3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 00:14

Eva, à 34 ans


Mes amis, 

Au milieu de toutes ces pages férocement politiques, j'ai décidé d'ouvrir une parenthèse dédiée à l'Amour agapé, parce que la lecture d'une phrase m'a particulièrement touchée ;  elle est extraite d'un article paru dans le quotidien l'Indépendant.

Oh,  je m'aperçois que je vous ai appelé instinctivement "mes amis", comme celui que j'ai eu le bonheur de recevoir chez moi, il  y a une vingtaine d'années, l'Abbé Pierre, mon petit Prince, celui qui vous transfigure quand on le touche, quand on le regarde, quand on lui parle, quand on lui serre la main..  24 heures avec l'ABBE PIERRE - à trois, en fait, Lui, mon ex-mari, moi  - , c'est un avant-goût du Ciel, c'est la plénitude, c'est le silence, c'est la méditation.  C'est une invitation à l'Absolu, à la Beauté, à l'Amour parfait. Je n'avais pas prévu de vous parler de Lui, mais comme j'ai commencé, je continue, parce que je suis sûre que vous avez faim de Lui. Il est venu me voir parce que je connaissais les COMPAGNONS D'EMMAUS, j'organisais avec mon ex-mari des sorties-promenades dans les Vosges pour eux, afin de les relier à la beauté du monde, aux joyeux sentiers alsaciens, aux forêts enneigées, aux couchers de soleil sur la montagne. Et puis un jour, les Compagnons de Sélestat m'ont demandé si je pouvais recevoir l'Abbé, car il désirait être interviewé à la télévision pour plaider une cause qui lui était chère. Mon Rédacteur en Chef ne pouvant le recevoir que le lendemain, tout naturellement il a passé la nuit chez moi, sur les hauteurs surplombant Obernai. Très exactement dans la chambre de mes deux aînés, qui étaient absents ce jour-là.

Ce fut une soirée de silence. Quand on a l'Abbé Pierre en face de soi, on est convié au silence, à la méditation, à la Beauté. Parfois, les silences disent tant de choses !  Mais je me souviens aussi que "Pierre" m'a dit ce soir-là :  "Je sens que le Père va bientôt me reprendre ". C'était il y a vingt ans....

Parfois, je me dis : Quel dommage que le GENERAL DE GAULLE , lui qui était immense, prophétique, ne soit pas là pour dire ce qu'il pense de la politique de SARKOZY et plus généralement, des apprentis-sorciers de Bruxelles ou de Washington ! Mais je me dis aussi, souvent, quel dommage que l'Abbé ne soit pas là ! Quelles paroles aurait-il eues sur la politique de notre Président, comment nous aurait-il averti pour qu'au lieu de privilégier les méritants, les plus riches, les gagneurs, les plus ambitieux, les mieux nés, les plus favorisés... nous accordions, comme Jésus, notre préférence aux plus pauvres, aux plus petits, aux plus mal-logés, aux sans-abri, aux plus démunis, aux plus faibles, aux sans-emploi, à l'étranger, à la veuve, à l'orphelin ...? 

A la Télévision, j'ai monté l'interview fleuve de l'Abbé ; eh bien, avec le technicien nous avons passé toute la nuit à le raccourcir ! Comment couper dans ce qui est immense ? Comment tailler dans la Beauté pure ? Comment réduire ce qui est si parfait ? Mon technicien était Espagnol, il s'appelait M. RODRIGUEZ,  je ne sais pas s'il est encore en vie, car il était en fin de carrière, mais je sais seulement, outre le fait que j'aimais travailler avec cet homme si bon et si gai, que nous n'avons pas demandé d'heures supplémentaires. Nous étions payés au centuple par le bonheur de nous imprégner de l'Abbé Pierre.

Pour revenir à mon sujet, l'AMOUR, - mais s'en est-on tellement éloigné, avec l'Abbé Pierre ? - , je ne vous cacherai pas que je suis tombée ce soir sur un article concernant une femme que j'apprécie beaucoup, parce qu'elle incarne pour moi la beauté, la féminité, la grâce, le charme, je veux parler de VANESSA PARADIS. Voici ce qu'elle répondait à la question : " Etes-vous faite pour les grandes histoires en amitié ou en amour " ? ( Supplément FEMINA du quotidien l'INDEPENDANT du 2.9.2007 ) : " J'aime les choses qui durent. Sur la longueur, les choses deviennent de plus en plus fortes, plus profondes, plus grandes "... N'est-ce pas l'Amour parfait, comme celui qu'elle semble vivre avec son mari l'acteur américain JOHNNY DEPP ? Comme on est loin de l' "amour" frelaté d'aujourd'hui, éphémère, sans consistance ! Merci, Vanessa, pour cette réflexion si simple et en même temps si profonde ! Quelle belle âme tu as pour parler ainsi !

Et j'ai eu envie de citer sa réponse, et j'ai eu envie, aussi, dans la foulée, de dire deux ou trois choses sur l'Amour - l'Amour Agapé, de qualité supérieure ! Avez-vous lu, dans la partie HEBRAIQUE de la BIBLE,  le CANTIQUE DES CANTIQUES ? C'est un hymne à l'Amour, un immense chant d'Amour, la rencontre de deux êtres faits pour s'aimer dans toutes les dimensions. Qu'y a-t-il de plus beau que la Rencontre d'un homme et d'une femme ?

Et puis, j'ai envie de citer cette belle phrase de SAINT-EXUPERY qui me revient : " L'Amour, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais c'est regarder dans la même direction ". Les belles phrases, on les retient toujours, comme celle de SACHA GUITRY : " Qu'est-ce qu'un baiser ? C'est le point que l'on met sur l' i du verbe aimer ".

J'aurais aimé recommencer ma vie. Je l'aurais voulue en trois dimensions : L'Amour de Dieu et pour Dieu, un seul grand Amour, et le bonheur de se consacrer à deux - à trois, avec le Père au milieu ! - aux plus deshérités.

Pour terminer cette courte parenthèse sur ce qu'il y a de plus beau dans une vie, l'Amour pour le Créateur et pour ses créatures, je citerai ce verset de la Bible : " Je prie le Père pour qu'Il vous donne, selon la richesse de sa Gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit, en vue de l'homme intérieur; que le CHRIST habite en vos coeurs par le moyen de la foi; Soyez enracinés dans l'Amour et fondé sur lui, afin d'avoir la force de comprendre avec tous les saints ce qu' est la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l'Amour du Christ qui surpasse tout, pour que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.  Celui qui peut, selon la puissance qui agit en nous, faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou concevons. "  - Ephésiens, 3 (16-21)

Je vous laisse en compagnie de tous ces mots remplis de grâce. Méditez-les, afin qu'ils remplissent votre vie pour l'embellir, la transcender, la sublimer . Que l'Amour parfait inonde vos coeurs ! Soyez bénis.

Votre Eva, qui cette fois va capituler. Parce qu'on ne résiste jamais à l'Amour de Dieu. Parce que c'est le plus beau, celui qui ne déçoit jamais.

Partager cet article

Repost 0
Published by r-sistons - dans Perso
commenter cet article

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages