5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 16:30
Bonjour, 

Aujourd'hui, pas d'article. Je me contenterai de vous transcrire la Lettre Ouverte que les enseignants ont envoyée à Nicolas Sarkozy. Syndicats d'enseignants, de lycéens et d'étudiants répondent au texte-programme que leur a adressé le Chef de l'Etat.

Améliorer la réussite scolaire de tous les jeunes, il n'y a rien de plus urgent ! Vous semblez découvrir ce que nous n'avons cessé de dénoncer : Après des années de progrès constants, de hausse du niveau de formation des jeunes, le système éducatif peine encore à remédier à l'échec scolaire de milliers de jeunes en difficulté.

Mais il est d'autant plus urgent de traiter cette crise qu'elle s'inscrit dans une société où grandissent les inégalités sociales et territoriales. Les difficultés dans l'école renvoient à des difficultés vécues au quotidien hors de l'école par des milliers d'enfants et de jeunes. Non, tous les enfants n'ont pas les mêmes chances au départ, tous les jeunes n'ont pas les conditions de vie, de santé, d'équilibre qui leur permettent, sans accompagnement, d'accéder aux apprentissages, de se projeter dans l'avenir.

Aider efficacement les jeunes les plus en difficulté, former les enseignants pour cela, combattre les inégalités sociales et le danger que représenterait l'instauration d'une école à deux vitesses, ouvrir un avenir positif pour tous les jeunes, rien de plus difficile, rien de plus compliqué sans doute, mais rien de plus indispensable pour les jeunes, pour nous, pour l'avenir du pays. C'est pourquoi l'école doit réussir à se transformer.

C' est ce défi-là que doit relever le service public d'éducation, parce qu'il est le seul à pouvoir le faire, pour tous, et pas seulement pour les plus favorisés ou "les méritants".  . C'est une question d'avenir, c'est un enjeu de démocratie. "Egalité des chances" ou "ambition-réussite", ces grands mots tout comme les polémiques stériles  sur les méthodes d'enseignement, ne peuvent tenir lieu de politique de tansformation démocratique de l'école.



Au contraire, supprimer des milliers de postes, réduire l'offre d'enseignement pour tous, libéraliser la carte scolaire pour laisser se développer des ghettos scolaires, jouer la concurrence entre établissements, annoncer un collège éclaté, favoriser l'école privée, c'est MENACER GRAVEMENT LE SERVICE PUBLIC.  

Comment avancer avec une politique guidée par la seule réduction des coûts  ? Tristement historique, la suppression de 11 200 emplois dans l'Education Nationale (et peut-être plus dans les années à venir), s'ajoutant aux milliers déjà subies, annonce encore plus de précarité, de difficultés, pour tous, personnels, familles, élèves. C'est inacceptable.

L'école, les enfants, et les jeunes méritent mieux ; L'avenir des enfant d'aujourd'hui, leur formation de citoyen et leur insertion personnelle ne peuvent pas se réduire à un problème de "rentabilité" du système, encore moins s'organiser en sélections successives avant le collège, les lycées ou l'université.

Leur avenir se joue dès la maternelle, il se joue dans des classes moins chargées, dans un collège pour tous, dans la mise en oeuvre de pédagogies et d'organisations prenant en compte chacun, permettant l'accès de tous aux savoirs, à la culture. Il se joue certes avec des études dirigées, mais aussi et surtout avec un meilleure cohésion de la communauté éducative, des enseignants formés, des personnels pour accompagner, aider à tous les niveaux enfants et adolescents.
 
SOURCE :   www.gaucheavenir.info

Je reviendrai sur la question de l'enseignement de manière plus approfondie.



Prochains articles :
 
- La manifestation des journalistes pour l'indépendance de la presse, à laquelle j'ai assisté le 4 octobre à Paris.
- Deshumanisons, deshumanisons (2) .
- Apocalypse now : Préparatifs de la guerre contre l'Iran...  et contre la Syrie (car personnellement, je suis persuadée que l'Axe du Mal Etats-Unis-Israël-France de Sarkozy  ne se contentera pas de bombarder l' IRAN. Dans la foulée, la SYRIE sera touchée). Pauvres peuples soumis aux décisions irresponsables de leurs dirigeants affairistes.
- La France en 2010.
- Douce Amérique...
- Douce terre d'israël...
Et bien sûr, la suite des raisons de l'échec de la gauche, les médias de propagande, le système éducatif en péril, les menaces pesant sur nos libertés...etc... articles entrecoupés de dépêches sur ce que l'on vous cache, puisque j'en reçois de partout.

Abonnez-vous,  voyez  newsletters,  c'est gratuit.
Recommandez ce blog d'information et... de résistance au désordre établi.

Je vous recommande chaudement la lecture du nouveau blog d' ADRIANA pour le NOUVEL OBSERVATEUR, qui éclaire sur la marche du monde (ex., articles sur la fin programmée de la démocratie...) :
http://www.syti.net/Topics2.html 


Voyez aussi le réseau Oulala.net (j'y ai d'ailleurs plusieurs articles),  ou l'Aviseur International  (cf. mes Liens).  Ce sont des sites incontournables pour une bonne information, celle que les Médias serviles ne vous donnent pas, naturellement.


RUBRIQUE PALESTINE :

Un mot : Depuis que Sarkozy a posé sa candidature à la Présidentielle, et qu'il a ses petits amis à FR2, en particulier M. Darmon, son journaliste attitré chef adjoint du service politique (!) , la question palestinienne n'est plus traitée de manière objective comme avant (l'excellent Charles Enderlin n'intervient presque plus), on n'y montre plus du tout la souffrance indescriptible des Palestiniens, on n'a même pas évoqué semble-t-il l'anniversaire de la guerre de 6 jours aux conséquences si dramatiques pour la région ; non, on évoque les problèmes des Israéliens ou comme ce 5.10.7, leur magnanimité (!), lorsqu'ils accueillent quelques réfugiés du Darfour  ( qui pourront d'ailleurs avantageusement remplacer les ouvriers Palestiniens - traités comme des pestiférés - ,  pour un coût encore moindre) : "Les Israéliens apportent du bonheur aux réfugiés du Darfour", entend-on aux Infos du 20 heures. Vous voyez ce qu'est une télé de propagande, de surcroît communautariste ? Le martyr des Palestiniens est occulté, et les projecteurs sont braqués sur l'occupant pour nous le rendre sympathique, au moment même où il va déclencher avec Bush et Sarkozy une nouvelle guerre pour régner sur la région,  en maître absolu au milieu d'un champ de ruines...  riche en ressources minières ! 

Alors, évidemment, quand on entend dire que les Israéliens "apportent du bonheur", on atteint des sommets dans la  DESINFORMATION.  Bientôt, les Français seront prêts à entrer en guerre contre l'Iran,  derrière Sarkozy l'Américain inféodé à Israël ! Ils auront été manipulés pour suivre aveuglément Sarkozy dans ses folles et ruineuses équipées .

FR2 s'est spécialisé dans la préparation des esprits à accepter les mesures impopulaires, celles de Sarkozy en matière de politique intérieure comme celles de politique extérieure.

 CONSOMMATION : 

Rappel : Restez à EDF ! Les prix des concurrents seront certes attractifs, mais au début seulement, et ensuite ils grimperont plus que ceux du  fournisseur officiel ; il sera en principe trop tard pour revenir en arrière. 

Regardez le fonctionnement de France-Télécom : Fini, le service public ! Tout est plus cher, vous n'avez même plus la possibilité, comme avant, de vous faire poser gratuitement une deuxième ligne de téléphone ! Aujourd'hui, tout est payant, et plus onéreux qu'avant. Voulez-vous vraiment voir vos services public privatisés ? Soutenez Sarkozy !
Mais vous en repentirez .... et vos descendants ne pourront plus revenir en arrière !



   

Partager cet article

Repost 0
Published by r-sistons - dans Lettre ouverte à...
commenter cet article

commentaires

Joke 06/10/2007 10:31

Je sais. Tu vas commencer à me trouver «chiant» - à moins que ce ne soit déjà fait. Mais j’aime bien les choses concrètes.

Par exemple, à propos du « forfait » de 5€ par médicament prescrit qui ne seront plus remboursés jusqu’à concurrence de 50€ par an, là je comprends ce que cela va me coûter – et encore plus en proportion aux gens encore plus «modestes» que moi.
Si le timbre-poste ne coûte pas le même prix selon qu’on habite en ville ou à la campagne, là aussi je comprendrai ce que cela changera pour moi.

Le gouvernement supprime 11200 postes dans l’Education Nationale, qu’on me dise ce que cela va changer!
Ancien enseignant, j’ai toujours été syndiqué et le suis encore en tant que retraité. J’ai lu de A à Z le bulletin du syndicat et je n’ai trouvé que quelque chose dans le genre de ce que tu transcris :
«Supprimer des milliers de postes, réduire l'offre d'enseignement pour tous, libéraliser la carte scolaire pour laisser se développer des ghettos scolaires, jouer la concurrence entre établissements, annoncer un collège éclaté, favoriser l'école privée, c'est menacer gravement le service public, etc. La suppression de 11 200 emplois dans l'Education Nationale (et peut-être plus dans les années à venir), s'ajoutant aux milliers déjà subies, annonce encore plus de précarité, de difficultés, pour tous, personnels, familles, élèves. C'est inacceptable.»

Selon moi, mais je suis probablement trop «chiant», l’information apporte des faits.
A l’heure actuelle, lorsqu’un enseignant est absent il n’est quasiment jamais remplacé – sauf pour les instituteurs puisqu’il y a un certain nombre de remplaçants, fonction «garderie» oblige. Qu’on m’explique comment on peut ne pas remplacer 11200 départs à la retraite! Qu’on le demande au ministre et qu’on donne ses réponses – à défaut de l’obliger à les donner lui-même!
Les classes auront-elles 35 élèves? Des options seront-elles supprimées (ou assurées uniquement si les moyens existent)? Obligera-t-on les enseignants à remplacer leur collègue absent pour «gagner plus»?

Pour la carte scolaire et les ghettos, les «grands principes» c’est bien mais la réalité? Il y a une vingtaine d’années dans chaque département il y avait une «commission de la carte scolaire» se réunissant pour examiner les demandes de dérogations. J’affirme (j'en ai fait partie) que le plus grand nombre de demandes émanaient d’ENSEIGNANTS dont un bon nombre de «responsables syndicaux» SIEGEANT dans la commission! Tu comprendras que les indignations «de principe» c’est bien, mais j’exige du concret.

Chahid 06/10/2007 04:06

Bonsoir Eva,
Te revoilà encore une fois aussi engagée et aussi lucide ! Tes lecteurs attendront avec satisfaction tes prochains articles.
Très bonne remarque sur la question palestinienne qu’on fait disparaître jour après jour et tout doucement des médias français. Les parrains et financiers du candidat Sarkozy, savaient très bien que leur poulain est un « exécuteur » efficace. Il exécute à la perfection les directives de ses supérieurs, oui parce que désormais même le Président d’une république aussi souveraine (autrefois) que la France a des supérieurs ! Humaniser le bourreau et déshumaniser la victime, voilà la directive donnée à Sarkozy et transmise après à ses lieutenants des médias ! Un peu comme diraient les auteurs du Plan B « les alliés médiatiques de l'éléphant connaissent la musique. Il leur faut, d'une part, humaniser le pachyderme, faire oublier le troupeau qui l'entoure. Et, d'autre part, diaboliser le plus faible, forcément plus fourbe, en particulier s'il est arabe ».
Bonne journée

r-sistons 06/10/2007 16:22

Bonjour Chahid, tes interventions m'enchantent toujours, j'en savoure chaque mot, chaque pensée, toujours si juste, si appropriée. Et par ex, "humaniser le bourreau et deshumaniser la victime...", j'ai rarement autant dégusté la pensée, et l'expression, de quelqu'un comme toi ! Effectivement, comment ne pas noter, avec l'arrivée de Sarkozy et de tous ses petits amls partout, par ex ce Darmon qui le suit partout, et qui est en même temps directeur adjoint de l'info de FR2 (je crois),et juif; je viens de lire pas plus tard qu'hier que 90 % des Juifs Français avaient voté Sarkozy... et qu'ils étaient, dans notre pays du moins, presque tous sionistes, alors comment s'étonner si tout est fait pour nous faire aimer le bourreau, et rejeter la victime, d'où d'ailleurs même le reportage d'Envoyé Spécial... sur le Hamas, et non plus comme avant sur la souffrance des Palestiniens ! Nous sommes dans un pays TOTALITAIRE avec Sarkozy... et ses médias à la botte ! Et comme il a le même profil qu'Hitler (beaucoup de mes amis l'appellent comme ça), on doit craindre le pire ! A bientôt, Eva PS Pour être aussi néo-conservateur, Kouchner est-il juif ? Car c'est dans cet électorat qu'on trouve justement le maximum de néocons...

Eva , journaliste-r鳩stante 05/10/2007 22:48

Bonjour M.S.,
Je m'adresse à vous au sujet d'un de vos récents commentaires sur le terrorisme. J'ajoute ceci : Le terrorisme est bien évidemment condamnable, qu'il vienne d'Israël, les premiers à l'utliser comme moyen d'expression, ou de Palestine. Mais il y a bien pire encore : le terrorisme d'Etat ! Eva

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages