2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 18:27
Coucou !
 
Chose promise, chose due. Un casse-croûte, une promenade avec le chien (heureusement qu'il y a les chiens pour vous sortir, tout de même ! Celui-là me fait faire des kilomètres, chaque jour !), un coup  de fil, et c'est reparti ! Entre temps, j'ai regardé (une partie de ) C.dans l'Air, et là j'ai eu une bonne surprise : ce n'était pas un  débat entre gens du même bord ("carnassier", néoconservateur, néocapitaliste, appelez-ça comme vous voulez !), puisqu'il y avait en plus du journaliste du Point de service, un Arabe, mais occidento-libéral, et puis une physicienne du CNRS pour parler du nucléaire, enfin un géo-politicien, il me semble qu'il n'est pas de droite, mais il est si prudent qu'en tous cas, s'il est de gauche, on ne s'en est pas rendu compte. Faut quand même pas trop en demander aux médias !

Et on a parlé du troc Bulgares contre je ne sais quoi, ça s'apparente d'ailleurs à un je  ne sais quoi militaire, et même nucléaire, fort avantageux pour le colonel Kadhafi. Moi, ce que j'ai compris dans toute cette affaire, c'est que le Lybien a un égo surdimensionné comme notre Président, ils étaient faits pour se rencontrer, et puis que Sarkozy a "vendu" la France, son honneur, sa crédibilité, pour un plat de lentilles, la gloire d'apparaître aux yeux du monde comme le sauveur des infirmières bulgares et du médecin palestinien. Croyez-vous vraiment que Sarkozy se soucie sincèrement d'eux ? Tiens donc ! Saint Nicolas (vous savez, celui contre qui les "méchants" Chirac-Villepin ont monté une vilaine machination, lui, l'agneau présidentiel, tout blanc, tout immaculé, celui qui n'a jamais, mais vraiment jamais rien à se reprocher, comme son modèle Bush d'ailleurs) a tout simplement menti. Et ça commence à se savoir. Il a d'abord menti aux Français en se présentant comme celui qui prendrait soin du peuple, en se réclamant du socialiste Jaurès (on a vu ça encore aujourd'hui avec les franchises qui vont peser sur les Français, et ce n'est pas fini), puis en leur faisant croire qu'il avait réussi en Lybie SANS contrepartie. Le problème pour Sarkozy, c'est que le fils de Kadhafi est bavard, et qu'il a choisi de s'épancher dans un journal comme Le Monde, qui fait autorité même en dehors de nos frontières. Et donc on en sait un peu plus sur le marchandage. Tout n'aurait donc pas été fait pour les (beaux ?) yeux de Madame (Cécilia). Et d'ailleurs, elle n'était pas seule, puisque Claude Guéant l'accompagnait, connu pour être un soldat de l'ombre, proche des services secrets semble-t-il.  Le rôle de ce dernier aurait été plus important qu'il n'y paraît...

Grâce au très pragmatique Sarkozy, en principe, donc, celui qui il y a peu encore était considéré comme l'un des hommes  les plus dangereux de la planète, reprend des couleurs, de la considération, il "serait revenu par la grande porte" (C. dans l'Air), il ne reste plus qu'à dérouler le tapis rouge devant lui à l'Elysée, ce qui ne saurait tarder compte tenu des enjeux pétroliers et militaires.  Tout est transparent. Interrogé par FR2, le porte-parole du Président, lui-même ancien diplomate et spécialiste de la langue de bois, a déclaré ce jour : "Il n'y a pas eu de contrepartie, mais tout reste ouvert, il y aura des entraînements militaires communs, par exemple, quant aux contrats d'armement, ça c'est une autre question...". Que ces choses-là sont dites avec grâce, avec délicatesse ! On ne peut être plus clair, en effet. Donc, on peut s'attendre à tout. Et l'on s'attend à tout, dans le meilleur des mondes possibles.....

Les deux nouveaux amis (on a les amis que l'on peut) ont en commun, certes, d'aimer faire parler d'eux. Ils recherchent la publicité, la notoriété, égo oblige. Le Colonel a retrouvé une légitimité perdue depuis longtemps, il pourra s'initier aux joies du nucléaire, et même éventuellement les faire partager à ses voisins qui ne l'apprécient guère, d'ailleurs. Israël aussi doit sauter de joie. La dénucléarisation n'est pas pour bientôt, d'autant que  Bush a promis, lui aussi, de sur-armer quelques pays du Proche-Orient (en particulier l'Arabie saoudite) pour soi-disant se protéger de l'Iran. Ainsi, grâce à  ces charmants personnages, Bush, Sarkozy, et autres apprentis sorciers, tous plus inspirés les uns que les autres, le monde devient une poudrière qu'une étincelle (la non-résolution du conflit Palestinien) peut faire exploser. Au fait, vous avez dit... "traité de non-prolifération" ? Où en est-il, exactement ? Ce thème là ne semble guère préoccuper beaucoup le défenseur américain du  Bien, et le spécialiste français de la  "démocratie irréprochable".  Et à propos de démocratie, de droits de l'homme, avec Bush, Sarkozy et Kadhafi, le progrès est en marche...

Désormais, la Lybie pourra elle aussi, à terme, se doter de l'arme nucléaire. Et Sarkozy aura beaucoup fait couler d'encre. Jusqu'où le conduira sa mégalomanie ? Pour satisfaire son appétit de pouvoir et de gloire, n'en fait-il pas trop au détriment de la France et de la paix dans le monde ? En tous cas, cet activisme inquiète sérieusement les chancelleries européennes, nos partenaires commencent à redouter les initiatives de celui qui rêve de tout contrôler, comme son compère Bush. Et qui est imprévisible.

J'étais très frappée par un article publié dans Marianne, ne craignant pas de dépeindre Sarkozy comme un "fou" potentiel. Le journal aurait-il eu raison trop tôt ? Pour ma part, je le crains. Avec Hitler, notre Président partage le culte du chef, de la personnalité, du moi, il est prêt à tout pour satisfaire ses appétits personnels, son intinct de domination. Il y a des individus qui sont dangereux.... Vous vous souvenez de mon article "Wanted"... Bush et Sarkozy ? Bien sûr que vous vous en souvenez, parce que vous adorez me lire, je viens de voir l'indice de satisfaction de mes lecteurs, top niveau... Allez, je ne me donne pas du mal pour rien. Et comme je suis prophétique (annonce d'une dynastie sarkozienne en préparation, par exemple), il faudra bien un jour regrouper ces textes, prophétiques comme je le disais, pas moins, et les publier. J'attends aussi un éditeur pour l'un de mes manuscrits, sur les gangs américains. Eh oui, tous mes écrits n'ont pas encore été publiés ! Et ceux qui l'ont été, par de grands éditeurs, ont été fort appréciés de la critique, en leur temps. Et puis, Fayard voulait éditer mon autobiographie (j'y parlais moins de moi que de toutes mes rencontres, de Mitterrand aux Indiens d'Amazonie, les sauvages Aucas, ou de Michel Simon aux Tsiganes, avec qui j'ai vécu, sans parler de plein d'autres expériences rocambolesques, car lorsque je prépare un sujet,  je plonge dedans complètement, l'immersion totale s'il vous plaît), deux comités de lecture ont donné un avis favorable, disant que j'avais la personnalité la plus riche et la plus belle qu'ils avaient rencontrée, seulement voilà à l'époque, le directeur avait opposé son veto, sous  prétexte qu'il est hors de question de publier les mémoires d'une... jeune femme de 30 ans ! Alors, j'avais renoncé au projet, me disant qu'après tout il y aurait d'autres belles expériences à ajouter, et donc j'en suis là, avis aux amateurs !

C'était une page de publicité pour ma pomme.  Au fait, on peut faire de la publicité dans son blog ? Non ? Tant pis, c'est fait ! Je mettrai un cahier de doléances à la disposition des mécontents... Et vu tout ce que j'écris, il m'en faudra certainement un pépère .... A part Chavez, quelques journaux, Arte et FR3, tout le monde en prend pour son grade ! 

Donc, je disais qu'il y a des individus qui sont dangereux. Il y a des réveils, aussi, qui seront douloureux. Pour le reste, l'actualité regorge de bonnes nouvelles. FR2, ma chaîne décidément très chérie, évoque d'un seul mot lapidaire tout ce que l'Assemblée, comme un seul homme derrière son chef, vote allègrement, c'est-à-dire la réduction du droit de grève, la diminution du nombre de fonctionnaires (il y a trop d'infirmières, n'est-ce pas, trop d'enseignants, trop de juges...), les nouvelles franchises médicales, les cadeaux fiscaux aux plus favorisés, l'ouverture des universités à une prochaine privatisation... Comme aux Etats-Unis. Et là, par exemple, le père doit faire une double journée de travail pour payer les études de ses enfants, je le sais, je l'ai constaté sur place, les Américains eux-mêmes commencent à protester contre la redistribution des richesses en direction des plus nantis... J'attends l'automne. Il sera chaud, bouleversements climatiques ou pas... Parce que le rusé Sarkozy a choisi de faire toutes les réformes impopulaires en été, à la sauvette, pendant que les Français se reposent. La morale est sauve. Démocratie irréprochable, encore et toujours....

Français, vous avez voulu Sarkozy, il est là, et bien là. Fomidablement mis en valeur par les médias serviles, et par une communication redoutable. Car aujourd'hui, ce n'est pas le produit qui compte, mais l'emballage.

Côté "Justice", Clearstream, ça avance. Tant mieux pour Saint Sarkozy. Tant pis pour de Villepin, accusé de tous les péchés du monde. L'entente, au sommet, était parfaite. Et la tolérance zéro est pour l'ex-Premier ministre. Il n'a pas su s'octroyer les faveurs des médias...  Saint Sarkozy, lui qui est prêt à tout pour satisfaire ses ambitions, est blanc comme neige. Et la carte bleue de Cécilia pour ses frais personnels, c'est très bien aussi. On est en pleine République bananière. Le feuilleton politique continue...  Bush, au fait, (je ne l'oublie jamais, vous voyez...) lui qui enferme des gens sans preuve à Guantanamo ou ailleurs, il est intouchable. Protection divine, sans doute ! N'est-ce pas, pourtant, le plus puissant bandit de la planète ? La délinquance politique, comme la financière, est au-dessus des lois. Sauf pour de Villepin. Il faut bien offrir de temps en temps au peuple une victime expiatoire... 

Allez, je vais terminer par une note d'espérance. Elle nous vient du Vénézuela, sur lequel tous les médias 
s'acharnent sans arrêt, parce que Chavez se méfie du cannibalisme financier et de l'Amérique de Bush.C'est dans le Monde Diplomatique de ce mois-ci.

"Pourquoi tant de haine (envers Chavez) ?   Parce qu'il a pris la responsabilité de prendre la tête,  à l'échelle internationale, de la réinvention de la gauche... (Il cherche) à réaliser l'émancipation des plus humbles... A cet égard, son bilan est spectaculaire. Dans le respect scupuleux  de la démocratie et de toutes les libertés (les mensonges à propos de Radio-Caracas Television viennent d'être démentis), n' a-t-il pas refondé la nation vénézuelienne sur une base neuve, légitimée par une nouvelle constitution qui garantit l'implication populaire dans le changement social ? " Suit l'énumération de quelques caractéristiques de la politique de Chavez : Elle a rendu sa dignité à des millions de marginalisés (dont les indigènes) dépourvus de carte d'idenité ; elle a déprivatisé et rendu au service public la principale entreprise de télécommunication du pays, entre autres; trois millions d'hectares de terre ont été distribués aux paysans; des millions d'individus ont été alphabétisés; des milliers de dispensaires médicax ont été installés dans les quartiers populaires; les produits alimentaires de base sont subventionnés (le contraire de Sarkozy avec sa TVA sociale qui pèsera lourdement sur les plus démunis); la durée hebdomadaire de travail est passée de 44 heures à 36 heures; le salaire minimum a été augmenté... La pauvreté a reculé ! Et Ignacio Ramonet conclut : " Devant de tels succès, faut-il s'étonner que le président Chavez soit devenu , pour les maîtres du monde et leurs affidés, un homme à abattre ?"

No comments ! Les faits sont là. L'Histoire jugera les uns et les autres, les politiciens véreux de tous bords comme les affairistes carnassiers, les zorro du Bien et de la démocratie irréprochable, et aussi ceux qui vraiment, sincèrement, cherchent à améliorer le sort de leurs concitoyens. Ils sont peu nombreux.

Qui se lèvera ?

C'était votre Eva

PS : De vrais saints, il y en a eu en Amérique latine, tel cet évêque qui décida un jour de quitter son palais épiscopal (vous voyez Jésus dans un palais, vous ?) pour partager la misère des habitants des bidonvilles...il s'agit de Mgr Romero, assassiné en pleine célébration par les sbires des grands propriétaires terriens.  Lui, et d'autres de la même trempe. J'attends toujours que la très sainte Eglise catholique, mère de toutes les vertus, sanctifie ses plus authentiques serviteurs, animés d'un amour évangélique pour les plus souffrants, à l'image de Christ...  Mais je crois que le Pape est actuellement trop occupé à réhabiliter la messe en latin et les partisans de Mgr Lefèvre. On ne peut pas tout faire, bien sûr.... (ça y est, je me fais un nouvel ennemi !).

Partager cet article

Repost 0
Published by résistons - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

R-Sistons

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • Le blog d' Eva, R-sistons à l'intolérable
  • : Eva à 60 ans.Blog d'une journaliste-écrivain.Analyse des faits marquants de l'Actualité,non-alignée,originale,prophétique,irrévérencieuse. Buts: Alerter sur les menaces,interpeller,dénoncer l'intolérable,inciter à résister. Alternance articles Eva et liens infos non officielles. Ici,pensée et parole libres. Blog dénaturé par over-blog le 1.2.15,il sera transféré sur Eklablog
  • Contact

Recherche

Archives

Pages