26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 00:19
Nevers

Mes amis

Vous tous mes lecteurs, nous formons comme une grande famille, unie par les liens de la tendresse, une certaine vision de la vie. Sans compromission avec la cupidité, l'égoïsme prédateur, l'injustice, l'esprit de domination, la tyrannie, ou encore la guerre, le fanatisme, ou le communautarisme. . Je ne connais pas chacun d'entre vous, mais je sais que si vous me lisez avec plaisir, c'est que comme moi vous êtes épris de vérité, de justice, de paix, d'éthique, d'universalisme, de fraternité - que vous êtes des humanistes, aimant la France des Lumières, des Droits de l'Homme, de la Culture, de la Solidarité, cette France que Sarkozy est en train de tailler en pièces, pour en faire une sorte de satellite de l'Amérique des néocons. Insupportable !

 Parmi mes lecteurs, il y a Arthenice.  Une orchidée. Un ange dans ce monde de brute. Eprise de beauté, de bonté, de solidarité, d'absolu. Poète dans toute sa manière d'être, de penser et de vivre. Et mère de trois enfants, une petite fatrie aimante et soudée. 

Aujourd'hui, la belle Arthenice n'a toujours pas retrouvé de travail. Bardée de diplômes et de qualités. Trop à une époque bling-bling ? Vraie, sincère, profonde, sans compromis avec la médiocrité qui s'étale partout. 

Seule avec ses enfants. Avec moins que le minimum pour vivre, celui que l'Etat accorde à ceux qui sont sur le bord du chemin  - pour combien de temps encore, avec les sans coeur qui nous gouvernent, arrivistes, parvenus, machos, cow-boys, racaille de luxe ? Et confrontée à une situation douloureuse que je vous ai exposée récemment, mais hélas trop tard : une fois seulement l'article publié



arthénice

" Mon fils Guillaume est en train de perdre l'audition de son oreille gauche.
Non, il n'est pas en train
Depuis sa toute petite enfance, comme s'il avait décidé de ne plus entendre la mauvaise entente de ses parents, son nerf auditif s'est atrophié
Aujourd'hui cette perte est estimée à 85%
Il faut l'opérer
Séjournant chez son père durant les vacance scolaires, celui ci a décidé d'organiser cette intervention durant ces vacances de février à.....Nice !!
Le père vit sur la côte
Entre temps, lui même s'est vu révéler un grave problème de santé qui a nécessité une chirurgie de toute urgence à Marseille, depuis lundi soir
Aussi, je me retrouve à gérer seule une opération à 1500 km de chez moi
La sécurité sociale appelle cela une opération de convenance, et ne prendra aucun frais en charge !!!
Le chirurgien réclame 690 euros de dépassement d'honoraire, non pris en charge par la CMU dont je suis bien entendue en ma qualité de Rmiste bénéficiaire
Ma fille m'a généreusement proposé de prendre son petit frère chez elle pendant 10 jours
Mais cela ne résout pas les frais de déplacement, de séjour et d'hospitalisation de Guillaume
C'est ça la réalité quotidienne d'une vie privée du plus basique
C'est étrange
Comme si on avait franchi une frontière avec le supportable

Et ce qui est étrange, comme quoi la nature humaine est solide....
Non, ma nature humaine est solide
On dirait que l'on peut encore et encore reculer les limites du tolérable
Je ne me plains pas
Parfois, je me fais l'effet d'être étrangère à moi même
Il ne s'agit pas de moi
Il y a une telle carapace entre moi et moi certains jours
Ce qui me fait tenir ?
Mes enfants
Nathalia m'aide énormément, et pourtant elle n'a rien
Pourtant, ce petit rien, elle le partage
Ce matin, Nicolas est allé cherché son enveloppe..."Prend Maman, je te le donne"
Quand à Guillaume, il est parti vendre sa PSP play station...."Pour toi Maman"
C'est beau !
C'est si beau !
Et ça, rien ni personne ne pourra me le prendre
je vous aime mes enfants

Je vais donc m'absenter du 24 au 5 mars
Je serais dans une chambre d'hôpital pour mon fils
Avec l'espoir qu'il retrouve son audition "


http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/02/22/je_serais_absente~3765810



Mes amis, Arthenice a besoin de vous.  Vous le savez, aujourd'hui notre société se deshumanise complètement. Les valeurs les plus belles sont déconsidérées, ainsi la solidarité est ravalée au rang d'assistanat, comme si tous les membres d'un corps n'étaient pas solidaires les uns des autres ! Chacun se replie dans un individualisme égoïste et frileux. Et ignore la souffrance du voisin.

Cette société, nous n'en voulons pas. Nous luttons pour qu'elle soit fraternelle et solidaire, pas pour qu'elle se dilue dans l'indifférence mortifère.

Aujourd'hui, ce qui est en jeu, aussi, c'est le sort du secteur de la santé : Si nous laissons faire, nous allons tout droit vers une médecine à deux vitesses. Ceux qui ont les moyens de payer la clinique, les dépassements d'honoraires - pour presque chaque opération, maintenant, c'est tout simplement scandaleux - peuvent se faire soigner.  Les autres restent avec leur maladie - ou leurs dettes, amplifiées par la rapacité des banques, indulgentes envers les bons payeurs, impitoyables envers les plus démunis. Triste société, en vérité. 

L'intolérable est à nos portes. L'intolérable est quotidien. L'intolérable est hideux !

Mes amis, faites un geste, aussi petit soit-il. Arthemice a besoin de vous. Découvrez-la sur son blog. Elle en vaut la peine. Ses mots sont une belle leçon d'amour et de courage. La poésie à l'état pur !

Et il y a tellement plus de joie à donner qu'à recevoir !

Je compte sur vous. Une maman et ses enfants sont dans la difficulté. Une maman et ses enfants sont dans la souffrance. Une maman et ses enfants ont besoin de vous.

Merci pour eux. Il y a des gestes qui sont porteurs de vie et de Lumière.

Eva, reconnaissante.



Si vous souhaitez aider, contactEZ SVP :  
jlpiova@free.fr


Arthénice
Ecrivain
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr
http://arthenice.hitmuse.com
http://www.spidart.com/arthenice
  


Franchises....
http://eldiablo.over-blog.org/article-17150177.html

____________________________________________________________________________________


Reçu ce jour : "INFO ARTEMISIA" <info@artemisia-college.org

J’ai fait un rêve !

Oui, j’ai fait un rêve, un MAUVAIS rêve, pour tout dire, un cauchemar.

J’ai rêvé que nous avions un Président tout excité, ne contrôlant pas ses nerfs, alors qu’il ne faisait pas que représenter la France, il avait aussi le contrôle du déclanchement du feu nucléaire.

Et c’était précisément la question, en avait-il le contrôle, je veux dire, se contrôlait-il assez pour bien contrôler ce feu nucléaire ?

Car il n’était pas arrivé à ce poste par hasard, même si certains pensaient que c’était à la suite d’une élection démocratique.

Les gens des USA qui l’avaient formé, avaient tout organisé pour ça.

Ceci expliquant pourquoi, bien qu’arriviste et parvenu, avec un brin (et un grain) de schizophrénie, frimeur, obsédé par le luxe et les relations « peoples », il était arrivé à ce poste, lui, l’admirateur de George W. Bush, lui qui disait se sentir plus chez lui en Israël qu’en France…

Et dans mon rêve, les français en désamour, ayant enfin ouvert les yeux, lui criaient… lui HURLAIENT... tous d’une seule voix : « CASSE-TOI, PAUVRE CON ! ».

Et de me réveiller à ce cri, tout en sueurs (froides), d’avoir pu rêver de telles horreurs : que les français soient aussi grossiers !

Heureusement que non, ce n’était qu’un (mauvais) rêve, les français, mes concitoyens, ne peuvent pas parler ainsi à leur Président…

Ouf ! Quelle frayeur… ! 

 

___________________________________________________________________________________

 
Signez la pétition contre la rétention de sûreté : http://www.contrelaretentiondesurete.fr/



____________________________________________________________________________________


A ne pas manquer : Le journalisme bling-bling ! 
Et l'humour bling-bling...


Sur le blog d'Eva - R-sistons à la désinformation


http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/
.

______________________________________________________________________________________

On parle partout de la Shoah des Juifs.
J'ai parlé récemment de la Shoah des Tsiganes.

On parle partout du terrorisme Islamiste.
Je vais aujourd'hui parler du terrorisme israélien. 

Pour rétablir l'équilibre. 
Au nom de la Vérité et de la Justice !


Article trouvé ce 25.2.08 :


http://www.andre.gaillard.org/#a8

 

Tout terrorisme, de quelque nature qu'il soit, commandité par quelque individu ou quelque organisation que ce soit, est odieux et intolérable. Ce terrorisme qui tue des personnes totalement étrangères au conflit en cause, notamment des enfants, sera toujours inadmissible.

Cela dit, et sans chercher de circonstances atténuantes à quelque entreprise terroriste que ce soit, il convient néanmoins de remarquer que l'odieux comporte des niveaux. Dans l'ex-Palestine, il y a manifestement un terrorisme d'agression et de conquête, celui des forts, des sionistes et un terrorisme de défense, celui des faibles, des humiliés, des démunis et des opprimés, celui des Palestiniens.

 

Parmi les principales  organisations sionistes ayant œuvré en Palestine avant la création de l'État d'Israël ou depuis cette création, citons :

Le Ha-Shomer (la Garde)

Ce fut la première organisation paramilitaire clandestine.

Elle comptait en 1910 une centaine de membres et combattit avec les Anglais pendant la guerre de 1914.

Ses membres formèrent, entre les deux guerres de 1914-18 et de 1939-45, les cadres de l'armée juive clandestine : la Haganah.

L'Irgoun

Comme nous l'avons vu précédemment, cette organisation d'extrême droite se spécialisa dans les attentats à la bombe contre les forces britanniques et les Arabes de 1935 à 1939 avec reprise en 1944. 

Elle donna naissance en 1948 au parti Herout, devenu l'actuel Likoud.

Le Lehi (ou groupe Stern)

Dissidence de l'Irgoun cette organisation a multiplié elle aussi les attentats, les exécutions sommaires et les extorsions de fonds. Elle se spécialisa particulièrement dans les attentats à la bombe contre les forces britanniques pendant la période du Mandat.

Fait tout à fait notable, en vertu de l'adage selon lequel « les ennemis (les Allemands) de nos ennemis (les Britanniques) sont nos amis » et dans la perspective d'obtenir de Hitler la création d'un État juif après la conquête du Moyen-Orient, les dirigeants du Lehi, ont offert les services de leur organisation à l'Allemagne nazie en 1940-41. Les principes de base d’une éventuelle collaboration furent établis et formulés ainsi par le direction du Lehi  :

1) Il pourrait exister des intérêts communs entre l'instauration, en Europe, d'un ordre nouveau, selon la conception allemande, et les véritables aspirations du peuple juif telles qu'elles sont incarnées par le Lehi. 

2) La coopération entre l'Allemagne nouvelle et une nation hébraïque rénovée (Vôlkisch Nationalen Hébräertum) serait possible.

3) L'établissement de l'État historique juif sur une base nationale et totalitaire, et lié par un traité au Reich allemand, pourrait contribuer à maintenir et à renforcer, dans l'avenir, la position de l'Allemagne au Proche-Orient. À condition que soient reconnues, par le gouvernement allemand, les aspirations nationales du "Mouvement pour la liberté d'Israël".

 Mais Hitler dans sa haine des Juifs refusa net cette proposition.

 
La Haganah (la Défense)

Elle fut créée en 1920, avait 15 000 membres au début de la guerre de 1940 et comportait notamment (à partir de 1941) des « compagnies de choc », le Palmach.

Cette organisation militaire sioniste qui n'hésitait pas à s'attaquer aux Juifs antisionistes - c'est elle qui assassinat en 1924 le poète et journaliste juif De Haan - fut qualifiée d'armée privée clandestine, dès 1946, par la commission anglo-américaine.


Les mista'arebim

Cette organisation terroriste sioniste est toujours active en Israël.

Leibowitz[41] l’assimile au Hamas palestinien : « Est-ce que quelqu'un peut nier le fait, atroce, que les actes du Hamas  et ceux des mista'arebim se ressemblent ? »


 
Les crimes perpétrés par les organisations terroristes sionistes

 Comme nous l’avons déjà vu, la Grande-Bretagne accusée par les sionistes de contrarier l'arrivée massive et programmée de colons juifs pendant son Mandat sur la Palestine de 1922 à 1948 fut longtemps la cible de choix d’un terrorisme impitoyable. De multiples faits peuvent être rapportés...

Parmi eux, citons :

1944

 Yitzhak Shamir, chef du Lehi, fait assassiner Lord Moyne grand ami de Churchill, ambassadeur d'Égypte et envoyé spécial de Churchill en Palestine.

1946 :

- en février, des commandos détruisent 22 appareils de combat britanniques sur des aéroports militaires,

- en avril, 7 soldats britanniques sont abattus dans leur caserne,

- en mai, les onze ponts reliant la Palestine aux pays limitrophes sont dynamités,

- en juin, 8 soldats britanniques sont enlevés et pris en otage,

- en juillet, l'Irgoun plastique l'hôtel King David, siège de l'administration britannique. On dénombre 93 morts, en majorité des civils, soit 41 Palestiniens, 28 Britanniques et 17 Juifs.

 

1947

- en mars, l'Irgoun organise des raids contre une quinzaine d'objectifs militaires britanniques,

- en mai, l'Irgoun attaque la prison de Saint Jean d'Acre et libère plusieurs centaines de militants sionistes emprisonnés par les Britanniques,

- en juin, les attentats se multiplient lors de l'enquête de l'UNSCOP à l'initiative des Nations Unies.

En 2 ans, ce sont 150 militaires britanniques qui tombent victimes des sionistes et 350 qui sont grièvement blessés.

 

1947-1948 : C'est la guerre israélo-arabe

Avec les hommes et l'argent provenant de nombreuses communautés juives, avec les armes venues en masse de l'Occident (notamment de Tchécoslovaquie) et avec son organisation terroriste mise au point méthodiquement et clandestinement depuis longtemps, Israël triomphe de ses voisins arabes.

Outre les multiples attentats terroristes et la destruction de très nombreux villages (Shahak[42], ancien président de la Ligue des droits de l’homme, en rapporte une liste impressionnante), outre le massacre perpétré à Deir Yassin dont nous avons déjà parlé, il faut signaler particulièrement, le massacre du village chrétien d’Eilaboun, en Galilée dont 13 habitants furent tués le 30 octobre 1948 par l’armée d’Israël tandis que les autres étaient expulsés vers le Liban. (À noter que ce dernier cas n’est connu que depuis quelques années grâce à l’historien israélien Benny Morris qui a pu exhumer des archives de l’ONU, l’historien précise d’ailleurs que les villageois furent, par exception, autorisés à regagner leurs foyers et leurs champs dévastés).

À propos de Deir Yassin, l'historien de la Haganah, Arieh Yitzhaqi, affirme quant à lui que l'opération « était en ligne avec des dizaines d'attaques menées à cette époque par la Haganah et le Palmah, au cours desquelles des maisons pleines de personnes âgées, de femmes et d'enfants étaient dynamitées ».

À noter que l'Organisation Socialiste Israélienne publia elle-même, dans son organe Matzpen (d’avril 1973 et de mai 1976), une liste de 384 villages arabes détruits par Israël en 1948 ainsi qu'une liste des agglomérations juives construites sur leurs décombres.

 

En cette même année 1948, le 17 septembre, le Médiateur de l'ONU, le comte Folke Bernadotte et son assistant français le Colonel Serrot sont abattus dans leur voiture prise en embuscade à Jérusalem par une équipe de quatre hommes[43]. Dans un premier rapport Bernadotte décrivait : « le pillage sioniste à grande échelle et la destruction de villages sans nécessité militaire apparente » et affirmait  par ailleurs : « Ce serait offenser les principes élémentaires que d’empêcher ces innocentes victimes du conflit de retourner à leur foyer, alors que les immigrants juifs affluent en Palestine et, de plus, menacent, de façon permanente, de remplacer les réfugiés arabes enracinés dans cette terre depuis des siècles ». Ce sont les organisations terroristes du Lehi qui sont de nouveau responsables de cet assassinat. Bien qu'ayant sauvé des milliers de Juifs, Bernadotte avait été jugé trop «pro-arabe » par Yitzhak Shamir..

À noter que l'opinion américaine, jusque-là favorable au partage de la Palestine, le regrette alors en majorité tandis que Washington lui-même amorce un revirement de sa position. Néanmoins, comme nous l’avons vu plus haut, il est trop tard, ce revirement n'aura pas de suite...

 

À ce terrorisme issu d'organisations sionistes diverses s'est associé, à partir de 1948, un terrorisme émanant des plus hautes instances de l’État.

Dans cette forme on peut ranger :

- les actions de l'armée destinées, soit à terroriser les populations arabes pendant les guerres de 1948 et de 1967 pour leur faire quitter leurs villages, soit à mener des représailles sur des populations civiles à l’exemple de celle du 14 octobre 1953 à Kybié en Cisjordanie. À la suite de la mort d’une femme et de deux enfants, par l’explosion d’une grenade lancée sur un foyer juif par un Arabe de la région, les actions de l’armée firent plus de cinquante morts et comportèrent la destruction de quarante maisons. À cette occasion le philosophe Yeshayahou Leibowitz[44] devait interroger ainsi ses compatriotes : « D’où vient cette jeunesse qui n’a éprouvé aucune réserve, aucun frein psychologique en commettant cette barbarie ; d’où a-t-elle reçu l’impulsion (interne et externe) pour exécuter cet acte de représailles ?»

 

De multiples actions criminelles commises par l'armée israélienne - elle a créée une unité spéciale de volontaires (l’unité 101) pour mener des opérations particulièrement agressives -   sont maintenant connues... Citons, par exemple, le massacre de 53 civils palestiniens les 14 et 15 octobre 1953 mené par Ariel Sharon, ou l’opération qui a été rapportée par l'universitaire Rudolf El-Kareh en tant que témoin direct : l'écrasement en 1972 par un blindé, sur ordre d'un officier commandant une patrouille, d'un véhicule type Mercedes 180 avec ses neufs occupants. Citons aussi les atrocités qui accompagnèrent la guerre du Liban en 1982, le massacre de Cana, au Sud Liban en 1996...

 

- les multiples actions d'enlèvement et de liquidation des dirigeants des organisations palestiniennes résidant en Palestine ou à l'étranger, tels Mahmoud Hamchari, délégué de l’Organisation de Libération de la Palestine, assassiné à Paris en 1972 par le Mossad, Wael, Zu’aiter assassiné à Rome en 1972, Saïd Hamman assassiné à Londres en 1978, Naim Kider assassiné à Bruxelles en 1981, Sartawi assassiné au Portugal en 1983, Abou Jihad, numéro deux de l'OLP, assassiné à Tunis par un commando israélien en 1988 ou, son successeur, Abou Iyad, assassiné lui aussi à Tunis en 1991 avec plusieurs de ses conseillers, Kamal Adwan, Kamal Nasser, Ghassan Kanafani, Abu Jihad et Abu Ali Mustafa... En dix mois d’Intifada 2000-2001, quelque 60 Palestiniens (les uns manifestement visés, les autres tués parce qu'ils se trouvaient simplement là) furent ainsi les victimes de ces assassinats politiques sommaires effectués par des brigades spécialisées de "liquidationnistes", grâce la plupart du temps aux indications fournies par les collaborateurs palestiniens du Shin Beit.[45]  Lors de la première Intifada ce sont environ 120 Palestiniens et plus de 200 à l’occasion de la seconde qui furent victimes de ces assassinats, pratique très ancienne dans le mouvement sioniste.

 

Ce terrorisme relève d’une véritable institution centrale de l'État d'Israël, le service de renseignements, de police et d'espionnage

Ce service particulièrement sophistiqué auquel sont consacrés des capitaux considérables et qui trouve facilement des complices en Palestine et ailleurs comporte trois principaux services secrets :

- le Mossad. Son terrain d’action est l‘étranger. Après s’être livré à la chasse aux nazis il est chargé, en collaboration étroite avec les services secrets des pays amis, de l’élimination des opposants en Occident ou au Moyen-Orient ;

- le Shin Beit. Il est chargé de la sécurité d’Israël et des territoires occupés. Comme le service précédent il est sous l’autorité directe du Premier ministre ;

- l’Aman. Sous la dépendance du Ministre de la défense, il assure la collecte d’informations humaines et techniques (écoutes, drones…) et mène des opérations spéciales en coordination avec le Mossad et le Shin Beit.

 

À ce terrorisme, tantôt terrorisme de l’ombre et silencieux, tantôt terrorisme spectaculaire à l'aide d’avions, d’hélicoptères, de missiles… terrorisme décidé, organisé et planifié directement en conseil des ministres en défiant les instances internationales des droits de l’homme et les gouvernements des États démocratiques, il faut ajouter :

 

- le terrorisme personnel des colons

Organisés en milices plus ou moins secrètes, au nombre de 200 000, les colons possèdent, avec l'appui de l'armée, des armes automatiques ultra-modernes..

Ainsi, à Hébron, un petit groupe de colons, à peine 300, la poitrine barrée de cartouchières croisées suivant une pratique courante chez eux et l’arme à l’épaule, contrôle le centre d'une cité de 100 000 habitants, habitants marginalisés, interdits de centre-ville et menacés en permanence par les militants extrémistes et les soldats.

On peut noter que, dès 1978, les colons ont été totalement intégrés au sein de la défense territoriale par le chef d’état-major Rafael Eitan pour assurer une défense statique aux endroits sensibles (frontières, colonies juives...).

Indépendamment d’une garde civile permettant aux colons de patrouiller dans les villes (« le civil israélien est un soldat en permission » suivant le mot fameux d’un général) une structure originale a été créée les yeshivot hesder où les appelés religieux du contingent associent service militaire et études talmudiques. Elle vient renforcer la militarisation des colonies.

 

- le terrorisme d'individus isolés comme celui qui a entraîné les massacres d'étudiants islamiques en 1982 à Hébron ou de 29 musulmans dans la mosquée de cette même ville en 1994.

Selon les services mêmes de renseignements civils israéliens, il existe dans les colonies de Cisjordanie et de Gaza une nébuleuse de « petites organisations terroristes juives » occupées principalement à comploter contre le « processus de paix » et pariant sur le chaos comme antidote aux éventuelles concessions territoriales que consentirait le gouvernement israélien. Beaucoup sont dirigées par des rabbins.

Parmi leurs projets, il y a eu notamment : l'assassinat du président de l'État, du chef du gouvernement et du ministre de la Défense, le déclenchement d'une tuerie massive de Palestiniens, le dynamitage du Dôme du Rocher à Jérusalem, troisième lieu saint de l'Islam.

À ce dernier propos signalons l’existence des "Artificiers du Messie" et les "Fidèles du Mont du Temple" responsables de la tuerie du 8 octobre 1990 au cours duquel dix-sept fidèles musulmans furent tués et qui restent toujours décidés à dynamiter les mosquées et à construire le troisième temple. Parmi ces organisations, on peut citer aussi le Kahane Haï du rabbin Meir Kahane, le Haï Vekayam... Tous se réclament de l’esprit de ces sicaires juifs qui, au premier siècle de notre ère, assassinaient leurs coreligionnaires accusés de collaborer avec la puissance occupante d’alors, les Romains.

 

Si nous n’avons parlé ici que des organisations terroristes israéliennes, ce n'est nullement pour minimiser ou excuser les crimes perpétrés contre des civils dont sont responsables les organisations palestiniennes (Hamas, Hezbollah, Djihad…)[46] : même la terrible oppression exercée depuis tant d'années par les sionistes ne peut les justifier. Mais, en dehors du fait que ce dernier terrorisme est celui de la faiblesse et du désespoir, une raison justifie ce parti pris : le terrorisme israélien, parce que beaucoup plus sophistiqué que le terrorisme palestinien, parce qu’il est celui d’un pays membre de l’ONU et puissamment armé, est à la fois largement méconnu et toléré.

À noter que le philosophe israélien Leibowitz[47], à propos du terrorisme palestinien, a pu écrire : « Les Palestiniens luttent avec tous les moyens qu'ils trouvent efficaces.  Je ne vois aucune raison de condamner des actes dont je suis convaincu qu'ils sont inévitables. Tant que l'occupation continuera, des Palestiniens installeront des voitures piégées et nous, nous tuerons des gosses ».

_____________________________________________________________________________________

La France de Sarkozy, c'est cela: retour de l'inflation, baisse du pouvoir d'achat...bref, la catastrophe à tous les niveaux.

ToutsaufSarkozy



CONTRE-INFOS :

DESTITUTION DE SARKOZY : Nicolas Sarkozy, dont les actes d'allégeance vis à vis de puissances étrangères se multiplient, dont les comportements signalent à tous une inquiétante....


http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkpFlZZEZEmJWVQFGh.shtml
 

Avec Sarkozy, le bug informatique....
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkpFVFklkZmSZsvDjc.shtml

Pour el ¨Pais, Sarkozy c'est fini
http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkpFlZlFkpiCiXWMkT.shtml

La République et Dieu
http://ritapitton.hautetfort.com/archive/2008/02/23/la-republique-et-dieu.html


La vérité sur les labos pharmaceutiques : Le profit, pas la santé !
http://www.verites.org/article-16975696.html

Réchauffement climatique  Non, refroidissement
http://www.verites.org/article-16974497.html

Cholestérol soigné sans médicament
http://www.verites.org/article-16973692.html

Les indicateurs passent au rouge
http://poly-tics.over-blog.com/article-16963315.html Ankara-PKK :
http://www.aipas.over-blog.org/article-16965437.html

Kosovo : L'indépendance illégale cliquez ici




http://usa-menace.over-blog.com/
Marylise Aline de Dieguez
http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/picrochole/mains/main.htm




Agence Orange Vietnam...
http://www.marcfievet.com/article-16955012.html

Washington et Bogota contre Chavez
http://www.verites.org/article-16942192.html


Avions sans pilote pour le Hamas ?
cliquez ici


Bonnet : "Israël devrait réfléchir à deux fois avant de lancer une guerre" 2008-02-24 02:18:25 Al-Manar L?ancien chef de la DST (service de sécurité interne en France) cliquez ici
 

La continuité du pouvoir US -Thierry Meyssan
http://www.voltairenet.org/article154849.html

 

_____________________________________________________________________________________


COMMENTAIRES :  ici
Partager cet article
Repost0

commentaires

E

Fousseny, peux-tu donner des liens stp ? merci, eva


F

Bnojour Eva. Très intéressant le blog. Regardez sur youtube ou dailymotion le documentaire "The Signs". Il y a 31 épisode qui retranscrivent énormément d'info que vous mentionné sur votre blog.
Cdt


E
Merci, oui, n'oublions pas; je vais aller voir l'article...Et n'oublions pas Arthenice, elle a tellement besoin de nous ! Sa situation est terrible !S'il vous plaît...Eva
E
Rita, pardon, je découvre seulement ton commentaire, juste après avoir fini une interview - par mail - pour l'Observatoire du journalisme.Dis, Rita, tu crois vraiment que les laïcs, à l'école, souvent athées, vont savoir enseigner ? Il y a mieux, comme école de la foi ! Ou alors, sur le plan culturel ! Telle religion, c'est ça, telle autre, c'est ceci. Non ?Bises Eva
Z
N'oublions pas Hedy Hepstein, survivante de l"holocauste qui se bat pour dénoncer les exactions israéliennes dans le guetto de Gaza !http://www.silviacattori.net/article360.html

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages