28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 00:42


L'Europe crise. 

2009: A l'heure du bilan


Lorsque, début 2009, nous avons publié les premiers billets de La Lettre du Lundi, nous avions alors pour objectif de prendre du recul dans l’analyse de l’actualité politique, économique et sociale - qu’elle soit nationale ou internationale - d’apporter des éléments de réflexion, de nous interroger sur les évolutions « lourdes » de notre société.
  
Un an plus tard, le pari est, de ce point de vue, gagné. D’une part, les quelques dizaines de lecteurs réguliers des premières parutions sont aujourd’hui devenus des centaines. D’autre part, en relisant l’ensemble des billets publiés, nous confirmons et validons les analyses que nous avons effectuées.
  
Si l’on devait résumer l’essentiel de nos billets en quelques lignes, le message serait alors le suivant.
  
Depuis les années 1980 et la politique « libérale » - au sens français du terme - initiée par Ronald Reagan aux États-Unis et Margaret Thatcher en Grande-Bretagne, un nouveau modèle de société s’est progressivement mis en place dans ces deux pays puis, par contagion pourrait-on dire, dans l’ensemble de la planète.
  
Sous le prétexte de « moins d’impôt » et « moins d’État », la philosophie de ce modèle de société, c’est en fait « laissons croître les inégalités. Arrêtons le “système” qui a prévalu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, selon lequel la réduction des inégalités va dans le “sens de l‘histoire” que nous devrions nécessairement suivre ».
  
Cette « marche vers l’inégalité » aboutissant à favoriser les plus riches par rapport aux plus pauvres a été soutenue par de très nombreux lobbies pour deux raisons principales :

• en tant qu’entreprises, ils ont été les premiers bénéficiaires du « moins d’impôt, moins d’État ». Quelle entreprise souhaite en effet payer beaucoup d’impôts si elle réalise des bénéfices et se trouver « enserrée » dans un cadre législatif et réglementaire contraignant ?

• en tant que personnes physiques, les actionnaires et dirigeants de ces entreprises souhaitaient retrouver à titre personnel les avantages obtenus pour leur entreprise : moindre taxation des hauts revenus et des gains tirés du capital, avantages fiscaux en tous genres pour les plus fortunés.

Une trentaine d’années après la mise en œuvre de cette nouvelle politique, on peut très cyniquement dire que les résultats ont été parfaitement atteints (voir Connaissez-vous Gini ?) : partout dans le monde les hauts revenus et les gains du capital sont beaucoup moins taxés qu’ils ne l’étaient alors, les gains en productivité des entreprises ont principalement profité aux actionnaires et aux hauts dirigeants. Par voie de conséquence, les inégalités entre citoyens se sont accrues…
  
Une telle situation implique bien sûr de faire avaler cette pilule au bon peuple. Pour cela, il est nécessaire de multiplier les leurres dans le domaine politique - guerres extérieures, lutte contre « l’ennemi intérieur », « pipolisation » de la vie politique (on attire l’attention sur l’accessoire pour que l’essentiel soit oublié) - et, plus globalement, dans la société qui s’oriente alors vers le panem et circenses dénoncé par Juvénal.
  
La multiplication des leurres ne suffit cependant pas pour atteindre cet objectif fort peu louable. D’autres moyens doivent notamment être employés, parmi lesquels :

• crétiniser la population. C’est un des objectifs de la « société du spectacle » qui a uniquement besoin de « citoyens-consommateurs » et non de « citoyens-pensants ». La recette pour y parvenir est des plus simples : détruire l’enseignement de masse pour ne laisser en place qu’une éducation réservée de facto à l’élite, comme dans les Universités américaines. La France s’est engagée dans cette voie (voir La faillite programmée du système éducatif) et, avec Luc Chatel à la tête de l’Éducation nationale (voir Derrière l’écran de fumée), est bien placée pour réussir à saborder son service public de l’éducation ;

• restreindre les libertés publiques. Peu à peu, étape par étape, morceau par morceau, les Français échangent leurs libertés contre une sécurisation supposée plus grande de leur existence et de leurs biens (voir Un faisceau d’indices inquiétants). La ficelle est bien grosse, mais le Président-ministre de l’Intérieur lui doit son élection : il sait en user en artiste consommé…

Et Sarkozy justement ? Son rôle dans ce tableau ? Tout simplement celui d’un accélérateur, qui veut définitivement (et sans espoir de retour) faire prendre à la France le chemin de la « révolution conservatrice ». Le chemin avait été bien préparé par les lobbies (en ce sens, le rôle de l’ex-CNPF, aujourd’hui Medef, a été déterminant) mais certains (Mitterrand et Chirac notamment) hésitaient à prendre franchement ce tournant et, pour de multiples raisons, avaient encore la nostalgie d’une « certaine idée de la France » ou d’une « social-démocratie à la française ».
  
Foin de ces retenues avec Sarkozy ! Une des premières mesures de son règne a été de faire voter la loi TEPA. Tout un symbole : un nom ronflant (travail, emploi et pouvoir d’achat), quelques mesures pour la galerie (un encadrement bien léger des « parachutes dorés ») et de « vraies » mesures fiscales qui auront des conséquences lourdes sur les inégalités économiques entre citoyens (forte réduction des droits de succession, réduction de l’impôt sur la fortune, abaissement du seuil du bouclier fiscal, favorisant ainsi les contribuables les plus aisés…).
  
Voila le tableau général. La quasi-totalité des billets que nous avons rédigés cette année, que ce soit dans le domaine de la politique, de l’économie, du social, du militaire, du religieux, de l’éducation, de la communication… sont « en phase » avec cette analyse et cette vision globale de l’évolution de nos sociétés.
  
Où cela nous mènera-t-il ? Quelles sont les perspectives pour 2010 ? Ce sera le sujet de notre billet du 4 janvier.
  
  
Lundi
© La Lettre du Lundi 2009


http://lalettredulundi.fr/2009/12/28/2009-a-lheure-du-bilan/


chomage-salaire.jpg
L'Iran: rétablir la vérité.
Guerre des riches contre les pauvres.
Faisons la nique au Système assassin !
Par eva R-sistons


Mes amis,

Parfait éditorial, auquel je souscris totalement.

Les veaux sont des bernés... malheureux. Même si on tente de les amuser  dans des émissions comme Télé-Matin, ou le 13 h 15, le samedi (France 2), où la politique est ridiculisée ! Tout est fait, dans les médias français colonisés, pour nous infantiliser, nous abêtir, nous empêcher de penser, de choisir.  Pendant qu'on nous entretient de... la manière de faire de la politique, on prend soin de ne pas aborder le fond - et si certains s'y risquent, leur voix est couverte, ou leur parole est coupée, belle démocrate de façade...

Pendant ce temps, Sarkozy, à toute vitesse, casse tout. Discrètement. Sans bruit (les Médias se taisent). Gare aux rebelles ! Ils sont rappelés à l'ordre. Celui qui informe, aujourd'hui, est sans doute considéré comme "terroriste" - dangereux pour l'"Ordre" établi. Désinformez, vous êtes invités sur les plateaux. Informez, vous êtes écartés. Pourtant, quand j'ai fait l'Ecole de Journalisme, on m'a appris que le premier devoir du futur journaliste est d'informer... de façon neutre. En toute objectivité. Question de déontologie !


180px-Mehmooni2.jpg 
Farhang (« la culture ») a toujours été le point central de la civilisation iranienne. Beaucoup d’Iraniens se considèrent comme les fiers dépositaires d’une culture millénaire et sophistiquée.Wikipedia

La vérité sur l'Iran


Comme tout est inversé, le "must" est désormais de désinformer. On a encore vu cela, aujourd'hui, avec l'Iran. Comble du cynisme et de l'hypocrisie, l'Occident anti-démocratique, interventionniste et criminel, celui-là même qui met à feu et à sang des pays entiers et bafoue toutes les lois (par ex à Guantanamo), pousse des cris d'orfraie lorsqu'un pays défend sa souveraineté de façon musclée, alors même que c'est lui qui, en coulisses, provoque les incidents ! De surcroît en mentant, en présentant le Président élu comme un dictateur, et en mettant en cause son élection soi-disant anti-démocratique.

J'ose le dire, et avec force: L'Iran a élu son Président selon les règles, des Instituts américains avaient d'ailleurs prévu la victoire d'Ahmadinejad (sondages pré-électoraux), celui-ci n'est pas un dictateur comme on le présente, et il a raison de mater la dissidence provoquée, payée, entretenue par l'Etranger. Notons au passage que l'Occident utilise une nouvelle méthode pour promouvoir les révolutions de couleurs à son SEUL profit, il se sert des étudiants, plus malléables, plus sensibles à la culture "moderne", il conditionne, fort peu démocratiquement, les jeunes cerveaux... Le but est de troquer la prétendue dictature du Président iranien contre l'authentique dictature de l'Occident, qui fera main basse sur le pays, les traditions musulmanes (et en imposant, au passage, sa culture Disney), les ressources. Elections démocratiques, ensuite, comme en Irak ou en Afghanistan ? Pas du tout, faute de médias indépendants et de candidats non inféodés à l'Occident. Une imposture de plus !

Ce que protège l'Iran, et il a raison de le faire, c'est sa souveraineté, c'est le modèle qu'il s'est choisi, c'est sa liberté, c'est le droit de se défendre alors qu'il est inquiété à toutes ses frontières. Comme l'écrit très justement un commentateur d'Agora Vox, " Effectivement, un pays menacé comme l’est l’Iran se doit de posséder la bombe nucléaire. C’est le concept développé par De Gaulle de "dissuasion nucléaire" ... riposte du faible au fort.
Israël n’a fait que mettre cette leçon en application. Le problème étant qu’en cas de guerre classique qui tournerait mal, Israël pourrait-il frapper le premier quand on connait la profondeur stratégique de ce pays ? N’allons pas chercher plus loin la tentative des sionistes d’interdire à l’Iran le bouclier suprême... Pour les américains & affidés, cela sonnerait le glas de leur Impérium sur le gaz & pétrole des pays de la première région énergétique du monde ". 

Le comble du cynisme est atteint: C'est l'Occident qui provoque les incidents en Iran, pour son seul profit, et ensuite il dénonce l'instabilité du pays ! Il faut sans cesse rétablir la vérité. Les Médias nous dressent en permanence contre l'Iran, la Russie, la Chine ou le Vénézuela car le Maître Occidental a décidé de les affaiblir et d'établir sa domination politique, géo-politique, culturelle, économique. Le colonialisme se porte mieux que jamais, et tous les moyens sont bons, même les guerres de conquête, pour l'affirmer !


20050403-jungle-cpe.gif
Dessin de Mariali

Guerre des riches contre les pauvres
 
Le mensonge, l'interventionnisme, la tyrannie, ça suffit ! Ne tombons pas dans le piège de la communication. En matière de politique extérieure - comme intérieure, avec le détricotage de tout ce pour quoi nos pères se sont battus, en pensant aux générations futures. C'est une guerre insidieuse que le gouvernement livre contre nous, une guerre des riches contre les pauvres et contre les classes moyennes.

Nous sommes en train d'assister à un immense transfert des plus pauvres vers les plus riches, masqué par de belles paroles et de belles promesses. Même l'Education "républicaine", c'est à dire pour tous, ne sera plus qu'un lointain souvenir: elle sera réservée à une élite, comme aux USA, le modèle américain de Sarkozy agent de la CIA. Tous nos intérêts, même les plus vitaux, sont piétinés, jusqu'à notre précieuse santé, avec par exemple la pub faite dans les Médias pour le Tamiflu que Doktor Bachelot veut imposer à tous, en jouant sur la peur, même s'il est inutile pour la pandémie en voie de régression et pernicieux pour notre santé. Il faut écouler les stocks ! Après les scandales du nuage de Tchernobyl qui s'arrête à la frontière, du sang contaminé, de l'hormone de croissance, etc, va-t-on vers une nouvelle trahison ???

Et à l'instant, d'une voix tranquille, sur Public Sénat, Attali l'ambassadeur du Nouvel Ordre Mondial nous promet la gratuité... du superflu, et un coût accru des biens vitaux, raréfiés, comme l'eau, la nourriture, et même l'air (avec la taxe carbone), en clair, comme il le dit aussi: Il coûtera plus cher d'être pauvre que riche !!! Car le pauvre ne peut se passer d'eau, d'air, de nourriture, de logement...

Et je viens de ré-écouter une vidéo d'actualités datant de 3-4 ans, dans laquelle il est dit que "le monde consomme actuellement en pétrole, chaque année, autant que la quantité de gaz et de pétrole que la nature a produit en un million d'années... Conséquences ? Des crises, et la guerre !"


pfizer-amboise_pf.jpg 

Un autre mode de vie 


Si nous voulons avoir une chance d'éviter le pire, alors tous, où nous sommmes, inversons notre mode de vie ! Il est temps, comme dirait Voltaire, de "cultiver son jardin", de consommer le moins possible, d'avoir une vie simple, de ne pas gaspiller, mais au contraire, de tout récupérer et d'utiliser les objets jusqu'au bout, et par exemple, dans mon camping-car il y avait un clic-clac qui prenait trop de place, je l'ai offert à un jeune couple ne pouvant même pas s'offrir un canapé-lit, et un voisin, en me voyant me saisir de deux planches qu'il mettait à la poubelle, est allé me chercher une grande planche dont il n'avait plus l'utilité et dont j'avais, aussi, besoin ! Et voilà comment à peu de frais, tout peut être utilisé et ré-utilisé....

Cette guerre des riches financiers-spéculateurs contre nous, nous avons le moyen de la gagner nous, citoyens: En rétablissant la vérité, donc en informant, et puis en refusant ce jeu faussé, en menant une vie simple, dépouillée, en rejetant le gaspillage, en devenant de piètres consommateurs et en se préparant à l'auto-susbsistance, etc etc. Pas d'argent pour le logement ? N'engraissons pas les promoteurs. Achetons (à partir de 2000 euros) un fourgon aménagé ou un vieux camping-car, s'il n'y a pas assez de place ajoutons une caravane (il y en a de super à partir de quelques centaines d'euros), cherchons des jardins ouvriers ou une parcelle à cultiver, équipons-nous en matériel solaire, resserrons les liens entre nous (troc de biens et de services, dans la complémentarité), boycottons les grandes enseignes ou les grandes marques, achetons sur le marché, au commerçant du coin ou directement au producteur, préférons les boutiques de seconde main, retirons notre argent des banques (rémunéré à 1% et prêté à 19 %), et battons-nous afin de préserver les Cafés du Commerce qu'ils veulent nous enlever pour éviter que nous fassions circuler l'information ! Et bien sûr, n'oublions pas de faire la fête, en sortant l'accordéon pour danser sur les places-publiques, ou le transistor pour égayer nos trottoirs, comme les gangs du Bronx (hé hé, j'ai de bonnes fréquentations !)... Il y a mille manières de faire la nique au Système et à nos bourreaux !!!

Alors, on commence maintenant ?

Eva R-sistons à cette putain de société !!! 

arton7021-cf0ab.jpg
 
   
Sélection de liens: à venir




liste complète  


Archétype :

J’accuse,

J’accuse les hommes d’avoir anéanti les peuples premiers, d’avoir tenté de faire disparaître leur message aux hommes. J’accuse les hommes d’avoir remis leur pouvoir personnel dans les mains d’autres hommes. J’accuse les hommes d’avoir accepté le pouvoir que d’autres hommes leurs confiaient. J’accuse les hommes d’avoir accepté, en se dépossédant de leur pouvoir, de vivre la « séparation », conduisant à l’oblitération de toute forme de vie. Je m’accuse de faiblesse, d’étroitesse d’esprit, d’aveuglement et d’égoïsme. Je m’accuse de faire partie de ces hommes.


Je remercie,

Je remercie les peuples premiers d’avoir conservé leur message aux hommes, au péril de leurs vies, c’est la seule chose qu’il me reste. Je remercie les hommes qui ont accepté mon pouvoir personnel, je comprends maintenant le sens du mot « esclave ». Je remercie les hommes qui m’ont donné leur pouvoir personnel, je comprends maintenant le sens du mot « tyran ». Je remercie les hommes, de vivre la « séparation », je suis maintenant seul, coupé de tout, même de moi. Les cellules de mon corps ne se reconnaissent plus entre-elles. Je remercie les hommes, pour avoir compris le sens des mots faiblesse, étroitesse d’esprit, aveuglement et égoïsme, maintenant qu’il ne me reste plus rien. Merci aux hommes de m’avoir permis la compréhension de toutes ces choses.


J’ai compris,

J’ai compris que je dois maintenant fusionner avec les peuples premiers et réapprendre l’harmonie. J’ai compris le sens des mots « pouvoir personnel » et l’immense responsabilité que cela implique. J’ai compris que l’on ne doit jamais accepter le pouvoir personnel d’autrui, uniquement l’encourager à l’utiliser. J’ai compris que seul, je ne suis rien, que je suis la partie d’un tout et que tout est en toute chose. La séparation est un leurre que nous nous sommes imposés. Je ne me regarde plus dans mon miroir, mais je regarde mon frère, qui est mon reflet. J’ai compris que du stade d’homme, nous devions accéder à celui d’Humain.
 

mardi 31 mars 2009 par Archétype
 http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article5458


http://911nwo.info/wp-content/uploads/2009/04/humour-autruche.jpg
source image : 911nwo.info/.../2009/04/humour-autruche.jpg
  • 1) J’accepte la compétition comme base de notre système, même si j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants,
  • 2) J’accepte d’être humilié ou exploité a condition qu’on me permette a mon tour d’humilier ou d’exploiter quelqu’un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,
  • 3) J’accepte l’exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,
  • 4) J’accepte de rémunérer les banques pour qu’elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu’elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j’accepte implicitement). J’accepte aussi qu’elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l’argent qui n’est autre que celui des autres clients,
  • 5) J’accepte que l’on congèle et que l’on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s’écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,
  • 6) J’accepte qu’il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu’on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,
  • 7) J’accepte que l’on fasse la guerre pour faire régner la paix. J’accepte qu’au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J’accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d’armes et faire tourner l’économie mondiale,
  • 8) J’accepte l’hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu’il s’agisse d’une énergie coûteuse et polluante, et je suis d’accord pour empêcher toute tentative de substitution, s’il s’avérait que l’on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l’énergie, ce qui serait notre perte,
  • 9) J’accepte que l’on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu’il s’agit d’un ennemi et nous encouragent à le tuer,
  • 10) J’accepte que l’on divise l’opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l’impression de faire avancer le système. j’accepte d’ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu’elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,
  • 11) J’accepte que le pouvoir de façonner l’opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd’hui aux mains d’affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu’ils en feront,
  • 12) J’accepte l’idée que le bonheur se résume au confort, l’amour au sexe, et la liberté à l’assouvissement de tous les désirs, car c’est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,
  • 13) J’accepte que la valeur d’une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu’on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu’on l’exclue du système si elle n’est plus assez productive,
  • 14) J’accepte que l’on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l’éducation et de la santé des générations futures,
  • 15) J’accepte que l’on mette au banc de la société les personnes âgées dont l’expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l’univers) nous savons que l’expérience ne se partage ni ne se transmet,
  • 16) J’accepte que l’on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j’ai de la chance de vivre en occident. je sais qu’entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,
  • 17) J’accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l’avenir de la vie et de la planète,
  • 18) J’accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu’on me le signale explicitement. J’accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l’agroalimentaire de breveter le vivant, d’engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l’agriculture mondiale,
  • 19) J’accepte que les banques internationales prêtent de l’argent aux pays souhaitant s’armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu’il vaut mieux financer les deux bords afin d’être sûr de gagner de l’argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s’ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,
  • 20) J’accepte que les multinationales s’abstiennent d’appliquer les progrès sociaux de l’occident dans les pays défavorisés. Considérant que c’est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu’on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l’homme et du citoyen, nous n’avons pas le droit de faire de l’ingérence,
  • 21) J’accepte que les hommes politiques puissent être d’une honnêteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d’ailleurs que c’est normal au vu des fortes pressions qu’ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise,
  • 22) J’accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l’agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident,
  • 23) J’accepte que le reste de la planète, c’est-à-dire quatre milliards d’individus, puisse penser différemment à condition qu’il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d’expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,
  • 24) J’accepte l’idée qu’il n’existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d’une conscience et d’un langage, ce n’est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,
  • 25) J’accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu’aujourd’hui tout ceci n’existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l’entendons sans cesse dans nos discours politiques,
  • 26) J’accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l’explication du mystère de nos origines. Et j’accepte que la nature ait pu mettre des millions d’années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,
  • 27) J’accepte la recherche du profit comme but suprême de l’Humanitét.gif, et l’accumulation des richesses comme l’accomplissement de la vie humaine,
  • 28) J’accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J’accepte l’augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d’éléments radioactifs dans la nature. J’accepte l’utilisation de toutes sortes d’additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c’est qu’ils sont utiles et sans danger,
  • 29) J’accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu’elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,
  • 30) j’accepte cette situation, et j’admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l’améliorer,
  • 31) J’accepte d’être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,
  • 32) J’accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J’accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,
  • 33) J’accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m’empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.  .

Et si on se réveillait ?
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-et-si-en-2010-nous-disions-je-refuse-reveilles-toi-petit-d-homme-41919237.html



Entrée de Birkenau (Auschwitz II), vue depuis l'intérieur du camp

Centres de vaccination:
Futurs camps de concentration modernes ?


Extraits (..) C’est ainsi que les centres de vaccination et leurs brigades mobiles sont de facto les portes d’entrée et de triage du camp postmoderne de concentration. Certes, ce camp postmoderne de concentration n’est pas clôturé par des miradors et des fils de fer électrifiés. Il n’est pas repérables sur le territoire comme une entité distincte pour la raison que c’est l’ensemble de la société et à l’échelle mondiale qui est elle-même ce camp postmoderne de concentration : il n’y a aucune différence de fond entre notre société contemporaine et les camps de concentration de la seconde guerre mondiale mais seulement une différence de forme dans le sens où les miradors et les fils de fer électrifiés sont aujourd’hui remplacés par des clôtures infiniment plus subtiles directement dans nos crânes.


Emprisonnés à leur domicile.


C’est ainsi que les travailleurs d’aujourd’hui ne sont plus obligés de sortir à pied et en commando de leur camp pour aller travailler de force dans telle ou telle usine située à quelques kilomètres. Les travailleurs d’aujourd’hui, lorsqu’ils ne sont pas directement mis au chômage ou gardés sous contrôle dans ce qu’il reste de nos usines, sont de plus en plus massivement emprisonnés directement à leur domicile grâce au travail à distance très largement encouragé par le Plan de Continuité d’Activité (PCA) : ce sont nos propres maisons qui se transforment en baraquements et c’est parce qu’il en est ainsi que la plupart d’entre nous ne se rend compte de rien. Ceux qui ne comprennent pas cela sont trompés par les images formelles qu’ils se font des camps de concentrations du passé et c’est à cause de ces images-là qu’ils ne sont pas en état de concevoir la réalité postmoderne du camp de concentration ce qui, naturellement, les prive de tout motif d’inquiétude, donc de résistance et de révolte.


Pouvoir de vie et de mort sur notre Etat.


C’est ainsi que toutes les actions syndicales, manifestations ou revendications politiques n’ont pas plus de sens aujourd’hui qu’elles ne pouvaient en avoir dans le cadre d’un camp de concentration sauf pour les leaders qui peuvent encore en tirer quelques avantages personnels de part leur duplicité avec le pouvoir qui les encourage à continuer à jouer ce jeux démocratique pour mieux berner les masses qui n’y croient plus beaucoup mais n’ont pas d’alternative. Et j’en arrive au point central de mon argumentaire : notre société est un camp postmoderne de concentration car le pouvoir réussti à nous faire croire que nous existons grâce à notre travail tout comme les prisonniers des camps de concentration croyaient sauver leur peau en allant chaque jour travailler sous le contrôle de leurs gardiens. Or, la réalité est la suivante : notre société ne tient pas debout grâce aux richesses produites par notre travail mais grâce à l’argent virtuel des déficits publics (2) sans lesquels notre société disparaitrait et nous avec. Nous n’avons donc plus aucun contrôle démocratique sur notre destin qui dépend totalement de ceux qui ont pouvoir de vie et de mort sur notre Etat hyper endetté, donc sur nous : n’est-ce pas grosso-modo le principe d’un camp de concentration ?


Le socle et la cohérence de notre société.


Dans le monde postmoderne d’aujourd’hui, nous ne servons strictement à rien car ceux que j’appelle dans le cadre de la théorie PointZéro les révolutionnaires postmodernistes n’ont plus besoin de nous (élections démocratiques) pour faire tourner leur système (Traité de Lisbonne) ; mais pour réussir sans mettre en danger leur projet de gouvernance mondiale, cette purge massive de travailleurs inutiles à leur système doit se réaliser progressivement et sous des formes diversifiées et banalisées d’auto-destructions de masse : avortements, euthanasie, substitution de population, désagrégation identitaire, déstructuration de la nation, dépopulation climatique, etc. C’est tout ce qui constitue le socle et la cohérence de notre société qui est minutieusement sapée de manière à réduire par étapes indolores et à peine visibles nos capacités de survivre à la crise économique fabriquée par les révolutionnaires de la finance mondiale.


Convocation sanitaire pour vérification.


Au moment de la faillite de l’Etat, « les individus recevront un avis les enjoignant de se présenter à un lieu précis et seront dirigés vers d’autres lieux » (1). Actuellement et tant que durera le programme de vaccination de masse, ce lieu précis pourrait être un centre de vaccination.  (..)

L'Etat peut faire faillite.


Il se trouve que contrairement à ce qui était prévu par ce plan de lutte anti pandémique, ce n’est pas une grippe dangereuse qui a surgi mais une banale grippe saisonnière ce qui complique le travail des autorités car les criminels non vaccinés sont encore ultra majoritaires dans le pays. Craignons cependant que ce ne soit que partie remise avec la nouvelle vague prédite par Roselyne Bachelot car ces centres de vaccination sont prévus pour rester fonctionnels au moins jusqu’à la fin de l’hivers et d’ici là, l’Etat peut faire faillite (2). Ce sera alors soit l’effondrement de notre société, soit une guerre… avec l’Iran, peut-être ? En tout état de cause, c’est à ce moment-là que les centres de vaccination trouveront leur véritable fonction de trappe vers le règlement final de la question humaine.


Schéma idéal pour une gouvernance mondiale.


Ultime question : à qui sont réellement destinés ces centres de vaccination ? Cela dépendra de l’évolution des rapports de force entre la majorité, l’opposition et les différentes communautés résidentes sur le territoire. Dans les premiers temps de l’effondrement, ce sont les opposants au pouvoir actuellement en place qui y seront transférés. La situation peut évoluer ensuite en faveur de l’opposition ou de telle ou telle frange populaire dans le contexte d’une guerre civile qui enverra dans ces centres pour une destination ultérieure inconnue toutes sortes de gens jugés responsables de cette crise de société à la fois économique et culturelle ce qui fait à la fois beaucoup de monde et en même temps un peu n’importe qui. Schéma idéal pour une gouvernance mondiale.

2010 nous autorise donc tous les espoirs possibles !

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-schema-ideal-pour-une-gouvernance-mondiale--41921434.html


http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2009/12/26/200912261284_w350.jpg
Assainissement. Finie l'eau gratuite du puits. Après le recensement obligatoire des forages, certains propriétaires vont devoir s'acquitter d'une redevance


Il est toujours pratique d'avoir un puits chez soi. Surtout s'il permet d'alléger la facture d'eau potable. Et la loi l'autorise : l'article 552 du code civil stipule que le propriétaire d'un terrain l'est aussi de son sous-sol, jusqu'à 10 mètres de profondeur.Mais depuis le 1er janvier dernier, un décret est venu changer la donne. Les propriétaires de puits doivent désormais déclarer leur installation en mairie. Si l'installation est antérieure au 31 décembre 2008, il ne reste plus que quelques jours, jusqu'au 31 décembre, pour la déclarer. Si vous voulez construire, la déclaration est, [
http://www.marcfievet.com/article-ecolomanies-bientot-des-compteurs-pulmonaires-en-attendant-des-compteurs-sur-vos-puits-c-est-fini-l-eau-gratuite--41866928.html…]




Serbie-Bosnie:
Et si le méchant n'était pas celui qu'on croit ?
Le discours dominant depuis les années 90 consiste à dépeindre les Serbes comme les Nazis de l'Europe de l'est, et les Bosniaques comme les parangons du multiculturalisme. A la lumière de quelques faits récents, Daniel Salvatore Schiffer nous explique qu'il n'en est rien.
http://www.marcfievet.com/article--serbie-et-bosnie-et-si-le-mechant-n-etait-pas-celui-qu-on-croit--41867286.html


keg.jpg« Attendez vous à savoir… »

Du 15/12/09 - N° 007
l'Emprunt d'Argent Sale

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Lire l’Edito
N° 007 sur :

  http://www.marcfievet.com/article-edito-de-k-e-g-n-007-l-emprunt-d-argent-sale-du-15-12-2009-41200755.html




Nos gouvernants sont complices
de la barbarie israélienne




En dépit des nombreux appels de personnalités éminentes [1], en dépit des cris d’alarme de diverses instances de l’ONU [2], en dépit du rapport Goldstone dénonçant les crimes de guerre commis par l’armée israélienne [3], nos gouvernements se refusent à exercer la moindre pression réelle sur Israël pour mettre fin à cette situation scandaleuse.

Des dizaines de milliers de citoyens révoltés par cette injustice ont commencé à se mettre en mouvement et à agir pour tenter de briser ce blocus mortel infligé à la population de Gaza. Ils sont partis par mer [4] ou par terre [5]. Ils agissent pour isoler Israël comme jadis l’Afrique du Sud de l’apartheid [6]. Ils dénoncent tous les États, directement ou indirectement complices, et qui bafouent l’opinion de leurs peuples.

Le gouvernement de mon pays, ainsi que tous les gouvernements qui collaborent avec Israël et le laissent impuni, sont complices des souffrances qu’il inflige à des centaines de milliers d’enfants traumatisés, complices des punitions collectives qu’il impose à un million et demi de personnes par le siège de Gaza.

Certains gouvernements y participent directement, comme les gouvernements états-unien et français qui s’emploient en ce moment à sceller la frontière sud de la bande de Gaza par un mur métallique souterrain [7] destiné à fermer tous les tunnels par lesquels un peu de nourriture parvient encore à la population, et à affamer celle-ci dans l’espoir qu’elle finisse par se retourner contre le Hamas. Autrement dit, ils s’associent cyniquement, pour des raisons politiques, à une punition collective qui viole outrageusement le droit international.

Et ils s’associent à la politique répressive du dictateur égyptien Hosni Moubarak, qui s’ingénie à multiplier les obstacles au passage des convois humanitaires organisés par des volontaires internationaux vers Gaza.

En ce moment même, après un long périple par la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Grèce, la Turquie et la Syrie, les 150 véhicules et les 400 personnes du convoi d’aide humanitaire « Viva Palestina 3 » [8], partis de Londres le 6 décembre, se trouvent bloqués en Jordanie à Aqaba, interdits d’entrée en Egypte depuis deux jours, et les participants s’apprêtent à commencer une grève de la faim pour obtenir le passage. C’est un grand évènement dont notre presse ne souffle mot, comme d’habitude quand il s’agit de dénoncer la situation imposée à Gaza.

extraits  http://www.silviacattori.net/article1054.html


Economie, finance, les perspectives de 2010 :
http://tropicalbear.over-blog.com/article-les-perspectives-de-2010--41885903.html



http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-le-credit-revolving-epargne-par-lagarde-un-vrai-scandale--41945130.html


Gaza : la France supervise le prolongement du Mur de séparation


Gripette A


Les cachotteries de Copenhague


Le Manuel du Sceptique II



http://sergeadam.blogspot.com/2009/12/yoani-sanchez-la-solde-de-limperialiste.html


134867-hedy-epstein-militante-juive-enta Une survivante de la Shoah âgée de 85 ans a entamé lundi une grève de la faim au Caire pour protester contre l'interdiction par les autorités égyptiennes d'une marche vers Gaza organisée par des ONG internationales.

http://sergeadam.blogspot.com/


  • Empire : quel avenir pour un "plus grand Israël" ?


    Sur ce blog, http://www.dazibaoueb.fr/index.php :

    L'auto-entrepreneur prolétaire et sans protection qu'aime la droite et le MEDEF

    Appel unitaire : Afghanistan, aucun renfort français !

    faire un film sur « l’affaire de Toulouse » : pas possible

    APPEL URGENT DE LA RÉSISTANCE HONDURIENNE FACE A LA BARBARIE DES ESCADRONS DE LA MORT

    L'Etat-major de la CGT félicité par A Minc

    Crise: la France s'en sort mal

    h-20-1516243-1241081294.jpg
    http://www.lepost.fr/article/2009/04/30/1516244_quelle-vie-pour-un-enfant-de-gaza.html

    Personnalité de l'Année 2009...
    l'Enfant de Gaza

    Avec tendresse, admiration et respect,
    Je déclare
    " Personnalité de l'Année 2009 "
    L'Enfant de Gaza
    Pour son courage, son héroïsme, face à la peur, au chagrin, au désespoir, à la souffrance.
    En mémoire de tous les Enfants de Gaza, tués, blessés, amputés, traumatisés, orphelins.
    Par centaines.
    Victimes d'un des pires Crimes contre l'Humanité planifiés, supervisés, par " L'Occident des Droits de l'Homme et de l'Enfant ", dans des bombardements quotidiens, massifs et sauvages, fin décembre 2008 et au mois de janvier 2009.
    Après des mois de blocus.
    Blocus leur interdisant l'accès aux soins, à l'éducation, à l'alimentation, à l'eau potable.
    Blocus qui dure encore.
    Depuis trois ans...
    Dans l'indifférence hypocrite de " La Communauté Internationale " et le mensonge cynique de ses médias

    http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=9543

 

Désarmement nucléaire :
le coup de pression de Poutine

«Le message que veut faire passer Poutine est clair», explique Thomas Gomart, directeur du centre Russie de l'Institut français des relations internationales (Ifri). «Il veut faire monter la pression dans la négociation actuellement menée avec les Etats-Unis sur le désarmement nucléaire». En prononçant un discours fort et en faisant allusion à une stratégie militaire offensive, Poutine entend montrer que la Russie est une puissance sur laquelle il faut compter. Objectif concret : forcer les Etats-Unis à communiquer «toutes les informations» sur le projet de bouclier américain.

Les pourparlers en cours sont capitaux pour les Russes. «Pour eux, la négociation nucléaire est la mère de toutes les négociations», explique Thomas Gomart. «C'est par ce dialogue stratégique avec les Etats-Unis que la Russie se distingue en tant que grande puissance. Elle rappelle ainsi aux Chinois et aux Européens qu'elle est la seconde force nucléaire mondiale».

Le sursaut d'ego de Vladimir Poutine est donc stratégique, mais il ne devrait pas modifier radicalement l'ouverture de l'administration américaine à l'égard de la Russie. Car Obama compte beaucoup sur le futur accord. «Ce serait le premier résultat tangible de sa diplomatie», affirme Thomas Gomart.

Si tout se déroule comme prévu, un accord pourrait intervenir courant janvier. La balle est désormais dans le camp des Etats-Unis.

 http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/29/01003-20091229ARTFIG00408-desarmement-nucleaire-le-coup-de-pression-de-poutine-.php#xtor=AL-5

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

R-sistons à l'intolérable 10/03/2010 00:35


A Jérémy qui vient de m'envoyer encore un commentaire

pas d'adresse mail, pas d'identité

pour moi c'est un Israélien puisqu'ils sont chargés d'inonder les blogs de commentaires, pour faire valoir leur point de vue et discréditer l'adversaire

Jérémy, je ne suis plus en activité depuis des années, j'ai arrêté ma carrière pour me consacrer à mes enfants

et concernant la 2 guerre mondiale, des Américains (IG Farben etc) l'ont provoquée en mettant en place Hitler (les Bush en particulier), et ils sont venus en petit nombre à la fin comme les
carabiniers d'Offenbach pour récolter les lauriers

ce sont les RUSSSES qui ont libéré le monde d'Hitler

celui-ci d'ailleurs a gagné, ses idées sont reprises par l'UE et le NOM

eva
 


R-sistons à l'intolérable 09/03/2010 23:49


Jérémy, tu n'as qu'à me lire. Chacun pense cmme il veut. Je suis sur Internet qq mn par jour, je ne vais pas perdre mon temps avec toi. Tu es complètement à côté de la plaque. Tout est caché aux
citoyens. Lis Michel Collon par ex, et je dis qu'Ahmadinejad a raison de mater la rébellion, s'il ne le fait pas ça finira comme en Georgie, au Pakistan ou ailleurs, avec des marionnettes au
service de l'Empire. Les morts, non, mais je préfère les (quelques) morts d'Iran pour une juste cause, la souveraineté de l'Iran, que pour une cause immonde (le vol des ressources au profit des
multinationales) avec des millions de morts

on arrête là, je suis qq mn sur le net et je voudrais envoyer qq infos

je ne publierai pas ta réponse, je ne vais pas passer mes qq mn quotidiennes sur le Net avec un imbécile comme toi qui ne comprend pas que tout se fait dans les coulisses (mise en scène pour
justifier guerre Yougoslavie, "armes de destruction massive" pour Irak ou Iran, terrorisme - 2000 membres d'Al Quaida sèment la terreur ? etc Foutaises ! Balivernes pour gogos manipulés
ou stupides !) 

J'ai 7000 mails en retard, des articles à faire, et je dispose de qq mn par jour du Net. Impossible de rentrer chez moi, routes impraticables

eva  


Jérémy 09/03/2010 23:29


Je ne comprend toujours pas pourquoi tu vois les Etas-Unis partout ... C'est pire que du fanatisme là ...

Je ne veux pas m'engager sur la pente glissante des Etats-Unis et leurs roles géopolitiques, car ce ne sont pas mes revendications.

Je trouve ça juste ignoble de dire que le gouvernement d'Ahmadinejad a raison de maté la contestation ..; il y a des morts Eva ! Il y a des familles qui pleurent ! La violence n'est pas un moyen
DEMOCRATIQUE de venir à bout d'une contestation. La VIOLENCE c'est pour les dictatures ...

Enfin, si on va dans ton sens, en disant que Ahmadinejad a été élu démocratiquement ... le peuple iranien n'a t'il pas le droit de manifester son désaccord ? Jusqu'a présent il n'a pas été question
de prise de pouvoir à ce que je sache. Les gens ont "juste" manifesté. Il se sont mangé des balles en retour ... pas mal la démocratie Iranienne.
POur reprendre l'exemple d'Hitler, il a été élu démocratiquement non ? En aurait-on voulu aux Allemands si ils s'étaient rebeller contre cet Hommes ? cela aurait peut être éviter bien des
catastrophes !

Sinon, pour la guerre froide, ouvre un livre d'Histoire ça te fera du bien je pense, c'est marqué noir sur blanc ... Maintenant si tu veux remettre en cause ce que le MONDE ENTIER nous apprend
...

Comme je t'ai dis Eva, l'acutalité ne s'invente pas. Quand il n'y a pas dans les médias (IRANIEN OU FRANçAIS) des sources comme quoi le mouvement est dirigé par les Etats-Unis, c'est qu'il n'en est
rien.

Y'a pas de scandale caché Eva, c'est juste une contestation d'un peuple en manque de droit (tu vas me le nier ça aussi ?).

D'ailleurs, je voudrais que tu réponde à ces questions si tu le veut bien, juste pour comprendre comment tu pense:
Pourquoi autant de gens se rebelle comtre Ahmadinejad (à présent même les religieux, va voir sur INTERNET) si la population l'a élu dans sa grande majorité ?
(Celle là c'est celle que je trouve la plus pertinente): Tu dis qu'une organisation AMERICAINE a annoncé que l'élections n'avait pas été truqué ... euuh, mais alors, quel est l'interêt des
Etats-unis à dire un tel trucs si ils veulent VOIR UN AUTRE GOUVERNEMENT AU POUVOIR ? les faits jouent contre toi.
Et enfin, pourquoi en vouloir tant au contestataire ? N'ont-ils pas droit eux aussi à des droits ? Du genre: liberté de la presse, liberté sexuel (on est pendu aujourd'hui en iran quand on est
homo), liberté vestimentaire,...

Tu jouis de cette liberté là toi, alors pourquoi descend tu autant ceux qui veulent l'avoir ?

Je ne te comprend pas. En fait j'ai l'impression que tu es pessimiste sur tout. Tout est contre Tout. Un moment faut arrêter ...


R-sistons à l'intolérable 09/03/2010 22:57


Au fait, jamais le néocolonialisme n'a été aussi dévastateur partout, et meurtrier. Et l'Irak, c'est quoi ? Pas du néocolonialisme ? Tu rêves ! Réveille-toi ! Eva


R-sistons à l'intolérable 09/03/2010 22:53


Je suis en déplacement, et bloquée par les intempéres; je réponds juste un instant à ce commentaire

Je pense ce que je veux. Et je dis que la guerre froide bat son plein, Anglo-Saxons + Israël (+ Européens vassaux) contre Russie, et contre Chine, et contre Arabes - pour 
voler à ces deniers leurs ressources.

Ahmadinejad a été bien élu, la frange contestataire est dressée contre lui car l'Occident espère que celle-ci arrivera au pouvoir et alors... comme les Révolutions de couleurs, il y aura une
marionnette au pouvoir, servant les intérêts de l'Occident. Sinon, on raye l'Iran de la carte

c'est mon opinion

L'Occident n'a que des intérêts, et toute l'humanité peut être sacrifiée à ceux-ci, quel que soit le prix payé par tous. L'Occident est la plaie de l'humanité, l'Iran (à part qq opposants dressés
contre le pouvoir par l'Etranger) veut préserver son indépendance. Et cela, les faux démocrates occidentaux ne le supportent pas !  On doit être soumis, ou s'attendre au pire !
Eva 


R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages