30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 12:26



(JPEG) 


Mes amis,

Je tiens à porter à la connaissance de mes lecteurs ce courriel reçu, à l'occasion de la publication, voici quelques semaines, de ma "Shoah" des Tsiganes. Je le mets en valeur, volontairement.

Chers lecteurs, je vous demande de relayer la campagne que je lance, afin de réparer une immense injustice de l'Histoire,  par tous les moyens (blogs, bouche-à-oreilles etc).

La "Shoah" des Juifs est une abomination qui doit être commémorée, mais pas à longueur d'années d'ailleurs, car cet excès va à l'encontre du but recherché et même nuit à cette juste cause; et il faut sans cesse rappeler que ce génocide ne fût pas unique : Les nazis organisèrent de la même façon l'extermination des Tsiganes (en plus grand nombre que les Juifs, les premiers y laissèrent la moitié de leur population, les seconds un tiers environ je crois), mais aussi des homosexuels, des personnes handicapées, des Témoins de Jehovah,  sans parler des résistants communistes, entre autres, qui furent conduits dans les chambres à gaz. 

Donc, d'abord, cette sélection des mémoires doit cesser. Au nom de la Justice, notion que je défends toujours avec la même ardeur.

Je suis une grande amie des Tsiganes, j'ai vécu à leurs côtés les plus belles émotions de mon existence lorsque j'ai partagé leur vie à Grenade pendant un mois, à l'âge de vingt ans. Tout ce qui concerne ce peuple original et attachant m'intéresse, me touche, me mobilise.


A vingt ans, Tsigane
avec lesTsiganes

C'est dans ce cadre que je lance avec vous tous mes amis si vous voulez bien la relayer dans vos blogs, une campagne pour la reconnaissance du génocide Tsigane pendant la période nazie. Il serait intolérable qu'elle soit oubliée, ce qui entraînerait en effet une deuxième mort de ce peuple à part, qui d'ailleurs, je tiens à le souligner, n'a jamais rien revendiqué et n'a jamais participé à aucune guerre. Peuple de paix, "étranger et voyageur sur la terre" (Bible), comme les Juifs d'ailleurs, qui devraient s'associer à cette campagne légitime, car ils ont beaucoup de points communs avec eux. 

Ce scandale doit cesser immédiatement. Je demande instamment que l'on reconnaisse la "Shoah" des Tsiganes au même titre que la Shoah des Juifs. Il n'y a pas de cause plus importante qu'une autre ; toutes se valent. Et il est temps de réparer cette immense injustice ! 

(JPEG) 
Photographie de la construction du camp, octobre 1942 (142 W 76)


Merci de lire mon article sur la "Shoah" des Tsiganes si vous ne l'avez pas encore fait, merci de relayer cet appel, et merci au peuple Juif de promouvoir cette cause. Il en est grand temps !

Oui, il n'est jamais trop tard pour réparer un oubli.  Et c'est d'autant plus nécessaire que ce peuple ne demande rien, et qu'on ne peut le condamner, par notre silence absolument scandaleux, à mourir une deuxième fois.

Amis, à vous de relayer cette campagne que je lance à vos côtés ! Et je demande au peuple juif de s'y associer, frères et soeurs en souffrance des Tsiganes.

Votre Eva, indignée d'être la première à mettre en avant cette cause oubliée, injuste et nécessaire.



Tags : Nazis, Tsiganes, Juifs, Shoah, Shoah des Tsiganes, Bible, étranger et voyageur sur terre, Témoins de Jéhovah, personnes handicapées, homosexuels, gazés, résistants communistes..


Sur le même sujet  :


La "Shoah" des tsiganes
http://r-sistons.over-blog.com/article-16710775.html


baniiereforumez8.gif

Appel aux enserignants : Commémorons TOUS les génocides !  Exemples Amérindien, Noir, Arménien, Aborigène....

http://r-sistons.over-blog.com/article-17665405.html


Appel aux Juifs, aux Evangéliques... Et mobilisons-nous contre le IV e Reich et la Shoah planétaire !
http://r-sistons.over-blog.com/article-16916124.html




______________________________________________________________________________________


Courriel reçu ce jour :





Chère Madame,

 Votre article concernant la cause tzigane m’a grandement touché en ce sens que mes origines, de par madame ma Mère, le sont. Vous précisez que vous avez à l’endroit de ce peuple une profonde admiration et que l’un de vos combats sera une reconnaissance sociologique de ce dernier. A cet effet, votre aide me serait d’autant plus précieuse que je compte bien bâtir un dossier sans faille aucune afin de le présenter au Ministère concerné et ainsi réclamer une enquête officielle quant à cette  « SHOAH » dont chacun se fout éperdument !

Deux génocides durant cette période, et un seul qui soit commenté, cela m’est insupportable.

Je n’ai pu, et si vous saviez tout ce que j’ai entrepris, faire valoir l’idée même d’un véritable massacre. Une partie des miens s’est retrouvé en Pologne, et l’accueil réservé ne saurait figurer dans le guide du routard…

Ils sont morts deux fois. La toute première dispersés en volutes bien maigres, la seconde dans l’oubli, ce qui tue également, et d’une manière bien moins convenable !

Par ailleurs, permettez-moi  rendre hommage à votre étrange beauté. Etrange, parce que gênante, tout comme ce peuple que tant vous aimez.

 Merci de tout cœur,

 John HELFRICK
 jchelfrick@orange.fr


Marian




http://www.maison-russie.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=2837&Itemid=36




Extraits commentaires " Shoah" Tsiganes :
http://r-sistons.over-blog.com/article-16710775-6.html#anchorComment


Reçu d'un spécialiste des Tsiganes :

Oui Eva (ou Marie-Eve ?), j'oubliais presque cette vidéo plus spécifiquement axée sur le Samudaripen durant le conflit mondial 1936-1948.
 
Attention de ne pas passer à côté du superbe montage vidéo de Sarguera, exclusivement sur le Samudaripen.

Attention aussi ! Images très dures en perspective. Il faut en parler avec les enfants avant de leur montrer.

(http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1780581 )

L'émotion poindra avec une superbe musique de Thierry Lopez.
 
Merci Eva. A cette occasion, j'ai conçu un petit article te paraphrasant sur le sujet Sarkozy/CM2/Shoa :
 
 
Denis
VIDEOS (génocide tsigane) et liens 

voir COMMENTAIRES de cet article ("Shoah" Tsiganes)
 


Le Samudaripen, des photos en vidéo

 

 

ATTENTION ! CERTAINES SCENES DE CETTE VIDEO PEUVENT CHOQUER LES ENFANTS. MERCI DE LEUR EXPOSER LE CADRE HISTORIQUE AU PREALABLE

 
 

Impardonable Parce les francais on profitant d'une sale guerre pour oser cette autre forfaiture, se débarrasser sans raison de ceux qui les gênent, de ceux qui ne leur ressemblent pas, de ceux dont ils ont peur sans raison, l'internement de milliers de Tsiganes a pu être réalisé dans notre pays avec en prime de nombreuses déportations dans les camps de la mort !

par sarguera

Une vidéo réalisée par Sarguera ANGEL sur une musique de Thierry LOPEZ

 

Liens :

* La page suivante dans la rubrique Samudaripen, le génocide des Tsiganes par les Nazis, Méron, le camp de la honte pour les Français,  : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1541392

________________________________________________________________________________________


 Eva

Merci pour votre réaction. Je suis Manouche, déléguée France au Conseil Européen pour les Roms et Gens du Voyage, Présidente des associations "Samudaripen" (mot de la langue Romani qui veut dire Génocide Tsigane) et de l'A.M.I.D.T (association pour l'internement et la déportation des tsiganes), association hébergée par la Fondation de la Mémoire de la Déportation 30 boulevard des Invalides à Paris...
Nous avons bien évidemment réagi mais par un courrier adressé au Président lui même. Nous sommes gouverné par un régime totalitaire... Restons vigilants et comme vous le dites si bien, "Ré-sistons"
Une petite visite sur notre site nous ferai plaisir : http://gensduvoyage.oldiblog.com  
 
 
Esméralda Romanez

Reconnaissance du génocide tsigane

14 mars 2007 par Jean-Pierre Pinet

Une proposition de loi (n° 3714) " tendant à la reconnaissance du génocide tzigane pendant la Seconde Guerre mondiale " a été enregistrée à l’Assemblée Nationale Française le 15 février 2007.

Après une première lecture, elle a été renvoyée à la commission des affaires étrangères.

 travaux, voir ce lien

proposition de loi, voir ce lien

www.romanitude.fr/spip.php?article52

Gadjo Dilo


Finir en beauté et en musique...



Gitans-tziganes-roms
Vidéo envoyée par orcim

Hommage en passant à un peuple libre : musique de Goran Bregovic ... (Ederlezi)   Orcim

Des images de voyageurs ou non, certaines très belles et rares. Un fourre-tout sur une musique admirable. Denis

  http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1788143

Voir cette splendide vidéo (images, et musique de Bregovic) ici :

http://r-sistons.over-blog.com/article-16710775-6.html#anchorComment


(les vidéos ne sont plus acceptées dans les textes)

________________________________________________________________________________________



GENOCIDE  EN  COURS :

www.info-palestine.net
Débat : Y aura-t-il un État palestinien ?
mardi 29 avril 2008 - L’Humanité
 

Soumises à la pression militaire permanente d’Israël, les bases physiques, économiques et humaines d’un État palestinien sont en voie de disparition. Y a-t-il encore une place en Palestine pour un État palestinien ? C’est sur cette question paradoxale que se penchent nos deux invités, Leïla Shahid, représentante de l’Autorité palestinienne à Bruxelles, et Régis Debray, écrivain et médiologue [1]. Il n’a pas oublié qu’il fut philosophe et a intitulé son dernier livre Un candide en Terre sainte [2].

Il le dédie à la fois à son vieil ami François Maspero, qui lui a donné l’idée de ce reportage « sur les pas de Jésus », et à Jacques Chirac, qui lui avait confié la mission délicate d’étudier « les coexistences ethnico-religieuses » au Proche-Orient. Régis Debray, en quête des Évangiles et de la Palestine, n’en a retrouvé que des évocations. Les uns estompés par le temps, l’autre fracassée par l’occupation et la colonisation. Il a fait le constat de l’effacement progressif, inexorable, du territoire de ce qui devrait être un jour la Palestine. Alors que cette année doit être, si l’on en croit M. Bush, celle de la création de l’État palestinien promis par l’ONU en 1947.

Alors que le mouvement sioniste, lui, a concrétisé sa promesse et fêtera en mai les soixante ans d’Israël. Le printemps pour Israël, l’hiver de la « Nakba » pour les Palestiniens.

(JPG)

-  Régis Debray, quand on referme Un candide en Terre sainte, on n’est pas loin du désespoir absolu en ce qui concerne l’avenir de la Palestine. De votre voyage d’étude sur les lieux - effectué en 2006 à la demande de Jacques Chirac -, vous rapportez un constat implacable : « Les bases physiques, économiques et humaines d’un État palestinien sont en voie de disparition. » Vous dites aussi que dès 1938 « l’administration britannique avait constaté l’impossibilité de créer en Palestine deux États, un juif, un arabe ». Alors, toutes ces luttes, ces plans de paix, tout ça pour rien ? Et est-ce que Leila Shahid, qui représente la Palestine à Bruxelles, est d’accord avec ce diagnostic ?

Régis Debray. Dans la Fêlure, Scott Fitzgerald dit : « On devrait pouvoir comprendre que les choses sont sans espoir et cependant être décidé à les changer. » C’est vrai, en cet endroit que je redécouvrais après quelques années avec l’analyse des cartes précises dues au travail remarquable des géographes des Nations unies, l’OCHAA, j’ai constaté l’application d’un programme qui s’exécute, sans fanfare ni journalistes, et qui consiste simplement à aller jusqu’à la frontière qui est pour le moment celle de l’État d’Israël : le Jourdain. Ainsi se développe, non de façon machiavélique, mais de façon à la fois vitale, spontanée, inexorable, une colonisation doublée de travaux d’infrastructures, de captation d’eau, d’occupation des hauteurs, de raccordements d’une colonie à l’autre, une colonie sauvage qui est très vite officialisée... bref, un processus qui est un rouleau compresseur et qui ne correspond pas du tout à l’image qu’on a à l’extérieur.

Face à cette réalité, je me trouve devant cette difficulté : faut-il laisser le ronron diplomatico-médiatique nous dire que « d’ici un an nous aurons deux États », que « la Conférence d’Annapolis relance l’espoir de paix », que « nous, la France, appelons au gel des colonies »... Faut-il laisser cet écran de fumée, ou dire la réalité telle qu’elle est ?

À mon sens, ce qui serait désespérant, c’est d’entériner cet écran de fumée. Ce serait entériner le double jeu d’un gouvernement qui s’efforce d’être consensuel à l’extérieur mais qui est implacable à l’intérieur. Et le double jeu de l’Occident qui consiste à laisser faire le plus fort en le protégeant par une série de déclarations lénifiantes. Faut-il déchirer cet écran au risque de décourager, de démoraliser nos amis palestiniens ? C’est un dilemme. Personnellement, j’écris pour mon opinion publique, pour les Français, pour les Européens et je ne veux pas qu’ils s’endorment sur de fausses certitudes.

Leïla Shahid. Je reviens d’un mois en Palestine après quatre ans d’absence, et j’ai été absolument catastrophée, effondrée, de voir combien les choses ont régressé. J’ai l’impression qu’en quatre ans, c’est devenu quasiment irréversible. À commencer par Jérusalem. Jérusalem aujourd’hui n’a plus d’existence en tant que ville arabe à l’Est, israélienne à l’Ouest. L’endroit où le mur est le plus répulsif, le plus difficile à vivre, c’est Jérusalem. Parce que, là, il est tout en béton. Ailleurs, sur ses 700 kilomètres de parcours, c’est parfois un grillage avec des barbelés. Mais à Jérusalem, la Jérusalem métropolitaine qui est soixante fois plus grande qu’en 1967, il est entièrement en béton et il fait 9 mètres de haut.

Deuxièmement, c’est à Jérusalem-Est que l’agrandissement de colonies a été le plus important - toutes les informations le prouvent, en particulier celles de La paix maintenant, qui a fait un remarquable travail de « monitoring » des colonies. C’est dans la tradition sioniste classique de créer des faits accomplis. Celui-là déchargera Israël de la nécessité de négocier le statut de Jérusalem. Car si cela continue, il n’y aura plus rien à négocier.

La troisième chose qui m’a beaucoup choquée, c’est l’étendue des embranchements de routes pour relier ce qu’on appelle le « ring road », le périphérique de Jérusalem, qui va pratiquement annexer toute la ville sur le plan du transport public et de l’espace. Ces embranchements ne desservent que les colonies. Il n’y a pas une seule bretelle qui aille à Beit Hanina ou dans n’importe quelle banlieue de Jérusalem-Est. L’isolement de Jérusalem de la Cisjordanie et des territoires occupés est un fait accompli : on ne peut déjà plus parler de Jérusalem-Est comme capitale de l’État de Palestine. Finalement, et ceci concerne particulièrement les Français, à cause des entreprises impliquées (Veolia et Alstom), le tramway reliera les colonies à l’est de Jérusalem à Israël, en violant toutes les règles du droit international.

Dans le reste de la Cisjordanie, l’extension des colonies autour d’Ariel, celle de Maale Adumin pratiquement jusqu’à la mer Morte, l’extension du bloc du Gush Etzion font qu’il ne reste plus que trois entités complètement séparées : le bantoustan du Nord, celui du centre et celui du Sud, qui ne sont pas viables comme territoire d’un État.

Lorsque vous dites cela aux responsables israéliens, le plus sérieusement du monde, ils vous répondent qu’ils vont faire des tunnels sous les colonies et des ponts par-dessus, pour respecter la lettre de ce qui est inscrit dans les accords : la continuité territoriale. C’est littéralement kafkaïen, mais ils le disent sérieusement !

Les premiers à constater cet état de fait, ce sont les habitants de la Palestine, qui ne reconnaissent plus visuellement le paysage dans lequel ils habitent. Tous les jours il y a soit une nouvelle colonie, une « sauvage » qui devient officielle, une autre qui obtient le statut de ville, comme Ariel ou Modiin. Ce constat, vous le trouvez dans la bouche de la plupart des citoyens, je ne dis pas des responsables de l’Autorité palestinienne. Car si les responsables devaient admettre qu’il n’y a plus les fondements territoriaux d’un État, ils devraient arrêter de négocier. Ou alors adopter une autre stratégie.

-  Dans votre rapport, vous prévoyez une annexion, d’ici à trente ans, de l’ensemble des territoires occupés. Sarih Nusseibeh, recteur de l’université Al Qods, rappelle dans son dernier livre [3] qu’il a un jour publié une lettre ouverte demandant à Israël d’annexer les territoires palestiniens, ce qui aboutirait à terme, disait-il, à ce que les Palestiniens aient les mêmes droits civiques que les Israéliens. Et réglerait le problème, d’autant que la croissance démographique palestinienne est élevée. Est-ce cette solution que vous envisagez ?


suite à
26 avril 2008 - L’Humanité des débats
Vous pouvez consulter cet article à :

http://www.humanite.fr/Etat-palesti...

Envoyé par une correspondante à Strasbourg, Paor, militante juive pour la reconnaissance des Droits du peuple Palestinien

__________________________________________________________________________________________


17 mai 2008 : Grand concert à Paris  
1948 - 2008

Paix comme Palestine
60 ans après : La paix par le droit


Toutes les infos pratiques (Achetez vos places; Comment s'y rendre; programme....) : http://www.paixcommepalestine.org/spip.php?rubrique2

http://chahids.over-blog.com
ffff.JPG
Lettre d'info n° 182 de l'AFPS du 28 avril au 4 mai 2008

A la Une

"Emparez-vous de plus de collines, élargissez le territoire" Henry Siegman
Deux livres, "Lords of the Land" et "The Accidental Empire" [1], révèlent l’échelle massive du vol de terres palestiniennes et l’implication de chaque partie de la société israélienne dans l’avancement de l’entreprise de colonisation avec la violation évidente et délibérée non seulement du droit international mais aussi des propres lois israéliennes.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article8777.html


Action
« …Je ne veux plus acheter de produits israéliens tant que… » AFPS
La plaquette réalisée à l’initiative du groupe de travail « Boycott Désinvestissement Sanctions » suite au Congrès de l’AFPS qui a proposé de développer et mettre en place une démarche de mobilisation citoyenne contre l’occupation fondée sur la consommation éthique par un boycott des produits venant d’Israël liée à l’occupation, est composée de 4 cartes prédécoupées.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article8432.html


PETITION : Liberté pour Salah Hamouri. AFPS
Pétition pour faire libérer Salah Hamouri, jeune Français palestinien détenu depuis 2005 par les autorités israéliennes sans la moindre preuve et sans jugement.
Signez, EN BAS de cette page, cette pétition qui sera remise aux autorités françaises qui DOIVENT agir auprès des autorités israéliennes pour obtenir la libération de Salah Hamouri.
INFORMATION : Le 17 avril le tribunal militaire israélien a condamné Salah à 7 ans de prison. Nous demandons aux autorités françaises, qui ne se sont pas mobilisées avant le procès, d’assurer leurs obligations envers notre jeune compatriote et d’intervenir immédiatement afin de le faire sortir de la prison israélienne où il a déjà passé trois ans.
C’est, à compter du 22 avril, ce que les signataires demandent au président de la République française.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article7743.html

Entretien vidéo avec la mère de Salah Hamouri. J. Salingue
Denise Hamouri demande que la mobilisation continue : la voir et l’écouter  : http://www.france-palestine.org/article8750.html



attachment.jpg Salah






Pour Salah Hamouri ; lettre au président de la république. Jean-Claude Lefort
"J’ai pris bonne note que votre Chef de cabinet entendait que la France, une fois le jugement rendu, plaide pour sa libération « compte tenu des trois années que M. Hamouri a déjà passées en prison »".
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article8737.html


_______________________________________________________________________________________



3428.jpgL’économie palestinienne subit de plein fouet les restrictions israéliennes. Le Monde et dépêches
La banque mondiale a prédit, dimanche 27 avril, que, malgré des promesses d’aide internationale de plus de 7 milliards de dollars (4,5 milliards d’euros) , la croissance économique dans les Territoires palestiniens serait nulle en 2008 en raison des restrictions imposées par Israel.
suite : http://www.france-palestine.org/article8787.html

Des paysans cisjordaniens sans ressources après le vol de leurs oliviers. Irin
Jamil Khader, 87 ans, a eu un choc lorsqu’il a découvert que la quasi-totalité des 1 400 oliviers plantés par ses proches parents en février avaient soudain disparu, qu’ils avaient été déracinés et dérobés.
 suite : http://www.france-palestine.org/article8825.html

Inquiétudes du CICR après la suspension des visites familiales aux prisonniers. Irin
Pour les familles de la bande de Gaza dont les fils ou les filles sont incarcérés dans les prisons israéliennes, les 11 derniers mois ont été particulièrement pénibles : les visites familiales ayant été suspendues, leur seul contact avec leurs parents détenus se fait désormais à travers de brefs messages écrits.
 suite : http://www.france-palestine.org/article8754.html

La Zone C remplit d’effroi les Palestiniens, alors que des maisons sont détruites. Rory McCarthy
En fin de compte, cela s’est ramené à une lettre d’une seule page, écrite en hébreu et en arabe, remise en mains propres par un officier de l’armée israélienne qui a frappé à la porte. La lettre annonçait la destruction imminente de la maison de trois niveaux, blanchie à la chaux, et du petit jardin bordé d’arbres pour lesquels Bassam Sulaiman a mis si longtemps à économiser et qu’il a ensuite construit avec sa famille il y a dix ans.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article8748.html

Y aura-t-il un État palestinien ?

Dans L’Humanité des débats du samedi 26 avril, face-à-face Leïla Shahid, déléguée générale de la Palestine auprès de l’Union européenne et Régis Debray, écrivain, médiologue. suite : http://www.france-palestine.org/article8790.html

Stéphane Hessel : « La solution des deux États, israélien et palestinien, est devenue caduque » Thomas Cantaloube

De retour de la bande de Gaza, de Ramallah en Cisjordanie et de Jérusalem, l’ambassadeur de France, Stéphane Hessel, nous raconte comment le pessimisme a gagné les consciences des Palestiniens, qui ne croient désormais plus à la possibilité de vivre dans leur propre Etat, au côté d’Israël.
suite : http://www.france-palestine.org/article8784.html

youseeme-copie-1.jpg
Qui a perdu ? Le peuple d’Israël. Meron Benvenisti

Le débat sur la question de savoir qui a gagné, de la Paix Maintenant ou du Goush Emounim, se déroule comme s’il s’agissait d’un match de la ligue, avec une majorité d’accord pour estimer qu’à ce stade, c’est partie nulle : 1-1.
suite : http://www.france-palestine.org/article8755.html

Avant tout, le refus israélien. Alain Gresh

"Le scandale de l’impuissance de la communauté internationale à résoudre un des conflits les plus longs et les plus sanglants de l’histoire est simple : elle connaît le problème mais n’a pas le courage de dire la vérité, encore moins de l’affronter."
suite : http://www.france-palestine.org/article8746.html

"Tout comme un mur est qualifié de barrière, les mercenaires sont appelés des sous-traitants.” Entretien avec Robert Fisk
Robert Fisk a la réputation bien méritée d’être un des correspondants étrangers les plus honnêtes et pugnaces parmi les medias britanniques. Il a travaillé en Irlande du Nord où il révéla la présence des SAS (forces spéciales – NDT) au milieu des années 70, ainsi qu’en Bosnie, Palestine, Irak et Liban.
suite : http://www.france-palestine.org/article8745.html


Il est grand temps de libérer Vanunu. Yossi Melman
La semaine prochaine, le ministre de l’Intérieur va renouveler, pour la cinquième fois, l’interdiction faite à Mordechai Vanunu de quitter Israël.
suite : http://www.france-palestine.org/article8780.html  - etc etc

1947/48, 2007/08, 60 ans de dépossession

suite à

Lettre d'information de l'Association France Palestine Solidarité. Envoyée à partir du site http://www.france-palestine.org  ET :

Parrainage d'enfants Palestiniens :
Rens. à l'Association France-Palestine



____________________________________________________________________________________


Parmi les derniers articles de

http://verites.org (cliquer dessus)




- Industrie pharmaceutique, médecins, argent : ménage à 3 sur notre dos

- Les émeutes de la faim

- L'union européenne est une impasse mortelle pour la France !

- Nous avons un gouvernement (et une prétendue opposition) de "Pieds Nickelés" !

 -  Monsanto à l'assaut de Babylone !

- OGM : le mythe de la recherche scientifique et médicale pour le bien de l?humanité !


BILAN  DE  SARKOZY  :
http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=1629
 
Sarkozy incapable de tourner la page du dollar http://www.marcfievet.com/article-19173697.html


________________________________________________________________________________________


Dernières publications
http://michelcollon.info


  Tibet : Enquête sur une photo manipulée    Monsieur Sarkozy ne comprend pas    Je ne suis pas d'accord avec le boycott des J.O. et la propagande anti-chinoise    Allo, Jane, tu as entendu parler de Gaza ?    Peine de mort : on débat en Chine    Bio branchés, BT-light ou dalaïstes convaincus : de quelle gauche s’agit-il ?    « Il y a un risque de coup d’Etat »    Carrefour et le boycott des J.O.    Quelles issues pour la crise Chine-Tibet ?    Mon collègue revient de Chine et...    A propos de la visite du « chef spirituel tibétain » en Belgique    Ma faute ? Avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale.    L'avis d'un étudiant chinois à Paris    Des propriétaires prennent les armes contre la réforme agraire    Emission spéciale "Bolivie" sur Radio Venezuela en direct    Nous dénonçons la conspiration pour diviser la Bolivie    Rapport au sujet du problème politique actuel que rencontre notre Bolivie    Biocarburants et crise alimentaire    Portrait du président Uribe    Territoires et mondialisation : enjeux du développement    Abandon ou progrès du socialisme ? Changements à Cuba    Cette tragédie que nous confortons avec nos troupes    Histoire, politique et revendications mapuches    Il n’y a pas de guerre contre le terrorisme    Le géant égyptien se met en marche    Française vivant en Chine, j'ai été très choquée par la couverture médiatique    RSF et Ménard impliqués dans un scandale de corruption    Le Proche-Orient pour les nuls  


:
NOUS ORGANISONS
UN SEMINAIRE DE FORMATION :
Les mécanismes fondamentaux
de la mondialisation


Formations organisées par Investig'Action. Séminaire de trois jours : les 10, 11 et 12 mai prochains.

Le thème : "Les mécanismes fondamentaux de la mondialisation". Ce sera l'occasion de définir et de discuter notre méthode générale d'investigation. L'animateur sera Michel Collon. Le séminaire s'adresse aux personnes qui connaissent notre activité (recherches, information, diffusion) et pourraient nous aider à la renforcer.

Car l'actualité nous pose plein de questions. Comment comprendre l'Irak, Israël, les relations entre grandes puissances, les guerres qui se préparent, le pillage de l'Afrique et de l'Amérique Latine, le pessimisme en Europe, la démission d'une certaine gauche et toutes sortes de phénomènes actuels sur lesquels chacun de nous s'interroge et qu'il aimerait pouvoir présenter dans un cadre global clair et logique ? Tel est l'objectif de cette rencontre.

Voici les thèmes , mais vous pouvez rajouter vos questions :
- Quelles lois économiques mènent à la guerre ?
- Quelles sont les règles du "partage du monde" ?
- Quel rôle joue le pétrole dans les conflits entre grandes puissances ?
- Le capitalisme peut-il devenir pacifique ?
- Que signifie le concept "impérialisme" ?
- Confrontations des théories classiques et des principales théories actuelles sur la mondialisation ?
- Comment pouvons-nous développer notre étude et aussi parler de ces choses autour de nous ?

Nous allons essayer de cerner, de manière simple, les mécanismes fondamentaux. Dégager, en quelque sorte, les "règles de la mondialisation" afin de permettre à chacun de précisément mieux s'orienter dans cette actualité et pouvoir bien la présenter autour de soi.

Ce séminaire ne pourra accueillir qu'une douzaine de personnes environ. Pour permettre l'interactivité, pour avoir de vraies discussions, pouvoir approfondir les choses et en retirer un maximum.

Le séminaire se déroulera dans un gîte, dans un très beau village des Ardennes belges. La participation est gratuite. Frais de logement : 20 euros, frais de nourriture à partager sur place.

 jules.investigaction@gmail.com
Tél pour la Belgique : 0472 98 50 11




_________________________________________________________________________________________



C O M M E N T A I R E S  :   I C I




Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Barbarie hier et aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

charlotte357 02/05/2008 12:05

Bonjour ma chère Eva, je relaie sur mon blog ton article sur la Shoah des Tsiganes. Je ne commente pas toujours tes articles mais je veux que tu saches que je viens sur ton blog plusieurs fois par jour. J'essaie de lire tous les articles que tu indiques en liens. Quel boulot ! BISESCharlotte

Artémis 30/04/2008 21:17

Je comprends et suis entièrement d'accord sur le principe. Ce génocide mérite d'être rappelé et expliqué comme tous les autres avec le traitement le plus égalitaire possible.

eva journaliste-resistante a l'intolerable 30/04/2008 20:44

BonjourOn n'est sûr de rien !Mais d'après les courriers que je reçois, émanant de personnes consacrant leur vie aux Tsiganes, il y a semble-t-il carence complète. Alors, moi qui suis sensible à la question  tsigane, qui aime tant ce peuple si attachant et créatif, et qui ai un blog d'info, d'alerte, de conscientisation, je lance cette campagneen souhaitant que tous les génocides soient commémorés, qu'il n'y ait pas de favoritisme (toute ma vie j'ai combattu les privilèges, quels qu'ils soient)plutôt qu'une concurrence entre eux, je souhaite des commémorations globalesOn a trop tendance, injustement, à tout ramener au SEUL génocide juif, alors qu'il y en a tant d'autres (sans parler des Amérindiens, Arméniens etc) comme les Témoins de Jehovah, ou les handicapés mentaux ou les homosexuelsqui le sait ? Injustement, on braque le projecteur sur les Juifs, il est temps de rétablir la vérité et qu'on ne favorise personne. Moi je mets tout le monde sur un pied d'égalité, nul n'a plus de valeur que l'autre, TOUTE vie est sacrée, unique, a de la valeur et doit être respectéececi étant dit, personnellement je suis plus attachée à la cause Tsigane, les ayant bien connus et appréciés, je parle de cette causemais eu égard à la Justice, à l'égalité de la mémoire, je rappelle TOUTES les autresamicalement Eva

Artémis 30/04/2008 20:18

Intéressant, en effet. Mais êtes-vous sûre d'être la première à parler de cette cause peu relayée ? Le net est si vaste...

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages