1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 23:32

prefere1.JPGBonjour,

Hier, je vous ai entretenu des projets criminels des Etats-Unis. Aujourd'hui, je récidive.

Nous sommes le 2 décembre, nous verrons ce que la CIA va entreprendre pour torpiller l'expérience vénézuelienne, avec un handicap à la base : le complot a été divulgué. Il y a des patriotes partout ! Des résistants... 

Petite anecdote : Mon père possédait un fusil de chasse auquel il tenait beaucoup, car il était ancien, il appartenait à ses aïeuls. En 39-44, la détention d'une arme était interdite. A l'époque, mon père était industriel, et il possédait des bureaux avenue Niel à Paris. Il fit confectionner un double fond, et cacha l'objet interdit. Un jour, sa secrétaire reçut un appel d'un résistant : " Cache ton joujou, ils vont venir le chercher ". Mon père était très aimé de ses employés. Au péril de sa vie, elle prit le fusil et le transporta chez sa mère. Sans cet acte de résistance, et de courage, je ne serai pas née, quelques années plus tard. 

Des résistants, il y en a partout, pour informer un Président - ou une secrétaire, et pour permettre ensuite  de prendre les mesures qui s'imposent. L'acte de résistance est l'un des plus nobles qui soient. On ne pactise jamais avec le mal - l'intolérable, comme sur mon blog. Lisez , ou relisez, mon article " Résister, tout simplement. Et c'est immense...".

Hier, en apprenant le complot qui se tramait pour tuer l'espérance de tout un peuple, et de tant de militants dans le monde, j'ai fait une grosse et saine colère contre l' Etat le plus criminel de toute l'Histoire de l'humanité, le plus dangereux de la planète. Aujourd'hui, par hasard, j'ai trouvé un article qui énumère les interventions criminelles commises par le diable américain ; je ne résiste pas au plaisir de vous le présenter. Vous pouvez le faire circuler ! Voilà de la contre-info ...

J'en profite pour joindre un autre article sur le coup d'Etat contre le Vénézuela, également trouvé sur le site Oulala.net,  où je soumettais mon papier sur la Russie, que j'ai intitulé : "Russie tsariste, Russie communiste, Russie d'aujourdhui".  Le hasard a bien fait les choses ! D'ailleurs, je vous recommande vivement ce site très militant ; vous y trouverez des plumes magnifiques, comme celle d'Adriana Evangelizt, que j'ai en lien sur mon blog.

Mon prochain article portera sur la colère des jeunes . Celui-ci n'était pas prévu, je vous le glisse, comme le précédent, entre la Russie et les banlieues. Dans mon blog, vous voyez, on voyage beaucoup, on passe de la Palestine à la Russie, et du Vénézuela aux criminels américains et à la criminalisation des desesperados des cités maudites. Pourtant, n'y a-t-il pas un lien entre tous ces événements ? D'un côté, des gouvernements corrompus, qui se moquent des peuples, et de l'autre les victimes des prédateurs yankees, israéliens, ou sarkoziens. L'axe du mal n'est pas celui qu'on veut nous faire croire.... Résistons !

A bientôt, votre Eva, merci de votre fidélité, de votre amitié. N'oubliez pas de vous abonner à mon blog, de le recommander, et de visiter le Forum pour la Paix, en lien aussi.
_____________________________________________________________

TAGS : Vénézuela, Etats-Unis, Russie, Palestine, prédaeurs, yankees, israéliens, sarkoziens, Adriana Evangelizt, Oulala.net, CIA, résister, criminel..

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

http://Oulala.net      Nouveau désordre mondial

 
 par Emrah Kaynak
       

Liste  d'interventions criminelles commises  par
__________________________________________

                         les  Etats-Unis


                                 ____________________

 La faiblesse de la force est de ne croire qu’en la force » Paul VALERY

 

On parle souvent de la Pax Americana pour dénommer l’ordre résultant de l’hégémonie des Etats-Unis. Cette position de force n’est pas un gage d’équilibre et de paix à l’échelle mondiale. C’est ainsi que les États-Unis avec le concours de leurs partenaires interviennent de façon chronique lorsque leurs intérêts stratégiques sont menacés comme dans la Guerre de Corée (1950-1953), dans la Guerre du Viêt Nam (1968-1975) ou plus récemment dans la Guerre en Irak (2003). Les gendarmes sont censés assurer l’ordre public et non le troubler. Contrairement à ce que laisse entendre ce terme, les Etats-Unis ne sont pas un facteur de stabilité ayant pour vocation de préserver le statu quo. Les néo-conservateurs tout imprégnés d’un élitisme nietzschéen et d’un messianisme expansionniste fustigent l’immobilité et font de la force une vertu et de la guerre une démonstration. Conformément à leur vision anthropologique désabusée, l’homme auquel ils attribuent un caractère naturellement mauvais doit être commandé par la force.

Aux fondements de la politique étrangère américaine se trouve le concept de « destinée manifeste », au relent religieux indéniable. Il n’y a qu’un seul destin possible pour l’humanité et c’est bien évidemment aux Etats-Unis de le manifester. Après s’être étendu vers l’ouest, le modèle américain doit s’étendre à l’est et au sud. C’est la voie évidente de la nation américaine, inspirée de Dieu, de s’étendre et de conquérir l’ensemble d’abord du continent et ensuite du monde. Les Indiens, dont la culture communautaire était irréductible au modèle de référence, devaient se laisser civiliser de gré ou de force. Il en va de même aujourd’hui des Arabes auxquels on dénue toute forme de civilisation. On les considère comme inhumain, sans compassion, inculte, cruel. Cette approche dédaigneuse adossée à un complexe de supériorité sanctifie le clivage du civilisé et du barbare par le biais de l’occupant et de l’occupé. Les interventions sont justifiées par un discours moralisateur insufflant une vision du monde manichéenne dans lequel l’Amérique fait offrande de sa démocratie aux peuples barbares. Montaigne disait avec à propos que « chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage ».

Depuis ses origines, l’histoire de ce pays à peine double centenaire est entachée de sang. Un regard furtif sur les nombreuses interventions hors de son territoire nous en convaincra :

1846 : Guerre américano-mexicaine : les États-Unis d’Amérique annexent la moitié du territoire mexicain.

1852 et 1853 : Argentine : intervention en vue de protéger les intérêts américains suite à une révolution.

1853 : Nicaragua : protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

1854 : Nicaragua : intervention suite à un acte d’insubordination.

1859 : Chine : protection des intérêts américains à Shanghai.

1893 : Hawaii : intervention en 1893 et annexion définitive en 1898.

1894 : Nicaragua, intervention pour protéger les intérêts des États-Unis suite à une révolution.

1898 : guerre hispano-américaine en vue de s’approprier les colonies de Porto Rico, Guam et les Philippines. Intervention militaire à Cuba avec comme motif la libération de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent un droit d’ingérence dans les affaires intérieures du pays connu sous le nom de l’amendement Platt.

1903 : Colombie : mise en place d’une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal +de Panama.

1915 : intervention à Haïti en 1915 et occupation jusqu’en 1934.

1916 : intervention en République dominicaine.

1916-1917 : expédition punitive au Mexique suite à l’incursion de l’armée de Pancho Villa aux Etats-Unis.

1917 à 1918 : participation américaine à la Première Guerre mondiale

1941 à 1945 : protagoniste de la Seconde Guerre mondiale, en Europeet dans le Pacifique.

1945 et 1946 : envoi de troupes et bombardements en Chine. 1946 : soutien au gouvernement philippin en proie à une insurrection.

1947 : soutien logistique militaire au régime mis en place par le Royaume-Uni en Grèce.

1950 à 1953 : Guerre de Corée

1953 : organisation d’un coup d’état en Iran.

1954 : renversement du gouvernement progressiste de Jacobo Arbenz au Guatemala.

1958 : bombardements en Indonésie.

1960 : bombardements au Guatemala.

1961 : Cuba : débarquement de la baie des Cochons qui se soldera par un cuisant échec.

1961 à 1972 : Guerre du Viêt Nam. Intervention au Laos et au Cambodge.

1965 : Indonésie, aide au gouvernement dans la répression d’un complot pro-chinois.

1967 à 1969 : bombardements au Guatemala.

1970 : Oman : aide logistique à l’Iran pour contrer une insurrection à la demande de ce pays.

1973 : Chili : organisation d’un coup d’État, mise en place du général Augusto Pinochet par la CIA.

1975 à 1999 : Timor oriental : soutien à la junte militaire Indonésienne puis aux forces de l’ONUpour son indépendance.

1980 à 1990 : Salvador : aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort pour déloger la guérilla.

1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras au Honduras pour renverser les sandinistes du Nicaragua.

1983 : Invasion de Grenade.

1986 : bombardement de plusieurs villes et bases militaires en Lybie.

1989 : intervention à Panama et renversement du général Manuel Noriega.

1991 : Guerre du Golfe

1993-1994 : intervention militaire en Somalie.

1994 : intervention à Haïti pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

1995 : intervention dans le cadre de l’Otan en Bosnie.

1998 : bombardement de l’Irak.

1998 : bombardement circonscrit du Soudan.

1999 : bombardement et intervention terrestre de l’OTAN dans la guerre du Kosovo.

2001 : déclaration de la guerre au terrorisme suite aux attentats du 11 septembre 2001.

2001- ? : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre.

2003- ? : envahissement et occupation sans mandat onusien de l’Iraq avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations.

2004 : intervention militaire à Haïti en intelligence avec la France pour chasser du pouvoir le président élu Jean-Bertrand Aristide.

2007 : Iran ?

De même que l’on n’imaginait pas qu’ils pousseraient la vilenie jusqu’à pendre court comme dans une scène de western le président Saddam Hussein, on conçoit toujours avec peine l’attaque probablement imminente contre l’Iran. Le bruit des bombes couvrira une fois encore les babillages stériles dans l’enceinte de l’ONU, les cris d’indignation dissonants des Européens et le mutisme assourdissant des dirigeants Arabes. Une sombre ligne viendra s’ajouter à l’interminable martyrologue des Etats-Unis fondé sur la violence et le mépris.

Emrah KAYNAK

 
 



§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


 



> Le nouveau désordre mondial

23 mars 2007   [retour au début des forums]

1l fallait que qelqu’un dresse la liste des exactions militaire des USA, c’est chose faite. Et cette liste est impressionnante ! Elle le serait beaucoup plus encore, si on pouvais, au regard de chaque intervention « pacifiste », connaître le nombre de morts « colatéraux » (vous savez, ces morts qui ne sont, parait-il, pas voulus par le meurtrier, et dont celui-ci est, de facto, forcément irresponsable !). Quoiq’il en soit, la liste a été dressée, et on ne peut que remercier celui qui la dressée. Je vous remercie Monsieur Emrah Kaynak de faire savoir au monde entier quelle sont les exactions militaires des USA.

 


§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


COMMENT LES ETATS-UNIS PREPARENT UN COUP D'ETAT,  L'EXEMPLE DU VENEZUELA,    30.11.2007 par Comaguer   http://oulala.net

Du temps de l’URSS, il a coulé beaucoup d’encre sur la façon dont les chars russes favorisaient l’établissement ou le maintien des démocraties populaires. Les interventions occidentales dans les mêmes pays étaient beaucoup moins médiatisées. Pourtant elles ont constitué une solide école de formation pour tous les spécialistes étasuniens qui aujourd’hui poursuivent cette activité qui n’a jamais cessé et qu’il faut bien reconnaître comme consubstantielle à la Démocratie à spectre limité made in USA qui ne peut plus être considérée que comme l’exemple à ne pas suivre pour tous les peuples qui veulent échapper à la dictature du CAPITAL TRANSNATIONAL (émanant principalement de la Triade : USA, JAPON, UNION EUROPEENNE)

 Un nouvel exemple nous en est fourni en direct par les menées étasuniennes pour faire tomber le régime Vénézuelien au moment où il s’apprête à donner à la Constitution du pays une orientation résolument socialiste en combinant le rétablissement de la souveraineté économique nationale et l’extension des pouvoirs politiques délégués aux pouvoirs de base.

 La chaîne de télévision TV POR VENEZOLANA, une des rares qui n’appartienne pas à la grande bourgeoisie vénézuelienne, a diffusé le 26 Novembre des extraits d’un rapport expédié le 20 Novembre par un membre de l’Ambassade des Etats-Unis à Caracas au Directeur de la CIA dans lequel il fait le point sur l’OPERATION TENAZA (tenaille) destinée faire échouer le référendum constitutionnel du 2 Décembre, à faire tomber le gouvernement vénézuélien et à si possible éliminer physiquement le Président CHAVEZ.

Voici quelques extraits de ce rapport « Confidentiel » heureusement divulgué

(Traduction COMAGUER (texte intégral en espagnol disponible à la demande)
(En italique les observations ou commentaires COMAGUER)


SUJET :

ETAT D’AVANCEMENT DE LA PHASE TERMINALE DE L’OPERATION TENAZA

 

L’auteur MICHAEL MIDDLETON STEERE fait référence à la directive 33623- g- 0217 qui a fixé le programme de l’opération et fait état de son développement

 

Scénario électoral

Comme indiqué dans le rapport précédent, les tendances des intentions de vote se maintiennent. Selon les diverses évaluations réalisées, y compris les nôtres le OUI a un avantage de 10 à 13 points (soit 57% pour le OUI et 44 % pour le NON). Ces estimations se situent dans le cadre d’une abstention qui avoisine 60 % des inscrits

Selon nos estimations cette tendance est irréversible à court terme, c’est-à-dire que dans les 15 jours qui viennent ces pourcentages ne peuvent pas être modifiés de manière significative.

D’un autre côté, la campagne publicitaire organisée par le PLAN (TENAZA) et les désertions dans les rangs gouvernementaux (PODEMOS-BADUEL par exemple)* ont permis de faire perdre à CHAVEZ 6 points par rapport à son niveau initial, comme cela s’était produit dans des campagnes précédentes où il avait démarré avec un avantage de 15 à 20 %. Cependant il faut s’attendre à ce que cesse leur impact ....

 (Podemos est un petit groupe politique qui avait soutenu CHAVEZ en 99 et BADUEL est un général aujourd’hui en retraite qui a tourné casaque.)

 Donc le OUI va gagner mais le PLAN TENAZA a prévu diverses mesures pur faire face au succès du OUI, l’auteur les expose

 Empêcher le référendum ou ignorer ses résultats même si dans le même temps on appelle à voter NON. Cette tactique peut paraître contradictoire mais dans la conjoncture électorale actuelle il est nécessaire de combiner ces deux tâches. Dans les jours qui nous restent nous pouvons intensifier les actions visant à empêcher le référendum et simultanément préparer le terrain pour en ignorer le résultat.

 Dans la préparation de la non-reconnaissance des résultats du référendum, il est apparu important d’enraciner dans l’opinion l’idée de la victoire du NON et nous continuons à travailler dans ce sens avec les sondeurs que nous avons recrutés. Dans le même temps nous poursuivons une campagne soutenue pour le NON et nous travaillons à la critique de la COMMISSION ELECTORALE NATIONALE et à ses relations avec une série de tricheries de manière à créer dans l’opinion le sentiment de fraude. Dans ce but, nous insistons sur les faiblesses des listes électorales en relation avec une équipe d’experts d’universitaires dont la renommée académique rend crédible une manipulation des listes électorales. De la même façon on sème le doute sur la couleur des urnes et sur les machines à voter.

 Dans ce contexte neutraliser le vote du 2 Décembre est consubstantiel avec la consigne VOTE ET RESTE SUR PLACE pour pouvoir susciter une explosion qui nous permette d’exécuter la directive du PLAN TENAZA. Sur ce dernier point, nous avons prévu avec les forces alliées de commencer à donner des informations dans les premières heures de l’après-midi du Dimanche 2 Décembre, en exploitant les premiers sondages dans les bureaux de vote. L’opération montée nécessite une coordination avec les médiasau niveau international, comme prévu.

 Suit un développement sur les difficultés rencontrées à faire travailler ensemble les divers groupes d’opposition à CHAVEZ et le détail sur ceux qui sont prêts en divers points du territoire à créer au soir du vote :

 « Des foyers de contestation engendrant un climat d’ingouvernabilité qui culmine dans un soulèvement d’une partie substantielle de la population »

 Cependant il nous parait raisonnable que ce travail opérationnel soit conduit par l’agence (NDT : la CIA) pour éviter des complications pour l’ambassade.

 Les tâches immédiates de la phase terminale :

 La combinaison des manipulations antérieures (empêcher le référendum, dénoncer la fraude, et occuper la rue) pour une issue victorieuse de notre opération requiert un effort diplomatique soutenu pour isoler encore plus CHAVEZ sur le terrain international, pour créer l’unité de l’opposition et chercher l’alliance des abstentionnistes et des votants du NON, pour augmenter la pression dans la rue dans les jours précédant le 2 Décembre , pour soutenir avec vigueur la propagande contre le gouvernement, exécuter les actions militaires de soutien aux mobilisations et déboucher sur les opérations préparées de nos forces cantonnées sur la base voisine (NDT : probablement en Colombie). Le soutien des équipes venant du pays vert et bleu est coordonné ainsi que l’action maritime depuis le pays bleu et les frontières avec le pays vert sont libres dans les points de passage déterminés.

 (NDT :Le code pays n’est pas en clair mais il est probable que sont impliqués la Colombie, la Guyana où le Ministre de « l’attaque » US ROBERT GATES s’est rendu récemment et TRINIDAD ET TOBAGO pour la partie maritime)

 L’auteur passe en suite en revue les actions programmées pour les manifestations de rue des étudiants d’opposition, programme qui a été effectivement mis en œuvre depuis et fait la liste de universitaires et universités privées qui les soutiennent

 Comme vous le savez, un des objectifs de l’OPERATION TENAZA est de prendre le contrôle d’une partie du territoire et des institutions avec le soutien des citoyens mécontents dans un laps de temps compris entre 72 et 120 heures, délai estimé comme le minimum pour passer à la phase explosive dans laquelle s’inscrit le coup d’Etat militaire.

 L’auteur souligne ensuite le rôle clé dans le futur coup d’Etat de la Garde nationale mais remarque qu’elle manque d’unité de commandement puis il indique, en bon fonctionnaire qu’il est, que les 8 millions de dollars qui ont été affectés aux actions de propagande ont pratiquement tous été dépensés et que pour d’autres versements il faudrait les faire sur un autre compte car le précédent a été identifié par le gouvernement vénézuelien.  
Source : COMAGUER 

_______________________________________________________________________________________

Comment les Etats-Unis préparent un coup d’Etat

1er décembre 2007, par vladimir   [retour au début des forums]

 

bonjour, merci de faire tourner :

Radio Venezuela en Vivo

Je participe à cette initiative avec quelques copains ici à Caracas, connectez-vous et n’hésitez pas à faire circuler l’adresse au maximum ! ! !

Vivez en direct le référendum populaire sur la réforme constitutionnelle au Venezuela

http://radiovenezuelaenvivo.blogspot.com/

Qu’est-ce que Radio Venezuela en Vivo ?

Radio Venezuela en Vivo est une radio qui émet par Internet. Elle a été créée à l’initiative d’un groupe d’internationalistes basés à Caracas et dans les grandes villes du Venezuela, dans le but d’offrir une information objective continue sur la situation réelle du Venezuela pendant la période du référendum sur la réforme constitutionnelle. Radio Venezuela en Vivo émettra principalement en français et en anglais, s’enrichissant aussi d’émissions en arabe et en portugais.

Pourquoi lancer Radio Venezuela en Vivo ?

En tant qu’observateurs internationaux du processus démocratique en cours au Venezuela, les membres de Radio Venezuela en Vivo ont pu voir comment ces derniers temps les mensonges médiatiques sur la situation que nous vivons tous les jours ont pu s’intensifier dans les médias internationaux. Pour tenter de contrer une situation de coup d’Etat médiatique, comme ce fut le cas en avril 2002, Radio Venezuela en Vivo informera la communauté internationale 24h/24 des évènements qui entourent le référendum sur la réforme constitutionnelle.

Où et comment écouter Radio Venezuela en Vivo ?

Sur Internet, en cliquant sur l’icône radio :

http://radiovenezuelaenvivo.blogspot.com/

La publication de notre programmation vous permettra de sélectionner les horaires correspondants à la langue de votre choix.

Quand écouter Radio Venezuela en Vivo ?

Nous commencerons à émettre dans la journée du jeudi 29 novembre 2007. Nous proposerons divers programmes d’analyses et de reportages de la part des présentateurs et des correspondants que nous comptons dans tout le Venezuela. A partir du samedi 1er décembre, nous proposerons un suivi continu 24h/24 de la situation réelle au Venezuela.

Pouvons-nous participer à Radio Venezuela en Vivo ?

Oui. Le forum que nous installerons sur le site internet vous permettra de dialoguer avec nos présentateurs et de leur poser vos questions. De plus, si vous êtes observateurs des élections à l’ambassade du Venezuela dans votre pays, faites-le nous savoir, nous vous appellerons. Votre témoignage est précieux. Si vous êtes animateurs d’une radio, n’hésitez pas à réutiliser nos émissions. N’oubliez pas, votre participation à tou(te)s est essentielle pour faire connaître l’existence de cette radio.

Contre les mensonges médiatiques, écoutez Radio Venezuela en Vivo Faites connaître la radio en transférant ce mail à toutes vos connaissances !

Radio Venezuela en Vivo

http://radiovenezuelaenvivo.blogspot.com/

radiovenezuelaenvivo@gmail.com

Publié par Seb à l’adresse 09:21

http://voixdusud.blogspot.com/2007/11/radio-venezuela-en-vivo.html

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

A signer sans restriction. (contre les franchises)
 
                 http://www.appelcontrelafranchise.org 


§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Communiqué de l’Afps à propos de la répression des manifestations palestiniennes contre le sommet d’Annapolis


 

L’AFPS condamne la répression policière en Cisjordanie contre les milliers de Palestiniens qui manifestaient pacifiquement leur hostilité au sommet d’Annapolis le 27 novembre 2007

répression qui a fait un mort à Hébron en plus de dizaines de blessés dans plusieurs villes de Cisjordanie, et qui s’est traduite par de nombreuses arrestations.

L’Afps s’inquiète aussi de la restriction préoccupante de la liberté d’expression de la société civile qui s’exprimait dans le calme mais dont des membres connus ont pourtant été arrêtés et de la répression des médias palestiniens dont certains acteurs ont été violement battus et emprisonnés par la police palestinienne .

Venant après la répression de la manifestation de l’OLP à Gaza à l’occasion du troisième anniversaire de la mort de Yasser Arafat, cette répression ne peut que creuser la brèche entre le Hamas et le Fatah et risque aussi de créer une rupture entre l’Autorité palestinienne et la société civile palestinienne, rendant impossible tout retour à l’union nationale indispensable pour affronter ensemble les enjeux posés par l’après sommet d’Annapolis.

L’Afps réaffirme que cette confrontation inter-palestinienne, qui ne fait que favoriser les projets de la politique d’occupation israélienne, tire son origine de la situation dramatique imposée à la société palestinienne par le blocus exercé par Israël, les Etats-Unis et l’Union européenne, en particulier sur la bande de Gaza. Elle s’alimente de l’absence de perspectives politiques créée par le refus des mêmes puissances d’imposer à Israël la solution répondant aux principes du droit international pour aboutir enfin à l’Etat palestinien indépendant viable et souverain dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale ainsi qu’à une solution fondée sur les résolutions des Nations unies pour les réfugiés palestiniens.

Paris, 29 novembre 2007

  afps@france-palestine.org - http://www.france-palestine.org
 

________________________________________________________________________________________Discours d'Ahmadinejad à l'ONU en Fr 1 2   Vous voulez savoir ce qu'il a dans la tête ? Ecoutez. !
19:57
Discours d'Ahmadinejad à l'ONU en Fr 1 2

Partager cet article

Repost 0
Published by R-sistons - dans Etats-Unis menace
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 10/03/2012 07:10


Merci


grâce à toi, je redécouvre ce post, je vais mettre la liste des crimes sur mon nouveau blog pour les jeunes


et en découvrant plus ce blog, tu aimes toujours ?


Cordialement eva

Frédéric Vernet (Daiki Yoshiteru) 05/03/2012 06:17


Très bon blog que je cite en lien sur mon article. Je vais prendre le temps de parcourir vos autres articles.


Fred

eva journaliste-resistante 18/12/2007 18:42

JOHANN,Je découvre ton site, je vais en parler, il est alternatif, bravo,mais aride à lire !Il faudrait pour qu'on ait plus envie de le lire (je faisais la même chose que toi au début), qu'il soit  écrit plus gros, aéré, et que tu nommes et présente ton blog ! Dans l'intérêt même de ce que tu écris !Oui, nous devons tous nous mobiliser contre les ennemis communs ! Amicalement Eva

Johann 18/12/2007 17:43

Comme alternative à l'information formatée, je vous félicite. Quelques soient les avis, il reste essentiel pour la démocratie que 1-nous n'ayons pas une seule source d'info, 2- que nous ne restions pas centrés sur nos petits problèmes franco français. Pour ma part j'ajouterais que les entreprises doivent participer à l'amélioration de la société en prenant leurs responsabilités.Merci, continuez

Georges 06/12/2007 23:23

Alerte ROUGE ! ALERTE rouge ! LE PRESIDENT CHAVEZ aurait été transféré à Vienne (grande base arrière de la CIA en Europe) après avoir été kidnappé. Aterrissage de l'avion US à 23 : 06 :17 heure GMT. Sources sûres du PCA (parti communiste autrichien) anti-américain ! Mobilisons-nous pour obtenir la libération du PRESIDENTE CHAVEZ !!!

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages