10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 22:03
Tibet, le « Grand Jeu », et la CIA 


Bonjour,

Ca suffit, toutes ces images qui montrent le monde entier se dresser pour défendre des moinés armés par la CIA  (idéologiquement et militairement), alors qu'en réalité on assiste à une entreprise de propagande sans précédent contre la Chine, seule capable, aujourd'hui, de faire ombrage au pays qui prétend dominer le monde entier, par les armes, par la peur, par la terreur, par le contrôle, par l'idéologie, par tous les moyens !

Envoyé Spécial, ce soir, nous montre des élus Verts parisiens rendus hystériques à la seule vue du drapeau chinois, des militants altermondialistes prêts à se faire fracasser le crâne pour défendre les "malheureux" tibétains, des défenseurs des Droits de l'Homme obsédés par la cause du Dalaï-Lama, alors que c'est un féodal, un protégé des Américains, formé depuis des décennies par la CIA !

Mais sommes-nous tous devenus fous ?

Et pour couronner le tout, une lectrice arabe qui n'a pas digéré (c'est son droit) son enfance, son éducation, sa famille, son pays, vient me reprocher vigoureusement de m'en prendre à ...  l'Occident si "démocratique" ! Ah, la propagande médiatique est efficace !

Eh bien oui, on va en parler,  de cette démocratie à la sauce américaine qu'on veut, au nom de la liberté sans doute, imposer à tous les peuples ! Ah, elle est belle, tiens ! J'avais l'intention, par la suite, de traiter ce sujet, je vais commencer à le faire ce soir, car vraiment, trop c'est trop !

Au nom de cette fameuse liberté, aujourd'hui, nous sommes privés de la liberté de penser ! Oui, on nous impose du "prêt à penser",
directement issu des cerveaux américains qui veulent nous asservir à leur prétendue démocratie ! Je vais vous en servir, moi, un bel article sur la démocratie américaine, avec Noam Chomsky, le célèbre intellectuel d'Outre-Atlantique !

Récemment, je vous avais parlé de la manipulation des photos à des fins de propagande, je vais les évoquer à nouveau, mais aussi plusieurs articles qui montrent combien nous sommes tous manipulés, à commencer par "les médias atlantistes", pour reprendre le titre de
http://www.verites.org/article-18629724.html.

Voilà ce que ça donne :



Je cite l'article de Verités.org, que l'on doit au site Michelcollon.infos :


Regardez bien cette photo "Soldats chinois déguisés en moines", que vous avez sans doute reçue ou recevrez bientôt.

Elle circule beaucoup sur le Net, avec le commentaire : "Londres - 20 mars - Le GCHQ, l’agence gouvernementale de communications qui surveille électroniquement la moitié du monde depuis l’espace, a confirmé l’accusation du Dalaï Lama, selon laquelle l’Armée Populaire de Libération chinoise, déguisée en moines, a provoqué les émeutes qui ont tué ou blessé des centaines de Tibétains..." 

Cette photo est censée le prouver, et elle a donc indigné beaucoup de gens.


Maintenant, regardez attentivement cette photo, et jouons au jeu des sept erreurs
...

Les 7 erreurs... 

1. Avez-vous déjà vu une « photo - satellite » prise avec un tel angle de vue ?

2. On nous dit que les soldats se déguisent en moines pour jouer les agents provocateurs. Sont-ils assez stupides pour mener une telle opération secrète en pleine rue ?

(suite à : voir lien un peu plus bas ) 

Mais alors d’où vient-elle ?

En réalité, la photo date de 2003. Lors du tournage d’un film, les moines ont refusé de jouer les figurants. Ce sont donc des soldats qui en ont été chargés, et ils reçoivent ici leurs uniformes de figurants. Pratique courante là-bas, semble-t-il. En tout cas, rien à voir avec les récentes images TV montrant des moines exercer des violences et détruire des magasins à Lhassa.

suite à http://www.verites.org/article-18629724.html




Pourquoi cette sympathie planétaire pour la cause du Tibet ? On ne comprend pas ! 

 "Ce qui est amusant, dans tout ça, c’est que les nations qui souvent ont gagné la liberté contre la monarchie, protègent un théocrate personnel, un roitelet agité par les US.

D’où vient cette sensibilité occidentale pour ce pauvre théocrate de Dalai-lama? Dans la foulée de Gandhi, de la mode du yoga et de la frénésie orientaliste des années 70, et au contre-pieds des âneries de Mao et de la Bande des Quatre qui n’étaient pas des saints, on a sanctifié cet auto proclamé demi dieu. Les dames qui prennent leur thé à cinq heures aiment ce genre de “position” intellectuelle voir “philosophique”.

Deux poids, deux mesures : les Ménard, Glucksmann, Lévy et Cie n’ont pas dit un mot pour condamner les USA et réclamer le boycott des JO d’Atlanta et de Los Angeles au moment où l’Empire états-unien semaient la mort de masse en Irak, au Panama ou en Yougoslavie. Pas un mot non plus contre cette grande “démocratie” qui torture officiellement à Guantanamo et qui a le plus fort taux au monde, très loin devant la Chine, pour le nombre de citoyens emprisonnés par rapport à la population globale.

Pas un mot de protestation non plus contre la dédicace sciemment politique du Salon parisien du livre à l’Etat d’Israël avec visite à la clé du président d’Israël, présentement occupé à massacrer sans pitié civils et enfants palestiniens. Pour ce qui concerne la fausse gauche, pas un mot non plus, , sauf quand il s’agit de boycotter un pays se réclamant du socialisme, pour condamner les J.O. en tant que vitrine du sport commercial et professionnel (un débat approfondi serait nécessaire à ce sujet).


Pas un mot non plus pour condamner les atteintes aux droits de l’homme, en France même, du régime sarkozyste, sa traque aux ouvriers immigrés, ses atteintes répétées au droit de grève, sa mainmise sur les médias (n’est ce pas, Messieurs de “Reporters sans frontières” !),sa construction d’un Etat policier chargé de fliquer les manifs populaire, son viol grossier de la souveraineté du peuple
auquel Sarkozy et la fausse gauche viennent d’imposer la constitution européenne bis en annihilant le vote démocratique du 29 mai 2005.

A l’approche des JO, il faut s’attendre à une multitude de provocations pour tenter d’isoler la Chine, d’y semer la division sur des bases “ethniques”, non seulement de la part des classes féodales privilégiées expropriées par la République populaire chinoise en 1959, non seulement de la part du prétendu “gouvernement tibétain en exil”, mais de la part des Etats impérialistes qui feignent d’oublier dans quel état épouvantable de famine et d’humiliation les USA, l’Allemagne, la France et l’Angleterre capitalistes avaient plongé la Chine à l’époque des guerres de l’opium et des “concessions” ; qui oublient les quelque 10 millions de morts civils et militaires dont la Chine à souffert pour se libérer de l’occupation du japon fasciste lors du dernier conflit mondial.

Le fait que ces Etats prédateurs qui affament la moitié de la planète avec leur OMC, leur FMI, leurs guerres impérialistes et leurs blocus, appellent au respect des droits de l’homme au Tibet, est pour le moins suspect ; de plus, c’est volontairement oublier qu’avant 1959, le Tibet était plongé dans le servage, que les “gentils” dirigeants de monastères bouddhistes avaient droit de vie et de mort sur les serfs (90% des gens), que 90% des habitants étaient analphabètes, qu’un Tibétain de base était décapité si ses yeux se posaient sur le Dalaï-Lama !

Ces mêmes Etats impérialistes osent parler d’indépendance nationale du Tibet alors que ce pays fait partie de la Chine multinationale depuis le 13ème siècle (bien avant que la corse ou Nice n’appartiennent à la France !), et qu’eux-mêmes foulent aux pieds les droits nationaux du peuple palestinien, du peuple irakien, du peuple yougoslave, du peuple ivoirien, du peuple tchadien, et de tant d’autres !
  "

suite à http://marcfievet.com/article-18548600.html


Tibet : Déclaration de La commission exécutive du PRCF

L'avis d'un grand journaliste israélien, Uri Avnery, sur http://www.mondialisation.ca/

" He ! Hors du Tibet !" s'exclame le chœur international, "Mais pas de Tchétchénie ! Pas du Pays basque ! Et certainement pas de Palestine !" Et ça, ce n'est pas une blague.

Comme tout un chacun,  je soutiens le droit du peuple tibétain à l'indépendance, ou au moins à l'autonomie. Comme tout le monde, je condamne les exactions que le gouvernement chinois y commet. Mais contrairement aux autres, je ne suis pas prêt à me joindre aux manifestations.

Pourquoi ? Parce que j'ai le sentiment désagréable qu'on me soumet à un lavage de cerveau, que tout cela est de l'hypocrisie.

Un peu de manipulation ne me dérange pas. Après tout, ce n'est pas par hasard que les révoltes ont commencé au Tibet la veille des Jeux olympiques à Pékin. C'est très bien. Un peuple qui se bat pour sa liberté a le droit d'utiliser chaque occasion qui se présente et qui peut servir son combat.

Je soutiens les Tibétains bien qu'il soit évident que les Américains utilisent cette lutte à leurs propres fins. Il est clair que la CIA a planifié et organisé les révoltes, et que les médias américains mènent une campagne à l’échelle mondiale. Celle-ci fait partie de la guerre souterraine entre les Etats-Unis, la superpuissance actuelle, et la Chine, la superpuissance montante – une nouvelle version du "Grand Jeu" qui fut joué en Asie centrale au XIXe siècle par l'empire britannique et la Russie. Le Tibet est un jeton dans ce jeu.

Je suis même prêt à ne pas tenir compte du fait que les gentils Tibétains ont perpétré un pogrom meurtrier contre d'innocents Chinois, tuant femmes et hommes et brûlant maisons et boutiques. Il arrive que d’atroces débordements se produisent au cours des luttes de libération.

Non, ce qui me gêne vraiment est l'hypocrisie des médias du monde. Ils font un raffut du diable sur le Tibet. A longueur de milliers d'éditoriaux et de débats, ils maudissent l'affreuse Chine et la couvrent d'injures. C'est comme si les Tibétains étaient le seul peuple du monde privé, par la force brutale, de son droit à l'indépendance, comme s'il suffisait que Pékin ôte ses sales pattes des moines vêtus de safran pour que tout aille pour le mieux dans ce meilleur des mondes possibles.

IL N'Y A PAS DE DOUTE que les Tibétains ont le droit de gouverner leur propre pays, de défendre leur exceptionnelle culture, de promouvoir leurs institutions religieuses et d'empêcher des colons étrangers de les submerger.

Mais les Kurdes de Turquie, d'Irak, d'Iran et de Syrie n'ont-ils pas les mêmes droits ? Et les habitants du Sahara occidental, dont le territoire est occupé par le Maroc ? Et les Basques en Espagne ? Et les Corses au large des côtes de France ? La liste est longue.

Pourquoi les médias du monde adoptent-ils telle lutte d'indépendance, mais ignorent souvent cyniquement telle autre ? Qu'est-ce qui rend le sang d'un Tibétain plus rouge que le sang de mille Africains de l'est du Congo ?

suite à
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=8607



Ce Ménard, je vous en ai parlé, vous savez, c'est le Secrétaire perpétuel de Reporters sans Frontières. Son double jeu me fait horreur : L'un hypocritement pour les Droits de l'Homme, à géométrie très variable d'ailleurs, l'autre au service des forces les plus rétrogrades, anti-démocratiques. C'est le même homme qui dit :

: « ...moi, si c’était ma fille que l’on prenait en otage, il n’y aurait aucune limite, je vous le dis, je vous le dis, il n’y aurait aucune limite pour la torture. ».

Faut-il rappeler au patron de RSF que l’apologie de la torture est interdite en France, que même si les USA ont voté une loi pour en autoriser l’usage, elle est condamnée par l’ONU, la Convention de Genève, Amnesty international et par toutes les ONG ?

Enfin : presque toutes les ONG.

Au journaliste Eric Nolleau qui lui reprocha ses propos sur la torture samedi 29 mars dans l’émission « On n’est pas couché » sur France 2, Ménard répondit : « Vous êtes un menteur » avant d’en donner une version fausse avec un aplomb sidérant.

 Ménard vient d’être décoré de la Légion d’honneur.

Les informations ci-dessus proviennent en partie de mon livre « La face cachée de Reporters sans frontières. De la CIA aux Faucons du Pentagone », éditions Aden. "
http://r-sistons.over-blog.com/article-18565782-6.html#comment26348820



Et voici un aperçu de cette face cachée de Ménard :

" Aucun organe de presse français ne l’a publié à l’époque, mais la presse taïwanaise en a fait grand état en janvier 2007: Robert Ménard, le fondateur et secrétaire perpétuel de RSF qui coordonne en ce moment des manifestations hostiles contre la Chine, a reçu officiellement un chèque de 100 000 dollars de Taïwan, pays connu pour son appui aux régimes de droite les plus récalcitrants. "

En acceptant son prix à Taïwan et le chèque qui l’accompagnait, Ménard s’est engagé à créer un site web pour continuer à attaquer la République populaire de Chine contre laquelle RSF s’acharne depuis déjà plusieurs années. Il ne fait pas doute que des transferts bancaires ont eu lieu entre Taipei et Paris où est installé le groupe français, parrainé (comme il a été contraint de le reconnaitre) par le gouvernement des États-Unis par l’intermédiaire de la National Endowment for Democracy et d l’International Republican Institute, en plus d’autres sources de financement occulte de la droite européenne.

D’un autre côté, le patron de RSF ne pouvait ignorer que le président taïwanais
Chen Shui-bian était l’objet d’accusations de corruption et de contrefaçon
et a échappé à l’emprisonnement grâce à son immunité face aux poursuites pénales. Son épouse, Wu Shu-chen, a été aussi accusée de corruption dans le cadre d’une grande enquête sur des détournements de fonds au sein du Parti démocrate progressiste."

suite sur
http://www.marcfievet.com/article-18620253.html

Passons sur tout le reste, voyez sur mon blog dédié à la désinformation, http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com ,  les engagements à géométrie variable du Sieur Ménard...
Il est très mal placé pour donner des leçons de démocratie, non ?

http://mondialisation.ca


Venons-en au plat de subsistance, à la fameuse démocratie américaine. La pseudo démocratie de l'Occident, je l'ai dans le collimateur ! Et j'ai bien l'intention de lui régler son compte, d'ici trois mois; ça sera musclé, au nom de la démocratie justement, la vraie, celle à laquelle je suis attachée personnellement. Vous aussi, j'espère ! 

Pour l'instant, la démocratie relève de l'utopie. Mais aux Etats-Unis, ou en France aujourd'hui, sans parler de l'Italie bientôt, on est loin du compte. Vraiment très loin...

Je vous avais promis Noam Chomsky, le voici. De quoi se régaler !

Concernant les Etats-Unis,  des extraits d'un de ces articles, paru dans michelcollon.info :

" Pendant très longtemps les Etats-Unis ont considéré comme un fait acquis qu’ils domineraient et contrôleraient l’Amérique Latine, ses richesses naturelles, les investissements, les gouvernements, entre autres. En fait, un point clé de la politique des Etats-Unis c’est que “si nous ne pouvons pas contrôler l’Amérique Latine, comment pourrons-nous contrôler le reste du monde ? » (..)

Pour la première fois, la majorité du continent est en train de commencer à mettre le nez dans ses graves problèmes intérieurs et ce développement est très préoccupant pour les Etats-Unis. Par le passé, ils avaient été capables de les contenir en usant de deux méthodes : la première c’était la violence et la seconde : l’étranglement économique. La Colombie est un bon exemple de la méthode violente : en 1962 Kennedy envoya en Colombie une mission de forces spéciales pour conseiller les forces militaires colombiennes et le conseil fut qu’il fallait contrôler la population au moyen de la terreur paramilitaire.

- On a supputé la participation des Etats-Unis dans l’opération qui a causé la mort de Raúl Reyes. Y a-t-il des faits pour corroborer cette hypothèse ?

Vous parlez de l’assassinat de Reyes… Nous n’avons pas d’information probante, mais c’est une hypothèse très raisonnable. Rappelez-vous quand et qui a été assassiné. Ils ont tué une personne qui était au centre des négociations pour l’échange de prisonniers et celui qui était le plus engagé pour une possible négociation.
Il n’y a pas besoin d’être un génie pour comprendre ce que cela signifie : la Colombie et les Etats-Unis ne veulent pas rendre possible l’échange de prisonniers et ils
 ne veulent pas de la diplomatie ni de la négociation. "..;
suite sur http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-04-04%2017:49:07&log=invites



La démocratie à l'américaine, ça vous dit ?

Le monde appartient aux Américains, Noam Chomsky :

" (…) il existe une solution potentielle à un problème dangereux et c’est toujours la même : faire en sorte que notre propre pays devienne une véritable démocratie. Mais ceci est en pleine contradiction avec les présomptions d’une élite qui pense que le monde lui appartient et que toutes ces questions ne concernent pas le public, que ce soit en matière de politique étrangère ou autre.

Vous savez tous, bien sûr, qu’il y a eu au mois de Novembre des élections (au Congrès) – enfin, ce que nous appelons ici aux Etats-Unis des "élections"...
il y avait, selon les critères états-uniens, une large majorité en faveur d’un retrait des troupes selon un calendrier précis...

La réaction post-électorale du gouvernement états-unien consista à bafouer l’opinion publique et augmenter le nombre de soldats de 30 000 ou 50 000. De manière prévisible, un prétexte fût invoqué. "Nous sommes confrontés à une ingérence étrangère en Irak, contre laquelle nous devons défendre les Irakiens. Les Iraniens sont en train de s’ingérer en Irak. (..)

Nous avons assisté au genre de débat habituel qui illustre de manière percutante les différents systèmes de propagande. Pour citer les plus évidents, en exagérant un peu : la propagande des états totalitaires, qu’il faut accepter ou sinon… Et ce "sinon" peut avoir différentes conséquences selon la nature du régime. Les gens sont libres de croire ce qu’ils veulent du moment qu’ils obéissent.

Les sociétés démocratiques ont recours à une autre méthode : la "ligne du Parti" n’est pas expressément formulée. Le faire serait une erreur. Ce qui se passe, c’est que la ligne est posée comme une évidence et ensuite un débat vif est organisé dans les limites du cadre posé par la ligne du Parti. Cela répond à deux objectifs. D’abord, ça donne l’impression d’une société libre et ouverte puisque nos débats sont "vifs". Ensuite, cela instaure une ligne de propagande qui devient une sorte d’évidence, comme l’air que vous respirez. Et ce fut le cas.

Nous avons là un exemple classique. Tout le débat autour de "l’ingérence" en Irak n’a de sens que si vous assimilez cette idée que "le monde nous appartient". Si le monde nous appartient, alors la seule ingérence étrangère envisageable, dans un pays que nous avons envahi et que nous occupons, est forcément celle de l’Iran.

Si vous suivez le débat qui a lieu ici sur cette ingérence iranienne, et ce débat n’est pas clos, personne ici ne fait remarquer que les termes de ce débat sont insensés. Comment peut-on accuser l’Iran de s’ingérer dans les affaires d’un pays que nous avons envahi et occupé ? Cela n’a de sens que dans le cadre de cette présomption selon laquelle "le monde nous appartient". Une fois cette idée bien assimilée, tout le reste de la discussion devient parfaitement sensée. (..)

Lorsque les Etats-Unis ont commencé à bombarder régulièrement le Nord Vietnam, à partir de février 1965, ils ont aussi intensifié par trois les bombardements dans le Sud – qui faisait déjà l’objet d’une agression depuis trois ans. Quelques centaines de milliers de Vietnamiens furent tués et des milliers, sinon des dizaines de milliers, enfermés dans des camps de concentration. Les Etats-Unis ont livré une guerre chimique pour détruire les récoltes et la végétation qui servait de couverture et protection. En 1965, le Sud Vietnam était déjà totalement ravagé.

Bombarder le Sud ne coûtait rien aux Etats-Unis parce que le Sud n’avait pas de défense. Bombarder le Nord par contre était risqué. En bombardant le Nord, nous bombardions les ports où nous pouvions toucher un navire russe, ce qui pouvait devenir dangereux (..)

 C’est plus ou moins un débat "vigoureux" entre faucons et colombes, d’accord entre eux sur cette idée que le monde nous appartient. Alors la seule chose qui compte c’est de savoir combien ça nous coûte ou éventuellement, pour les plus sensibles d’entre eux, si nous ne serions pas par hasard en train d’en tuer un peu trop…(..)

Il existe d’autres sites. Des "bases militaires semi permanentes", qui sont en train d’être construites un peu partout dans le pays. "Semi permanentes" signifie "permanentes", c’est-à-dire aussi longtemps que nous voulons (..)
 
La Grande Bretagne n’était pas coupable de se trouver dans les eaux irakiennes parce que la Grande Bretagne est un état allié des Etats-Unis et, puisque le monde nous appartient, elle avait le droit d’y être aussi.

Qu’en est-il d’une éventuelle guerre contre l’Iran ? Il y a des menaces très sérieuses de la part des Etats-Unis et d’Israël – un autre état servile à nos intérêts – pour attaquer l’Iran. Il se trouve qu’il existe une Charte des Nations Unies qui dit dans son article 2 que la menace ou le recours à la force dans les affaires internationales constitue un crime. "La menace ou le recours".

Est-ce que cela dérange quelqu’un ? Non, parce que nous sommes, par définition, un état hors-la-loi ou pour être plus précis, nos menaces et nos recours à la force ne sont jamais internationales, elles sont forcément nationales, puisque le monde nous appartient. Donc, tout va bien. Alors nous menaçons de bombarder l’Iran – peut-être le ferons nous, peut-être pas. Serait-ce un acte légitime ? Personne ne se pose la question ici. Certains disent que ce serait une erreur, mais personne ne dit que ce serait illégitime. Par exemple, les Démocrates au Congrès refusent de voter un amendement qui exigerait que le pouvoir exécutif informe le Congrès de son intention de bombarder l’Iran – juste une consultation, une information. Même cette proposition là a été rejetée.

Le monde entier est choqué par une telle éventualité. Ce serait un acte monstrueux. Un éminent historien Britannique, Correlli Barnett, a récemment écrit que si les Etats-Unis attaquaient, ou si Israël attaquait, ce serait la troisième guerre mondiale. L’attaque contre l’Irak a été suffisamment horrible. A part la dévastation provoquée dans le pays, le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies a revu ses chiffres et estime qu’environ 4,2 millions de personnes sont des réfugiés, plus de 2 millions ont fui le pays et 2 millions ont fui à l’intérieur du pays. S’ajoute à cela le nombre de tués, que nous pouvons extrapoler à partir des dernières études et évaluer à probablement environ 1 million.

Les services de renseignement US, et d’autres services et experts indépendants, avaient prévu qu’une attaque contre l’Irak augmenterait les risques de terrorisme et de prolifération nucléaire. Ils étaient largement en dessous de la vérité. Des spécialistes renommés en affaires de terrorisme, Peter Bergen et Paul Cruickshank, estimèrent, principalement à partir de chiffres officiels, que ce qu’ils appellent "l’effet Irakien" a multiplié le risque de terrorisme par sept, ce qui fait beaucoup. Ce qui vous donne une idée de la priorité accordée par nos dirigeants à la protection de la population. Elle est très basse.

Que serait donc "l’effet Iran" ? Incalculable. Ce pourrait être une troisième guerre mondiale. Probablement une augmentation brutale du terrorisme, et Dieu sait quoi. Même les états autour de l’Iran, et qui n’aiment pas l’Iran – le Pakistan, l’Arabie Saoudite, la Turquie – préféreraient un Iran doté de l’arme nucléaire à une intervention militaire US, et ils ont raison car une intervention militaire serait dévastatrice. Ce qui ne signifie pas que nous n’allons pas le faire. Il n’y a pratiquement aucune discussion ici sur la légitimité d’une telle action parce que, encore une fois, tout ce que nous faisons est forcément légitime, et la seule question posée est celle du coût d’une telle opération.

Y’a-t-il une solution à la crise US-Iran ? Il existe des solutions envisageables. Par exemple, un accord qui autoriserait l’Iran à se doter de l’énergie nucléaire, comme tous les signataires du traité de non-prolifération, mais pas d’armes nucléaires. De plus, cela favoriserait la création d’une zone dénucléarisée au Moyen Orient. Une telle zone inclurait l’Iran, Israël, qui a des centaines d’armes nucléaires, et toutes les forces états-uniennes ou britanniques déployées dans la région. Une troisième mesure serait que les Etats-Unis et d’autres états nucléaires respectent leurs obligations légales, par un consensus de la Cour Internationale de Justice, et fassent des gestes de bonne volonté et procèdent à l’élimination totale de leur arsenal nucléaire.

C’est faisable, mais à une condition : que les Etats-Unis et l’Iran deviennent de véritables démocraties (..)

Chomsky Dans le cas de Cuba, deux tiers des états-uniens pensent que nous devrions lever l’embargo, toutes les menaces et rétablir les relations diplomatiques. Et ceci est vrai depuis que les sondages ont commencé, il y a environ 30 ans. Les chiffres varient, mais ils sont à peu près à ce niveau. Ils n’ont aucun effet sur la politique des Etats-Unis, ni envers l’Iran, ni envers Cuba, ni envers tout autre pays.

 

 

Il y a donc un problème et ce problème est que les Etats-Unis ne fonctionnement pas comme une démocratie. L’opinion publique ne compte pas et parmi les cercles dirigeants il s’agit là d’un principe admis : l’opinion publique ne compte pas. Le seul principe qui compte est que le monde nous appartient et tous les autres peuvent aller se faire voir ailleurs, qu’ils soient états-uniens ou pas.

Alors oui, il existe une solution potentielle à un problème dangereux et c’est toujours la même : faire en sorte que notre propre pays devienne une véritable démocratie.  (..)

 Il y a peut-être un an ou deux, l’Allemagne a vendu à Israël des sous-marins équipés pour porter des armes nucléaires. Pourquoi Israël aurait-il besoin de sous-marins équipés d’armes nucléaires ? Il n’y a qu’une raison imaginable et tous ceux dotés d’un cerveau en Allemagne l’ont compris – et la hiérarchie militaire le comprend très certainement – il s’agit d’une arme offensive contre l’Iran. Les sous-marins allemands envoient le message suivant aux Iraniens : si vous ripostez à une attaque, vous serez annihilés.

Les préceptes de l’impérialisme occidental sont très profondément enracinés. Le monde appartient à l’Occident et aujourd’hui les Etats-Unis dirigent l’Occident alors, bien sûr, ils collaborent. Le fait que l’Europe fournisse la première arme offensive contre l’Iran n’a probablement soulevé aucun commentaire (..)

Mais pour les Iraniens, leur histoire est celle de plus de 50 ans de tortures non-stop infligées par les Etats-Unis. En 1953, les Etats-Unis renversèrent un régime élu pour installer à la place un tyran brutal, le Chah, et ils l’ont soutenu sans faille pendant qu’il battait pratiquement tous les records en matière de violations des droits de l’homme dans le monde – tortures, assassinats, tout (..)

Que dire des Russes ? Eux aussi ont une histoire. Une partie de leur histoire est qu’au cours du siècle dernier, le Russie a été envahie et pratiquement détruite à trois reprises via les pays de l’Est. Vous pouvez vous arrêter un instant et vous demander quelle était la dernière fois que les Etats-Unis ont été envahis via le Canada ou le Mexique ? Ca n’arrive jamais. Nous écrasons les autres et nous sommes toujours en sécurité (..)

 . La Russie a perdu 25 millions de personnes pendant la Deuxième Guerre Mondiale et plus de 3 millions pendant la première. Mais puisque le monde appartient aux Etats-Unis, si nous voulons menacer la Russie, ce n’est pas un problème. Tout cela au nom de la liberté et de la justice (..)


Un nouveau sujet qui fait la une des journaux maintenant est "l’agressivité" de la Chine. On se préoccupe beaucoup du fait que le Chine est en train de renforcer son système d’armement. Est-ce que la Chine a prévu de conquérir le monde ? Beaucoup de débats à ce sujet. Alors, qu’est-ce qui se passe ? Pendant des années la Chine s’est activée pour tenter d’empêcher une militarisation de l’espace. Si vous examinez les débats à la Commission sur le Désarmement de l’Assemblée Générale de l’ONU, les votes sont de 160 contre 1 ou 2. Les Etats-Unis insistent pour militariser l’espace. Ils refusent que les traités interdisent la militarisation de l’espace.

Clinton pensait que les Etats-Unis devaient contrôler l’espace à des fins militaires. L’administration Bush est encore plus radicale. Elle pense que l’espace appartient aux Etats-Unis, selon ses propres termes, et que nous devons posséder l’espace à des fins militaires. Voilà le niveau du débat ici. Les Chinois ont tenté de l’arrêter, et on comprend pourquoi. Si vous lisez le journal le plus respectable du monde, je suppose, le Journal of the American Academy of Arts and Sciences, vous y trouvez de fins analystes, John Steinbrunner et Nancy Gallagher, qui nous avertissaient, il y a quelques années, que l’agressivité de l’administration Bush nous menait vers ce qu’ils appelaient "l’apocalypse final". Il y aura des réactions bien sûr. Si vous menacez de détruire quelqu’un, ce dernier réagira. Ces analystes en appelaient aux nations éprises de paix pour contrer agressivité militaire de Bush. Ils espéraient voir la Chine prendre la tête de ces nations. Cela en dit long sur l’impossibilité de démocratiser les Etats-Unis. (..)

Je voudrais terminer avec quelques mots de George Orwell. Dans l’introduction à la Ferme des Animaux, il écrivit "l’Angleterre est une société libre, mais pas très différente du monstre totalitaire que j’ai décrit". Il dit qu’en Angleterre, les idées impopulaires peuvent être éliminées sans recourir à la force. Puis il donne quelques exemples. A la fin il donne une brève explication, en deux phrases, mais qui touchent à l’essentiel. Il dit : une des raisons est que la presse appartient à des riches qui ont toutes les raisons du monde pour vouloir empêcher que certaines idées se répandent".

http://www.reopen911.info/News/2008/03/30/le-monde-nous-appartient/
Traduction Le Grand Soir


Vous avez dit démocratie ? Un modèle de démocratie ? Les peuples à qui on tente de l'imposer, n'en veulent pas ! Et ils ont bien raison ! Sans doute la Chine est-elle loin d'être une démocratie, elle aussi, mais au moins ne menace-t-elle pas nos vies, de surcroît au nom ... du Bien, de la Liberté, de la démocratie, de Dieu... Au fait, Dieu sur le dollar ? Bigre ! Ils font si bon ménage ?

Imposture !

Je dédie cette parution à Nadia. Arabe et apparemment pas du tout heureuse de l'être, démocrate dans la France de Sarkozy et trouvant toutes les vertus à cette démocratie-là. Tant mieux pour elle ! Chacun voit midi à sa porte... Attention, je n'ai pas dit que je voulais vivre dans une société obscurantiste. De là à m'enthousiasmer pour la démocratie de l' Occident.... Bonsoir à tous !

Eva

__________________________________________________________________________________________


http://fr.wikipedia.org




Au secours ! Berlusconi revient ! Un 3e supporter de Bush ! Un atlantiste de plus !!!  Un autre bling-bling ! Avec la bénédiction du Vatican ! Pauvres de nous !
 

Patatra ! Gordon Brown est un inconditionnel de Bush, comme Blair avant lui, ne demandons pas à un Anglais de se désolidariser des gangsters américains. Quant au cow-boy hongrois de Neuilly, il s'est acoquiné avec Bush, on ne s'attendait pas à autre chose de lui.

Mais voilà qu'un troisième inconditionnel du Dracula Texan arrive ! Nos amis italiens, alors qu'une 3e guerre mondiale se profile, d'ailleurs évoquée comme une chose naturelle par les Rockefeller, Bush, Cheney, Sarkozy, Kouchner et autres amateurs de guerres flamboyantes à condition d'en être eux-mêmes dispensés, nos amis italiens, donc, se préparent à faire revenir au pouvoir celui qui les conduira directement aux côtés des va-t-en guerre !

Pitié, amis italiens ! Epargnez-nous ce parangon de vertu proclamée ! A la tête d'un Empire, utilisant la politique à des fins personnelles, changeant les lois pour ne pas être condamné,  et quel palmarès ! Poursuivi dans des affaires de corruption, de pots-de-vin, de fraude fiscale, de faux en bilan, de financement illicite de parti politique, de soudoiement de juges, de subornation de témoin, de corruption en matière d'actes judiciaires, d'abus de bien sociaux, de constitution de caisses noires, et j'en passe de meilleures. Au petit Guignol, celui de l'info, Berlusconi est même présenté comme ayant des accointances mafieuses et comme opposé à la liberté de la presse.... Et tout ça, sans jamais se retrouver en prison ! Selon que vous serez puissant ou misérable..

Au fait, il se murmure que le sieur en question aurait fréquenté une loge maçonnique P2, secrète... C'est incroyable, ce nombre de dirigeants qui fréquentent des associations secrètes, des loges maçonniques... Bush, par exemple, aurait fait partie d'un groupe très fermé, Skun and Bones ou quelque chose comme ça, dont le nom est en soi tout un programme pour les pauvres peuples à la merci de ces individus... il y aurait même des relents sataniques dans certaines de ces associations !  Va-t-il falloir que je fasse aussi une pieuvre maçonnique, comme j'ai l'intention de traiter de la pieuvre noire (pape noir), de la pieuvre sioniste et de la pieuvre scientologue ? ( Ma première pieuvre était, je vous le rappelle, "évangéliste").

Je me demande parfois si les peuples ne sont pas à l'origine de leurs propres malheurs, quand même ! Ils se choisissent de tels dirigeants ! Je crois que nous aurons bientôt à subir un nouvel atlantiste forcené, avec tout ce que cela implique d'aventurisme guerrier, de mépris des peuples, de cynisme cupide et criminel.

Eva

Berlusconi - Sarkozy1. A la une : Berlusconi-Sarkozy : refusons l'Europe "bling-bling"

.

Lire l'appel


_________________________________________________________________________________________

 

 

Pétition : Spéculation et crises, ça suffit !



Une pétition proposée par un collectif d’économistes pour mettre un coup d’arrêt à la spéculation et aux crises financières qui en découlent. A signer et à faire signer !

 lire la suite

_________________________________________________________________________________________

Sélection :


Le site des tuyaux, des affaires, des bonnes adresses :
pour ceux qui veulent faire des économies, ou rechercher plus facilement un site...

http://aymard.aver-blog.com/



Vous avez dit "anti-impérialiste" ?

Je tombe ce soir sur un article de Mélenchon, posté sur son blog, dans lequel il laisse parler son indignation contre l'odieux coup-monté contre la Chine que constitue cette affaire tibétaine (http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=585). Si même M. Mélenchon trouve le courage de protester contre l'immense réserve de sauvagerie raciste et fanatique qui bout dans les cerveaux de nos interventionnistes droit-de-l'hommistes distingués, tous les espoirs sont permis.

Cela tombe bien. Mes amis collaborateurs de l'Atlas alternatifs, et d'autres, trépignent d'envie de monter un mouvement anti-impérialiste un peu solide...




La vérité sur la dette publique : Une escroquerie monstrueuse !

http://www.verites.org/article-18625341.html


L'Etat au service des banques, ou de l'intérêt général ?
http://collectiffsa.over-blog.com/article-18621806.html

D'autres pratiques syndicales à inventer
http://collectiffsa.over-blog.com/article-18612135.html

 

http://collectiffsa.over-blog.com/article-18632032.html


La destruction de l' Irak
http://atlasalternatif.over-blog.com/article-17930962.html

Comment on détruit un pays en cinq ans.. http://www.counterpunch.org/patrick03152008.html

Colombie, le " bien commun, une notion inconnue ".
http://www.marcfievet.com/article-18561238.html

Livre blanc sur la Défense : 2 parlementaires PS démissionnent
http://www.marcfievet.com/article-18559101.html

arche de Zoé : Breteau "mouille la France".
http://www.marcfievet.com/article-18558678.html

Irak, Afghanistan : Les paris risqués de Sarkozy
http://www.marcfievet.com/article-18558598.html (dessin)

Israël menace de détruire l' Iran en cas d'attaque
http://www.marcfievet.com/article-18548656.html

trafics d'organes serbes
http://www.marcfievet.com/article-18548294.html

Le kosovo, paradis des mafias
http://www.marcfievet.com/article-18577602.html



________________________________________________________________________________________



C O M M E N T A  I R E S   :   I C I


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Etats-Unis menace
commenter cet article

commentaires

eva journaliste-resistante a l'intolerable 24/04/2008 15:12

je ne cherche ni le chaos, ni la domination, je déteste ces mots ! il n'y a aucune stratégie.... il y a de l'info !il y a beaucoup d'info car l'actualité est chargée.... Eva

TizMi (Twin de Timee de SouthPark?) 24/04/2008 13:03

trop long, trop d'info' en vrac, manque de concision... j'voulais juste évoquer un détail de poids que te suggèrerait le dalaïlama lui-même..."Toute pensée radicale mène au chaos."Mais peut-être souhaites-tu le chaos poru imposer la paix, comme tous ceux qui voulurent dominer le monde un jour..?

eva journaliste-resistante a l'intolerable 11/04/2008 23:58

Melissa Patiño accusée de « terrorisme » pour le « péché » de Poésie

Demande urgente de signatures pour sa liberté
(En bas, lettre au Président du Pérou et signatures)
 
La poète Melissa Patiño Hinostroza (20 ans) a été arrêtée et accusée de « terrorisme »
au Pérou.
Son « péché » : avoir participé en tant que promoteur culturel à une rencontre politique de Coordinatrice Continentale Bolivarienne, qui a eu lieu à Quito, Équateur.
Elle appartient au groupe culturel « Cercle du Sud », dont la tâche est d'organiser récitals de poésie à Lima. Melissa prend part aussi à la production d'une émission de radio ; Elle étudie à l'Université.
Son « péché » : être poète, aimer la vie, aimer autrui, aimer un monde juste.
Melissa fut arrêtée par la police péruvienne, lors de son retour au Pérou. La télévision l'a montré ainsi qu'une « terroriste » qui « voulait saboter les sommets de chefs d'État que prépare le Pérou »
Le Président du Pérou, Alan García, ne fait rien d'autre qu'être à genoux face à George W. Bush et sa politique perverse du « terrorisme préventif ».
Melissa est poète, innocente de toute innocence. Elle n'a pas même fait acte de militantisme. 
Elle écrit.
Amis, la vie de Melissa est en sérieux danger !
Il faut agir sur-le-champ.

 
http://sutesector17.blogspot.com:80/2008/04/presa-de-deseperacin.html
http://zonadenoticias.blogspot.com:80/2008/04/hacia-el-estado-policial-titula-csar.html  
http://wayrabloggs.blogspot.com/2008/04/alfredo-pita-exige-libertad-de-melissa.html
http://rodolfoybarra.blogspot.com/2008/04/evento-cultural-por-la-liberacin-de.html   

http://fr.search.yahoo.com/search?p=Melissa+Pati%C3%B1o&ei=UTF-8&fr=moz2
 
Le P.E.N. Club du Pérou, toutes les personnes concernées par les droits de l'homme et ce, d'où qu'ils soient, de même que la famille Patiño, essayent d'aider  notre poète.
Mais elle a besoin de nous ! L'aide internationale est indispensable.
Je vous prie de bien vouloir signer cette lettre aussi vite que possible.
Pour adhérer à la liberté de Melissa Patiño, emprisonnée par le Régime du Pérou, vous devez me faire parvenir un mail à :
 
castello.cristina@gmail.com en complétant les données suivantes :

eva journaliste-resistante a l'intolerable 11/04/2008 23:57

Coucou ! L'autre jour, le forum que tu m'as envoyé, on disait "du grand Eva" ! (texte sur l'info)  J'ai répondu : 1 m 61 ! Petite, donc...Mais du pur Eva, que répondre ?Bisessssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssseva

eva journaliste-resistante a l'intolerable 11/04/2008 23:54

Chère Arthenice, tu crois au Père Noël ? Il s'accrochera au bateau par tous les moyens, quitte à nous faire tous tomber du bateau !Que de sujets d'indignations !!  Terrible...bon week-end avec tes enfants Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages