8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 00:09
Bonjour, 

Hélas, la "terre promise" n'était pas une terre sans peuple pour un peuple sans terre. Et cet espace sacré à plus d'un titre pour les trois grandes religions monothéistes, lieu de pélerinage et de rencontre de tous les croyants de la terre, sinon de rassemblement et de communion, est devenue depuis la création de l'Etat d'Israël un lieu d'affrontement, de souffrances, de sang et de mort. En somme, une terre sainte souillée, piétinée, meurtrie.


p01-01-22729.jpghttp://chahids.over-blog.com
gaza072006.jpg


Ceux qui décident en haut lieu du sort des peuples ne tiennent jamais compte des réalités locales, ni d'ailleurs des voeux des citoyens, qu'ils soient au Parlement Européen ou en charge du partage de la Palestine; comme je l'ai déjà écrit, ils se protègent des conséquences de leurs choix dans leurs bunkers dorés. Et les peuples souffrent. Encore et toujours !

Il y avait pourtant au départ deux belles idées, motivantes : Faire cohabiter et même vivre ensemble tous les opprimés, les réfugiés, les chassés, les mal-aimés, les persécutés de la même religion certes, mais de toutes nationalités. Un bouquet multicolore, un microcosme vivant du monde, comme à New-York, par exemple. Et puis, tous ces desesperados devaient bâtir ensemble une sorte de société idéale, communisante, où les biens étaient mis en commun et partagés entre tous. Oui, mais voilà, il y avait un  peuple sur cette terre, et il a été chassé, ou exterminé, ou réduit à vivre l'intolérable dans une prison à ciel ouvert. L'idéal s'est perverti. Et même les chrétiens, aujourd'hui, sont condamnés à s'exiler de la terre qui a vu naître Jésus. Moi, j'aimais la juxtaposition des deux mots, Chrétien et d'Orient ; n'était-ce pas un peu le symbole de la réconciliation de l'Occident et de l'Orient ?

La Jérusalem sur terre, lieu de rencontre et de cohabitation des croyants des trois grandes religions, s'est peu à peu vidée de ses habitants chrétiens et musulmans. Seuls restent, en gros, les disciples d'Abraham. Et la terre sacrée est devenue la terre du diable, une terre maudite : Israël a gagné un territoire, et a perdu son âme. 


http://www.mukto-mona.com

Personnellement, je reste persuadée qu'en réalisant leur rêve, les Juifs du monde entier ont sacrifié leur personnalité. Ils se vantent d'être plus intelligents et créatifs que les autres ? Soit. Mais leur "génie" est paralysé par une complaisance morbide dans le malheur et la mémoire sans fin de la Shoa, le besoin maladif de sécurité (malgré la quantité d'armes en leur possession et la protection du géant américain), ainsi que la peur de perdre "leur" territoire. Surtout, leurs talents, bien réels, sont sclérosés par une fixation pathologique et guerrière à la réalisation du Grand Israël. Il n'est jamais bon de se fixer sur ses rêves ou, pire encore, sur son identité ! 

Et c'est ainsi qu'un peuple très créatif et capable a fini par se transformer en bourreaux des Palestiniens qui n'étaient pas responsables de leurs malheurs successifs, en terrorristes (les fameux poseurs de bombes de l'Irgoun, voir précédente parution, ou bien le terrorisme d'Etat), en nation fasciste, raciste et hyper-militariste, n'hésitant pas à procéder à des épurations ethniques, à mettre en place une société d'apartheid, à terroriser les populations alentour, à dresser ses propres enfants à tuer, à violer le droit International en toute impunité, à spolier les habitants de la région, voire à exterminer les individus qui risquent de compromettre leurs projets expansionnistes, colonialistes et même fort souvent impérialistes. Tragique destin d'un peuple persécuté qui devient à son tour le pire bourreau de la planète, avec ses inséparables alliés américains. Et un grand danger pour la paix, voire même le devenir de l'humanité. 

Voilà comment une belle idée, un foyer pour des populations malheureuses du monde entier, est devenue - parce que transposée sur une terre certes idéologique, mais profondément arabe et musulmane - , une bombe quotidienne, et à retardement. Je persiste à penser qu'un tel peuple, capable de transformer les terres les plus arides en jardins verdoyants, aurait dû s'installer en terre amie, américaine par exemple. Il y a de si beaux déserts hospitaliers dans le pays de l'Oncle Sam ! Et cela aurait épargné tant de malheurs à l'humanité, voire une probable guerre mondiale.


mur02.jpg (30479 octets)http://Palestine1967.site.voile.fr

Le comportement brutal et prédateur de ce pays désormais avec foi mais sans loi, en tous cas sans conscience et coupé du reste du monde, est le plus sûr facteur d'antisémitisme,  il alimente lui-même un fléau qu'il prétend combattre, ce qui est un paradoxe de plus. 

Il est temps de revenir à la raison, et de se mettre sincèrement à la table des négociations. Mais pour un peuple comme celui-ci, et compte tenu du fait que les événements ne se répètent jamais, ne vaudrait-il pas mieux songer de nouveau à un diasporisme qui lui permettrait de contribuer à l'essor du pays où il s'installe ? Avec son génie propre. A défaut de pouvoir restreindre ses prétentions hégémoniques et guerrières !

Votre Eva, qui rêve de paix, de réconciliation et de conciliation.


Tags : Israël, Palestine, E.U., Orient, Occident, Jérusalem, Chrétiens, Juifs, Musulmans, Arabes, paix, Grand Israël, racisme, impérialisme, Jésus, Oncle Sam, Irgoun, apartheid, guerre, Shoa, Parlement européen..

Visitez le Forum pour la Paix, en lien sur mon blog, à droite.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

La réalité de l'Etat d' Israël aujourd'hui : 
Les Femmes en Noir la dénoncent. Pour préserver son humanité. 
Par une mère juive, Nurit Peled-Elhanan

Article qui m'a été envoyé par une mère  
Juive des Femmes en Noir de Strasbourg, 
mais qu'on trouve aussi sur le site de http://Michelcollon.info


"Dans l’Etat d’Israël, la mère juive est en train de disparaître"
vendredi 4 janvier 2008 - Nurit Peled-Elhanan

(JPG) Je remercie les Femmes en Noir de m’avoir invitée à intervenir aujourd’hui. Au moment où nous sommes, je voudrais dédier ces mots aux enfants de la bande de Gaza qui se meurent lentement de faim et de maladies, et à leurs mères, admirables, qui continuent de mettre leurs enfants au monde, de les nourrir et de les élever. Le taux d’alphabétisation dans la bande de Gaza atteint aujourd’hui 92%, il est parmi les plus élevés du monde et cela, dans le camp de concentration le plus épouvantable de la terre, où les habitants sont en train d’étouffer, pendant que le monde civilisé regarde en silence.

J’aurai aimé pouvoir, aujourd’hui, célébrer la fin de l’activité des Femmes en Noir. Mais la vérité, c’est que leurs activités sont, chaque jour, de plus en plus difficiles. Dans un Etat où règnent les dieux de la mort et de l’argent, dans un Etat où l’économie est florissante alors que les enfants ont faim, où les héros de la mythologie sont des assassins audacieux, où les dirigeants reconnaissent ouvertement et publiquement que la vie humaine, à leurs yeux, vaut moins qu’une figue, dans un Etat qui envoie ses fils se faire tuer sans même se donner la peine de leur inventer une raison, dans un Etat qui emprisonne des millions d’être humains dans des ghettos, les enferme et les détruit lentement, dans cet Etat, la voix calme et persévérante des Femmes en Noir est la voix la plus forte du refus de la conscience. Les Femmes en Noir sont l’exemple et le modèle du refus de vénérer le dieu de la guerre, du refus d’obéir aux lois racistes de l’Etat d’Israël. L’action des Femmes en Noir est, en elle-même, le rejet de l’éducation raciste et de l’empoisonnement méthodique quotidien des esprits que poursuivent les écoles, les médias et les discours des représentants élus de la nation.

Dans l’Etat d’Israël, la mère juive est menacée de disparition. La mère juive d’aujourd’hui est exclue de quartiers comme Mea Shearim (*), où les mères préservent leurs enfants de l’armée ; en dehors de ces quartiers, la voix de la mère juive n’est pas entendue, sauf par des organisations comme les Femmes en Noir, que la société en général condamne et calomnie. L’Etat d’Israël condamne et calomnie la voix des mères juives qui est la voix de la compassion, de la tolérance et du dialogue. L’Etat d’Israël fait tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer que cette voix sera mise en sourdine et se taira à jamais.

Sauf dans les organisations pour la paix, vouées par le discours général à n’être que des somnambules marginaux et des gauchistes, la voix de la mère juive a cessé depuis longtemps d’être une voix maternelle. La mère israélienne, telle qu’elle existe aujourd’hui, incarne une fonction maternelle dénaturée, perdue, troublée et malade. Les mères juives comme Yochabad, mère de Moïse, comme Rachel, qui pleure sur ses enfants et refuse tout réconfort, comme Mère Courage, la mère qui ne trouve ni consolation ni apaisement dans la mort des enfants d’une autre mère... ces mères ont été remplacées par d’autres mères qui ne sont rien que des golems qui se sont retournés contre leurs créateurs, et qui sont plus épouvantables et plus cruels qu’eux, des mères qui dédient leur utérus à l’Etat d’apartheid et à l’armée d’occupation, qui enseignent à leurs enfants un racisme intransigeant et sont prêtes à sacrifier le fruit de leur ventre sur l’autel de la mégalomanie de leurs dirigeants, cupides et assoiffés de sang. On trouve aussi ces mères parmi les enseignantes et les éducatrices de notre époque. Seules, les femmes qui se dressent, semaine après semaine, sous la pluie et le soleil, sont le seul et unique rappel que la voix de l’autre maternité, naturelle, n’a pas complètement disparu de la surface de cette terre d’abandon qui fut, autrefois, la Terre sainte.

Rares sont les parents en Israël qui reconnaissent que les assassins d’enfants, les démolisseurs de maisons, les arracheurs d’oliviers et les empoisonneurs de puits ne sont autres que leurs adorables fils et filles, leurs propres enfants, éduqués ici, au fil des années, à l’école de la haine et du racisme. Des enfants qui ont appris, pendant 18 années, à craindre et à mépriser l’étranger, à toujours craindre les voisins, les gentils, des enfants qui ont été élevés dans la crainte de l’Islam, une crainte qui les façonne pour devenir des soldats brutaux et les disciples d’assassins de masse. Et non seulement ces garçons et ces filles tuent et martyrisent, mais ils le font avec le total soutien de maman, avec toute la gratitude de papa, encouragés par la nation tout entière, sans même provoquer un froncement de sourcils quand il y a mort d’enfants, de personnes âgées et handicapées. Une nation qui se rassemble autour de pilotes qui ne ressentent rien, sauf une secousse dans l’aile de leur avion (**), quand ils larguent des bombes sur des familles entières et les écrasent.

Dans cet enfer où nous vivons, dans le brasier quotidien qui agite et étend le royaume souterrain des enfants morts, le rôle des Femmes en Noir, ces mères et grand-mères rassemblées sur cette place (***), et sur d’autres places partout dans le monde, leur rôle est d’être le gardien d’une maternité naturelle, saine, et de faire en sorte que leur voix ne soit pas réduite au silence et ne disparaisse pas de la surface de la Terre. Pour rappeler au monde qui a perdu son image humaine que nous avons tous été fait à Son Image, pour répéter invariablement et sans relâche que toujours, malgré le Mur de l’apartheid, malgré le siège cruel de Gaza, malgré les guerres sans cause, et face à la furie des dirigeants de ce pays qui, tous, jusqu’aux derniers, sont des criminels contre l’humanité, la voix des femmes et des mères, la voix de la compassion, de la justice et de l’espoir, ne doit pas être réduite au silence. Il faut que vous ayez plus d’influence.

 

*) - Quartier juif ultra-orthodoxe de Jérusalem dont les habitants, pour la plupart, ne reconnaissent pas l’Etat d’Israël et ne servent pas dans l’armée israélienne.

**) - Il est fait référence à Dan Halutz, pilote de l’armée de l’air et ancien chef d’état-major. Alors qu’un journaliste lui demandait, peu après le largage par l’armée de l’air d’une bombe d’une tonne sur un immeuble habité dans la bande de Gaza, tuant plusieurs civils, ce qu’il ressentait, en tant que pilote, quand il lâchait une bombe, il répond : « Je sens une légère secousse dans l’aile quand la bombe se libère ».

***) - Place de Paris à Jérusalem.


Texte original en hébreu.

Nurit Peled-Elhanan a reçu le prix Sakharov du Parlement européen en 2001 pour ses plaidoyers en faveur de la paix au Moyen-Orient. Elle a perdu sa fille, le 4 septembre 1997, lors d’un attentat suicide. Elle est professeur de littérature et de sciences de l’éducation à l’université hébraïque de Jérusalem.

Du même auteur :

-  "Les Israéliens n’ont pas conscience d’être des racistes" - 13 septembre 2007 - avec Caroline Stevan - Le Temps.

-  "Le temps est venu pour nous de dire à nos enfants où ils habitent" - 18 juin 2007.

-  "Laissez vivre nos enfants" - 26 janvier 2007.

 
Intervention de Nurit Peled-Elhanan au 20è anniversaire des Femmes en Noir, le 28 décembre 2007, à Jérusalem. Traduction de l’anglais : JPP

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

CONTRE-INFOS :

Elections Etats-Unis : Barack Obama, trop intègre, sera-t-il assassiné ?
(et on trouvera un exécutant pour s'exonérer du crime !)

Le ELEETIONS ETAZTS-UNISpouvoir du lobby pro-israélien dans les élections américaines (Aux Etats-Unis, des membres du Congrès et leurs équipes vont plus souvent à Tel Aviv qu’ils ne vont à Chicago)
Le pouvoirLe pouvoir du lobby pro-israélien dans les élections américaines (Aux Etats-Unis, des membres du Congrès et leurs équipes vont plus souvent à Tel Aviv qu’ils ne vont à Chicago)  dulobby pro-israélien dans les élections 

Il faut savoir que Hillary Clinton est la chose de l'AIPAC de toute façon. Comme ils le disent
ICI... il y a une grande différence entre le financement de Clinton et celui d'Obama. Pour la première, il s'agit d'amples donations de lobbies et de grands industriels tandis que pour Obama, ce sont  le plus souvent des petits dons de l'ordre de 20 dollars effectués sur Internet qui ont alimenté sa campagne et de cette façon, il est parvenu à ramasser autant d'argent qu'elle soit plus de 100 millions de dollars. On voit là qui a le plus de mérite. Il y a donc une grande différence entre elle et lui. De plus, dans tous ses discours, il a bien dit qu'il était décidé à partir en guerre contre les lobbies qui sévissent au Congrès. Ce qui nous a fait dire qu'il était en danger comme nous le disions ici ICI car nul doute que les pourris qui règnent aux Etats-Unis sont capables de faire comme avec Kennedy ou Martin Luther King. Justement, nous ne sommes pas les seuls
 nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée.
Il est à noter aussi que Barack Obama s'est déjà fait tancé par l'AIPAC parce qu'il a dit en mars :
« Personne ne souffre davantage que les Palestiniens
. "...](suite à..... usa-menace ou marcfievet.com )

http://usa-menace.over-blog.com/article-7342563.html
 

et l'Aviseur International , http://marcfievet.com

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

http://upjf.org

Le Diocèse épiscopal de Jérusalem réagit à l’estime de certains chrétiens pour Israël

Déclaration de Jérusalem sur le Sionisme chrétien - ( Prédateur, impérialiste, colonisateur, militariste, contraire à l'Evangile d'Amour ! )

vendredi 6 avril 2007, par Menahem.

Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien »

Communiqué du patriarche et de dignitaires d’Eglises locales à Jérusalem

"Bénis soient les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu (Mt 5, 9).

Le Sionisme chrétien est un mouvement théologique et politique qui fait siennes les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, au point de nuire à une paix juste en Palestine et en Israël. Le programme sioniste chrétien propose une conception du monde dans laquelle l’Evangile s’identifie avec l’idéologie impérialiste, colonialiste et militariste. Dans sa forme la plus extrême, il met l’accent sur des événements eschatologiques qui mènent à la fin de l’histoire plutôt qu’à l’amour et à la justice vivants du Christ.

Nous rejetons catégoriquement les doctrines du sionisme chrétien comme constituant un enseignement erroné qui pervertit le message biblique d’amour, de justice et de réconciliation.

Nous rejetons encore davantage l’alliance actuelle entre les dirigeants sionistes chrétiens et des organisations dont font partie des membres du gouvernement d’Israël et des Etats-Unis, qui imposent à présent, de manière unilatérale et anticipée, leurs frontières et leur domination sur la Palestine. Cela mène inévitablement à des cycles sans fin de violence qui ébranlent la sécurité des peuples du Moyen-Orient et du monde entier.

Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques tout en faisant progresser l’exclusivisme racial et la guerre perpétuelle plutôt que l’évangile de l’amour, de la rédemption et de la réconciliation universels, enseigné par Jésus-Christ. Plutôt que de condamner le monde funeste d’Armageddon, nous appelons chacun à se libérer des idéologies du militarisme et de l’occupation. Qu’ils aspirent plutôt à la guérison des nations !

Nous appelons les chrétiens des Eglises de tous les continents à prier pour les peuples palestinien et israélien, qui souffrent tous les deux d’être victimes de l’occupation et du militarisme. Ces actes de discrimination transforment la Palestine en ghettos de pauvreté entourés par des implantations exclusivement israéliennes. La création d’implantations illégales et la construction du Mur de Séparation sur une terre palestinienne confisquée, ébranlent la viabilité de l’Etat palestinien ainsi que la paix et la sécurité de toute la région.

Nous appelons toutes les Eglises qui restent silencieuses, à sortir de leur silence et à plaider pour la réconciliation et la justice en Terre Sainte.

C’est pourquoi nous nous fixons les principes suivants comme une voie alternative :

Nous affirmons que tous les hommes sont créés à l’image de Dieu. Cela implique qu’ils sont appelés à honorer la dignité de tout être humain et de respecter ses droits inaliénables.

Nous affirmons qu’Israéliens et Palestiniens sont capables de vivre ensemble dans la paix, la justice et la sécurité.

Nous affirmons que les Palestiniens, musulmans comme chrétiens, sont un seul peuple. Nous rejetons toute tentative de subvertir et de briser leur unité.

Nous appelons tous les gens à rejeter le point de vue étroit du sionisme chrétien et d’autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépens des autres.

Nous nous engageons dans une résistance non violente comme étant le moyen le plus efficace de mettre fin à une occupation illégale, afin de parvenir à une paix juste et durable.

Nous avertissons, de toute urgence, que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l’apartheid et l’édification d’un empire.

Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix, sécurité, ou réconciliation durables ne sont possibles, si elles ne sont pas fondées sur la justice. Les exigences de justice ne disparaîtront pas. Le combat pour la justice doit être poursuivi avec diligence et persistance, mais sans violence.

« Qu’exige de toi le Seigneur, d’agir avec justice, d’aimer la clémence et de marcher humblement avec ton Dieu. » (Michée 6, 8).

Telle est la position que nous prenons. Nous défendons la justice. Nous ne pouvons rien faire d’autre. Seule la justice garantit une paix qui mènera à la réconciliation et à une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre Terre. En prenant le parti de la justice, nous nous ouvrons au travail de paix, et œuvrer à la paix fait de nous des enfants de Dieu.

« Dieu se réconciliait le monde dans le Christ, ne tenant plus compte contre eux des fautes des hommes. Et il nous a confié le message de réconciliation. » (2 Corinthiens 5, 19).

Sa Béatitude le Patriarche Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem. Archevêque Swerios Malki Mourad, Patriarche orthodoxe syrien de Jérusalem. Monseigneur Riah Abu El-Assal, Eglise épiscopalienne de Jérusalem et du Moyen-Orient. Monseigneur Munib Younan, Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre sainte.

Mis en ligne le 05 septembre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org  

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

 
Israel - 23-09-2004

Theodor Herzl : Extrait de l’ouvrage Le Crime occidental
Par Viviane Forrester
Le Crime occidental, éditions Fayard, 2004, ISBN 2-213-61256-0, 244 p., 21x18 cm, 17 Euros
 

S’il ne fut pas l’initiateur du sionisme, qu’il a plusieurs années ignoré, mais qui existait déjà, Herzl fut l’emblématique et très étrange fondateur d’un sionisme officiel, actif, structuré, internationalement reconnu (..)
 Il fut le Viennois juif le plus assimilé qui soit, le plus indifférent, et même intimement hostile à la religion comme aux traditions juives

Traduit par Marcel Charbonnier
Sources ISM
Posté par Adriana Evangelizt  (lire la suite)

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Israël, état illégitime ? Extrait :


.... Disparition du sionisme criminel, sinon du sionisme en totalité, face au 
diasporisme, qui est évidemment plus que souhaitable et pas seulement
pour les seuls Palestiniens de Cisjordanie, de Gaza, d’Israël et
d’ailleurs , mais encore pour l’ensemble de l’humanité victime
directe ou collatérale de cette occupation déshumanisante
qui n’est
même pas une guerre, vu que ....

 Voir article sur http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3245


00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Mon correspondant en Asie, Tonkin,  m'a envoyé cet article. J'ai connu l'Abbé Pierre, et je l'apprécie.  J'admirais Kouchner, je ne le supporte plus. Vous allez comprendre pourquoi. 
Et aussi pourquoi Hubert Védrine n'est pas notre Ministre des Affaires étrangères. Instructif ! Lisez ....  Votre Eva.


0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

06-07-16-DispropoRespoons-X.gif 





Eternelles victimes ? 
Et ce n'est pas fini... on va rajouter l'Abbé Pierre, Roger Garaudy, ou Hubert Védrine.... Lisez !


KOUCHNER  ET  L'ABBE  PIERRE 

 

Jugé par l´abbé Pierre !

Bernard Kouchner

En 2003, croyant possible le projet Israélo-américain d´exterminer la résistance à l´occupation juive de la Palestine[sous le nom de camouflage "démocratiser le Drand Moyen-Orient"], Kouchner est l’un des rares "Français" à soutenir l’invasion de l’Irak. Est-il si paradoxal de voir Kouchner rejoindre Sarkozy ?  (..)


Kouchner a hypocritement joué  l'engagement "humaniste" pour se faire une carrière internationale, mais dès qu´il s´agit de la Palesrine ou de l´Iraq il se démasque pour révéler son vrai visage de juif sioniste engagé pour défendre l´occupation juive et l´apartheid sioniste. 

Tariq Ramadan avait bien raison quand il a critiqué Kouchner et ses confères "intellectuels" juifs en disant: "On ne peut pas être un humaniste complet si on oublie aujourd'hui la terreur qui s'abat quotidiennement sur les Palestiniens." "A partir d'un certain moment, on ne peut pas critiquer sélectivement les injustices du monde. On ne peut pas être un humaniste sélectif. Un certain nombre d'intellectuels, juifs ont aujourd'hui une lecture de ce qui est en train de se passer en France ou sur la scène internationale qui est liée à un soutien dit ou non dit d'Israël".

 Il fait tout pour se camoufler et politiquement exister en jouant un rôle - contraire à sa vraie nature (..)

Il s'est prononcé favorablement pour une guerre sioniste d´occupation  - masquée "americaine" - contre l´Irak, affirmant que "l'ingérence contre les dictatures doit être globale". (..)

Décembre 2006,  Bernard Kouchner a indiqué qu'il se verrait bien dans un gouvernement de Nicolas Sarkozy si il était élu, tout en réaffirmant sa fidélité au Parti socialiste ! (..).


  Dialogue
entre l'abbé Pierre
et Bernard Kouchner:
 ...entre le vrai humaniste et le faux

(..) « Qu'as-tu fait, qu'avons-nous fait, pour empêcher les massacres après l'expérience terrible de la Seconde Guerre mondiale, demande Kouchner, comment protéger les minorités? » L'abbé Pierre, en trois phrases, en vient à la création de l'État d'Israël et nous tient un discours stupéfiant.

Ce passage est resté inédit. En voici la transcription mot à mot. La lettre à Garaudy n'est ni un accident ni un dérapage: la pensée profonde de l'abbé.

Abbé Pierre: On a pensé les [les Juifs] protéger par cette rouerie scandaleuse, répugnante, de l'Angleterre, persuadant les Palestiniens que ce n'était qu'une affaire de quelques semaines. On leur a demandé d'être gentils, de laisser leurs terres et leurs cabanes, et que c'était provisoire.

Bernard Kouchner : Oui, mais il a fallu la guerre pour cela.

Abbé Pierre: Quand la guerre finissait. À la fin de la guerre. Et on a mis l'Exodus, etc., n'est-ce pas? Et on a trompé les Palestiniens. C'est là que je voudrais parler avec Chouraqui, le...

Bernard Kouchner (acquiesçant) : Oui, oui.

Abbé Pierre (poursuivant) : ... le Juif qui a fait la traduction de la Bible littérale. Il se trouve qu'il a été très peiné - parce qu'il m'aimait bien, me dit-on. La revue La Vie est venue m'interviewer et on abordait le problème juif.. .

De quoi s'agit-il? Qu'est-ce que ce « problème juif» ?
Sur le coup, nous avons été interloqués. Nous avons retrouvé récemment cette interview donnée à La Vie, dans le numéro du 23 mars 1991. On questionnait l'abbé, entre autres sujets, sur l'espoir de paix entre les Arabes et Israël. L'abbé Pierre, pour parler des habitants d'Israël, ne dit qu'une fois leur nom, Israéliens. Le reste du temps, il emploie le terme de Juifs partie prenante du conflit qui mène une entreprise coloniale au Proche-Orient. Revenons à la suite de ses propos de 1993.

Abbé Pierre: ... et j'ai dit.: « Ceux qui ont risqué leur peau pour les défendre parce que c'était intolérable [l'abbé parle de la guerre de 39-45 et des Juifs qu'il a lui-même sauvés], n'est-ce pas, sont malbeureux de les voir, de victimes, devenus bourreaux.» (..) c'est la notion même de Terre promise, sur laquelle s'appuie ce retour, qui.... Et c'est le seul peuple qui le demande!

Dans l'interview de La Vie, l'abbé Pierre annonce déjà ses interrogations sur la notion de Terre promise. (..)

Abbé Pierre (grave) : Alors là, je toucherai le fond du problème de la sensibilité d'un Juif, en lui disant: toutes vos énergies se trouvent mobilisées par la réinstallation du grand temple de Salomon à Jérusalem, bref, de l'ancienne cité du roi David et du roi Salomon. Or, vous vous basez pour cela sur tout ce qui dans la Bible parle de Terre promise. Or, je ne peux pas ne pas me poser cette question: que reste-t-il d'une promesse lorsque ce qui a été promis, on vient le prendre en tuant par de véritables génocides des peuples qui y habitaient, paisiblement, avant qu'ils y entrent?
Les jours... Quand on relit le livre de Josué, c'est épouvantable!
C'est une série de génocides, groupe par groupe, pour en prendre possession! Alors foutez-nous la paix avec la parole de Terre promise! Les massacres... Ils n'invoquent pas le fait qu'ils ont tué pour dire: « Ça nous appartient. » Ils invoquent le fait que Yaveh leur aurait dit : « Je vous donne cette terre. »


Henri Grouès dit l'abbé Pierre (1912-2007)

 
__________________________________________________
Intellectuel idéaliste, protestant puis communiste stalinien, puis marxiste dissident proche des idées gauchistes en mai 1968, puis catholique puis musulman, à la recherche de la Vérité du Tout, de l'Absolu.

Roger Garaudy (1913-)

Auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, notamment (..) Vers une guerre de religion ? Débat du siècle, Desclée de Brouwer, Paris, 1995 ; L'Islam et l'intégrisme, Le Temps des cerises, Pantin, 1996 ; Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, Librairie du savoir, Paris 1996 ; Grandeur et décadences de l'Islam, Alphabeta & chama, Paris 1996 ; L'Islam en Occident, Cordoue capitale de l'esprit, L'Harmattan, Paris, 2000 ; Le terrorisme occidental, Al-Qalam, Luxembourg, 2004.

Mettant notamment en cause dans son ouvrage Les Mythes fondateurs... la politique de l'Etat d'Israël à l'égard des palestiniens il est soutenu par son ami l'abbé Pierre. (..)

 

 citations extraites des livres de Garaudy:


La véritable Histoire est une histoire d'âme (..)Notre avenir a besoin de prophètes et de poètes, non de Césars et de Napoléons.(.)
Ibidem, pp. 432-433 et 435.

 
Ce que l'on appelle "L'Histoire", est écrite par les vainqueurs, les maîtres des empires, les généraux ravageurs de la terre des hommes, les pillards financiers des richesse du monde assujettissant le génie des grands inventeurs de la science et des techniques à leur oeuvre de domination économique ou militaire.
Ibidem, p.24


La mission confiée à Boris Eltsine lorsqu'il fut flan- qué de son conseiller américain Jeffrey Sachs, est précisément de livrer son pays à œtte prostitution. Il suffit (..) de se soumettre, contre promesse d'aide financière, aux exigences du « Fonds Monétaire International » (F.M.I.), bras temporel des Etats-Unis pour la politique économique à 1'égard du tiers monde.

Boris Eltsine, suivant les consignes de son men- tor américain, a appliqué à la lettre le programme du F.M.I. avec une docilité exemplaire, organisant le chaos.

(..) Eltsine. (..) est utilisé pour détruire de fond en comble l'économie et l'État, afin de laisser place aux affairistes et aux s
 


 péculateurs internationaux

VEDRINE OU KOUCHNER  ?


 Un jour, les infos nous "apprennent" qu'il y a beaucoup de morts à Beyrouth à cause de la guerre perpétuelle à laquelle se livrent les diverses milices. "On" va envoyer 15 bateaux à Beyrouth pour ramener tous ces blessés en FRANCE, sans tenir compte de leur camp, et : « on va les soigner, on va faire de l'humanitaire, c'est Kouchner qui va s'en occuper. »

Quelques jours plus tard, FRANCE-info nous apprend que les quinze bateaux sont revenus à peu près vides, mais qu'ils étaient partis pleins : pleins d'armes que Kouchner livra au général Aoun. Le lendemain, on apprenait que le directeur de FRANCE-info s'était fait virer pour avoir osé dire la vérité. Et FRANCE-info fit grève contre la censure pendant plusieurs jours. Mais FRANCE-info apprit à fermer sa gueule, et, depuis cet épisode, FRANCE-info est beaucoup moins intéressant.(..)

 

 

2°) L'investiture de Kouchner au poste de ministre des affaires étrangères est certes due en partie à son absence totale de scrupule à mener des opérations militaires en les camouflant derrière de prétendues opérations "humanitaires", mais elle est surtout due à son sionisme talmudiste juif et au fait qu'il avait publiquement pris parti pour la guerre américaine contre l'Irak. C'est un signe révélateur quand on parle de la future politique étrangère du sarkozion :

___________________

Selon Le Canard Enchaîné du 16 mai 2007 c'est le pdt du Crif qui décide du futur ministre des affaires étrangères de la France  :

"L’ennemi d’Israël

Dès que les dirigeants du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) ont appris ce projet du nouveau chef de l’Etat, Roger Cukierman, président sortant du Crif, a appelé au téléphone Claude Guéant pour une violente mise en garde.

« On a eu une réunion au Crif, aujourd’hui, et la rumeur d’une nomination de Védrine aux affaires étrangères a circulé. Cela a provoqué la panique parce que, pour nous, Védrine est pire que les anti-israéliens habituels du Quai d’Orsay. »

Un peu plus tard, Cukierman a joint directement Sarkozy et lui a dit que la communauté juive prendrait la nomination de Védrine comme un « casus belli ».

Il faut le comprendre : Cukierman et ses amis avaient fait campagne pour Sarko en expliquant que la victoire de Ségolène provoquerait le retour de Védrine au Quai !"


Ainsi, le CRIF est intervenu pour empêcher la nomination d’Hubert Védrine

(..)

 Dans le Canard Enchaîné du mercredi 16 mai 2007, nous apprenons que le président du CRIF, le très sioniste Roger Cukierman est intervenu personnellement pour s’opposer à la nomination de Hubert Védrine au poste de ministre des Affaires étrangères du premier gouvernement du nouveau Président Sarkozy. Védrine, ayant été jugé par les représentants du CRIF pas assez israélophile, puisqu’il ose invoquer l’application du droit international pour le règlement de la question palestinienne.

(..)  ras le bol de cette organisation sioniste qui s’immisce dans les affaires de la République et qui se permet de parler au nom de tous les Juifs de France. Oui, ras le bol de cette ingérence pour cautionner les exactions israéliennes et la colonisation rampante visant à faire que la Palestine ne voit jamais le jour... .

Il va falloir crever l’abcès une fois pour toutes afin de bien faire comprendre aux Français -dont nous sommes- que nous n’avons absolument rien à voir avec cette idéologie qui trahit le Judaïsme, trahit les Juifs Français en leur faisant porter sur le dos des crimes qui leur font horreur.

Notre pays c’est la France, pas Israël. Que les choses soient claires. Cette tutelle sur la République commence à nous devenir de plus en plus insupportable et intolérable.

M.L.   http://abbc.net.sarko-gouvernement


0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

DESINFORMATION :

La gazette d'@rrêt sur images, n° 1

 notre site définitif est en ligne.

Vous pouvez aller le visiter (1).

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

CONTRE-INFOS :


CHILI ? Les cris des Mapuches restent sans écho

  CHILI ? Les cris des Mapuches restent sans écho Plusieurs militants mapuches emprisonnés dans le sud du pays mènent une grève de la faim....

Pour lire la suite cliquez ici  http://collectiffsa.over-blog.com

_____________________________________________________________________________________

sur http://lagrandeconspiration , quelques nouveautés, 

( il y en a d'autres, par ex sur Bush, la famille Bush et Auschwitz, la désinformation, etc , ou celles-ci) :

    *Énormes manoeuvres militaires en cours -> 02:36
    http://www.lagrandeconspiration.org/autresdocumentaires.html#enmamienco
   
    *Iran(MOYEN_ORIENT)le cauchemar geopolitique -> 09:15
    http://www.lagrandeconspiration.org/autresdocumentaires.html#irmoorlecagepo

-Maîtres du monde:(1)
    *Les Banques Centrales Esclavagistes -> 05:06
    http://www.lagrandeconspiration.org/maitresdumonde.html#lebaceescl

    -Nouvel Ordre Mondial:(10)
        *NOUVEL ORDRE MONDIAL avec Sylvain Timsit -> 03:15:29
        http://www.lagrandeconspiration.org/nouvelordremondial.html#noormoavsyti

        *Fin du Califat nouvel ordre mondial -> 19:48
        http://www.lagrandeconspiration.org/nouvelordremondial.html#finducali    Etc...

     
 ° °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

publié par killuminatis dans: Video

La Maison Blanche et la CIA ont dissimulé à la Commission du 11 septembre les vidéos relatives à la torture lors d'interrogatoires

La Maison Blanche et la CIA ont dissimulé à la Commission du 11 septembre les vidéos relatives à la torture lors d'interrogatoires Par Joe Kay

Pour lire la suite cliquez ici

Pour lire la suite cliquez ici

_____________________________________________________________________________________

 AJOUTER UN COMMENTAIRE,  voir en-dessous 

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons à l'intolérable - dans Sionisme et Néo-sionisme
commenter cet article

commentaires

eva journaliste-resistante a l'intolerable 13/07/2008 17:59

Merci cher  Arthur de votre 2 e visite, qui nous enrichit en effetje suis au cyber, mon câble ordi a pété, donc je serai brèveVotre érudition est extraordinaire ! Et vos pensées sont très justes, aussi, oui Jésus fait référence au Diable qui habite tant de chrétiens (croyants) ! Et pour moi, quand toutes ces guerres sont menées, ce n'est pas au nom du Dieu d'Amour, mais du Diable en effet, et les croyants se discréditent eux-mêmes en faisant les guerres de l'AT ou celles d'aujourd'hui, funestes.Je parlais des 613 interdits - le mot interdit est si opposé à celui de libération (en Jésus), c'est un esclavage  !Et Jésus dit : "je suis venu libérer les esclaves" (Juifs OU païens; ou faux chrétiens - ceux du diable ! Pour être vus seulement, pas sincères !), "les affranchir" de la Loi, remplacée par celle de l'Amour. Le peuple Juif, hélas, reste à côté de cette dimension qui sublime toute foi !Je fustigeais le Talmud, pas la Torah, j'aime le 2e pas le Ier !encore merci pour toutes ces précisions (au fait oui le Père des croyants c'est Dieu, je reprenais le point de vue des Juifs, pas celui des chrétiens)et j'espère à plus, amicalement EvaJ'avais trouvé votre premier commentaire insultant envers les Juifs, et je ne pouvais l'accepter, avec le second je comprends mieux votre point de viue, plus nuancé, explicité, et très juste, car basé sur la Parole de Dieu en effet !

Arthur Gohin 13/07/2008 17:25


La rancune, non, ce n'est pas ma tasse de thé, et
puis j'apprécie bien que vous acceptiez de considérer
mon point de vue, c'est tout de même une bonne volonté
méritoire. Je suis seulement peiné que votre réfutation
ne reprenne aucun des arguments qui étayent ce point de vue.

Quand
j'estime qu'il y a erreur lourde, en exposant cette erreur je ne
m'estime moi-même ni insultant ni injurieux pour autant; au
contraire c'est là un devoir et une espérance.
Lorsque
Jésus Christ traite les pharisiens de sépulcres
blanchis, entre autres très sévères jugements
collectifs, c'est pour que chacun tire profit de l'avertissement sans
se laisser impressionner par la position sociale. Vous pouvez
comprendre que je ne me laisse pas impressionner par la haute estime
que beaucoup ont pour les prophètes de l'ancien testament,
j'ai mon discernement propre, et j'estime que Lucifer s'est fait
passer pour Dieu dans moult passages de l'ancien testament.
Cette
imposture de Satan n'est pas détaillée dans les
évangiles. Simplement Jésus se démarque des
juifs :"Votre loi" leur dit-il ; puis il dit à ceux
qui avaient cru en lui : « … Si Dieu était votre Père,
vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je
viens… Vous avez le diable pour père, et vous voulez
accomplir les désirs de votre père. Dés le
commencement celui-là a été tueur d'homme, et il
s'est tenu hors de la vérité car la vérité
n'est pas en lui ». Par contre Jésus y annonce : «
J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne
pouvez pas les supporter maintenant. Cependant, quand viendra
l'Esprit de vérité, lui vous guidera dans la vérité
toute entière ». Jean 8 v. 17,31,42,44 ; 16 v. 12-13.
Allez
vous juger Jésus excessif ?
Vous
enfoncez toutefois la Torah plus bas qu'elle n'est: les 613
commandements ne sont pas que des interdits. Jésus Christ a
même su en extraire une essence positive: «Tu aimeras le
Seigneur ton Dieu de toute ton âme, de toutes tes forces et de
tout ton cœur». Puis: «Tu aimeras ton prochain comme
toi-même». Là où le bât blesse c'est
que les hébreux pas plus que nous ne peuvent accomplir cela
sans Jésus Christ.
Par
contre le cantique des cantiques ne saurait à mes yeux montrer
la plénitude de l'amour du couple. Beaucoup de sensualité,
quelque peu d'érotisme, un peu de narcissisme une touche de
racisme, le tout de façon très poétique, c'est
quand même terriblement superficiel. Aucune référence
à Dieu, la lumière du couple, ni d'indication du
dévouement à son prochain à commencer par les
enfants du foyer, le sens de la vie du couple.
Vous
dites Abraham père des croyants, mais Jésus lui dit:
n'appelez personne père, car vous n'avez qu'un seul père,
celui qui est au cieux.
Vous
dites le judaïsme première religion monothéiste,
mais l'étude des tablettes cunéiformes montre que la
Mésopotamie est passée du monothéisme au
polythéisme. On ne vois pas en quoi le monothéisme
d'Abraham ne serait pas tout simplement celui de son pays d'origine.
On le voit même sous estimant la foi du pays d'Abimélec
(Gen 20). L'Amérique du nord était largement
monothéiste avant l'arrivée des européens, et
les prières indiennes s'adressent au Dieu unique.
Pour
ce qui est du socle, je vous ai donné l'exemple des chrétiens
dits cathares dont la foi était strictement déconnectée
du Judaïsme.

Enfin
j'ai du mal à me retrouver dans votre logique. Ce ne peut être
Dieu qui a ordonné les massacres et les guerres de l'ancien
testament, ni prescrit une liste de commandements complètement
étouffante; alors qui est-ce?

Bien
amicalement

eva journaliste-resistante a l'intolerable 12/07/2008 01:03

BonjourJ'étais tentée de ne pas laisser paraître ce commentaire. Mais je vais le faire, pour mieux le réfuter. C'est une vision bien sombre et bien injuste de la religion juive, contre laquelle je m'élève. Les termes que vous employez à l'égard d'Abraham, le Père des croyants, ou de Moïse, me rappellent ceux que l'on trouve dans les blogs néo-conservateurs, insultants, excessifs, injurieux. La Grande religion juive, socle de toutes les autres, et la première monothéiste,  ne mérite pas cela. Certes, le Talmud, avec ses 613 commandements, interdits plus exactement, est insupportable. Je plains ceux qui sont prisonniers de tous ces interdits, c'est encore pire que les dogmes catholiques. Jésus est venu LIBERER de ces esclavages, et de tous d'ailleurs. Et la pacifiste que je suis s'élève contre toutes les guerres menées par Israël, hier et aujourd'hui.  Dieu est capable de donner la victoire sans que l'on soit obligé de passer par l'épée tous ses opposants (voir trompettes de Jéricho)Ceci étant dit, les termes sont injurieux et injustes envers la religion juive. Pour moi, la Torah contient les plus beaux textes de la bible, je l'ai souvent dit, les Prophètes mettant en garde les puissants, les riches, ou la Sagesse des Proverbes, les Psaumes de Consolation, la plénitude de l'amour du couple du Cantique des cantiques... Vos propos sont donc très partiaux et excessifs, et j'ai laissé ce commentaire pour rétablir la vérité. Ne pas apprécier tous les interdits paralysants et les guerres à répétition, soit. Mais s'en prendre à des personnages mythiques, immenses, notamment par leur foi, comme Abraham ou Moise, c'est injuste.Je partage donc certaines de vos pensées, mais pas du tout tout.  Sans rancune ?Amicalement à vous  eva

Arthur Gohin 12/07/2008 00:35

La mauvaise foi et la cruauté d'Israël à quelque chose de renversant. Or je crois que les lumières des cathares nous aident à les comprendre. Ils déclaraient que le dieu de l'ancien testament était le dieu mauvais, soit Lucifer. En particulier ils ne concevaient pas qu'un dieu bon ait pu anéantir presque toute l'humanité dans le déluge. Une telle violence meurtrière ne pouvait que venir d'en bas. Et de fait longue est la liste des passages de l'ancien testament où l'on peut reconnaître Lucifer sous le déguisement de Dieu. Dieu le Père créateur descend-il sur terre? Que non il est pur esprit. Demande-t-Il que l'on ne voit pas sa face sans mourir? C'était Lucifer pour que l'on ne voit pas la haine effrayante qu'il irradie. Jésus lui a dit simplement: "qui m'a vu a vu le Père".A Abram un faible écrasé par une femme terriblement acariâtre, sa demi-soeur, Dieu soit-disant fait des promesses de grandeur dont nul homme n'a besoin pour être heureux, et incohérentes qui pis est, puis détruit encore plus sa conscience propre en lui demandant de sacrifier son fils. Comme si Dieu avait besoin d'un test pour connaître un homme. On comprend qu'après une vie si ténèbreuse Abraham se soit réjoui en voyant le jour de Jésus Christ, comme ce dernier l'a annoncé.A un assassin en fuite comme Moïse Dieu eut proposé le repentir et la paix du coeur avant toute chose. Mais Lucifer dans le buisson ardent insiste tellement que Moïse accepte une mission prodigieuse autant qu'inutilement cruelle. "J'endurcirais le coeur de Pharaon" dit peu après la voix "afin de faire éclater ma gloire". La gloire de Satan c'est effectivement entre autre les calamités qui s'abattent sur l'humanité, et surtout d'endurcir le coeur de l'homme. L'oeuvre de Dieu est "d'enlever notre coeur de pierre pour nous donner un coeur de chair".On a pu remarquer que Jésus "passa au mileu d'eux", les pharisiens qui voulaient le lapider. Les Hébreux eussent pu passer au mileu des égyptiens sans encombre, sans que ces derniers comprennent ce qui leur arrive, et sans tout ce cinéma extrêmement douloureux. Ai-je besoin d'expliquer que Satan est sadique?Par ailleurs Dieu peut faire apparaître et disparaître des terres fertiles où Il veut et quand Il veut. Quel besoin aurait-Il de d'exterminer des peuplades pour donner leur terres aux Hébreux? Quand on regarde bien les plus de six cents commandements, on s'aperçoit qu'ils sont aussi incohérents et violents que le coran. Tout à fait propres à faire vivre les Hébreux dans un état de culpabilité perpétuelle.Je m'arrête là. Maintenant le sionisme d'aujourd'hui est certes d'origine largement athée, mais les religieux dominent bien la société Israélienne qui est d'un fanatisme... biblique.Je ne remonterai pas dans l'histoire récente d'Israël, chacun est responsable de vivre avec Dieu au présent, la grâce présente contient tout le sens de la vie.

eva journaliste-resistante a l'intolerable 07/05/2008 21:46

Vous êtes néo-con ? En tous cas, sioniste convaincu. C'est votre droit.Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages