1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 21:50

,
final-1--copie-4.jpg















http://aspeta.blogspot.com





Mes amis,
D'après les renseignements que j'ai,
la guerre contre l'Iran (pour commencer)
serait plutôt pour fin septembre-début octobre.
Si rien ne l'arrête, si nous ne faisons rien !

Eva


Le Président Français Nicolas Sarkozy  se présente lui-même comme «l'ami des américains». Mais la réalité est plus sombre: ses contacts avec Bush préparent le plan d'exécution de la première guerre nucléaire de l'histoire de l'humanité. Le peuple américain et le mode entier ont besoin de savoir, qui est Sarkozy ?

QUI EST SARKOZY ?

sarko

En 2004 alors qu'il était Ministre des finances, Sarkozy usa de son influence politique et financière pour contraindre la compagnie pharmaceutique française Sanofi à acquérir le géant pharmaceutique Aventis à raison de 80 milliards de dollars. L'un des premiers médicaments que le couple Aventis-Sanofi annonça à grand renfort publicitaire comme dans un film à succès fut le Zimulti (rimonabant ), prétendument pour combattre l'obésité. En juin 2007 le FDA1 en interdit la vente sur l'étendue du territoire américain en raison des ses sérieux effets secondaires – incluant le suicide.

Trois mois seulement après, le patron politique de la compagnie pharmaceutique qu'est

Sarkozy annonça sa volonté de déclarer la guerre à l'Iran .Un holocauste nucléaire et une loi martiale lui permettraient de déclarer les compagnies pharmaceutiques essentielles à la guerre et donc «intouchable».

LE PLAN BUSH / SARKOZY POUR LA IIIEME GM

Zimulti, Baycol et Vioxx ne sont malheureusement pas une exception, c'est la règle . Alors qu'elles nous promettent la santé, le système d'investissement installé initié et appliqué par l'industrie pharmaceutique est basé sur la perduration des maladies comme source de milliards de dollars faisant ainsi de la vie des débouchés pour les produits brevetés. Les populations du monde prennent de plus en plus conscience de cette fraude, au même moment le cartel pharmaceutique a fait monter au pouvoir des politiciens qui organisent la survie de cette fraude de milliards de dollars à n'importe quel prix – même un holocauste nucléaire.

Loin d'être surprenant c'est l'industrie pharmaceutique qui a été le principal donateur de la campagne électorale de Bush. Et l'infortuné architecte de la guerre d'Irak dernièrement évincé, Donald Rumsfeld est le responsable le plus haut placé de l'exécutif américain a avoir été décoré par l'industrie pharmaceutique dans l'histoire des Etats-Unis.

PRÉVENTION DE LA IIIEME GM

Sarkozy et Bush se préparent à déclarer la IIIeme Guerre Mondiale. Une chose est certaine cependant: cette guerre nucléaire ne profite pas au peuple de ce monde mais aux intérêts corporatistes qui ont amené Sarkozy et Bush au pouvoir.

Le but de cette publication est d'exposer les mobiles se cachant derrière les préparatifs Sarkozy / Bush de la IIIeme GM- et en les révélant à temps pour être sûr qu'ils ne seront pas mis en œuvre.

Lu sur le site du Docteur Rath qui évoque la visite de sarkozy à bush l'été dernier

archives nuremberg

De plus je vous invite à vous rendre sur les Archives en ligne du Tribunal de Nuremberg contre le cartel du pétrole et médicaments- une source d’information gratuite et éducative au profit des peuples du monde.

Après 60 ans de silence, ce Fonds d’archives met à la disposition du tout public ses rapports sur le Tribunal de Guerre de Nuremberg contre IG Farben, la plus grande multinationale chimico-pharmaceutique de notre temps. http://www.profit-ou-vie.fr/international/francais/index.html

nuremberg

Les Responsables de IG Farben déshonorés

Fritz ter Meer (1884-1967)

* Représentant plénipotentiaire de l’Italie auprès du Ministre d’Etat chargé des armements, militaire économiste et chef industriel responsable d’Auschwitz

Etc...

http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/06/02/pourquoi-sarkozy-et-bush-ont-t-ils-besoi-4257915


_____________________________________________________________________________________


Joschka
Fischer,,
déclare que les
Etats Unis et Israël
attaqueront l'Iran en 2008
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkEkFupEyyLlhBKWUO.shtml

(AE : Affaires Etrangères)

Joschka Fischer, chef de la diplomatie allemande de 1998 à 2005

Il a écrit un article qui est publié aujourd'hui dans le Daily Star, un journal libanais de langue anglaise, affirmant que la récente visite du président Bush au Moyen-Orient était une visite précurseur à une guerre contre le programme nucléaire iranien:

Fischer a déclaré que le discours de Bush lors de son allocution à la Knesset israélienne, ou au Parlement, au mois de mai annonçait une attaque israélo US à venir contre le programme nucléaire iranien:

Il semblait être en train de planifier, de concert avec Israël, à mettre fin au programme nucléaire iranien et à le faire par des moyens militaires plutôt que par la voie diplomatique ...

Malgré les graves risques difficiles à évaluer, Israël ne va pas demeurer sans rien faire .

Fischer, un ancien dirigeant du Parti Vert de l'Allemagne, a été l'un des principaux diplomates impliqués dans l'évaluation des installations nucléaires de l'Iran

Le blogueur conservateur Don Surber a écrit:

. Quand une personne de la gauche telle que Fischer émet des doutes sur la possibilité que ça puisse se produire, alors je crains. 

Alter Info


_________________________________________________________________________________


« IG Farben était Hitler et Hitler était IG Farben »

Homer T. Bone , sénateur américain au cours d’une rencontre de
la commission sénatoriale chargée des affaires militaires le 4 juin 1943.

La seconde guerre mondiale fut une guerre de conquête des débouchés économiques en raison du rôle primordial joue par IG Farben dans le financement et la montée du pouvoir et des responsables nazis. Les rapports disponibles sur ce site Internet montrent dans quelle mesure les procès de Nuremberg consacrés aux industries de l’ IG Farben ont été les plus importants des 13 procès tenus à Nuremberg consacrés aux crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’accusation américaine a, au cours des procès de Nuremberg contre les crimes de guerre crimes contre l’humanité démontre que ni la montée des nazis au pouvoir ni la seconde guerre mondiale, n’ aurait été possible sans le soutien financier et l’apport logistique de IG Farben

Aujourd’hui, soit 6 décennies après la fin de la 2nde guerre mondiale, l’humanité n’a pas encore trouvé la réponse à l’une des plus grandes énigmes : comment se fait il qu’aucune des organisations ayant comme but de préserver la mémoire de la guerre et de l’holocauste créées après la guerre n’ait pointé le droit sur ces faits historiques ?

Jusqu'à aujourd’hui ces organisations n’ont choisi de publier ni les importants procès contre IG Farben ni les dizaines de millier de pages montrant les preuves et responsabilité du cartel chimique et pharmaceutique dans ces crimes contre l’humanité.


Les archives nationales des USA

nous fournissent un accès et d’informations détaillées sur n’importe quel évènement de l’histoire

Mais paradoxalement aucun détail sur les vrais responsabilités sur cette guerre qui coûté la vie a plus de 60 millions de personnes n’est publié.

Aucune des millions de pages n’a été rendue disponible par les services américains des Archives nationales (www.archives.gov).

Nous demandons : « pourquoi » ?

L’accès à ces documents sur le rôle joué par le cartel chimique et pharmaceutique dans le déclenchement de la 2nde guerre mondiale pourrait-t il mettre en danger la sécurité nationale des USA ou exposer au grand jour le lien qui existe entre les intérêts corporatistes et l’administration américaine actuelle ?

Mémorial muséum américain sur l’holocauste

Ce qui vient d’être dit ci-dessus est également vrai en ce qui est du site Internet du Mémorial américain sur l’holocauste (www.ushmm.org)

Aucune des dizaines de milliers de pages consacré à ce site commémoratif ne fait mention de la responsabilité de IG Farben au cours des procès de Nuremberg.

Par contre et de manière étonnante certains des 12 procès du Tribunal de Nuremberg consacres aux crimes de guerre et crimes contre l’humanité sont assez détaillés sur le site Internet ,notamment celui consacré au « procès du médecin » , mais aucune information n’est disponible sur les vrais responsabilités de cette guerre .

Nous devons poser la question suivante : « Pourquoi pas ? »

Qu’est ce que le conservateur du musée commémoratif américain de l’holocauste a à perdre en enseignant les faits historiques relatifs aux forces économiques décisives se cachant derrière la 2nde guerre mondiale ?

Le site web de Yad Vashem

Dans le même ordre d’idée le site Internet du Mémorial central de l’holocauste en Israël www.yadvashem.org ne dit rien non plus sur les procès relatifs aux forces économiques ayant financé l’existence de l’holocauste et qui réalise d’énormes bénéfices à savoir Bayer, Basf, Hoechst et autres .

Encore une fois nous posons la question : « Pourquoi pas » ?

C’était politiquement inapproprié de parler de ces compagnies car les gouvernements allemands d’après guerre et leurs héritiers ont payé des milliards en tant qu’aide.

Le grand pillage : Université de Harvard

Lorsqu’il existe une dissimulation de la vérité avec une telle ampleur , il y a toujours une pièce comportant un indice permettant de connaître la vérité.

Cet indice est venu de l’Université de Harvard (..)

http://www.profit-ou-vie.fr/international/francais/about/historic_failure.html

La santé et la vie de centaines de millions de personnes à travers le monde (cent millions aux USA) ont été mises en danger, et ce dans le but de continuer à augmenter les profits des laboratoires pharmaceutiques !

bush et cartel 
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/06/02/docteur-matthias-rath-encore-4257802


http://www4fr.dr-rath-foundation.org/qui_sommes_nous/dr_rath/dr_rath.html



L'histoire du cartel pharmaceutique
Le rôle de Rockefeller...


15 mai 1911

La Cour suprême des États-Unis déclare John Rockefeller et son trust coupable de corruption, de pratiques illégales et de racketérisme. Par conséquent, la totalité du trust Rockefeller Standard Oil, la plus grande entreprise du monde à cette époque, est condamné à la dissolution. Mais Rockefeller était déjà au-dessus de la Cour suprême et ne se souciait guère de cette décision.
1913

Pour dissiper la pression publique et politique qu'il subit avec ses barons, Rockefeller trouve une nouvelle solution appelée "philanthropie" : il utilise les revenus de ses pratiques illégales sur le marché du pétrole pour créer la Fondation Rockefeller. Grâce à cette entité dont le statut équivaut à un paradis fiscal, il organise le contrôle stratégique du secteur de la santé aux États-Unis.

La Fondation Rockefeller est la façade d'une nouvelle entreprise globale gérée par Rockefeller et ses complices : les investissements dans le commerce pharmaceutique. Les dons de la Fondation Rockefeller supportent exclusivement des écoles médicales et des hôpitaux. Ces institutions sont devenues les missionnaires d'une nouvelle race d'entreprises: les fabricants de médicaments synthétiques brevetés.

C'est à cette époque que l'on découvre les vitamines. Il devient vite évident que ces molécules naturelles ont des propriétés curatives remarquables et qu'elles peuvent prévenir de nombreuses maladies chroniques. Ces nouvelles molécules présentent  un inconvénient majeur : elles ne peuvent pas être brevetées.

Par conséquent, dès ses premières années d'existence, le commerce pharmaceutique est déjà confronté à un risque mortel: les vitamines et autres micronutriments promus par des programmes de santé publics rendraient impossible le développement de toute activité commerciale basée sur des médicaments brevetés. L'élimination de la concurrence indésirable des micronutriments naturels devient donc une question de vie ou de mort pour le commerce pharmaceutique.
1918

La Fondation Rockefeller profite de l'épidémie de grippe espagnole et utilise les médias (qui sont déjà contrôlées par les industries) pour lancer une chasse aux sorcières contre tous les médicaments qui échappent à ses brevets.

Au cours des 15 prochaines années, toutes les écoles médicales des États-Unis, la plupart des hôpitaux et l'American Medical Association deviennent des pions sur l'échiquier stratégique de Rockefeller pour mettre l'ensemble du secteur de la santé sous le monopole de ses entreprises pharmaceutiques.

Déguisée en "Mère Theresa", la Fondation Rockefeller sert également à conquérir des marchés étrangers et des continents, avec les mêmes méthodes que Rockefeller avait lui-même appliquées pour créer son empire pétrochimique au cours des précédentes décennies.
1925

De l'autre côté de l'Atlantique, en Allemagne, un premier cartel chimico-pharmaceutique est créé pour s'opposer à la conquête du marché mondial des médicaments par le seul Rockefeller. Dirigé par les multinationales allemandes Bayer, BASF et Hoechst, le cartel I.G. Farben émerge avec une force de travail comptant plus de 80.000 employés. La course pour le contrôle du marché mondial des produits pharmaceutiques est lancée.
29 novembre 1929

Le cartel Rockefeller (U.S.A.) et le cartel I.G. Farben (Allemagne) décident de diviser le monde en sphères d'intérêt. Cette pratique est exactement celle pour laquelle Rockefeller avait été condamné 18 ans plus tôt, lorsque son trust avait divisé les États-Unis en "zones d'intérêt".
1932 / 33

Le cartel I.G. Farben, tout aussi insatiable, décide de ne plus s'en tenir aux limites fixées en 1929. Ses dirigeants décident d'apporter leur soutien à un politicien allemand qui leur promet de conquérir le monde par la force des armes. Grâce aux millions de dollars investis en campagnes électorales, ce politicien prend le pouvoir en Allemagne, transforme la démocratie allemande en dictature et tiendra sa promesse de lancer une guerre de conquête. La deuxième guerre mondiale allait bientôt commencer.

Dans chaque pays envahi par l'armée d'Hitler, les premières actions consistent à piller les industries chimiques, pétrochimiques et pharmaceutiques et à les intégrer gratuitement à l'empire I.G. Farben.
1942 - 45

Pour renforcer sa domination mondiale des médicaments brevetés, le cartel I.G. Farben teste ses substances pharmaceutiques brevetées sur les prisonniers des camps de concentration à Auschwitz, Dachau etc. Les paiements de ces études inhumaines sont directement transférés des comptes bancaires de Bayer, Hoechst et BASF sur les comptes bancaires de la SS, organisation militaire responsable des camps de concentration.
1945

Le plan d'I.G. Farben pour dominer les marchés mondiaux du pétrole et des médicaments a échoué. Les forces alliées ont gagné la guerre. Mais ce conflit a coûté la vie à un nombre colossal de soldats américains et alliés. Pourtant les récompenses des forces alliées sont bien maigres comparées à d'autres. Les actions industrielles des perdants, I.G. Farben inclus, sont absorbées par le trust Rockefeller (U.S.A.) et Rothschild/ J.P. Morgan (R.U.).
1947

Le tribunal de Nuremberg a jugé 24 directeurs de Bayer, BASF, Hoechst et d'autres responsables du cartel I.G. Farben pour crimes contre l'humanité. Les chefs d'accusation incluaient: organisation de guerre d'agression, institution de l'esclavage, massacres collectifs. Au cours de son réquisitoire, le procureur général Telford Taylor (USA) a résumé les faits commis par ces entreprises criminelles : « Sans I.G. Farben, la deuxième guerre mondiale n'aurait pas été possible ».

Il est étonnant de constater que les plus faibles sentences du tribunal de Nuremberg ont été prononcées contre les vrais responsables des 60 millions de victimes de la deuxième guerre mondiale – les cadres supérieurs d'I.G. Farben. Même ceux qui étaient directement responsables des crimes commis à I.G. Auschwitz n'ont été condamnés qu'à un maximum de douze années d'emprisonnement. Surpris ? Vous ne devriez pas l'être.

En 1944, Nelson Rockefeller faisait déjà partie de la direction exécutive du gouvernement américain. Débutant comme Sous-secrétaire d'État, il est devenu en quelques années Conseiller spécial du Président Truman pour les Affaires spéciales. En d'autres termes, à chaque situation critique de l'histoire du vingtième siècle, les intérêts du conglomérat Rockefeller avaient déjà un rôle déterminant dans les décisions prises au plus haut niveau. Ils ont façonné le monde de l'après-guerre et organisé la distribution de ses richesses.

Ainsi, si l'on tient compte de l'influence du Département d'État américain, les sentences prononcées à Nuremberg contre les directeurs d'I.G. Farben trouvent une explication évidente. Outre la prise de contrôle des opérations industrielles d'I.G. Farben, et donc de leurs activités sur les marchés mondiaux du pétrole et des médicaments, Nelson Rockefeller s'est assuré que les vrais coupables ne seraient pas pendus. En effet, comme nous le verrons, il allait avoir besoin d'eux.
1949

La République Fédérale d'Allemagne est fondée. Pour la première fois dans l'histoire du monde, la constitution et la société d'une nation industrialisée pouvaient être planifiées et modélisées comme une forteresse spécifiquement adaptée aux intérêts du commerce pharmaceutique, une base transatlantique pour soutenir les projets commerciaux de Rockefeller.

Après seulement quelques années, les directeurs d'I.G. Farben jugés à Nuremberg sortent de prison et retrouvent leurs positions précédentes pour gérer les intérêts de Rockefeller. Fritz Ter Meer, par exemple, condamné à douze ans de prison pour ses crimes à Auschwitz, est redevenu en 1963 Président du conseil de Bayer, la plus grande entreprise pharmaceutique multinationale d'Allemagne !
1945 - 49

Le rôle des frères Rockefeller ne se limite pas au contrôle des monopoles mondiaux du pétrole et des médicaments. Ils doivent aussi créer une plate-forme politique pour supporter la croissance de leurs entreprises. Sous leur influence, les Nations Unies sont créées en 1945, à San Francisco. Pour prendre le contrôle politique du monde de l'après-guerre, trois pays – tous leaders de l'exportation de produits pharmaceutiques – prennent toutes les décisions, les 200 autres sont transformées en simples observateurs.

Alors qu'elles ont été créées dans le but de servir le bien-être des peuples du monde, les diverses organisations de l'ONU, comme l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), deviennent rapidement les agences politiques défendant les intérêts des industriels du pétrole et des produits pharmaceutiques.
1963

Au nom des intérêts des Rockefeller, le gouvernement de la république pharmaceutique bananière d'Allemagne a été le pionnier d'une des initiatives les plus tristement célèbres des Nations Unies. Sous prétexte de protection des consommateurs, il a mené pendant quarante ans une croisade visant à faire disparaître toutes les thérapies à base de vitamines et autres approches naturelles inbrevetables dans tous les pays membres des Nations Unies. L'objectif consistait simplement à éliminer toute forme de concurrence pour garantir la croissance multimilliardaire des fabricants de médicaments brevetés. Le plan était simple : reproduire à l'échelle mondiale ce qui avait été réalisé en Amérique pendant les années 1920 : un monopole complet des produits de santé contrôlé par les fabricants de produits pharmaceutiques brevetés.

Comme le marché pharmaceutique dépend de l'existence continue des maladies, ces produits de synthèse ne sont pas destinés à prévenir, guérir ou éliminer les maladies. L'objectif de cette stratégie globale est de transformer la santé de milliards de personnes en un monopole commercial grâce à des pilules qui couvrent les symptômes sans toucher aux causes réelles des maladies. Empêcher des milliards de personnes d'accéder à des informations vitales sur les avantages pour la santé des méthodes naturelles et simultanément développer un monopole basé sur des produits synthétiques largement inefficaces et fréquemment toxiques a provoqué des maladies et des décès dans les proportions d'un véritable génocide.

Cette épidémie de handicaps et de morts inutiles, propagée par le commerce pharmaceutique avec la maladie, ne peut être comparée à aucun autre événement historique.

Linus Pauling et d'autres scientifiques éminents ont le mérite d'avoir maintenu ouvertes les portes de la connaissance sur les avantages réels des vitamines et d'autres approches médicales naturelles et efficaces. Sans eux, nous vivrions déjà dans une prison de pseudo santé, surveillés par les gardiens du commerce pharmaceutique avec la maladie, vigilants dans la médecine, la politique et les médias.

Il revient également à Linus Pauling d'avoir reconnu l'importance des premières recherches de Dr. Rath sur les vitamines et les maladies cardiovasculaires, et pour avoir invité Dr. Rath à se joindre à lui pendant les dernières années de sa vie afin de poursuivre son œuvre.
1990 - 92

De ces années, l'histoire retiendra qu'elles furent le début de la fin pour le commerce pharmaceutique avec la maladie. Dans une série de publications scientifiques, avec la participation de Linus Pauling comme co-auteur, Dr. Rath a identifié les déficiences en micronutriments comme cause principale des maladies. Elles incluent les troubles cardiovasculaires, l'hypertension, les problèmes circulatoires liés au diabète, le cancer et même des déficiences immunitaires, le sida inclus.

Comme un Sherlock Holmes scientifique, Dr. Rath remonte les causes réelles de ces maladies. Il constate qu'elles ont été délibérément obscurcies ou même dissimulées à des millions de personnes dans un seul et unique but: l'avidité insatiable du commerce pharmaceutique avec la maladie.



A l'instant, le C ds l'Air : On parle de menaces (islamiques) pesant sur les chrétiens, de choc de civilisations.. Ca y est, la TV commence à nous intoxiquer, à nous manipuler, pour nous préparer à ACCEPTER la guerre contre l'Iran (et d'autres vont suivre). Voyez la fin de mon dernier post, si d'actualité ! Ne nous laissons pas dresser les uns contre les autres ! Et n'oublions jamais qu'on fabrique des événements pour nous faire penser dans le sens des décideurs ! Eva

De toutes façons, les dirigeants psychopathes veulent cette guerre ! Et Israël est déterminé ! Comment ce peuple qui a failli disparaître peut-il envisager une guerre mondiale nucléaire qui liquiderait une partie de l'humanité ? Et que signifient ces guerres que l'on déclare pour éviter la guerre  ? Nous gobons tout ça ? Nous restons les bras croisés ? Quant aux grands médias, ils soutiennent des criminels et des prédateurs, crions-leur notre dégoût ! Eva

____________________________________________________________________________________________________________________________


Le cinquième risque


Le cinquième risque. Non, ce n'est pas le titre dun film catastrophe américain qui sort cette semaine. Mais celui d'un scénario-catastrophe que nous concoctent Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand pour 2009. 

Qu'est ce que le « cinquième risque » ? La dépendance. Plus précisément (pour le moment) la dépendance liée à la vieillesse. D'ici à 2015, le nombre des personnes âgées dépendantes de plus de 85 ans passera de 1.300.000 à 2.000.000
 

Il faut trouver d'autres modes de financement.
  Xavier Bertrand avance une  piste : la "participation volontaire et limitée" prélevée sur le patrimoine des personnes âgées après leur décès. Ou l'assurance privée.    L'idée serait-elle donc de récupérer sur les grosses fortunes la participation à la solidarité nationale dont elles viennent d'être en partie exonérées ?  Non. Pour ce gouvernement la « fortune » commence à un patrimoine de 150 000 euros. Même pas le prix d'un deux-pièces en banlieue.  

Cette mesure touche donc directement les classes moyennes, qui auront le choix entre travailler toute une vie sans pouvoir laisser de patrimoine à leurs enfants (et on sait à quel point les français sont attachés à cette notion de patrimoine, un des facteurs de l'ascension sociale notamment pour les classes moyennes) ou payer toute leur vie une assurance privée.
 

En termes politiques cela marque le basculement franc et brutal d'un système solidaire vers un système de prise en charge individuelle. Totalement inégalitaire. Et qui n'a rien de « moderne», au contraire.
 Et si nous acceptons ce principe, cela veut dire que nous acceptons, par avance, qu'il soit étendu à toutes les formes de dépendance, liée à la maladie ou au handicap.… Cela veut dire que nous accepterions la privatisation de la protection sociale.… Cela veut donc dire qu'il est urgent de comprendre la manipulation, et de réagir, avant qu'il ne soit trop tard.  

Signez et faites signer lappel en ligne 


Signez et faites signer lappel en ligne : 
ENSEMBLE POUR UNE SANTE SOLIDAIRE (cliquez sur le lien)  Bien cordialement
 
Cécile MOUTTEcmoutte@club-internet.fr 06 10 73 83 99
   

 
http://ensemblepourunesantesolidaire.fr

Appel complet, avec explications,  en partie commentaires.


_______________________________________________________________________________________



Un superbe texte, à lire absolument !

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20099746.html


Halte au triage alimentaire
Doublons la production mondiale !

http://www.solidariteetprogres.org/sp_HP-Famine.php3


Irak : France 2 sert la soupe à Kouchner
http://www.marcfievet.com/article-20108890.html

(Extrait) Et si la guerre n'était que le moyen le plus abouti pour le capitalisme de conquérir de nouveaux marchés ? La visite « surprise » de Bernard Kouchner ce week-end en Irak en est une brillante démonstration. Passons sur l'effet de « surprise ». Le ministre n'avait pas oublié de prévenir France 2 et Le Figaro qui ont suivi le ministre à la trace


Irak : France 2 sert la soupe à Kouchner

Les Juifs de mai 68 au secours de Sarkozy
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkpAApVuEyFlgqJYiS.shtml

La guerre en technicolor
http://www.marcfievet.com/article-20108537.html

Bush, croisé mystique de Sion
http://www.marcfievet.com/article-20108343.html

Sarkozy veut exporter sa politique d'immigration
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-20118092.html
Sarkozy et Hortefeux souhaitent également mettre en place des "tribunaux pour étrangers",
une pratique que l'on n'a jamais connu sous la Vème République.


Israël : La culture de l'épuration ethnique ? Par une psychothérapeute israélienne
http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&Itemid=218&id=17882&task=view&mosmsg=
Merci+pour+
votre+vote



Obama et Mac Cain soutiennent
le projet britannique
d'Etat policier MONDIAL
http://www.come4news.com/obama-et-mccain-soutiennent-le-projet-britannique-detat-policier-mondial-311405


Rosemary Righter du London Times de Rupert Murdoch, fait l'éloge de John McCain et de Barack Obama dans une tribune parue le 29 mai. Elle les félicite de préconiser ce qu'elle appelle « la dernière grande idée américaine » de « Ligue » ou « Concert des démocraties », qui pourrait imposer sa volonté collective par la force à travers le monde. Ce concept écarte totalement l'idée de souveraineté nationale à laquelle elle oppose le prétexte « plausiblement légitime » de violations des droits de l'homme par des « Etats voyous », rejetant avec mépris les objections de pays comme la Russie et la Chine, considérés comme ennemis.

 Cette proposition de Ligue des démocraties fut avancée pour la première fois par des dirigeants britanniques pro-Hitler dans les années 30 et plus particulièrement par Lord Lothian. Elle apparaît à nouveau dans le livre de Clarence Streit, Union Now, en 1938, dans lequel il propose un Etat policier mondial, mis en place par la force armée et la monnaie américaine, conjointement avec l'Empire britannique. Tony Blair, ancien Premier ministre de Grande Bretagne, a soutenu cette idée à partir de 1999.

Le London Times regrette que les Etats-Unis n'aient pas saisi l'occasion du cyclone en Birmanie pour mener une opération militaire dans ce pays prostré, et recommande l'usage de la force par les anglo-américains qui devraient passer outre les conseils des Nations unies et le « légalisme stérile » des normes internationales.

Righter déclare que John McCain a « constamment préconisé » ce type de politiques et que « M. Obama » en a fait « autant récemment ».

 suite : http://www.alterinfo.net/Obama-et-McCain-soutiennent-le-projet-britannique-d-Etat-policier-mondial_a20345.html.

______

La Maison-Blanche coupable de propagande de guerre avec la « complicité » des médias, dit un ancien porte-parole de Bush
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9153

___________________________________________________________________________________________


URGENT, PETITION CRISE MONDIALE


                                                                  voir partie commentaire

   Signez la pétition!

 http://www.avaaz.org.


Pétition contre les centres de rétention
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-20099245.html


Stats, le 2.6.8
Blog R-sistons

  • 1 909 pages vues
  • 510 visiteurs uniques

    ( + abonnés, + visiteurs par moteurs de recherche, par sites...)




C O M M E N T A I R E S   :  I C  I

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Guerre
commenter cet article

commentaires

Eva+R-sistons 18/04/2009 09:34

Foutaises, Daniel ????? Vraiment ? Tu verras dans quelques années, eva

Daniel 16/04/2009 10:53

FOUTAISES !

charlotte357 03/06/2008 09:29

coucou Eva, ou va-t-on ? Et nous sommes si impuissants ! Bises et bonnes vacances !

eva journaliste-resistante a l'intolerable 03/06/2008 08:31

pétition contre la crise alimentaireLa crise alimentaire mondiale s’aggrave. Les prix augmentent sans cesse, plaçant des millions de personnes dans une situation difficile et provoquant des soulèvements un peu partout, du Bangladesh à l’Afrique du Sud. Les organismes d’aide évaluent que 100 millions de personnes sont menacées par la faim.Afin de faire face à cette situation, les Nations Unies organisent un sommet d’urgence rassemblant les dirigeants mondiaux cette semaine à Rome. Les chefs des pays riches seront tentés de proposer des demi-mesures et des solutions provisoires. Nous devons donc nous faire entendre afin qu’une solution rapide, concertée et coordonnée soit mise en œuvre.Le chef des Nations Unies, le Secrétaire général Ban Ki Moon, recevra notre pétition, mais nous devons obtenir un demi-million de signatures dans les prochaines 60 heures. Cliquez sur le lien ci-dessous pour signer la pétition si ce n’est déjà fait et envoyez ce message à toutes vos connaissances :http://www.avaaz.org/fr/global_food_crisis/12.php?cl=96151728 200 000 membres d’Avaaz ont déjà appuyé notre appel pour une aide alimentaire d’urgence et des solutions durables telles qu’investir dans la production alimentaire dans les pays en voie de développement et abandonner les politiques nocives comme l’emploi de ressources alimentaires pour produire du biocarburant. Notre campagne fait suite à l’appel vidéo lancé à notre communauté par le ministre des Affaires étrangères du Sierra Leone, où 90 % de la population est menacé par la faim. Cliquez ci-dessous pour regarder la vidéo.La crise alimentaire, tout comme la crise climatique, nous place dans une situation d’urgence. Elle nous montre à quel point notre monde est fragile et nous sommes interdépendants. Nous devons donc travailler ensemble, sans tenir compte des frontières et des points de vue divergents, afin de le protéger.Un sommet d’urgence réunissant les dirigeants mondiaux cherche à résoudre la crise alimentaire. Le Secrétaire général des Nations Unies entendra notre appel à l’action au cours de ce sommet mercredi. Aidez-nous à recueillir 500 000 signatures.Signez la pétition! http://www.avaaz.org.

eva journaliste-resistante a l'intolerable 03/06/2008 00:11

Appel complet 5e risque
----- Original Message -----
Le cinquième risque Non, ce nest pas le titre dun film catastrophe américain qui sort cette semaine. Mais celui dun scénario-catastrophe que nous concoctent Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand pour 2009. Quest ce que le « cinquième risque » ? La dépendance. Plus précisément (pour le moment) la dépendance liée à la vieillesse. D'ici à 2015, le nombre des personnes âgées dépendantes de plus de 85 ans passera de 1.300.000 à 2.000.000. Ce 5ème risque sadditionnera aux 4 branches de la sécurité sociale : maladie, accident du travail et maladies professionnelles, famille et vieillesse. Quatre branches. Un risque. Le glissement sémantique nest pas innocent. Rappelez vous  «La dépendance des personnes âgées est le plus souvent un risque assurable qui peut être couvert en partie par des produits financiers innovants. » Nicolas Sarkozy - Allocution à l'occasion du 40e Anniversaire de l'Association des Journalistes de l'Information Sociale- 18 septembre 2007. Si les détails ne sont pas encore clairement définis, le principe de financement du 5ème risque est simple : les personnes dont le patrimoine dépassera un certain niveau, auront le choix entre recevoir une aide publique (l'APA ou allocation personnalisée d'autonomie) à taux réduit, sans toucher à leur patrimoine, ou la même aide à taux plein, mais "gagée sur leur patrimoine", et dont une partie reviendra aux fonds des départements destinés à la dépendance. Si elles optent pour l'aide publique réduite, elles pourront compléter leur couverture par des garanties d'assurance privées. Les ministres proposent "un socle élevé de financement par la solidarité nationale", mais n'envisagent pas de prélèvement obligatoire supplémentaire (CSG ou cotisations sur les salaires), comme certains partenaires sociaux l'avaient réclamé. "L'évolution des besoins sociaux doit être accompagnée d'une meilleure répartition des financements au sein de notre système de protection sociale", indique le document du gouvernement remis à la CNSA, qui préconise un redéploiement des hôpitaux vers les soins pour personnes âgées, et une contribution de la branche famille "pour répondre à de nouvelles exigences de solidarité entre les générations". Une nouvelle fois, sous lemballage du bon sens, de la modernité et de la bonne gestion, derrière des arguments frappés du sceau de la logique et de léquité sociale, cest la politique du « chacun pour soi » et de la casse sociale qui se dessine. A traits grossiers.  Décryptons. La population vieillit, les progrès de la médecine permettent de vivre plus vieux, le nombre de personnes très âgées, mieux prises en charge augmente, cela coûte plus cher. Oui. Les besoins augmentent, donc les besoins de financement augmentent. Logique. Pour ne pas augmenter les prélèvements obligatoires, il faut trouver dautres modes de financement. Tiens… ? Pourquoi pas. Taxer les stock-options, comme le proposait Philippe Seguin pour financer la sécurité sociale ? Xavier Bertrand avance une autre piste : la "participation volontaire et limitée" prélevée sur le patrimoine des personnes âgées après leur décès. Ou lassurance privée.  "Cette idée va dans le sens de l'équité et de la solidarité, puisque la récupération ne concernera que les personnes les plus fortunées" Ah, en effet, seront tentés de dire certains. Car quand on lit « personnes les plus fortunées » on pense aussitôt aux grandes fortunes.  Celles qui ont bénéficié, à lautomne 2007, de 15 milliards dEuros de « cadeau fiscal » Celles qui ont été exonérées des droits de succession sur les gros patrimoines.  Lidée serait-elle donc de récupérer sur les grosses fortunes la participation à la solidarité nationale dont elles viennent dêtre en partie exonérées ?  Non. Pour ce gouvernement la « fortune » commence à un patrimoine de 150 000 euros. Même pas le prix dun deux-pièces en banlieue.  Cette mesure touche donc directement les classes moyennes, qui auront le choix entre travailler toute une vie sans pouvoir laisser de patrimoine à leurs enfants (et on sait à quel point les français sont attachés à cette notion de patrimoine, un des facteurs de lascension sociale notamment pour les classes moyennes) ou payer toute leur vie une assurance privée. En termes économiques cela sappelle une « clientèle captive » En termes politiques cela marque le basculement franc et brutal dun système solidaire vers un système de prise en charge individuelle. Totalement inégalitaire. Et qui na rien de « moderne», au contraire.  Et si nous acceptons ce principe, cela veut dire que nous acceptons, par avance, quil soit étendu à toutes les formes de dépendance, liée à la maladie ou au handicap…  Cela veut dire que nous accepterions la privatisation de la protection sociale… Cela veut donc dire quil est urgent de comprendre la manipulation, et de réagir, avant quil ne soit trop tard.  Signez et faites signer lappel en ligne : ENSEMBLE POUR UNE SANTE SOLIDAIRE (cliquez sur le lien)  Bien cordialement Cécile MOUTTEcmoutte@club-internet.fr06 10 73 83 99 

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages