20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 18:44

lunettes.JPGBonjour,

Vous souvenez-vous, mes amis, de mon article sur le cri de la terre chaque jour piétinée par l' homme (et la femme) ? Aujourd'hui, dans le prolongement de ce que j'ai écrit pour défendre une autre manière de vivre et de consommer, je vous livre ces lignes extraites du quotidien l' Indépendant du 19 octobre 2007. Elles sont imprégnées d'une sagesse dont nous devrions nous inspirer dès maintenant, pour éviter le pire ! (Titre article : Pierre Rabhi, " remettre en cause le modèle dominant ")

" Rencontre avec un sage de l'écologie pour qui le sacro-saint mythe du progrès nous mène à la catastrophe. Un regard lucide mais non désespéré sur notre futur, et celui de nos enfants.

" J'aborde la question de l' écologie d'une manière globale. Tout part de la terre. Elle est de moins en moins vivante à cause des activités agricoles modernes. Les nappes phréatiques elles aussi sont polluées, la bio-diversité a disparu à 60 %. Ajoutez à cela l'extinction des petits paysans, et vous avez la situation catastrophique devant laquelle nous sommes. La production  nourricière est mal gérée, elle crée un dysfonctionnement du système vivant qui apparaît sous nos yeux. La terre produit nos aliments qui sont alors contaminés. Le problème c'est que l'on a maintenant très peu de temps pour rattraper les choses.

" Il faut d'abord prendre conscience que l'écologie n'est pas une matière subsidiaire, mais une donnée fondamentale. Je pense que tout est lié et  qu'il faut, pour s'en sortir, remettre en cause le modèle dominant : celui de la mondialisation. La fausse bonne idée de la mondialisation est une absurdité totale, elle nous a conduit à la catastrophe. Je préfèrerais par exemple avoir à côté de chez moi un petit fabricant de chaussure plutôt que de voir des industries à l'autre bout du monde fabriquer des tonnes de chaussures. Pareil pour les producteurs éloignés de fruits ou de légumes qu'il faut transporter, congeler, décongeler, et qui au final demandent une consommation énorme d'énergie. Nous devons repenser notre société de fond en comble, car nous sommes au bord d'un dépôt de bilan généralisé. Il faut s'engager dans une autre logique, sur une base nouvelle : celle de la modération, ce que j'appelle la " sobriété heureuse ".
 
" ( D. Dupont : Bien des civilisations ont périclité, mais la vie a continué. Pourquoi serait-ce aujourd'hui différent ? " ). Parce qu'aujourd'hui la situation s'est planétisée. Si tout le monde se mettait à consommer comme les habitants des Etats-Unis (soit 5 % de la population), il nous faudrait six ou sept planètes. Nous sommes dans une situation où une petite partie des habitants de la terre, à savoir les pays riches, pillent les réserves de toute l' humanité. Vous comprenez que cette boulimie ne pourra pas durer, que nous ne pouvons indéfiniment continuer sur ce train de vie. C'est la première fois dans l' histoire de l'humanité que nous sommes si près de la falaise. Maintenant, il est vrai que la vie a une puissance de résistance extraordinaire et qu'elle peut s'en sortir. Je n'ai pas de soucis particuliers pour la planète ou pour la vie en général, je suis par contre plus réservé sur l' avenir de l'humanité, en tous cas si elle ne réagit pas immédiatement. Mon action est d' éveiller les consciences.  "

" P. Rabhi, auteur de nombreux livres sur l'écologie, et éveilleur de conscience. Pour lui, le progrès n'est qu'un mythe. Il en appelle à l' insurrection des consciences pour enrayer un processus de consommation qui met en danger l'avenir de la planète. Et pour celui qui milite depuis 45ans dans ce sens, le temps presse " ( l' Indépendant ).

Il y a quelques articles, j'ai appelé à " l' insurrection des peuples ". Lisez.

Eva, résistante à l'intolérable qu'on prépare aux peuples sur leur dos et souvent derrière leur dos. Résistez vous aussi, à chaque instant. Et abonnez-vous (gratuit) à mon blog, voyez newsletters à droite de l'écran, et la rubrique  " recommandez " . Bonsoir, bonjour, comme vous voulez, et à bientôt mes amis connus ou inconnus ! Je vous embrasse.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
merci Chahid, j'ai vu sur come4news , et je viens d'apprendre encore qq chose par toi, le sabotage intentionnel des débats - joli ! On continue, la tâche est urgente...
C
Bonsoir Eva,<br /> Je viens de poster un commentaire pour ton article sur come4news... Les trolls sionistes sévissent partout et font du hors sujet une arme efficace pour saboter le message de l’auteur ! Le lecteur des commentaires oublie ainsi très vite le sujet de l’article et son idée générale et sombre avec le troll dans les détails !
J
l’article 35 du texte de 1793 qui affirmait solennellement : " Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ". La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, intégrée au préambule de l’actuelle Constitution, range aussi la résistance à l’oppression parmi les droits naturels et imprescriptibles de l’homme.
R
Merci cher JPS, j'utilise tout de suite ton information, capitale, dans l'article que je rédige instantanément hommage à Guy Moquet. Je suis abonnée à ton site, l'es-tu au mien ? Deux sites travaillant de concert pour un monde meilleur... Fraternellement à toi, Eva Encore un très grand merci. Quand il y a des interventions comme la tienne, il faut les booster ! Continue à nous nourrir de ton esprit de RESISTANCE si bien informé...
J
Bonjour Eva,<br /> Article de réflexion très intéressant.<br /> "La terre... est de moins en moins vivante à cause des activités agricoles modernes... La production nourricière est mal gérée..."<br /> Constat juste. Mais que fait-on?<br /> Les Français (pour ne parler que d'eux) les plus modestes ont travaillé pour enrichir les riches mais ils profitent aussi d'une part de la modernité. Les paysans sont-ils prêts à retourner aux chevaux et aux boeufs, au fumier et à la traite à la main ? Les ouvriers sont-ils prêts à ressortir les lessiveuses et le savon de Marseilles râpé et à mettre le beurre à la cave? Et même si c'était le cas, comment empêcheraient-ils les gens "du bout du Monde" de s'équiper de tracteurs, d'arroser leurs terres d'engrais chimiques, d'industrialiser leurs productions, de s'équiper de machines à laver et de congélateurs?<br /> Le mot "mondialisation" m'a toujours agacé. Tu as raison, Eva, c'est pas grave si c'est "que ça". Mais ce qui est TRES GRAVE car cela discrédite TOTALEMENT le combat "contre la mondialisation" c'est que cette "interactivité" des économies (*) est combattue sous le nom de "mondialisation" quand elle supprime, par exemple, des emplois "chez nous" mais totalement acceptée et recherchée si elle permet de faire tourner nos usines ou nos entreprises de service!<br /> Que ça nous plaise ou non, la planète ne pourra être sauvée que par des décisions à l'échelon MONDIAL et les habitants des pays qui entrent, à leur tour, dans l'ère moderne, n'accepteront de ne pas faire les mêmes erreurs que celles que nous avons faites que si nous pouvons leur donner une compensation significative.<br /> Y est-on prêt ? <br /> Si on se contente du "les patrons peuvent payer", on peut toujours écrire des tonnes d'articles "intéressants", la Terre continuera à être "de moins en moins vivante".<br /> Bon dimanche<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> (*) économie dans le sens de : ensemble des activités de production, de distribution et de consommation dans une société humaine.
R
Joke se réveille le dimanche au lieu d'aller à la messe ! Dieu reconnaitra les siens...Toute plaisanterie mise à part, je suis citoyenne du monde et je plaide pour un gouvernement mondial de sages. Ca te va ? Tu veux poser ta candidature ?Lisez tous ce que m'a écrit la dame ... (je n'ai plus son  nom en tête)  en commentaire de la lettre ouverte à la gauche... (si vous êtes abonné, ne lisez jamais un article avant 2-3 jours, car je change, je retranche, j'ajoute, les titres valsent, je mets de nouvelles infos) : Et prenez-en de la graine, mouillez-vous comme elle, placardez, allez l'aider, annoncez à la gauche qu'elle est momifiée !Enfin Joke, plus ou moins écolo, trouve-moi de bonnes dépêches à mettre sous cet article. Allez au boulot, fainéant qui se réveille pour écrire un communiqué seulement le Jour du Seigneur, olé ! Grosssssssssses bises, Eva  PS : Si tu ne me donnes pas d' articles, j'irai sur Oulala. net m'approvisionner (j'y sévis, d'ailleurs). Site super !! Bon dimanche quand même Joke, que la paix de Dieu t'accompagne tout au long de cette journée sainte, et pour l'éternité, amen. (oh je suis inspirée, aujourd'hui)
C
Bonsoir Eva,<br /> L’homme déploie une énergie désordonnée, aveugle et frénétique pour détruire le milieu naturel qui fut son berceau, son bercail et son refuge physiques et psychiques. « Ars homo additus Nturae » (l’art, c’est l’homme ajouté à la nature), bientôt plus de nature, plus d’art, l’homme sera seul et orphelin après son oeuvre destructive.<br /> P.S je ne trouve pas l’article de come4news dont tu m’as parlé !
R
C'est très réjouissant,tout ça, cher Chahid. <br /> Tu vas sur http://www.come4news.com /2007-lettre-ouverte-au-dr-bernard-kouchner.html, et tu te jettes dans la mêlée, ouïe ! Libertus, tu le saques !(sa liberté à lui, c'est la liberté sexuelle. Pour le reste, il n'aime pas l'Iran,etc.) Et tu écris des articles sur ce site très visité, ça sera un son de cloche très différent, et qui relèvera le débat. Tu as fait quoi, comme études, au fait, on sent une si grande culture ! Bonne journée, Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages