAARP est une arme de destruction massive. Il peut constituer un instrument de conquête capable de déstabiliser de manière sélective l'agriculture et l'écologie de régions entières.

Même si rien n'indique que cette technologie mortelle a déjà servi, les Nations Unies devraient assurément s'intéresser à la question de la «guerre environnementale » en même temps que se poursuit le débat sur les résultats climatiques des gaz à effet de serre…

Malgré l'ampleur des connaissances scientifiques, la question de la manipulation du climat à des fins militaires n'a jamais fait expressément partie du programme de l'ONU sur les changements climatiques.

Le conflit entre les négociateurs officiels, les environnementalistes et les groupes de pression des milieux d'affaires américains s’est résumé au refus pur et simple de Washington de respecter les engagements du Protocole de Kyoto de 1997 qui fixait des objectifs pour la réduction du dioxyde de carbone1. Les conséquences de la technologie militaire sur le climat mondial ne sont pas un objet de discussion ni de préoccupation. Portant exclusivement sur les gaz à effet de serre, le débat en cours sur les changements climatiques ne dérange en rien les objectifs stratégiques et de défense de Washington.

La guerre est météorologique

Rosalie Bertell, scientifique de renommée internationale, confirme que « les scientifiques militaires américains… s'intéressent aux systèmes météorologiques à titre d'arme potentielle.

Un ancien officier militaire français, Marc Filterman, énumère divers genres d'«armes non conventionnelles » à haute fréquence. Il parle de « guerre météorologique » et affirme que les États-Unis et l'Union soviétique « possédaient déjà, au début des années 1980, le savoir-faire voulu pour provoquer des changements climatiques soudains (ouragans, sécheresses) »3. Ces technologies permettent de « déclencher des perturbations atmosphériques au moyen des ondes [radar] mégamétriques (Extremely Low Frequency) »4.

Selon une étude de simulation de futurs « scénarios » de défense commandée par l'Aviation américaine 0 « Les forces aérospatiales des États-Unis doivent " s'emparer des conditions météorologiques " en tirant profit des nouvelles technologies dont le développement se concentrera sur des applications militaires… En allant du soutien accordé à des opérations amicales ou de la perturbation de celles de l'ennemi par la création à petite échelle de conditions climatiques naturelles, jusqu'à la maîtrise complète des communications planétaires et au contrôle de l'exosphère, la modification des conditions météorologiques offre au stratège militaire une vaste gamme d'options en vue de défaire ou de contraindre un adversaire… Aux États-Unis, la modification des conditions météorologiques fera vraisemblablement partie de la politique de sécurité nationale et aura des applications tant nationales qu'internationales. Notre gouvernement va poursuivre cette politique à divers niveaux, en fonction de ses intérêts. »5

HAARP est tout ce qu’on ne dit pas qu’il est

Le programme HAARP (High-Frequency Active Aural Research Program) – dirigé conjointement par l'Aviation et la Marine américaines à partir de Gokoma, en Alaska – s'inscrit dans une nouvelle génération d'armement perfectionné sous l'égide de l'Initiative de défense stratégique (IDS) des États-Unis.

Rosalie Bertell décrit HAARP comme «un gigantesque radiateur qui peut dérégler complètement l'ionosphère non seulement en y creusant des trous mais en pratiquant de profondes incisions dans la couche protectrice qui empêche les radiations mortelles de bombarder la planète. »7

HAARP a été présenté à l'opinion publique en tant que programme de recherche scientifique et universitaire. Toutefois, des documents militaires américains laissent entendre que le programme a pour principal objectif « d'exploiter l'ionosphère aux fins du ministère de la Défense »8. Sans référence directe au programme HAARP, une étude de l'Aviation américaine traite du recours à des « modifications ionosphériques induites » comme moyen d'altérer les conditions atmosphériques et de brouiller les communications et les radars ennemis.9

Qui sème le vent récoltera la victoire

De l'avis de Rosalie Bertell, HAARP fait partie d'un système d'armement intégré capable de causer des catastrophes environnementales 0 « Il est relié à des programmes de recherche intensive de plus en plus destructeurs qui durent depuis cinquante ans et sont destinés à comprendre et à contrôler la haute atmosphère. Il serait imprudent de ne pas l'associer au projet distinct de mise en place d'un laboratoire spatial prévu par les États-Unis.

HAARP est une composante des travaux de recherche et de développement de nature résolument militaire entrepris de longue date par les États-Unis. Ces projets mis ensemble pourraient entraîner des conséquences militaires alarmantes. On frémit à l'idée qu'on puisse, avec le programme HAARP conjugué au laboratoire spatial et aux fusées, produire n'importe où sur terre, au moyen de faisceaux laser et de faisceaux de particules, une quantité d'énergie énorme, comparable à celle de la bombe nucléaire. Le projet sera vraisemblablement " vendu " au public à titre de bouclier spatial contre d'éventuelles attaques ou, pour les plus crédules, comme dispositif pour réparer la couche d'ozone. »10

Outre la manipulation des conditions climatiques, HAARP comporte un certain nombre d'usages connexes 0 « Il pourrait contribuer au changement climatique par un bombardement intensif de l'atmosphère avec des rayons à haute fréquence… Le retour à forte intensité de vagues de basse fréquence pourrait affecter le cerveau, sans compter les effets que cela pourrait avoir sur les mouvements tectoniques. »11

De façon générale, le programme HAARP est susceptible de modifier le champ électromagnétique de la terre. Il s'inscrit dans un arsenal d' « armes électroniques » que les chercheurs militaires américains qualifient de « douces ».12

Le temps des catastrophes naturelles appréhendées

HAARP fait partie de l'arsenal militaire du Nouvel Ordre mondial dans le cadre de l'Initiative de défense stratégique (IDS). À partir de divers commandements militaires situés aux États-Unis, des économies nationales pourraient être entièrement déstabilisées au moyen de manipulations climatiques. Pire encore, ces dernières peuvent se pratiquer à l'insu de l'ennemi, à peu de frais et sans engager, comme dans une guerre conventionnelle, des effectifs et du matériel militaires.

Si jamais le programme était mis en application, il pourrait avoir des effets catastrophiques sur le climat de la planète. En fonction d'intérêts économiques et stratégiques américains, il pourrait permettre de modifier de manière sélective le climat de diverses parties du monde et avoir pour effet de déstabiliser des systèmes agricoles et écologiques.

Il convient aussi de mentionner que le ministère de la Défense des États-Unis a consacré d'importantes ressources à la mise au point de systèmes de reconnaissance et de surveillance des changements climatiques. La NASA et la NIMA ou Agence nationale d'imagerie et de cartographie (National Imagery and Mapping Agency) du ministère de la Défense font de la recherche sur « l'imagerie pour étudier les risques d'inondation, d'érosion, de glissement de terrain et de tremblement de terre ainsi que les zones écologiques, les prévisions météorologiques et le changement climatique », les données étant relayées par satellite.13

Les Nations Unies ferment les yeux

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques conclue lors du Sommet de la terre de Rio de Janeiro en 1992 stipule que 0 « Conformément à la Charte des Nations Unies et aux principes du droit international, les États ont […] le devoir de faire en sorte que les activités exercées dans les limites de leur juridiction ou sous leur contrôle ne causent pas de dommage à l'environnement dans d'autres États ou dans les régions ne relevant d'aucune juridiction nationale. »14

Il importe aussi de rappeler qu'une convention internationale ratifiée par l'Assemblée générale de l'ONU en 1997 interdit d'utiliser à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles des techniques de modification de l'environnement ayant des effets étendus, durables ou sérieux.15 Aussi bien les États-Unis que l'Union soviétique sont signataires de la Convention. Le document définit les « techniques de modification de l'environnement » comme toute technique pour changer – par la manipulation délibérée des processus naturels – la dynamique, la composition ou la structure de la terre, y compris la biosphère, la lithosphère, l'hydrosphère, l'atmosphère ou l'exosphère.16

Pourquoi l'ONU a-t-elle donc décidé – nonobstant la Convention ENMOD et sa propre charte – d'exclure de son programme les changements climatiques provoqués par les programmes militaires ?

Le parlement européen s’inquiète

En février 1998,  la Commission parlementaire des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense a tenu à Bruxelles des audiences publiques sur le programme HAARP.17 Dans sa « motion de résolution » présentée au Parlement européen, la Commission 0 « Estime qu'en vertu de sa portée considérable sur l'environnement le programme HAARP constitue un objet d'inquiétude et elle demande qu'un organisme international indépendant en étudie les conséquences juridiques, écologiques et éthiques…; [la Commission] regrette que l'Administration des États-Unis ait refusé à maintes reprises, lors des audiences publiques, de témoigner au sujet des risques du programme HAARP pour l'environnement et la société. »18

La demande faite par la Commission de rédiger un « Livre vert » sur les incidences environnementales des activités militaires a toutefois été rejetée de façon cavalière sous prétexte que la Commission européenne n'a pas la compétence voulue pour tracer des liens entre l'environnement et la défense.19 Bruxelles tenait à éviter l'épreuve de force avec Washington.

Un nouvel ordre mondial règne

Rien n'indique que HAARP ait déjà servi, mais des observations scientifiques laissent croire que le programme est bel et bien opérationnel, c'est-à-dire que les responsables militaires américains pourraient s'en prévaloir pour modifier de façon sélective le climat d'une «nation hostile » ou d'un «État voyou » en vue de déstabiliser son économie nationale.

Les systèmes agricoles de pays tant développés qu'en développement sont déjà en crise en raison des politiques du Nouvel Ordre mondial, notamment la déréglementation des marchés, le dumping, etc. Il existe abondamment de preuves que les «remèdes économiques » imposés par le FMI et la Banque mondiale aux pays du tiers monde et de l'ancien bloc soviétique ont beaucoup contribué à la déstabilisation de leur agriculture nationale. Par ailleurs, les dispositions de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont soutenu les intérêts d'une poignée de conglomérats agrobiotechnologiques occidentaux qui cherchent à imposer leurs semences génétiquement modifiées (OGM) aux agriculteurs du monde entier.

Il importe de bien saisir les liens entre les processus économiques, stratégiques et militaires du Nouvel Ordre mondial. Dans le contexte ci-dessus, les manipulations climatiques découlant du programme HAARP viendraient inévitablement (qu'elles soient accidentelles ou volontaires) exacerber ces changements en affaiblissant les économies nationales, en détruisant les infrastructures et en acculant à la faillite les agriculteurs de vastes régions. Il faudrait assurément que les gouvernements nationaux et les Nations Unies s'intéressent aux conséquences que le programme HAARP et d'autres « armes non létales » risquent d'avoir sur le changement climatique.


http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2008/06/faux-tremblements-de-terre-en-chine-le.html



Le premier ministre russe Vladimir POUTINE est venu rencontrer NICOLAS SARKOSY,
Président de la République et qui assurera la future présidence de l'EUROPE pour lui donner le message suivant:

  " Je vous rencontre à la demande du Président Chinois HU, afin de prévenir l'Union Européenne de ne pas s'impliquer avec les Etats-Unis dans ce qui va être une large grève de représailles contre les Américains; en effet l'armée chinoise a reproché la mort de 90 000 êtres humains, le 12 mai 2008 aux Yankees.

En effet la CHINE a été attaqué par des tirs de 90 millions de volts Shockwave
du programme HAARP (High frequency active auroral research progam) installé en ALASKA".

L'onde de choc a été si puissante que l'atmosphère a mystérieusement changé juste 30 minutes avant le tremblement de terre qui a frappé la Province du Sichuan en Chine, le 12 mai 2008 (.. Vidéos...)



 Les analystes russes ont noté un vate déploiement de forces navales de sous-marins dans l'océan pacifique. Mais les chinois préfèrent une forme de guerre économique au lieu d'un véritable choc des forces, contre les américains.

Mais plus inquiétant sont les rapports de la Chine avec la SYRIE et la TURQUIE, notamment sur la gestion de l'eau en rationnant l'eau de l'EUPHRATE et du TIGRE.

En effet les chinois ont signé un pacte avec l'IRAN et la SYRIE, permettant aux forces militaires chinoises d'utiliser le territoire iranien pour aider la SYRIE.


http://lavapeur.over-blog.fr/article-20099178.html


Et si.....

Et si le premier ministre russe Vladimir Poutine était venu rencontrer Nicolas Sarkozy, qui assurera la présidence de l'Europe dans moins d'un mois, de la part du président chinois Hu ?

Et s'il était venu lui demander de ne pas impliquer l'Europe avec les USA, qui vont connaitre de la part de la Chine, une très grave mesure de représailles contre les américains ?

Et si l'armée chinoise reprochait aux USA la mort des 90 000 des leurs, le 12 mai 2008, jour de la Pentecôte ?

Et si la Chine avait été attaquée par 90 millions de volts Shockwave du programme Haarp installé en Alaska à Gakona, ce 12 mai 2008 ?

Et si l'onde de choc avait été si violente et si puissante, que l'atmosphère avait trente minutes avant le tremblement de terre, changé mystérieusement dans le ciel de la province de Sichuan ?

http://www.youtube.com/watch?v=KKMTSDzU1Z4&eurl=http://lavapeur.over-blog.fr/

Et si les analystes russes avaient noté un vaste déploiement de sous-marins dans l'océan pacifique ?

Et si c'était parce que les chinois avaient signé un pacte avec l'Iran et la Syrie, permettant aux forces militaires chinoises d'utiliser le territoire iranien pour défendre la Syrie

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/06/03/et-si-4262953

________________________________________________________________________________________

A lire :



La soif de pétrole irakien d' Israël
http://usa-menace.over-blog.com/article-20143311.html

Vieille coutume US de mensonges : Qui a vraiment tué Robert Kennedy ?
http://www.marcfievet.com/article-20123054.html

L'Algérie tourne le dos à son Histoire (porte-parole de l'africanité)
http://www.marcfievet.com/article-20132807.html

Carton rouge au foot business
http://www.marcfievet.com/article-20132119.html

Banques et investisseurs spéculent ouvertement sur la famine mondiale
http://www.marcfievet.com/article-20132625.html

Pétrole et géopolitique : Un ordre nouveau 
http://www.marcfievet.com/article-20122951.html

L'industrie militaire israélienne
http://www.marcfievet.com/article-20122905.html

Prisons flottantes américaines
http://www.marcfievet.com/article-20122892.html

Les gamins de Bagdad
http://www.marcfievet.com/article-20122912.html 

Bases américaines permanentes en Irak - Al Quaïda mode de pensée et pas une armée, etc
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20175844.html

Des pratiques totalitaires à l'école, désormais...
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20153002.html

Tarek Aziz l'homme qui en sait TROP
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20153002.html

- Les abeilles meurent en masse aux Etats-Unis
Albert Einstein   : " Quand il n'y aura plus d'abeilles, l'homme disparaîtra rapidement"
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20176168.html

- 13 vaccins à 2 mois ! Et vaccin Hépatite B à l'insu des parents !
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20156870.html

Je vous avais déjà recommandé sur le Réseau Voltaire la brève sur Barrosso impliqué dans les vols secrets de la CIA...



Karl Marx avait raison....

Accumulation de richesses à un pôle, c’est égale accumulation de pauvreté, de souffrance, d’ignorance, d’abrutissement, de dégradation morale, d’esclavage au pôle opposé, du côté de la classe qui produit le capital même. » -KARL MARX, Capital 1, chapitre 25, section 4.- 
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20143314.html 




Un génocide dans l'indifférence générale !
Alerte ! Les nazis sont de retour !
Pour moi, le plus grand crime de notre temps...
 

Tous ceux qui s’indignent rétrospectivement du silence et de la passivité de leurs aînés devant les pratiques concentrationnaires des Nazis, mais qui ne font rien pour dénoncer la situation qui est faite aux Palestiniens, ni pour obliger Israël à changer de politique, devraient commencer par balayer devant leur porte.

Contrairement à leurs aînés, ils disposent, eux, de toutes les informations. Leur silence et leur passivité ne sont rien d’autre qu’une complicité dans le crime.


Un des grands crimes de notre temps :
Gaza meurt dans l’indifférence, au su et au vu du monde


Jimmy Carter a récemment déclaré que le blocus contre la bande de Gaza, imposé par le Quartet après la victoire du Hamas aux élections de 2006, était « l’un des plus grands crimes contre l’humanité au monde » car il signifiait « l’emprisonnement de 1,6 millions de personnes, dont 1 million sont des réfugiés (…) A Gaza, la plupart des familles ne mangent plus qu’un repas par jour. De voir les Européens s’accommoder de cela est déconcertant ».

L’archevêque Desmond Tutu :
" Nous pensons que les citoyens israéliens ordinaires ne supporteraient pas ce blocus "


Malgré leurs appels, rien ne change, les mois passent. Israël maintient Gaza bouclée ; en manque d’eau, d’aliments, de médicaments les gens s’affaiblissent, dépérissent, meurent.

Au moment où nous écrivons ces lignes, à Gaza, il y a des mères qui mettent au monde des enfants condamnés avant leur naissance. Le nombre d’enfants qui meurent à la naissance à cause de la malnutrition s’accroît. Beaucoup des enfants survivants sont anémiques (mère anémiée)

C'est un crime abominable ! Ces enfants vont devoir supporter toute leur vie les séquelles de cette situation. Car leurs cellules cérébrales ont subi d'ores et déjà des dommages irréparables.

Les dirigeants israéliens   savent parfaitement ce qu’ils font : sans le dire, ils contribuent par cette mesure cruelle à compromettre la vie des enfants Palestiniens de façon irréversible. Et nul ne semble pressé de courir au secours de ces enfants !



Silvia Cattori - http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20159277.html

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Medias de complaisance
commenter cet article

commentaires

eva journaliste-resistante a l'intolerable 05/06/2008 17:15

Oh le privilégié, pour nous les abris-bus, pour lui Mars ! Avec tes chers yankees ????Et ce n'est pas un poisson d'avril ! Eva

Pol 05/06/2008 16:53

Tous aux abris (bus) avec Sarkozy et Mac Cain ça va péter ! La troisième guerre mondiale arrive !Je pars m'exiler sur Mars !

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages